S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

93ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 93e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 28 septembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 16/09/2019 17:54


Recrutement pour l'Équipe de modération


Bonjour à toutes et tous,

En cette période de rentrée scolaire, notre équipe de modération est à la recherche de deux nouvelles recrues :

- un CDI pour succéder à Zakath Nath qui quittera notre équipe en fin d'année.
- un CDD jusqu'au 31 décembre 2020 pour suppléer l'équipe lors du Grand Ménage Orange que nous débuterons en janvier 2020.

Une grande partie de notre travail s'effectue sur HPFanfiction avec la validation et l'invalidation des chapitres. Nous organisons aussi des concours ou projets d'écriture. Nous gérons la boîte mail sur laquelle arrivent les questions relatives au site. Nous publions régulièrement des news.

Vous trouverez toutes les informations relatives à ce recrutement ici sur notre forum.

Le recrutement sera ouvert jusqu'au 30 septembre 2019.

A vos plumes et au plaisir de vous lire !

Caroliloonette
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 05/09/2019 20:40


Sélections du mois


 

Un grand bravo à Api et Bloo pour leurs magnifiques textes qui remportent la sélection Féminisme ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette.

 

C'est finalement notre demi-géant préféré Rubeus Hagrid qui sera à l'honneur pour les sélections du mois d'octobre et vous pouvez déjà proposer vos fanfictions favorites sur ce sujet en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

 

La rentrée est partout même dans vos sélections ! Au mois de septembre, venez lire, reviewer et voter pour les textes de la Gare de King's Cross ici.


De L'Équipe des Podiums le 04/09/2019 11:54


Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 13e édition des Nuits Insolites se déroulera le SAMEDI 7 SEPTEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 03/09/2019 07:35


Équipe de modération HPF


Un grand merci à Lyssa qui après une année et demi passée au sein de l'équipe de modération part voguer vers de nouveaux horizons.

Bonne continuation à toi !!!
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 01/09/2019 19:15


Sélections du mois


À voter !

Chers HPFiens, les votes pour la prochaine Sélection du Mois sont lancés ! Vous avez jusqu'au 31 août 2019 23h59 pour décider quel sera le mystérieux thème du mois d'octobre parmi Horreur/Angoisse, Épistolaire, Rubeus Hagrid, Secrets, Univers Alternatifs.

Rendez-vous sur ce topic pour voter et à bientôt !


De L'équipe des Podiums le 19/08/2019 11:08


Reviews pour Le Voleur d'Âme

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 17:55 pour le chapitre 30 ans plus tard (suite)
(SPOILER FIN POUR LES LECTEURS, PASSEZ VOTRE CHEMIN SI VOUS N’AVEZ PAS FINI LA LECTURE)

Coucou Kiliwatch,

Et soudain, ce fut l’apothéose. J’ai enfin lu le dernier mot de ta fiction, mon dieu c’était la meilleure décision possible que de cliquer sur ton premier chapitre hier soir (et dieu bénisse mon emploi du temps qui m’ait offert le lundi pour tout dévorer sans trop d’impatience). « Vendu comme Allen », ça me paraît être une excellente conclusion. Même si j’avais envie qu’Elias relève le niveau et fasse exploser l’affaire par noblesse d’esprit, en fait il n’a pas tant eu le choix que cela, et aucune de ses actions n’a été dénuée d’intérêt (tout comme les actions de Will ont toujours été parfaitement égoïstes et intéressées, même si on met un moment à s’en rendre compte). Ça me semble être une très bonne conclusion, de montrer qu’il a suffit d’une faille originelle pour entraîner le chaos. En même temps, tous tes personnages étaient très humains, très nuancés (en tout cas pour les principaux), et on pouvait suivre au millimètre près leurs évolutions. Comme quoi, la liaison adultère d’Era avec Prinz ne m’a pas surprise tant que ça, pas plus que le fait qu’Era soit la seule présente pour Will après sa disgrâce, parce que chacun de tes personnages est resté fidèle à lui-même de A à Z.

Ça faisait un moment que je me disais que la seule issue possible pour Will, c’était la mort. Je pensais simplement qu’elle arriverait plus tôt. Et même si on apprend finalement il s’est suicidé en rejoignant Dominique « parce qu’elle lui a demandé », je pense surtout qu’il a agi comme il l’a toujours fait : pour lui et pour lui seul. Dans sa mort, il a trouvé une libération à la vie toute pourrie qu’il s’était construite jusque-là. Alors peut-être avait-il fini par éprouver des remords, en tout cas suffisamment pour manger face à l’arcade en s’imaginant converser avec Dom de l’autre côté du voile, mais bon, reste qu’il est bousillé au plus profond de lui (à cause de lui-même bien sûr, mais aussi parce qu’il a été aux prises de choses qui le dépassaient comme le rappelle Harry).

J’ai adoré revoir James, parce qu’on voit finalement qu’il a eu (ou qu’il semble avoir) le bonheur qu’il mérite, et auquel il aspirait, professionnellement comme humainement. On sent que cela lui coûte de parler à Elias, mais il le fait parce que malgré tous les défauts qu’on peut lui trouver James a toujours eu cette sincérité désarmante (et sûrement est-ce aussi sa manière de faire le deuil final de Will), tout en se protégeant (parce qu’il ne l’a pas assez fait par le passé, et il a bien morflé).

J’aime bien que tu évoques ce que chacun est devenu (je suis allée faire un détour sur ton site finalement, je ne cours plus un grand risque à me spoiler maintenant). Notamment le couple de Melice et Everitt, j’aime beaucoup, je trouve qu’ils sont très bien assortis. Après J&J depuis le premier jour ce sont des petits bijoux, je les adore, et j’ai eu grand plaisir à les retrouver avec leurs trois enfants. En plus, j’adore ces nouveaux prénoms pour la prochaine génération que tu proposes (plus globalement, je suis très admirative de ton travail sur les patronymes, c’est un chantier titanesque).

C’est vraiment incroyablement satisfaisant de lire des fictions calées au millimètre et autant bossées en amont, surtout quand les personnages sont aussi humains et attachants, et que l’intrigue « policière » ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. Globalement, j’ai quand même passé une soirée entière puis près de sept heures aujourd’hui en cumulé à te lire (et te reviewer quasi-systématiquement, chose que je ne fais jamais normalement, parce que grosse flemme et je rationne mon temps… mais là ça me semblait impensable de passer à chaque fois au chapitre suivant sans te dire les milliers de trucs qui me passaient à l’esprit quand je te lisais), et je ne me suis ennuyée à aucun moment (pire, j'en redemandais).

Tu as su rester à quelques exceptions près collée au canon, tout en exploitant des pans entier de l'univers de Rowling de manière tout à fait crédible, en incorporant en plus avec beaucoup d'aisance un vocabulaire Sorcier tout au long de ton oeuvre (ton oeuvre, je te jette des fleurs un peu là o/). Au-delà du monde Sorcier, tu as livré des scènes sacrément réalistes et incroyablement vivantes (le premier chapitre dans l'été côté Moldu, les soirées alcoolisées de Poudlard, les scènes de cours passionnantes) tout en disséminant çà et là un humour mordant et parfois renversant (le scroutt qui arrive "pétard", mais aussi les petites remarques anodines du quotidien comme le ton pince-sans-rire de Dom, les plaisanteries grossières de Dirk, les réponses amères de Will, ou encore les échanges Ron/Harry durant leurs missions d'Auror qui me reviennent à l'esprit).

En bref, ça commence à faire une review assez longue, et j'avoue que j'ai hâte de recommencer à vivre. Je te félicite encore une fois pour l'immense travail entrepris, je te remercie de nous avoir ainsi partagé ton univers (c'était vraiment une expérience... magique), et je te souhaite tout le meilleur pour la suite (dans l'écriture comme dans la vie, parce que face à la noirceur de la fiction, il y avait toutes ces petites notes d'autrice lumineuses et pleines de vie).

P.S.: J'en viendrais presque à regretter de ne pas t'avoir suivie dès le début, mais bon, on ne peut pas remonter le temps. Je partage un peu ta tristesse en me disant que tout ce que j'ai vécu en même pas 24h, toi tu l'as vécu sur 3 ans et demi (voire sur 10 ans si tu remontes à tes plus vieux brouillons). P.S.2: Pas facile de dire au revoir, encore merci pour tout.

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 17:13 pour le chapitre 30 ans plus tard
Je n'avais pas franchement grand chose à rajouter au dernier chapitre, même si j'avoue que pour moi ça allait sous le sens que Will n'avait rien à faire à Azkaban. J'aime bien cette idée qu'il se soit retrouvé cloîtré dans les entrailles du Ministère, après tout il n'est désormais qu'une langue-de-plomb. J'aime bien que tu choisisses de traiter ce chapitre de manière posthume, juste après sa mort (dans des circonstances, ma foi, assez floues). Ça permet de savoir ce qu'il s'est passé depuis 30 ans, et surtout de découvrir un Will sous un autre regard, loin de ces histoires de Vol d'Âme (mais j'imagine la catastrophe que ce serait si Elias apprenait la réalité).

Ces dialogues avec la Dominique de l'autre côté de l'arcade (OH MON DIEU TU SAIS COMMENT TOUCHER MON PETIT CŒUR). J'espère qu'ils ont vraiment pu discuter, et pas juste qu'il parlait tout seul en entendant des voix. J'espère qu'ils ont pu s'expliquer. J'espère qu'ils ont pu se pardonner.

Je sens que Elias, contrairement à son père, a plutôt à cœur la notion de vérité et d'honnêteté. On sent que beaucoup de choses ont été arrangées et falsifiées dans "l'histoire officielle". Comme Elias est chargé d'écrire un article sur ce sujet pour devenir rédacteur-en-chef de la Gazette, je verrais bien un dernier chapitre sur l'explosion de l'affaire à la Une de la Gazette, même aux dépens de la mémoire de son père. Ça permettrait de finir tout ceci sur une note un peu plus "joyeuse", mais je ne vais pas trop m'avancer, on verra bien.

Cette histoire de "lignée maudite" est intéressante aussi (d'autant plus que la notion de "lignée" revient à plusieurs reprises dans la fiction), même si je n'ai pour l'instant pas l'impression qu'Elias soit prêt à prendre le même chemin que Will (dans le cas contraire ça ouvrirait une possible suite donc je ne dis quand même pas non).

Mon passage préféré était sans doute : "Elias en savait cependant assez sur la Légilimancie pour qu’au moment où sa main serra celle de Warlus Powell, au moment où le contact rendit plus net les songes épars du directeur du département des mystères, il eut tout juste le temps de saisir un sentiment de satisfaction. Ce n’était pas une joie soudaine et vive, elle était plus ancienne, une jubilation au parfum de vengeance et qui portait en elle l’idée « qu’il l’avait bien mérité »." Ça regroupe un peu tout ce que j'aime quand je te lis : des éléments "anecdotiques" semés 30 chapitres auparavant (la Légilimancie qui se transmet par ascendance), des personnages forts qui se baladent tout au long de l'intrigue (ex: Powell), des descriptions riches et précises avec des termes d'une rare justesse ("jubilation au parfum de vengeance"), des clins d'oeil continuels au lecteur (Elias ne le sait pas, mais Will l'a bien "mérité"), tout ceci servi par un style quasi-impeccable tout du long.

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 16:45 pour le chapitre Le dernier ennemi à détruire
Eh bah il est pas encore mort le bougre, me voilà déçue. Il est seulement dans le King's Cross de la mort, et quel plaisir d'y recroiser ma petite Dom ! Quelle horreur de la voir échanger un baiser avec Will en revanche, il ne la mérite pas. Ces retrouvailles me bouleversent complètement. Pauvre Dom, qui se fait encore une fois abandonner aux portes de la mort (même si je comprends le choix de Will de revenir). Pauvre Ivory aussi.

Et pauvre Era, qui est visiblement aussi mordue de Will que Will est mordu d'elle (au moins, on peut se réjouir du fait qu'il reste au moins une personne pour l'aimer après tout ce qu'il a fait). Finalement, à l'usure tu m'as convaincue de leur amour à tous les deux, ils se sont bien trouvés quelque part. La bonne nouvelle (pour Will), c'est qu'il a retrouvé des sensations et des émotions, si ça peut le rendre un peu moins insensible moi j'achète.

J'aime beaucoup qu'Harry lui rappelle qu'il n'est pas la priorité, et que personne n'assurera sa sécurité parce que tout le monde s'en tape et n'a pas que ça à faire.

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 16:34 pour le chapitre L’Horcruxe imprévu
(iiiiih) Oui, ceci est ma réaction quand James balance qu'il sort avec Jodie sur un air de défi. Meilleur couple ! Je fonds totalement

Avoir des remords semble être une condition difficile à remplir pour le Will tel qu'on le connaît maintenant, je crains que ce soit fortement difficile. Allez, je suis avec lui ! Ôde à la mortalité ! D'ailleurs, est-ce que William est mort à la fin de ce chapitre ? Ça y ressemble, et en même temps connaissant son horcruxe en stock ça ne m'étonnerait pas qu'il redevienne juste mortel. Je suis vraiment dégoûtée de voir ce qu'il est devenu, même si en même temps il ne m'est jamais apparu très sympathique (enfin, seulement par moment).

Ci-gît visiblement jusqu'à preuve du contraire William Allen, héros controversé, et je vais en profiter pour cracher tout ce qu'il m'inspire :

En fait à la réflexion je l'ai toujours mal senti (je pense que j'ai déjà dû te le dire), même quand j'étais à mille lieux d'imaginer que ce pouvait être lui, le coupable depuis tout ce temps. Il a toujours été très égoïste, n'a à aucun moment pensé à James dans son escapade et ne s'est jamais soucié d'autre chose que son petit nombril, a tué petit à petit Dom de l'intérieur par son ignorance même s'il est certes revenu pour elle mais à quel prix, a toujours eu des propos très blessants vis-à-vis d'elle d'ailleurs maintenant qu'on repense à la scène après la soirée avec Dirk, s'est toujours comporté comme un goujat avec Pandlebee et les filles de manière générale, il n'avait pas grande estime même pour lui-même vu sa relation toxique avec Era (mais en fait sur ce point ils se complètent bien ce sont vraiment des poisons), et même au début a "piqué" la copine d'Oliver et mis en péril leur amitié pour une gamine de quatorze piges qu'il connaissait depuis deux heures. Ça revient à la réflexion de James sur l'amitié. C'est à se demander si Will en avait quelque chose à faire finalement, il a toujours eu ce côté très amer et méprisant.

Ça tord le cou au cliché du héros d'une platitude déconcertante. Will n'a jamais été plat, ou lisse, il a toujours eu ces petites aspérités qui tantôt me plaisaient bien, tantôt me gavaient carrément. J'aime bien que tu montres que, finalement, ça ne veut pas dire grand chose d'être "bon" ou "mauvais". Will était bon par moments, sous certains aspects, détestable et terriblement mauvais dans d'autres moments, et sous d'autres considérations. Souvent il avait sans doute l'impression de bien agir (typiquement en suivant la prophétie), mais finalement il a failli et aujourd'hui il s'en mord les doigts (enfin, là c'est compliqué de se mordre quoi que ce soit maintenant qu'il s'est fait tout désartibuler).

Bon, la question étant maintenant : c'est quoi la suite ?

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 16:09 pour le chapitre Cœur velu
O to the M to the G. Bon okay j'avoue sur certains trucs j'avais eu un peu de flair, mais ça m'en bouche quand même un coin de voir toute la prophétie retournée contre Will.

"Il me semble que tu as déjà tué suffisamment de monde", j'ai littéralement explosé de rire. Il est tellement déconnecté qu'une vie de plus ou de moins pour lui n'est plus tellement importante.

Pour cette obsession du sang qu'a développée Will, ça me rappelle l'impact Moribus avec les Animagi.

Ça me déchire encore plus le cœur pour James, malgré son caractère de diva, il ne mérite pas toutes les horreurs qu'il a subies. Abandonné par ses deux meilleurs amis, incompris, il se retrouve à perdre sa cousine et meilleure amie à cause de son second meilleur ami qui n'a plus aucune empathie. Mais WOW les amitiés toxiques là, je meurs. C'est terrible de voir ce qui est arrivé à ce trio si prometteur. En effet, je voyais aussi Will faire de "grandes choses", et ça m'émeut énormément de voir à quel point James croyait en lui et le soutenait en toutes circonstances.

Era, pour une fois, m'est plus agréable que Will, c'est dire. Je suppose que le titre "cœur velu" fait référence au conte de Beedle le Barde du "Sorcier au cœur velu". Toutes ces références sont vraiment toujours bienvenues, j'apprécie vraiment toute l'implication dont tu fais preuve pour cette fiction. Encore bravo pour ce très bon chapitre !

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 15:52 pour le chapitre Sous la pleine Lune
Oh bah ça alors, la fin est diablement bien écrite (comme le reste tu vas me dire, mais ça m'a bluffée ce dernier paragraphe). Hawksight il est complètement cinglé lui. C'est fini pour Dom ? Oh mon dieu. Je suis pas tout à fait sûre de ce que j'ai lu. Comme tout se passe dans la précipitation, je trouve ça difficile d'être totalement sûr de ce qu'il se passe. J'ai envie de chialer.

Bon, le seul point positif que je vois c'est que comme Will s'est affreusement bien débrouillé pour réunir toutes les conditions de la prophétie, il est "allongé à terre", "sous les pleins feux de la lune", le Voleur d'Âme peut maintenant "tomber". Mais du coup j'ai un doute : même s'ils sont deux aspirants Voleur d'Âme, le seul Voleur d'Âme pour moi c'est Will, et donc ça signe un peu son arrêt de mort là. Euh... en d'autres mots pour moi Will est bientôt dead. Il est aussi pourri qu'Hawksight.

Encore bravo pour ce chapitre, et plus largement cette fiction, j'ai hâte d'arriver au dénouement !

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 15:39 pour le chapitre Le récit du Voleur
D'accord, donc "l'empoisonnement" d'Ivory n'était pas à prendre au sens propre, mais c'est terrifiant de voir à quel point l'horcruxe de Will l'a lobotomisée. Donc Will est bien devenu un monstre, il a tué plein de personnes, quelle horreur. La montre Moldue, j'espère juste qu'il ne l'a pas récupérée sur un cadavre (typiquement celui de Pry), ce serait juste encore plus morbide (même si tu vas me dire, c'est pas ce genre de détail qui va changer la donne quand on voit toutes les horreurs qu'il a faites). Le sans-abri n'avait aucun rapport avec Will, puisqu'il l'a tué au hasard, ça explique pourquoi je n'ai pas pu retrouver de référence à lui avant son meurtre. En fait nous n'avons pas un mais deux meurtriers. Ça commence à s'éclairer, Will a commis toutes ces horreurs pour "rentrer dans son jeu", la prophétie est en fait très éclairante. Il n'empêche que jusqu'à maintenant, les seuls morceaux manquants c'est ceux de la "Lune" et de "celle qui l'aime", donc je suppose que je peux mentalement dire adieu à Dom, et cette histoire de lune finalement ça pourrait être liée à la "potion" qui ne pourrait être faite que sous certaines phases de la lune (2 chaps auparavant si je dis pas de bêtises).

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 15:24 pour le chapitre L'homme aux deux visages
Bon bah j'étais sûre que Harry reconnaîtrait Era grâce à la photo en assimilant ses traits à ceux d'Artemisia, pas qu'elle lui dirait tout simplement la vérité (mais c'était trop se reposer sur la légendaire capacité de déduction d'Harry Potter, j'ai placé beaucoup trop d'espoir en lui ces derniers chapitres xD).

Ha ha ! Je le savais, William est le Voleur d'Âme (enfin, en tout cas c'est là où on en est dans l'enquête et ça rejoint mes conclusions).

Encore un super chapitre, cette fin est intrigante même si elle ne m'a pas trop surprise, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves ! A tout de suite !

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 15:13 pour le chapitre Rançon
J'ai adoré retrouver James et ses états d'âme dans ce chapitre, et c'est très intéressant de constater que chacun gère la disparition de Will à sa façon (mais OMG Dominique tu es AMOUREUSE c'est ridicule). Ça me crève le cœur de constater le mal être de James, qui ploie sous des attentes qu'il n'a jamais demandées (ça me rappelle les scènes où il est gêné que Neville évoque son père devant tout le monde, ou bien lorsqu'il s'offusque un peu que Will et Dom croient qu'il veuille jouer les "néo-maraudeurs"). C'est vrai que c'est particulièrement difficile quand on constate que l'on a pas la même conception de l'amitié que les autres, et que nos attentes sont totalement différentes, personnellement j'en ai beaucoup souffert et ça m'a coûté une personne que je considérais vraiment comme un "ami". J'espère juste que James ne s'isolera pas trop.

Sinon, depuis le temps que je shippe James et Jodie (J&J pour les intimes), je suis agréablement surprise de voir ce que tu en fais ici. Même si je ne sais pas s'ils finiront ensemble, j'aime bien ce semblant de lien qui se consolide parce qu'ils se comprennent (même si c'est au prix de quelques éclats comme ceux de ce chapitre, ça a toujours semblé explosif entre les deux).

Est-ce que les "effets des phases de la Lune sur les potions" que tu évoques dans le passage sur la collection de Chocogrenouilles de Dom c'est important ? Ça m'a fait tiqué, rapport au terme "Lune" de la prophétie et des meurtres de nuit.

Ok donc le septième élément pour la stabilité ce serait l'âme de Vélane ? D'où le "William contre Dominique", puis le "sacrifice de celle qui l'aime" de la prophétie (et donc il aurait déjà "empoisonné" Ivory, d'où la nécessité de l'emporter dans sa fugue?). Je sais pas exactement dans quelle conclusion tu te diriges, mais je crois que j'arrive à peu près à suivre ta direction (ou peut-être que je me plante totalement xD j'aurais l'air bien maline tiens).

Vu l'état dans lequel débarque Hawksight à la fin, je penche pour un Will pas du tout content de le recroiser dans les couloirs de Poudlard. Bon, sauf retournement de dernière minute (mais tu sais me surprendre, maline!), Will a basculé du côté obscur de la force (il a "déchiré son âme en deux morceaux" cf la prophétie en tuant pour la première fois?). Ça commence à faire beaucoup qui abonde dans ce sens.

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 14:53 pour le chapitre Artemisia Selwyn
Kingsley, mon héros. Heureusement qu'il est là parce que sans lui les langues-de-plomb m'auraient fait pété un plomb à me cacher tout le suc de cette affaire (non vraiment c'est les pires). Je comprends mieux maintenant pourquoi Baner s'est arrêté au niveau 1 du Ministère il y a deux chapitres, il est plus "ouvert" que les autres employés de son département, et heureusement j'ai envie de dire. C'est bien, ça éclaircit un peu plus la situation. Et BON DIEU HARRY, ça lui pend sous le nez cette histoire de sortilège de langue-de-plomb, Baner insiste même lourdement dessus, quand est-ce qu'il va faire le lien avec le silence de Will ?

Les deux heures d'entrevue se sont écoulées trop rapidement, mais je suppose que ce Baner s'apprêtait à dire s'apparentait à : "à moins qu'un autre contrat ait été conclu entre un langue-de-plomb et une autre personne", ce qui est bien le cas ici avec Hawksight et Will.

Ce langue-de-plomb qui n'est jamais venu au Ministère avant, ça ne peut être que Will ? En plus, il dispose de la chevalière des Selwyn que lui a transmise Era (et qu'Artemisia n'a pas transmise à son frère comme tout le monde le songeait, l'évasion étant en soi un peu inutile en fait? mais Will était le seul à le savoir comme elle n'en avait apparemment pas parlé + le fait qu'Harry emporte la photographie pourrait lui permettre de faire le lien avec Era s'il lui prend l'envie de refaire un détour à Poudlard). Tout concorde... sauf le fait qu'il aurait dû être doté des pouvoirs d'un Gobelin, parce que là ça faisait plutôt pencher la balance en faveur de Hawksight en tant qu'intrus... à moins que Will soit le Voleur d'Âme et qu'en tuant toutes ces autres créatures magiques (DONT un Gobelin), il ait également hérité des pouvoirs de Gobelin... Tu me mènes peut-être en bateau, sauf que... ça m'amène à une conclusion qui me déplaît fortement, et qui va dans le sens de celle d'Harry : William n'est pas si innocent qu'il le laisse penser.

Mais du coup... cela me semble incompréhensible. Pourquoi attaquer ses propres parents ? Le Voleur d'Âme ne pourrait donc pas être Will ? Mais que fout Will dans cette histoire ? Ou alors, Will n'est pas le Voleur d'Âme mais doit "jouer son jeu pour le battre" (cf prophétie), ce qui explique son comportement un peu changeant. Will se serait-il lui même en train de voler des âmes pour rivaliser face à ce vilain mage ? Ou Will et ce mage ne font-ils qu'un ? (mon raisonnement tourne en rond, tu as raison) A moins que Will se fasse manipuler par Ivory ? On ne comprend toujours pas bien l'enjeu de ce personnage (en tout cas moi il m'échappe toujours).

Et pour l'histoire de Samuel, l'ami de Will dont la mère aurait été atteinte de sclérose en plaque, je suis trop contente de m'en être souvenu !

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 14:23 pour le chapitre Le département des mystères
Ce que tu écris est toujours aussi drôle, à coups de : "Alors on cherche à quelle lettre ? E comme « évasion » ? Ou à C comme « ce que l’on cache aux Aurors » ?", j'adore ! Et à côté de ça on a des moments hyper anxiogènes et prenants comme le face à face en Harry et Ron et une énième salle mystérieuse du département des mystères.

Est-ce que c'était pas des genres de Moremplis dans la salle aux portes glissantes ? Ces ombres menaçantes m'ont évoqué le cours que tu avais développé il y a quelques chapitres.

Maintenant qu'il s'est fait pincer, Harry va sacrément se faire remonter les bretelles ! Avec un peu de chance, peut-être que Baner finira par l'aider dans son enquête ! Ça commence à bien faire ces langues-de-plomb qui donnent leur langue au chat dès qu'on leur pose la moindre question. "Confidentiel", mon œil ! On veut savoir nous, ce qu'il se trame !

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 14:12 pour le chapitre Du bout des lèvres
Olalah qu'est-ce que j'adore les premières lignes de ce chapitre. C'est pour ce genre de choses que j'aime autant te lire, merci !

Pauvre petite Pry. Mais qui peut faire une chose pareille ? (tu remarqueras que je ne suis plus dans une posture de réflexion je te laisse absolument me surprendre à chaque nouveau chapitre xD). Je ne comprends pas forcément pourquoi le Voleur d'Âme s'attaque à des Moldus ? Autant les créatures magiques je comprends l'intérêt de leur voler leur magie... autant les Moldus... ou alors à considérer que la magie est un peu partout. Je ne vois pas trop la logique entre Pry, la femme atteinte de sclérose en plaque, et le SDF... A moins qu'ils connaissent tous Will plus ou moins indirectement ? [Juste avant de poster la review j'ai soudainement eu un flash du premier chapitre dans le monde Moldu du coup donc je viens de le relire, et tu évoques déjà la sclérose en plaque, héhé ! Toutes les victimes sont reliées à Will, je le savais ! Je n'ai pas réussi à retrouver le SDF de la gare mais je suppose que tu l'évoques à un moment ou un autre ?] Du coup, le Voleur d'Âme veut ici davantage intimider Will qu'autre chose, ça pourrait être un mobile cohérent (à moins que ce ne soit Will lui-même qui ait PÉTÉ UNE DURITE, je l'ai toujours dit il est pas net ce gamin).

La mort de Greyback au chapitre précédent m'a rappelé la mention de "Lune" dans la prophétie (je ne sais pas si c'est lié, mais le meurtre de Pry a aussi eu lieu la nuit, donc peut-être encore un lien?).

J'adore ce cadre du Ministère, et ces rapports de pouvoirs entre équipes. D'ailleurs, ce cliffhanger est vraiment alléchant. Vite, vite ! Je dois découvrir ce qu'il se passe au département des mystères ! (je sens qu'on va avoir du soucis à se faire du côté de l'arche, je dis ça, je dis rien...)

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 13:30 pour le chapitre Une aide inattendue
J’adore tes notes d’auteur qui me font souvent bien sourire (j'espère que pour ta jambe ce n'était pas trop grave mais Merlin merci tu as pu nous pondre encore plu de chapitres).

Pauvre Eryx ! C'est sûr, quelqu'un lit le courrier entre James et son père, et ce quelqu'un c'est monsieur vue de faucon, qui ne peut pas s'empêcher de foutre son bec un peu partout. En même temps je le comprends, moi aussi j'aimerais avoir plus d'informations pour savoir où s'est enfui William.

J'aime beaucoup depuis le début ce que tu fais de la relation Albus/James, et je crois que je n'ai pas encore abordé le sujet. C'est intéressant de voir cette rivalité qu'ils ont tous les deux, et la véhémence avec laquelle Albus défend (un peu aveuglément parfois, à raison d'autres fois) sa maison d'appartenance face aux insistances (plus ou moins légitimes) de James. Leur confrontation permet de relativiser un peu tout ce qui se passe, parce qu'on est vite tentés d'adopter le point de vue d'un personnage ou d'un groupe de personnage, tout en négligeant tout le reste. Et Hagrid au milieu de tout ça, ça me fait décidément bien rire.

En évoquant Nazarius Lankrovitch, ils se mettent peu à peu sur la voie...

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 12:40 pour le chapitre Tempête au Ministère
Ah, j'aime décidément beaucoup ce changement d'ambiance ! Parce que mine de rien malgré l'intrigue prenante on restait jusque là dans un cadre assez scolaire avec les relations amoureuses et les petites piques d'adolescents, j'ai vraiment beaucoup aimé découvrir autre chose. Et pour cause : tempête au Ministère !

C’est terrible d’avoir à enterrer des collègues et amis, surtout quand on peut nous imputer la responsabilité de leur disparition comme c’est ici le cas avec Harry. Rajoutez à ça une pincée de Gazette du Sorcier et ça devient totalement invivable. J'ai hâte de voir la place que va prendre Harry dans le récit (parce que je suppose que si tu évoques son POV ici c'est qu'il sera amené à ré-intervenir). D'ailleurs, peut-être qu'Harry finira par capter que la chose qui cloche dans l'histoire c'est l'impossibilité pour Will de dénoncer qui que ce soit, et j'ai bon espoir que ce soit lui qui finisse de le sortir de ce mauvais pas (ou pas... la situation semble inextricable... je ne vois pas trop d'autres solutions pour Will que la mort à terme, parce que Hawksight ne le lâchera jamais, même si j'espère que je me trompe et qu'on en arrivera pas à ces extrémités).

Bon, la fuite de Will et d'Ivory vient de me fait réaliser une chose : le "clair ivoire" de la prophétie s'applique probablement à cette dernière, donc elle va se faire empoisonner ? (mortellement ou pas, c'est la question). La chevalière d’Era vient précipiter un peu les choses. Décidément, quand cette fille est dans les parages ça n'annonce rien de bon.

Laisse par : Tiiki le 16/09/2019 12:12 pour le chapitre Conseils d'orientation
J'ai écrit certains de ces commentaires au brouillon avant de lire la suite de la prophétie, donc tu as partiellement répondu à plein de choses, mais bon je voulais pas censurer l'enthousiasme débordant que tu avais fait naître :

Merlin, cette prophétie (très bien écrite par ailleurs) apporte plein de nouveaux éléments c’est tellement stimulant ! (et surtout, elle met enfin en forme une ligne directrice). Un retour de la marque des Ténèbres ? Est-ce que c'est le signe qu'il attendait ? Ou est-ce que ce sera la conséquence quand les Mangemorts se seront effectivement échappés ? Qui est ce « mage tenu par de lourds secrets » ? Le « lourd secret » est-il lié au serment des langues de plomb ? Hawksight ne serait pas étranger à cela puisqu’on évoque l’évasion massive du 14 février (14 février c’est pour le quarante-cinquième jour de l’année ?).

Le déchirement de l’âme en deux me fait penser à une histoire d’horcruxes, mais qu’est-ce que ça veut dire « battre à son jeu » ce mage ? Will va-t-il devoir lui-même créer des horcruxes ? Et à qui sont les cinq vies que coûteront l’évasion ? (Pitié, sois clémente ne tue pas n’importe qui xD).

Quel est le rapport avec la Lune ? Quelle est cette histoire de « sacrifier celle qui l’aime » ? Oh mon dieu, j’espère tellement que ce ne sera pas Dominique (parce que je suis persuadée qu’elle l’aime, mais on peut sacrifier Era ou Pandlebee, je m’en fiche totalement d’elles).

C'est toujours aussi bien de te lire, tu as beaucoup de talent !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.