S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à Eejil9, Catie, AislinnSaoirse, Awena et Nya qui remportent la Sélection sur Luna avec leurs jolis portraits de notre rêveuse préférée.

Pour septembre 2020, venez soutenir la maison en jaune et noir avec la Sélection Poufsouffle. Proposez vos deux fanfictions préférées sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'août, faites monter la température en découvrant notre Sélection Lemon. Venez voter pour vos histoires préférées ici.

Un bel été et bonne lecture à tous !


De L'Equipe des Podiums le 06/08/2020 14:37


103ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 103e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 8 août à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 03/08/2020 23:40


LES MODÉRATRICES EN VACANCES


Que ce soit pour faire trempette ou pour parcourir la France à bicyclette, votre équipe de modération va prendre quelques jours de vacances !

Durant le mois d'août, certaines modératrices d'Harry Potter Fanfiction vont s'éloigner de leur site adoré à tour de rôle afin de profiter de leurs congés estivaux. Les délais de validation de vos Fanfictions ainsi que les réponses aux mails et aux MPs seront donc malheureusement allongés. Nous vous encourageons également à privilégier l'adresse mail comme contact plutôt que les MP si vous avez la moindre question, car nous y avons toutes accès.

Toute l'équipe s'accorde et va tout mettre en œuvre pour poursuivre ses activités au maximum de ses capacités.

Afin de réduire autant que possible les délais de validation et éviter les invalidations, n'oubliez pas de bien vérifier la conformité de votre texte à notre règlement, et n'hésitez pas à visiter notre FAQ. Et si les délais restent malgré tout trop longs, sachez que l'un des privilèges de l’adhésion à l'association HPF est de pouvoir poster son texte sans passer par la validation manuelle de la modération. ;)

L'équipe de modération souhaite bon courage à celles et ceux qui travaillent, et un bel été à toutes et à tous ! :D


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 31/07/2020 13:01


CONCOURS HPF – « On a échangé nos OC » !


Cette période estivale voit fleurir un nouveau concours sur notre forum !

Son organisatrice, Hazalhia, vous en parle : « Ce concours de l’été a pour but de mettre en avant les OC (Original Character). Vous allez devoir en créer d’après une liste de critères donnés, puis me l’envoyer par MP avant le 31 juillet. Après cela, tous les OC seront redistribués entre les participants par mes soins, et vous aurez jusqu’au 13 septembre pour écrire votre histoire avec votre nouveau personnage issu de l’imagination d’un autre participant.
Ce concours est ouvert aux utilisateurs d’Harry Potter Fanfiction ainsi qu’à ceux du Héron à la Plume Flamboyante.
De plus, comme fil rouge, vous devrez écrire votre texte autour du thème “Première rencontre”. »

Si vous êtes intéressés, filez sur le forum pour vous inscrire ici, tout le monde est le bienvenu !
Bonne chance !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 22/07/2020 11:15


CONCOURS HPF – « Portraits de jeunes sorcières en feu » !


À vos plumes et claviers ! Violety vous propose un concours mettant à l’honneur le femslash/yuri !

Elle vous en parle : « "Portraits de jeunes sorcières en feu" est un concours de fanfictions Harry Potter portant sur une romance entre deux ou plusieurs femmes - ou entre femmes et personnes non-binaires. La romance peut être le seul sujet de l'histoire, ou s'intégrer à une histoire plus large. Vous pouvez aussi raconter un amour à sens unique.
Les participant-e-s doivent utiliser un "trope" classique de la fanfiction (un motif scénaristique récurrent, comme Coffee Shop AU, Soulmate Fic, Voyage temporel...). Il y a une liste d'idées, mais l'autrice.teur peut choisir un autre trope auquel je n'ai pas pensé. Les OC sont autorisées, mais au moins une des personnes impliquées dans la romance doit être un personnage original de l'univers Harry Potter. »

« Portraits de jeunes sorcières en feu » est ouvert à tou-te-s. Le texte soumis doit faire minimum 1000 mots. Il n’y a pas de maximum, mais vous devez avoir publié au moins 50 % de l’histoire avant le début des votes. Votre participation doit être publiée avant le 7 septembre, et les votes auront lieu entre le 8 et le 18 septembre.
Intéressé-e-s : découvrez tous les détails du règlement et inscrivez-vous ici ! :D
Bonne chance !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 20/07/2020 12:45


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de septembre 2020 sont ouverts ! Venez choisir entre : Nuits HPF, Songfic/poème ou Poufsouffle.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 juillet 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 16/07/2020 13:11


Reviews pour La nuit au musée

Laissée par : AleynaButterfly le 03/05/2020 12:42 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema
Haha, le sort de Confusion, c'est vraiment une bonne idée :D Je termine cette fic avec un sourire attendri aux lèvres :) Merci à toi.

Par contre, je n'ai pas compris si Hugo était au courant de ce fait (sans doute non, j'imagine qu'il a tenté de lui rendre la mémoire avec l'histoire de cette carte) ou s'il pense vraiment que Percy lui a effacé la mémoire.

J'espère que tu écriras sur Lucio une autre fois, j'avoue que c'est le personnage coup de coeur de cette histoire. On a envie de savoir ce qu'il s'est passé dans sa vie pour qu'il décide finalement de terminer sa carrière chez les Moldus. :) Je suis fan !

A bientôt :)

Laissée par : AleynaButterfly le 03/05/2020 12:32 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema
L'histoire est mignonne, j'aime bien voir Percy ainsi. On le sent plus mature, avec un gros recul sur sa vie et ses sentiments. Il est très touchant. Je l'imagine très bien ne pas faire attention aux "signes" pour une fois qu'il peut être le meilleur "tonton" haha. Mon pronostic ? Il devrait la faire oublier, il n'est pas celui qui brise les règles dans la famille, surtout sur un sujet aussi sérieux. Mais je ne sais pas s'il va faire une entorse à ce principe ? Par contre, elle est super mature pour son âge, Stella, on dirait presque qu'elle a étudié la philosophie du cinéma ^^ C'est mignon. Par contre, je me permets de mettre un petit bémol sur l'orthographe/grammaire, ce texte est très beau et je pense sincèrement que ça vaut le coup de le faire relire pour corriger tout cela. :) Bon, je vais découvrir la fin ! :D

Laissée par : AleynaButterfly le 03/05/2020 12:09 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema
Quel suspens !! Je dois avouer qu'en ouvrant cette fic, je ne m'attendais pas du tout à ça, mais c'est une bonne surprise :) Je t'avoue que je n'ai aucune idée de ce qui vient de se passer XD Apparemment, il y a eu des secousses d'origine magique, des animaux fantastiques en fuite et promptement récupérés par les aurors infiltrés... Il me semble qu'Hugo Weasley est le fils de Ron et Hermione, c'est drôle de le voir chez son oncle Percy, on se demande pourquoi... Est-ce qu'il a hérité du don pour les ennuis de ses parents ? Et qui est vraiment cette Stella ? Que de questions, je vais vite lire la suite haha

Laissée par : Dedellia le 13/04/2020 03:42 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema

J'ai aimé lire ton texte. Les univers moldus et sorciers qui s'entremêlent dès le début, m'ont fait accrocher. Ça donnait envie de savoir ce qui allait se passer entre les deux mondes. Ça m'a pris un moment avant de reconnaitre Hugo, je pensais que c'était un jeune sorcier quelconque qui avait le même nom. 

J'ai aimé que Percy découvre le monde moldu, lui qui semble toujours rigide dans le monde magique. Et que ce soit une petite moldue qui lui fasse découvrir m'a plue, je trouve que tu as bien su gérer la manière d'amener Percy à d'ouvrir, ce qui n'est pas facile il faut le souligner. L'ambiance des extraits de films était mignonne, ça donne envie d'installer une toile dans mon jardin et de m'assoir quelque part en hsuteur pour regarder des extraits au hasard.

Puis, la conclusion est très touchante. J'ai apprécié que Stella puisse garder ses souvenirs, même si c'est un peu dommage pour Hugo quand même. 

Merci pour ce texte !


Laissée par : Bloo le 17/03/2019 18:47 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema
Ooooh mais c'est une très belle fin ! Pleine d'espoir et de choses positives malgré tout et je t'avoue que j'avais un peu peur que ce soit beaucoup plus triste que ça considérant le dernier chapitre :) .

Je ne suis pas vraiment étonnée que Hugo ait tenté de renvoyer la vidéo à Stella pour qu'elle se souvienne de lui, je crois honnêtement que j'aurais fait la même chose à sa place, à son âge. C'est triste pour Percy de devoir assumer la colère de l'enfant en sachant qu'il n'y a rien à dire pour le calmer vraiment, que seul le temps viendra faire son effet. Même si Percy a l'air étonnamment en paix avec ça ou en tout cas de l'accepter. (mais a-t-il vraiment le choix ?)

J'étais sûr qu'il allait retourner au cinéma mais j'ai beaucoup aimé suivre sa découverte du septième art avec toi et les petites références que tu as glissé partout. En vrac, j'ai ri qu'il s'amuse des policiers parce que pour lui un simple sortilège expliquait l'énigme, j'ai été ému à la mention de Fred et je suis sûre moi aussi qu'il aurait ri avec Percy, et puis j'ai souri à la mention d'Arthur. J'ai l'impression qu'on traite plus souvent de la relation des enfants Weasley avec leur mère qu'avec leur père. Et surtout quand il est question de Percy en fait, même dans les livres. D'ailleurs Percy a aussi nommé sa fille Molly. Mais j'ai bien aimé qu'il pense à Arthur et j'espère qu'ils iront effectivement voir des films tous les deux et que ce serait un moment de complicité père-fils juste pour eux. C'est une belle idée et j'aime bien que tu la jettes comme ça sans dire si ça va effectivement se concrétiser mais en laissant l'espoir. Comme j'aime bien les histoires qui se finissent bien malgré tout je vais partir du principe que Percy finit par inviter son père au cinéma :) .

Et alors vraiment : j'ai adoré ta fin parce qu'elle m'a tellement surprise ! Stella n'a pas tout oublié ! J'imagine qu'il a effacé les traces de magie mais elle se souvient de Percy, sans doute de Hugo aussi. C'est aussi une jolie porte ouverte et ça pourrait avoir un côté frustrant, de ne pas savoir s'ils se retrouveront vraiment, mais moi j'aime bien que ce soit ouvert comme ça et qu'on puisse penser ce qu'on veut pour la suite :) . L'idée d'un film qui fasse référence à Percy m'a fait sourire même s'il ne faudrait pas, effectivement, que ça lui pose des problèmes professionnellement. Je ne sais pas si tu as l'intention de poursuivre un jour cette histoire sous une autre forme mais, si en doit en rester là, alors je suis vraiment satisfaite de ce prologue, de ce qui est dit et de ce qui n'est pas dit, comme je suis très, très très satisfaite d'avoir découvert cette merveilleuse histoire. C'était très beau et j'ai passé un merveilleux moment grâce à toi Haru ♥ .

Laissée par : Bloo le 17/03/2019 18:38 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema
Le weekend se termine, c'est triste, et je me replonge avec délectation dans ton histoire, qui malheureusement est très triste aussi, mais cette tristesse là je peux l'accepter, parce qu'elle est belle et qu'elle m'a fait voyager (la fin du weekend il n'y a rien à faire par contre c'est vraiment nul).

J'ai encore passé un merveilleux moment avec tes personnages et j'ai beaucoup apprécié redécouvrir Percy sur ta plume. Je t'avoue que ce n'est pas un personnage qui m'intéresse plus que ça, d'ordinaire, même s'il a un vrai potentiel comme le mouton noir des Weasley, mais j'ai une vision de lui assez floue après les livres. J'aime bien cette version plus mature mais toujours fidèle à lui-même malgré tout que tu présentes de Percy. Il a pleinement conscience de ses erreurs, toute sa partie introspection était ultra prenante et tellement bien à écrire, en même temps ça fait plaisir de voir qu'il a évolué aussi, et qu'il ne se noie pas dans la culpabilité. J'adore que ce soit avec lui que Hugo passe des vacances, qu'il emmène un de ses neveux en vacances, ça lui donne tout de suite une sorte de côté "tonton cool" qu'on imaginerait beaucoup plus facilement pour Ron ou pour George de primes abords. C'est toujours Percy et en même temps, c'est aussi ton Percy qui a grandi, une version de Percy adulte qui me paraît très convaincante au regard de ce que l'on connaît de lui dans les livres.

Autre chose que j'ai énormément apprécié ce sont tes dialogues. Les dialogues ça a longtemps été ma bête noire et encore aujourd'hui c'est un casse-tête pour moi de faire de longs dialogues, j'ai beaucoup plus de facilités à écrire de longs paragraphes d'introspection etc qu'à faire de vrais dialogues. J'ai vraiment dévoré les tiens et un chapitre de 4000 mots passe sans même qu'on ne s'en rende compte. C'est dur parce qu'à l'écriture on écrit forcément des dialogues un peu "améliorées" et en même temps il faut que ça sonne vrai dans la bouche des personnages malgré tout, pas trop guindé, trop littéraire justement, et tu réussis cet exercice à la perfection. C'était fluide et tellement beau, même, leur discussion, et les images, les extraits de films étaient toujours judicieusement abordés, bien placés entre deux répliques, c'était vraiment un superbe enchaînement et c'était comme lire et avoir en même temps la scène sous les yeux. Tu m'as fait lire avec des images et je suis tellement admirative.

C'est si triste pour Stella, cette gamine a quelque chose de très attachant, même si je doute pas qu'elle soit agaçante, peut-être un peu peste même, je ne sais pas, mais elle fait terriblement mature aussi. Trop peut-être pour son propre bien et pour son jeune âge. C'est drôle qu'elle s'appelle Stella d'ailleurs parce que c'est le prénom d'une de mes OC mais qui n'apparaît pas encore dans mes fics (elle vit juste dans ma tête pour l'instant et elle ne risque pas d'en sortir avant un moment ahah). D'ailleurs ça va être difficile si je dois jamais écrire sur elle de ne pas lui donner le même caractère que ta Stella. Parce que vraiment c'était un chouette personnage et j'aurais même aimé passer plus de temps avec elle. C'était super d'imaginer Percy et cette petite Stella côte à côte, Percy plus grand, plus adulte, plus mature, qui pourtant le temps d'une projection se retrouve à nouveau au niveau d'une enfant. J'ai eu peur pendant un moment, quand il se projette à la place de la femme qui pleure son ami renversé, que tu aies tué Ron dans cette histoire. Mais j'imagine que c'est une référence à Fred et c'est vrai qu'en y repensant sa mort a dû être encore plus violente pour Percy au sens où enfin, il revient vers sa famille, il trouve ce courage-là, il vient juste d'être réuni, de les retrouver et on lui a arraché son frère. Je ne dis pas que c'est plus dur pour lui que les autres et de toute façon chacun vit son deuil d'une façon différente mais il y a quelque chose de vraiment très cynique dans la mort de Fred pour Percy. Il a dû se sentir tellement coupable du temps perdu, gaspillé, et comme il se sent à nouveau coupable ici d'avoir trahi la confiance de Hugo et pris ses souvenirs à Stella. C'est vrai que c'est triste en fait de se dire que les sorciers ne pourront jamais être vraiment amis avec des Moldus à moins de les épouser. Finalement, c'est bien de combattre les idées de Voldemort, de ses Mangemorts, mais avec des lois pareilles pour le maintien du Secret, tu n'encourages pas vraiment à la tolérance, tu fais juste vivre les gens chacun de leur côté et à force de ne pas se connaître on en vient à penser des choses affreuses les uns des autres.

C'était encore une fois un excellent chapitre et je suis vraiment contente de te lire Haru.

Laissée par : Bloo le 16/03/2019 11:13 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema
Alors déjà avec un titre pareil j'étais obligée de cliquer. Tu as boosté mon ego car j'ai compris le titre avant de lire ta traduction, ok après trois semestres d'italien ce n'est pas très extraordinaire mais enfin on fait ce qu'on peut ahah.

Plus sérieusement, j'aime d'amour l'Italie et ça fait un moment que j'ai envie de regarder plus de films italiens, j'ai plus attaqué la culture italienne par la littérature que le cinéma mais mes professeures nous ont montré et/ou parlé de plusieurs films qui ont l'air tellement bien, j'aimerais beaucoup les voir. Et puis c'est tellement beau à entendre l'italien !

C'était encore un plaisir de se plonger dans ton univers enchanteur, tes descriptions, et puis là c'est l'Italie alors, j'aime tellement ce pays ! J'avais l'impression de voir cette ville colorée surgir sous mes yeux et juste merci de me faire voyager comme ça de bon matin, surtout avec d'aussi beaux horizons.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Lucio, c'était chouette parce que tu réussis à en faire un personnage à part entière en un chapitre, à attacher un peu à lui déjà. J'ai envie d'en savoir plus, même si a priori d'après ta note je ne le reverrai pas, mais tu dissémines des petits détails comme ça, ça donne vraiment envie d'en apprendre davantage à son propos. Notamment quand il fait mention des petits-enfants qu'il aurait pu avoir.

Je n'ai pas compris au début qu'il s'agissait de Hugo surtout que dans les personnages de l'histoire était mentionné Percy dont je pensais plutôt voir Molly et Lucy. Je suis d'ailleurs curieuse de savoir pourquoi Audrey et Percy sont avec Hugo et pas avec leurs filles. J'aime déjà beaucoup la petite Stella. Je suis curieuse de savoir sous quelles circonstances ils se sont rencontrés Hugo et elle. Je me suis demandé pour Stella quand elle ne se montre pas du tout impressionné par l'Auror : soit elle n'a vraiment pas froid aux yeux, ce qui est sans doute un peu le cas et puis à cet âge ce n'est pas si étonnant, soit elle ne se rendait pas bien compte de ce qu'était vraiment un Auror. Je suis trop triste parce que l'accablement de Lucio à la fin du chapitre, le poids de ce silence, ça veut dire qu'ils vont effacer la mémoire de Stella ? C'est drôle mais ça me fait penser à un manga que j'adore, Fruits Basket, dans lequel un des personnages Yuki est un enfant très timide qui a du mal à se faire des amis, un jour il finit enfin par rencontrer des copains, par s'épanouir, se sortir de l'ombre de son frère et ses cousins/cousines, mais leur mémoire doit finalement être effacée pour ne pas menacer le secret familial. C'est horrible pour Hugo et puis ça va être horrible pour Stella.

J'ai bien aimé que tu glisses des phrases en anglais et surtout en italien, j'avais l'impression d'être encore un peu plus plongée dans l'atmosphère de ton texte et vraiment, c'était un très bon premier chapitre :) . Ca donne à 200% envie de lire la suite, on s'attache vite à des personnages méconnus voire inconnus, tu mêles habilement les descriptions et l'action. Il se passe beaucoup de choses en fait ! J'ai dévoré ton chapitre sans même voir le temps passer et j'ai vraiment très hâte de découvrir la suite, c'est une belle histoire, douce et amère à la fois, le meilleur mélange au monde !

(je risque maintenant de ne plus avoir de temps avant dimanche soir puis lundi soir mais promis mes 10 reviews seront là en temps et en heure et j'ai vraiment hâte de poursuivre ma découverte de tes textes ♥)

Laissée par : Drachvador le 11/12/2018 17:48 pour le chapitre Diesel & Dust

Salut :)

J'ai honteusement lu ta fic sans laisser de review il y a peut-être deux mois. Je me rappelle que je l'avais bien aimée, en particulier le premier chapitre qui crée vraiment une ambiance particulière !

Je voulais juste te remercier d'avoir partagé cette chanson, Space Cadet. J'avais retenu le nom et quelques jours plus tard je l'ai cherchée sur Internet. Maintenant  c'est une de mes musiques préférées. Je te dois énormément, du coup merci !!!!

Drachvador

 


Laissée par : M-A le 29/07/2018 02:01 pour le chapitre Météorites

Salut !

Je reviens commenter avec un peu de retard, je n'avais pas pu te laisser un mot quand je l'ai lu. 
J'ai vraiment adoré ! Bon pour les détails historiques sur le punk je ne suis pas forcément d'accord sur tout mais c'est sûrment parce que je suis Team England & The Clash :P
Mais sinon c'est vraiment génial ! Le punk lui va tellement bien et cette sorte de curiosité provocatrice aussi. Je suis fan du côté "je prends tout ce qui peut les emmerder" qu'a Sirius tout au long de la fic. 
Les OC que tu as introduit sont super attachants je trouve ! On est presque triste qu'ils ne restent pas en contact à la fin.
Ce qui est cool c'est que le rythme de ta fic est très punk. Il est saccadé, achuré, rapide. Ton texte hurle littéralement, que ce soit de douleur ou de rébellion. 
Enfin bref, j'aime beaucoup. Histoire de faire court ^^
Un grand bravo à toi !

À bientôt ! 
M-A


Laissée par : Eejil9 le 13/05/2018 13:24 pour le chapitre Sotto le stelle del Cinema

Oh bah non, j'ai pas envie d'abandonner Lucio ni de me détendre moi ! C'est triste ça !

Bon, je vais essayer de reviewer un peu ça dans l'ordre, au lieu de commencer par la note de fin. J'ai vraiment aimé ce prologue, je trouve que tu as vraiment un don pour la description. Tu prends le temps de poser la situation, au point qu'on se demande pourquoi tu nous racontes tout ça. Puis arrive Lucio, que tu caractérises vraiment bien, le portrait est très chouette, et on commence à s'attacher à l'intrigue. J'espère que tu vas nous en dire plus sur la situation même si tu abandonne Lucio, d'ailleurs, parce que j'aimerais bien savoir ce qui s'est passé, moi !

J'ai particulièrement aimé l'effet de surprise que tu ménages à la fin, parce que j'ai pas trop lu ton résumé, je ne m'attendais à rien en particulier, et j'ai été sciée de voir que Hugo... C'est Hugo, le neveu de Percy, le fils d'Hermione. Qu'est-ce qu'il foutait là, le chenapan ? :O

Bref, c'est un début très bien mené, qui permet de cadrer le décor avec une grande précision, tout en ménageant assez de mystère et de questionnements pour nous donner envie de cliquer sur "suivant", bravo pour ça !

Cependant, ce que je trouve dommage dans ton texte, c'est la quantité de coquilles. Il y a vraiment pas mal de fautes, ce qui est très surprenant parce que ton style, lui, est très bon et témoigne d'une grande maîtrise de la langue, très bon est très "classique" d'ailleurs, j'ai trouvé ça appréciable de lire une fanfiction avec un style aussi soigné... Mais d'où sortent les fautes alors ? J'ai été perturbée, parce qu'on dirait qu'il y a une maîtrise, et en même temps une non-maîtrise de la langue, c'est... Bizarre. Peut-être que ce ne sont que des erreurs d'inattention, mais dans tous les cas, je te conseille vivement de te relire et de te faire relire, et de faire attention à l'accord des participes passés avec l'auxiliaire avoir, parce que c'est pas trop trop ça.

Cela dit, ce n'est qu'un détail, et je suis contente de lire cette fic (mieux vaut tard que jamais, bonjour, je suis une organisatrice en carton) et je suis fascinée par la situation que tu es parvenue à mettre en place pour mon concours, je ne m'attendais pas à des univers d'une telle précision, un grand bravo !



Réponse de l'auteur:

Bonjour Eejil, ca fait plaisir de te retrouver. Merci encore pour avoir organisé ce concours super inspirant!

Je suis contente que tu ais apprecié Lucio, pour ce qui est de ce qui s'est passé, c'est un autre projet de fic qui devrait apporter des lumières, si je me decide à l'ecrire (encore un projet de fic longue et trop ambitieuse pour ma vitesse d'ecriture de tortue et mon naturel desorganisé)

Merci pour les compliments à propos des descriptions et le style qui font chaud au coeur. Ah, les fautes d'orthographe, ma bête noire depuis toute petite ... pourtant j'ai progressé tout de même mais je suis encore incapable de les chasser convenablement malgré les relectures successives. J'ai toujours beaucoup lu, mais l'orthographes et les règles s'échappent de ma tête a chaque fois que j'essaye de les assimiler. Je pense que le problème est bien plus profond que juste de l'innatention chez moi ^^ et je n'ai pas encore réussi à me soigner sur ce point. Seraisje impermeable à l'orthographe? J'ai posté sur le fo une demande de correction quelques jours avant la publication, mais je n'ai pas eu de réponses. Si tu te sens l'envie de corriger ce texte pour le bien ètre des eventuels lecteurs, j'accepterais volontier ton aide ;) 

J'espère que tu n'as pas été trop décue par la suite de l'histoire qui s'éloigne un peu de ce prologue, et qui à été écrite un peu plus en speed, la date limite du concours approchant. (si la limite de mots n'a pas facilité l'ecriture de la fic, c'est plus encore ma tendance à procrastiner et à brainstormer au lieu de me mettre à ecrire qui pèche ^^)

encore un grand merci pour ta rewiew :)


Laissée par : Eejil9 le 12/05/2018 20:36 pour le chapitre Traces du Sacré

Je suis un peu mitigée sur cet épilogue, je dois te l’avouer. Autant j’ai vraiment vraiment adoré le début, je trouve que tu as des formulations géniales, de vraies trouvailles (je pense à « Il espérait réussir à mettre le pinceau sur ce qui l’empêchait encore de dormir la nuit. Il se servait de la peinture comme d’un moyen pour aller à la rencontre de la personne qu’il avait été. C’était un long chemin, qu’il remontait à l’envers, en suivant les traces indistinctes de son passé et du passé sorcier. », qui est vraiment une belle manière d’expliciter toute la profondeur de ton récit et qui entre en écho avec plein de choses. 

J’ai beaucoup aimé, aussi, la progression dans l'idée : le perfectionnisme, l'idée de quête, l’image du tableau représentant une femme laide, qui vaut aussi pour la magies. J’ai retrouvé la consistance des personnages et leur passé, qui m’avait manqué dans le chapitre d’avant, signe que j’ai été mauvaise langue !. Bref, il y avait de très très bonnes idées.

Ce qui fait que je suis mitigée, donc, c’est que je trouve, d’une part, que la formulation de ces bonnes idées a tendance à devenir un peu plate dans la deuxième partie de ton texte (notamment dans les dialogues, mais pas seulement : je pense aussi à la chute du texte. L’idée de retour, c'était très chouette, mais c’est amené de manière bien moins frappante que le paragraphe que j’ai cité juste avant, par exemple. On dirait que ça finit là mais que ça pourrait finir n’importe où, avant, après, ça ne claque pas et c’est dommage)), et que, d’autrespart, certaines idées tournent un peu au poncif. C’est dommage, je trouve, de finir un texte sur des idées assez communes. 

Dommage parce que, même si elle ne respectait pas toutes les contraintes (à ta décharge, j’ai un peu abusé sur les contraintes, il y en avait vraiment beaucoup), j’ai beaucoup aimé ton histoire, je l’ai trouvée originale et intéressante, parce qu’elle mêle appréciation esthétique et création artistique. Dans l’ensemble, à part cette fin en demi-teinte (jeu de mots, jeu de mots), c’est une belle histoire et je suis vraiment contente que mon concours ait pu être à l’origine de productions d’une telle qualité. 

Bravo tout de même, donc !

(j'espère que la mise en page de cette review ne sera pas trop bizarre, je suis sur mon téléphone et je crois que les copier-coller n’ont pas été très appréciés, à voir... sinon, désolée d’avance !)


Laissée par : Eejil9 le 12/05/2018 19:48 pour le chapitre Traces du Sacré

Buhuhu, toujours pas de moldu ou de né-moldu, j’en viendrai à croire que cette contrainte est passée à la trappe ! Bon, ce serait dommage mais pas plus grave que ça, d’autant plus que j’ai vraiment apprécié ce chapitre. Je ne me suis pas ennuyée du tout, au contraire, j’ai trouvé que le rythme plus descriptif révélait quelque chose de ton écriture. Tu as pris le temps d’amener les choses et c’est pas plus mal, je crois même que j’ai eu plus de facilité à entrer dans ton texte que pour les deux premiers chapitres. 

J’ai particulièrement apprécié ta manière de lier l’aspect technique de la description et le mystère de la sensation. Dit comme ça, ça n’a pas grand sens mais c’est vraiment ce que tu as fait : d’un côté, la peinture est qualifiée très précisément, avec des histoires de couches, de peinture, de couleur. De l’autre, la sensation de Blaise face à la peinture renvoie à une sorte de non dit, d’indicible, de fascination irrationnelle. C’est un peu comme si on avait un côté très logique, presque une science de la peinture d’un côté, et de l’autre, quelque chose de magique, mais pas magique parce que Blaise est un sorcier, magique parce qu’il est un esthète. C’est plutôt cool ! 

Un troisième fil « théorique » que tu ajoutes et que j’ai trouvé très appréciable, c’est dans la manière qu’ont les personnages d’aborder le monde, de le voir : le regard vif de Marcus, l’ouverture esthétique de Blaise. Ce qu’il y a en plus dans ta fic par rapport à d’autres participations, c’est que les personnages ne se contentent pas de regarder, ils sont des artistes en puissance. 

Après, je dois avouer que le choix des personnages commence à m'échapper un peu : l’aspect traumatique me plaisait bien, mais maintenant, ils pourraient être n’importe quel autre personnage ou des OC, ce serait pareil, et je dois avouer que ça m’agace un peu de retrouver des Serpentards dans toutes les fics sans justification particulière et sans caractère propre. On n’en est pas là ici, mais le caractère propre, la particularité super intéressante qu’avaient ces deux personnages dans les premières chapitres, ils sont en train de l’an perdre. J’espère être mauvaise langue et qu’il vont la retrouver bientôt ! 

Mais ve n’est qu’un détail, tout ce qui est lié au concours est très très chouette, donc bravo ! 


Laissée par : Eejil9 le 11/05/2018 21:21 pour le chapitre Traces du Sacré

Hello, c'est de nouveau moi !

J'ai bien aimé ce premier chapitre. Les Serpentards ont visiblement un souci avec l'alcool et la cigarette, mais j'ai vraiment bien aimé ta manière de peindre le désespoir de ces personnages. Peut-être que j'aurais apprécié avoir plus de précisions sur le contenu de ces sentiments, puisque le livre peint toute cette bande comme étant plus ou moins proches des "méchants", ça m'aurait bien plus d'avoir leur ressenti avec un peu plus de nuances que ce qu'a donné JKR. Mais je comprends bien que ce n'est pas l'objet ici.

L'objet, d'ailleurs ! On en arrive à l'art ! Je n'ai jamais imaginé Blaise en artiste, mais pour être honnête, je n'ai jamais imaginé Blaise tout court, ce n'est pas un personnage que j'apprécie particulièrement dans l'absolu. Mais ton Blaise à toi, il est cool. Tu lui donnes de la consistance, tu crées des liens entre tes personnages, c'est vraiment sympa. Bon, pour ce qui est des autres Serpentards, je t'avoue que je suis un peu perdue sur leurs relations, mais finalement, on ne les voit pas, alors c'est pas bien grave.

L'art, donc, mais pas de moldu à l'horizon... J'ai hâte de voir comment tu vas nous goupiller ça ! 

Pour ce qui est du style, c'est très fluide et agréable à lire, j'ai particulièrement aimé les traits d'humour et de cynisme du premier paragraphe, même si je ne sais pas si les Sang-Purs de Serpentard peuvent faire référence à James Bond, d'autant plus que tu précises toi-même qu'il est moldu. Cela dit, la blague en valait la peine, alors je pense que personne ne t'en tiendra rigueur.

Bref, un petit chapitre bien sympathique, je lirai la suite avec plaisir !


Laissée par : Eejil9 le 06/05/2018 19:39 pour le chapitre Traces du Sacré

Coucou ! Je suis vraiment une organisatrice en carton, je reviewe des mois après... Mais me voilà, prête à découvrir l'art avec Blaise.

C'est un choix qui m'a étonnée, d'ailleurs, parce que je ne m'attendais pas à ce nom-là pour une confrontation à l'art moldu (vu les contraintes). Mais je n'en suis que plus curieuse.

Pour ce petit prologue, je l'ai apprécié, même si les Serpentards, je commence à m'en désintéresser un peu. J'ai eu une période où je n'arrêtais pas de lire sur eux, mais ça m'est passé. Cependant, tu as une manière assez originale de présenter les choses, et c'est vraiment très agréable. D'habitude, les gens essaient à tout prix de les rendre cool, de montrer qu'ils ne sont pas méchants. Chez toi, ils ont un petit quelque chose de torturé. Ils sont traumatisés par la guerre, ça nous rappelle que ce sont surtout des gamins qui ont connu des horreurs à une époque où ils étaient beaucoup trop jeunes pour être tenus pour responsables de leurs choix. Du coup, j'aime beaucoup. J'aime ce Blaise qui s'en va en claquant la porte parce qu'il n'en peut plus d'être là où il est et parce qu'il a besoin de se reconstruire. C'est très drôle parce que j'ai écrit quelque chose où c'est Luna qui part en claquant la porte (enfin, pas en claquant la porte, mais qui quitte l'Angleterre quoi), et le parallèle entre les deux personnages et les deux situations est tellement incongru, et finalement tellement naturel, que j'en suis soufflée.

Bref, tout ça pour dire qu'après-guerre + traumatisme + art en préparation, ton début d'histoire m'intrigue !


Laissée par : Eejil9 le 23/04/2018 11:08 pour le chapitre Le centenaire du Chat Noir

(Je suis une organisatrice indigne, je viens reviewer des mois après le concours, désolée désolée...)

C'est assez surprenant, comme texte ! C'est vrai que j'ai indiqué dans les contraintes qu'on pouvait faire en sorte que des sorciers présentent des arts sorciers aux moldus, mais je ne pensais pas que ça allait être choisi, très honnêtement. Donc tu as vraiment fait un choix original, bravo ! En tout cas, tu t'en es très bien tirée, cette introduction aux arts sorciers pour parents moldus dépassés, c'est réussi ! Ton texte est très léger, très agréable à lire, beaucoup de simplicité, j'ai passé un bon moment de lecture.

Tes OC sont très vivants, très intéressants, j'admire ton travail de création à ce niveau-là. Dougall bougon m'a bien fait rigoler. Bon, je crois vraiment qu'il y a un petit souci au niveau de la conception du temps et de l'histoire, parce qu'un historien peut bien être fasciné par une reconstitution, mais je suppose que ça fait partie de son bagage de ne pas croire qu'il a le passé sous les yeux mais de se rappeler que c'est une reconstitution, et de la décortiquer comme telle. Je pense que s'il y a bien une personne qui ne se laisse pas duper par ces procédés, c'est bien un historien, surtout s'il est aussi sceptique que ce Dougall, donc ça m'a juste paru étonnant que le basculement se fasse là-dessus... Mais c'est un détail, ma psychorigidité habituelle qui reprend le dessus !

J'ai aussi été frustrée par un petit manque de détails techniques sur la production des oeuvres, il y avait des guides, il y avait des explications, j'aurais aimé en apprendre plus sur les sorts et les techniques utilisées pour produire ces oeuvres !

Par contre, j'ai été absolument bluffée par la sculpture qui retrace l'histoire du Tournoi des Trois Sorciers, ça c'est une idée ! J'admire ton imagination, c'est absolument incroyable, j'ai été fascinée par ta description et par la mise en scène dans le musée. Si j'avais su que j'allais être touchée par une mise en scène de musée... dans une fanfiction ! :D

Merci d'avoir participé à ce concours et bravo pour ta participation !


Pas de résultats trouvés.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.