S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Reviews pour L'anniversaire d'un fantôme

Laissée par : Eejil9 le 11/09/2016 15:03 pour le chapitre Chapitre

Et voilà, pour 10 reviews achetées, une gratuite, et hop ! 

J'ai bien aimé ce texte, même si ce n'est sans doute pas mon préféré. Je vois toujours dans ton style un travail attentif au choix des mots, et à leur ordre aussi, c'est toujours très agréable de voir que ce que tu écris, tu l'as choisi et maîtrisé jusqu'au bout. 

J'ai bien aimé la présence de Pattenrond, salvatrice et mystérieuse, le fait que Sirius ne le comprenne pas vraiment, et sa reconnaissance aussi.

Et surtout, ce que j'ai le plus aimé, c'est cette énonciation bizarre et biscornue au 'tu'. Je ne sais pas si c'était lié au projet du Happy Black day ou non, dans tous les cas ça rend le texte encore plus intéressant, parce que ça rend le regard que Sirius jette sur lui-même/qu'on jette sur Sirius encore plus désabusé, encore plus désespéré... Et encore plus déterminé à la fin. 

Dans tous les cas, c'était une très bonne idée, merci pour ce texte :)



Réponse de l'auteur:

Re ! Encore une Ràr en retard haha !

En tout cas tes remastiques sur mon style me font toujours autant plaisir !

Le personnage de Pattenrond est intéressant et particulier, je l'aime beaucoup ! Pour moi, il a quand même beaucoup contribué au fait que Sirius s'en sorte durant cette période :)

Le "tu" était un choix personnel, une manière de souligner sa pseudo-folie, son désespoir, le fait qu'il a du mal à se considérer comme tellement lui même, une personne... je suis ravie que tu ai apprécié :D


Laissée par : Fleurdepine le 06/09/2016 11:31 pour le chapitre Chapitre

Hey !
Je trouve vraiment cool que tu te sois focalisée sur cette période-là et j'aime beaucoup le lien que tu mets en évidence avec Pattenrond (je ne lis jamais sur eux, sur cette période précisément, c'est assez inédit). C'est vrai que j'avais oublié à quel point cet être avait été un véritable pilier pour Sirius, et ça fait réfléchir, du coup j'ai beaucoup aimé que tu t'intéresses autant à leur relation.
Sinon, j'aime quand il prend conscience de la date et qu'il réfléchit sur le temps. Trente-quatre ans ? Déjà ? J'aurais même apprécié que tu insistes un peu plus sur ça, mais c'est déjà cool !
Enfin, j'aime beaucoup l'idée du fantôme que tu utilises dans ton titre, et que tu développes dans la fin de ce texte. C'est vrai que Sirius semble être un fantôme, jusqu'à son physique : il  a la peau trop pâle, les os qui sont trop visibles, il fait peur. Et il revient de loin, on peut dire qu'il est à moitié mort, à moitié vivant. Du coup j'aime bcp lorsque tu écris : "un pied dans chacun des deux mondes, ni mort, ni vivant pourtant". Je viens de me rendre compte de l'utilité du "pourtant", c'est génial/ "A quoi bon fêter l'anniversaire d'un fantôme ?".
Hiii et Pattenrond est trop mignon <3
Bon après tu fais le taf, tu rappelles le but de Sirius mais ça m'a moins intéressé à lire parce que je l'ai déjà lu un peu partout et ce n'est pas forcément fait de façon ultra originale ici. Par contre, le chat, tout ça, j'ai vraiment apprécié :D Puis le "Tu es un fantôme. Tu es une ombre". qui se clot avec le "Tu es Sirius Black. Aujourd'hui, tu as trente quatre ans.", il devient vivant à la fin de ton texte, j'aime l'opposition entre les deux phrases, mais c'est peut-être un peu rapide je t'avoue, passer en si peu de temps de la non reconnaissance de sa personne à l'acceptation de son existence.. je reconnais tout de même qu'il y a de l'idée.
Sinon je suis trop désolée de ne pas avoir lu ton texte à l'époque, j'ai juste un an de retard, on va dire que ça passe XD
Bravo pour ta participation <3 Et Happy BlackDay !



Réponse de l'auteur:

Coucou Fleur !

J'aime bien cette relation entre Sirius et Pattenrond, Je la trouve très intéressante, car elle est assez complexe ^^

Daccors, en même temps ce n'était pas vraiment ce que je voulais le plus mettre en avant dans ce texte, mais plutôt la réflexion qui s'en suit !

Oui tout à fait, c'est vraiment ce qui ressort d'ailleurs de sa rencontre avec Harry, qui trouve qu'il ressemble à un cadavre ! Et plus j'y pensais, plus je trouvais que cette image correspondait vraiment à son état d'esprit durant cette période :)

Oui, l'opposition est volontaire :) pour montrer l'évolution dans son esprit, cette sorte de prise de conscience !

Apres t'inquiète pour le retard, ça m'arrive souvent aussi ;) en tout cas merci pour ta review ! Et Happy BalckDay en retard ^^


Laissée par : Ellie le 05/12/2015 21:50 pour le chapitre Chapitre
J’ai bien aimé, la relation entre Sirius et Pattenrond est mignonne, on ne la voit pas souvent et j’aurais aimé en savoir plus, parce que c’est quelque chose d’original qu’on voit rarement et qui touche vraiment à ce moment de sa vie.

C’est d’ailleurs le petit reproche que j’ai à faire à ta fic, que c’était un peu trop introspectif, pris dans ses pensées et ses souvenirs. Les souvenirs de James, Lily et Harry, la haine de Peter, c’est des thèmes qu’on a vus déjà dans ses anniversaires à Azkaban, et dans nombre de fics qui se déroulent à cette époque, alors ici j’aurais trouvé vraiment intéressant si tu avais davantage exploité l’amitié entre Sirius et Pattenrond ^^

Réponse de l'auteur:

Coucou Ellie ! Je viens de m'apercevoir avec honte que je n'avais pas répondu à ta rewiew je suis désolée !

Pour ce qui est de la relation entre Sirius et Pattenrond, j'aurai pu la développer plus, c'est vrai. Mais je ne voulais pas que ça prenne trop le pas sur l'introspection que le journal déclenche chez Sirius. Après, qui sait, cette relation sera peut-être développée ailleurs :)

Pour omi, cette année/cet anniversaire est justement une charnière, le passage entre avant (sa jeunesse et ses années à Azkaban) et après. Une sorte de renaissance. Et son obsession, pour moi, est vraiment tuer Peter. J'ai toujours vu Sirius "hanté" par ses souvenirs, donc pour moi, ça devait être le point principal, c'est donc pour ça que l'amitié avec Pattenrond n'est que peu développée.

Merci beaucoup pour ta rewiew, je suis contente que ça t'ait quand même (au moins un peu) plu !


Laissée par : LilyBlack38 le 12/11/2015 10:47 pour le chapitre Chapitre
J'ai beaucoup aimé ton texte ^^
J'avoue que j'avais hâte de le lire lorsque j'ai vu le titre. Il est très bien choisi, j'adore !
Vraiment, bravo pour avoir rendu un si bel hommage à ce grand homme. Les émotions que tu décris sont tellement crédibles.

J'aime tout particulièrement la fin, lorsqu'il se retrouve un but. Et cette phrase, percutante : "Tu es Sirius Black. Aujourd'hui, tu as trente quatre ans." qui clos parfaitement tout ça.

Ça redonne de l'espoir, de l'optimisme, ça contraste avec le début de ton texte où tout n'est que désespoir et vide. D'ailleurs, j'aime beaucoup la comparaison avec un fantôme, la coquille vide.
"Les anniversaires sont là pour célébrer le nombre d'années qu'a compté ta vie.".
Cette phrase se suffit tellement à elle-même. Parce que, oui, sa vie s'est arrêtée au moment où James et Lily ont été tués et qu'il a échoué à les venger. Alors à quoi bon ? Le fait qu'il ne se rappelle pas totalement son âge également, qu'il soit obligé de compter pour s'en rappeler, j'aime beaucoup. Car, à Azkaban, les jours, les mois, les années devaient tous se ressembler...

Bravo Seonne et merci à toi pour ce texte !
La bise !

Réponse de l'auteur:

Merci pour ta rewiew Cassiopée/LilyBlack (j'hésite !). Je suis contente que le titre te plaise, il m'est venu tout seul (pour une fois !), et je le trouve pas mal, j'aime beaucoup l'image en fait.

Je suis contente que tu trouves que je lui rends hommage - c'est le but, parce que moi aussi je l'adore ! Et pour la phrase de fin, elle est aussi venue toute seule, et j'ai trouvé que ça faisait vraiment une conclusion, quelque chose qui lui permet de mettre un terme à ses éllucubrations, de se rattacher à la réalité.

Je voulais vraiment faire un contraste entre le début et la fin du texte : un « tu » accusateur, puis un « tu » encourageant. Que cette voix qui le juge le critique, puis finisse par lui redonner espoir.

Et cette phrase, j'y suis attachée, parce que c'est vraiment ce que ça représente pour moi, et qu'elle symbolise pour lui sa rupture avec le monde, le fait que la mort de James ait emporté la sienne, comme tu le dis. Il a tout perdu, il ne lui reste qu'une demi vie. C'est ce que je voulais exprimer, et je suis ravie que tu l'ai saisi.

Alors merci beaucoup encore pour ta rewiew ! :)


Laissée par : Eanna le 08/11/2015 17:03 pour le chapitre Chapitre
Très joli texte Seonne ! J'aime beaucoup ta vision de Sirius, et puis maintenant on arrive dans les textes qui se déroulent pendant les bouquins, et c'est intéressant de recouper avec ce qu'on a lu, alors qu'on ignorait la date de naissance de Sirius, et ce que les auteurs imaginent ! J'aime bien que tu mettes en avant son amitié avec Pattenrond, qui est son seul contact avec les gens qui vivent à Poudlard, qui lui tient compagnie, qui lui apporte la Gazette et tente parfois d'attraper Croûtard pour lui, sans succès. J'aime aussi beaucoup l'image que véhicule ton titre, et qui est bien retranscrite dans ton texte. Et puis la fin, où Sirius choisit de renouer avec le monde des vivants, d'assumer le fait qu'il a 34 ans, et que maintenant il s'agirait de renaître et faire ce pourquoi James et Lily l'ont nommé parrain, à savoir protéger Harry.
J'ai beaucoup aimé ton texte :)

Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup Eanna ! Je suis contente que ma vision de Sirius te plaise. Pattenrond était très important pour moi, parce que pendant l'année qu'il passe à Poudlard (quand Harry y est), c'est comme tu le dis son seul contact avec l'extérieur. D'ailleurs, il le dis dans HP3 il me semble. Et pour ce qui est du titre, pour une fois, je ne le trouve pas trop raté, j'avais vraiment cette image en tête, et je suis ravie qu'elle te plaise, ainsi que la fin. Ta rewiew me fait vraiment hyper plaisir, alors encore une fois, merci beaucoup ! :)


Laissée par : weasley16 le 04/11/2015 12:43 pour le chapitre Chapitre

Coucou c’est moi :D

Bon, très bon texte, mais de toute façon, tout ce que tu écris est bien écrit. :D

J’étais contente de te retrouver dans autre chose que des drabbles et un texte plus ong.

Je trouve l’usage du « tu » vraiment très astucieux, on a du coup, cette impression que Sirius est jugé, voir se juge sois-même, et utiliser la deuxième personne dans ce texte augmente l’impression de folie.

On a vraiment l’impression que ce n’est pas un homme, c’est la moitié d’un, un chien. On retrouve bien cette obsession de « tuer Peter » qui habite tous le texte et j’aime cette crainte, dès le premier paragraphe de lui ressembler, maintenant qu’il se cache comme un « rat ». On a vraiment l’impression qu’il essaye de se persuader de son innoncence, comme si, ça aussi il en doutait, et que penser à Peter, finalement, elle le seul indice qui lui permet de se rappeler qu’il n’y ait pour rien. Bien sur, Sirius n’a rien fait a proprement parler, mais j’ai toujours eu l’impression qu’il se sentait vraiment coupable pour la mort de James et Lily, ne serait ce que pour avoir soupçonner le mauvais traitre.

Ensuite, j’aime vraiment la place que prends Pattenrond, qui devient son unique compagnon, tu décris très bien leur relation bizarre, et ça renforce ce coté « semi-homme » de Sirius qui me tord un peu le cœur…

Ensuite, lorsqu’il se rend compte que c’est son anniversaire, c’est terrible.  Il s’interroge sur ce qu’il a fait dans sa vie, plutôt ce qu’il n’a pas fait, des années qui ne valent pas la peine d’être célébrer… ect.  C’est fort. C’est triste.

La fin, parcontre, va un  peu trop vite pour moi. On sent bien cette note d’espoir, mais pour moi, elle arrive un peu trop tôt dans la chronologie des êvènements. Je pense que Sirius reste encore un peu à cet état de « bête » avec quelques pensées terribles  qui viennent parfois lui rappeler ce qu’il a perdu de sa vie d’homme, mais pour moi, il est perdu dans sa folie. D’ailleurs, j’ai l’impression qu’il ne veut pas « sauver Harry » mais vraiment « tuer Peter ». D’ailleurs, je ne pense même pas qu’il s’interesse à son avenir, au nombre d’années qu’il va vivre, même une fois la rédemption arrivé et son retour au square grimaud. Il y a toujours un coté un peu animal sauvage qui reste en lui, et ce qu’il veut, c’est vaincre Voldemort, aider Harry, voir Harry heureux, mais pas vivre encore de nombreuses années. Je pense qu’il est éloigné de ses préoccupations à ce moment là.

Bref, malgrès la fin qui s’éloigne un peu de ma vision des choses, j’ai beaucoup aimé ton texte qui ma rendu toute triste… 



Réponse de l'auteur:

Bon allez, je me lance pour répondre à ta superbe rewiew. Oui, ça fait déjà un petit moment, je suis désolée, mais elle m'a vraiment sciée quand je l'ai lue. Alors si je ne pouvais te dire qu'un mot, ce serait MERCI. Sincèrement. Parce que ça m'a vraiment fait plaisir que tu ais pris le temps d'exprimer tout ce que tu ressentais sur le texte. Des rewiews pareilles, c'est rare, et ça fait vraiment chaud au coeur.

L'usage du « tu » était en effet vraiment là pour montrer qu'il se juge lui même, parce qu'en quelque sorte, il est le seul à pouvoir le faire légitimement, le seul qui connait toute l'histoire.Je voulais lui faire prendre un ton accusateur au début du texte, parce qu'il est vraiment anéanti, il se sent coupable.

Oui, tuer Peter est devenu une obsession, parce que c'est pour lui sa seule option. Celle qui le conduira vers la liberté, qui accomplira sa vangeance, sauvera Harry... C'est la seule voie pour lui qui lui permettra de commencer une nouvelle vie, de se rétablir, de ne plus avoir à être tenu coupable alors qu'il est innocent. Tu fais vraiment ressortir ce que j'essayais d'exprimer par rapport à ça, la culpabilité, son besoin de se convaincre qu'il est innocent... C'est super positif pour moi !

Oui, Pattenrond renforce le côté "demi-homme" de Sirius ici. Il est désespéré, et Azkaban l'a transformé, a laissé des séquelles. Et puis, pour ne pas être découvert, il passe une bonne partie de son temps sous la forme du chien, et ses idées sont alors plus floues, il ne raisonne pas de la même manière. Il est un peu fou, alors oui, du coup, il a un côté déshumanisé.

Le moment où il voit la date est le turning point du OS. Il a ses regrets qui reviennent, puis le fait qu'il ne se sent pas vraiment vivant. D'ailleurs dans HP3, la première remarque de Harry quand il le voit est "il ressemblait à un cadavre". Il n'est pas vivant à proprement parler, pas complètement. D'où le titre aussi.

Je suis désolée en revanche que la fin aille trop vite pour toi :S C'est ma vision personnelle des choses, mais avec le recul, c'est vrai que ça paraît un peu trop rapide. Je te comprends. Et c'est vrai qu'il garde toujours un côté animal, mais pour moi, il a quand même beaucoup espoir, et pense à sa vie future. Parce qu'il propose quand même à Harry de vivre avec lui, quand il sera innocenté. Et bien sûr, tuer Peter est vraiment son obsession, plus que sauver Harry, mais en même temps je pense sincèrement que cela fait partie des raisons qui le motivent. Après tout, il s'apprête à commettre un meurtre, de sang froid (contrairement à juste après la mort de James et Lily). Ce n'est pas rien, il veut se justifier, se convaincre qu'il fait quelque chose de bien, ne plus douter. D'où le fait qu'il reprenne espoir, pour pouvoir se concentrer sur son but. Il veut éliminer ce qui pourrait le faire retomber dans le même état qu'à Azkaban.

Après, je le répète, c'est ma vision personnelle des choses. Je comprends tout à fait que tu ne sois pas d'accord, et j'en suis désolée. J'aurai préféré que tu puisse aprécier totalement le texte !

Merci quand même beaucoup, encore une fois, pour ta magnifique rewiew. Je suis toujours aussi contente en la relisant. Ça me remonte vraiment le moral, alors encore une fois, merci, merci, merci, mille fois et ce n'est pas assez.


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.