S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Sélections du mois


Félicitations à Calixto, Asianchoose et Lilimordefaim qui remportent la Sélection sur la plus classe des Serpentard alias Narcissa Malefoy !

Pour octobre 2021, on retourne à Poudlard, on fait les courses sur le Chemin de Traverse, ou on voyage dans des endroits étranges et inquiétants avec le Jury des Aspics consacré aux Lieux Magiques. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de septembre, savourez un bon chocolat à la cannelle avec Molly, ou participez à une "fête" tout en cotillon (ahem) chez les Black avec la sélection famille. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Que votre rentrée soit douce et pleine de beaux projets !

 


De L'équipe des Podiums le 02/09/2021 18:48


Reviews pour Insane

Laissée par : AlwaysLS le 19/07/2020 19:05 pour le chapitre Insane

Quelle participation! C'est le premier texte que je lis sur Astoria et je dois dire que je le trouve réussi! 

Il est très bien écrit, c'est fluide, les descriptions permettent bien de se représenter la folie d'Astoria. Je trouve la phrase "Le regret la consume comme une flamme qu'on attise" est magnifique! Ecrire à la première personne est, je trouve, un véritable défi que tu as relevé avec brio!

J'avais compris qu'elle avait poignardé Drago et que Daphné aimait Drago. Les notes de fin de chapitre se sont révélées utiles. 

AlwaysLS


Laissée par : Eanna le 24/12/2016 23:53 pour le chapitre Insane
« Oh, un texte sur Asteria, ça a l’air d’une romance un peu triste, j’aime bien les histoires d’amour un peu mélancoliques, Insane doit faire référence au fait qu’elle folle d’amour pour Drago et… OH MON DIEU MAIS C’EST QUOI CE TRUC ?! »

Voilà, la prochaine fois je consulterai un dico d’anglais avant d’interpréter à l’avance le titre des fics hein :mg:

Non plus sérieusement j’ai beaucoup beaucoup aimé, c’était pas du tout ce que je m’attendais à lire, c’en était même très loin, mais ton texte m’a vraiment impressionnée. Je m’attendais à une Asteria tristounette, mais gentille, comme quoi il n’est jamais bon de projeter son propre headcanon sur les textes des autres, parce que mon Asteria (ah oui, pardon, je dis « Asteria »^^) est un peu la fille qui s’excuse quand on la bouscule, tu vois le profil… Mais justement, j’ai choisi ton texte en me disant que ce serait cool de lire une autre vision d’Asteria que la mienne. Je m’attendais pas à ça hein :mg:

Mais voilà, ton texte est vraiment magnifique. Bon, je t’avoue que j’ai été contente d’avoir quelques explications à la fin, notamment pour l’obsession de la couleur, et sa claustration dans une chambre terne. Le reste j’avais bien compris, mais c’est pas mal de saisir un peu le pourquoi du comment. Tu sais, ça me rappelle le personnage de Bertha Mason dans Jane Eyre, un de mes romans préférés. Cette fille que Rochester épouse sans trop la connaître, mais dont il se rend compte une fois le mariage passé qu’elle est complètement folle et qui la fait interner dans une chambre de son manoir.

J’ai beaucoup aimé le rythme de ton texte. On a vraiment l’impression de suivre l’esprit dérangé et saccadé d’Asteria, on ne comprend pas toujours ce qu’elle veut, ce qu’elle pense, ce qu’elle voit, je trouve que le cheminement de pensée que tu as imaginé retranscrit très bien la folie – pour ce que j’en connais, c’est-à-dire très peu de choses. Et bon sang, cette symbolique du rouge, cette satisfaction d’enfin avoir de la couleur quand elle tue Drago, qu’elle repeint les murs de son sang… Mon dieu c’est horrible mais c’est génial.

Bref, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de texte quand je l’ai choisi sur ta fiche pour te laisser une review de Noël, dans l’ensemble j’ai essayé de choisir des romances, des trucs un peu mignons, donc voilà pan dans ma tronche parce que question amour et mignonnerie là… xD

Mais encore une fois, ça m’a énormément plu, en soi je ne suis hostile à aucune vision d’Asteria, j’ai la mienne mais j’aime beaucoup lire celles des autres, j’aime tout autant lire des fics où elle et Drago sont amoureux que des fics où c’est un mariage arrangé, où Drago reste un petit con qui va voir ailleurs. Cette vision-là du personnage, je n’avais encore jamais lu, c’est souvent Luna que les gens imaginent devenir totalement barjo quand elle est adulte. Mais franchement, j’ai beaucoup aimé.

Joyeux Noël Bibi ♥

Réponse de l'auteur:

Bon sang Eanna, tu n'imagines même pas le fou-rire que je me suis tapée en lisant ta review ^^. En voyant que tu avais choisi ce texte sans avoir encore lu ce que tu avais écrit je me suis dit : "Ouh là... Ça va faire mal!" XD Parce qu'ayant lu quelques uns de tes textes avec Asteria je sais très bien que mon Astoria ne colle pas du tout à la tienne. En vrai j'aime bien la voir plutôt comme une femme forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds mais qui se plie volontier à ce que la société attend d'elle. Quand j'ai eu l'idée de ce délire, j'ai réfléchi un peu à qui pourrait avoir une folie aussi puissante tout en collant à la poésie que je voulais donner et je ne voyais qu'elle. Je suis contente que ça t'ait plu malgré tout et désolée pour l'ascenseur émotionnel ^^, j'espère que ton petit coeur s'en est remis ♥. Merci encore mille fois Eanna pour cette review magnifique !


Laissée par : Ellie le 22/04/2015 02:34 pour le chapitre Insane
Tu sais, je suis en train de songer à écrire un Drago/Astoria... Bin je crois que je vais attendre un peu, parce l'image que tu donnes du couple ici m'a bien perturbée XD

Je l'ai lue deux fois (enfin, une fois et demie). Au début je croyais qu'elle était déjà en hôpital psy (d'où la chambre toute blanche), qu'elle se coupait la main et qu'elle peignait avec son propre sang. Du coup quand tu as parlé de Drago, j'ai tout repris du début, et j'ai compris quelques petits trucs - genre ses pieds qui font des clapotis.

J'adore les textes comme ça, qui révèlent quelque chose à un moment qui fait revoir tout ce qui venait avant sous une autre lumière. C'était super bien fait ici, j'ai beaucoup aimé.

Mais il est quand même méchant, Drago, de l'enfermer dans une chambre toute blanche, franchement !

Je ne sais pas où en est le concours, mais bonne chance pour celui-ci s'il n'est pas encore terminé ^^

Réponse de l'auteur:

Tout d'abord je tiens à m'excuser pour le retard dans mes ràr, je viens de me rendre compte seulement maintenant que mes alertes étaient dans mes spams :S. Un grand merci pour cette review adorable Ellie ! Ah ah, je t'avais prévenue que c'était un peu (carrément) bizarre ^^. J'aime beaucoup ton interprétation d'ailleurs, c'est encore plus glauque que ce que j'ai écrit ^^. Merci encore ! Bises !


Laissée par : Rosetta le 18/04/2015 13:37 pour le chapitre Insane
Chère Bibi,
Je reviewe enfin ton texte. Il était temps.

Tout d'abord, je tenais à te dire que j'ai regretté que tu détailles tant ta note de fin. Ça a, en quelque sorte, cassé ma dernière impression, pourtant très poétique et infiniment marquante. Je suis certaine que si les lecteurs ne peuvent pas tout saisir (c'est le jeu, chacun perçoit ce qu'il peut et de toute façon, notre perception diffèrera toujours du texte tel qu'il apparait dans la représentation que l'auteur aimerait en donner), il vaut mieux courir le risque qu'ils ne comprennent pas tout mais qu'ils soient marqués durablement par le texte et lui seul. Parce que je trouve que cette histoire était plutôt claire en plus, à part concernant les relations entre sœurs et l'enfermement initié par Draco. Mais ce n'était pas une "gêne" de ne pas le savoir (comme dirait Dumbledore, après tout c'est ta fête! ). On comprend très bien que l'on a affaire à un personnage qui a sombré dans la folie et qui vient d'assassiner son mari ou son amant. Et son obsession pour la couleur est très limpide, elle aussi. Mais de toute façon, je ne suis pas du genre à pinailler sur les points de détail de vraisemblance par rapport au canon, je viens de découvrir la fanficiton, et ce qui m'intéresse c'est la beauté des textes que je rencontre, la propension à fabriquer une grande cohérence émotionnelle, à écrire, tout simplement.

J'ai été frappée par la sensualité qui émanait d'Astoria, et qui transparait par touches à la fois cinglantes (tes phrases sont courtes, hachées) et pleines de courbures (les "aquarelles ", les "arabesques"), par tes figures : Astoria qui "goûte l'atmosphère", c'est très beau. Les détails abondent, ils sont riches et surtout très visuels, c'est ce qui fait la force de ton texte, surtout en regard du sujet qu'il traite. Je pense que je pourrais m’épandre des heures durant sur tes jeux sensoriels : les "clapots" des gouttes, la précision fouillée et entremêlée de l'odeur âcre du sang. Et la couleur... J'ai particulièrement aimé qu'elle "colore" enfin ce Draco aux dehors si pâles.

Ton texte, par son thème, me fait énormément penser à un poème de Sylvia Plath, les "coquelicots en juillet", mais "inversé" par rapport à la façon dont elle-même le traite. C'était voulu ? Dans son poème, les coquelicots sont la couleur qui heurte, qui fait mal aux yeux de celle qui souffre, qui est malade (en l’occurrence la dépression). Elle n'aspire à les voir de plus près dans l'espoir qu'ils l’apaisent, grâce à leurs vertus abrutissantes, lorsqu'ils sont consommés sous la forme du pavot. Mais ils sont avant tout souffrance pour la rétine. Et son poème se termine par "mais pas de couleur, pas de couleur", et finalement Plath a choisi l'état d'hébétude qu'elle invoquait dans ces moments là en se suicidant. C'est ce qui m'a marqué dans ton texte, la façon dont tu empoignes l'obsession de la couleur d'Astoria pour transfigurer la violence de son passage à l'acte en jubilation esthétique. C'est plutôt bien réussi !

L'aspect "carcan sociétal" imposé au personnage m'a moins parlé, mais sans doute parce que je ne me suis jamais penchée sur le personnage d'Astoria. Mais en soi, ce n'est même pas nécessaire de donner trop d'explications, la force d'évocation que tu as réussi à produire est amplement suffisante, même si je remarque que je suis passée à côté de plein de choses. Ça ne te dérange pas ? C'est rigolo mais avec ton texte, celui de Hugo et celui des Nerles, je me retrouve en une semaine à contempler la folie d'Astoria à la loupe alors que je connaissais à peine ce personnage avant. J'ignore pourquoi vous vous vengez sur elle comme ça ? C'est amusant, peut-être parce qu'elle a débarqué de nulle part dans l'épilogue pour se marier avec un personnage aussi prégnant que Draco. Dis- moi, dis-moi ?

Tu as vu, ma review est mieux que pour Canicule, hein ? Je progresse ! (ou plutôt, j'ai plus de temps, vive les arrêts maladie...)

Réponse de l'auteur:

Wow, merci beaucoup pour cette review magnifique et super détaillée ! Je comprends tout à fait ton point de vue par rapport à ma note d'auteur, tu n'es pas la première à me le faire remarquer :). De mon côté, le texte se suffisait à lui-même mais comme c'était une participation à un concours j'ai voulu être claire sur les contraintes, je n'aurais peut-être pas dû. Je ne connaissais pas du tout le poème Poppies in July, je viens de le lire et j'adore ! Je suis flattée que ça t'y ait fait penser pour le thème. Je n'ai pas lu Hugo ni Les Nerles, comme quoi le hasard fait bien les choses ^^. J'irai lire ça :D, merci pour les conseils de lecture ! Pour ma part, j'ai toujours trouvé que ce personnage avait quelque chose de fascinant parce que justement elle épouse un personnage complexe qui a un lourd passé tout en suplantant sa soeur. D'ordinaire je la voit comme une femme forte qui tient tête à son mari et c'est ce qui fait que son mariage tient. Mais en regardant le clip de Taylor Swift et une femme qui perd les pédales par amour j'ai tout de suite pensé à Astoria que la bienseillance ne permet pas de s'exprimer. Ta review est adorable, merci encore !


Laissée par : Caroliloonette le 13/04/2015 10:15 pour le chapitre Insane
Coucou Bibi

Ton Astéria change de celle que l'on peut rencontrer habituellement mais j'aime bien celle que tu nous présentes ici. Après tout on ne sait pas grand chose d'elle, on nous la présente juste dans l'épilogue et c'est pareil pour Daphné donc je trouve que ce texte est tout à fait cohérent !

Cette obsession qu'elle a pour la couleur est flippante et elle prend tout son sens avec la fin.

Tu exprimes bien les différents regrets des personnages. J'avoue que j'ai été étonnée quand j'ai appris que Drago se mariait avec Astéria parce qu'on en avait jamais entendu parler avant de la petite sœur de Daphné, mais je n'avais jamais pensé que Daphné aurait pu l'épouser lui. C'est sûr qu'elle doit bien regretter ses gamineries désormais Daphné. C'est triste parce qu'au final ils semblent tous tristes de ce sort-là !

En tout cas tu traduis bien son instabilité, on ressent bien que tout ne tourne pas rond chez elle. Elle est en extase devant son propre spectacle.

J'avais lu les contraintes du concours "Et si c'était à refaire ?" sans trouver d'idée assez développé pour y participer. Avec ton texte je me dis "waouh" c'est tout à fait ça en fait.

J'ai vu le clip dont tu parles il y a peu et je trouve que ce texte lui correspond bien !

A bientôt

Réponse de l'auteur:

Un grand merci Caro pour cette gentille review ! En vrai je me représente Astoria d'avantage comme une femme forte mais douce qui tient tête à son mari tout en lui donnant le réconfort qu'il a besoin pour faire face à son passé. Mais quand j'ai vu le clip, j'ai tout de suite pensé à une Astoria emprisonnée dans un carcan de bonnes manières. Comme tu dis, on sait très peu de choses sur elle mais le fait que Draco l'ait choisie elle au lieu de Daphnée m'a amenée à me poser cette question : pourquoi ? Ça ne me paraissait pas logique. Merci encore pour ta gentille review !


Laissée par : Satchre le 10/04/2015 09:29 pour le chapitre Insane
...
...
...
...
...
...
(Note importante : il y a autant de "..." que de lettres dans ton titre XD)

[Parenthèse que je ne savais pas trop où caser parce qu'une fois lancée dans ma review j'avais pas envie d'écrire un truc si terre à terre, alors je le fais là. C'est par rapport à ta note de fin de chapitre en fait. D'un côté je l'ai trouvé très sympa parce qu'elle remettait en place les événements clef de la vie de Drago, Astoria, Daphné. D'un autre je regrette presque que tu l'aies faite parce qu'on en avait pas vraiment besoin tellement ton texte se suffit en lui-même. Bon, tu vas me dire que du coup c'est pas très grave, qu'on a qu'à la sauter. Le hic qui m'a dérangée : la liaison de Drago et Astoria. Ecrite de manière si fixe alors que ton texte posait la question sans même l'évoquer c'est vraiment dommage. En tout cas ça m'a beaucoup perturbée et pas énormément plu. Je suis désolée :/ Et tant que je suis au moment où tu me prends pour une méchante sans coeur qui pinaille sur deux détails : au septième paragraphe, tu as écrit "chère", confusion avec la "chaire" humaine/animale ; dans un texte aussi court ça brûle les yeux ^^' Cela dit il faut que tu lises tout de suite ma vraie review (ce qui suit en dessous) parce que j'ai tellement adoré ton histoire, tellement trouvé extraordinaire ce texte, que cette critique pinailleuse n'a pas vraiment lieu d'être ;) Je me fais vraiment l'effet d'être une fille sans coeur, désolée pour cet immense paragraphe, désolée, désolée, désolée...]


Bibi, très chère Bibi !

Laisse-moi te choquer à mort et surement trancher un peu avec toutes les reviews qui ont dû trouver ton texte choquant au possible. Tu veux bien ? Parfait. Parce qu'il se trouve que j'ai adoré ton texte. Oh pas au sens où je le trouve terrifiant, dérangeant, glauque, horrible et tous les adjectifs dans ce genre. Non, non, moi je trouve ce texte magnifique, extraordinaire, absolument génial dans le sens où ça faisait très très longtemps que je n'avais pas eu un aussi grand sourire en lisant. Ton texte m'a fait sourire en grand, pétiller les yeux, et ça ne part plus du tout. Je suis consciente du fait que tu vas me trouver barge, pas normal et tout ça, mais ton texte je le trouve adorablement mignon ^^

La folie est un thème absolument passionnant quand on écrit. Je suppose que dans ton cas tu as dû en plus être aider un peu par tes cours (ou peut-être pas, mais dans ce cas tu sembles quand même assez documentée pour ne pas écrire un truc stéréotypée et invraisemblable, ce qui m'aurait, pardon, énervée au possible ;p). En tant que lectrice, j'aime beaucoup la manière dont tu traites la folie d'Astoria. C'est pas qu'on ne se rend pas compte qu'elle est folle, parce qu'on le sens sans avoir eu besoin de travailler en psychiatrie. Mais tu la mets si bien en scène qu'on la trouve presque normale, fondée, cette folie.

J'ai donc adoré cette réflexion autour des couleurs, du rouge/sang à barbouiller les murs, la bonne société sorcière qui a enfermé la jeune fille qu'était Astoria. Tu traites tout ça d'une manière absolument divine. J'ai particulièrement aimé quand tu parles de la noirceur, cet oppresseur des idées polychromes, cette formule est un régal sans nom ! Mais il y a d'autres phrases, passages, qui m'ont beaucoup plu, comme celui-ci : Pourquoi ne m’offre-t-on jamais de couleur ? [...] La fenêtre est grande ouverte. Au loin j’entends le cri de la mésange à l’agonie dans la neige. Un oiseau tout de bleu vêtu. Un nuage de couleur dans un ciel d’une clarté opalescente. < 3 Et il y a aussi tout le jeu autour du mouvement du sang, ce liquide en flaque, ce liquide qui goutte, cette tache sur le mur, les arabesques aussi qui amènent une touche poétique incongrue que j'ai dégustée à la folie !

Je suis absolument dingue de la manière dont tu as écrit ce texte, parce que tu as adopté un style absolument divin, qui colle au personnage, à son état mental, à la situation, à tout. J'adore ces phrases parfois brèves et parfois plus longues, parfois calmes et parfois violentes. Tu calques au plus près des sentiments d'Astoria, comme quand tu écris Je voulais… Je voulais tellement ! Ce désir informulé est absolument symptomatique de toute l'existence bien ordonnée d'Astoria : on ne lui a même jamais laissé la possibilité de savoir ce qu'elle désirait, elle s'est confortée aux attentes des autres, s'est enfermée malgré elle dans une vie sans chaleur, sans intérêt, sans rien, rien que des murs fades et une vie gâchée. Par Morgane ! je ne sais vraiment pas comment te dire à quel point je suis dingue de ce texte !

Merci pour cette sublime lecture Bibi ! Je sens que ma journée va resplendir de mille feux malgré cette Astoria bousillée par la vie, sans doute grâce à cette Astoria bousillée. D'énormes câlins, bisous, félicitations ! Il faudra qu'on se voit pour sabrer le champagne parce que ce texte...

Réponse de l'auteur:

Sat, sâche que ta capacité à écrire des perles de reviews me laisse sans voix à chaque fois ^^. Remarque également que pour une fois je ne suis pas trop en retard dans ma réponse :p (en vrai, je lis toujours la review quand tu la postes mais c'est effroyablement difficile d'y répondre sans que ça soit nul à côté de ce que tu as marqué :S ).

Ne t'excuse pas ! Les reviews sont faites pour dire ce qu'on a aimé et ce qu'on a moins aimé :). Je comprends ton point de vue et je suis d'accord avec toi. Pour moi ce texte se suffisait à lui-même, il fallait lire entre les lignes. Mais comme c'était une participation à un concours j'ai préféré expliciter les choses surtout par rapport au regret. Argh ! Les fautes d'orthographe c'est mon angoisse. Je me doute qu'il doit en rester pas mal dans mes textes (dans ma fic longue que je suis en train de corriger c'est une horreur ! Et je ne parle pas de ceux que je ne vois pas) donc vas-y, signale, signale ^^. Je vais corriger ça de ce pas ;).

En fait quand j'ai écrit ce texte je me suis très peu inspiré de mes cours. Pour moi la folie la plus flippante est celle qui est proche de la normale mais perd les pédales de façon paroxystique sans signe avant coureur. J'ai un peu lu par rapport aux syndromes obscessionnels quand j'ai vu le clip de Taylor Swift. C'était plus fort que moi, je mourrais d'envie d'exploiter cette idée ^^.

Pour ce qui est du style, j'ai voulu montrer qu'Astoria a tout de la bourgeoise parfaite au point qu'à la fin on se demande si elle est réellement folle ou si ce sont les autres qui l'ont rendue folle en l'enfermant alors qu'à l'origine elle était simplement un peu différente, un peu artiste. D'où le mouvement du sang, les couleurs et le vocabulaire un peu plus "poétique". Par rapport aux phrases courtes, dans la schizophrénie un des signes pathognomoniques est le fait que la personne s'arrête en plein milieu d'une phrase sans que ça ne lui pose problème. J'ai voulu reprendre un peu ce principe de personne perdue. On suit ses pensées cahotiques au travers des phrases elliptiques. J'adore ton interprétation sur les souhaits d'Astoria ! C'est tout à fait ce que j'ai voulu faire passer : elle n'a jamais eu l'opportunité de choisir.

Un immense merci pour cette review sublime qui m'a mit un sourire aux lèvres comme ce n'est pas permis ! Et promis, on va se voir pour sabrer le champagne ;). Gros bisous !


Laissée par : SunonHogwarts le 17/03/2015 22:43 pour le chapitre Insane
Wahou, j'ai vraiment adoré ton texte ! C'est un de me préférés de cette sélection ! Cette vision d'Astoria est rare, pour ne pas dire inexistante, et j'ai vraiment beaucoup aimé !

Félicitation et bonne chance pour le concours !

Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup Sun ! Ta review m'a fait super plaisir ! Bisous !


Laissée par : Hortensea le 15/03/2015 18:09 pour le chapitre Insane

Bonjour Bibi :)

Ce texte est glaçant tant il est dégage une atmosphère creepy voire malsaine à certain moment. Je ne suis en général pas fana des effusions de folie, mais étrangement j'ai bien accroché à ton récit.

J'aime le corpus de regrets mis en avant dans ta participation: celui de Drago de s'être lié à Astoria, celui de Daphné par rapport à ses enfantillages, celui d'Astoria d'avoir été enfermée dans une vie qu'elle ne souhaitait pas.

Comme d'habitude avec toi, tout est toujours tellement bien écrit, les mots soigneusement choisi ont un impact encore plus incisif avec cette participation. Il y a des choses très imagées que j'ai beaucoup apprécié.

Bonne chance pour le concours :)

A bientôt

Hortensea

PS: Drago qui se retrouve lié à cette épouse folle, me rapelle un peu la situation de Mr Rochester qui s'est quand même bien fait enflé par la famille de cette dernière dans le roman Jane Eyre, tu t'en es inspiré ou bien c'est moi qui voit un rapprochement qui n'a pas lieu d'être ?



Réponse de l'auteur:

Wow merci pour cette magnifique review Hortensea ! Je suis touchée par ce que tu me dis-là ! Ton post-scriptum m'intrigue parce que je n'ai jamais lu Jane Eyre (noooon pas les tomates ! ^^) et que ça me donne bien envie de le lire du coup :D. Merci beaucoup !


Laissée par : Tykk le 02/03/2015 23:16 pour le chapitre Insane

Wouah, c'est un texte fort. Donc le regret c'est d'avoir épousé Drago ? 

(J'ai un peu la scène de la fin du film Psychose en tête en lisant la fin de ton OS)

Très bien écrit, en tout cas. Félicitations !



Réponse de l'auteur:

Psychose ? Je suis flattée :mg: parce que c'est quand même THE film pour ce genre d'histoire ^^. Et en effet, les regrets sont multiples dans ce texte, mais pour Astoria c'est d'avoir épousé Draco. Un grand merci pour ta gentille review Tykk !


Laissée par : Quentinbr le 21/02/2015 11:42 pour le chapitre Insane

Très très bizarre comme histoire... Super intéressante, très bien écrite, mais d'habitude c'est pas trop mon truc x) Mais comme c'est toi je me suis mis à lire.

Je ne regrette pas par ailleurs. C'est une histoire originale, très bien écrite, mais bon c'est toi donc ça ne m'étonne plus ^^. Intéréssant la folie de Astoria autour de la couleur. Cela s'explique peut être par le fait qu'elle est passé son enfance et son adolescence avec ses parents (peut être d'ancien Serpentard et d'ancien Mangemorts ?) et qu'ils n'ont pas pour habitude de mettre du rouge et du jaune chez eux... :P

Ton texte est marquant... Tout comme l'est "Nous étions trois" mais dans un autre registre. 

Voilà voilà, magnifique, comme d'habitude !

Quentin 



Réponse de l'auteur:

Je suis flattée par ce que tu dis Quentin ! Moi non plus ce n'est pas franchement ce que je lis d'habitude, je préfère vivre à Bisounoursland ^^. Par contre à écrire c'est très intéressant :), et j'étais vraiment trop tentée pour résister à l'envie d'écrire cette histoire. Je n'avais pas du tout pensé à ta façon de voir son obcession pour les couleurs mais ça pourrait être une très bonne explication en effet ! Un immense merci pour tes compliments qui me vont droit au coeur ! Gros bisous !


Laissée par : TheArrowWeasley le 19/02/2015 14:59 pour le chapitre Insane

Oh putain c'est méga glauque O_o

 

bon moi qui passe ses samedis soirs à lire des creepypasta et autres histoires d'horreur, je devrais pas être si étonnée, mais je n'aurai JAMAIS imaginé Astoria comme ça ! O_o et je n'ai vraiment compris l'histoire qu'après avoir lu la note de fin ^^

 

A part ça j'ai bien aimé, une fic bien glauque qui donne des frissons, comme je les aime :)



Réponse de l'auteur:

^^ j'aime bien les personnages torturés mais souvent j'ai du mal à leur donner suffisamment de profondeur. Je suis contente que cette histoire t'ait plu et que le suspense ait été gardé jusqu'au bout ;). Merci beaucoup pour ta gentille review !


Laissée par : ImGW le 19/02/2015 12:14 pour le chapitre Insane
Ouah *-*

C'est... bizarre. Mais c'est puissant.


Je ne saurais dire si j'ai aimé ton texte, il y a en tout cas plein de bonnes raisons de l'aimer. Des tas de gens te diront dans d'autres reviews sans doute bien mieux que moi tous les points positifs de ton texte.

C'est un texte cruel, mais cruel beau. C'est un peu diffus comme sensation, mais on sent de la beauté dans ton texte, une certaine lenteur, une douceur certaine. Comme un tissu sombre qu'on caresserait. Sombre mais blanc.
... Je sais que ma review n'est pas très claire, pas franchement explicite, mais elle est poétique et sombre à l'image de ta fic, je dirais.


Bref voilà. J'ai aimé je crois. Ça fait du bien de la cruauté douce, parce que la cruauté terrible ça fait mal, et parce que ça change des gentilles fics.

Merci pour ce texte.

Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup pour cette magnifique review ImGW ! Tu as mis le doigt exactement sur ce que je voulais faire passer : l'horreur du contexte mais la beauté qu'y retrouve Astoria. Alors merci ! Bisous


Laissée par : Smittina le 18/02/2015 22:31 pour le chapitre Insane

Et bien apparemment, je lis très bien entre les lignes ; j'ai pratiquement tout compris avant de lire tes explications en note de fin de chapitre ! Je ne sais pas si c'est "perché" ou non, mais en tout cas je tenais à te dire que j'ai vraiment apprécié ton histoire.

 Déjà, je trouve qu'elle est très très bien écrite, mais ça ne m'étonne pas de toi... Je ne saurais l'expliquer mais j'adore ton style d'écriture.

Ensuite, je trouve que ton histoire, en elle-même est originale, de par le fait qu'Astoria soit folle et que le texte soit écrit de son point de vue. J'ai juste adoré cette idée de délire autour de la couleur et qui nous suit au fur et à mesure du texte...

Et enfin il y a la chute... Comme pour un autre de tes textes que j'avais juste adoré et que j'avais reviewé il me semble ("Nous étions trois...", il m'a marqué celui-là), je trouve que la chute est juste magique, magistrale, extraordinairement bien pensée... Bref... Génial... Je trouve même que c'est ce qui rend ton texte encore plus appréciable... Donc au cas où tu ne l'aurais pas compris, je suis totalement fan de ce texte !

Je te souhaite une bonne continuation pour la suite, et bonne chance également pour le concours ! (et entre toi et moi, je crois que je vais aller jeter un coup d'oeil aux autres textes que tu as pu produire parce que j'aime vraiment beaucoup ce que tu fais!)

A bientot.
Smittina.



Réponse de l'auteur:

Wow *.* ! Merci beaucoup Smittina ! Cette review est magnifique ! Elle me fait super plaisir tu n'imagines pas à quel point ! Merci merci merci ! Gros bisous


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.