S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

104ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 104e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 26 septembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!


De L' équipe des Nuits le 18/09/2020 17:43


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de novembre 2020 sont ouverts ! Venez choisir entre : Parodie, Maladie mentale, Voyage temporel, Missing moment ou Antagoniste(s).

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 30 septembre 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 16/09/2020 22:07


PROJET HPF – « SAL - Semaine d'Adaptation Ludique »


Aujourd’hui, nous vous proposons de participer au super projet d’intégration du forum de l’association HPF ! Entre découverte du fonctionnement et rencontres avec d’autres membres via des animations ludiques…

Ses organisatrices vous présentent le projet : « Tu viens d'arriver ? Tu te perds encore dans les méandres de ce forum et tu aimerais en savoir plus ? Tu es là depuis si longtemps que tu fais partie des meubles et tu voudrais partager ton expérience ? Tu voudrais rencontrer de nouvelles personnes ? Alors la SAL est faite pour toi !
La Semaine d'Adaptation Ludique est la semaine d'intégration du forum HPF. Pendant dix jours, votre équipe et vous devrez affronter jeux, défis et devinettes afin de découvrir chaque recoin des sites HPF et créer des liens avec les membres. Si ça vous intéresse, rendez-vous sur ce topic !

Les informations utiles :
- Les inscriptions auront lieu du 11/09 au 30/09
- La SAL aura lieu du dimanche 11/10 au mercredi 21/10
- Les équipes sont constituées de jeunes et anciennes et anciens du forum »

Bonne intégration !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 11/09/2020 12:05


PROJET HPF – « Story of music »


Vous êtes fans d’écriture et de musique ? Ce tout nouveau projet est fait pour vous !

Son organisatrice, Lyssa7, vous le présente : « Ce projet tourne donc autour de la musique. Le but est de s'en inspirer pour écrire un texte.
Le projet comporte trois axes sur lesquels je me suis basée :
- L'ambiance/le genre (pop, rock, metal, soul, reggae, rap, musique traditionnelle),
- Un instrument qui est associé à ladite ambiance et influence le texte, ainsi que
- Une chanson qui appartient au genre choisi par le participant.

L'auteur doit donc associer ces trois axes pour écrire son texte, et on doit ressentir l'influence du genre, de l'instrument et de la chanson à travers les actions/la personnalité du personnage, l'époque choisie, le contexte, etc.
Il n'y a pas de conditions particulières et la deadline est fixée au 15 janvier 2021. »

N’hésitez plus à vous inscrire ! Lyssa7 et les autres participants n’attendent plus que vous sur ce topic !
Bonne écriture !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 09/09/2020 11:31


PROJET HPF – « PROUD TO BE ME »


La rentrée HPF s'annonce studieuse grâce à un tout nouveau projet d’écriture !

Son organisatrice, Alrescha, vous le présente : « Ce projet a pour but de vous faire écrire sur un personnage LGBTQ+. Toutefois, les catégories slash et femslash sont à éviter afin de valoriser les autres.
Pour participer, plusieurs formules vous sont proposées :

- Créer un OC.
- Utiliser un personnage de l’univers d’HP existant dont on ne connaît rien ou pas grand-chose.
- Utiliser un personnage de l’univers d’HP dont on connaît tout ou presque, mais que l’on choisit de montrer différemment.

L’objectif n'étant pas de se presser mais d'apporter un vent de liberté, une deadline symbolique est fixée au 30 juin 2021. »

Intéressés ? N’attendez plus et venez vous inscrire, poser vos questions et suivre l’avancée du projet sur le topic dédié !
Bonne écriture !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 06/09/2020 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Roxane-James, princesse, Eanna, jukava, Violety, Ielenna et Melfique qui nous ont donné chaud et qui remportent la Sélection Lemon !

Pour octobre 2020, nous partirons en exploration avec la Sélection Quête/Voyage initiatique. Venez proposer deux fanfictions sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de septembre, découvrez les différents visages de la maison en jaune et noir avec notre Sélection Poufsouffle. Venez voter pour vos histoires préférées ici.

Belle rentrée à toutes et tous !


De L'équipe des Podiums le 05/09/2020 20:50


Reviews pour Comme un poisson dans l'air

Laissée par : AleynaButterfly le 28/05/2020 20:54 pour le chapitre Chapitre unique
Que c'est triste ! Mais que c'est beau ! Je ne suis habituellement pas spécialement attirée par la next-gen, donc je m'attendais à lire un peu en diagonale, mais pas du tout. J'ai été happée par les sentiments de Fred. Comme James, comme Albus, comme Lily, je n'aime pas trop cette tendance à donner des noms de personnes proches décédées par JKR. Fred, c'est le pire, comme tu l'esquisses si bien. Il est la blessure la plus fraîche, la moitié d'un tout qui a disparu pour toujours. J'ai été touchée par sa peine et j'espère qu'un jour, il prendra conscience de son unicité malgré tout

Réponse de l'auteur: Oh... Merci beaucoup pour ta review, elle me touche vraiment. Je suis super heureuse que cela t'ait surprise et autant happée, je te remercie pour ton retour !

Laissée par : Drachvador le 03/05/2020 19:48 pour le chapitre Chapitre unique

Coucou Tiiki !

Je suis tellement, mais tellement contente d'être tombée sur ton texte aujourd'hui. Il est magnifique. Il faut que je m'en remette. J'espère que tu es prête à lire une review avec seulement le minimum syndical de sens et de cohérence.

Il y a un truc qui me frappe, mais si ça se trouve c'est juste moi qui délire : Fred est tellement plein de colère, il voudrait tellement être juste lui-même, il ne veut pas son prénom tout simple, il se privé de l'echappatoire que représente pour lui le deuxième prénom. Par Beedle j'adore comment tu représentes ça. Et pourtant : à cause de sa colère, il ne remarque pas que sa mère lui donne un moyen, un tout petit moyen d'être seulement lui. Elle l'appelle Freddie. Pas Fred. Et j'ai peut-être tort, mais je ne crois pas que Fred soit appelé Freddie dans tout HP (je sais que quand George perd une oreille on l'appelle Georgie, mais je crois que c'est tout). Ce surnom, il est juste à lui, et il ne s'en rend même pas compte. Ça me fait éprouver trop d'émotions (tu étais prévenue ^^)

J'adore le titre. J'adore la réplique de Fred la fin. Déjà les métaphores c'est génial, mais la tienne frappe particulièrement, et le meilleur c'est quand on pense que Fred se sent tellement mal que ça lui vient comme ça, sans se creuser la tête. Magnifique. Je ne sais pas quoi dire d'autre.

Pour continuer dans la petits poissons : le portrait que tu fais de tous ces enfants de la next gen est juste... Waouh. Surtout Dominique. Et j'adore ta Roxanne aussi. Je ne sais pas si tu as écrit d'autres textes sur la next gen mais il faut vraiment que j'aille voir.

Et puis le moment, tout petit dans le texte, de l'échange de regard entre les parents ! Et en même temps, ce qu'avons-nous fait qu'ils se demandent, c'est encore continuer leur erreur. C'est aussi parce qu'ils continuent à croire que tout repose sur eux que Fred etouffe.

J'espère que je n'ai pas fait une relecture complète de ton texte. C'est juste qu'il m'a beaucoup plu et émue. Zandry a eu un magnifique cadeau de Noël :D (et j'aurais dû aller voir les cadeaux des autres avant aujourd'hui). Merci pour cet OS, à chaque fois que je lis un de tes textes je l'adore.



Réponse de l'auteur: Coucou Drachvador !

C'est vraiment une très agréable surprise de te voir sur ce texte et je suis trop contente qu'en plus il t'ait plu ! Je suis prête à lire une review avec seulement le minimum syndical de sens et de cohérence ! (quoi qu'elle en a, je trouve, du sens et de la cohérence ^^)

C'est drôle parce que ce "Freddie" c'était une vraie marque de tendresse de la part de sa mère (parce que quoi qu'il en pense ses parents l'aiment d'une manière ou d'une autre), mais j'avoue que je n'avais pas vu ça comme ça, le fait que ce surnom puisse être une manière de lui donner l'occasion d'être vraiment lui, une personne à part. D'après le Wiki HP (ma bible de chevet), dans le canon seule Bellatrix l'a appelé comme ça (et George dans un des films). J'écris beaucoup sur les jumeaux donc à force j'ai fini par considérer comme canon ce surnom (j'étais à mille lieues de ces subtilités). Mais pourquoi pas, honnêtement j'aime beaucoup cette impression que tu as eue à la lecture, zut j'ai envie de dire que j'avais tout prévu moi ! cette interprétation est très cool ! xD

J'ai une fiction longue sur Teddy et la Next Gen dans les placards depuis des années, il y a deux chapitres en ligne quelque part sur mon profil. D'ailleurs je vais sûrement bientôt poster la suite, c'est bien de me donner des coups de fouet ! Roxanne est un personnage que j'aime énormément. Dominique... c'est compliqué. Je suis contente qu'elle retienne un peu ton attention.

Ne t'inquiète pas j'ai adoré ta review ! C'est toujours fascinant de voir quelqu'un décortiquer un de tes textes avec autant de passion ! (et puis en plus quand le lecteur c'est toi, je bondis de joie!) Mille merci, ça me fait super plaisir de savoir que tu as autant aimé ta lecture, que ce texte a réveillé tout ton enthousiasme et a donné libre cours à de superbes interprétations !

Laissée par : selket le 20/04/2020 17:33 pour le chapitre Chapitre unique
Coucou Tiiki,

Je ne lit pas assez souvent ta plume et c'est bien dommage car elle est magnifique. J'ai adoré ton Fred et tous ces poissons. Tout est parfait le titre, les métaphores, les poissons, cette fin et surtout cette triste réalité poisseuse qui nous colle a la peau et englue le coeur de Fred.

Selket

PS : Je ne sais pas si tu le sais mais ton texte a été proposé pour les sélections du mois de mai.

Réponse de l'auteur: Bonjour selket !

Tout d'abord, félicitations pour ta nomination aux Podiums, je suis sûre que tu porteras très bien ces nouvelles responsabilités et je suis très heureuse pour toi. J'ai vu que le texte avait été proposé pour les sélections et j'en ai été un peu surprise et très touchée !

Je te remercie pour ta review et pour tes impressions de lecture qui me ravissent au possible ! Je suis super contente que cet OS t'ait plu. Tes compliments, sur ma plume comme sur ce texte, me vont droit au cœur et je ne sais pas trop quoi te dire si ce n'est : merci beaucoup, ta review est parfaite !

Laissée par : Wapa le 19/04/2020 18:48 pour le chapitre Chapitre unique

Coucou Tiiki ! 

Bon ben déjà welcome baaaaack ! J'espère que ton retour en France s'est bien passé :)

Sinon je suis très contente d'avoir découvert un nouveau texte de toi. Comme souvent lorsque je te lis (souvent ou toujours ? XD) il y a vraiment des phrases qui claquent, qui ressortent particulièrement et qui sont très belles : "il avait atteint l'âge où il n'était plus normal d'être anormal", "poisson commun. Poisson vilain. Poisson chagrin", "poisson soleil. Sole arc-en-ciel", "il serait juste un Fred Weasley" 

D'ailleurs j'ai beaucoup aimé cette image de banc de poissons, avec chaque cousin associé à un en particulier. Grâce à toi, j'élargis ma culture G parce qu'il y avait plusieurs appellations que je ne connaissais pas ;) Ça donne envie de s'arrêter sur chacun pour mieux comprendre le parallèle. Certaines comparaisons sont plus évidentes que d'autres. J'aime bien aimé naïveté/poisson rouge ou immaturité/poisson-chien. Teddy par contre j'en ai juste déduit qu'il ne l'aimait pas trop comme il est "poison" mais on ne sait pas vraiment pourquoi si ce n'est qu'il est "favorisé" (bon franchement en ayant été élevé par sa grand-mère c'est quand même exagéré de la part d'Hugo de le considérer comme tel). 

On sent à travers tes mots toute la rancoeur de Fred face à cet héritage empoisonné. Un mal-être et une dévalorisation constante qui fendent le cœur. C'est terrible et on aimerait tellement faire quelque chose pour lui. Puis, il relativise face à sa cousine Dominique et cette souffrance prend une dimension plus générale. Elle englobe toute cette génération qui se construit vaille que vaille sur les cendres. On passe du particulier à l'universel et c'est très beau. 

Voilà je me suis un peu emballée avec cette review (j'ai l'impression d'avoir fait une dissertation xD) mais c'était très fouillé comme texte alors ça méritait au moins ça ! Merci beaucoup pour cet OS.

:hug:

PS : "même lui (se) préférait Roxanne" ? "pour avoir le droit D'exister"



Réponse de l'auteur: Hello Wapa !

Merciiiii, c'est trop adorable de ta part tu es adorable ! Une de mes valises s'est payée des vacances à Amsterdam (en même temps... il paraît qu'il y a de chouettes activités là-bas), mais sinon je suis enfin avec ma petite famille, et ça c'est ce que j'ai de plus précieux. J'espère aussi que tout va bien pour toi, je te fais de gros câlins !

Je suis très contente de te voir aujourd'hui sur ce texte, j'ai toujours le sourire jusqu'aux oreilles quand je lis l'une de tes reviews ou l'un de tes textes. C'est vrai que je fonctionne un peu aux punchlines, et j'écris peu souvent dans l'ordre que tu découvres au final (je recompose un peu tout a posteriori une fois que j'ai pu dérouler des métaphores et explorer un peu les portes qui s'ouvraient au gré du hasard) (oui je sais c'est étrange ne nous étendons pas trop là-dessus xD).

Je suis partie de l'expression "être comme un poisson dans l'eau" que j'ai un peu prise à contre-courant. Du coup, le champ lexical poissonnier s'est ouvert à moi un peu par hasard, et j'ai dû découvrir bien un tiers des poissons que j'évoque à la rédaction. Toujours ravie d'élargir tes horizons linguistiques ! xD D'ailleurs ça ne m'arrangeait pas et le nombre de poissons avec un nom composé ne collait pas. Fort heureusement, j'ai fait une erreur de frappe à un moment qui m'a fait écrire "poison" au lieu de "poisson" et je l'ai gardé pour Teddy puisque ça semblait bien coller. En fait, tu as raison en cela Teddy n'est pas objectivement "favorisé", mais Fred ne l'apprécie pas parce qu'il ne trouve pas cela normal que quelqu'un qui n'est pas lié à eux par le sang s'intègre mieux dans la famille que lui (ce qui est un peu bête de la part de Fred, mais bon, il est tout simplement... jaloux. Sauf qu'il ne l'admettra pas en ces termes, il préférera remettre la faute sur Teddy).

Je suis contente que tu aies réussi à avoir une vue d'ensemble du tableau, parce que sa souffrance et sa rancœur prennent toute la place comme c'est son point de vue, mais il n'en reste pas moins qu'il n'est pas le seul poisson chagrin du banc de poissons. Il a l'impression de ne pas se fondre dans le décor, mais la question c'est aussi : est-ce qu'une seule personne prise individuellement peut arriver à se fondre dans le décor ? Il a l'impression de faire tache, mais est-ce que tout le monde ne fait pas un peu tache à sa manière ? Il idéalise certainement un peu toute la troupe (à part Dominique, mais c'est aussi différent car on ne peut pas occulter le fait que celle-ci est malade tellement c'est visible). Sauf que tout n'est pas que visibilité en surface. Il reconnaît que même Roxanne doit avoir ses propres failles. Comme tu le dis très justement Teddy aussi n'a pas une vie toute rose. Je n'imagine pas non plus la Next Gen comme 100% torturée, mais je ne crois pas qu'avec une aussi grande cousinade tout soit aussi évident que celui-ci semble le décrire. C'est juste que les problèmes des autres ne l'intéressent pas autant que les siens, et c'est humain après tout. Il se dévalorise constamment, a un sentiment d'infériorité d'autant plus grand qu'il a comme modèle des "héros" de guerre entre ses oncles et ses tantes (ne parlons pas non plus de l'autre Fred parce que comme absolu on peut pas faire pire, le mec est mort quoi...). Et en plus il aime et idéalise tellement sa grande sœur qu'il s'en oublie encore plus (du coup c'est en cela que je voulais dire qu'il "se" préférait Roxanne).

Ne t'excuse surtout pas pour le beau cadeau que tu me fais, tes impressions me sont toujours très précieuses. Je suis presque plus emballée que toi parce que c'est un texte qui me tient beaucoup à cœur et qui me touche beaucoup (c'est un peu bizarre de dire ça en tant qu'autrice et un peu présomptueux aussi, mais je voulais tellement faire plaisir à Zandry que j'ai eu un rapport à son écriture vraiment particulier, je l'ai encore plus intellectualisé que d'habitude). Je te remercie pour ce temps que tu as passé à me lire et à reviewer ce texte, à le remuer avec autant de passion. Tu soulèves des aspects très intéressants que je ne fais qu'effleurer et tu poses les mots sur ce que je me contente simplement de montrer.

Merci pour tes corrections de fin de review, comme d'habitude pour m'assurer que le texte est orthographiquement impeccable je peux me fier à ta relecture attentive et ça c'est un luxe qui n'a pas de prix ! xD

Merci encore Wapa et à très bientôt sur la plateforme ou sur le forum ! :hug:

Laissée par : Zandry le 15/03/2020 22:47 pour le chapitre Chapitre unique

 

Bon je ne sais plus ce que je t'avais dits alors je reprends du début

 

J'adore la comparaison des poissons, donc à partir de là j'aime déjà le texte.

Et j'aime justement cette comparaison qui vient surplomber celle qu'il s'impose constamment, il se compare à ses cousins, il compare ses cousins, il compare sa famille.

Il est obsédé par sa supposée étrangeté, par l'impression de ne pas nager dans le ban, et pire de ne pas nager tout court. Il est différent et il joue au jeu des différences, toujours. On pourrait se laisser croire qu'il attends que quelqu'un lui dise que c'est mieux aussi, d'être différent. En tout qu'à j'ai l'impression que c'est ce que toi tu as voulu dire en appuyant sur le décalage qu'il ressent. Je veux dire, le fait de le montrer différent. Nous lecteurs on l'aime bien Fred. Même si il aime s'apitoyer, que tu veux qu'on ai pitié, je l'aime bien, même au delà de la pitié. Ça donne l'impression qu'il a comprit et qu'il veut pas se l'avouer, qu'il a comprit. Parce que toi tu nous dit tout sauf ça, et que tu attends qu'on se le dise nous même. Alors je me le dis, Fred, que c'est mieux de pas leur ressembler, mais aussi que tu leur ressembles dans tes différences qu'ils se cachent.

 

Enfin bref, je trouve qu'associer un poisson à chaque enfant nous en apprend beaucoup sur eux. En une phrase, on sait déjà le masque qu'ils portent et l'histoire qu'ils se racontent. (J'aime beaucoup le Teddy poison, j'adhère totalement à ce Teddy ! Enfin après avoir épié les textes de Hugo comment faire autrement... Est ce que tu as lu les textes de Hugo ? Je penses que tu l'a fais mais si jamais tu es passée à coter, fonces tu va adorer!)

 

 

 

 

Le sentiment d'injustice, que tu ne cites qu'une fois, est pourtant présent et pesant tout au long du texte. Ce sentiment qu'on lui a voler sa vie. Que son père pour être entier lui à voler une partie de lui même, le laissant incomplet.

 

Quel égoïsme, c'est vrai et je me le suis toujours dits, d'appeler son fils Fred. Et tu vois, personne n'aurait jamais imaginé qu'il ferait autrement. C'est vrai que c'est un hommage.

J'ai toujours détesté ça, de faire porter aux enfants le poids de l'hommage. Donner des noms de gens qui ont compter à ses propres enfants, c'est vraiment pas un bon plan si tu veux mon avis, il n'existe même pas encore que déjà on lui donne une identité. Je crois qu'on devrait nous même choisir nos prénoms !

 

 

On a envie de le prendre dans nos bras et de lui dire mais non, ça va aller, on a envie qu'il y croit et on a envie que ce soit vrai. Poisson commun, poisson vilain, tout du long il se le répète mai tout porte à croire jusque dans le titre et surtout dans le titre que non, non commun certainement pas. Il se sent fade dans les couleurs du tableau Weasley, parce que les Weasley et l'admiration qu'il leur porte lui font croire qu'il ressemble à ceux qui n'en font par parti.

Et c'est ça le texte, c'est ça que tu dis, il n'est pas fait pour ce tableau et on le lui a imposé. Alors il faut qu'il en sorte !

 

 

J'aurai aimé la façon dont il voit ça sœur, j'aurais aimé leur relation si il n'y avait pas eu tout le reste et que ça n'avait pas été un clou de plus dans le cercueil de Fred.

 

Ça me rend triste, malade même, sa passivité, sa résignation, sa colère sourde et glaciale qui le ronge, je ne supporte pas de voir les gens baisser les bras, ça m'indigne, ça me donne mal au ventre, de voir les gens vivre par procuration. On a envie de lui crier « bouges toi ! La vie c'est pas que ça ! ». Et ça vient de l'éducation souvent, cette façon qu'on peu avoir d'accepter son sort ou de se révolter, mais on peut choisir qui on est même si on a été éduquer à penser qu'on a pas le choix.

 

Alors voilà ce que je voudrais lui dire, à Fred, qu'il peut se lever et que oui c'est ce qu'on a fait de lui, oui c'est nul a chier, ça fait un mal de chien tout ce gâchis, mais que je peux lui promettre qu'il peut décider de faire quelque chose de lui, maintenant qu'il peut voir ce qu'on a fait de lui.

 

 

 

Enfin bref, d'après moi Fred n'est pas un poisson dans l'air mais plutôt un oiseau dans l'eau. Il n'est pas ce qu'il pense être. La phrase «  les chiens ne font pas des chats », est très souvent fausse. Mais on croit qu'on est chien et c'est pour ça que ça fait mal.

 

 

Et puis je voulais rapidement parler de cette famille qui dysfonctionne et que décrits si bien. Quel égoïsme. On dit que les familles c'est des mini sociétés. Ici c'est très fidèle. Ils n'ont pas envie de les voir, les moutons noirs, les moutons gris, les poissons qui n'en sont pas, ceux qui n'ont pas de place dans le ban. Alors ils les encerclent, ils, les faux poissons recouverts par leur masques, les étouffent, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent le ventre à l'air et le dos tourné vers le fond, comme tu l'a si bien dit.

Et quelle froideur aussi. Tous, sous leur jolis masques de poissons, ils crèvent, ils flottent un peu plus à chaque instant. C'est vrai que c'est si facile de leur en vouloir.

 

 

 

 

 

 

Et puis je me répète parce qu'après ce long pavé, on est plus à trois lignes près, c'est si bien écris. Ça j'avais dû te le dire, enfin te le redire. J'aime ton style, j'aime ce que tu fais, j'aime tes idées. C'est beau, toujours. Ce qui est laid est si bien raconté que s'en est beau. C'est un peu ta marque de fabrique, et c'est pour ça que j'ai l'impression de trouver dans tes textes quelque chose de Hugo dans le sens où vous parlez parfois de choses semblables si différemment. Toi tu dis la beauté de la laideur, ici par exemple, l'injustice, le pitoyable, est fin et même si tu le dis sans le cacher j'y trouve beaucoup de subtilité et un peu de pudeur. Hugo, il fait la même chose mais il dit la laideur de la beauté.

J'espère que tu le prendra comme un compliment si (ou quand) tu as lu ses textes.

 

Bref c'est peut-être inapproprié de faire l'éloge d'un autre auteur dans une review qui t'es destinée et peut-être que ça l'est aussi de t'y comparer, mais ça faisait un moment que je me faisais la remarque en lisant tes textes. Si ça se trouve je suis totalement à coter de la plaque, c'est un truc qui m'arrive souvent. Dans ce cas, dits le moi et ne prends pas de pincettes.

 

 

Bon je vais m'arrêter là, cette review est plus longue que mes textes, mais ton Fred est très inspirant. Et puis en parlant de ça, ça faisait quelques mois que je m'essayais à écrire sur lui, sur Fred, et je ne sais plus quoi en faire, parce que même si tout le monde est capable de trouver ses lignes directrices, sa famille dysfonctionante, je n'avais jamais lu quelqu'un lui donner autant de profondeur dans sa colère.  

 



Réponse de l'auteur: Bonjour Zandry !

Avant toute chose, merci, merci, merci ♥ Je suis désolée de te répondre aussi tard car je n'avais pas vu ta review ici et parce que je voulais prendre le temps de te faire une RàR à la hauteur de ce que tes adorables retours ont déclenché chez moi. Je suis juste super heureuse de voir que ton cadeau t'a plu et c'est vraiment le plus beau des retours pour moi, surtout vu comme j'aime ce que tu écris. Comme je te l'avais confié, je n'ai pas eu à vraiment sortir de ma "zone de confort" pour la simple et bonne raison que nous sommes assez semblables dans nos goûts (ou en tout cas, personnellement, je me sens proche de tes textes sur bien des points, et j'ai l'impression que c'est assez réciproque, je trouve ça un peu fou). Bref, je n'aurais pas pu mieux tomber, je suis aussi ravie que toi du hasard de cet échange 2019, et je me suis juste régalée à écrire pour toi sur des thématiques et des personnages qui te (me, nous) parlaient. J'avais vraiment pris beaucoup de plaisir à préparer tout ça pour toi, et j'avais fait en sorte que le pdf soit le plus agréable que possible à lire pour toi... Que tu n'aies plus qu'à le déballer au pied du sapin ! Je suis contente que les roches que je t'ai envoyées et le lance-pierre ne t'aient été d'aucune utilité :ange: En tout cas tu m'avais fait trop rire à me renvoyer des licornes iiiiih. Bon allez on se concentre ! Je vais essayer de rebondir sur ce que tu me dis ici et sur ce que tu m'avais dit dans ton mail !

J'avais été super triste quand je m'étais rendue compte que tu pensais que ton petit Lutin t'avait oubliée pour Noël... Fichus SPAM ! xD Tu ne "sais plus" ce que tu m'avais dit, mais je m'en souviens très bien. J'ai adoré ton enthousiasme à chaud, ta spontanéité, tes commentaires qui partaient dans tous les sens possibles et désirables à la fois. Je me rappelle très honnêtement avoir fondu en larmes devant ton message et ne pas avoir su quoi répondre (et puis j'avais un sourire très idiot sur le visage pendant plusieurs jours après, haha). Je suis tellement touchée que ton cadeau t'ait plu, et que tu le considères comme un des plus beaux textes de fanfiction que tu aies lu (MAIS OMG J'AI ENVIE DE REPLEURER JE VIENS DE RELIRE TON MAIL TU ES ADORABLE). Je suis très touchée que tu l'aies fait lire à ta sœur aussi, et je suis contente qu'elle ait aimé, surtout si elle n'est pas fan du format de l'OS de base.

La seule incertitude pour moi c'était de savoir si tu allais ou non aimer la métaphore filée (bon, je pense que la réponse est claire maintenant, mais ça me faisait un peu peur parce que c'est ce que j'adore écrire et lire mais c'est aussi le genre de choses à côté desquelles on peut passer facilement à côté... plein de gens y sont hermétiques et ça n'est pas grave, mais si tu n'avais pas aimé j'avoue que j'aurais été déçue, et puis un peu triste aussi que tu aies reçu un cadeau qui ne te plaisait pas trop) (désolée je parle beaucoup mais c'est à la hauteur de ma joie quand je lis tes retours je suis trop heureuse que ton cadeau t'ait plu finalement youpi la vie est bien faite).

Donc la comparaison. Oui parce qu'il faut parler du texte aussi xD La comparaison : elle m'est venue de l'expression "comme un poisson dans l'eau", que j'ai voulu prendre un peu à contre-courant. Ça a d'ailleurs donné le titre, je suis pas très originale pour le coup. Tout la question étant : est-il à sa place ? que devient un poisson mal à l'aise, un poisson "hors de l'eau" ? Il ne peut pas s'empêcher de se comparer avec sa multitude de cousins parce qu'il vit depuis toujours avec eux, et pourtant il ressent ce décalage insupportable. Il se sent "anormal", "différent", et au fond, oui, il l'est... Et même s'il n'a pas le recul nécessaire et qu'il en souffre, je pense comme toi qu'il n'est pas forcément mauvais d'être différent. Roxane lui dit très justement d'ailleurs. Mais c'est difficile pour lui de l'entendre, parce qu'au milieu de la grande famille sa sœur est peut-être la seule qui se soucie vraiment de lui (enfin, c'est l'impression qu'il en a en tout cas). Comme tu dis, sa sœur c'est comme un "clou de plus dans son cercueil", et c'est terrible parce que leur relation à tous les deux, je l'imagine extrêmement forte. Mais c'est d'autant plus terrible pour lui que (1) sans elle il coule (et sans elle, il le sera forcément à un moment ou à un autre en grandissant) (2) parce que ça le renvoie à son propre complexe d'infériorité tellement il l'idéalise et la place sur un piédestal et aussi que (3) la force de leur lien le ramène à la faiblesse des liens qu'il a avec les autres. Peut-être qu'avec le temps, qu'avec l'âge, qu'avec la multiplication des expériences de vie, ça s'arrangera... ? Les liens familiaux, ça se construit aussi, et il est encore jeune. Il n'est certainement pas "commun", mais sa tristesse le ramène à une impression de vie "sans saveur" et "sans couleur". Il n'est pas fait pour ce tableau imposé (et en même temps, le tableau lui est-il vraiment imposé ? Dominique aussi fait un peu "tache", non ? peut-être finalement que chacun fait un peu "tache" à sa façon mais qu'il est trop concentré sur lui-même pour s'en rendre compte ? est-ce que chaque membre de la photo n'a pas la même impression en lui de cadre imposé ? c'est en effet un tableau de famille qui pourrait être tableau d'une "mini-société"...). Tout le monde est un petit poisson chagrin à un moment de sa vie. Et puis je ne suis pas sûre que l'on puisse vraiment ranger les uns ou les autres dans des cases bien définies, catégoriser les uns ou les autres objectivement ("poison" pour Teddy, c'est clairement subjectif, et ça ne peut se justifier que par la rancœur et la jalousie de Fred).

J'ai bien entendu déjà lu Hugo, beaucoup (la majorité si ce n'est l'intégralité de ses textes à l'époque, il faudrait que je vois ce qu'il a écrit depuis). Je n'ai pas trouvé l'évocation de cet autre auteur inappropriée, même si j'ai été surprise à la première lecture de ta review. Je t'avoue que c'est un peu étrange que tu me parles de lui parce que je ne me sens pas si proche que ça ni de son style d'écriture ni de la manière dont il traite ses personnages (enfin si, je vois bien le côté torturé, mais j'ai pas de focus particulier sur la Next Gen en-dehors de cet OS, c'est juste les enfants de George qui me touchent un peu plus, les enfants de Bill et Fleur, et Teddy à la limite). Peut-être ? S'il y a des auteurs qui m'ont fortement marquée et certainement un peu inspirée, il n'en faisait - consciemment du moins - pas partie. Mais je ne prends pas du tout la comparaison mal puisque si elle te vient à l'esprit, cela t'appartient totalement, et je suis au contraire flattée parce que c'est un peu un poids lourd de la fanfic ! J'ai beaucoup aimé cet auteur et le travail qu'il a fait sur la Next Gen est vraiment incroyable. Sinon, "dire la beauté de la laideur", j'ai l'impression que tu es en train de commenter Baudelaire, alors je prends ! xD

Ah... La question du nom-hommage. Grande question (désolée de parler autant mais tes réflexions en soulèvent plein d'autres chez moi). J'espère que ça ne te paraîtra pas déplacé que je parle à mon tour d'une autre autrice de la plateforme mais je vous sais plutôt proches donc tu verras ce dont je parle : le texte de Drachvador sur Colin/Coleen aborde avec beaucoup de tendresse et d'intelligence la question. Il y a bien sûr un côté très égoïste de la part du parent, le nom qui est censé définir notre identité se rapporte alors directement à quelqu'un d'autre et ça peut être perturbant, et en même temps... Il n'y a peut-être pas que du mauvais, je ne sais pas. Choisir nous-mêmes nos prénoms ? Oui, peut-être une bonne idée. Difficile à réaliser puisque quand on naît on ne peut pas trop donner son avis, mais bon. Peut-être rétrospectivement avoir le droit de changer ? Je ne sais pas.

"Le sentiment qu'on lui a volé sa vie" : oui, c'est exactement ça. Je suis si contente que tu arrives à lire tant de choses dans ce texte ! Cette obsession pour sa différence et la thématique récurrente de l'injustice... ce sentiment de colère et d'impuissance, de tristesse et de résignation. Oui voilà c'est exactement ça. Mais est-ce qu'on peut vraiment "voler une vie" ? J'ai envie de lui hurler comme toi "Bouge toi !!!". Cela n'enlève rien à sa souffrance mais tout n'est pas fatalité, et peut-être qu'il se complaît malgré lui dans son sentiment d'être à la marge ? (on touche un peu à ça vers la fin : "il avait passé l’âge où l’on pouvait croire que le problème venait simplement des autres", mais c'est évacué rapidement). J'ai pas de réponse, mais il fait si sombre dans son esprit qu'il n'est peut-être pas aussi lucide qu'il le voudrait. "je peux lui promettre qu'il peut décider de faire quelque chose de lui, maintenant qu'il peut voir ce qu'on a fait de lui" <3 Oui !!

Je ne sais pas si j'ai répondu à toutes tes interrogations et rebondi sur toutes tes remarques, mais j'ai pris un plaisir énorme à lire ton propre plaisir et à découvrir ce que ce texte avait suscité chez toi. Encore une fois, je suis ravie que cela t'ait autant touché et plu. C'était la première fois que j'écrivais vraiment un texte destiné à une personne, et je suis très heureuse que ça ait pu être toi. Si tu veux écrire sur Fred, ne prive certainement pas tes lecteurs de l'un de ces beaux textes contemplatifs dont tu as le secret (où "il ne se passe [soi-disant] rien") ♥ Merci pour tes inestimables compliments, merci pour tes retours si sensibles et si détaillés, merci d'être sur ce site et de partager autant de toi à chaque fois. Et puis bien sûr, je ne saurais te remercier pour avoir proposé ce texte aux sélections de mai, ça me touche énormément que ce texte ait visé juste et que l'on soit, une fois encore, autant sur la même longueur d'onde. Au plaisir de te lire très bientôt ! Merci Zandry !

Laissée par : Carminny le 30/12/2019 19:13 pour le chapitre Chapitre unique

C'est trop triste ! Et tellement bien écrit :coeur: ! Il y a des centaines de texte sur Fred II et pourtant celui-ci se différencie des autres. La comparaison des Weasley avec un banc de poissons est géniale. Surtout quand Fred attribue à chacun de ses cousins un type de poisson. Et j'adore les deuxièmes prénoms que tu leur as attribués. C'est drôle (surtout Molly Celestina) et c'est ce qui rend la fin encore plus tragique, plus poignante. Quelle idée de ne pas donner le même nombre de prénoms à ses enfants !
On souffre vraiment avec Fred dans ce texte. Et en même temps tu éveilles ma curiosité sur ses cousins, surtout Dominique en fait.
C'est un très beau texte et je suis contente de l'avoir lu.



Réponse de l'auteur: Hello Carminny !

C'est vrai que j'avais oublié de mettre ce texte dans les recommandations comme je l'ai posté tardivement, mais je suis contente que tu aies pu le lire. J'ai beaucoup aimé décliné les caractéristiques des différents cousins et cousines pour les associer à des poissons, et j'ai encore plus adoré leur donner à tous des second prénoms bien marqués (Molly Celestina a aussi ma préférence !). Si un jour je continue de publier mon texte sur Teddy et ma Next gen, je parlerai sans doute de Dominique (mais ça suppose que j'aille loin dans mon histoire alors bon... xD peut-être un OS un de ces jours).

Merci beaucoup pour cette jolie review ! Je te souhaite une très belle année 2020 et j'espère qu'elle t'apportera plein de belles choses et beaucoup de bonheur.

Laissée par : Honia le 28/12/2019 14:32 pour le chapitre Chapitre unique
J'ai reçu un mail, m'indiquant cette nouveauté. Et au milieu des fêtes, un petit os est ce qu'il me faut.

J'ai d'abord lu Fred et puis l'association des noms de famille. Je me suis dit que tu refaisais une histoire, une histoire où Fred est vivant, Fred est en avance sur son temps et supporte sa compagne plus qu'il ne se supporte lui. Et finalement, ton écrit m'a surprise. Je ne m'attendais pas à un OS douloureux, je ne m'attendais pas à ce piège qui se referme autour de Fred junior, je m'attendais à tout sauf à cela.

Ton OS est un petit trésor, merci beaucoup.
Passe de joyeuses fêtes.

Réponse de l'auteur: Bonjour Honia !

Quel plaisir de lire tes reviews ! J'aime bien cette première lecture que tu as eue, même si j'avoue que je n'imaginais pas que la confusion avec Fred senior serait possible. C'est vrai que je préfère l'appeler Weasley-Johnson que "Fred II", c'est pire que tout xD

Merci à toi pour tes précieuses impressions, ça me met décidément de bonne humeur pour commencer la journée. J'espère que tu as passé de joyeuses fêtes, et je te souhaite une très belle année à venir !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.