S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Reviews pour Ludo Mentis Aciem

Laissée par : chape le 05/10/2020 09:59 pour le chapitre Chapitre 125 - Leurs âmes liées

Heu....

 

Ce commentaire très philosophique vous a été présenté par un cerveau en PLS)


Laissée par : chape le 05/10/2020 09:18 pour le chapitre Chapitre 124 - L'Opération Morpho

Boooon ils s'en sortent mais pas indemne en espérant que les deux papillombres ne soient pas trop jugé sévèrement.


Laissée par : Elide Dencel le 04/10/2020 22:13 pour le chapitre Epilogue

Un grand bravo. Tu as pour moi compris ce qu'était Harry Potter et tu as réussi à écrire selon moi la meilleure suite possible à l'histoire de JK Rowling. Qu'est ce que le chapitre "Que sont ils devenus"? 

Une sorte d'épilogue de l'épilogue?

Des bisous et surtout, bravo d'avoir réussi à rester motivée toutes les années et d'avoir réussi à écrire une histoire aussi longue sans s'arrêter en cours de route. Merci beaucoup pour cette histoire. #JeSuisPapillombre



Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup ! Je suis contente que LMA t'ait plu jusqu'au bout au point que tu la voies comme la meilleure suite possible.

C'est un "chapitre" où je vais raconter en quelques paragraphes les grandes lignes de la vie des personnages restants à la fin de la partie VIII. Personne ne sera obligé de les lire si certains préfèrent rester ignorants et s'imaginer ce qu'ils veulent. Ca peut juste combler la curiosité d'autres, ou en lancer sur des fanfictions de fanfictions. Sachant que, même si LMA est terminée, j'écrirai très certainement des OS, des Missing Moments, voire une petite suite. 

Bises partagées, et merci à toi !


Laissée par : chape le 04/10/2020 17:14 pour le chapitre Chapitre 123 - Rivaux de coeur

Bon ben Griffin c'est définitivement un crétin. Je l'aimais bien au début mais c'est devenu un crétin finis ce type.

 

Il se passe tellement de choses que je ne me souviens pas de tout. Ce chapitre a commencé avec le Mariage c'est ça?

 

Maggie n'a pas envie de revenir vers ses parents pour montrer à quel point elle est magnanime lol bon d'accord elle ne l'est pas mais son père touche le fond et sa mère a enfin eu du courage 2 raisons de revenir faire un geste envers ses parents, surtout que c'est bientôt la fin du monde donc autant leur montrer a quel point elle est heureuse sans eux 



Réponse de l'auteur:

Ah bah ça n'a jamais été une lumière, Griffin ! Et il ne s'améliore pas vraiment avec l'âge.

C'est ça, il y a eu le mariage au début.

Maggie se réconcilie avec sa mère après LMA, c'est toujours ça de pris !


Laissée par : unechaussette le 04/10/2020 17:02 pour le chapitre Chapitre 127 - Le départ du Poudlard Express

Bonjour Ielenna,

Voici la deuxième review après ma longue carrière de lectrice fantome et elle est encore pour toi. 

Quel ascenseur émotionnel ce chapitre !...  Je ne l'ai pas encore fini d'ailleurs, j'en suis à ce passage dramatique dans la chambre d'hôpital après le départ du train (je ne veux pas être plus précise pour ne pas spoiler les éventuels lecteurs qui passeraient par là et verraient mon commentaire avant d'avoir tout lu, mais je suis certaine que tu sais de quel moment je parle...).

Je dis "ascenseur émotionnel" car tu as un talent fou pour nous faire douter le temps de quelques secondes dramatiques qui nous tirent les larmes au point qu'on a la vue brouillée et qu'on n'arrive plus à lire.

J'avais compris laquelle est décédée et même, j'espérais que c'était elle (oui, je sais c'est absolument horrible de dire une chose pareille mais je ne peux pas lutter contre mon attachement à certains personnages). Et puis comme tu ne donnes pas de nom le doute s'installe insidieusement... Jusqu'à cette scène où je me suis dit que je m'étais complètement trompée et où j'ai fondu en larmes... Et puis, j'ai continué à lire... J'ai vite compris que, là où je me suis réellement trompée, c'est en croyant que je m'étais trompée ! Mais c'était trop tard, j'avais déjà pleuré comme une madeleine !

Je t'écris cette review alors que je ne suis même pas à la moitié du chapitre, mais je ne pouvais pas attendre pour te féliciter pour ce que j'ai déjà lu (et puis ça me donne l'occasion de calmer mes palpitations et d'ouvrir une nouvelle boite de mouchoirs parce que je sens bien que je vais repartir pour un tour !).

J'ai adoré l'intervention de Morgana, je n'aime pas trop ce personnage depuis le début (même si je comprends sa complexité) et, là, elle est largement remontée dans mon estime. Ce quelle fait lui correspond bien finalement. Elle ne reproduit pas les erreurs du passé (ni les siennes, ni celles de Marrick) et, au final, la boucle est bouclée par rapport à ce qu'il s'est passé entre Merrick et Phil.

La fin de la bataille au chapitre précédent est très belle je trouve (si on oublie l'écartellement), et Maëva montre vraiment son humanité et tout le travail de construction que tu as fait sur tes personnages. Leurs rôles, à elle et Cliodna, se sont inversés et je trouve ça très bien car nettement moins manichéen que la fin de la bataille de Poudlard dans HP7. Je l'ai aimé cette fin de bataille de Poudlard avec Voldemort qui se tue tout seul, mais je n'aurais pas forcément aimé relire la même chose ici, d'autant que tu nous as habitués à des personnages infiniment plus complexes et profonds que ceux de JKR. L'idée que la psychopathe millénaire ait pu tirer les leçons de ce qu'une gamine à laquelle elle n'était même pas obligée de s'attacher a vécu et, qu'à l'inverse, Cliodna qui incarnait la patience, la pondération et une certaine modestie n'ait pas été capable de tirer les leçons des erreurs de sa propre fille, est une bonne représentation de la complexité du genre humain. Le revirement est tout sauf brutal, tu as su amener cela en douceur tout en gardant de la cohérence avec le reste de LMA. Chapeau bas.

Bref, pour le moment j'adore cette fin. Je dis bien "pour le moment" parce qu'avec toi je m'attends à tout ! Et puis comme j'ai suivi le Live du début à la fin hier, j'ai bien compris que le leitmotiv était "vous n'êtes pas prêts !"... Je vais donc de ce pas chercher une deuxième boite de mouchoirs et me préparer à lire la suite !

Merci encore pour cette histoire fantastique et peut-être à bientôt pour la review finale.

unechaussette.



Réponse de l'auteur:

Coucou unechaussette !

Tout d'abord, je tiens à platement m'excuser de ne pas encore avoir trouvé le temps de répondre à ta première review. Tu dis tellement de choses supra-intéressantes sur lesquels j'aimerais revenir. Ca ne me semblait pas juste de répondre "merci bisous" alors que tu avais pris du temps à élaborer un retour aussi constructif. Promis, je m'y attelerai bientôt !

Oui, j'ai fait exprès de maintenir le suspense sans prononcer de nom. Ca provoque quelque chose d'assez paradoxal, car au final, on se "réjouierait" presque du résultat. Ce qui nous montre à quel point on est attaché au personnage survivant (alors que le personnage qui n'y a pas réchappé méritait tout autant de vivre). 

Le geste de Morgana est logique. Il est complètement égoïste en fait ! Je trouve ça quand même un peu affreux qu'elle prive Nestor de sa seule porte de sortie choisie décemment. Mais oui, l'histoire des MacNair est bouclée. 

C'est exactement ça. Les rôles de Maëva et de Cliodna se sont inversés, et à chaque fois par amour. Maëva est devenue tyrannique et meurtrière par amour, se rendant supérieure aux autres pour se croire méritante. Cliodna est morte à cause de l'amour pour son amant et pour sa fille, car Maëva l'a tuée pour ça. Puis, cet amour s'est transformé en haine, avec la malédiction. Et l'amour de sa fille s'est transformée en croisade commune envers Kate. Comme si elle devait se venger elle-même et venger Electra, pour la vie de merde qu'elle a eue à cause de toutes ces histoires. Ca l'a rendue folle, dans les mêmes pas de Maëva. Et au final, Maëva retrouve sa rédemption grâce à son "amour" envers Kate, qui reste sa "descendante" même si elles n'ont pas de lien de sang. Elle se rappelle que son amour envers Merlin, envers Kate, est toujours plus fort que sa haine envers Cliodna. J'aurais voulu m'attarder davantage sur l'histoire de Maëva et Cliodna, mais LMA n'est pas leur histoire. 

Ahahaha, je pense que c'est surtout que personne n'est prêt à ce que ce soit vraiment fini... On a l'impression que LMA ne terminera jamais. Mais si. 

Merci à toi !!


Laissée par : chape le 04/10/2020 12:04 pour le chapitre Chapitre 122 - Promesses passées et futures

Ha ben enfin elle a réfléchis Kate c'est qu'elle est longue a la détente cette sale gosse. Bon on va enfin avoir de l'action c'est cool.


Laissée par : Aliii29 le 04/10/2020 05:04 pour le chapitre Epilogue

 

En tant que lectrice fantôme depuis quelques années, je crois qu’il est temps de laisser ma première review (qui seront surtout des remerciements je crois hahahaha).

 

Je pleure sans arrêt depuis que j’ai commencé à lire la dernière partie. Mes proches sont un peu concernés hahaha. Je ne sais toujours pas si je suis heureuse ou complètement dévastée par la fin. Je n’était définitivement pas prête. 

 

Alors je voulais te remercier pour toutes les émotions que j’ai vécu au cours de toutes les différentes parties de LMA. Merci pour les rires, les pleurs, les frayeurs et surtout l’amour. Merci d’avoir donner vie à Kate, Terry, Maggie, Emeric et tout les autres (je les nommerais bien un à un, mais je crois que cela prendrait un certain temps). Merci d’avoir imaginer une histoire si belle et intense. 

 

Merci pour tout.



Réponse de l'auteur:

Je suis très honorée de recevoir ta première review, pas seulement sur LMA, mais ta première review tout court !

AH, pourtant, j'avais prévenu. Ahahaha. Désolée pour ce surplus d'émotions. Mais je suis contente que tu aies pu vivre toutes ces aventures aux côtés de mes personnages.

Merci à toi pour ce retour sincère et pour ta lecture.


Laissée par : Eurydice le 04/10/2020 01:01 pour le chapitre Chapitre 1 - D'un battement d'ailes

Je suis en train de pleurer toutes les larmes de mon corps. C'est horrible, je ne sais plus si je t'adore ou te déteste x) Je reviendrai poster une review un peu plus approfondie demain ou dans la semaine. En attendant, merci infiniment pour tout ce que tu as écrit, tout ce que tu as créé. Merci.



Réponse de l'auteur:

Pas de soucis, prends ton temps pour te remettre de tes émotions. ^^ 

Merci à toi ! (surtout pour le fou rire du goëland !)


Laissée par : chape le 03/10/2020 23:02 pour le chapitre Chapitre 121 - Le contrat d'Atropos

Ce Chapitre est super triste. Je m'attendais a ça et j'ai suivi une partie de la lecture (arrivé en cours de lecture après mon spectacle de magie) du coup je le savais mais le départ de Kate m'a vraiment étonné. 

 

Tu nous dira quand tu sortira le jeu aussi si un jour tu peux le sortir? 

 

Demain je suivrais le live quand j'aurais finis LMA.

Et je t'enverrais ma fanfic de fanfic sur Abby.



Réponse de l'auteur:

Faudrait d'abord que je le termine, le jeu ! xDD Il est encore bugué de partout.

Et j'attends la fic sur Abby avant impatience.


Laissée par : Tiiki le 03/10/2020 22:18 pour le chapitre Chapitre 121 - Le contrat d'Atropos
Coucou Ienny !

Un grand merci aux filles pour la lecture du début de chapitre, et un grand bravo à toi (et à tous les gens qui t'entourent) pour la préparation de ce bel événement et la publication de cette partie finale. La qualité d'écriture est toujours au rendez-vous. Je suis passée par à peu près toutes les émotions, je suis autant soulagée pour certains personnages que dévastée pour d'autres. Ça faisait un moment que je n'avais pas reviewé ce texte, mais je me dis que c'est l'occasion. J'ai passé une très chouette soirée (en découvrant ce chapitre, mais pas que) et j'ai hâte de lire la suite. A très vite !

Réponse de l'auteur:

Coucou toi !

Merci à toi, à vous en général, d'avoir été au rendez-vous ! C'était dingue.

Et merci pour ta review sur ce début de partie VIII, ça fait plaisir ! J'espère que la suite te plaira tout autant, même si elle est émotionnellement éprouvante, j'en conviens !

Bises !


Laissée par : CapriceK le 11/09/2020 14:40 pour le chapitre Chapitre 120 - La roue de la fortune tourne

Bon, j'ai terminé LMA il y a un petit mois, après 9 jours de lecture intensive, et maintenant il me reste la difficile tâche de laisser une review. C'est très difficile d'imaginer un commentaire pour couvrir une histoire aussi longue lue d'une traite ! D'ailleurs, à ce sujet, je me sens passablement flouée puisque je pensais lire une histoire terminée. Sauf que non. REMBOURSEZ ! (hem^^)

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire au début, parce que j'étais dérangée par le comportement des 1e années, que je ne trouvais pas du tout correspondant à leur âge. Mais étant donné qu'il est extrêmement difficile d'écrire des enfants et des préados ET que tu as écris cette histoire sur plusieurs années, j'ai décidé de persévérer et je ne le regrette pas. Le style et les personnages se bonifient au cours de l'histoire.

Tu as créé un très bel univers à la fois en extension et en résonnance avec la saga originelle, en même temps plus enfantin et plus mature. Ca faisait très longtemps que je n'avais pas lu de fic longue, ou même de roman dont je sortais avec la nostalgie de l'univers, et même HP avait perdu en saveur pour moi ces dernières années, et tu as su me la redonner.

Je vais commencer par le seul point négatif : le point faible de l'histoire réside pour moi dans les antagonistes, à savoir Electra, le duo Cliodna/Maëva, et un peu en marge, Callidora. Non pas que ce soient de mauvais personnages, je dirais même que le problème réside dans le contraire. Là où Rowling avait choisit un méchant somme toute classique, qui voulait dominer le monde et incarnait la noirceur et l'insensibilité à l'amour, il me semble que tu as au contraire voulu jouer sur leur humanité et leurs sentiments, leurs histoires personnelles. Ce qui est super chouette, mais en même temps m'a procuré un énorme sentiment de frustration à la lecture, parce qu'on les touche souvent du doigt sans jamais leur faire face complètement, qu'on ouvre la porte sans franchir le seuil. J'aurai beaucoup aimé passer plus de temps en leur compagnie, qu'elles soient plus intégrées à l'histoire. Par exemple, j'ai trouvé que la présence de Maëva en partie 7 n'avait pas réellement d'impact sur l'histoire ou les relations des personnages, alors qu'on attendait ça depuis des lustres. Elle aurait pu rester une voix, je n'aurais pas vraiment vu la différence. De la même façon pour Callidora, elle arrive, veut récupérer le manoir sans qu'on sache réellement pourquoi maintenant. Je suis restée persuadée tout au long des autres tomes qu'on aurait ce pourquoi, et pourtant non.

Côté positif, eh bien... quasiment tout le reste, ma foi. Tu as su créer une jolie panoplie de personnages et, je vais sans doute te surprendre en disant ça mais celui qui illustre le mieux ça est Griffin. Il reste un personnage secondaire mais tout en nuance entre gentillesse et bêtise sans pour autant être mauvais ou traumatisé, ce qui le rend à mes yeux plus difficile à écrire que des personnages qui ont un "pivot" et évoluent autour. Les réactions des autres personnages à ses agissements sonnent juste, d'ailleurs.

Ce qui sonne très bien aussi c'est la place accordée à Papillombre, la façon dont elle passe à la normalité après son démarrage explosif, comment elle finit par se fondre dans le décors. J'aime beaucoup cet aspect là de l'histoire que je trouve aussi très réaliste. L'évolution des personnages vers une vie adulte normale est aussi super appréciable, parce qu'on n'a pas du tout ça dans la saga d'origine. Harry pense bien à ses BUSEs et à son métier mais tout est mis entre parenthèse dans le tome 7 pour cause de Voldemort, quand ici, malgré les évènements exceptionnels, la vie continue et les personnages y font leur chemin. Ca remet beaucoup de choses en perspective et ça ouvre des portes bienvenues sur le monde sorcier.

Je voudrais bien dire d'autres choses mais je ne sais pas quoi prioriser, et ça me reviendra sûrement en lisant les derniers chapitres qui ne vont pas tarder. D'ailleurs, à ce sujet, mon seul espoir concret c'est qu'Eliott sorte de son coma et que Morgana ne meure pas, car je ne peux pas croire que tu nous la développe à la périphérie de cette histoire juste pour la sacrifier à la fin :( Pour le reste, je me contenterai de me laisser porter par l'histoire comme je l'ai fait jusqu'ici, en bonne lectrice feignante que je suis !


Laissée par : unechaussette le 24/08/2020 13:47 pour le chapitre Chapitre 120 - La roue de la fortune tourne

Bonjour Ielenna,

 

Vous ne me connaissez pas comme l’une de vos fans « habituelles » et c’est normal car je viens de débarquer. Je me demande d’ailleurs comment j’ai pu passer aussi longtemps à côté de LMA ? Voilà pourtant un bon moment que je suis une lectrice fantôme sur HPF. Je m’étais toujours dit qu’à un moment, je m’inscrirai sur le site pour laisser des commentaires, parce que jusque là je lisais dans mon coin sans faire de retour aux auteurs ou aux autrices et que je ne trouvais pas ça très juste pour eux. Sauf que jusqu’à maintenant je n’avais jamais sauté le pas, je passais mon temps à repousser l’échéance en disant « on verra ça plus tard, je ne sais pas quoi dire de toute façon ». Et puis j’ai commencé à lire LMA et là ce n’était plus possible de repousser, alors j’ai créé un compte et voici ma toute première review. Elle va être TREEEEEES longue, à l’image de votre histoire et pour compenser (un peu), toutes les reviews que vous auriez mérité à chaque chapitre mais que je n’ai pas écrite car trop pressée de lire la suite !

 

Que dire de LMA à part Whaouh !?

J’ai commencé à lire cette histoire il y a un peu plus de 15 jours et depuis je n’ai pas pu décrocher (les cernes sous mes yeux en témoignent). Finalement heureusement que nous avons eu les grosses chaleurs ce mois-ci, parce que ça m’a donné une excuse pour ne rien faire d’autre que lire votre histoire pendant des heures et des heures (même en mangeant).

Au départ je suis tombée sur LMA au hasard en fouillant un peu dans le forum à la recherche de réponses à certaines de mes questions. J’ai trouvé l’annonce pour le concours et j’ai découvert qu’il y avait des fanfictions de votre fanfiction. Là, je me suis dit « c’est forcément une histoire bien ». Je suis donc allée voir. C’était une fanfiction longue (tant mieux, c’est ce que je préfère !), j’ai même été étonnée de ne pas avoir cliqué dessus plus tôt car je vais souvent chercher parmi FF des top 10 (et comme c’est la plus longue, j’aurais dû la trouver !), mais allez savoir pourquoi elle ne m’avait pas tapé dans l’oeil depuis tout ce temps (je suis une sombre idiote parfois !). Outre la longueur et le nombre de vos fans, j’ai été intriguée de voir mon prénom IRL dans une fanfiction (et même dans un écrit tout court), ça a fini de piquer ma curiosité et j’ai commencé à lire…

Et c’est là que j’ai basculé.

J’ai basculé dans le monde de LMA et je n’en suis plus sortie jusqu’à hier soir et cette horrible fin (mais je reviendrai dessus après).

Que dire à part que vous êtes une autrice prodigieuse... Votre univers est construit avec une précision et une minutie peu commune. J’ai déjà lu des romans édités par des maisons d’éditions célèbres qui étaient moins bien écrit que ça !

Je trouve, sans exagération, que votre univers est plus fourni que celui de JKR. Bon, alors certes, vous allez me dire que vous vous êtes basée sur son univers à elle. Mais ce que je veux dire quand je parle de « votre » univers, c’est tout ce que vous avez inventé autour de l’univers HP qu’on connaît bien. Vous allez plus loin qu’elle, vous ne laissez rien au hasard, chaque fois qu’on se pose une question, vous y répondez tôt ou tard.

Je pense par exemple à ces questions que je me suis posée en lisant les premières parties : mais où sont les parents de Phil ? Pourquoi on n’en parle pas ? Pourquoi ont-ils laissé leurs enfants se débrouiller pendant la guerre ? Est-ce qu’ils sont morts ? Mais s’ils sont morts pourquoi on n’en parle pas ?

Et vous avez apporté la réponse plus tard en même temps que vous nous avez apporté Will.

En lisant HP, je me suis toujours posée ces mêmes questions à propos des parents de James et Lily, mais il n’y a jamais eu de réponse dans les livres, il a fallu attendre les annonces, les interviews et les textes sur pottermore pour en savoir plus. Je l’ai toujours vécu comme un manque, comme une partie de l’univers jamais explorée. Je peux comprendre, bien sûr, que JKR ait eu des contraintes éditoriales qu’on n’a pas dans la fanfiction, mais je trouve que ça aurait apporté encore plus de profondeur à l’histoire (d’ailleurs pourquoi Harry lui-même ne se pose pas toutes ces questions ?).

J’ai eu peur en commençant à lire qu’il y ait ce même genre de défaut dans votre histoire… eh bien pas du tout ! Tout est pensé du début à la fin. Tout est prévu. Les réponses arrivent au bon moment, ni avant, ni après.

J’ai relevé des petites incohérences mineures mais qui ne m’ont pas gênée à la lecture (l’elfe d’Orpheus qui s’appelle Blandine au début et Blanche ensuite, par exemple). Mais vraiment, comme je le dis juste avant, ce ne sont que de petites erreurs (il y en a forcément en 8 ans d’écriture !).

Parfois même vous m’avez déçue pour mieux m’assommer ensuite. Je pense notamment à la prophétie. J’étais habituée, avec les HP, à des prophéties un peu nébuleuses, ayant un double sens, pouvant être interprétées de différentes manières. Et la vôtre m’a semblé étonnement simpliste : vous nommez Kate dans la prophétie donc a priori, il n’y a pas trop de doute sur qui est concerné… Et j’ai été déçue, oui déçue parce que je trouvais cela trop simple… Eh bien, oui, c’était trop simple : trop simple pour être vrai ! Et cette claque que je me suis prise quand Wolffhart a expliqué à Kate que « l’âme la plus noire » ce n’était pas elle… Je m’en suis voulu ! Je m’en suis voulu d’avoir été assez idiote pour croire que vous auriez pu vous laisser aller à faire quelque chose d’aussi simpliste. Je m’en suis voulu de ne pas avoir mieux lu, de ne pas avoir mieux décortiqué la prophétie. Moi qui suis une adepte des petits détails et qui ai une mémoire d’éléphant pour les retenir, moi qui me laisse assez peu surprendre tant j’envisage toutes les possibilités dans la vie, moi qui avais deviné qu’Emeric était un cambion bien avant que ce soit révélé. J’étais passée à côté de ce détail dans la prophétie. Je me suis pris une enclume sur la tête et je m’en suis voulu de vous en avoir voulu. Vous avez renforcé mon admiration pour avoir réussi à me piéger si facilement, c’était du grand art ! Et ça n’a fait que renforcer mon adoration pour votre histoire.

 

Je vais certainement me répéter mais je trouve votre histoire mieux construite que les HP.

D’autant plus que vous respectez parfaitement les personnages du canon. Ron est magistral et tellement lui-même ! Il a passé tellement de temps avec Harry, ils sont sortis de tellement de situations inextricables dès leurs plus jeune âge, il a tellement eu l’habitude de faire confiance à son meilleur ami quand il lui arrivait des trucs chelous qu’il veut faire pareil avec Kate, il veut lui faire confiance, croire qu’elle gardera le contrôle. Il est gentil, peu sûr de lui et il accorde sa confiance aux gens qui le valorisent pour ce qu’il est, alors il fait confiance à Kate, comme il a fait confiance à Harry, quitte à ce que ça lui joue des tours.

Parlons-en de Harry, lui aussi, son personnage est très bien respecté je trouve. Il est bienveillant et pédagogue en tant que prof, ni trop, ni trop peu. Comme dans le tome 5 on sent qu’il veut bien faire avec ses élèves. Il reste suffisamment arrogant en tant qu’auror pour qu’on retrouve le Harry qu’on a connu. Par exemple, pour la scène où il rencontre Kate à Azkaban et qu’elle lui demande un entretien avec Electra. J’ai vraiment, vraiment, eu envie de lui mettre des claques. C’est vrai quoi ! Comment peut-il prendre à la légère ce que lui dit Kate ? Après tout ce qu’il a vu et vécu lui ? Il est pourtant bien placé pour savoir ce que c’est de ne pas être cru quand on clame une vérité difficile à entendre ! Mais en réalité, c’est du Harry tout craché ! Il est arrogant et sûr d’avoir raison, il a toujours été comme ça. Ça ne l’empêche pas de reconnaître quand il a tort, mais malheureusement c’est souvent quand le mal est fait. Il croit avoir arrêté Electra et qu’elle est hors jeu et ne veut pas accepter que Kate remette en cause son jugement (tout comme il n’acceptait pas que Hermione le remette en cause au moment d’aller sauver Sirius au département des mystères), et lui aussi ça lui joue des tours.

Et Neville. Et Hermione. Et Malfoy. Et… .Tellement eux-mêmes. Je ne vais pas encore écrire un pavé pour dire à quel point vous avez merveilleusement travaillé pour respecter les personnages mais c’est vraiment appréciable. J’ai lu tellement de OOC qui m’ont dégoûtée que je suis béate d’admiration devant votre travail. C’est tellement simple de vouloir faire coller un personnage à l’image qu’on a de lui ou à la situation qu’on veut lui faire vivre. Respecter la création de quelqu’un d’autre en ne détournant pas ses personnages me semble infiniment plus complexe mais vous y parvenez merveilleusement bien.

Comme je le disais plus haut, je trouve votre univers ultra complet. Vous avez un merveilleux sens du détail. Vous savez ? Tous ces petits détails qui n’ont l’air de rien et sur lesquels on pourrait passer sans y prendre garde mais qui prennent toute leur importance à un moment. Je pense à Alistair qui tire la langue à Kate, montrant ainsi sa nature de métamorphomage. Je pense à la canne d’Orpheus au début qui a l’air d’un vulgaire accessoire de dandi, mais qui a un sens symbolique plus tard. Toutes ces petites choses qui peuvent donner l’impression de n’être là que pour rendre le récit plus vivant, plus réaliste, mais qui ont leur importance pour la suite (même si c’est parfois seulement pour les intrigues secondaires).

Vos OCs également sont très bien construits. Chaque personnage a sa personnalité propre et évolue au fil de l’histoire. Je trouve que certains de vos personnages sont même mieux développés que certains personnages du canon. Certains personnages de la saga originale m’ont laissé un goût d’inachevé parce qu’on est tellement centré sur notre trio habituel et les antagonistes que certains personnages, pourtant importants (comme Ginny), me semblent survolés. Ce n’est pas le cas des vôtres : même vos personnages secondaires sont complets et développés.

Je pense que si j’aime autant cette histoire, c’est avant tout parce que je m’identifie à Kate. En lisant les Harry Potter, je m’identifie surtout à Hermione et Neville. Hermione, pour son côté réfléchi, raisonnable, tolérant, altruiste, raisonné. Neville, pour son côté peureux bien que capable de beaucoup quand il le faut, un peu empoté, maladroit, très peu sûr de lui, prêt à tout donner pour aider bien que se sentant généralement exclu, seul, différent.

Kate c’est tout ça à la fois (du moins au début). Et, bien qu’elle évolue beaucoup au fil des partie et qu’elle me ressemble de moins en moins, j’arrive à suivre son évolution avec bonheur. Cette évolution est cohérente au vu de tout ce qu’elle vit et, malgré tout, je me reconnaît en elle parce que vous avez si bien travaillé son personnage que j’arrive à me projeter dans son vécu et à y trouver une résonance avec ce que je voudrais être.

Non, non, ce n’est pas de la psychologie de comptoir, c’est simplement l’effet que votre talent a sur moi. Vous avez tout simplement réussi à me transporter comme peu d’auteurs ont su le faire. J’ai vibré avec Kate, pleuré avec Kate, souffert avec Kate, aimé avec Kate, combattu avec Kate. Et rare ont été les fois où je n’ai pas compris son comportement tant vous l’avez bien construite.

Vos personnages, d’une manière générale, sont très réalistes, tout en nuance et pas aussi manichéen que certains personnages qu’on peut voir dans les HP. Maggie en est un très bel exemple. Kate aussi. Et même Griffin (pourtant je ne l’aime pas celui là ! Il me rappelle trop de gens que j’ai connu).

Mrs Keeper, la psy de Kate, est également magistrale. J’ai déjà lu plusieurs fanfictions où les personnages vont voir un psychomage et chaque fois je me suis dit « mais, bon sang, est-ce que cet auteur a déjà mis le pied dans le cabinet d’un psy ??? », parce que franchement bien souvent ça ressemble à une caricature de ce qu’on peut voir dans certains films, qui eux-mêmes caricaturent la réalité : un psy qui attend que son patient parle en prenant des notes, sans jamais intervenir. Et pour peu que le personnage refuse de parler, ça donne un blanc d’une heure. Votre psychomage à vous n’a rien à envier à un psychologue réel. C’est tellement réaliste et juste que je me suis demandée si vous n’étiez pas psychologue vous-même (et puis j’ai découvert que non). Mrs Keeper est dans l’interaction avec Kate, elle lui pose des questions sur elle, sur sa vie d’ado, elle n’essaie pas de forcer sur ce dont Kate ne veut pas parler, elle ne rentre pas direct dans le vif du sujet (les pouvoirs incontrôlables de Kate) comme une grosse brute, et elle ne reste pas stoïque à attendre de manière stérile que la démarche vienne de Kate, elle s’intéresse à elle, la met en confiance et la confronte (tout en douceur) à certains points de vue différents que Kate n’avait pas envisagés. Vous avez dit, dans une note, avoir souffert en écrivant cette scène… Moi, j’ai soupiré d’aise en la lisant, parce que POUR UNE FOIS c’est juste et réaliste.

C’est l’une des choses qui, selon moi, fait la différence entre votre œuvre et beaucoup d’autre : la vôtre a une psychologie profonde. Vous avez une analyse fine des comportement des gens et cela rend vos personnages crédibles. Je pense à cette scène entre Will, Grace et Kate dans le cuisine de Carlton, quand Will parle à Kate de la nature de cambion d’Emeric. J’en ai voulu à Grace de sa réaction quand Kate a effacé la mémoire de Will. Je lui en ai voulu parce qu’elle est adulte, parce qu’elle sait par quoi sa fille est passée, parce qu’elle sait ce que sa fille a sacrifié pour sa famille ou pour récupéré ses souvenirs, parce qu’elle sait ce que ça fait de partager la vie d’un homme différent, parce qu’elle sait ce que c’est de devoir garder un secret (après tout, elle a accepté de vivre avec un sorcier alors qu’on pourrait penser qu’un sorcier a le même degré de dangerosité pour un moldu, qu’un cambion pour un sorcier), parce qu’elle sait que sa fille n’agit que pour le bien de tous, et parce qu’elle sait au fond d’elle que la réaction de Will est peut-être un peu disproportionnée (après-tout il dit lui-même qu’il y a des cambions qui combattent leur nature toute leur vie, il pourrait attendre de voir avant de vouloir s’en mêler). Mais c’est là où toute la psychologie entre en ligne de compte et où vous parvenez à rendre les choses moins manichéennes qu’elles ne pourraient l’être. Parce qu’en réalité, bien que j’en veuille à Grace pour son manque de soutien et ses reproches envers Kate à ce moment là, je sais qu’elle réagit par le prisme de son propre traumatisme. Elle a peur. Peur de croire que Kate pourrait tourner comme Electra et se permettre de supprimer les souvenir des gens comme cela l’arrange. Oui, Grace a peur et elle est traumatisée par ce qui lui est arrivé, et quand on a peur il est plus difficile de raisonner, alors au final je ne peux pas lui en vouloir tant que ça…

De la même manière, je vous admire pour la manière dont vous avez construit la relation Phil-Kate. A cause de mon vécu personnel, je n’adhère que rarement à des relations père-fille qui se passent bien et je n’arrive pas à concevoir des relations aussi fortes que celle de Phil et Kate (c’est un tort, je sais, mais je n’y peux rien). Eh bien laissez moi vous dire que vous m’avez soignée. Oui, oui, soignée, je ne plaisante pas. Pour la première fois de ma vie, j’ai adhéré à ce genre de relation, j’y ai cru, j’y crois. Vous m’avez évité 20 ans chez le psy rien qu’avec vos mots. Vous m’avez réconciliée avec une partie des relations humaines. Je ne peux pas dire que je vais y croire pour la vraie vie, mais au moins maintenant je sais que c’est possible, que ça existe. Vous avez su me toucher bien au-delà de ce que j’aurais imaginé et je vous remercie pour cela.

 

Dans un autre registre que la psychologie, j’adore ces sortes de parallèles que vous faites entre la saga originale et LMA. On dirait parfois que vous écrivez en respectant une sorte de trame, tout en réussissant à vous en détacher.

- Votre partie I, avec la découverte de Poudlard, des ennuis qui commencent tout doucement, des accidents de balais, une enquête, des doutes dont on ne peut parler à personne faute de preuve et, surtout, des soupçons qui se dirigent vers Maggie au lieu de Morgana, à l’instar de Harry qui soupçonne Rogue au lieu de Quirrell.

- Votre partie II dans laquelle Eliot est « possédé », manipulé par Electra, à l’instar de Ginny dans le tome 2.

- Votre partie III dans laquelle les personnages doivent se battre contre quelqu’un qui n’est pas l’antagoniste principal, dans laquelle ils doivent combattre une créature magique (même si là c’est un vampire et non un loup-garou), dans laquelle on assiste à une remontée dans le temps. Comme dans le tome 3.

- Votre partie IV, dans laquelle on voit apparaître des étudiants étrangers, dans laquelle on commence à entrevoir les réalités du contrôle des esprits par l’Allégeance, de la même manière qu’on découvre lImperium dans le tome 4.

- Votre partie V, avec les pertes de contrôle de Kate, la surveillance du ministère qui tourne au harcèlement, la perte (quoi que provisoire) d’un être cher à la fin en la personne de Grace. Tout cela correspond bien à ce qui arrive à Harry dans le tome 5.

- Votre partie 6 qui tourne autour de la notion de souvenir (ceux de Wolffhart, ceux de Grace), à l’instar de Harry qui en découvre plus sur Tom Jedusor à travers la pensine. Ainsi que la mise en place de la recherche des 6 artefacts (6… tiens comme les horcruxes, comme c’est étrange :) ).

- Votre partie 7, avec un combat final, une recherche des artefacts, comme dans le tome 7 finalement…

Bref, vous faites beaucoup de parallèles avec la saga originale (il y en a même encore d’autre, je sais que j’en oublie !), mais vous le faites tout en implicite, tout en suggéré. Vous reprenez une certaine trame sans faire du copié-collé, vous reprenez des idées, une atmosphère, tout en y insérant votre propre histoire qui se différencie de la saga de bien des manières. Et je dois vous avouer que je trouve cela très impressionnant de réussir à incorporer le squelette de la saga tout en construisant une histoire totalement différente par dessus. C’est magique !

 

J’ai adoré la mise en abyme, avec Orpheus qui écrit LMA, quoique si on considère que Orpheus est l’auteur de LMA, alors ça veut dire que je lis l’oeuvre d’Orpheus ? Mais dans ce cas, comment a-t-il eu des infos sur la vie intime de Kate ? C’est une idée très dérangeante pour moi et ça ne respecte pas l’intimité des autres personnages qui, eux, n’ont pas signé de contrat… A moins qu’il n’ait inventé une partie de l’histoire pour combler les trous, mais dans ce cas, est-ce que je suis en train de lire l’histoire que vit Kate ou bien l’histoire qu’Orpheus s’imagine ??? Hm… Tant de philosophie et de paradoxes me prennent le tête (dans le bon sens du terme). Je vais arrêter de me torturer avec ça, parce que c’est tout de même une idée superbe.

Aussi superbe que les illustration d’Emi au passage, elles apportent un vrai plus à l’histoire, je trouve.

 

N’ayant commencé la lecture que récemment, je n’ai pas eu à souffrir de l’attente des nouveaux chapitres (jusque là !) mais j’ai cru comprendre que vous aviez parfois attendu plusieurs mois avant de poster un chapitre. Laissez-moi vous dire que je vous admire tout de même pour votre rapidité d’écriture, parce que, franchement, chaque chapitre est une petite merveille à lui tout seul. Et même si vous mettiez un mois ou deux pour en écrire un ce serait encore extrêmement rapide d’atteindre un tel niveau d’écriture en si peu de temps !

 

Pour conclure, j’attends avec impatience la suite. Moi qui, en général, ne lis que des histoires terminées pour ne pas subir les cliffhanger, je suis servie avec cette fin de partie ! Nom d’un chien, que ce mois de septembre va être long… En tout cas, mon week-end du 3 octobre est réservé, que tout le monde soit prévenu, ce n’est pas la peine de me demander quoi que ce soit, je ne suis pas dispo, je lis LMA ! Comme ça c’est dit !

 

Bref, merci encore Ielenna pour cette formidable histoire qui m’a transportée et fait vibrer bien au-delà de ce que je pensais en cliquant dessus, je vous souhaite tout le succès possible dans la poursuite de vos écrits, ce que vous faites, c’est du grand art !


Laissée par : Na11 le 05/08/2020 21:02 pour le chapitre Chapitre 120 - La roue de la fortune tourne

Bonjour,

Je viens de finr le chapitre 120. J'ai commencé en mai. Tellement d'émotions se bouculent en moi...

Déjà, j'avais attendu plusieurs mois avant de commencer la fic quand je l'ai repérée car je n'aime pas les cliffangers et je voulais que le dernier chapitre sorte avant de commencer. Finalement l'histoire n'est pas finie. Ca me donne envie de pleurer encore plus. Tu nous as berné sur la vrai fin. 

Mais Merlin, quelle histoire ! Merci. Merci. Merci mille fois !

J'ai hate de lire la suite (et fin ?) en septembre.



Réponse de l'auteur:

Bonjour,

Ahhhh oui, navrée pour cette détonnante surprise ! Mais comme ça, tout le monde est au même niveau... ! Héhéhé. Pour le moment, pas de date de sortie. L'écriture a été terminée (hier !), mais nous avons beaucoup de choses à organiser (car il y aura un Live lors de la publication) donc ce sera plus vers octobre.

Merci en tout cas pour ta review très positive, je suis ravie que cette très très très très longue histoire t'ait plue jusqu'à présent !

A bientôt !


Laissée par : Marie2u le 07/06/2020 23:25 pour le chapitre Chapitre 120 - La roue de la fortune tourne

OMG  mais que dire !! J'étais presque déçue de la bataille du Colisée mais LÀ je suis sur le cul ahah 

Franchement bien joué, inattendu et le suspens érigé est incroyable ! 

Plus qu'à attendre la suite... mais on à l'habitude ça ne nous arrêtera pas ahah



Réponse de l'auteur:

Mouhahaha, c'était fait exprès. Krukrukru.

Merci et à bientôt pour la suite !


Laissée par : Spiritos le 03/06/2020 10:50 pour le chapitre Chapitre 1 - D'un battement d'ailes

Bonjour 

... (belle entrée en matière). 

Je suis cette fic depuis pas très longtemps, en fait (j'ai compris que ça faisait des années que tu la travaillais) et avec cette "fin" je ne peux PAS ne pas laisser de commentaire. 

J'ai lu toutes les réactions des gens choqués par ta fin, mais moi, va savoir pourquoi, je l'ai adorée ! Vraiment ! Disons que j'aurais été déçue si après une fic auasi bien menée tu terminais par un petit épilogue ou tous se mariaient et vivaient heureux. 

Jusqu'au bout, tu tortures tes personnages, tu poursuis l'intrigue super complexe de ton oeuvre (je n'ai pas d'autre mot) pour la mener jusqu'au bout. Après sept parties si formidables, c'était pour moi évident que tu n'allais pas faire "Happy End", ou du moins pas complètement. Kate, Emeric (mon perso préféré je l'IDOLÂTRE lol), Maggie ou Terry ont tous des parts d'ombre, surtout les deux premiers. Et tout au long de ta fic, il y a eu un mélange doux-amer, un contraste lumière-obscurité (je dis n'importe quoi mais je pense que tu m'as comprise).

Ta fic est devenue tellement importante pour moi, comme pour des centaines de lecteurs, fantômes ou pas, que LMA, comme HP, est devenu un univers. Pour te dire, j'ai enregistré tous les fanarts que j'ai pu trouver dans un album spécial xD 

Donc merci, à la fois pour cette fin de partie VII qui clôture admirablement à mon sens des années de rêves (pour moi) et merci de m'avoir donné la première l'envie de rentrer dans les FF. C'est en partie grâce à des auteurs comme toi que je considères aujourd'hui les fanfictions comme un univers à part entière. 

#Vive Papillombre. 

Spiritos

PS: D'ailleurs, je trouve étrange voire drôle que ta fic, que j'aurais imaginé tourner autour de la Cinquième Maison, s'en éloigne considérablement ! Je veux dire, j'avais presque totalement oublié que Kate avait ouvert une nouvelle maison.

C'est sans doute dû à la magnifique complexité de ton oeuvre ! 

 



Réponse de l'auteur:

Bonjour !

Merci pour ta review fort complète ! Je suis heureuse que tu aies apprécié la lecture de LMA (pourtant, ce n'est pas une mince affaire !). 

Je n'aime pas tout à fait les Happy-End, ou du moins, les récits où tout est parfait. Je préfère les fins où les personnages prennent chers mais on se dit "au final, ils s'en sortent pas trop trop mal !".

Oui ! La zone grise est un thème que j'aime beaucoup exploiter dans mes histoires. ERt de voir comment les personnages se baladent dessus, entre ombre et lumière.

Il faut dire que les fanarts d'Emi sont de toute beauté !

C'est surtout la partie 3 qui tourne autour de Papillombre et de sa création. Une fois cela fait... c'est vrai qu'il n'y avait pas grand chose de plus à ajouter, si ce n'est l'histoire de ses fondatrices, qui restent le pilier de l'histoire. 

Merci à toi pour ce retour ! Et à tout bientôt pour la vraie fin !


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.