S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

93ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 93e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 28 septembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 16/09/2019 17:54


Recrutement pour l'Équipe de modération


Bonjour à toutes et tous,

En cette période de rentrée scolaire, notre équipe de modération est à la recherche de deux nouvelles recrues :

- un CDI pour succéder à Zakath Nath qui quittera notre équipe en fin d'année.
- un CDD jusqu'au 31 décembre 2020 pour suppléer l'équipe lors du Grand Ménage Orange que nous débuterons en janvier 2020.

Une grande partie de notre travail s'effectue sur HPFanfiction avec la validation et l'invalidation des chapitres. Nous organisons aussi des concours ou projets d'écriture. Nous gérons la boîte mail sur laquelle arrivent les questions relatives au site. Nous publions régulièrement des news.

Vous trouverez toutes les informations relatives à ce recrutement ici sur notre forum.

Le recrutement sera ouvert jusqu'au 30 septembre 2019.

A vos plumes et au plaisir de vous lire !

Caroliloonette
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 05/09/2019 20:40


Sélections du mois


 

Un grand bravo à Api et Bloo pour leurs magnifiques textes qui remportent la sélection Féminisme ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette.

 

C'est finalement notre demi-géant préféré Rubeus Hagrid qui sera à l'honneur pour les sélections du mois d'octobre et vous pouvez déjà proposer vos fanfictions favorites sur ce sujet en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

 

La rentrée est partout même dans vos sélections ! Au mois de septembre, venez lire, reviewer et voter pour les textes de la Gare de King's Cross ici.


De L'Équipe des Podiums le 04/09/2019 11:54


Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 13e édition des Nuits Insolites se déroulera le SAMEDI 7 SEPTEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 03/09/2019 07:35


Équipe de modération HPF


Un grand merci à Lyssa qui après une année et demi passée au sein de l'équipe de modération part voguer vers de nouveaux horizons.

Bonne continuation à toi !!!
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 01/09/2019 19:15


Sélections du mois


À voter !

Chers HPFiens, les votes pour la prochaine Sélection du Mois sont lancés ! Vous avez jusqu'au 31 août 2019 23h59 pour décider quel sera le mystérieux thème du mois d'octobre parmi Horreur/Angoisse, Épistolaire, Rubeus Hagrid, Secrets, Univers Alternatifs.

Rendez-vous sur ce topic pour voter et à bientôt !


De L'équipe des Podiums le 19/08/2019 11:08


Reviews pour La Grande Pragmatique

Laisse par : FleurBleue le 15/09/2019 22:01 pour le chapitre Bal de Noël et ton de feint (1994 - 1995)

Je m'attendais à cet épisode du bal, où Pansy et Drago vont ensemble. En plus ça tombe bien, aujourd'hui je relisais le chapitre du Bal, en anglais ! 

J'ai bien aimé cette ambiance Serpentard (non c'est vrai ? j'y crois pas!) Ah et quand Pansy reconnaît Hermione avec Krum !

Alors le dernier paragraphe, tout a été très vite. Tu n'a rien pu faire pour les empêcher, comme tu dis ! Beurk ! ^^



Réponse de l'auteur: C'est vrai que nous sommes plutôt pas mal à avoir abordé cette question du Bal, c'est drôle de voir ce que nous en avons tous fait (c'est chouette si tu as pu relire la saga récemment, personnellement c'était impossible de remettre la main sur mon tome 4 à ce moment-là c'était l'enfer). Je suis contente si tu as bien aimé l'ambiance du groupe de Serpents.

Ne sois pas trop dure avec la pauvre Pansy xD (Drago et elles sont globalement infects mais on essaye de dépasser les préjugés tout de même !)

Laisse par : FleurBleue le 15/09/2019 21:54 pour le chapitre Apprendre à faire confiance (1993 - 1994)

Ah, voici Drago... Euh non en fait je n'ai pas du tout envie de le voir celui-là, mais tant pis je ferai avec ! Je suis contente que Pansy ait réussi avec l'hippogriffe. J'ai plus de mal avec les relations entre Pansy et ses "amies", j'ai du mal à les cerner pour le moment. Oh, non, ne cours pas au chevet de Drago, Pansy !



Réponse de l'auteur: Oh, je te comprends. Moi-même il m'agace beaucoup ce jeune garçon, mais j'ai fini par m'y attacher un peu indirectement. Pansy est très attachée à Drago, quoi qu'elle en dise ! Si tu as du mal à cerner les relations entre Pansy et ses amies, c'est que leur "amitié" n'a que quelques mois tout au plus, et qu'avant cela Pansy a été très mise à l'écart du dortoir des filles, mais elles tentent maintenant de se racheter. C'est un essai du côté de Pansy comme du côté de ses amies... à voir si ça passe ou ça casse. Merci encore pour ta review

Laisse par : FleurBleue le 15/09/2019 21:32 pour le chapitre Les petites révoltes (1992 - 1993)

Salut !

Alors d'abord j'ai beaucoup ri sur tous les prénoms de la famille Parkinson !! Ermintrude et Melpomene, je n'y aurais jamais pensé ! J'ai un peu passé le paragraphe sur les liens familiaux car ce genre de choses j'ai toujours eu du mal à comprendre. Mais si ça va, finalement, je me suis bien repérée dans cette réunion de famille et l'atmosphère est bien telle qu'on pourrait s'y attendre. Ahhhh, Pansy et Hermione... Pansy n'est pas une fille idiote, elle sait qu'Hermione est meilleure qu'elle, ça la fait enrager ! Mais tant mieux si elle reste à distance un tant soit peu des idées de sa famille. J'ai adoré le moment entre les adultes, une fois que Pansy est enfermée dans sa chambre : "ça lui passera", l'âge ingrat ! L'avant dernier chapitre est tout simplement horrible sur les châtiments donnés aux enfants récalcitrants...



Réponse de l'auteur: Coucour FleurBleue !



Merci pour ta review ! Je me suis régalée à chercher de vieux noms pour les membres de la famille de Pansy. Je comprends ton désamour pour les descriptions de liens familiaux, et en même temps même s'ils étaient 14 à table, on connaissait déjà Pansy et Millicent, et je n'ai pas trop nommé les cousins/cousines pour ne pas vous noyer sous les infos. Pansy n'est pas idiote non, elle est parfois un peu lente et pas très douée en cours, mais elle est très lucide sur le monde qui l'entoure.

En fait, les châtiments étaient plutôt destinés aux Moldus et nés-Moldus qu'aux enfants récalcitrants xD

Laisse par : FleurBleue le 12/09/2019 22:08 pour le chapitre Pour l’amour de la Métamorphose (1991 - 1992)

Salut !

J'ai bien aimé ce premier chapitre. En peu de mots, on touche un peu au personnage de Pansy, que je trouve exécrable dans les livres ! Bon, tu peux arriver à me la rendre attachante en la dépeignant comme déterminée à surmonter ses difficultés. Mme Pince m'a fait bien rire (normal, je suis moi aussi une "Madame Pince" mais sans cet aspect acariatre. 

 



Réponse de l'auteur: Oh, une documentaliste, ça par exemple ! xD (je ne pensais pas risquer de me mettre à dos la profession) C'est déjà pas mal si tu as pu passer outre l'affreux caractère de Pansy pour ce premier chapitre, et j'espère que la suite te la rendra un peu plus agréable. En tout cas, merci beaucoup pour ta première review !

Laisse par : selket le 09/09/2019 13:07 pour le chapitre La bataille finale (1997 - 1998)
Je trouve que Pansy a eut du courage en prononçant cette phrase. C'est un sujet que j'ai traité dans plusieurs de mes fics sur elle.

Elle savait qu'on pourrait lui en vouloir si l'ordre du phénix gagnait d'avoir voulu livrer Harry. Mais elle a raison de vouloir sauver tous ces innoncents. Après tout pourquoi Voldemort, Dumbledore ont décidé que la vie d'Harry valait plus que toutes les autres ? A cause d'une phrophécie ? Mais ça aurait très bien put être Neville.


J'ai beaucoup aimé ta fiction et je te souhaites bonne chance pour le concours

Selket

Réponse de l'auteur: Coucou selket !

J'avais déjà lu un peu ce que tu écrivais sur elle, et c'est vrai que je suis totalement d'accord avec toi. Elle sait très bien que tous ne vont pas apprécier, et elle est parfaitement consciente du rôle ingrat qui lui incombe, mais elle n'est pas trop du genre à se défiler. Cela lui paraîtrait encore une fois injuste qu'Harry passe avant tous les autres (olalah mais si Neville avait été l'Élu je n'ose pas imaginer à quoi aurait ressemblé la saga).

Merci beaucoup pour toutes tes reviews et tes encouragements ! A très bientôt !

Laisse par : selket le 09/09/2019 13:03 pour le chapitre Poupées de porcelaine (1996 - 1997)
Je me doutais depuis le précédent chapitre que Pansy n'était pas amoureuse de Cedric mais de Cho et je vois que c'est le cas.

Il a fallut beaucoup de courage à Pansy pour écrire cette lettre car faut avouer que le monde sorcier semble bien rétrograde.

Réponse de l'auteur: Oh ! L'effet de surprise est donc visiblement moindre pour toi (désolée xD). J'espère que tu as tout de même apprécié la lettre, parce que Pansy y a mis tout son cœur et sa dignité (si quelqu'un — à tout hasard Ermintrude Parkinson — tombait dessus, ça irait très mal pour elle).

Laisse par : selket le 09/09/2019 13:01 pour le chapitre Le choix de la Préfète (1995 - 1996)
Ah ben tiens pour une fois que quelqu'un se rappelle que Voldemort est un sang mélé !
Je me suis toujours demandé comment personne ne l'avait su. Je trouve les sangs-purs bien aveugles à suivre quelqu'un sans se renseigner. Et même si Voldemort a bien reussit à maitriser son changement d'identité pourquoi seul Dumbledore serait au courant que Jedusor et Voldemort sont les mêmes.
Surtout que bon Lucius il avait quand même le carnet de Tom Jedusor en sans possession et son père a du aller à l'école avec.

Je soutiens totalement Blaise je suis à fond avec lui. Big up Blaise.

Par contre là Pansy me déçoit. Mais bon il fallait rester dans le canon et c'est normal. Je me demande ce que tu vas écrire dans le dernier chapitre.

Réponse de l'auteur: C'est vrai que je me suis toujours demandé comme ça se faisait que les plus grandes familles de Sang-Pur avaient accordé toute leur confiance à un "vulgaire parvenu", c'est dingue quand même. Après, peut-être que cela a particulièrement accroché avec la génération de Bellatrix/Regulus, etc. et qu'à ses débuts Voldemort n'était pas aussi populaire ou en tout cas ne s'imposait pas aussi facilement qu'on se l'imagine (je suppose qu'il y avait des gens comme Peregrine Parkinson qui le méprisaient magistralement pour ses origines "douteuses"). Je pense que c'est un peu un secret de polichinelle cette histoire d'identité...

Haut les cœurs Blaise, en fin quelqu'un de sensé par ici ! C'est vrai qu'objectivement, elle fait un peu n'importe quoi, c'est vraiment pas utile pour le coup. Pourtant, elle est persuadée que ça l'est, et c'est ça qui est important.

Laisse par : selket le 09/09/2019 12:56 pour le chapitre Bal de Noël et ton de feint (1994 - 1995)
Je pense qu'a quatorze quinze ans peu de fille sont sûre de leur apparence alors c'est un grand acte de courage pour Pansy.

et puis j'aime bien une quatrième année plus frivole surtout quand on sait que la guerre arrive.

Moi aussi dans ma fic j'ai parlé du bal ;)

Réponse de l'auteur: Encore merci pour ta review ! Je vais pas tarder à lire ce que tu as fait d'Hannah, à très bientôt haha

Laisse par : selket le 09/09/2019 12:49 pour le chapitre Les petites révoltes (1992 - 1993)
J'adore ta Pansy !

Elle a du caractère et ça me plait. J'ai beaucoup aimé ce chapitre qui montre bien le problème de l'argumentation des sangs-purs face aux sangs-de-bourbe

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup !

Après, la Pansy de Rowling a déjà un (sale) caractère. C'est vrai que cette scène était vraiment l'idéal pour pointer les limites du discours suprématiste (à l'heure où ils fréquentent tous un peu des nés-Moldus et on se rend compte qu'ils font surtout preuve de mauvaise foi et d'un racisme déconcertant).

Laisse par : selket le 09/09/2019 12:44 pour le chapitre Pour l’amour de la Métamorphose (1991 - 1992)
Hello Hello

J'aime beaucoup Pansy alors je me demande ce qu'elle va donner sous ta plume.
J'adore le titre que tu as choisi.

J'aime beaucoup ce premier chapitre qui rend Pansy très humaine et touchante. J'espère qu'elle va y arriver

Réponse de l'auteur: Coucou selket ! Le titre s'est imposé assez naturellement quand j'avais assez avancé dans l'écriture, je trouve ça super qu'il te plaise. J'espère que tu trouveras Pansy aussi humaine et touchante durant toute la fiction. Merci beaucoup pour ta review !

Laisse par : GinnyWeasley le 08/09/2019 20:49 pour le chapitre La bataille finale (1997 - 1998)

Je suis bluffée. J'ai adoré tous les autres chapitres, mais celui-ci est vraiment mon préféré. Pour les précédents, je prenais quelques notes pour ma review à venir, et je voulais faire de même pour celui-là mais je n'ai pas réussi. C'est tellement fluide et bien écrit, les phrases et les idées s'enchaînent sans problème, j'étais scotchée à mon écran même si je savais déjà ce qui allait se passer. Je voulais savoir comment Pansy en était arrivé à vouloir livrer Harry, et je n'ai pas été déçue. Tu nous montres tout le cheminement de sa pensée, et c'est tellement logique, au final. Au fond, elle a raison. Tout le monde l'a détestée pour avoir tenté de sauver des vies. Il a dû lui falloir tant de courage, juste pour dire cette phrase, alors que personne ne disait rien. On aurait tous pensé pareil. On ne serait peut-être pas allé jusqu'à le dire, mais on l'aurait pensé.


J'ai adoré la longue description des autres personnages, qui expriment tous leur peur d'une manière différente, et c'était tellement triste, j'en avais les larmes aux yeux. Toute cette énumération de gens qui tentent de se réconforter, qui ont peur, qui sont malheureux, quI savent qu'ils vont devoir choisir entre Harry et eux, toutes ces victimes de guerre qui ont simplement eut le malheur de naître au mauvais moment. Vraiment, ce chapitre est de loin mon préféré.



Réponse de l'auteur: Et moi j’ai les yeux tout mouillés en lisant ta review (pardon). C’est super que tu aies pris des notes, cela expliquait la pertinence et la précision de tes remarques, je suis vraiment très admirative pour le coup ! Tes compliments me vont droit au cœur et je suis très touchée. Ça me crevait le cœur de suivre moi-même le cheminement des pensées de Pansy, parce que je savais aussi que la chute serait inévitable mais j’essayais de la retarder au maximum (comme elle je pense, elle aurait tout donné pour ne pas être celle à mettre fin au silence de la Grande Salle). En effet, je ne sais pas si on serait tous allé jusqu’à le dire, mais ce serait mentir que d’affirmer que cela ne nous aurait pas traversé l’esprit (et, même en-dehors de Serpentard, je suis sûr que nombre d’élèves ont désiré ardemment que quelqu’un mette des mots sur ces pensées).

La longue description est celle où j’ai passé le plus de temps, je suis super contente que cela ait transmis de l’émotion. En effet, je voulais vraiment dépeindre un moment de grâce, où tous étaient terrifiés et tétanisés, et tous réfléchissaient à cent à l’heure sans trop en avoir l’air. Il n’y avait que Pansy et sa grande gueule légendaire pour les sortir de leur léthargie (elle a essayé elle s’est pris un gros revers sans rien voir venir). Tant pis, on perd des gens dans la guerre, et même si elle survit elle sera d’autant plus méprisée par tous les autres (et finalement, c’est peut-être plus terrible pour elle).

Encore une fois mille mercis pour tes sept reviews, et encore plus pour celle-là, qui m'ont particulièrement touchée parce que c'est quand même super gratifiant de voir tout ce qu'un court texte peut susciter chez ses lecteurs (et surtout quand ses lecteurs s'avèrent être des gens dont tu as adoré la plume). Et mes réponse sont sans doute pas à la hauteur du bonheur que ça m'a apporté, mais c'était vraiment adorable de ta part <3

Laisse par : GinnyWeasley le 08/09/2019 20:34 pour le chapitre Poupées de porcelaine (1996 - 1997)

Ahah ! Je le savais ! Elle n'aime pas Drago ! Par contre, Cho, je ne m'y attendais pas du tout ! Je suis vraiment contente que ce ne soit pas Drago, tu fais vraiment dans l'originalité et j'adore ! Le pire, c'est que j'ai lu le chapitre précédent il y a cinq minutes et je ne pensais pas du tout que Pansy ne l'avait pas dénoncée pour ces raisons-là (c'est vrai que j'ai trouvé ça un peu bizarre, mais bon je l'ai crue sur parole quand elle a dit que c'était pour être juste).


J'ai trouvé la lettre très poétique, avec un langage un peu sophistiqué, disons, qui ressemble bien à Pansy (ou du moins à l'idée que je me fais d'elle). Je l'ai vraiment adorée, je ne sais même pas quoi dire dessus, je ne saurais pas expliquer ce que j'ai tellement aimé. C'est à la fois la révélation de ses sentiments à Cho (enfin, si elle se décide à l'envoyer) et sa façon de se les avouer à elle-même, parce qu'avec son entourage ça n'a pas dû être facile d'assumer (une fille, une Serdaigle, la pleurnicheuse de l'école, qui faisait partie de l'AD...). C'est sûrement son acte le plus courageux jusqu'ici.



Réponse de l'auteur: Je voyais que tu te doutais de quelque chose depuis le Bal, mais je suis super contente d’avoir réussi à te surprendre avec l’identité du destinataire de la lettre (non mais sa réponse à Hazel Travers pour justifier la non-dénonciation des Serdaigle, on a quand même connu plus crédible xD). On aurait pu croire que l’acte de courage désintéressé était celui de la fin de chapitre précédent, mais pas du tout en fait. Elle aurait bien aimé aimer Drago, pourtant... C'est ce qui paraissait le plus logique pour elle et pour tout le monde, et elle s'est un peu enfermée toute seule dans cette pseudo relation romantique qui ne la mènerait nulle part (d'ailleurs je pense que Drago n'est pas dupe, mais ça c'est une autre histoire).

C’est drôle parce que personnellement il y a des passages de la lettre qui ne me plaisent pas du tout (les commentaires après la lettre peuvent aussi s’appliquer à ma propre relecture de chapitre, mais bon je me suis dit que même si l’écriture avait un côté un peu décousu ce n’était pas trop grave, on parlait juste d’une déclaration d’amour adolescente…), mais cela me rend super heureuse que tu l’aies autant adorée ! Quant au fait que ce soit « une fille, une Serdaigle, la pleurnicheuse de l'école, qui faisait partie de l'AD... », je l’ai simplement résumé en « Je ne suis pas ton type » dans la lettre, et ça m’a fait beaucoup rire de savoir tout ce que je rangeais derrière.

Et je suis plutôt d’accord avec toi, c’est probablement un de ses actes les plus courageux (disons pour moi avec le deuxième), c’est vraiment très dur d’être honnête avec soi-même. Merci encore une fois pour tes superbes reviews qui me réjouissent toujours autant !

Laisse par : GinnyWeasley le 08/09/2019 20:23 pour le chapitre Le choix de la Préfète (1995 - 1996)

Alors là, rien à voir avec le chapitre précédent. On passe à un climat de pré-guerre, où tout le monde sait un peu ce qui se passe mais en même temps ce n'est pas complètement officiel (vu que le ministère étouffe l'affaire...). Et bien sûr, il est évident que c'est dans ces moments-là que des désaccords apparaissent au sein des groupes d'amis. Pansy se retrouve un peu seule, et pour le coup les autres sont un peu plus malins qu'elle et voient clair dans le jeu d'Ombrage (et c'est d'ailleurs intéressant de voir quelqu'un qui a une bonne image d'elle).


Fidèles à eux-mêmes, les Serpentards se moquent des Gryffondors, mais c'est bien que pour une fois ils ne soient pas complètement contre eux (ils ne sont ni dans l'AD, ni du côté d'Ombrage, mise à part Pansy). On voit que finalement le lavage de cerveau d'Ombrage n'a pas été si efficace que ça.


Et je suis vraiment choquée ! Crabbe sait donc aligner deux mots ?



Réponse de l'auteur: J’ai éclaté de rire en lisant ta dernière phrase, je ne m’attendais pas à ce que tu rebondisses dessus ! xD

Grosse rupture c’est sûr (désolée l’acné mais on a des soucis plus importants là), surtout que je savais déjà à quoi serait dédié mon chapitre 6 donc celui-ci devait impérativement parler de la guerre, ou au moins ses débuts. C’est sûr que d’un point de vue extérieur, elle se met toute seule dans une situation compliquée et rien ne l’oblige réellement à faire ce choix, sinon son éducation et la pression que lui met sa famille. Par ailleurs, je crois que Pansy admire beaucoup Ombrage parce qu’elle s’identifie à elle (tu as raison elle s’est fait totalement brainwash). Sauf que tout le monde n’est pas du même avis. Pour elle, ils manquent de pragmatisme et fuient leurs responsabilités, ce qu'elle ne comprend pas, donc elle le prend très violemment et très personnellement parce qu’elle a l’impression qu’ils se liguent encore une fois contre elle (sauf qu’en fait, ils sont juste neutres, ils s’en balancent).

Laisse par : GinnyWeasley le 08/09/2019 20:00 pour le chapitre Bal de Noël et ton de feint (1994 - 1995)

J'ai beaucoup aimé ce chapitre (et j'ai l'impression d'écrire toujours la même chose XD). On voit que Pansy, comme toutes les adolescentes, a parfois des préoccupations futiles et peut faire tout un plat d'un petit bouton (et, malheureusement, le "ton de feint" n'est pas toujours très efficace). Elle a des questions d'ado, se demande si c'est normal de ressentir tel ou tel truc quand elle embrasse Drago (est-ce qu'elle a des sentiments pour lui ? On dirait qu'elle l'embrasse un peu par obligation, parce que c'est ce qu'on attend d'elle). Maintenant, elle est même jalouse d'Hermione, qui n'a plus seulement de meilleurs résultats qu'elle mais est aussi devenue hyper belle d'un coup. C'est vraiment un chapitre qui parle de problèmes d'ados, les rumeurs à l'école (merci Millicent), les petits coups de coeur sur le champion de Poudlard etc... C'est un peu plus léger, ça fait une petite pause après les hippogriffes, l'opposition à sa famille et les heures de travail pour s'améliorer en métamorphose (ça doit être fatigant, quand même, pour la pauvre Pansy !)



Réponse de l'auteur: Et moi j’adore répondre à tes reviews (pour changer XD). Ça me paraît presque normal maintenant quand je fais une RàR de 400 mots.

C’était clairement l’objectif d’avoir un chapitre plus léger qui fasse sourire un peu. C’est vrai qu’il n’y avait pas que le ton qui était « feint », mais je crois que tu as mis le doigt sur quelque chose (tu es très intuitive en fait, ce n’est pas la première fois que tu remarques aussi bien les choses, je suis même limite étonnée que tu n’aies pas découvert immédiatement le pot aux roses avec son « crush » apparent sur le champion de Poudlard). C'est vrai qu'elle est très jalouse d'Hermione, mais pas que (parce que je crois que ça la met encore une fois face à une évidence qui lui déplaît beaucoup). Bien sûr, elle est en prise à un quotidien/des questionnements assez communs pour une adolescente. Mais oui, pour moi tu as raison, elle n’a pas de sentiments pour lui (elle-même se dit que cela viendra plus tard, c’est son ami et elle se sent bien avec lui, elle le trouve probablement séduisant/elle sait qu’elle devrait le trouver séduisant et ce serait donc normal qu’ils essaient tous les deux). Le baiser, ou du moins la concrétisation de quelque chose avec Drago et avec un garçon, est en effet attendu par sa famille, par ses amies, par tous les adolescents du château qui commencent eux aussi à avoir les hormones en ébullition et même par Drago lui-même. Cela ne veut pas dire qu’elle n’en avait pas envie, je crois qu’elle arrive à se persuader que c’était le cas, mais elle le fait un peu pour les mauvaises raisons (j’ai vu que tu avais aussi reviewé le chapitre 6 donc tu dois avoir compris le micmac depuis que tu as écrit cette review).

Laisse par : GinnyWeasley le 08/09/2019 19:31 pour le chapitre Apprendre à faire confiance (1993 - 1994)

Encore un très bon chapitre, avec une Pansy qui se révèle petit à petit. J'adore le fait que tu t'éloignes de la vision qu'on a d'elle d'habitude (encore une fois, je lis très peu sur l'époque de Harry donc ça a peut-être changé mais bon). Ici, elle n'est pas la "reine" des Serpentards, elle n'est pas populaire, ne fait pas partie d'un groupe de filles (enfin, elle en fait plus ou moins partie mais n'arrive pas à s'intégrer). On la comprend beaucoup mieux avec toutes les moqueries qu'elle a subies, et le fait que tout le monde ne s'intéresse qu'à Harry et aux Gryffondors (les passages où elle parle de Harry, Hagrid ou encore Hermione au chapitre précédent me font bien rire, elle a toujours les petits surnoms et les remarques parfaites).


Encore une fois, je remarque l'utilisation d'expressions sorcières que j'aime toujours autant (ça permet d'être vraiment plongé dans l'histoire, même si ce n'est pas grand-chose).


Le fait qu'elle se soit disputée avec Drago est aussi assez intéressant, parce que c'est l'un de ses seuls amis mais elle n'apprécie pas qu'il se moque d'elle. Malgré tout, elle tient à lui et n'hésite pas à aller le retrouver quand il se blesse, même s'il faut mettre son ego de côté.


Enfin, j'aime suivre le cheminement de sa pensée, quand elle regard l'hippogriffe puis avant de se décider à retrouver Drago, on comprend parfaitement ses raisons et comment elle en vient à changer d'avis. Elle réfléchit vraiment chacune de ses décisions.



Réponse de l'auteur: J’avais essayé d’imaginer un peu à quoi pouvait ressembler la « bande » à Pansy, et finalement je me suis rendu compte qu’Harry ne parlait quasiment jamais du groupe avec Millicent, Daphné, Sophie, et Tracey. Est-ce qu’il était obsédé par Pansy et secrètement amoureux d’elle ou était-ce juste que celle-ci était toujours collée aux basques de Malefoy ? J’ai opté pour la seconde option. J’imagine qu’elle a mis du temps à se rapprocher vraiment des autres filles (jalousie de leur part car proximité avec les garçons ? méchanceté gratuite ? les rumeurs que faisaient courir Millie ? j’en sais rien en fait à toi de t’imaginer xD). En effet, je ne pense pas que tout aille pour le mieux en permanence dans les dortoirs de Poudlard (il y a qu’à voir le bordel du dortoir d’Harry, où Seamus et Dean nous tapent parfois des petites crises pour ne plus adresser la parole à personne, où Ron se met à bouder à intervalles réguliers pour X raison, et Hermione ne s’entend elle-même pas très bien avec les filles de son année).

Bref, la rivalité avec Millicent permettait de scinder momentanément le dortoir des filles et d’isoler Pansy. Maintenant, elle a globalement du mal à s’intégrer (et elle se demande surtout si elle le mérite, elle a peur de se prendre le revers de la médaille, pas facile de faire confiance...), et elle est vraiment en manque d’attention et d’affection (ce qui explique sans doute son amertume d’autant plus exacerbée, et son habitude insupportable de toujours verbaliser tout et n’importe quoi pour montrer aux autres que « ça va », elle se débrouille très bien et elle a confiance en elle). Dans ce chapitre, elle s’ouvre un peu à la nouveauté (de nouvelles amies, des premières disputes, la première créature magique). Elle se rend compte qu'elle n'est plus seule et qu'elle commence à s'inquiéter pour les autres. Cela n'empêche pas qu'elle en veut beaucoup à Drago, mais elle se dit qu’elle est peut-être prête à mettre un peu d’eau dans son vin parce qu’elle se rend compte qu’elle-même n’est pas facile à vivre (quelque part, ils se sont bien trouvés avec Drago) et qu'il faut relativiser dans la vie, surtout lorsque son meilleur ami vient de "frôler" la mort (bon, ça c'est ce qu'elle croit, mais ça la bouleverse vraiment de le croire, c'est ça qui est important). Pour moi, c’est dans ce chapitre qu’elle quitte l’enfance et qu’elle entre dans l’adolescence.

C’est vraiment super que tu prennes plaisir à suivre le cheminement de ses pensées, encore une fois je voulais vraiment qu’elle se définisse en tant que personne lucide et pragmatique. Encore merci, je suis toujours aussi enthousiaste lorsque je lis tes reviews !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.