S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

ADHÉSIONS ET DONS


Comme vous le savez, adhérer à l’association “Héros de Papier Froissé” vous confère des avantages sur les sites et pour certains événements.

Cependant, avant tout autre chose, adhérer ou faire un don permet d’aider l’association et de faire vivre ses sites. Les dons et adhésions servent notamment à payer le serveur, ce qui a un coût assez élevé. Vous avez d’ailleurs la possibilité de faire une donation équivalente à ce que représente une journée, une semaine, un mois ou un trimestre d’hébergement des sites. (Les donations supérieures ou inférieures seront tout autant appréciées, bien sûr !)

Pour devenir membre de l’association en parallèle, la cotisation s’élève à 10 € ; et seulement de 7€ les deux premières années !

  • Retrouvez-y également les anthologies publiées par l’édition HPF ! Cinq recueils de nouvelles notamment accessibles en livre numérique pour vous distraire pendant le confinement !


Ce sont vos dons et adhésions qui font vivre HPF alors merci à vous !
Prenez bien soin de vous !


De Le Conseil d'Administration le 04/04/2020 16:36


Sélections du mois


Félicitations à Hortensea et ErwanMalefoy qui gagnent la sélection Sang-Pur ! Leurs fanfics recevront une vignette à la généalogie irréprochable.

Pour mai 2020, préparez vos mouchoirs avec le thème Tragédie/Drame. Proposez vos deux fanfictions préférées en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'avril, les figurants de l'univers potterien sont à l'honneur. Venez les découvrir et les apprivoiser avec notre sélection Personnage Secondaire. Reviewez et classez TOUS les textes par ordre de préférence ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 02/04/2020 22:01


Modification du règlement


Bonjour à toutes et à tous,


En raison de la crise que traverse actuellement notre pays, et pour maintenir l'équilibre au sein de notre communauté de fanfictions, l'équipe de modération du site Harry Potter Fanfiction a pris quelques décisions concernant la révision de son règlement. Plusieurs points y seront prochainement ajoutés, valables dès aujourd'hui :

- La limite minimum pour publier un texte sera désormais de 1000 mots. Vos drabbles doivent également respecter cette limite, ainsi que les textes des Nuits HPF. Les reviews doivent, elles, faire au moins trois phrases, afin d'encourager les retours détaillés.

- Par contre, les fanfictions de plus de 10 chapitres sont interdites - nous en avons assez de valider des fanfictions longues comme 7 tomes d'Harry Potter.

- Afin de lutter contre toutes les dérives, le Grand Ménage Orange va bientôt reprendre, pour traquer celles et ceux qui chercheraient à échapper à ce nouveau règlement, camouflés en orange dans leurs cosplay des Canons de Chudley.

- Pour compenser ces nouvelles contraintes, nous faisons cependant une concession : désormais, nous acceptons dans les résumés les vignettes obtenues lors des concours en plus des vignettes des Sélections, ce qui porte la limite d'illustrations dans vos résumés à 3.

- La modération a également décidé de fixer des règles strictes concernant la Salle sur Demande : celle-ci doit respecter les règles établies par J.K.Rowling, et ne doit pas être seulement un endroit qui réalise miraculeusement tous les fantasmes. Le nombre de relation sexuelle dans la Salle sur Demande est limité à 1 par semaine par personnage, pour éviter les embouteillages et faciliter la distanciation sociale.

- Les sorts de contraception sont désormais interdits sur Harry Potter Fanfiction. Merci de faire porter des préservatifs à vos personnages.

- L'équipe de modération demande aux autrices et aux auteurs de rétablir la mixité dans les écoles de sorcellerie Beauxbâtons et Durmstrang, comme cela était le cas dans le tome 4 de Harry Potter. Merci de permettre aux jeunes femmes d'Europe orientale et aux jeunes hommes d'Europe occidentale d'étudier la magie.

- Le couple (ou "ship") Drago Malfoy/Hermione Granger sera supprimé du site Harry Potter Fanfiction. En effet, les modératrices ont, après un vote démocratique et à la majorité absolue, décidé de prendre pour toujours le parti du couple Drago Malfoy/Harry Potter, bien plus réaliste selon elles.

- De même, le personnage de Severus Rogue est interdit dans les futures fanfictions. L'équipe de modération en a assez de lire des fanfictions tentant de le réhabiliter, et estime qu'il est bien mieux là où il est. Exception sera faite des fanfictions proposant une solution inédite pour ses cheveux gras.

- Enfin, les membres du site Harry Potter Fanfiction doivent se répartir entre Poufsouffle et Serdaigle. Les maisons Gryffondor et Serpentard ont des caractéristiques trop clivantes, qu'il vaut mieux éviter en ces temps de crise - et ce, pour une durée indéterminée.

Merci pour votre compréhension, et prenez bien soin de vous.


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 01/04/2020 15:36


À NOS AUTEURS


Bonjour à tous,

C’est avec plaisir que nous notons une forte augmentation du nombre de chapitres publiés sur notre site, ces derniers jours. Néanmoins, il nous paraît important de vous rappeler quelques informations et règles importantes.

Comme mentionné dans notre FAQ : « Vous pouvez publier plusieurs OS ou plusieurs chapitres d'une même histoire à la fois, mais gardez bien à l'esprit que la validation se fait manuellement. Les modérateurs doivent lire et valider ou non chaque chapitre un par un […] » Nous avons remarqué que plusieurs auteurs publient 2 voire 3, 4, … chapitres en même temps. C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir attendre que votre chapitre soit validé par la modération avant d’en soumettre un nouveau, s’il vous plaît ! (Ce qui est avantageux pour vous également.)
Parallèlement à cela, nous notons une recrudescence des invalidations. Nous vous demandons de lire le règlement et la FAQ de notre site avant toute publication ! Par ailleurs, veuillez, s’il vous plaît, consulter vos e-mails lorsque votre chapitre a été invalidé. En effet, des explications sur cette invalidation vous sont fournies, ainsi que la marche à suivre et les éventuelles sanctions encourues en cas de récidive.
Invalider n’est jamais quelque chose de plaisant alors, s’il vous plaît, prêtez attention au règlement. Notre boîte mail : moderation[ at ]hpfanfiction[ . ]org, notre page Facebook, la boîte à MPs de chaque modératrice sur le forum ou encore les commentaires de cette News sont à votre disposition pour toute question.

Nous vous remercions de votre attention et vous souhaitons beaucoup d’inspiration !
Prenez bien soin de vous.


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 29/03/2020 15:40


Édition spéciale des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons qu'une édition spéciale des Nuits d'HPF se déroulera le mercredi 1er avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Nuits le 21/03/2020 20:03


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de mai 2020 sont ouverts ! Venez choisir entre : Tragédie/Drame, Folie, ou Harry Potter.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 mars 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 20/03/2020 19:54


Reviews pour Cher Oncle Alphard...

Laissée par : selket le 15/06/2018 17:27 pour le chapitre 1er septembre 1971
Coucou,

Je dois dire que j'ai été surprise de voir une suite à cette fic que j'adore. Et j'ai envie de dire honte à toi de ne pas avoir posté ce chapitre :P

Ce chapitre est comme d'habitude une perle. Dis moi y aura-t-il une suite ?

Tu as toujours eut un sacré talent pour écrire sur Andromeda. Pour moi ton Andromeda c'est peut-être celle qui se rapproche le plus du canon.

A bientôt dans cette fic j'espère
Selket

Laissée par : FleurBleue le 14/06/2018 21:39 pour le chapitre 12 Janvier 1971

J'aime beaucoup les lettres que tu as fait écrire à Andromeda. Je me pose pas mal de questions sur ce personnage secondaire et ce qu'elle a pu vivre concrètement quand elle est partie rejoindre Ted Tonks. Avec ces lettres si bien écrites et détaillées (sur les relations avec ses soeurs, son père en particulier, Antonin Dolohov) j'arrive à me faire une représentation de ce personnage qui me plait assez. Tout ne peut pas être tout noir même dans une famille de Sangs-Purs qui a versé dans la haine des né-moldus. Je pense que c'est un des messages que tu souhaites mettre en avant dans cette fan fiction?

C'est la première review que je fais de ma vie o/


Laissée par : Lyssa7 le 15/02/2018 15:38 pour le chapitre 12 Janvier 1971

Ma chère Valentine,


Cette deuxième lettre contient tellement d'émotions et de force que j'en reste complètement sciée. Je reste béate face à la subtilité de tes mots et, en même temps, à leur puissance. On sent la douleur qui anime Andromeda à chaque ligne qu'elle adresse à son oncle si bien que j'en ai ressenti une pointe au coeur. Tu exprimes parfaitement tous les sentiments qu'elle aurait pu ressentir à ce moment de sa vie : ses doutes et ses peurs. Vraiment, bravo pour cette fiction soignée et travaillée !

J'espère que tu la continueras d'ailleurs afin de savoir ce qu'il advient par la suite. <3


Des bisous,

Lyssa.


Laissée par : Lyssa7 le 15/02/2018 15:28 pour le chapitre 8 Décembre 1970

Ma chère Valentine,


J'ai adoré cette incursion dans les souvenirs d'Andromeda Black. Je dois t'avouer que je lis très peu sur les soeurs Black (hormis un ou deux OS de Catie <3) je n'ai donc pas énormément de points de comparaison. J'aime beaucoup la vision que tu nous offres ici, à travers ses lettres à son oncle. J'aime cette retenue même si l'on sent à travers les mots qu'elle porte à son oncle Alphard une grande affection. J'aime particulièrement ton style d'écriture qui correspond tellement à ces familles de sang-purs, comme si tu t'imprégnais de leurs codes, de leur façon de se tenir et de parler. C'est absolument fantastique et très impressionnant !

Je file lire la suite !


Des bisous,

Lyssa.


Laissée par : lilimordefaim le 29/08/2017 18:00 pour le chapitre 8 Décembre 1970

Et bim, cette bannière est tout simplement sublime. Je suis une fan de Jane Austen et même si le film Jane est très romancé, l’ambiance tragico-romantique en fait un de mes films préférés. (et puis oui j’avoue JAMES MCAVOY m’influence beaucoup avec ses magnifiques yeux vert et son ironie mordante *in love*)  Du coup je me devais de cliquer sur cette histoire pour découvrir quel texte se cachait derrière une si jolie illustration. (je me permets de ne laisser qu’un review pour les deux lettres ^^)


J’avoue que niveau style je suis sur le c* ! *o* Tu as su t’approprier l’essence même de la conversation épistolaire de l’époque ou en tout la traduction de la version anglaise. Je dois dire que je suis estomaquée par une telle capacité à exprimer les associations d’idées. Je ne saurais jamais faire ça et toi tu le fais avec un talent fou. Un immense bravo à toi pour ces deux merveilleuses lettres que tu as écrite dans ce style si particulier et si cher à mon petit cœur de fan de jane Austen. Malgré tout, je trouve ton choix de style anachronique par rapport au personnage  choisi et à l’époque dans laquelle Andromeda évolue. Ce n’est pas une grosse critique, parce que j’imagine bien que sa filiation pourrait être une bonne raison à son style etc, mais quand même je le trouve trop vieillot et pas adapté à sa personnalité (comme je me l’imagine, donc cet avis n’engage que moi ;) )


Pour ce qui concerne le contenu, j’ai adoré le fait qu’Andromeda garde un lien ténu avec son Oncle Alphard. Que son père en soit venu à courber l’échine par amour pour sa fille. Que sa relation avec Ted ne soit pas idyllique mais réaliste. J’ai beaucoup aimé les passages sur l’acclimation au monde moldu, au désarroi d’Andy qui n’avait pas vraiment anticipé ces petits détails de la vie quotidienne. Cela confère à tes lettres un réalisme très intéressant. Et il y a aussi ce lien ténu qui continue de la lier avec la famille Black à travers ses lettres. L’évocation de son anniversaire qu’elle ne partagera plus avec ses sœurs et plus particulièrement les petites attentions de sa sœur Narcissa. Les cadeaux clandestins que Sirius lui transmet, le privilège du diminutif « Andy » qui n’est autorisé qu’à sa famille. On sent le traumatisme profond qui est la conséquence de cette fuite. On sent derrière les mots mesurés un désarroi, comme une impression de ne pas être à sa place dans cette petite maison Moldue. En très peu de mots, tu réussis à dépeindre une Andromeda perdue, mais qui en même temps ne regrette rien. Et c’est là tout l’intérêt de ce personnage que j’aime beaucoup. IL y a une déchirure qui la fera toujours souffrir. Elle aura toujours à la fois un pied dans son passé et ses souvenirs et un autres dans son présent et son futur loin de tout ce qu’elle a toujours connu. Et c’est exactement ce que j’ai ressenti dans tes lettres. Et l’évocation de sa relation avec Antonin est d’autant plus touchante et terrible, qu’elle l’amène a imaginé ce qu’aurait pu être sa vie si elle avait fait un choix différent, si elle avait mis ses idéaux moraux en sourdine.


Brefouille, tes lettres amènent une super réfléxion sur le personnage d’Andromeda. Bravo et merci d’avoir écrit ses lettres. Elles sont superbes *o*


Ps : Pour l’histoire entre Antonin et andromeda, j’en ai jamais entendu parlé. Tu l’as inventé ou tu t’appuies sur une source en particulier ? (C’est fortement possible que je sois passée à côté de l’info, vu que j’ai un cerveau passoire :mg :) 


Laissée par : selket le 31/10/2016 15:46 pour le chapitre 12 Janvier 1971
J'aime cette facette que tu nous offres d'Andromeda. Sa vie elle l'a remettait pas en cause. Antonin elle l'aimait bien et son père l'appréciait énormément au point de même proposer de passer l'éponge. ça change de l'idée que je m'étais faite des Black mais j'aime bien cette différence etre les deux branches Black une plus traditionnel que l'autre

Laissée par : selket le 31/10/2016 15:39 pour le chapitre 8 Décembre 1970
J'aime depuis longtemps ta façon de traiter la famille Black est surtout Andromeda, c'est donc avec plaisir que je lit cette fiction.

On ressent une certaine nostalagie et au final Andromeda l'aime bien sa famille. Vu comment tu la décrit je trouve cette branche de la maison Black moins dur que l'autre.

C'est intéressant ta vision de la fuite d'Andromeda. Elle va d'abord chez son oncle puis sa futur belle-famille. J'aime le parallèle entre sa famille et celle de Ted.Ainsi qu'elle découvrant le monde moldu et les né-moldu découvrant le monde sorcier.

Laissée par : Bevy le 01/11/2015 16:08 pour le chapitre 8 Décembre 1970
Et j'oublais, dans me review précédente, les liens péres-filles, bien plus tendres que ceux qu'elle a avec sa propre mère, sa tante ( la mère de Sirius et Reg) et peut-être même Cissi et Bella qui semblent l'avoir rayées de leurs vies.

Laissée par : Bevy le 01/11/2015 16:05 pour le chapitre 12 Janvier 1971
J’avais lu quelques-uns de tes drabbles sur Andromeda lors du concours des métamorphoses et du coup, me revoilà après ta suggestion. C’est une bonne chose de rappeler le contexte, surtout pour moi qui connait mal la période des Maraudeurs (même si j’affectionne de plus en plus le chaos de la famille Black et des ruptures familiales !). J’aime assez la pudeur entre Andromeda et son oncle, pudeur dû a une éducation stricte et aux coutumes des familles de sang pur, de noblesse, comme le rappelle Andromeda. L’apprentissage d’Andromeda sur le monde des moldus est intéressant, le mépris qu’elle a pu afficher se transforme vers une ouverture d’esprit, même si elle compare encore son monde et celui de son fiancé. Déjà pour avoir des points de repères et aussi parce que pour elle, six ans pour être apothicaire, c’est aberrant ! Au plaisir d’avoir pu mieux connaitre ton Andromeda et en espérant un prochain chapitre !

Laissée par : Chouette le 06/06/2015 21:44 pour le chapitre 8 Décembre 1970

Bonjour Hortensea ! Encore une fois, tu m'as impressionnée ! Et beaucoup émue, je dois te l'avouer. Andromeda est d'une justesse étonnante. Cette jeune fille, cette jeune femme si forte, si courageuse, et pourtant si fragile. Tu transmets avec talent les doutes, les inquiétudes de cette attachante sorcière. Vraiment, ces lettres sont très émouvantes ! Je ne sais pas trop comment exprimer mes impressions... Ce que je veux dire, c'est qu'on s'identifie à Andromeda, j'ai l'impression de la connaître depuis toujours ! Tes mots sont fluides, et on les lit avec délice. Ta plume est si émouvante ! Vraiment, j'ai hâte de dévorer la suite ! Un vrai bonheur, vraiment, je me suis déjà attachée à ton héroïne ! Bravo, bravo, bravo ! (je file dévorer "Unis sous la même bannière qui me fait de l'oeil depuis tout à l'heure ! ) Encore bravo, j'attends la suite avec impatience. !

Chouette.



Réponse de l'auteur:

Coucou Chouette.

Je ne sais pas vraiment comment commencer mis à part en te disant un énorme: "merci"! Tu as tellement bien saisi l'essence de la personnalité que je veux dégager d'Andromeda: cette subtilité et complémentarité entre la fragilité et la force, entre la certitute de son amour et ses doutes quand à la précarité de sa situation actuelle/à venir.

Tu m'offres encore une bien belle review qui m'a vraiment fait chaud au coeur (et au visage, vu combien j'ai rosi en la parcourant pour la première fois), j'ai vraiment été très émue et le suis encore en relisant tes mots. Tous tes compliments sur ma plume m'ont vraiment fait plaisir à un point inimaginable. C'est toujours une sorte de "consécration", surtout lorsqu'on écrit en amateu,r de ce dire que notre style plaît au point que des personnes nous suivent de projets en projets. Donc encore une fois un grand merci!

 


Laissée par : Rosetta le 02/06/2015 21:58 pour le chapitre 12 Janvier 1971
J'adore, j'adore Andromeda.
Elle s'exprime avec une telle retenue, ses manières sont si belles, comment ne pas se sentir touchée par cet amour inquiet qui se déploie derrière sa pudeur ? Car ça retourne, ces étranges découvertes quelle relate, sans cesses dominées par un sens aigu des convenances, aiguillonnées par la curiosité, et teintées d'effroi : "ai-je fait le bon choix ?". Oui, je l'aime ton Andromeda ! Je suis intriguée par la réponse qu'elle donnera à Antonin. La seule chose qui me chiffonnerait presque, c'est : comment pourrait-on jamais se brouiller avec une excellente jeune femme comme celle-ci ? Décidément, je ne suis pas confortable avec les "méchants". Sa relation avec son père (que l'on aime déjà de tout notre cœur) apparaît encore plus intrigante et astucieuse en regard de ces deux lettres, et j'ai hâte d'en savoir davantage...

Laissée par : Rosetta le 02/06/2015 21:30 pour le chapitre 8 Décembre 1970
Chère Hortensea,

Je suis décidément une grande émotive. Il va falloir que je la joue serrée pour synthétiser correctement mon admiration.
Déjà "Becoming Jane" en page de garde, et le ton est donné. J'aime tout de suite l'idée de cette jeune fille, un brin précieuse, qui exalte avec richesse, les évènements qui vont sceller son destin par le biais d'une correspondance. Parce que cette lettre est rigoureusement morale, austenienne à s'en délecter, et surtout terriblement divertissante, je me prends au jeu et tombe sous le charme d'Andromeda. J'aime ces héroïnes là, qui se gouvernent et qui savent enjoliver le moindre détail de leur existence avec mesure, discernement et distinction. C'est très habile et rudement bien pensé, d'établir de telles correspondances littéraires, surtout que Ted le moldu (ce père un peu cracra que dépeignait Tonks) tu parviens à lui conférer une aura romanesque et idéalisée tout en assumant son côté négligé, nous maintenant chez Rowling grâce à "l'aspirationneur". Cette lettre est parfaite, c'est réjouissant, et j'ai frémis d'émotion en lisant le passage de l'arrivée d'Adromeda dans sa nouvelle famille. Il y aurait encore beaucoup à dire (tellement...) en particulier sur les Blacks que tu fréquentes si bien, mais je suis pressée d'aller lire la prochaine lettre.

Réponse de l'auteur:

Coucou Rosetta,

Je suis vraiment très heureuse que ce projet te plaise, notamment que je dépeigne l'histoire d'Andromeda via l'épistolarité. Je n'envisageais pas de le faire autrement, je ne voulais pas une fresque romanesque comme il me plait d'en faire habituellement, mais vraiment quelque chose de plus intimiste et introspectif: la correspondance était donc toute choisie en tant que procédé. Je suis vraiment flattée et touchée que tu trouves que la plume de la demoiselle a un je-ne-sais-quoi d'Austenien, vu combien j'admire l'auteur en question: c'était le plus beau compliment qu'il m'était possible de recevoir. Concernant Ted, tu cibles juste et j'aspire à ce que cette image que je donne de lui perdure dans les prochaines lettres... Je te suis vraiment reconnaissante de l'avoir souligné, en tout cas. Un énorme merci pour ton commentaire!


Laissée par : LutlaSerdaigle le 01/06/2015 11:35 pour le chapitre 12 Janvier 1971

Ah ! Contente de voir que tu n'as pas abandonnée cette fiction ! Je l'avais repérée en fouillant pour chercher des fics sur Andromeda, il y a un petit bout de temps, déjà...

Bon, je n'ai pas beaucoup de temps, donc je ne vais pas m'éterniser. J'aime beaucoup le style d'écriture d'Andromeda (ou plutôt, celui que tu lui donnes), ça correspond très bien à une jeune femme de bonne famille Sang-Pur. Et les mots moldus qu'elle ne saisit pas ! C'est normal de les intégrer, puisqu'après tout, elle ne connaît rien de la vie des Moldus, mais ça rajoute une touche de réalisme que j'aime bien.

Le texte en lui-même: bah, j'ai hâte de lire la suite ! Les doutes d'Andy sont fondés, et ce sera intéressant de voir comment ils vont évoluer.

Au fait, l'oncle Alphard était célibataire, il me semble, non ? Bon, après, ce n'est qu'un détail. Aucune importance.

J'ai donc beaucoup aimé, et à bientôt j'espère (ne nous oublies paaaaaaas) !



Réponse de l'auteur:

Bonjour et merci beaucoup de ton commentaire, cela fait très plaisir de voir une nouvelle lectrice livrer son ressenti!

Je suis ravie que le début de cette fiction t'ai plu ainsi que le "ton" donné à Andromeda. J'ai une vision d'elle assez cultivée et lettrée, pleine de grâce empreinte de l'éducation qu'elle a reçu. C'est tout à fait, un nouveau monde s'ouvre à elle, dont elle ne peut pas tout saisir, assimiler immédiatement. Je suis très contente que tu soulignes que les doutes d'Andromeda sont fondés, car c'est ce que je veux mettre en avant dans cette fiction: une romance n'est jamais simple, et commencer sa vie d'adulte de la sorte n'a rien de simple non plus.

Alphard n'était pas marié, mais je lui ai "inventé" une compagne qui puisse coller avec le statut de célibataire qu'il a sur l'arbre. Leurs histoires est frôlée dans la fiction La Course. Concernant les fiancailles d'Andromeda et Dolohov, on retrouve certaines références dans Unis sous une Même Bannière, si tu veux son point de vue à lui.

A très vite et encore merci de ton message :)


Laissée par : Tykk le 10/05/2015 22:48 pour le chapitre 8 Décembre 1970

Salut, 

Parmi les textes que tu m'as proposés celui qui m'intéressait le plus était celui sur Andromeda, parce que Andromeda. 

J'aime bien le vocabulaire précieux que tu lui prêtes ici. Effectivement, cela paraît logique qu'Alphard aide Andromeda. 

J'ai buggé sur un petit truc, tu dis que c'est en 1970 ? Andromeda a donc dans les dix huit ans, c'est ça ?

Mon passage préféré, c'est celui sur le père. En fait je vois le rapport Père Black/Ses filles comme celui du Roi Lear de Shakespeare avec ses filles, avec Andromeda en Cordélia, qu'il renie mais qu'il l'aime et espère son retour. Cela rend le geste d'amour d'Andromeda pour Ted encore plus grand, elle ne quitte pas les Black parce qu'ils l'ont maltraitée et chassées, mais parce qu'elle l'aime. Elle pourrait revenir sur son choix mais ne le fait pas, c'est ce qui ressort de ce texte, et c'est beau. Merci :)



Réponse de l'auteur:

Coucou Tykk et merci pour ton message :)

Je me doutais bien que ton coeur pencherait pour ce texte là, justement parce que Andromeda!

Je suis ravie que son niveau de langage te plaise, je me représente la jeune fille comme étant particulièrement lettrée et instruite, dans mon univers elle a un petit penchant pour les romans à l'eau de rose. Je voulais que cela se "ressente" dans sa plume, idem pour sa douceur et son air un peu rêveur confronté à la réalité. Il fallait donc un ton "précieux" à la limite de la fragilité notamment pour constrater avec Bellatrix qui est plus "concise" et Narcissa plus "incisive" dans leurs propos épistolaires qui figureront dans un autre projet.

Pour répondre à ta question, elle a effectivement 18 ans au moment du récit et s'apprête à célébrer ses 19 ans.

Je suis contente que tu aies vu la petite référence au Roi Lear dans le traitement de la chose. Merci pour le compliment en tout cas, tu as tout à fait saisi où je voulais en venir!

Il va vraiment falloir que je poursuive la rédaction des autres lettres d'ailleurs, ton commentaire m'a reboosté! Merci!


Laissée par : princesse le 02/04/2015 18:45 pour le chapitre 8 Décembre 1970
Décidément je trouve que tu as un réel talent pour l'écriture!
J'ai beaucoup de plaisir à te lire.
Tu viens de gagner le droit de figurer parmi mes auteurs préférés!
Au plaisir de te lire de nouveau,
A Bientôt

Réponse de l'auteur:

Bonjour Princesse!

Merci beaucoup pour cette très gentille review à laquelle je réponds trop tardivement. Ton compliment m'a fait très plaisir, vraiment. Je suis heureuse et touchées que mes modestes écrits puissent permettre à des gens de passer de bons moments de lecture.

A bientôt :)


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.