S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Reviews pour Place de la Légende

Laissée par : Samantha Black le 06/05/2020 11:05 pour le chapitre Là où se découvre la passion
Re !

J'ai bien aimé ce dernier chapitre. je comprends pourquoi tu n'as pas voulu aller loin avec la romance, je pense aussi que ça aurait cassé le rythme de l'histoire d'ajouter un chapitre alors qu'il y a seulement 4 fondateurs. Remarque, tu auras pu ajouter un 5e fondateur caché XD.

La relation amicale entre Olivier et Luna est vraiment charmante. Je les trouve trop mignons tous les deux et on voit qu'Olivier est un bon ami qui n'a pas la tête seulement dans les nuages. Il montre son soutien à Luna dans une situation difficile. C'est fou la jalousie des gens ! Car c'est de la jalousie. Le quatuor infernal doit se demander comment une petite première année peut être amie avec le capitaine de l'équipe de Gryffondor alors qu'eux ne doivent sans doute (du moins j'imagine) fréquenter personne d'aussi "populaire". C'est la gamine un peu bizarre qui fréquente un mec cool en résumé.

Ah et Serpentard ! J'ai failli oublier de parler de lui. Encore une bonne histoire. J'aime bien la manière dont tu as décrit chacune des histoire en rendant chaque fondateur bien particuliers. Je trouve ça aussi "sympa" que ce soit Serpentard qui ait trouvé le nom Poudlard.

En résumé, j'ai bien aimé cette histoire et je serai ravie si tu en écris la suite un jour. :)

Réponse de l'auteur:

Ouais non, les maisons cachées et les révélations sur la construction de Poudlard je préfère éviter, d'autres les écrivent mieux que moi. xD J'ai voulu éviter la romance aussi parce qu'ils ont une grande différence d'âge et étant donné que Luna n'est qu'en première année, ça aurait fait un trop grand écart pour moi.

Oui, Olivier sait bien gérer les conflits ! (Une compétence de capitaine de Quidditch peut-être ?) C'est en effet ce que se demande ce quatuor, parce qu'ils aimeraient bien être amis avec Oli eux aussi, et que l'un d'eux crush sur lui (j'imagine Olivier assez populaire quand même, les joueurs de Quidditch c'est un peu comme les joueurs de foot). En plus, Luna est vue comme une "cible facile" pour eux qui ont des années de plus et qui ont déjà trouvé leurs marques dans l'école.

Contente que Serpentard t'ait plu ! Le fait que ce soit lui est ait trouvé le nom de Poudlard m'a été inspiré par la véritable origine de Hogwarts (qui vient vraiment d'une plante d'après le wiki, par contre je ne me rappelle plus s'il a été confirmé que c'était Serpentard qui l'avait trouvé ou pas).

Pour être honnête, même si j'ai beaucoup aimé l'écrire, je pense pas avoir la motivation de me lancer dans une suite un jour. Mais ravie qu'elle t'ait plue !


Laissée par : Samantha Black le 06/05/2020 10:42 pour le chapitre Là où se dévoile le rêve
Re Ella !

Bon, je ne sais même plus à combien, j'en suis niveau reviews, mais vu mon retard, je pense que je ne vais pas chercher à compter et simplement continuer. XD

Je suis ravie d'en apprendre plus sur Serdaigle. J'aime bien comment tu amènes la question de la magie sans baguette. J'ai abordé le sujet avec mes sorciers du Canada et mon postulat est que les sorciers peuvent faire de la magie sans baguette, mais la baguette étant un réceptacle de la magie, elle rend le lancement de sort plus facile et plus précis.

Donc Helena et son frère ou sa sœur seraient les enfants d'un Ollivander ! Je suis tout à fait pour cette interprétation et l'explication quant au fait que les mômes ne portant pas le nom de leur père. Rowena n'était vraiment pas faite pour une vie maritale ou seulement avec quelqu'un qui lui aurait laissé beaucoup de libertés et on est jamais sûr. Le mariage pendant longtemps a été plus le passage d'une prison à une autre qu'autre chose.

Beaucoup de fics montrent Perdy et Olivier en amis proches. Je dois dire que je n'y ai jamais trop pensé, mais pourquoi pas. Ils sont tous les deux un peu spéciaux dans leur genre et peut-être regardé de travers par leurs camarades donc c'est tout à fait possible.

Bref, encore un bon chapitre ! :)

Réponse de l'auteur:

Je suis assez d'accord avec toi sur la magie. ca m'étonnerait que la baguette soit absolument nécessaire (surtout si on prend en compte des formes de magie comme la divination, l'étude de runes, les potions, qui n'utilisent pas tout le temps la baguette), donc il y a forcément dû y avoir une époque où elles étaient moins répandues, surtout vu leur prix. Et j'aime aussi toutes les questions que la magie ancienne pose, sa puissance parfois à la limite de la magie noire, même si on en sait pas tellement dans les livres.

En effet, Rowena n'était pas faite pour ce carcan (en tout cas, moi, avec mon éducation du XXIe siècle ait décidé qu'elle ne se ferait pas avoir et chercherait à s'émanciper ^^). Et Ollivander est parfait pour explorer d'autres aspects de l'univers, sans compter que ce sont deu jeunes gens brillants qui approchent des formes pures de magie.

Je t'avoue que je ship Percy et Olivier, justement parce qu'il s'accordent bien. Je les montre en amis dans cette fic' parce que Dedellia voulait du Olivier/Luna, et que si Olivier avait un copain ça n'aurait pas été possible mais... je ne laisse pas des indices au hasard haha.


Laissée par : Samantha Black le 05/05/2020 20:12 pour le chapitre Là où s’invente l’ambition
Re !

On retrouve nos deux lapereaux lors de la première année de Luna, c'est ça ? J'étais ravie de les voir à nouveau, j'ai bien aimé la manière dont ils se revoient et dont tu décris le stade. Olivier qui essaye de faire lever ses camarades de maison tôt un dimanche m'a fait rire. J'ai été ravie de revoir une scène qu'on connaît avec l'altercation entre les joueurs de Gryffondor+Ron et Hermione contre les joueurs de Serpentard. J'ai été un peu surprise que tu parles des détraqueurs car je pensais que la scène avait lieu dans le tome 3, mais je peux me tromper.

Tu arrives très bien à nous montrer comment Olivier et Luna, chacun à leur manière, sont différents de leurs camarades de classe. On sent dans le dernier dialogue que la vie n'est pas toujours rose pour Luna et qu'elle se rend compte qu'elle a du mal à s'intégrer. Cela pressage assez bien les "blagues" que ses camarades de Serdaigle lui feront plus tard.

J'ai bien aimé l'histoire de Poufsouffle. Je trouve super tout le background que tu lui as inventé. C'est très bien pensé et je trouve que cela lui va bien.

Bref, encore un très bon chapitre et à bientôt ! :)

Réponse de l'auteur:

Yep, Luna vient d'entrer à Poudlard ! Contente que Olivier continue de te convaincre, je me suis bien amusée avec son obsession pour le Quidditch. ^^ C'est totalement possible que je me sois trompée avec les détraqueurs, il me semble aussi que c'est le tome 3 maintenant que tu le dis, il n'y a aucune raison d'y avoir des détraqueurs à Poudlard dans le tome 2...

En effet Luna a du mal à s'intégrer, là où la "différence" d'Olivier ressort surtout par ses responsabilités.

Contente que Poufsouffle t'ait plue ! Elle a été une de mes préférées et j'ai adoré construire cette ambiance et montrer sa détermination.


Laissée par : Samantha Black le 04/05/2020 17:22 pour le chapitre Là où s’achève le combat
Oh ! Je me demande comment j'ai pu rater ce texte ! (il faut savoir que j'ai un faible certain pour Olivier Dubois). Je suis ravi de le trouver ici avec Luna. J'aime bien comment tu introduit les personnages. On retrouve vraiment Olivier et son obsession du Quidditch et Luna plus candide. J'aime bien aimé l'histoire sur Gryffondor et sa rencontre avec Serdaigle et Poufsouffle. :)

Réponse de l'auteur:

Mieux vaut tard que jamais haha

Contente que ce chapitre et les différents personnages t'aient plu !


Laissée par : Bloo le 09/04/2018 22:09 pour le chapitre Là où se découvre la passion
J'ai peut-être été un tout petit moins emballée par ce chapitre, rien qu'un petit peu, mais ce n'est pas vraiment à cause de toi, c'est surtout que je n'ai pas beaucoup aimé le personnage de Salazar même si le portrait que tu en esquisses est largement du niveau des trois autres.

En fait, j'ai eu beaucoup plus de mal à être en empathie avec Salazar parce qu'il faut l'avouer, il est bien plus antipathique que les trois autres : il a tout eu par naissance, même si ça n'enlève rien à son sérieux, à son intelligence, à tout ce travail qu'il fait pour devenir le grand Salazar Serpentard, mais on sent bien aussi l'arrogance, le caractère fourbe et c'est vraiment difficile en fait de ressentir de la sympathie pour un personnage comme ça, surtout pour moi qui de manière générale ai toujours préféré lire sur "les gentils", même si je sais bien que c'est souvent un peu plus compliqué que les gentils d'un côté et les méchants de l'autre.

J'ai l'impression que ma review sonne horriblement négative du coup mais pas du tout, ce n'est absolument pas ton texte que je n'ai pas aimé au contraire même, c'est simplement le personnage de Salazar ! Et quand on sait ce qu'il a engendré par la suite, et la raison pour laquelle il a quitté Poudlard, c'était difficile de toute façon d'en faire quelqu'un d'appréciable et je trouve en fait que tu as très bien su imaginer son histoire parce qu'avec tout ce que tu as narré là, les choix qu'il a fait ensuite paraissent extrêmement cohérents. Tu donnes une raison, une explication à ce que l'on sait de Salazar Serpentard et quand Luna a achevé son récit je me suis vraiment dit "Mais bien sûr ! C'est logique, ça ne pouvait être que ça !". Et puis en plus, même si tu vas me trouver affreusement répétitive, c'est toujours aussi merveilleusement écrit et rien que pour ça je pourrais te lire à l'infini parce que c'est plonger dans un univers merveilleux, le voir se dessiner sous ses yeux et se laisser bercer par tes mots.

Le début ne m'a surprise considérant la fin du chapitre précédent, mais je tiens à dire que je suis désormais à 300% team Olivier parce qu'il agit vraiment comme il faudrait dans ce chapitre ! J'ai eu peur qu'il ne s'éloigne de Luna à cause des ragots, que tu choisisses cette solution-là parce que rien ne nous laisse apercevoir une amitié entre ces deux-là dans les livres, mais bien sûr les livres ne peuvent pas tout raconter et je suis siiii heureuse que tu aies fait le choix d'insérer leur relation dans les missing moments. Après, j'ai eu un peu de mal à me les figurer ensemble parce qu'il y a quand même un énorme écart d'âge entre eux, enfin un écart d'âge qui ne me choquerait pas du tout entre deux adultes mais bon, là, c'est comme une élève de sixième en collège qui sortirait avec un première de lycée donc j'avoue que j'ai bien du mal à concevoir une romance maintenant. Ce qui ne m'a pas empêché de fondre d'attendrissement quand Olivier pose sa main sur celle de Luna ! Et c'est exactement comme ça que je veux les imaginer : amis, avec une espèce d'attirance mutuelle qui éventuellement se concrétisera plus tard... tu te rends compte, moi qui ne jure d'ordinaire que par le Dean/Luna, tu m'as donné envie d'explorer le Luna/Olivier !

Merci beaucoup d'avoir écrit cette très belle histoire Ella, c'était un plaisir de la lire et de la commenter et je te souhaite beaucoup d'inspiration pour la suite pour continuer à écrire comme ça.

Réponse de l'auteur:

Je vais être un peu plus critique que toi : dans ce chapitre, le style est pas mal saccadé, anecdotique, parce que moi aussi j'ai un peu de mal avec Salazar. Je n'aime pas sa personnalité, mais je n'aime pas non plus celle de Gryffondor, alors c'est pas vraiment une excuse. ^^ Simplement, là où les histoires des trois autres ont une certaine continuité et sont centrée autour d'un enjeux (le racisme de Godric, la réputation de Rowena, l'idéal de justice de Helga), j'ai une du mal à trouver un seul enjeux à Salazar. Du coup ce chapitre présente plusieurs petits moment de sa vie, c'est un peu décousu même si j'ai essayé de rester sur la politique et la connaissance. Est-ce qu'il t'aurait plus plu si je me l'étais mieux réapproprié ? Je sais pas, mais ça vaut le coup d'être souligné ^^

Cela dit, je suis ravie que tu le trouves cohérent et que son portrait te semble être "du niveau des trois autres". :) Ce que tu dis sur mon style me touche beaucoup une fois de plus <3

Dedellia avait demandé un Olivier/Luna pour l'Echange, je ne pouvais évidemment pas faire s'éloigner Olivier ! Et puis, je pense qu'on a vu Luna assez malheureuse, un peu de sourire fait du bien. Sur l'âge, je suis plutôt d'accord avec toi, c'est quand même un sacré écart et ce n'est pas le genre du couple sur lequel j'aurais écrit en temps normal. C'est pour ça que la fin est juste mignonne, mais ne montre rien... Je voulais juste montrer que c'était une possibilité. Ton interprétation me plaît bien, l'idée d'une amitié très forte qui deviendra amour en grandissant... Mais après la rupture d'Olivier avec Percy. (Le Dean/Luna, c'est pareil pour moi, je ne jure que par Dean/Seamus ^^). Je suis extrêment heureuse de te donner envie d'en lire !!

Merci, un très grand merci à toi pour ces reviews adorables <3


Laissée par : Bloo le 09/04/2018 21:50 pour le chapitre Là où se dévoile le rêve
Me revoilà !

Comme Olivier et Percy, j'avais très hâte de connaître la suite de la légende si joliment narrée par Luna à travers ta plume. Autant dire tout de suite que je ne suis pas déçue !

Je suis vraiment conquise par tout, tout, à la fois ton écriture merveilleuse, les choix narratifs que tu fais, le choix des personnages surtout, et l'histoire que tu donnes à chacun des fondateurs : tu t'appropries réellement ces histoires, sérieusement, je ne sais même pas si JKR a à ce point imaginé leurs vies. Tu n'es pas tombée dans "la facilité" de les avoir fait se connaître depuis leur enfance, en fait c'est même tout le contraire : tu en fais des personnages qui ont dû batailler pour faire de la magie, qui ont eu des baguettes très tard, tout le contraire de ce qu'on pourrait penser de primes abords en sachant qu'ils sont devenus les fondateurs de Poudlard. Je t'avoue que je n'avais même pas pensé que la magie ait un jour pu se faire sans baguette et jusqu'à présent, je ne m'étais jamais vraiment intéressée à l'époque des fondateurs, mais à force de te lire je n'ai qu'une envie : en lire encore plus, en savoir plus sur cette époque, sur les formes que prenaient alors la magie, sur la façon dont s'organisait la société sorcière, parce que tu rends tout ça absolument fascinant !

J'ai été très touchée par ce portrait de Rowena Serdaigle et je ne m'attendais absolument pas à la façon dont tu as amené Helena. C'est vrai que Rowena est la seule dont on soit sûre qu'elle ait eu un enfant, même si les autres en ont probablement eu aussi puisqu'il y a des descendants au moins de Serpentard et de Poufsouffle, et j'imagine de Gryffondor aussi. Mais là encore, tu es loin d'avoir choisi le scénario le plus évident : j'ai adoré l'idée qu'elle rencontre un ancêtre Ollivander parce qu'à bien y réfléchir ils constituent effectivement un magnifique duo, mais j'ai aussi adoré que Serdaigle choisisse de privilégier sa liberté et sa soif de connaissance à son amour et à la bienséance. C'était bouleversant que de les savoir arriver inévitablement à la séparation, et en même temps je me sentais tellement admirative de Rowena surtout à cette époque ! Ca devait être tellement dur pour une femme de ne pas se conformer à ce qui était attendue d'elle, et Rowena en paye d'ailleurs le prix, même si elle a heureusement croisé la route d'Helga. Tu lui donnes du même coup une autre dimension : elle n'est pas la fondatrice de la maison Serdaigle "simplement" parce qu'elle est intelligente, elle n'est pas "juste" intelligente en fait, elle a une soif de savoir qui passe avant tout le reste et qu'elle laisse la définir au détriment d'autre chose comme l'amour : elle s'enrichit par l'esprit. Je suis absolument conquise c'était vraiment un magnifique portrait et je ne me lasse pas de ta splendide écriture et de ton talent de conteuse !

J'ai beaucoup aussi que Percy soit présent dans ce chapitre et j'aime bien l'imaginer proche d'Olivier, parce qu'on nous le présente toujours dans les livres uniquement comme le Préfet sérieux et à cheval sur le règlement mais je trouve dommage qu'on s'en limite toujours à ça et que même dans la fanfiction, on le cantonne souvent à ce rôle. Qu'il ait pu être ami avec des gens populaires comme Olivier Dubois ne me paraît pas aberrant et j'aime même beaucoup l'idée, et bizarrement, je pense que Percy s'entendrait bien avec Luna aussi, et qu'il est peut-être plus proche d'elle quelque part qu'un Ron ou un Harry malgré son sérieux et au contraire la rêverie de Luna parce qu'ils partagent tous les deux un vrai amour de la connaissance qui ne se manifeste juste par sous la même forme.

La fin m'a un peu brisé le coeur, bien sûr, parce qu'on devine déjà le harcèlement que va subir Luna, mais j'ose espérer que ses amitiés lui permettront de surmonter tout ça et en attendant, je vais m'empresser d'aller lire le chapitre suivant !

Réponse de l'auteur:

Olala Bloo, un énorme merci ! <3 Chacune de tes review me fait trop plaisir, je suis ravie que tu apprécies autant cette lecture.

En ce qui concerne la magie et les baguettes, comme on voit dans les HP qu'elle sont quand même assez chères et que Ron par exemple, hérite d'une vieille baguette d'un oncle, je me dis que ce devait être encore pire au Moyen-Âge où la société était encore plus hiérarchisée. Donc, pour moi, il fallait être riche ou frabricant pour posséder une baguette. Ce qui est le cas de nos fondateurs : Godric en obtient une car ses parents sont des marchants aisés et qu'il peu en hériter, Helga parce qu'elle travaille pour un noble, Rowena parce qu'elle rencontre un fabricant, et Salazar parce qu'il est noble lui-même. La magie n'est pas réellement sans baguette, c'est juste que prendre soin de plantes, faire une potion ou des calculs, ça ne demande pas de sorts particuliers, donc pas besoin d'en avoir une, contrairement à la Métamorphose ou aux Sortilèges. J'avoue que je me suis bien amusée à imaginer cette époque ^^

L'idée que Rowena rencontre Ollivander vient du wiki HP anglais en fait, où il est dit qu'elle "a sans doute obtenu sa baguette grâce à Ollivander, ou l'a fabriquée elle-même". J'ai fait d'Ollivander le père d'Helena car, autrement, je n'aurais pas eu la place de traiter de l'intrigue de l'enfant et de celle de la baguette séparemment... Et comme ça j'ai un prétexte pour qu'il lui fasse un cadeau précieux. Quant à leur séparation, c'était soit ça, soit il mourait, le choix a été vite fait :mrgreen: 

J'ai voulu en effet mettre l'accent sur la soif de connaissance de Rowena plutôt que sur l'intelligence, parce que pour moir Serdaigle n'est pas la seule maison intelligente : les autres le sont aussi, mais d'une manière différente, plus stratège pour Serpentard, bosseuse pour Poufssoufle et blagueuse pour Gryffondor. Or, je voulais vraiment que Serdaigle se démarque ! Et puis, en tant que Serdy, ce que j'aime le plus dans cette maison est la curiosité. Oui, Serdaigle s'enrichit réellement par l'esprit, et ta formulation est très proche de la devise de la maison d'ailleurs. ^^ "Talent de conteuse"... Merci <3

Pour la petite histoire, Percy n'est pas simplement là en ami d'Olivier : dans ma tête ils sortent ensemble. Je ne pouvais pas le dire parce que cette fic' est censée être un Olivier/Luna, mais j'avais quand même envie d'en mettre un clin d'oeil. Et je suis totalement d'accord avec toi : Percy s'entendrait à merveille avec Luna, ne serait-ce que par leur passion commune pour la lecture.

Merci beaucoup pour ta review !!


Laissée par : Bloo le 26/03/2018 19:26 pour le chapitre Là où s’invente l’ambition
Je continue sur ma lancée et j'ai toujours le même petit sourire enchanté parce que ton histoire est vraiment très, très belle et que j'apprécie cette amitié qui s'esquisse tout doucement entre Olivier et Luna. C'est vraiment original, je crois que c'est la première fois que je lis sur ces deux-là ensemble en fait, et pourtant ça me semble déjà naturel de les imaginer amis à te lire parce que ça paraît si évident !

J'ai adoré l'histoire de Poufsouffle, surtout que Poufsouffle c'est ma maison alors j'attendais avec impatience l'histoire d'Helga. Tu as un vrai talent de conteuse, c'est incroyable, j'ai l'impression d'être à nouveau une enfant écoutant les légendes racontées par sa grand-mère sauf que j'imagine Luna à la place, Luna aux grands yeux bleus, Luna qui regarde Olivier avec bienveillance. C'est drôle parce qu'on dirait deux opposés, comme ça, mais ils se rejoignent par leur caractère passionné et j'aime beaucoup ça.

Bref, Helga Poufsouffle. Ce que j'adore, en fait, c'est que tu proposes vraiment ta propre voie à chaque personnage pour l'instant, et je n'ai jamais lu quelque chose de similaire sur Helga jusqu'à présent, comme c'était le cas pour Godric. Mais ça ne veut pas dire que ce n'est pas parfait pour elle, au contraire même ! Helga a créé la maison de la justice, de l'égalité, et tu lies profondément cet engagement à son histoire dans ce chapitre, tu montres d'où lui viennent ses valeurs et qu'est-ce qui la distingue, qu'est-ce qui fait d'elle une fondatrice au même titre que les autres alors qu'elle est peut-être celle à laquelle on pense toujours en dernier (Godric et Salazar sont bien plus populaires, et c'est Rowena qu'on associe à l'intelligence, pas vraiment Helga). J'ai apprécié que tu ne tombes pas dans cette facilité justement d'en faire juste la "caution gentille" du groupe, que tu fasses d'elle une sorcière aussi très talentueuse, qui ne doit sa réussite qu'à son abnégation, sa patience, son envie d'apprendre, son courage ! C'est vraiment un très beau portrait que tu as dessiné là.

J'ai eu le coeur serré pour Luna à la fin, en sachant que la situation n'allait pas s'améliorer pour elle avec ses camarades et qu'en plus, Olivier n'était plus à Poudlard après cette année-là. Je me demande d'ailleurs comment tu imagines leur histoire pour la suite ? Je suis vraiment contente de lire ton histoire en tout cas, elle est vraiment très jolie !

Réponse de l'auteur:

Ouah, encore une fois ta review me fait extrêmement plaisir ! Merci beaucoup !

En fait, j'ai vraiment voulu intégrer le contexte moyenâgeux à cette fiction, et montrer plusieurs situations différentes, comme des petites parcelles de cette époque. Je voulais intégrer une nouvelle situation, changer de classe sociale, avec chaque personnage, alors travailler leur background (en plus d'être le minimum syndical pour une fiction centrée sur eux) ça m'a aussi permis de m'éclater au niveau historique ! Et puis, une fois que j'avais posé les bases de leurs histoires respectives, je n'allais pas tout laisser tomber, ç'aurait été trop facile comme tu dis. Du coup, commencer à montrer les caactéristiques de leur Maison me permet aussi de faire le lien avec ce pourquoi on les connait : Poudlard, parce que je savais que je n'allais pas avoir le temps de parler de la construction du chateau en elle-même. Et, pour moi, Helga ne devait surtout pas échapper à la règle ! C'est vrai qu'elle est souvent invisibilisée, mais elle est une Fondatrice, et je pars du principe que si elle l'est devenue, c'est qu'elle est une sorcière puissante... Construire une école de sorcellerie ne doit pas être une chose facile ! Alors j'ai mélangé ce point de départ avec les qualités que l'on connait des Pouffy : la patience, la bienveillance, l'abnégation, j'ai ajouté une touche d'envie d'apprendre parce qu'il en faut bien pour construire une école, ça a donné la vie décrite dans ce chapitre. D'ailleurs, je suis contente que tu aies vu les qualités exacte que j'ai voulu mettre, et surtout que ce portrait te plaise ! Surtout si tu es Pouffsoufle ! 

Oh oui Luna... On nous dit qu'elle est harcelée dans le canon et, même si ce n'est pas beaucoup évoqué, je ne pouvais pas ne pas en parler. Par contre, je n'imagine pas vraiment de suite à leur histoire, je me suis contentée de ce dont j'avais besoin pour cette fiction... Mais c'est une question intéressante ^^ Encore merci pour cette review !


Laissée par : Bloo le 26/03/2018 18:44 pour le chapitre Là où s’achève le combat
Quelle très jolie histoire Ella ! Merci beaucoup d'avoir participé à l'Echange de Noël 2017 et bravo pour ce joli texte !

J'ai beaucoup aimé la légende, surtout que j'aime beaucoup tout ce qui est conte et mythe. Mais je crois que j'ai encore préféré le tout début, le passage avec Luna qui s'aventure dans la nature et la rencontre complètement fortuite avec Olivier. En fait, j'avais l'impression d'avoir une toile plutôt qu'un texte en face de moi : je voyais Luna, le paysage, la rivière, les papillons, vraiment tu as une très belle écriture, très imagée, j'avais l'impression d'être projetée dans l'image ! Et j'ai adoré l'idée d'une rencontre entre Olivier et Luna, je n'ai jamais trop lu sur ces personnages ensemble avant je crois, et pourtant en te lisant, je me suis dit qu'il y avait un truc, un potentiel avec eux, que c'était naturel et que quelque part, même s'ils sont différents, il y a un truc qui les rapproche aussi beaucoup : leur passion, celle de Luna pour le merveilleux, celle d'Olivier pour le Quidditch.

Bon, je dis que j'ai encore préféré ça au conte, mais pas vraiment en fait, parce que le passage de la légende est aussi merveilleusement réussi. Je me répète mais tu as vraiment une très belle écriture, j'avais l'impression de lire un vrai conte, vraiment, c'était très beau, très joliment raconté, et j'ai beaucoup aimé parce que ça change de ce que j'ai déjà pu lire sur les Fondateurs et notamment sur Godric ! J'aime bien l'idée que Rowena et Helga soient les premières à avoir eu l'idée de faire l'école et qu'elles ne se soient pas juste greffées à Godric et Salazar, et j'ai hâte de savoir quelles sont les autres histoires que va raconter Luna à Olivier. Merci beaucoup pour ce très joli moment, je vais essayer de lire les prochains chapitres aussitôt !

Réponse de l'auteur:

Ouah, merci ! Je suis ravie que ça t'ait autant plu ! Ce que tu dis sur la toile me touche, parce que consruire une ambiance, des images, et plonger le lectorat dedans est exactement le but que j'avais en tête en écrivant... Alors je suis ravie de voir que ça a marché ! D'autant plus que je me suis vraiment amusée à imaginer la réserve. Pour Luna et Olivier, l'idée vient de Dedellia qui voulait un pairing avec eux, et les rendre crédibles ensemble était l'un des défis de cette fanfic'. Encore une fois, je suis trop contente de voir que ça a fonctionné sur toi :)

Oh, ouah, merci ! Tes compliments sont vraiment adorables... Je n'ai jamais rien lu sur les Fondateurs, donc c'est peut-être pour ça que ma représentation d'eux change... En tout cas, j'avais envie de donner une réelle place à chacun d'entre eux, et surtout pas de laisser Rowena et Helga spectatrice !

J'espère que la suite sera à la hauteur ^^


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.