S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de janvier 2021 sont ouverts (2021... oh là là, déjà oO) ! Venez choisir entre : Amitié ou Cracmol.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 30 novembre 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 15/11/2020 18:41


106ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 106e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L' équipe des Nuits le 12/11/2020 19:38


20ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 20e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 6 NOVEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 03/11/2020 01:15


Sélections du mois


Félicitations à Misti, FleurBleue, Llalie et Bloo qui nous ont entraînés dans les quêtes de leurs personnages et qui remportent la Sélection en lien !

Pour décembre 2020, venez proposer vos deux fanfictions favorites sur Lavande Brown en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de novembre, découvrez tous les moments que vous auriez adoré lire dans Harry Potter mais qui n'y étaient pas grâce à nos Missing Moments. Venez voter pour vos histoires préférées ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2020 21:17


Bug des mails automatiques


! Urgent !

Bonjour à tous,

Nous vous informons que notre site rencontre actuellement des problèmes dans l'envoi des mails automatiques (mise à jour de fiction, nouvelle review, réinitialisation de mots de passe, etc.).

En attendant que ce problème soit réglé, si vous souhaitez signaler un bug ou réinitialiser votre mot de passe, envoyez un mail à l'adresse suivante : hpf.moderation[at]gmail.com

A très vite !
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 30/10/2020 16:20


Nuit spéciale - L'HalloNuit


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons qu'une édition spéciale des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 31 octobre à partir de 20h, à l'occasion de la fête préférée des sorciers (et de quelques moldus) : Halloween. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 27/10/2020 16:46


Reviews pour Les élucubrations

Laissée par : Seonne le 10/11/2020 18:41 pour le chapitre Chapitre six : Les jolies extravagances

Et bien je ne suis pas déçue de cette fin, bien au contraire. Un happy ending aurait été satifaisant mais presque trop évident (ou pas, du coup, au vu de leurs caractères et de leurs blessures). Ce côté aime-moi-je-te-fuis, j'adore. Bon j'aime que les personnages souffrent de manière générale mais là c'est pertinent et ça sert l'histoire, on sent que Pansy en sort grandie, ou en tout cas sque c'est vraiment quelque chose qui va la faire évoluer. À mes yeux tu n'auras même pas eu besoin de rajouter toute la note de fin car le texte se suffit à lui-même et pour moi c'est le signe d'un texte bien écrit et bien construit. Et en prime tu génères une telle empathie pour la lectrice que je suis, franchement ça me brise le coeur mais j'aime ça (ne me juge pas).

C'est une fic très solide que tu nous offres pour le concours et tu as vraiment de quoi en être fière ! Je te souhaite une bonne chance pour les votes mais je doute que tu aies besoin de chance vu la qualité de ta fic ;)


Laissée par : Seonne le 10/11/2020 18:33 pour le chapitre Chapitre cinq : Les doux égarements

Hiiiii oui j'approuve à 100% la fin de ce chapitre !

Alors pour prendre dans un ordre chronologique, j'aime la façon de Morag de contrecarrer l'attaque de Pansy (en fait c'était peut-être elle la psychomage, dès le début). On pourrait dire qu'elle être presque trop clairvoyante ce que vit Pansy mais elle le vit elle-même d'une certaine façon et j'aime beaucoup sa métaphore / généralité sur les fantômes que tout le monde a. Dans leur monde d'après-guerre c'est super pertinent et j'ai trouvé l'image vraiment bien trouvée. Bravo Mo' ! (je plaisante, bravo à toi ofc)

Et la seconde partie est trop bien aussi j'adore ce côté libération de la parole de Pansy (c'est aussi à ça que sert l'alcool haha), sa façon de s'exprimer sincèrement sur des choses qu'elle n'oserait pas dire en temps normal et du coup ohlala la réaction de Mo était trop parfaite ♥ du coup la fin s'enchaîne naturellement et waow ♥ I NEED LA SUITE (et j'y go)


Laissée par : Seonne le 10/11/2020 18:19 pour le chapitre Chapitre quatre : Les tendres divagations

Hiii mais avec son franc parler Morag a le don de mettre Pansy mal à l'aise dis moi ! J'adore les personnes qui s'expriment comme ça dans la "vraie vie" alors dans la fanfic, forcément, ça me plaît aussi :) D'ailleurs Pansy a l'air d'apprécier également.

J'aime bien la façon dont tu arrêtes tes chapitres, toujours sur une transition vers le suivant qui donne envie de lire la suite. Justement le début de ce chap, par rapport à la fin du précédent, ça faisait un peu 'retournement de situation" et on avait le suspens de savoir si Pansy allait être rejetée... Bref je m'étale mais je trouve que tu gères bien le découpage des chaps.

En tout cas on sent encore la puissance de leurs caractères et de leur background, il y a plein de choses non-dites que tu nous fais comprendre (le fameux "show don't tell") et ça fait la force de ta fic !


Laissée par : Seonne le 10/11/2020 17:54 pour le chapitre Chapitre trois : Les folies délicates

Un pari risqué que d'écrire du POV de Morag du copup (même si rapidement le POV du psychomage prend le relai) mais pour moi c'est réussi. Tu nous apprends plein de chose sur elle et oh lala j'ai envie de lui faire un câlin, tu m'as touchée :'( tu dépeins très bien les mécanismes psy du post-trauma, le syndrome du Survivant aussi (curieux que les sorciers le nomment comme ça, étant donné que c'est le surnom de Harry haha)

En tout cas j'espère qu'on va la voir aller vers du mieux dans cette fic...

La scène de fin était intéressante, on est déjà plus dans le rapport de force du début mais plus dans une forme de relation cordiale. La réflexion de Pansy sur ces gens perdus de vue qu'on revoie, notamment vu son passif à elle, est très pertinnente et je trouve qu'on peut s'y identifier, d'une certaine façon. J'attends avec impatience de voir la suite !


Laissée par : Seonne le 10/11/2020 17:26 pour le chapitre Chapitre deux : Les belles absurdités

Et bien on peut dire que Pansy n'a pas peur d'être très, voire trop franche. C'est osé mais ça donne de la force à ton personnage. Encore une fois c'est cohérent avec ce qu'on sait du canon et la façon dont la guerre peut l'avoir fascinnée. Comme Morag, je suis intriguée de savoir quels sont les épouvantards (pour reprendre ton expression) dont elle cherche à se débarrasser.

De l'autre côté je suis assez fascinée par Morag. Une psychotique aussi sûre d'elle et à l'aise avec l'idée de son délire... Je ne sais pas c'est très perturbant qu'elle ait conscience de l'insanité de ce qu'elle raconte, ce qui d'ailleurs, pour autant, ne l'empêche pas de le dire... Tout ce qu'on peut dire c'est qu'elle a l'air très particulière (et je comprends pourquoi ça peut te faire peur d'écrire de son POV).

Cette rencontre entre les deux est assez électrique du coup, très intense en fait dans la confrontation. Ça promet !


Laissée par : Seonne le 10/11/2020 17:16 pour le chapitre Chapitre un : Les excentricités inconnues

Coucou Lyssa ! Mieux vaut tard que jamais, je me mets enfin aux lectures pour le concours ! J'ai beaucoup aimé ce premier chapitre qui nous met directement dans l'ambiance. Niveau thématique je trouve super que tu creuses la dimension psychologique / psychiatrique des personnages, après une guerre tu m'étonnes qu'ils en aient besoin... Et je trouve que c'est très peu abordé dans les fanfics.

J'aime beaucoup le personnage de Pansy, de ce qu'on voit dans ce premier chapitre elle a l'air de s'inscrire dans la vision que j'ai d'elle (notamment sur sa colère) donc je suis impatiente d'en apprendre un peu plus à son propos.

En tout cas tu nous peints un portrait rapide des personnages et on sent qu'il se passe déjà quelque chose entre elles... Ça donne envie de lire la suite immédiatement !


Laissée par : CacheCoeur le 10/11/2020 14:15 pour le chapitre Chapitre six : Les jolies extravagances

Je ne sais pas si je te déteste, ou si je t'adore. 

Bon. 

Bonjour Lyssa. C'EST QUOI CETTE FIN ?????? 

Attends-moi deux secondes, je recolle les morceaux de mon coeur que tu as brisé par tes mots. 

C'est bon. Alors. Je suis complétement retournée par ma lecture. La psychologie de Pansy, celle de Morag sont des bijoux d'écriture. Je ne sais pas comment appeler ça autrement ! Au niveau de la construction, des descriptions, c'est juste magistral et génialisme : c'est réaliste, c'est sincère, c'est écrit avec les tripes et ça a tout fait vibrer en moi.

Elles sont fascinantes, attachantes, leurs douleurs sont frappantes, et c'est écrit avec une telle empathie, une telle synesthésie, que j'ai du arrêter cinq fois ma lecture en plein milieu de tes chapitres, parce que ça me touchait et ça me bouleversait. Je me suis particulièrement attachée à Morag, pour des raisons strictement personnelles (Bon Pansy est très cool, tu l'écris avec un coôté piquant, dans toutes ses répliques, ses attitudes je-m'en-foutistes totales, presque désinvolte, mais le fait qu'elle n'exprime pas directement des regrets, des remords, me fait doucement reculer - Oui, certes elle ne mérite pas d'être mise sur le banc de la société sorcière comme ça, c'est juste atroce, d'ailleurs quand elle décrit son agression, j'étais prête à partir en guerre contre ces gens, cependant son côté "brut", "dur" me fait moins flancher que l'immense peine de Morag (qui elle au contraire, exprime beaucoup trop de regrets - d'ailleurs le fait qu'elles soient toutes deux diamétralement opposées sur ce point est particulièrement intéressant ! eh je me suis perdue dans ma parenthèse....). J'ai apprécié le fait qu'elles s'apportent mutuellement un certain réconfort, une écoute mutuelle et un respect. Bon on a petit coté malsain chez Morag : j'ai presque ressenti un soulagement dans les phrases que tu as écrite, quand elle se rend compte qu'elle n'est pas la seule à vivre dans un mal-être profond.  Morag est dans un contrôle total de ses émotions du début à la fin, et ça me paraissait évident qu'elle s'éloignerait. MAIS CA M'A BRISE LE COEUR QUAND MEME !!!! C'est tellement doux-amer, mais tellement authentique. Je n'ai qu'une envie, c'est en lire plus sur Morag ! Je veux en savoir plus, je veux qu'elle se soigne, qu'elle affronte ses fantômes, qu'elle se libère et sans être "heureuse dans le meilleur des mondes", qu'elle accepte de vivre. 

D'ailleurs y'a une phrase que j'ai tellement aimé : "Pansy s’était demandée pendant un court laps de temps si ce baiser valait la peine car, après tout, Morag lui avait clairement laissé entendre qu’elles ne commenceraient absolument rien ensemble." MAIS OUI PANSY CA EN VAUT LA PEINE ! Et je crois que cette phrase à elle toute seule résume parfaitement ta fanfiction. 

Lyssa. Tu as brisé mon coeur. Mais merci. Merci de l'avoir fait, parce que cette histoire est diablement intelligente, c'est une véritable claque... Merci Lyssa. 


Laissée par : Fleurdepine le 10/11/2020 13:42 pour le chapitre Chapitre six : Les jolies extravagances

C'est vrai que je m'attendais à une romance MAIS quand Mo a dit "juste pour ce soir" (en gros) et que j'ai compris que ça allait dans cette direction, je me suis dit que c'était logique et pour le mieux. Elles ont trop de blessures pour pouvoir construire quelque chose de romantique (pour le moment). Sauf que je les voyais bien rester amies et se reconstruire ensemble, justement, et ça m'a un peu brisé le cœur de lire ta fin. Mais maintenant que je l'ai lue, je la trouve très bien. Y'a évidemment un peu de frustration mais qui est égale à ce que ressent Pansy suite à cela, et le fait qu'on soit dans les pensées de Pansy pour analyser le départ de Mo, ça permet vraiment d'accepter le départ en tant que lecteur et de le trouver cohérent et d'apprécier cette fin. En plus, la dernière phrase sonne à merveille (tu l'avais prévue depuis le début, cette dernière phrase, non ?). Enfin, plus j'y pense et plus je trouve que tu as choisi la meilleure conclusion pour leur histoire (même si j'ai toujours plein de regrets vu que j'aime beaucoup Mo et que j'aimerais savoir où elle est partie et pourquoi, et ça me fait peur, et je suis triste). C'était une jolie histoire, le temps qu'elle a duré (c'est-à-dire une après-midi et une soirée haha), j'ai passé un très bon moment à te lire et me perdre dans tes mots et je te remercie pour cela <3 Il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne chance pour le concours !


Laissée par : Fleurdepine le 10/11/2020 13:33 pour le chapitre Chapitre cinq : Les doux égarements

Hiiii cette dernière réplique de Pansy, WE STAN <3 <3 <3 

Franchement, t'as grave géré. Il me manque un chapitre encore mais quand j'ai compris que tes 6 chapitres se déroulaient directement à la suite les uns des autres et qu'ils étaient aussi courts, je me demandais comment t'allais t'en sortir pour rendre le tout crédible, et bravo. Bon, je vais lire la suite quand même avant de te faire un retour final mais en tout cas j'aime de plus en plus Morag et j'ai envie de faire un gros câlin à Pansy. Elles me touchent vraiment, toutes les deux, et c'était pas gagné au premier chapitre ! Certes, elles m'intéressaient mais je n'étais pas autant attendrie par elle que je ne le suis maintenant. Bon allez, je file lire la suite, j'ai pas grand-chose à dire à part que c'était poignant et que j'ai aimé entrer dans leur petite bulle et que Pansy crache enfin ce qu'elle a sur le cœur, qu'elle garde depuis tout ce temps en elle, et que Morag ait pile les bons mots et cette ouverture audacieuse de Pansy à la fin o/


Laissée par : Fleurdepine le 10/11/2020 13:18 pour le chapitre Chapitre quatre : Les tendres divagations

I'm back. J'ai kiffé ce chapitre. Tout le point de vue de Pansy sur sa honte et sa culpabilité, au début, était puissant. Toujours aussi fan de tes dialogues, vraiment, tu excelles là-dedans. Et les deux, là, je les aime de plus en plus, elles sont attachantes et (j'ai pas trouvé l'adjectif que je cherchais ->). Y'a une vraie psychologie derrière tes persos, c'est ce qui donne envie de les aimer, surtout que c'est des personnalités qui m'attirent (dans la littérature du moins, dans la vraie vie j'dis pas ->), torturées, blessées, désillusionnées. Dans l'auto-destruction, tiens, surtout, j'adore ce genre d'héroïnes et les tiennes plongent en plein dedans :') Mais je suis triste, on n'a pas eu la séance psy de Pansy ! je compte sur toi pour en faire un truc à part, un autre texte, avec les séances chez le psychomage comme je te disais hier (je serais ta première lectrice si tu le faisais !) (je meurs parce qu'en t'écrivant, je suis en train de penser à Valeria wtffff mais je me dis qu'on aime bien, toi et moi, les personnalités un peu compliquées quoi :')) (et du coup faut VRAIMENT que tu regardes Le Jeu de la dame). Woow et la fin, ben, c'est hypnotisant en fait, elle est hypnotisante cette Morag, que tu as rebaptisée "Mo" sans que je ne le vois venir mdrrr. J'aime. Tes deux dernières phrases, parfaites. "Tel un doux caprice, un vertige fantaisiste. Une parfaite hérésie." Fan.


Laissée par : Fleurdepine le 09/11/2020 12:36 pour le chapitre Chapitre trois : Les folies délicates

Hiii j'aime trop qu'elles se reconnaissent et que ça se finisse par cette phrase de Morag !!! Je trouve ça intéressant aussi qu'on voit différentes facettes de client-es d'un psychomage, entre celles qui a des soucis sérieux, s'est faite interner, n'a aucune confiance en lui et ressort mot pour mot les phrases de la dernière consultation pour s'en sortir et l'autre qui refuse totalement de se confier et ne vient que pour récupérer les ordonnances, je me dis que ce serait même intéressant d'avoir un pdv du psy, ou carrément écrire une autre fic d'un pdv d'un psy qui voit toutes ces victimes de guerre s'enchaîner dans son bureau, chacune avec leurs réactions à l'opposées les unes des autres. Enfin, je tergiverse. Donc, c'était vraiment chouette d'avoir un focus sur Morag cette fois et quelques éclaircissements sur la "troisième personne", son ami, qui est mort par sa faute comme elle le pense. Pff ça me donne envie de lui faire plein de câlins à la pauvre choupette :( C'est fou comme dans le cadre d'un concours de femslash, tu arrives à intégrer des thèmes aussi forts comme celui-là et à traiter de la guerre et ses conséquences. Peut-être pas le meilleur contexte pour faire des rencontres sentimentales mdr mais c'est une bonne idée. Ça les rend fragiles, vulnérables, attachantes, je m'attends à une relation fébrile et réconfortante, quelque chose de beau et de triste aussi. C'est déjà un peu le cas, d'ailleurs. On a envie qu'elles s'aident, ces pauvres petites âmes brisées. D'ailleurs ça m'a troué le cœur lorsque Morag ressort de sa consultation et qu'elle est dans cet état comateux.
Le psy, je ne sais pas quoi en penser. D'un côté je le trouve bon parce qu'il est attentif, il s'inquiète pour Morag, il perçoit ce qui ne va pas (donc n'est pas à l'ouest comme j'aurais cru, au départ, avec le pdv de Pansy) mais je n'ai pas apprécié sa façon de parler à Morag lorsqu'il lui dit "Vous devez...", je trouve ça trop brutal, les "Vous devez" d'un part d'un psy jsuis pas fan + le fait qu'il l'endorme contre son gré, même si c'était pour son bien. J'ai l'impression qu'il veut bien faire, quand même, mais qu'il ne sait pas forcément s'y prendre. En tout cas, je ne sais pas si tu vas le traiter dans le prochain chapitre, mais j'ai vraiment hâte de voir sa consultation avec Pansy !!! Pour moi ça va être décisif. D'autant que j'imagine qu'elle va lui parler de Morag, elle va peut-être même lui sauter dessus à propos de son état à la fin de la séance ! Et jsais pas, est-ce qu'elle va s'ouvrir pour la première fois ? J'aime que Morag la bouleverse totalement au point que justement, elle se mette à s'ouvrir, elle qui a passé ces dernières années à se cacher. Je le redis mais j'aime la dynamique que tu dessines entre les deux et leur relation me tient toujours autant en haleine <3. Je m'attaque à la suite dès que je peux !! 


Laissée par : Fleurdepine le 09/11/2020 12:13 pour le chapitre Chapitre deux : Les belles absurdités

Je suis surprise, je ne pensais pas que le chapitre 2 se placerait directement à la suite du précédent ! Mais c'est pas plus mal.
Et bien, je suis toujours prise dans ton histoire, et intriguée, haletante de connaître la suite, de voir comment le duo si insolite que forment Morag et Pansy va devenir couple (bien que les prémisces soient déjà amorcées !).
Toujours fan de tes dialogues, de la forme très polie dans les mots Pansy même s'ils piquent (le "Vous délirez", ça m'a fait rire qu'elle utilise tant de forme). J'ai particulièrement aimé le moment où son masque tombe, est obligé de tomber, parce que Morag a su pointer ce qui n'allait pas, et que Pansy se montre enfin vulnérable - sur le fait de sa présence ici. C'était parfaitement amené de la part de Morag et c'est pour ça que je trouve que la dynamique entre les deux fonctionne : Morag pourrait cerner Pansy et l'amener à faire face à ses retranchements, à enfin assumer qui elle est, et ça pourrait être salvateur pour Pansy !! Donc ce qui me plait chez Morag c'est que, malgré sa folie apparente, elle est perspicace et a de la répartie. J'aime sa franchise aussi, son "je te trouve belle je te le dis, basta". Fin voilà, si tu ne l'avais pas encore compris, ta Morag me fascine haha. Et même, ta Pansy, elle me plaît bien, les deux personnages sont vraiment intéressants et c'est cool parce que dans les pairing, y'a souvent une des deux personnes que je trouve en retrait, moins bien développée, or ce n'est pas du tout le cas ici !! Bon, sinon, Pansy a enfin reconnu Morag (j'adore le dernier paragraphe en terme d'écriture et de réalisation) grâce au psychomage qui m'a en même temps frustrée parce qu'il a coupé leur discussion alors qu'elle devenait de plus en plus intime et intéressante ! (d'ailleurs, vraiment fan du moment où Pansy se sent mise à nu / et l'expression : "Nous avons tous un épouvantard dans le placard"). Je m'en vais lire la suite o/


Laissée par : Fleurdepine le 09/11/2020 11:54 pour le chapitre Chapitre un : Les excentricités inconnues

Hello Lyssa ! 

J'aime beaucoup ce premier chapitre, il est plein de mystère et d'événements troubles qui m'intriguent fortement. Surtout la scène finale, en fait, c'est à partir de là que je me suis sentie complètement dans ton histoire, accrochée à mon siège. Tout le passage dans la salle d'attente m'a tenue en haleine. (déjà j'aimais beaucoup l'idée que Pansy voie un psychomage, même si ça a l'air d'être un vieux dégueu bizarre et qu'elle n'y va que pour l'ordonnance (en vrai, ça aussi ça me plaît, même si c'est bien triste)). La rencontre entre tes deux personnages, Pansy et Morag, sort du lot par son étrangeté et m'a beaucoup plu. Après, tu parles d'un sujet délicat et sombre donc je ne veux pas m'avancer mais pour le moment j'aime bien ce que tu en fais. En plus, ton style d'écriture aide beaucoup à nous faire rentrer dans ton univers, les mots s'enchaînent bien, on voit que tu les maîtrises, et d'ailleurs, je suis particulièrement fan des dialogues, même s'ils sont courts, je les trouve bons, saisissants. Du coup je suis contente, ça sonne bien, ça intrigue, j'ai juste peur que ce soit un peu trop dark à mon goût mais pour le moment c'est pile comme il faut et j'aime bien. La joute entre les deux m'a vraiment fascinée parce que je ne m'attendais pas à une réplique aussi allumée de la part de Morag, lorsqu'elle semble s'adresser à une personne extérieure, et j'adore le combat intérieur que ça provoque en Pansy, d'autant qu'on voit qu'elle a bien grandi depuis Poudlard. Le personnage de Morag m'intrigue vraiment beaucoup, beaucoup, je me demande ce qu'elle a vécu pendant la guerre, et ce qui se passe dans sa tête. Mais le vrai échange, pour moi, c'est l'échange sur le visage hehe, et j'aime trop que Morag y revienne à la fin pour dire qu'il n'est pas déplaisant, comme si rien d'autre ne s'était passé entre temps, c'était vraiment bien vu :') J'ai hâte de voir comment leur relation va évoluer maintenant !! 


Laissée par : Selket le 04/11/2020 02:20 pour le chapitre Chapitre six : Les jolies extravagances
Coucou Lyssa :)

Je sais que c'est pas facile d'écrire quand l'inspiration ne vient pas mais je la trouve très bien moi ta fic ! En plus tu est partie sur des sujets difficiles, vraiment pas évident à écrire et qui peuvent être dur à maitriser et tu t'en sors très bien :)

Cette fin douce amer est parfaite et elle n'aurait pu être autrement avec ces personnages.

Bonne chance pour le concours

Laissée par : Pikenikdouille le 25/10/2020 13:23 pour le chapitre Chapitre six : Les jolies extravagances

Chère Lyssa,

Alors, bien que cette fin ne soit pas des plus heureuses, je la trouve réussie. En plus, elle reste ouverte ce qui nous fait échapper à la décrépitude totale d'un adieu définitif entre Morag et Pansy.

Pour ma part cette fic fonctionne très bien, comme tu l'as certainement déjà compris dans mes précédentes reviews ! Preuve : je n'ai pas eu le courage de reviewer le chapitre précédent, trop pressée de lire la suite !

J'ai été très sensible à la profondeur de tes personnages, à leur mélancolie et à leur disgrâce, à leurs troubles mais aussi à leur lucidité acérée. Il y a aussi de l'(auto)dérision par petites touches, de l'humour, même, et c'est très subtile. Le ton m'a beaucoup plue, vraiment.

La tension qui règne sur la scène du baiser (la demande de Pansy, le suspens, le petit quiproquo, le baiser finalement...) est très bien rendue.

Enfin, moi j'ai le sentiment que ctte rencontre entre Morag et Pansy a au moins changé la vie de Pansy. Peut-être pas de manière spectaculaire, mais sans doute en lui faisant passer un cap. Quant à Morag, c'est plus difficile d'avoir accès à ce qu'elle pense réellement, mais on comprend malgré tout qu'il s'est passé quelque chose de significatif en elle. Le motif récurrent des "fantômes" donne vraiment du sens à tout ça. Sans soute faut-il du temps pour que d'une telle détresse (celle des deux personnages), un petit bouleversement sentimental (leur rencontre/idylle) parvienne à rellement faire naitre un amour heureux...

Enfin, en ce qui concerne la réponse au trope, je dirais que ce n'est pas à première vue évident que le coup de coeur est réciproque. Cependant, on a assez d'éléments pour le comprendre et il est clair que quelque chose se passe chez les deux personnages alors pour moi le défi est relevé.

Bravo pour cette hitoire et bonne chance pour le concours (mais j'y crois de ouf ;) )


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.