S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Reviews pour Du sang sur les mains

Laissée par : Juliette54 le 21/03/2022 22:46 pour le chapitre V — Absence

Je pleeeeeure MAIS : tu as écrit "l'étonnerait", dooonc c'est du conditionnel, dooonc on est encore au stade où Remus n'y croit pas encore tout à fait. 

Donc je me demande comment et à quel moment la bascule aura lieu, et si tu drabbleras la deuxième amitié de Remus et Sirius, quand ils se retrouvent face à face dans la Cabane Hurlante. Il y a du potentiel, non ? >.> (oui, c'est intéressé)

En tout cas, tout ce drabble est marqué par la négation (sans, pas grand-chose, plus rien, jamais x 2, ne l'étonne pas). Genre dans toutes les phrases il y a de la négadtion ou bien c'est pour dire que quelque chose s'est cassé ! ça illustre tellement parfaitement que Remus n'est plus rien.

Et puis tu as écris la jolie expression "en son for intérieur". Merci pour la langue française < 3

Bref, Remus est brisé et rebrisé, et j'ai mal pour lui... 

Merci pour tes magnifiques mots < 3 Tu écris si bien sur Remus. Je voulais aussi lire un article de Thomas Beurk, mais le temps va me manquer, je reviendrai plus tard hihi

(Excuse-moi, ces reviews étaient des poches à analyses grammaticales, je suis désolée, tu fais ressortir la psychorigide fan de grammaire en moi avec ta poésie hihi)

Et vive la Julimnesiiki team ou peu importe son nom !! :D

PS : du sang sur les mains, et du cent/sang dans les mots aussi... as-tu fait exprès, Tiiki ? 



Réponse de l'auteur: ... Ton PS final me tue. C'est pas comme si il y avait des "cent", "sans", "cent", "sens", "sent" un peu partout dans ce recueil ("Mauvais presSENtiment", "Les SANGS rongés", "Premières disSENsions", "InvraiSEMblable réalité", "AbSENce"). Enfin bref ça t'apprendra à survoler mes notes d'autrice xD C'est bien vu sinon !

Alooors, pour ta question je te renvoie à la réponse que j'ai fournie à Amnesie (Julimnesiiki power !!) juste au-dessus (avec, spoiler : un drabble bonus du 2e tableau que j'avais à peine eu le temps d'esquisser pendant la Nuit)

Ne t'excuse vraiment pas de la forme que prend tes reviews, personnellement j'aime beaucoup revenir sur la construction et la langue, surtout sur des formats courts comme ça. J'ai même tendance à le faire pas mal dans mes reviews, mais je me soigne. Un grand merci pour tes reviews ♥

PS : Thomas Beurk t'attend en tout cas les bras grands ouverts si tu avais envie de plonger dans les ragots de Poudlard.

Laissée par : Juliette54 le 21/03/2022 22:31 pour le chapitre IV — Invraisemblable réalité

Encore ce cent qui revient... (le temps mes reviews vient des pauses que je fais pour savourer tes mots hihi (et savourer mon repas aussi, mais chut, tu me connais, la nourriture et moi, on est très copines hihi)

L'anaphore donne un ton tellement oppressant au texte (avec la tournure présentative "cela fait" aussi) et dilate le temps tout en le contractant brusquement : il ne se passe rien d'autre entre les moments mais c'est trop à encaisser en une heure. Mais autre chose arrive. En fait, on reçoit quatre coup dans la nuque avec Remus qui ne suffisent même pas à nous achever, parce qu'on sait que c'est pas encore maintenant que Remus va mourir et qu'il reste encore un drabble. Mais oui, quatre coups de hache (et même pas celle maladroite mais un peu près efficace du bourreau de Nick-Quasi-Sans-Tête (ok je sors désolée)).

Et ce "et les Maraudeurs" ajouté à la dernère phrase. Je pleure. 

Et en plus à la fin pour "Cela pourrait tout aussi bien faire cent ans." Tu ne retournes pas à la ligne comme si la mort de tout ne permettait aucun autre départ. Comme si tout serait fait fonction de cela à présent. C'est du génie. Je suis si triste. Tu me ronges mon coeur à moi aussi (non, je ne suis pas mélodramatique, c'est toi qui écris trop bien héhé)



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup Juliette (désolée de ne pas rebondir davantage, je pense juste que je n'aurais rien de plus intéressant à dire si ce n'est que tu es une super lectrice et que c'est un plaisir de lire tes retours)

Laissée par : Juliette54 le 21/03/2022 22:17 pour le chapitre III — Premières dissensions

Woha. 

La citation arrivait à merveille. 

Et tu as fait de ce texte une merveille.

C'est exactement ce que Remus a dit à Sirius. C'est acté dans ma tête. 

Il y a cette opposition vous/moi qui est terrible dès le début : il n'y a plus de nous, Remus s'est mis à l'écart, c'est comme si Sirius l'avait fait fuir. Et puis ce vous ce réduit à "tu" et donc il y a trois groupes à la fin : Remus à nouveau seul, James et Peter (qui sont nommés au contraire de Sirius), et puis Sirius, seul aussi. La répétition de longtemps à la fin martèle le truc. Les choses ont "changés" mais elles doivent rechanger pour que Remus soit à nouveau sauvé et...

Je pleure parce que c'est trop bien qu'en si peu de mots tu réussisses une si belle réplique. 



Réponse de l'auteur: Certains diront que j'ai corrompu les organisatrices des Nuits pour que ça tombe aussi bien. Perso je dirais juste que j'ai le cul bordé de nouilles. Mais c'est vrai que ça s'est bien enchaîné (même si j'ai parfois écrit d'autres textes entre les drabbles qu'on lit ici).

Contente d'avoir réussi à te toucher sur celui-là !

Laissée par : Juliette54 le 21/03/2022 21:47 pour le chapitre II — Les sangs rongés

... C'est Rogue qui a failli être rongé (ok, je pars me cacher, même si ce "Dévoré par la culpabilité" à la fin me fait dire que ce jeu de mot était fait exprès Tiiki, non ? >.>)

J'aime tellement les mots que tu emploies :

« Cent fois il s’était repassé la scène dans son esprit sans cesser de se torturer. »

- Reprise du « cent » d’avant. Qui sonne aussi « sang » à la fin avec « rongeait les sangs », et puis l’allitération en s qui glisse comme un nœuds coulant dans son esprit torturé.

- « se torturer » : Rogue a failli être torturé par Remus à cause de Sirius donc par Sirius finalement, mais c’est Remus qui est torturé. Encore une fois, ils sont/ont été deux proies, et tu le rappelles subtilement.

« Les adolescents avaient fini par lui avouer : c’était Sirius qui avait tendu un piège à Rogue. 

Dévoré par la culpabilité. Remus se rongeait les sangs. Et nourrissait maintenant pour Black une haine sans précédent. »

Oh alors là, j’ai toujours imaginé (sans doute à cause d’une fanfic d’ailleurs hihi) que c’était James qui avait aussitôt révélé la débilité de Sirius à Remus parce que c’était lui le plus en colère, Remus ayant tellement peu d’estime pour lui-même que sa colère contre Sirius s’éteignait très vite. Mais tu as raison, Remus doit être vraiment le plus fou furieux au début au point de l’appeler Black avant de se sentir comme un moins que rien… Remuuuus < 3



Réponse de l'auteur: ... Euh, alors honnêtement je crois pas y avoir pensé ! Mais j'adore xD

C'était vraiment cette idée que Remus était dévoré par la culpabilité, que ça le submergeait et bouleversait totalement. Il ne me semble pas avoir eu le temps d'y chercher d'autres nuances (d'autant plus que sur cette Nuit j'ai parfois écrit 2 drabbles sur une même tranche horaire).

La sonorité "cent" revient énormément dans les drabbles, dans les titres de chapitre, ou même dans le titre... normal, c'était la Centième et j'écrivais des drabbles (hihi). On s'amuse comme on peut.

Ah mais Remus est totalement proie et victime dans cette fiction (dans la saga aussi si tu veux mon avis mais on va peut-être pas disserter ici). Je ne sais pas s'il est très rancunier, mais il doit être vraiment en colère et blessé d'avoir été trahi comme ça par un ami.

Laissée par : Juliette54 le 21/03/2022 20:14 pour le chapitre I — Mauvais pressentiment

Ohhh voilà le fameux texte où Remus de prédateur devient proie ! Je suis contente de tomber dessus pour la JR ;) 

Je suis soufflée par le fait que tu aies écrit un texte si dense et si juste en une heure lors d'une nuit. D'accord, c'est un drabbles, mais PAS d'ACCORD c'est facile (demandons à Cachou de témoigner hihi).

Ce "Sang pulsant du coeur à ses tempes, Severus..." qui suit le "La proie, c'est lui." mélange un peu les sujets. Syntaxiquement, c'est Severus dont le sang pulse du coeur aux tempes, mais dans la logique du sens, on pense d'abord que c'est la proie, et la proie c'était Rémus. ça donne une espèce de mélange des deux proies, ils sont dans la même situation finalement, ils se confondent et oh la la cette rupture/non-rupture de construction donne un effet génial. * - * 

Du coup, ce "comme on se retrouve, Lupin" c'est bien Severus qui le dit... mais ça peut être Remus qui dit ça à son côté loup :O où la la, je pars trop loin, désolée.

"Cent vingt battements par seconde." ça fait beaucoup quand même : ... hum, il doit y avoir un sens caché, mais je ne trouve pas lequel.

MAIS JAMES n'est pas là la seconde fois et ça a aussi failli se finir en bain de sang...

A tout de suite !



Réponse de l'auteur: Aaah oui en effet, je n'avais jamais répondu à ta question. Mea culpa !

Ah non, c'est pas facile. Je peux passer quatre heures sur un drabble, sans exagérer. Bon, pas ceux-là parce que contrainte des Nuits, mais c'est un exercice super intéressant qui tient dans la concision. Et Merlin sait que c'est difficile la concision ! Et qu'un mot qui détonne ça peut casser tout une dynamique, ça pardonne plus difficilement sur un format court.

Très belle analyse syntaxique, j'ai rien à dire Madame. Merci pour le pinaillage en règle !

Euh... alors le sens premier de "120 bps" c'est que son coeur bat très très très vite (si si). J'ai peut-être été contaminée par le titre du film "120 battements par minute", mais c'est une simple supposition.

A tout de suite... pour la suite !

Laissée par : Amnesie le 19/03/2022 18:04 pour le chapitre V — Absence

Cette dernière phrase clot superbement le recueil. Je pensais que leur amitié s'était un peu réparée depuis l'incident, mais finalement, c'est assez crédible par rapport à son attitude les années suivantes. Remus ne l'a pas condamné mais il n'a pas non plus essayé de le défendre. En tout cas, ça me donne envie de lire sur eux quand ils se sont retrouvés, puis au Square Grimmaurd, dans l'Ordre du Phoenix. Je suis curieuse de connaitre ton avis, est-ce que tu penses que la rupture est restée ? 

Merci pour ce beau recueil ♥

Amnesie



Réponse de l'auteur: Sans doute ils répareront un peu les choses après le deuxième épisode de la Cabane hurlante, quand Sirius le fugitif lui apprendra la vérité sur les événements de la Toussaint 1981 (j'ai d'ailleurs toujours trouvé ça super intéressant que cette "2eme chance" prenne naissance dans ce lieu-là, qui avait déjà été un lieu de bouleversement pour leur amitié).

J'avais écrit un autre drabble sur ces deux-là, dans l'idée de continuer un deuxième "tableau" sur ls retrouvailles. Mais ça arrivait en fin de Nuit et je ne suis jamais revenue sur ce qui aurait été le "recueil complémentaire". Peut-être que je le ferai un jour. En attendant, je veux bien te laisser sur ce fameux drabble "bonus", parce qu'il répond partiellement à tes interrogations je crois. Le thème était la chanson "Stand by me", de Ben E. King :

"Le square Grimmaurd est loin d’être l’endroit de plus chaleureux du Londres sorcier, mais c’est aussi le seul où se trouve aussi Sirius. Il lui a manqué.

« Je n’ai plus peur, souffle finalement Remus tout contre son oreille en se blottissant contre lui. Tant que tu restes avec moi ».

Il a l’impression de revenir vingt ans en arrière, dans la Cabane hurlante. Comme avant. Un petit pincement au cœur en prime. James et Peter en moins.
"


Laissée par : Amnesie le 19/03/2022 17:57 pour le chapitre IV — Invraisemblable réalité

J'ai beaucoup aimé les deux drabbles précédents, mais je m'arrête sur celui-ci parce qu'il m'a vraiment touchée. Le passage des heures, l'espèce de vide entre les phrases qui renforce le sentiment de sidération, toutes ces interrogations, et puis la fin... c'est la preuve que peu de mots peuvent en dire énormément. 



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup Amnesie. C'est clairement le drabble que j'ai préféré écrire sur les 5, et je suis ravie de voir l'impact qu'il peut avoir sur le lecteur.

"C'est la preuve que peu de mots peuvent en dire énormément." Mais oui !! Et vive les drabbles ! Je suis d'ailleurs super heureuse qu'ils reviennent un temps aux Sélections, ça faisait des années qu'il n'avait pas été mis à l'honneur.

Laissée par : Amnesie le 19/03/2022 17:50 pour le chapitre I — Mauvais pressentiment

Je poursuis mes lectures avec ce recueil, parce que l'érosion de l'amitié entre Remus et Sirius (c'est comme ça que tu l'as présenté dans ta fiche), c'est un thème qui me plait beaucoup. On parle toujours de leur amitié, je trouve ça intéressant que tu prennes la thématique à rebours. Et du coup j'aime encore plus que tu partes de l'évènement de Severus et la Cabane hurlante, c'est vraiment l'incarnation de la stupidité/méchanceté de Sirius dans son adolescence. Mettre Remus dans cette position, c'est limite cruel. 

Bref, j'ai beaucoup aimé comment tu installes en très peu de mots l'angoisse de Remus avant sa transformation. 

"La bête, c'est lui.

La proie, c'est lui aussi."

C'est tellement frappant, ça m'a donné un très mauvais sentiment. Et puis on imagine bien à quel point ils sont passés pas loin du drame. "un véritable bain de sang", c'est d'autant plus glaçant qu'on peut se permettre de prendre l'expression au sens littéral. 



Réponse de l'auteur: Oui j'avoue que j'ai longuement cherché mes mots pour décrire ce recueil. Parce que je ne pense pas que ça signifie la fin pour autant, mais il y a bien un lent mouvement de dégradation (jusqu'à "l'impardonnable" et l'emprisonnement de Sirius). J'imagine que Remus le pensant coupable, ça vient achever une époque.

J'ai lu un texte d'ECM il y a pas longtemps sur ces deux-là, adultes, vraiment bouleversant (Missing Them). Je te le conseille si jamais tu ne l'avais jamais lu. Mais je vais éviter de digresser, oups.

J'ai toujours été horrifiée par cet épisode de la Cabane hurlante. Déjà, que Sirius mette la vie de Rogue en danger (même s'il voulait "juste" lui faire peur), c'est puéril, méchant, et totalement idiot. Mais "mettre Remus dans cette position", comme tu dis, je trouve ça encore plus abominable. C'est censé être un de ses meilleurs amis. Et je n'ose imaginer si Remus avait dû vivre avec une mort sur la conscience à cause de lui, ou même sans aller jusqu'à la mort de Rogue si ça avait eu d'autres répercussions beaucoup plus graves sur la vie de Remus si ça s'était su (déjà que le gars a visiblement du mal à gérer sa culpabilité et son complexe d'infériorité...). Je trouve le personnage de Sirius intéressant, mais je le déteste pour ce qu'il fait à ce moment-là de sa vie. IDIOT FINI. (Pardon, ça devait sortir).

Merci pour ton retour ! Je file répondre au suivant

Laissée par : Winter le 26/03/2021 10:32 pour le chapitre V — Absence

Hey, la construction de tes textes est super, c'est une jolie cadence, bien rythmée.

Ça m'a aussi beaucoup touchée, un p'tit truc dans la gorge, tu vois ? Cette targédie est vraiment terrible, après 10 ans je ne m'en remets toujours pas...

Bref merci et bravo à toi !

winter



Réponse de l'auteur: Coucou ! J'ai été surprise de recevoir une notification à propos de ce recueil, et je suis très heureuse et touchée de savoir que savoir qu'il t'a plu ! Je vois totalement ce que tu veux dire. C'est toujours difficile de lire sur ce type de thématiques, et surtout sur cette tragédie que tout bon Potterhead connaît parfaitement. Il faut dire que le format "condensé" renforce sans doute l'amertume, et aussi l'impression que les choses nous glissent entre les doigts... En tout cas la construction et l'enchaînement des textes s'est faite un peu au hasard, au fil des thèmes des Nuits, c'est cool si ça rend bien.

Merci beaucoup à toi d'avoir pris le temps de laisser une si gentille review ! N'hésite pas à recommencer haha

Laissée par : ninipraline le 09/07/2020 11:45 pour le chapitre III — Premières dissensions

Très émouvant et très prenant comme déclaration. Il y a, à la fois beaucoup de vulnérabilité, de force et de courage dans ces quelques mots. A travers, juste cette demande à Sirius de modifier son comportement, tu fais passer beaucoup plus que la simple souffrance, mais également les valeurs de Remus qui se bat contre la nature que Greyback lui a transmis et dont il ne veut pas. Merci à toi pour ce petit moment de lecture.



Réponse de l'auteur: J'avais moi-même la boule au ventre en écrivant ce texte. J'étais un peu furieuse avec lui. J'aime comment tu lis et tu comprends ces drabbles, tu cernes juste parfaitement son fonctionnement et ses pensées telles que je les imaginais. Merci énormément pour tes retours ! Ça me touche beaucoup.

Laissée par : ninipraline le 09/07/2020 11:41 pour le chapitre II — Les sangs rongés

J'ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir ton texte sur Remus et sur sa culpabilité. J'ai pris plus le temps d'apprécier cette culpabilité envahissante qui le ronge et sa souffrance face à ce qu'il ne maîtrise pas, dépendant des autres, James ici, pour ne pas blesser les autres. Je trouve que tu as su très bien traité tous cela, jusqu'à l'apothéose la réponse à l'absence de maîtrise, la violence et la haine. C'est court mais très efficace. Merci à toi pour ce texte.



Réponse de l'auteur: Encore une fois merci pour ton adorable review. Ne pas être maître de sa propre vie... Ça doit être une situation absolument intenable pour Remus, partagé entre la culpabilité, la peur, la honte, et aussi la colère. Contente de voir que ça te plaît autant !

Laissée par : ninipraline le 09/07/2020 11:30 pour le chapitre I — Mauvais pressentiment

C'est très court et très efficace cette rencontre qu'on ne montre pas. Ton choix de traiter cela de manière "interne" par le biais des pensées, des émotions et des réactions corporelles accroit le côté rapide de l'action et la tension de celle-ci. Cela donne une sensation de cauchemar ou d'évènement traumatique qui ne passe pas. On ressort de ces cent mots avec une sensation d'étouffement et d'essouflement comme si on avait été présent lors de cette scène. Merci à toi, pour ce petit moment.



Réponse de l'auteur: Oh, merci à toi pour ce joli commentaire nini ! Il est parfait !

Laissée par : Chrisjedusor le 04/06/2020 22:30 pour le chapitre V — Absence

Ah oui, tu imagines vraiment que les relations entre  Remus et Sirius ont pu se dégrader à ce point ?

Maintenant que j'y pense c'est vrai que c'est assez crédible justement car il a semblé dépité à la mort de James et Lily  ;)

 



Réponse de l'auteur: A ce point du récit, oui. Ils se sont très fortement disputés à Poudlard, je pense que Remus l'a toujours un peu en travers de la gorge. Et là il apprend que Sirius a causé indirectement la mort de James et Lily, et a assassiné Peter. Comment le soutenir dans cette situation ? Je vois Remus assez résigné (peut-être faussement détaché cela dit) mais il le désavoue totalement.

Dépité par la mort de James et Lily ? xD Le mot est faible ! En tout cas merci pour tous tes gentils retours, je suis très contente de voir que tu as passé un bon moment.

Laissée par : Chrisjedusor le 04/06/2020 22:14 pour le chapitre IV — Invraisemblable réalité

Outch la réalisation de Remus sur la destruction de leur groupe d'ami.

D'abord la mort.

Peter ne répond pas ( traîiiiitre) !

Et hop disolution du groupe d'amis. Je suis sûre que leur version ado n'ont riiien vu venir x)



Réponse de l'auteur: Même si c'est sûrement mon préféré du recueil, c'était troooop dur à écrire ce texte. Je me sentais tellement mal pour Remus.

La "perte" de Peter a dû être aussi très violente.

Je ne suis pas non plus sûre qu'ils s'imaginaient que leur amitié finirait ainsi xD Enfin bon ! Merci beaucoup pour ton retour !

Laissée par : Chrisjedusor le 04/06/2020 21:37 pour le chapitre III — Premières dissensions

 

Coucou c'est moi ( sans blague aha) :-)

Je suis désolée,  j'étais constamment  dérangé l'autre fois. Je viens continuer ma lecture ^^

Pour te répondre aussi  à  tes questionnements :  oui je vais  bien, merci :p Effectivement.  Beaucoup  trop de textes même si j'aurais voulu  faire plaisir à tout le monde ^^ et oui, je pense venir participer samedi  à la prochaine nuit :). Je participe même à un des concours, aha.

Alors  ...ce  Prochain Drabble ! Je trouve effectivement  que la citation est  parfaite puisque Remus confronte Sirius dans celui-ci  ! Et effectivement,  il a bien  du réfléchir après  ses bêtises ...Je pense que Remus serait bien triste si Sirius n'aurait pas médité sur ses actes.... mais on suppose bien qu'il l'a fait ;)



Réponse de l'auteur: Ah bon ? Je pensais que c'était ChrisGaunt ! xD (euh non, oublie cette tentative de blague stp)

Ne t'excuse surtout pas, tu peux aller à ton rythme (ou même décider de ne jamais finir le recueil, je ne m'en vexerai jamais ^^). Je suis contente de savoir que tu vas bien ! C'est vrai que ces derniers temps il y a ÉNORMÉMENT de productions, je ne sais pas où donner de la tête. En tout cas j'ai regardé un peu en diagonale hier et j'ai beaucoup aimé "Maman est le soleil", très joli et très touchant ! Bref, j'arrête le HS. Contente de voir en tout cas que tu te lances dans les concours !

En même temps, quoi de mieux qu'une citation HP pour un texte sur l'univers d'HP ? On se le demande. Je pense que ça peut demander beaucoup de courage de confronter ses amis. Personne n'aime le conflit, d'autant plus avec une personne dont on est très proche. On va peut-être avoir tendance à passer plus facilement l'éponge ou à limer les bords, sauf que parfois, c'est important de dire que quelque chose nous déplaît ou nous met en colère. Ça a dû être un grand moment de souffrance pour Remus (qui refait l'histoire et se demande ce qui aurait pu se passer...)

Merci pour ta review !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.