S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

ADHÉSIONS ET DONS


Comme vous le savez, adhérer à l’association “Héros de Papier Froissé” vous confère des avantages sur les sites et pour certains événements.

Cependant, avant tout autre chose, adhérer ou faire un don permet d’aider l’association et de faire vivre ses sites. Les dons et adhésions servent notamment à payer le serveur, ce qui a un coût assez élevé. Vous avez d’ailleurs la possibilité de faire une donation équivalente à ce que représente une journée, une semaine, un mois ou un trimestre d’hébergement des sites. (Les donations supérieures ou inférieures seront tout autant appréciées, bien sûr !)

Pour devenir membre de l’association en parallèle, la cotisation s’élève à 10 € ; et seulement de 7€ les deux premières années !

  • Retrouvez-y également les anthologies publiées par l’édition HPF ! Cinq recueils de nouvelles notamment accessibles en livre numérique pour vous distraire pendant le confinement !


Ce sont vos dons et adhésions qui font vivre HPF alors merci à vous !
Prenez bien soin de vous !


De Le Conseil d'Administration le 04/04/2020 16:36


Sélections du mois


Félicitations à Hortensea et ErwanMalefoy qui gagnent la sélection Sang-Pur ! Leurs fanfics recevront une vignette à la généalogie irréprochable.

Pour mai 2020, préparez vos mouchoirs avec le thème Tragédie/Drame. Proposez vos deux fanfictions préférées en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'avril, les figurants de l'univers potterien sont à l'honneur. Venez les découvrir et les apprivoiser avec notre sélection Personnage Secondaire. Reviewez et classez TOUS les textes par ordre de préférence ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 02/04/2020 22:01


Modification du règlement


Bonjour à toutes et à tous,


En raison de la crise que traverse actuellement notre pays, et pour maintenir l'équilibre au sein de notre communauté de fanfictions, l'équipe de modération du site Harry Potter Fanfiction a pris quelques décisions concernant la révision de son règlement. Plusieurs points y seront prochainement ajoutés, valables dès aujourd'hui :

- La limite minimum pour publier un texte sera désormais de 1000 mots. Vos drabbles doivent également respecter cette limite, ainsi que les textes des Nuits HPF. Les reviews doivent, elles, faire au moins trois phrases, afin d'encourager les retours détaillés.

- Par contre, les fanfictions de plus de 10 chapitres sont interdites - nous en avons assez de valider des fanfictions longues comme 7 tomes d'Harry Potter.

- Afin de lutter contre toutes les dérives, le Grand Ménage Orange va bientôt reprendre, pour traquer celles et ceux qui chercheraient à échapper à ce nouveau règlement, camouflés en orange dans leurs cosplay des Canons de Chudley.

- Pour compenser ces nouvelles contraintes, nous faisons cependant une concession : désormais, nous acceptons dans les résumés les vignettes obtenues lors des concours en plus des vignettes des Sélections, ce qui porte la limite d'illustrations dans vos résumés à 3.

- La modération a également décidé de fixer des règles strictes concernant la Salle sur Demande : celle-ci doit respecter les règles établies par J.K.Rowling, et ne doit pas être seulement un endroit qui réalise miraculeusement tous les fantasmes. Le nombre de relation sexuelle dans la Salle sur Demande est limité à 1 par semaine par personnage, pour éviter les embouteillages et faciliter la distanciation sociale.

- Les sorts de contraception sont désormais interdits sur Harry Potter Fanfiction. Merci de faire porter des préservatifs à vos personnages.

- L'équipe de modération demande aux autrices et aux auteurs de rétablir la mixité dans les écoles de sorcellerie Beauxbâtons et Durmstrang, comme cela était le cas dans le tome 4 de Harry Potter. Merci de permettre aux jeunes femmes d'Europe orientale et aux jeunes hommes d'Europe occidentale d'étudier la magie.

- Le couple (ou "ship") Drago Malfoy/Hermione Granger sera supprimé du site Harry Potter Fanfiction. En effet, les modératrices ont, après un vote démocratique et à la majorité absolue, décidé de prendre pour toujours le parti du couple Drago Malfoy/Harry Potter, bien plus réaliste selon elles.

- De même, le personnage de Severus Rogue est interdit dans les futures fanfictions. L'équipe de modération en a assez de lire des fanfictions tentant de le réhabiliter, et estime qu'il est bien mieux là où il est. Exception sera faite des fanfictions proposant une solution inédite pour ses cheveux gras.

- Enfin, les membres du site Harry Potter Fanfiction doivent se répartir entre Poufsouffle et Serdaigle. Les maisons Gryffondor et Serpentard ont des caractéristiques trop clivantes, qu'il vaut mieux éviter en ces temps de crise - et ce, pour une durée indéterminée.

Merci pour votre compréhension, et prenez bien soin de vous.


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 01/04/2020 15:36


À NOS AUTEURS


Bonjour à tous,

C’est avec plaisir que nous notons une forte augmentation du nombre de chapitres publiés sur notre site, ces derniers jours. Néanmoins, il nous paraît important de vous rappeler quelques informations et règles importantes.

Comme mentionné dans notre FAQ : « Vous pouvez publier plusieurs OS ou plusieurs chapitres d'une même histoire à la fois, mais gardez bien à l'esprit que la validation se fait manuellement. Les modérateurs doivent lire et valider ou non chaque chapitre un par un […] » Nous avons remarqué que plusieurs auteurs publient 2 voire 3, 4, … chapitres en même temps. C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir attendre que votre chapitre soit validé par la modération avant d’en soumettre un nouveau, s’il vous plaît ! (Ce qui est avantageux pour vous également.)
Parallèlement à cela, nous notons une recrudescence des invalidations. Nous vous demandons de lire le règlement et la FAQ de notre site avant toute publication ! Par ailleurs, veuillez, s’il vous plaît, consulter vos e-mails lorsque votre chapitre a été invalidé. En effet, des explications sur cette invalidation vous sont fournies, ainsi que la marche à suivre et les éventuelles sanctions encourues en cas de récidive.
Invalider n’est jamais quelque chose de plaisant alors, s’il vous plaît, prêtez attention au règlement. Notre boîte mail : moderation[ at ]hpfanfiction[ . ]org, notre page Facebook, la boîte à MPs de chaque modératrice sur le forum ou encore les commentaires de cette News sont à votre disposition pour toute question.

Nous vous remercions de votre attention et vous souhaitons beaucoup d’inspiration !
Prenez bien soin de vous.


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 29/03/2020 15:40


Édition spéciale des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons qu'une édition spéciale des Nuits d'HPF se déroulera le mercredi 1er avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Nuits le 21/03/2020 20:03


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de mai 2020 sont ouverts ! Venez choisir entre : Tragédie/Drame, Folie, ou Harry Potter.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 mars 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 20/03/2020 19:54


Reviews pour Oeil d'aigle et coeur de lion

Laissée par : BellaCarlisle le 21/05/2018 12:53 pour le chapitre Rufus – 3 septembre 1992

Coucou Hortensea !

Quand j’ai vu quelle lettre m’était destinée pour le printemps des reviews, j’ai sauté de joie. J’ai eu pas mal de textes à lire depuis que le défi est lancé mais j’attendais le bon moment pour me pencher sur ta fanfiction. Et me voilà enfin ! J’avais eu la joie de lire ce que tu avais écrit pour les concours mais je n’avais pas encore pris le temps de commenter et je rattrape enfin mon erreur. Il faut savoir que, pour une raison qui m’échappe totalement, Rufus Scrimgeour est un personnage que j’apprécie beaucoup alors qu’au final, il apparaît très peu dans les livres. Et comme Amélia Bones a une fin aussi tragique et que l’un ne va pas sans l’autre, je ne pouvais définitivement pas passer à côté de ta fanfic.

Trèves de bavardages, passons au texte. Je crois te l’avoir déjà dit mais j’aime beaucoup ton écriture. C’est fluide, il n’y a rien d’incompréhensible et on en veut toujours plus, ligne après ligne. En plus, j’adore toutes les expressions moldues que tu glisses dans ton texte, ça ajoute un côté humoristique un peu décalé mais j’aime bien, ça fait réellement sourire. Et en plus, elles ne sont pas trop tirées par les cheveux, on retrouve bien les expressions « moldues » d’origine.

Ce premier chapitre n’est pas mal du tout, sincèrement. On a le point de vue de Rufus, sa lassitude, certains détails sur sa famille. Et je suis extrêmement contente parce que tu le vois un peu comme moi, en père de famille et j’aime bien ce côté un peu débordé à cause de la mort de sa femme. On ressent aussi un peu l’amitié qui le lie à Amélia, même si ce n’est pas encore le chapitre où on s’en rend compte le plus (j’ai encore la fin en tête et je crois me rappeler que le tout dernier chapitre est une ode à leur amitié).

C’était bien joué de mettre Ombrage. Après tout, elle est membre du ministère, sous-secrétaire du Ministre et elle a dû énerver plus d’une personne pendant ses années de travail. J’adore la discussion entre elle et Amélia, cet agacement progressif de la part de Bones alors que Dolores continue sur sa lancée. Je ne sais pas combien de personnes pouvaient réellement supporter Ombrage au Ministère mais chapeau à Amélia parce qu’on sait tous que le crapaud rose est infernal. D’ailleurs, j’ai aussi apprécié toutes les références aux livres. Si on tient compte de l’année du titre, on peut penser assez vite à la petite mésaventure de Ron et Harry dans la voiture volante et j’ai bien aimé retrouver tout ça. Entre le sort d’Arthur Weasley et celui des deux élèves, on a une vision d’ensemble qui rentre bien dans le cadre du deuxième tome.

Pour ce qui est de Yaxley, je me souviens encore de certaines révélations futures et j’essaye de me remettre dans l’ignorance totale. J’aime beaucoup le fait de jouer sur les fleurs et leur signification (et merci de mettre l’explication à la fin parce que je ne suis pas forcément très douée pour les comprendre) mais c’est une sorte de langage sans parole et je trouve ça beau. En plus, tu nous as mis la puce à l’oreille un peu avant quand tu nous parles de la passion d’Amélia et Betty pour les fleurs.

Autant dire que ce premier chapitre invite à lire les suivants et je te dis « à très vite ! » pour la suite.


Laissée par : Ella C le 23/03/2018 22:59 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

Bonsoir chère journaliste !

Déjà, merci d'avoir mis du langage des fleurs dans cette fic' ! C'est quelque chose que j'adore, et j'avoue qu'assister aux déconvenues successives de Yaxley est réjouissant, même si leur passif l'est moins. ^^

Il y a pas mal de thèmes dans ta fic', donc j'espère que cette review ne va pas être trop fouillie. En fait, pris individuellement, je trouve que tes chapitres sont pas mal différents les uns des autres, surtout pour les trois derniers... Au début, c'est clair : tu reprends des évènements clés de HP pour nous en montrer un autre point de vue. J'ai trouvé ça intéressant et intelligemment fait : à chaque fois l'élément canon s'articule avec la vie d'Amélia et de Rufus, ce qui permet de les découvrir petit à petit, à mesure de leurs réactions, information par information. Dans cette première moitié, c'est Rufus que j'ai préféré : après l'avoir connu Ministre de la Magie, perdu devant l'ampleur du désastre et discrédité par Harry et Dumbledore, l'homme enjoué et intègre, au caractère fort, que tu dépeins apporte un peu de fraicheur, de nouveauté. J'aime quand les gens se réapproprient es personnages, pour en livrer leur propre vision, et j'aime d'autant plus découvrir un aspect en contradiction avec ce que je savais déjà, ce qui est totalement le cas chez toi... Bref, j'aime beaucoup ton Rufus.

Je trouve Amélia légèrement en retrait dans ces trois premiers chapitres. Là où Rufus agit, elle réagit, et comme elle ne bénéficie pas de l'effet de surprise, je la trouve un peu plus discrète. Sauf dans les altercations avec Ombrage, que j'ai adorées ! Le reste, c'est plus de l'exposition, des informations intéressantes (sa passion pour le jardinage, son problème de vue... (Si elle n'aime pas les lunettes, pourquoi elle ne met pas des lentilles, surtout qu'elle n'a pas l'air très myope ?)) mais qui seront surtout utiles plus tard. Cela dit, on ressent bien la relation qui les unit, cette amitié très forte et très belle. J'aime beaucoup leur complicité, leurs échanges toujours rythmés, la dynamique que tu leur donnes. (La seule chose que je ne comprends pas c'est : dans le chapitre 1, c'est l'anniversaire d'Amélia, mais Rufus veut l'emmener chez lui pour qu'elle l'aide avec son ménage...?)

 

En ce qui concerne les chapitres 5 et 6 : ils ont ma préférence. La vie d'Amélia t'oblige à délaisser ce que l'on connait déjà par Harry pour quelque de plus personnel, avec plus d'action aussi, et qui me parait (je peux me tromper) plus instinctif. En tout cas, j'ai trouvé ces deux chapitres-là plus fluides, je me suis plus laissée porter par l'histoire au lieu de jongler avec mes connaissances du canon, pour essayer de replacer les évènements au bon endroit. Bon, c'est peut-être juste moi du coup qui ait lu différemment... J'ai aussi trouvé que tu prenais plus de "risques" : comme tu n'es plus dans une optique de réaction par rapport au canon, tu as plus de libertés pour inventer des péripéties, comme cette proposition à Amelia par Dumby, avortée juste comme il faut pour ajouter une bonne dose de tension, cette colocation entre nos deux protagonistes... Du coup j'étais plus investie.

Par ailleurs, Amélia est sur le devant de la scène cette fois-ci, entre le poste de Ministre et sa mort, ça équilibre avec le début. C'est à ce moment-là que je me suis vraiment attachée à elle, surtout quand elle traverse Poudlard, qu'elle repense à sa jeunesse, aux dortoirs de Serdaigle... (Je la voyais plutôt Poufsouffle avec sa volonté et sa loyauté... Serdaigle pour moi c'est plus de la curiosité...). Et la scène de sa mort est tellement classe, ouaw ! Je l'ai adorée du premier au dernier mot, Amélia dégage une telle force, une telle maîtrise de soi ! Elle affronte le piège de face, inébranlable, provoque Voldy au passage et reste toujours dans la protection des siens. Je suis honnêtement impressionnée. Même quand c'est au tour de Rufus de mourir elle est toujours là, droite et solide, narguant Voldemort jusqu'au bout. D'ailleurs, sa présence apporte une sorte de rédemption à Rufus : après son manque de fermeté pour gérer la guerre, Amélia lui insuffle la volonté qui lui permet de rester lui aussi debout, de mourir avec l'intégrité dont il faisait preuve au chapitre 1.

L'analepse sur Yaxley approfondit encore son personnage, montre une autre facette de sa personnalité. J'ai aimé la voir sur un ton différent, plus faillible, sentimentale, même si je la voyais dans un autre genre d'histoire d'amour. Une histoire avec un investissement égal, sans cette histoire d'avortement dangereux. Mais c'est ton choix, et critiquer un parti-pris ne sert pas à grand-chose alors : j'ai aimé voir Amélia sensible et le langage des fleurs à la fin, c'est la cerise sur le gâteau.

Je comprends pourquoi le chapitre 4 est celui que tu aimes le moins... Il est un peu perdu dans cette dynamique, un peu lié au canon avec l'enquête sur Sirius, mais en même temps amorçant la transition vers la fin. Une sorte d'équilibre. Mais il était aussi agréable à lire parce que fluide, et les mentions à Kingsley et Tonks m'ont bien amusée...

Pour terminer, je me permets de signaler quelques petites coquilles :

« la niche en bois de bouleau Silvestre » chap 3

« la romance qui unissait son frère à sa belle-sœur l’avait toujours captivée, intriguée » chap3

« Elle n’était pas la seule à avoir remarqué la radicalisation de Cornélius » chap 4

« à commencer par l’enquête sur Sirius Black à proprement parler » chap 4

« qui l’avait conduite puis jetée dans la fosse au dragon " chap 5

 A la prochaine !


Laissée par : popobo le 14/03/2018 17:51 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997
Voilà, je termine mes reviews avec ce dernier chapitre qui est aussi fort et réussi que les précédents.
J'ai apprécié lire le point de vue de Rufus et voir encore la présence de Amélia dans ces derniers moments. Le passage avec Voldemort et sa bande était très intéressant avec le ressenti de Rufus : la présence donc d'Amélia et la force de leur amitié pour lutter contre les sortilèges.

Sinon bravo aussi pour la seconde histoire en arrière plan, celle de Yaxley et Amélia, qui est mystérieuse dans les premiers chapitres et qui enfin se révèle dans ce dernier chapitre. Cette histoire mériterait presque un recueil à elle seule mais son résumé est déjà très intéressant et palpitant. Il montre bien la vie difficile et éprouvant qu'Amélia a vécu (en plus des pertes dans sa famille)

Sinon, pour finir, bravo pour cette belle et longue histoire d'amitié, très crédible. A aucun moment, elle ne penche vers une éventuelle amourette. L'amitié entre Amélia et Rufus m'a paru tout à fait juste et sincère. Comme je le disais au premier chapitre, c'est un joli choix bien trouvé !

Merci pour ce bon moment de lecture !
A bientôt ;)

Laissée par : popobo le 13/03/2018 08:14 pour le chapitre Amélia – 2 juillet 1996
Le moment tant redouté et attendu est arrivé.
J'ai peu de commentaires à faire tellement c'est bien écrit et juste !
Bravo pour ce chapitre fort et émouvant.

Laissée par : popobo le 13/03/2018 07:20 pour le chapitre Amélia – 12 août 1995
C'est toujours aussi plaisant de revivre les événements des livres du point de vue de Amélia. Le passage sur l'audition à proprement dite de Harry était trop court, j'aurais aimé en lire davantage, juste pour le plaisir.

Mais tu as raison de montrer justement ce qu'on ne connait pas, ce qui se passe avant, après, de nous faire partager les réflexions de Amélia et Rufus plutôt que de reprendre finalement ce qu'on connait déjà.

Voilà, j'ai bien aimé les références aux détraqueurs, à Mrs Figg, à Ombrage, à Sirius surveillé par Kingsley ... :)

Sinon, ton personnage d'Evelyn Rosier m'interpelle encore une fois... Il me semble avoir lu dans un des chapitres précédents qu'elle avait disparu et là, elle réapparaît, et entretient une relation épistolaire avec Amélia avec le pseudo de Roselyn, que je découvre ?!? Tu glisses des indices dans tes fics sur ton personnages et c'est bien joué parce que ça suffit à créer de l'intérêt :)

Et sinon pour la blague, je trouve Rufus très gourmand ^^ J'ai l'impression qu'à chaque chapitre, il est en train de manger ou de préparer à manger, ou de chercher où aller manger lol !

A bientôt pour la suite de mes reviews !

Laissée par : popobo le 12/03/2018 07:07 pour le chapitre Amélia – 23 août 1994
Bonjour Hortensea,
Je continue ma lecture et suis toujours aussi contente d'en apprendre davantage sur la vie d'Amélia.
Ce chapitre est plus troublé que les précédents. Tu montres des aspects plus personnels et plus tristes de la vie d'Amelia, c'est touchant.

J'avoue, je suis désolée, m'être un peu embrouillée dans les personnages et dans les lieux mais je ne suis surement pas assez réveillée et attentive !

Et sinon, j'aurais pu faire la remarque aux autres chapitres aussi, mais j'aime beaucoup tes expressions inventées. Elles sonnent juste et sont très bien trouvées (Est ce que je pourrais te les emprunter à l'occasion pour mes fics ??)

Laissée par : popobo le 11/03/2018 14:37 pour le chapitre Amélia – 3 août 1993
Après la voiture volante et là l'évasion de Sirius Black, c'est intéressant de "revivre" les livres d'HP du point de vue du ministère ou du moins d'Amélia.

Ca fait plaisir de voir que certains ont douté et doutent de la culpabilité de Sirius. Ca parait tellement évident dans les bouquins qu'il est coupable aux yeux de beaucoup, que du coup c'est intéressant de constater que non, tout le monde n'est pas du même avis !

Amelia apparaît vraiment passionnée et investie dans son travail. Ca la rend juste et réfléchie.

Laissée par : popobo le 11/03/2018 14:17 pour le chapitre Rufus – 3 septembre 1992
Coucou Hortensea,
Je continue le weekend review avec ce recueil, je l'ai choisi parce que ton duo de personnages m'a interpellée. C'est étonnant et original. Tu as choisi deux personnages peu connus et ça m'intéresse d'en savoir plus sur eux, surtout sur Amelia.

D'ailleurs, j'ai adoré le passage avec Ombrage. Amelia est forte et autoritaire, tout en étant respectueuse alors qu'Ombrage m'a bien fait rire à se discréditer elle-même ^^

J'ai bien aimé cet épisode au ministère, je n'ai pas bien compris le passif entre Yaxley et Amelia mais ce n'est pas grave.

L'amitié entre Rufus et Amélia m'a paru à la fois ancienne, sincère et respectueuse, si bien que j'ai envie d'en savoir davantage ;)

Laissée par : Llalie le 10/02/2018 14:03 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

C’est déjà la fin… *pleure* J’ai tant aimé cette fiction que j’aurais aimé qu’elle soit encore plus longue et détaillée, mais c’est déjà un travail formidable que tu as effectué là et une jolie pépite que j’ai été heureuse de lire. Je ne l’aurais sans doute jamais découverte sans la journée review alors je suis franchement heureuse d’avoir eu l’occasion de lire ce texte grâce à ça.

Rufus, comme pour Harry, remonte dans mon estime avec sa mort.

Une vraie belle histoire d’amitié en tout cas. *.*


Laissée par : Llalie le 10/02/2018 14:02 pour le chapitre Amélia – 2 juillet 1996

Nooooooon, pas Serdaigle ! :O Là, j’avoue ne pas être d’accord, Amélia c’est une Poufsouffle, pour moi c’est une évidence ! (Bon, du moment qu’elle n’est pas à Serpentard ou Gryffondor ça peut aller, mais quand même, je l’imaginais vraiment à Poufsouffle :p )

Sinon, tu as réussi à me faire pleurer. Amélia est morte en héroïne, drapée de dignité, une belle mort mais ça m’a rendue terriblement triste. Elle ne méritait pas cette fin et la seule chose qui me console, c’est qu’elle aura maintenu ses convictions en place jusqu’au bout, sans se départir de ses qualités. Et aussi le fait qu’elle meurt sereinement, fière de ce qu’elle a accompli et sans s’appesantir sur les regrets. C’est elle qui tombe mais c’est Voldemort qui perd cette bataille.

L’histoire avec Yaxley m’intrigue pour être honnête et j’aurais aimé plus de détails. ^^

Sinon, je ne me souviens pas s’il était dit dans a saga qu’elle devait devenir ministre après Fudge, je ne m’en souviens pas en tout cas mais ça semblait tellement juste, tellement normal, si c’est ton idée et bien c’est une idée parfaite. ^^

Je redoute le prochain chapitre pour être honnête, c’est déjà la fin et en l’espace de quelques chapitres tu as su me faire apprécier ces personnages. J’aurais bien fait un peu plus de chemin en leur compagnie. ^^


Laissée par : Llalie le 10/02/2018 11:00 pour le chapitre Amélia – 12 août 1995

J’ai éclaté de rire à la fin de ton chapitre avec l’illusion de Tomb Raider ! XD J’imagine tellement la tête des deux protagonistes qui se regardent en silence en se demandant ce que ça peut bien être. :D

C’est très intéressant sinon, ce lien avec le ministère américain qui montre que le conflit n’a pas seulement des répercussions en Angleterre. J’aime aussi que tu nous montres tous ces évènements du point de vue du ministère, avec des petits détails supplémentaires, des informations en plus. C’est extrêmement intéressant.

Coup de cœur aussi pour Evelyn Rosier. C’est bien de montrer qu’un nom de famille ne fait pas forcément le caractère ou la personnalité d’une personne. Au final, Amélia est un personnage vraiment attachant et digne d’estime. Pas Rufus malheureusement, il est sympathique mais bien moins ouvert d’esprit. Exactement comme je me l’imaginais dans HP d’ailleurs. Je le trouve très réaliste, quoi qu’il manque peut-être un peu de poigne. Ses doutes et soupçons par rapport à Sirius Black m’ont bien amusé, il a bien raison de se méfier d’ailleurs. XD


Laissée par : Llalie le 10/02/2018 11:00 pour le chapitre Amélia – 23 août 1994

J’aime bien le système de flashback que tu as instauré dans tes chapitres et qui permet de voir un peu de la vie des personnages dans le passé, avant les évènements de la chronologie HP. Celui de ce chapitre en particulier était déchirant, j’en avais les larmes aux yeux. La pauvre Amélia n’a pas eu une vie facile, malgré tout elle a réussi à ne pas se laisser aveugler par la haine et à condamner Sirius Black sans même réfléchir.

C’était chouette également de voir Susan, et surtout de constater peu à peu la montée des mangemorts et des inquiétudes.


Laissée par : Llalie le 10/02/2018 10:59 pour le chapitre Amélia – 3 août 1993

Ce chapitre a renforcé mon admiration pour Amélia, ses trois combats étant tous profondément fondés. En ce qui concerne Rufus, je ne l’appréciais pas dans la saga HP depuis le début du tome 7. En tant que ministre, il n’était pas franchement sympathique. Malgré tout, je suis pressée de le voir devoir reconnaitre ses erreurs et j’aime la relation qui se tisse entre les deux héros. Ce qui m’attriste, c’est qu’on sait déjà quelle sera la fin. ;n ;


Laissée par : Llalie le 10/02/2018 10:59 pour le chapitre Rufus – 3 septembre 1992

J’ai tout de suite été attirée par cette fanfiction puisqu’elle a Amélia Bones comme personnage principal et qu’il s’agit de quelqu’un que j’apprécie beaucoup. Déjà, parce qu’elle a le même prénom que moi et qu’il est rarement usité dans les livres/films, mais aussi parce qu’elle fait partie des personnages féminins forts et droits d’HP, elle occupe une place importante, est brillante et appréciée, mais surtout incorruptible et fidèle à ses valeurs. Bref, tout ce que j’admire. Et dans ce premier chapitre, tu exploites vraiment le personnage à merveille, c’est exactement la femme que j’imaginais. J’aime beaucoup ce que tu as fait de la scène du bouquet et les informations de bas de pages, très instructives. Par contre, sa relation avec Yaxley m’interroge et je suis curieuse d’en apprendre plus à ce sujet.

Autre gros point positif : le style d’écriture. C’est fluide, détaillé mais sans fioritures inutiles  et très agréable à lire !

Quant aux expressions sorcières, elles sont bien trouvées et ajoute du piquant et de l’authenticité à l’ensemble ! :D


Laissée par : Haru Nonaka le 28/01/2018 17:12 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

Bon, je revient laisser finalement une rewiew pour ce texte à la fois très interessant, très bien développé et touchant.C'est une très belle histoire d'amitiée que tu décris et je suis contente que tu l'ai développée au dela d'un OS. J'aime beaucoup pénetrer dans les coulisses du ministère de la magie, suivre d'un autre point de vue les évenements qui se déroullent dans HP. La politique et la justice sorcière, les différents points de vues, c'est passionant ^^. J'aurais beaucoup aimé voir ce qu'aurait donné Amelia comme ministre de la magie (elle aurait surment eu beaucoup de boulot par contre, beaucoup de deceptions aussi, malgré sa force de caractère aurait t'elle reussi a ne pas se laisser aller à la déprimme devant l'ampleur de la tache? on ne le saura jamais et c'est bien dommage). J'ai beaucoup aimé aussi les commentaire de tes personnages sur "le dindon rose" également (finalement Amelia est morte avant de voir Ombrage detruire totalment le systhème de justice magique, et c'est peut ètre préférable, sinon elle serait peut ètre devenue une meurtrière). L'amitié entre Rufus et elle, les reliant de leur adolescence (ou enfance, j'avoue que je ne me souvient plus) jusqu'à l'instant qui précède leur mort est forte, juste, et belle. Tu traite trés bien le sujet du concours, cet autre amour, plus durable qu'une passion, plus honète aussi, qui leur est indispensable à l'un comme l'autre mais qui n'enferme pas leur libertée, leurs choix et leurs vie, construite sur le respect profond de leurs différences. 

Merci aussi pour m'avoir initiée au language des fleurs (je vais surement tout oublier rapidement mais c'était interessant et très bien integré au récit, ca convient parfaitement à Amelia qui exprime ses sentiments de manière a la fois claire et pudiquement, elle qui est a la fois raisonable et passionée). J'ai profondément hai Yaxley, de ce qu'il lui a fait, de la lachetée pitoyable du personnage qui à détruit une part d'elle. J'ai aimé aussi que tu nous montre la résilience d'Amelia, et le rôle de son amitiée dans cette dernière. La Amelia que tu nous présente est terriblement forte, mais humaine et je pense que je vais garder à partir de maintenant cette vision de ce personnage sous exploité.

Il y aurait surement beaucoup d'autres choses à dire sur ton texte, il y a beaucoup de perches vers d'autres histoires qui sont tendues, tout un univers dans le filet des relations des personages croisés au fil de ce dernier, mais je vais m'arreter là.(je suis trop bavarde et j'essaye de me soigner ^^)

PS: Merci. 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.