S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Reviews pour I’ve had enough trouble for a lifetime.

Laissée par : sarasva le 07/04/2010 21:09 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Je suis tombée sur cette fic par hasard et c'est sans doute la meilleure chose que j'ai faite aujourd'hui.

Le reste de cette review risque fortement d'être confus car j'ai énormément de mal à exprimer ce que j'ai ressenti en te lisant.

Evidemment je ne l'ai pas encore finie mais ça m'a tellement skotchée que j'ai voulu écrire une reviex tout de suite. Comme ça tu en auras plus^^

Bon alors tout d'abord j'aime beaucoup ton style d'écriture. Tes mots sont percutants. J'ai rarement lu des textes aussi agréables à lire et qui me touchaient autant. Tes mots sont tellement justes, c'est impressionnant. Et puis tu as l'âme d'une poète. Certaines phrases sont de vrais chefs d'oeuvre. Même tes notes d'auteur sont pleines de poésie. Je ne me lasse pas de ton écriture. En fait je fais une pause pour te laisser une review dans l'espoir de prendre plus de temps pour avaler tout ce que tu as écrit. Parce que je pressens qu'à la fin des chapitres postés je serais extrêmement frustrée de ne pas pouvoir continuer à te lire.^^

Au passage je glisse (je risque d'oublier après) que la façon dont tu as décrit Luna est excellente.: "Ne voyait pas que si Luna Lovegood s’accrochait à ses croyances déjantées, et à voir au-delà de tout pour tirer des conclusions souvent improbables, c’était aussi peut-être s’évader d’un monde terne et vide, qui la ramenait à chaque instant à la perte de sa mère". En te lisant , ça me parait tellement logique alors que je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle. Je te dis châpeau. Cette phrase m'a retournée sans que j'arrive à m'expliquer pourquoi.

BOn je t'avais prévenu que ce serait confus. J'adore cette phrase: "Le Polynectar ne lui avait jamais réussit." C'est une phrase toute bête mais tu lui donnes une certaine poésie. Je sais c'est bizarre ce que je dis mais c'est l'impression que j'ai eu en te lisant.

En fait j'ai adoré tout ce passage où tu expliques pourquoi Hermione a tort, pourquoi elle ne peut pas comprendre Harry.

Pour en venir à Harry. Je suis en complète admiration devant le Harry que tu as crée. Il est tellement juste. Son cynisme est très agréable je trouve. Après tout on oublie souvent que ce n'est qu'un ado avec trop de responsabilités qu'il n'a pas demandées. J'aime bien le moment où il explique qu'il n'avait pas fait de projet d'avenir vu que son but principal était de survivre. (tout ça me refait penser au chapitre où apparait cette phrase et me donne envie de le relire. ce que j'irais faire après cette review. comme ça ma lecture durera plus longtemps^^). Sa personnalité est vraiment bien ficelée. J'adhère TOTALEMENT à tes explications.

Ta fic est très intéressante car elle apporte un éclaircissement non négligeable au dernier tome. Une juste suite. J'ai beaucoup aimé l'épilogue mais j'ai eu du mal à digérer le fait qu'ils passent de l'horreur absolue (mort, deuil, tristesse...) à la petite maison dans la prairie (tout va bien dans le meilleur des mondes). Après tout ce qu'ils ont vécu, ils ont leurs propres démons à affronter. J'aime ta fic car j'ai l'impression qu'elle se situe comme une "quête existencielle". C'est mal dit, plutôt coomme un apprentissage de la vie. Après je peux avoir mal cerné tes objectifs...

Ce chapitre centré sur le terrier était très beau. Harry n'est pas le centre du monde. Ce n'est pas le seul touché par cette guerre. Son entourage a aussi besoin de s'en remettre. J'avoue avoir eu du mal à le voir les "abandonner" comme ça. C'est de la lâcheté pour moi. ça ne lui ressemble pas. ils sont sa famille plus que n'importe qui d'autre et...voilà, je n'arrive ppas à m'expliquer^^

Les autres aspirants aurors sont très intéressants aussi. j'ai hâte d'en apprendre plus sur eux et de découvrir comment va évoluer leur relation avec Harry.

Leur instructeur m'intrigue aussi. Les confrontations avec Harry risquent d'être intéressantes, lui qui n'a jamais su respecter le règlement. Surtout maintenant qu'il n'a plus rien pour le canaliser. Sans oublier qu'il n'est pas vraiment au centre par conviction, enfin pour moi^^

Donc voilà, tout ce blabla inutile alors que j'aurais pu me contenter de dire : J'ADOOORE CETTE FIC!!!!!!!

Merci de nous offrir la possibilité de la lire et bon courage pour l'écriture de la suite.

Réponse de l'auteur: Et bah heu, wawoo ! Tiens, tu aimes ma psychologie de gare sur les personnages ? Encore heureux, car vous allez en bouffer, des analyses à la mords-moi-le-noeud sur à peu près tout le monde ! C'est ça, l'apprentissage de la vie ! Et, poingh poingh poingh, il vit justement un apprentissage (la formation d'auror), ça alors, on pourrait PRESQUE croire que c'est fait exprès ^^ ! Je suis d'accord avec toi pour ce qui est de la lâcheté. Mais chaque chose en son temps. ^^ Effectivement, "ça" ne "lui" ressemble pas. C'était qui "lui" ? C'est quoi "ça" ? Bienvenue dans mes migraines quotidiennes ! Merci pour ton message, ça fait plaisir !

Laissée par : Lana le 11/01/2010 18:24 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Tu écris vraiment magnifiquement. Sans rire, si un jour tu as une idée de roman, ne te retiens pas, tu seras sans aucun doute une des rares personnes à réussir à te faire publier ...

Réponse de l'auteur: Bah heu merci, ça fait plaisir ! Mais bon, après y'a une énorme marche entre pomper sans vergogne l'univers d'un auteur à succès, et écrire soi même un vrai roman !

Laissée par : Eliah le 05/10/2009 01:03 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
C'est tout bon, encore une fois. Les Weasley sont les Weasley, et Ginny est superbe... Un peu désemparée, mais qui ne le serait pas à la perte d'un frère et d'un petit ami... Et l'historique du Terrier, superbe également, la maison qui tombe en ruines devient un foyer que personne ne souhaite quitter.
Génial.
Par contre, un peu moins bien pour moi, il ne me reste qu'un chapitre avant de devoir t'attendre... ;)

Réponse de l'auteur: Il a pu surprendre, mais je tenais beaucoup à ce chapitre. Dans ce monde dévasté, les gens vont prendre des décisions étonnantes, et pour comprendre ces décisions, va falloir comprendre leur état d'esprit. Donc je ne laisserai pas de coté le Terrier ou Poudlard. Après je sais pas encore comment je vais rallier tout ça au bureau des aurors... Pfff. La suite est pas prête de paraître ! ^^

Laissée par : Hedwyn le 02/10/2009 23:25 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Il reste effectivement quelques fautes de relecture, on a l'impression que tu as réécris quelques expressions et que l'ancienne version est restée : "Dire adieu à des combats en faisant une formation pour le plonger dans une formation destinée à faire de lui un supercombattant ?" Mais sinon les rares fautes d'orthographe passent inaperçues au milieu d'une narration souple et nerveuse ^^.
Ron en grand frère et petit ami me plaît, mais ça tu dois le savoir (oui, j'ai vu ta réponse à ma 1ère review). Arthur débonnaire qui prend toute sa force et qui impose enfin le respect qui lui est dû me plaît beaucoup aussi. Molly est à ses fourneaux, comme je l’imagine, elle doit tout évacuer dans une crème fouettée. Mais méchamment fouettée. Les Weasley sont pile poil dans leur peau et dans les traits que je leur ai donnés dans ma tête ; même cette Ginny qui est toujours prête à se battre, mais qui ne sait pas contre quoi pour récupérer l’homme qu’elle aime et sa vie d’avant me fait vraiment mal au coeur. Ah, et bien sûr, le CV du Terrier m’a laissé un sourire ému. C’est tout à fait ça, la définition d’un foyer.
Côté je-cherche-la-petite-bête-et-je-sais-que-tu-attendais-ça : je ne vois pas Kingsley aussi manipulateur, mais côté-ah-oui-finalement-c’est-pas-faux, quand on voit à quel point l’était le sage Dumbledore, il est bien possible que le sage King n’échappe pas à cette règle. Est-ce que Harry ne va finalement pas se rendre compte qu’on l’utilise, une fois de plus, pour nettoyer la m*** laissée par les autres ? Et s’il a pardonné à Dumbledore, à cause de leur histoire commune, je doute qu’il recommence avec King.
Non, non non, je ne te demande pas de dévoiler l’intrigue (même si tu étais sur le point de la révéler, je t’interdis de l’écrire maintenant !), je m’interroge à « clavier haut ». Je ne résiste pas à lire le dernier chapitre, malgré l’heure tardive.
Ah aussi : je sais qui tu es, très chère.

Réponse de l'auteur: Ah ouai, désolée pour les redondances d'expressions malheureuses... Mais j'ai pas de bêtareadeur ! Donc c'est durail de se relire. Pour le coté manipulateur... Je me dis que Kingsley ne devait pas être un doux agneaux pour devenir directeur des Aurors, puis être choisi comme ministre provisoire. C'est un combattant et un politicien, donc doublement un fin stratège, avec tout ce que cela implique... Pour l'identité secrète, qu'est ce qui m'a trahie ? :D

Laissée par : sweetch le 06/07/2009 12:15 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Salut!
Je viens de terminer ces cinq premiers chapitres et je trouve ce début tout bonnement génial. Tu écris très bien et parviens parfaitement à donner de la profondeur au personnages déjà créés. Je fais partie de ces fans déçus par la fin du septième tome qui pour moi n'est rien de plus qu'un joli happy end vite bouclé par JKR.. Au contraire, tu arrives à donner enormement d'épaisseur à cette fin et la rend beaucoup plus crédible. Tout le monde est dévasté et c'est normal. J'aime beaucoup le Harry que tu as créé, cynique et désabusé, il est parfait. Ron et Hermione sont tout à fait ce à quoi je m'attendais, unis et entiers, et ne comprenant pas pourquoi Harry fuit. Je n'ai jamais été une grande fan de Ginny, mais je trouve ses réactions également très réalistes, comme toute celles de la famille Weasley.
Le personnage de Kingsley est très impressionnant, tu as très bien su marquer son ambiguité. C'est un homme droit et fort, mais que manigance-t-il? Il me fait un peu penser au Dumbledore de JKR.
J'espère que tu vas vite poster la suite, pour en savoir un peu plus sur le centre de formation (qui est une belle trouvaille) et sur les nouveaux compagnons de Harry. Je n'ai plus qu'à te souhaiter bon courage pour écrire la suite (si suite il y a, je croise les doigts!!) et à te dire merci pour ce début d'histoire si prometteuse :)!

Réponse de l'auteur: Salut ! J'ai été déçue par le T7 car il laisse en plan toute une partie de l'histoire : la révélation leadershipesque de Neville, la résistance à Poudlard, ce qu'on fait les sorciers opposés au régime noir, mais ne faisant pas partie de l'Ordre. L'univers de la fanfic nous donne l'occasion de donner de vrais personnalités à de simples noms. Seamus Finnigan, Dean Thomas, Susan Bones... Par contre... Comment ça tu as jamais été une grande fan de Ginny ? Elle est pas super ? Intenable, vindicative et désespérément amoureuse ? :D Shaky et Dumby, même combat... J'ai posté le chap 6 mais il semble y avoir un bug... On peut cliquer sur "suivant" à la fin du 5, mais le chapitre n'apparait pas dans la table des matières...

Laissée par : Lady_Yuki le 13/05/2009 01:40 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
comme beaucoup j'ai été surpris par ce chapitre qui nous éloigne du centre et de Harry. Mais en le relisant une deuxième fois c'est une bonne surprise car on y découvre les autres héros et leur état d'esprit face à la situation. Et ceci avec - encore - une très belle plume, très agréable à lire. J'attends avec impatience le prochain chapitre qui nous ramènera au centre. mais malgré tout n'hésite pas sur ce genre de chapitres intéressants, agréables et utiles à l'histoire.
Yûki

Réponse de l'auteur: La fic ne sera pas concentrée uniquement sur Harry. On aborde ici la société de l'après. Que va être Poudlard sans Dumbledore ni Voldemort ? Comment va Neville, le véritable héros de l'histoire ? Le Leader qui s'est découvert soi-même ? Comment laisser ces formidables personnages de coté ? Que va devenir Draco Malfoy ? Pansy Parkinson... Minerva McGonnagall aura-t-elle le coeur à être aussi sévère avec ses élèves qu'auparavant... Je brûle de savoir tout ça, personnellement. Pas vous ?

Laissée par : Myrtis le 08/05/2009 00:07 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
J'ai mis un quart d'heure à comprendre comment on laissait un commentaire sur ce site... Bon peu importe, on n'est pas là pour ça...
Je ne lis jamais de fictions qui se passent après la fin du tome 7. Je crois que c'est vraiment fini dans ma tête... Ou que j'ai peur que ça n'ait pas d'intérêt. Mais là une amie m'a dit qu'elle avait adoré, et m'a envoyé le lien vers ta fic. Et comme je lui fait confiance je l'ai lue. Petit à petit, parce que c'est dense. Tes chapitres sont forts.
Alors, j'aime beaucoup ta description assez réaliste de l'Après. Comment une société se reconstruit après ce genre de choses. Les problèmes sont vraiment très bien posés.
Les personnages aussi sonnent justes. Ca ne veut pas dire que je suis d'accord avec la façon dont tu les vois. Personnellement, je ne crois pas que je puisse imaginer Harry comme ça. Tournant le dos aux gens qu'il aime, dont il a besoin et qui ont besoin de lui. Un éloignement oui, mais pas ce silence. Toutefois, c'est logique en un sens. Et disont que si ce n'est pas ma vision des choses, la tienne correspond quand même à ce qui est arrivé.
Pour Ron et Hermione, je suis d'accord à cent pour cent. Ca fait bizarre de les voir, calmes, l'un avec l'autre, mais oui, c'est exactement ça. Pareil pour Molly, et surtout pour Arthur.
J'ai encore du mal avec Kingsley. Je n'arrive pas vraiment à le cerner.
En tout cas c'est très impréssionnant. Vraiment intéressant. J'ai hate de voir tout ça évoluer, et j'espère que, peu à peu, ils vont aller mieux. On peut dire qu'ils le mérient tous.
Je crois que ce que je dis n'est pas très clair, et ne correspond pas tout à fait à ce que je pense. Ce sera mieux la prochaine fois !
Merci

Réponse de l'auteur: Je trépigne derrière mon ordi. Déjà parce que je pensais pas du tout au phénomène du bouche à oreille, et qu'on conseille mes textes à quelqu'un, c'est une idée un peu trop tordue et délirante pour moi. Bizarrement, après avoir passé 10 ans de soirées à hanter en pensées les couloirs de Poudlard, le soir en lisant, à la fin du 7, je me suis dit "non, ça ne peut pas être fini. Je vais vieillir, et Harry DOIT continuer à vieillir en même temps que moi. Le problème c'est que cette pie de JRK - glorifions son existence - a décidé que, bam, "all was good", the end. D'où cette envie d'écrire un "après" assez particulier. Je comprends ta position sur Harry. Il a toujours été là pour tout le monde, n'est ce pas ? Obligé de sauver le monde, et conscient de ses responsabilités, donc sauvant le monde, peu importe les sacrifices. Comme je l'ai dit dans une réponse à une review un peu plus bas, ce sont les épreuves, les trucs atroces, qui structurent notre Harry. Harry, 11 ans, qui vole au secours de tout le monde, sans rien demander en retour. Harry, 12 ans, qui veut sauver ceux qu'il aime. Harry, 13 ans, face à son passé. Harry, 14 ans, luttant pour sa survie. Harry, 15 ans, commençant à bâtir lentement des défenses protectrices autour de ses amis en les entraînants. Harry, 16 ans, refusant de fuir devant la tâche horrible des horcruxes. Harry, 17 ans, abandonnant tout derrière lui pour le combat final... Et maintenant ? Comment doit réagir Harry, maintenant qu'il n'a... "plus rien à faire". Que savons-nous de lui ? Que sait-il de lui même ? Que chaque personne l'approchant souffre. Que fait-il ? Il s'éloigne... Pour Ron et Hermione... C'est l'évidence même non ? ;) Pour Kingsley, tu as mis le doigt sur le hic. Que savons-nous de lui ? Membre de l'ordre, auror doué. Voix grave et rassurante. Point. Mais peut-on lui faire confiance ? ;)

Laissée par : Artemila le 05/05/2009 17:20 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Bon je ne vais pas être hypocrite et dire que j'ai aimé autant ce chapitre que les autres parce que je suis irrémédiablement et indubitablement bien trop fasciné par ton Harry pour qu'il n'en sois autrement, cependant ce chapitre est bon et même si le pathos du début n'est pas ma tasse de thé j'ai particulièrement apprécié ce que tu nous a dit sur Arthur et Hermione
A bientôt j'espère
Good Luck sois une grande auteur et pond nous vite la suite ^

Réponse de l'auteur: J'ai super honte pour le "pond nous vite la suite" et pour ma défense, je dirais que ces quelques mois sont passés trèèès vite et que j'ai l'impression que j'ai posté le chapitre 5... hier. Harry est un personnage fascinant dans la saga de JKR. Quand on y réfléchit, il n'a pas vraiment de personnalité. Il est courageux et va se confronter à des épreuves qui le structurent... Mais sans ses épreuves, qui serait-il ? Comment le verrait-on ? Disons, le type au lunette ami avec le grand roux grognon et cette je-sais-tout de Granger... Qui est Harry Potter ? Pour le coté pathos... Je voulais montrer ce qui est : on sort d'une guerre sanglante, et les familles sont atrophiées. Ce ne peut pas être simplement "Ron et Hermione, filant le parfait amour, retournèrent à Poudlard". C'est un histoire tragique, on ne s'en rend pas vraiment compte dans les derniers tomes de JKR. Les morts sont courants, on ne connait qu'à peine la plupart des cadavres... Je pense qu'un petit détour au terrier était nécessaire pour se rendre compte du traumatisme qu'endurent les sorciers. Et puis un jour ou l'autre, Harry Potter, Ron Weasley et Hermione Granger seront appelés à se rencontrer à nouveau. Alors autant garder un oeil sur chacun d'entre eux... Histoire d'éviter les mauvaises surprises... ;)

Laissée par : Korelion le 04/05/2009 20:45 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Hum, bon chapitre, mais un peu court !
J'attend avec impatience la suite.
Au passage, j'ai vu une faute d'orthographe, rien de bien violent, plus une étourderie qu'une vraie faute
A très bientôt pour la suite j'espère!!

Réponse de l'auteur: Un peu court ? 6750 mots ! C'est plus que la moyenne des chapitres, ici, il me semble... Bon un peu moins que le dernier, mais quand même :D ! Vu le temps que ça prend ! Je suppose que c'est bon signe... Oui, mais elle est où cette faute ? (non, je n'ai pas la flemme, j'ai du boulot, je vais pas tout relire ! ^^)

Laissée par : felixfelicis le 02/05/2009 19:12 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Comment ça? Je viens de remarquer que je n'avais pas encore laissé de review! C'est impardonnable! Je suis ta fic' depuis quelques temps déjà, et attends chaque fois le prochain chapitre avec impatience!^^ Je l'apprécie vraiment.
Ce n'est pas la catégorie de fic que je lis habituellement mais la tienne m'a réellement accroché. J'ai même l'impression que c'est de mieux en mieux à chaque fois. Mais ce doit être parce qu'à chaque nouvelle lecture je suis nouvellement impressionnée! Bravo!!!
Inutile évidemment de préciser que ton dernier chapitre est tout à fait excellent!
A bientôt,
FF

Réponse de l'auteur: Ah oui, je viens de jeter un coup d'oeil sur ton profil, et je te préviens, pas de risque que ça vire au Harry/Draco ! Aucune chance ! Pourquoi pas Peter Pettigrew/Aragog, ou ou Ernie McMillan/Miss Teigne, pendant qu'on y est ! Je plaisante, j'ai rien contre ce couple, maaais... bah, heu, Ginny finirait à Azkaban pour usage d'impardonnable sur Malfoy, donc l'intrigue serait vite abrégée... En tout cas, ça fait plaisir de voir que I've had plait aussi à ceux qui ne suivent pas ce "genre de fic" (oui, le genre maniaco-depressive, j'assume). :)

Laissée par : jess3 le 02/05/2009 15:17 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Un chapitre poignant et super interessent, j'ai aimé ta façon de surfer d'un personnage à l'autre, de leur façon de penser, leur souffrance.

Mon passage preferé, dans ce chapitre, incontestablement, la "naissance" du Terrier, on ressens vraiment le bonheur de ce lieu, magnifique.

Pour ton prochain titre, j'emet une petite contestation,... je m'explique, je ne trouve pas qu Sirius était "présent", je ne parle pas d'Azkaban, mais d'après, il était égoiste, c'était un sale goss,il en fesait voir de toutes les couleur à Rogue, il était capricieux et irréflechit. C'est certain, il n'aurrait pas était comme ça, si sa jeunesse n'avait pas était volait par Azkaban et la guerre, je pense que son role de parrain n'a pas assez murrit, Harry sera un meilleur parrain c'est sur.
Sinon j'aime vraiment le personnage de Sirius, si, si.

J'ai vraiment hate de lire ta suite.

En général peu m'importe le temps d'attente d'un chapitre à l'autre du moment que l'auteur va jusqu'au bout de sa fic. Et puis si ça te permet d'avoir une histoire plus aboutit c'est tant mieux. Déjà que tes chapitres sont exellents.

A la prochaine bye bye.

Réponse de l'auteur: :) La naissance du Terrier, ça a été un déclic comme pour la bibliothèque du bureau de Shakelbolt. Je séchais sec sur mon passage et pis pouf, ça s'est écrit tout seul. Je vais finir par croire aux génies.
La jeunesse de Harry aussi a été volée par la guerre... Bon, on sait tous grâce à la fin du T7, que Potter va être un parrain super paternaliste protecteur génial tout ça. Sauf que, vu les décisions qu'il va prendre et son comportement dans les prochains mois, là, maintenant, dans cette fic où je contrôle tout (j'ai le pouvoiiir), il sera pas très présent et très accomodant comme parrain non plus. Ahma.
Sinon je suis d'accord avec toi, pour le "aller au bout de sa fic". C'est une de mes grandes peurs, ne pas aller au bout. Je pense que j'irai au bout, peu importe le temps. Mais faut pas que ça s'étale trop quand même, et pour les lecteurs, qui perdent le fil, et pour l'auteur, qui en a marre... :)

Laissée par : mellon le 01/05/2009 22:38 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Hmm, j'aime beaucoup l'idée. Je vais pas te faire la review de 10 pieds de long. Continue ainsi :P

mel'

Réponse de l'auteur: Merci ! (Je vais pas te faire la réponse de 10 pieds de long)... :P

Laissée par : KTL le 01/05/2009 18:42 pour le chapitre L'identité sera convulsive ou ne sera pas.
Hm, j'aime beaucoup ton analyse des personnages, qui s'approche de très près de celle qu'en j'en ferais. Le ton de ce chapitre est très juste, tu rends bien l'après-guerre ; et les réactions de chacun sont très vraies. Ton Ron est Ron, le Ron qu'on connaît, mais un Ron qui a perdu un frère, des amis, dont le meilleur ami est parti sans explications ; et malgré tout, il est là pour Ginny et pour Hermione, car c'est ce qu'il a de mieux à faire et qu'il en a conscience. Ron est devenu adulte. Assez étrangement, c'est Hermione la plus enfantine ici, parce que jusque-là c'était elle la plus mature, et en réalité elle n'a pas changé : la façon qu'Hermione a de supporter tout ça, c'est de s'accrocher à ses convictions, et c'est parfaitement réaliste. Les derniers paragraphes sur elle sont très bien. Ginny est très, très chouette. C'est intéressant de la voir comme ça, à moitié morte à l'intérieur, économisant chaque geste mais avec l'envie de hurler et de pleurer qui ne la lâche pas. J'aime vraiment ce que tu as fait de ce personnage, ça change de la super héroïne ou de la Lily bis qu'on voit souvent - elle a une vraie personnalité, et pour le moment, elle est brisée. Le couple Weasley est parfait. Bref, je suis partie un peu loin, mais tu restranscris le deuil, le manque et la douleur qui viennent immanquablement après une guerre avec brio ! J'ai hâte d'en savoir plus sur la géopolitique sorcière et de revoir l'instructeur qui dit des gros mots tout le temps. Bon courage !

Réponse de l'auteur: Rhaaa ! Merci !
C'est rigolo, je m'étais même pas aperçue que je donnais cette image d'Hermione, mais c'est à peu près ce que je voulais faire passer.
Il faut pas oublier que Hermione a aussi une sacré histoire de son coté qu'on oublie bien souvent. Et qui ne concerne pas que Poudlard. Les gens se rendent-ils compte qu'on compte sur les doigts d'une main les vacances qu'elle a passé chez ses parents depuis ses 11 ans ? :)
Oui, ça m'énerve aussi les alternances Lily = Ginny ou Hermione, Peter = Neville, Snape = Malfoy, Remus = Hermione bis... Je suis "pour" les vraies personnalités !
Pour la géopolitique sorcière... Pfff... Comment est-ce que je vais bien pouvoir raconter tout ça sans vous endormir ?

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.