S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Reviews pour Jean

Laissée par : laurie33 le 19/10/2017 18:33 pour le chapitre Toussaint

J'adore ta fanfiction, j'espère pouvoir lire la suite et que tu la fera, bon courage pour la suite si tu la fait, j'aime beaucoup leur complisiter et j'adore aussi se couple.


Laissée par : dreamer le 24/01/2017 22:35 pour le chapitre Nouveaux centres d'intérêt

(Oui oui je commence cette review avec des parenthèses, désolée si ça ne se fait pas, mais je tenais à te présenter mes excuses pour ne pas avoir posté cette review hier, en espérant que tu ne m'en veuilles pas trop quand même ! <3)

Alors, c'était très cool de lire le point de vue de Ron, qui me semble un peu changé par raport à ma vision de l'original (mais faut dire que c'est pas non plus un de mes chouchous ^^)... tu lui apportes un peu plus de maturité et de profondeur, mais ça vient sans doute du fait qu'il n'a pas grandi avec Hermione, je suis sûre que c'est pour ça ! 

Très franchement,  j'ai quand même un peu de mal à m'imaginer tout ce petit monde au Terrier (enfin je sais que tout est cool entre Harry et Ron, et que Harry est comme un fils pour Molly, mais j'imaginais qu'ils auraient pris leur indépendance). Et puis, d'après ce que j'ai compris, Molly n'a pas connaissance de la relation entre Ginny et Harry, ça paraît vraiment improbable que ces deux-là réussissent à cacher un truc pareil (surtout avec toutes les gaffes que Ron aurait dû/pu faire ?) Ce petit point-là me turlupine un peu j'avoue !

Enfin malgré ça, j'adore les petites taquineries et allusions de Ron qui font rougir Harry ;)

Sinon, j'aime bien le fait que Ron se mette à la lecture, mais pas qu'il en ait toujours raffolé, ça m'aurait semblé bizarre. C'est pas la première fois que je le  remarque mais je vais le redire quand même  parce que c'est encore plus vrai sur cette fic que sur l'autre, sans doute car Jean es un peu plus "sérieuse" aussi... alors voilà : tu es trop forte, ça me scotche de voir que tu réussis à changer l'histoire et donc une partie du caractère des perso tout en restant fidèle au souvenir qu'on garde d'eux. C'est ce qui fait que j'ai vraiment l'impression d'être dans un Univers Alternatif, mais pas une simple fanfic où l'auteur(e) rend le perso plus comme-ci ou plus comme ça parce que ça lui plaît ainsi, non, j'ai le sentiment que tu as gardé les personnages authentiques mais que ton histoire les a façonné différemment de celle de JKR. J'espère que tu vois de que je veux dire ^^

En tout cas, j'adore <3  (et zou dans les favoris !)

A plus !

 


Laissée par : dreamer le 22/01/2017 22:27 pour le chapitre Changement

Je ne saurais pas dire si je suis intriguée ou plutôt carrément bouche bée, à vrai dire ^^

Avant de lire ta fic, je n'avais jamais lu d'UA ou Hermione et Ron ne se connaissent pas, alors c'est très perturbant. D'ailleurs ils sont tous les deux tellement différents : Ron m'a l'air bien sombre, à la fois déstabilisant et déstabilisé, et Hermione très timide, avec un caractère bien moins affirmé. D'ailleurs, pourquoi se fait-elle appeler Jean ? Ça aussi, ça m'intrigue drôlement !

Mais le plus étrange, c'est qu'on retrouve tout de même ce qui fait Hermione : sa passion pour les livres, un minuscule poil de son côté je-sais-tout quand elle fait le résumé de l'Eneide (ou alors c'est juste parce qu'en lisant, j'avais en tête la voix d'Hermione comme lorsqu'elle explique un truc important à Ron et Harry dans les films ^^) et puis cette attirance entre Ron et elle... tu me vends du rêve là !

Bien sûr, j'adore ton style, mais là, il m'a carrément fait perdre la tête ! On sent cette électricité entre eux, comme si on y était, nous aussi. Et puis il y a cette obscurité qui enveloppe Ron... Hermione a beau paraître méfiante et apeurée, ça semble très attirant, pas dans le sens "on a envie d'en savoir plus" mais plutôt "on a besoin de se rapprocher de ce truc alors qu'on sait qu'on pourrait s'y brûler les ailes" (jamais je n'aurais cru pouvoir parler de Ronald Weasley en ces termes un jour!)

Enfin voilà, pour un premier chapitre, ça soulève pas mal de questions, et je suis assez pressée de découvrir la suite (que je me réserve pour demain!)

A plus ❤


Laissée par : Chevre22 le 30/06/2016 16:56 pour le chapitre Toussaint

Eh bien bai hâte d'avoir la suite moi :) j'ai hâte de voir quand ils se rendront compte qu'ils ont partagé les mêmes bancs d'école 



Réponse de l'auteur: Je devrais reprendre la publication de cette histoire avant 2017 X) Merci pour ta review, Chevre22.

Laissée par : Bloo le 05/01/2016 15:05 pour le chapitre Toussaint
Je savais qu’il serait terriblement frustrant de devoir m’arrêter à ce chapitre et pour tout dire, ça n’y coupe pas. Je suis totalement désespérée à l’idée de ne pouvoir poursuivre cette lecture, mais je me garderai bien de te quémander la suite -j’ai moi-même quelques problèmes de ponctualité d’écriture à régler avant de venir faire la leçon aux autres auteurs. D’ailleurs, j’ai beau être déçue de devoir m’arrêter là, je n’en regrette pas pour autant ma lecture, qui a égayé mon après-midi et probablement ma journée toute entière. Puis de toute façon, ça faisait bien trop longtemps à mon goût que je ne t’avais pas lue, et toi qui m’encourage tant dans l’écriture, il me semble que la moindre des choses que je puisse faire est d’essayer d’en faire autant -même si je me doute bien que mes reviews sont très loin d’être à la hauteur des tiennes et j’en suis désolée.

J’ai eu un petit pincement au coeur lorsque Ginny a évoqué les noms des membres de l’AD et que celui de Lavande n’est pas apparu. Tu vas dire que je suis monomaniaque, mais je n’aime pas du tout l’idée de la savoir décédée ou presque pire, ailleurs qu’aux côtés de Seamus. Cela dit j’ai été très contente de l’évocation des autres personnages, notamment Dennis, et surtout ravie de retrouver Ginny. Je ne suis pas fan de l’idée selon laquelle Harry retournerait vivre à Godric’s Hollow, déjà que ses enfants s’appellent James et Lily (je trouve que c’est presque tenter le destin), mais je trouve aussi que ça lui correspond tout à fait et je n’ai pas été choquée par l’idée, du coup. Au final, ce qui m’a le plus touchée est vraiment le geste de Ron, qui a lui aussi ses propres morts à pleurer ce jour-là, ses propres blessures à panser, mais qui fait tout de même preuve d’une très belle attention vis-à-vis de Jean. C’était un beau moment, très touchant, très triste mais une nouvelle fois, j’y ai trouvé de l’espoir au travers de cette couronne de fleurs et cet attachement naissant entre les deux personnages, dont j’espère qu’il débouchera le plus vite possible sur de l’amour.

Je t’embrasse Sat, et à défaut de te souhaiter un joyeux Noël, je te souhaite une très belle et très heureuse année 2016.

Réponse de l'auteur: Je suis vraiment désolée de briser ton élan de lecture ainsi ; ça fait longtemps que je me dis que je vais me replonger dans l'écriture de Jean et pourtant rien n'avance :/ Je ne baisse pas les bras pour autant et promis la suite finira par arriver. Pour Lavande, je tiens à te rassurer tout de suite parce qu'elle n'est pas morte et qu'elle voit toujours (plus ou moins) Seamus, c'est juste qu'elle a pris des distances vis-à-vis des autres au moins pour un temps encore. Mais tu la verras,ne t'inquiète pas, je pense même que tu seras assez contente de voir dans quelles circonstances elle nouera contact avec Hermione ;) Pour Harry je prêche coupable, je ne le vois pas vivre ailleurs qu'à Godric's Hollow. C'est peut-être un peu malsain, comme les prénoms de ses gosses, mais je pense juste que c'est Harry, totalement tourné vers l'avenir, le positif, et qu'il n'y voit rien de plus qu'une heureuse vie de famille et un dernier hommage rendu aux disparus. Quant à Ron, c'est comme ça qu'il est dans son UA : toujours soucieux des autres (Harry, George, Hermione, ses amis, sa famille), plus préoccupé de leur mal-être que du sien (ce qui explique qu'il se soit senti aussi mal quand George n'a plus eu besoin de lui à la boutique : il n'avait plus rien à donner, se sentait inutile). Merci énormément pour toutes tes reviews, Bloo, elles sont absolument magnifiques et incroyables, tu as tord de penser le contraire ! Merci beaucoup ♥♥

Laissée par : Bloo le 05/01/2016 15:04 pour le chapitre Amitié naissante
Je me rends compte que je ne m’étais même pas questionnée sur leur première rencontre. Ce chapitre apporte beaucoup de nouveaux éléments qui ne sont pas pour me déplaire, mais remettent aussi en cause ce que je m’étais imaginée ! Je pensais que Ron avait dû davantage lire avec Harry, à Poudlard, sans Hermione pour les aider, et que peut-être il s’était mis à la lecture comme passe-temps ainsi pour ensuite s’y replonger à corps et à âme suite au traumatisme de la guerre. Imaginer qu’il puisse être un lecteur aussi rapide alors qu’il s’y est finalement mis si tard ne m’était absolument pas venu à l’esprit, mais j’ai toujours dit que j’étais très nulle dès qu’il s’agissait d’avancer des hypothèses, de toute façon.

Autrement, tu vas commencer à m’en vouloir pour mon manque total d’originalité mais j’ai à nouveau apprécié ce chapitre, et apprécié sa longueur également qui m’a permis de m’y plonger plus avant. Il y a une réelle douceur, un vrai charme qui se dégage de chacune de tes lignes et je crois que tu pourrais écrire 200 chapitres que je les lirai tous avec le même bonheur tant ton écriture me plaît. Tu sais que je ne te lis pourtant pas pour la première fois mais il y a quelque chose dans ce texte, une vraie beauté dans tes mots, d’ailleurs j’en perds les miens puisque je n’arrive pas à m’exprimer correctement. J’adore chacune de tes répliques, chacune de tes phrases, mais n’arrive pas à te le dire aussi joliment que je le voudrais et surtout, que tu le mériterais.

Merci pour tes mots, Sat.

Réponse de l'auteur: Ron grossit un peu le trait en voyant qu'il choque son interlocutrice, mais en effet je ne l'imagine pas comme un lecteur régulier avant d'entrer dans cette librairie. Il a plus lu à Poudlard que dans le canon, mais c'était encore trop insignifiant ^^ Ce n'est pas tellement par traumatisme de la guerre qu'il s'y ait plongé, plus par déprime et ennui, pour passer le temps de l'averse quand il est entré dans la librairie, et d'un brin de curiosité, il a progressivement transformé ça en passe-temps.
Tu n'as pas idée comme tes reviews, tous ces compliments que je n'ai pas forcément l'impression de mériter, me touchent, Bloo. J'ai eu les larmes aux yeux en janvier quand j'ai lu cette review et je ne sais pas comment te remercier ♥

Laissée par : Bloo le 05/01/2016 15:04 pour le chapitre Salon de thé
En fait, quand je m’interrogeais sur ce qui était arrivé à Hermione, je ne pensais pas non plus que ses parents puissent avoir été tués. Je me sens très bête tout à coup à avoir parlé d’optimisme dans ma dernière review et d’avoir ce nouvel élément maintenant. Cela dit, j’ai toujours cette note d’optimisme, je vois encore l’espoir derrière chacune des phrases de Ron ou de Jean. Mais tout de même, la pauvre, même si ses parents apparaissent peu dans les livres, on devine tout l’attachement qu’il y a entre eux lorsqu’elle s’efface de leur mémoire pour leur sauver la vie. C’est peut-être un univers alternatif, mais je suis certaine qu’elle aurait eu la même bravoure, le même courage, et puis je me mets à sa place. La simple idée de devoir perdre mes parents, aussi jeune qui plus est, me donne des sueurs froides.

Je ressens de plus en plus une certaine frustration en lisant, à l’idée qu’ils soient tous les deux issus du même monde sans pour autant s’en rendre compte. Ron s’occupe de préserver le secret et Hermione en fait de même puisqu’elle ne parle pas nommément des Mangemorts ou de la guerre qui a pu avoir lieu. Tu me diras que nous n’en sommes qu’au quatrième chapitre et qu’il est donc parfaitement normal que le mystère plane encore pour chacun des protagonistes, mais que veux-tu, la patience ne fait pas parmi de mes caractéristiques mais la curiosité y figure en bonne place. Et puis, d’un autre côté, leur histoire n’a pas besoin de cela pour être belle et j’apprécie énormément leurs dialogues, leurs pensées, cela faisait vraiment longtemps que je n’avais pas été aussi emballée par un Ron/Hermione.

Et puis tu te doutes que toute la littérature qui est en fond n’est pas pour me déplaire non plus -les récits d’Homère sont une des raisons pour lesquelles j’ai eu envie d’étudier le latin au collège.

Réponse de l'auteur: Ne te sens pas bête, comme je te le disais dans ma précédente réponse tu as raison de voir de l'espoir dans cette fiction ;) Pour les parents d'Hermione encore une fois on touche au grand noeud de l'intrigue et on va profondément creuser pour comprendre ce qui s'est passé, alors j'espère que l'attitude d'Hermione ne te décevra pas ; je pense que tu retrouveras en elle quelque chose du personnage canonique mais pas totalement... Et le malentendu sur le monde magique va durer assez longtemps, pardonne-moi pour la frustration ^^ Je suis contente que malgré cette attente (qu'en tant que lectrice allergique au suspense j'imagine bien insupportable en plus !) tu apprécies l'histoire :)

Laissée par : Bloo le 05/01/2016 15:03 pour le chapitre Deux demandes
C’est drôle, cette omniprésence du thème guerrier dans les récits que suggère Jean à Ron. Je me demandais dans ma précédente review ce qui était arrivé à Ron et j’en ai ainsi oublié Jean (d’ailleurs ça me fait toujours bizarre de ne pas écrire Hermione). Au début je pensais simplement qu’elle était retournée dans le monde Moldu pour échapper à la traque des Mangemorts, mais elle a l’air sacrément plus mal à l’aise que ça. Quand elle parle de « la chaleur protectrice » de la librairie notamment, j’ai pensé que peut-être elle avait été enfermée, voire même attrapée et envoyée à Azkaban le temps de la guerre ? Ce qui expliquerait le rejet total du monde de la magie. D’autant plus que même en ayant été solitaire, elle doit tout de même bien se rappeler de la figure de Ron, il ne passait pas inaperçu avec Harry à Poudlard. Ou plutôt, je veux dire que si elle ne s’en rappelle pas, c’est qu’elle a sacrément bien refoulé cette période.

En tous les cas j’aime toujours autant ce ton que tu parviens à adopter dans chaque chapitre, cette douceur empreinte de mélancolie. Tes mots se lisent aisément, et ils apaisent même, et pourtant ils ont aussi ce côté dérangeant, parfois, mais pour ma part c’est la poésie qui l’emporte au final et je me sens davantage d’humeur joyeuse que mélancolique en te lisant. Et puis j’ai adoré le début, notamment, quand il est question de moment de bonheur, de moment d’absolu. Ça vaut sans doute ce que ça vaut, mais mon moyen à moi d’aller mieux a justement été d’apprendre à chérir ces instants a priori insignifiants qui peuvent se révéler magnifiques si on les considère autrement. C’est parfois à la limite de la niaiserie, mais je me dis que trop d’optimisme ne peut jamais faire de mal.

Et définitivement, c’est de l’optimisme que je retire de ton texte. A imaginer Ron et Jean, la devanture de cette librairie, des volets colorés et les géraniums dans la pièce. Et les livres, bien sûr. Toute la magie qu’ils confèrent.

Réponse de l'auteur: Oui l'omniprésence du thème guerriers dans leur lecture est conscient, je voulais souligner d'emblée l'aspect sombre de l'après-guerre. Pour Hermione, je ne peux pas vraiment te répondre au risque de spoiler presque toute l'histoire car son rapport au monde magique constitue le principal noeud de l'intrigue. Donc la piste du traumatisme durant la guerre est bonne et tu as raison de dire que même sa solitude n'explique pas le fait qu'elle ne reconnaisse pas Ron ;)
Je suis vraiment très touchée par ta review parce que tu mets en lumière ce que j'essaye de faire passer dans ce texte, et parfois dans d'autres d'ailleurs. Je suis contente que tu trouves que c'est "dérangeant, parfois" parce que, oui, c'est mon but honnêtement. Mais tu as encore plus raison d'y voir quelque chose de plus positif que négatif, parce que "l'optimisme" compte plus que le sombre. Et je vois que l'on chéri ces moments insignifiants qui font le bonheur et l'espoir dans la vie :)

Laissée par : Bloo le 05/01/2016 15:03 pour le chapitre Nouveaux centres d'intérêt
J’étais curieuse de savoir ce que tu ferais de l’amitié entre Ron et Harry. Je me suis amusée à dresser quelques scénarios, en essayant le plus possible de coller à un canon dans lequel Hermione n’aurait pas été à leurs côtés et ce qui revenait à chaque fois, était que fatalement, ils avaient dû être plus proches encore. J’ai totalement retrouvé ça dans ce dialogue, et je l’ai vraiment apprécié. J’ai aimé cette spontanéité, et les répliques sont absolument parfaites. J’ai beaucoup plus de mal avec les dialogues et je ne me serais jamais risquée à baser quasiment tout un chapitre dessus mais tu t’en sors ici avec brio.

Notamment j’ai adoré les répliques un peu sarcastiques de Ron, ce ton pince-sans-rire qui lui va très bien. Dedans, on retrouve à la fois le Ron des livres, mais aussi le tien, celui qui semble être bien plus mélancolique et même… bien plus marqué par la guerre (enfin tu me diras, dans les livres on a juste l’immédiat après bataille et 19 ans plus tard, ça laisse un gros flou entre les deux). Tu as-tu t’approprier le personnage tout en le laissant fidèle à lui-même et ça transparaît bien. Puis Harry a un côté tellement adorable à être gêné ainsi, comme s’il pouvait encore douter de faire partie de la famille Weasley. Je me demande tout de même s’il ne s’est pas passé quelque chose en plus dans ton histoire, qui expliquerait pourquoi Ron est aussi mélancolique. A moins que ce ne soit seulement l’absence d’Hermione ?

C’est toujours très beau en tout cas.

Réponse de l'auteur: Je vois qu'on a la même vision de Ron et Harry sans Hermione :) J'ai prévu d'en reparler plus tard parce que j'imagine vraiment qu'ils ont été plus proches en effet, plus soudés, et peut-être même un peu plus studieux quand il a bien fallu, plus prudents parfois (histoire de rester en une pièce ^^). Pour le dialogue, je voulais justement faire ressortir ce naturel entre eux, leur complicité, et puis ça me permettait aussi de casser un peu l'ambiance silencieuse et pas très très folichonne des échanges entre Ron et Hermione. Contente que l'humour pince-sans-rire de Ron t'ait plu, je me suis bien amusée avec ça ^^ Pour ce qui est du personnage, je l'imagine plus marqué par la guerre que dans le canon en effet. Je développerai dans la suite, mais a minima je dirai que Poudlard a été moins fun dans cet UA pour les garçons parce que Hermione n'était pas là pour rattraper les pots cassés et qu'ils ont dû plus se retrousser les manches en quelques sortes. La guerre a été plus sombres aussi et Ron a mûri plus vite. Pour moi, ici, Harry a moins souffert parce qu'il a vécu comme dans le canon à ceci près que la dispute entre les garçons dans le T4 n'a pas eu lieu et qu'il s'est moins éloigné de ses amis dans le T5 (sa "mauvaise" période), donc il a été gagnant en quelque sorte dans cet UA et en plus il a eu Ginny pour lui apporter de la légèreté après guerre. Ron lui a grandi en étant pas directement impliqué dans la guerre mais en s'impliquant rapidement "seulement" par amitié, ce qui n'a pas toujours été facile ; et après guerre il s'est retrouvé avec le sentiment de ne pas avoir grand chose finalement. J'ai bien l'idée que Hermione lui ait manquée inconsciemment et je me permets de laisser quelques touches de cette idée dans la fiction, mais sans aller plus loin. Voilà, j'ai pas mal développé finalement ^^ Et je me dis qu'éventuellement ça pourrait être bien de faire des chapitres bonus en fin d'histoire pour raconter les années Poudlard... je vais y réfléchir :)

Laissée par : Bloo le 05/01/2016 15:02 pour le chapitre Changement
Je souhaitais être un petit ange de Noël, bien gentil et surtout bien ponctuel, et je me retrouve à t’adresser des reviews que je devrais plutôt signer d’un « Bonne année ! » que d’un « Joyeux Noël ! ». Mais au moins je les écris, ces reviews, même avec du retard, et j’en suis très heureuse parce que cela faisait un long moment que je voulais lire Jean et bien entendu te laisser mon avis à propos de cette histoire. En fait, un jour que je parcourais ton profil, le titre m’a intriguée avec cette image d’Hermione en-dessus, je ne me rappelais même pas que Jean était son deuxième prénom et je t’avoue que j’ai du mal à m’y faire, en bonne Française Jean me semble être simplement un prénom de garçon. Alors j’ai lu le résumé. Et je l’ai trouvé magnifique, suffisamment intriguant pour donner envie d’aller plus avant, sans trop en révéler non plus. De jolies phrases, qui annoncent sans aucun doute une belle histoire. J’adorerais savoir faire de tels résumés.

Ce premier chapitre a un côté déstabilisant, que renforce sa très petite taille. Hermione est Jean, elle a tourné le dos au monde sorcier, Ron apparaît comme très mélancolique alors qu’on l’a toujours connu comme le plus joyeux du Trio, Trio qui de toute façon n’existe pas ici, il s’intéresse à la littérature, à la lecture, autant d’éléments qui nous plongent directement dans l’univers alternatif. Et j’ai adoré tout ça. J’aime Ron et Hermione, mais j’ai énormément lu sur eux. Ce premier chapitre apporte la nouveauté, la fraîcheur qui avait tendance à me manquer lorsque je lisais un nouveau texte sur eux. Il me donne l’impression de découvrir à nouveau les personnages, ou plutôt de les redécouvrir, et ce sont au final les mêmes sensations qu’à la lecture des livres et de l’amour naissant entre ces deux-là. Et puis, j’aime beaucoup le ton assez… je ne trouve pas de mot qui convienne alors je vais en utiliser un, mais je n’en suis pas tout à fait satisfaite, je trouve le ton très « cru » : les phrases sont courtes, tu vas directement à l’essentiel, et j’aime bien. J’aime bien, parce que tes phrases ne sont pas seulement ainsi, elles sont aussi très belles, très douces, il y a une vraie sensibilité dans ces quelques 800 mots que je trouve rarement dans des textes parfois trois fois plus long.

En un mot, je ne regrette pas de m’être enfin lancée dans cette histoire.

Réponse de l'auteur: Tu es un petit ange de Noël comme tout le monde rêve d'en avoir et tes reviews sont absolument adorables, alors ce n'est pas quelques jours qui font que tu es en retard -et puis regarde qui te répond deux mois plus tard. Je suis contente que tu te sois lancée dans la lecture de Jean parce que j'essaye de me replonger depuis de très longs mois dans cette histoire et que recevoir des reviews comme les tiennes me motivent forcément plus :) Je crois que le résumé a pas mal intrigué, j'ai eu plein de remarques à son sujet, même sur le forum, ça me fait plaisir, moi qui galère toujours pour les faire ! Je voulais tenter quelque chose de différent pour cette histoire, d'où la naissance de cet UA qui vous déstabilise pas mal j'ai l'impression ; si ça peut te rassurer (ou peut-être pas d'ailleurs), ça me fait toujours bizarre à moi aussi ^^ Je suis vraiment contente que tu aies autant accroché à ce premier chapitre, Bloo, merci pour tous ces beaux compliments ♥

Laissée par : Omicronn le 24/12/2015 17:08 pour le chapitre Toussaint
Coucou Sat' ! Bon pour être honnête je cherchais un OS pour déposer une review de Noël mais tu conseillais cette fiction, et le fil de l'histoire m'a bien plut alors me voici, nouvelle lectrice de cette histoire.

Je dois dire que j'ai un peu de mal à concevoir que Hermione ne reconnaisse pas Ron (malgré le fait qu'elle ait été réservée à l'école, je ne vois pas vraiment comment elle aurait pu rater, au moins de vue, Ron qui était toujours aux côtés de Harry mais soit), j'ai donc hâte de voir comment l'histoire va évoluer. Leur relation aussi, j'imagine déjà le prochain chapitre si (éventuellement) Hermione était présente au repas et leur réaction en apprenant qu'ils viennent du même monde. J'imagine qu'il y aurait une sorte d'éloignement, Hermione ne voulant plus avoir affaire à cette partie de sa vie. Je me trompe peut-être complètement aha. Peut-être même qu'elle ne sera pas présente au repas.
J'aime bien ce début, c'est doux et même s'il est empreint de mélancolie, on sent l'espoir qui grandit dans l'esprit de Ron et Hermione, comme un renouveau un peu, j'aime bien. J'ai plus apprécié ce dernier chapitre, il est plus profond je trouve, j'espère que ça continuera dans cette voie là.

Je te souhaite bon courage pour la suite, et j'espère que tu trouveras du temps pour continuer de faire vivre ces personnages. Joyeux Noël Sat' !

Réponse de l'auteur: Coucou Omicronn ! Je suis très contente de te retrouver sur cette histoire :)
Pour les besoins de cet UA, je fais d'Hermione collégienne une fille très discrète et plongée dans ses livres, peu attentive à ce qui l'entoure et aux exploits d'Harry et Ron. Mais ce serait un peu "léger" s'il n'y avait que ça, tu as raison. En fait, comme on l'apprendra par la suite, fortement traumatisée pendant la guerre, Hermione a barricadé pas mal de souvenirs au fond d'elle et vit pour l'instant un peu comme dans le brouillard, ce qui fait qu'elle n'établit pas le lien entre Ronald le client et Ron Weasley le meilleur ami du Survivant ;)
L'histoire est sensée devenir plus "profonde" une fois le début lancée, et j'espère ne pas te décevoir :) L'écriture est malheureusement en pause prolongée pour l'instant, mais je n'ai pas l'intention d'abandonner, j'attends juste d'avoir un peu plus de temps et, c'est vrai, de motivation.
Merci beaucoup pour ta review, Omicronn ♥

Laissée par : LisaAJ le 04/10/2015 20:46 pour le chapitre Toussaint

J'adore impatiente de lire la suite !!!! :) 



Réponse de l'auteur: Merci LisaAJ ! Je suis contente que cette histoire te plaise :) Promis je fais tout mon possible pour me replonger dedans rapidement.

Laissée par : Rosetta le 03/06/2015 21:03 pour le chapitre Toussaint
Je donnerais tout, effectivement, pour voir Harry, Ron et Ginny se travestir en moldus le temps d'une soirée (pour Hermione (!) en plus ). Si seulement il n'y avait pas ce poids du manque pesant sur la poitrine de Ron, et par procuration sur celle du lecteur. C'était de nouveau un chapitre extrêmement touchant et d'une profonde délicatesse.

J'ai remarqué que tu n'avais pas mis à jour cette histoire depuis un moment. J'espère de tout cœur que tu trouveras un peu de temps/de courage pour la poursuivre. Cette exploration m'a conquise, j'espère que mes reviews t'auront un peu encouragée si ce n'était qu'une pause. A tout bientôt et au plaisir de te lire.

Réponse de l'auteur: Tu les verras je te le promets. Je ne peux pas te dire quand, à part "pas maintenant" parce que je suis définitivement débordée, mais ça viendra aussi vite que possible. Tu retrouveras Ron aussi et je te promets que chaque chapitre supplémentaire te rapprochera du "dénouement". Tes reviews ont été magnifiques, je te l'ai déjà dit et elles me mettent encore en larmes. Je te promets de reprendre tout ça et d'essayer de t'offrir une suite à la "hauteur". Merci encore Rosetta, pour tes mots et ta gentillesse en or. Bises. Sat'

Laissée par : Rosetta le 03/06/2015 20:51 pour le chapitre Amitié naissante
J'aime décidément que le socle de leur amitié passe par la littérature. C'est amusant, tu reprends peut-être l'unique point de dissemblance suffisamment notable pour que beaucoup de lecteurs aient mis en doute leur relation, à savoir l'érudition, et tu en fais une base. Pas une base fausse ou clichée, dans laquelle Ron serait un devenu un intello, mais plutôt le point de départ d'un long chemin, fondé sur une passion tout à fait crédible.

Ce rapport à l'Antiquité est à double facette. Celle du savoir ancien, profond, quasi inconscient de notre civilisation, celle qui parle à notre âme, ce fameux thème du "voyage", du retour (et qui s'inscrit dans la mouvance de leur rencontre parallèle). Et celle de la magie, du mythe, de l'héroïsme, ces thèmes mêmes que l'on recherche de toute nos forces dans la vie quotidienne, et qui font rire Ron. Parce que c'était son voyage à lui, et qu'il vient de rentrer à la maison...

Réponse de l'auteur: Que veux-tu j'aime les défis ^^ Je ne vais pas te ressortir mon blabla précédent sur Ron et la lecture, mais pour moi il est évident que s'il peut développer un goût sincère pour les livres c'est plus dans un UA comme ça que dans la continuité du canon. Je suis contente que tu trouves toujours ça crédible en tout cas.
Ton deuxième paragraphe, encore une fois, me transperce le coeur. Je ne saurais jamais combien tes mots me touchent, me blessent même pour mieux me guérir ensuite. Je deviens accro à chacune de tes phrases Rosetta, que ce soit dans tes reviews ou tes propres textes. Merci de partager avec moi cette sensibilité face aux histoires et leurs mélodies, ton don pour animer les mots et les rendre étincelants de force ! :')

Laissée par : Rosetta le 03/06/2015 15:11 pour le chapitre Salon de thé
Moi je l'aime beaucoup, ce Ron. C'est sûr qu'on n'est pas habitués à lui comme ça, et pourtant... Il est parfait ainsi, grave, marqué, adulte et bon. J'aime leurs échanges, la douceur teintée d'amertume, ces nuances mélancoliques qui s'éclairent par moment, quand on les imagine sourire. La magie est bien là, elle aussi, dans ton texte. Visuellement d'ailleurs, ton histoire me rappelle un film qui m'a soufflée il y a quelques années, "A Single man" de Tom Ford. La pellicule est volontairement ternie, sauf durant quelques légers instants d'épiphanie. Ce film est d'une magnificence esthétique incroyable, et j'ai l'impression de le revivre un peu en lisant "Jean".

Réponse de l'auteur: Je n'ai jamais vu A Single Man mais ta review est un condensé de coups qui impriment mon coeur et mon esprit. Il y a peu de temps on m'a dit que mon surnom sonnait comme le bruit d'un pansement que l'on arrache, que les textes lui ressemblaient. C'est ta review qui me fait cet effet, Rosetta. Comme une blessure douloureuse qui nous fait nous sentir vivant. "Everything that kills me makes fell alive" Je suis touchée par chacun de tes mots, par le fait que tu apprécies Ron ainsi, éloigné malgré tout du canon, et la manière dont tu parles de sa manière d'être. Merci *coeur*

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.