S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Reviews pour Les Quatre Filles d'Arcturus Black

Laissée par : CacheCoeur le 15/01/2022 20:57 pour le chapitre Sa quatrième fille selon le sang s'appelait Dorea

Bon encore une fois, on a une belle image de ce bébé qui inspire à Arcturus les sentiments qu'il avait lors de la conception de cet enfant. 


Ce qui me fascine avec ce chapitre, et la partie "acte charnel", c'est que là où Arcturus a été artisan de sa propre violence au fils des chapitres précédents, ici, il l'étouffe et l'éteint. Il la calme et l'enlève de Violetta pour quelque chose de tendre, de très sensuel aussi et très doux. 


ALERTE PHRASE CITATION : "Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu envie d’une femme pour lui faire plaisir et lui faire aimer l’amour."


"Il ne pourrait pas la voir alors ? Bon, il la verrait avec ses mains."


Confondre la vision et le touché c'est super beau, je suis particulièrement fan de cette deuxième phrase. 


C'est une scène qui dure beaucoup plus longtemps que les autres, et je crois que ce n'est pas pour rien. Violetta m'a brisé le coeur à plusieurs moments et Arcturus, m'a paru sympathique à être si doux avec elle (bon clairement, il attendait quelque chose d'elle, et ça, ça me chagrine, parce que ça reste très malsain, surtout quand tu rappelles qu'il prend la place de son frère dans leur lit, et qu'elle la sienne... Alors que c'est un lit qui symboliquement représente énormément de choses assez horribles pour cette pauvre Violetta... Tout ça est vraiment loin d'être sain). Pour une fois, dans cet acte, y'a un véritable échange, une véritable union. Lysandra subissait l'action de façon assez passive dans les trois chapitres, par manque d'expérience, victime des frustrations de son mari, ou de sa domination bestiale dans le troisième chapitre... Là, y'a un échange. On a une description de ses caresses à elle sur son corps, et je crois que c'est la première fois qu'on a un Arcturus qui reçoit la tendresse au lieu de la donner. 


D'ailleurs faudra qu'on parle de son syndrome du sauveur : il l'a eu pour Lysandra, pour la sauver d'une réputation de vieille fille, pour ses filles quand l'une risque d'être jugée par la société si elle perd sa virginité, pour l'autre qui va épouser un sang-pur... Bon Charis, ma pauvre Charis est la grande exception, ce qui est encore plus crève coeur pour moi. Vraiment cette rengaine de faire aimer l'amour qui revient... C'est archi malsain et d'un égoïsme incroyable. En mode Môsieur va faire découvrir à sa dame ce que c'est d'aimer, sinon elle ne le saura jamais. Eurk eurk, il m'écoeure vraiment ce personnage. 


Et l'absence de Charis qui n'est même pas mentionnée dans ces derniers instants. J'insiste su le fait que c'est un vrai crève coeur et que cet oubli volontaire de ta part, j'en suis sure, est déchirant. 


Je veux lire sur ta Dorea et ton Charlus !!!! Ils ont l'air si mimi ! Bon j'aurais énormément de choses à dire, à analyser, mais c'est du blabla pas intéressant pour toi aussi, je garderai tout ça pour moi. Mais c'était vraiment une très chouette lecture,que je n'avais pas eu le temps de faire lors des Sélections Famille (je sais plus pourquoi j'avais pas eu le temps d'ailleurs)... Et bref, c'est une Sélection amplement mérité. Tes mots sont justes, ton écriture est VRAIMENT intelligente et tes personnages sont intéressants, complexes, imparfaits. C'est rare que j'arrive à lire sur un personnage que je déteste et pourtant, ton Arcturus m'a fascinée et je me suis laissée porter par son histoire. 


Des bisous Ju !


 


Laissée par : CacheCoeur le 15/01/2022 20:32 pour le chapitre Chapitre 3 : Son mariage lui avait donné une troisième fille

Bon plus ça va, moins ça va. C'est fou qu'il associe l'amour qu'il porte à ses filles à l'amour qu'il porte à sa femme. Charis est une enfant de la tristesse et de la séparation d'avec son amour. Un peu comme un deuil... et arfff c'est si cruel pour cette pauvre enfant, d'être associé à tout ça. Et au final, j'y vois une belle métaphore avec son côté artiste : ses enfants, ils les voient comme ses créations, dans lesquelles il met ses sentiments comme on met des couleurs sur une toile. TON ECRITURE EST INTELLIGENTE JU ! 


Et encore une fois, ce vocabulaire lié à l'acte charnel (bah on peut plus parler de "faire l'amour", de "prendre" (très animal comme terme) parce que manifestement ça change tout le temps avec Arcturus... Et là, ça monte crescendo dans la violence lors de la conception du bébé. lLà, on parle bien de "baiser", tu utilises clairement le mot. Y'a pas d'amour là-dedans. Pas une once. Et ce terme de "pénétrer"... Bon on sent bien la frustration, la colère et la négativité. Il la domine complétement, ne serait-ce que par rapport à la position. Bref, je pense que je relierai à la suite les trois scènes des actes charnels (si si je vais vraiment les appeler comme ça) pour en faire une sérieuse analyse, parce que c'est très intelligent de ta part). Vraiment, ce récit est si bien construit... 


Bon euh la mère d'Arcturus : infecte aussi. Elle est à l'origine de beaucoup de choses et bordel que la situation de Lysandra est injuste. Tu as parfaitement oeuvré pour qu'elle le soit : seule témoin des infidélité de son propre fils à Lysandra, c'est elle-même qui va reprocher à Lysandra de ne pas savoir garder son époux.. Bon on comprend, c'est les moeurs de l'époque, blablabla mais arfffffff). 


ET LE PRIX DU PIRE PERE DE L'ANNEE REVIENT AAAAAAAAAAAAAA .... OUIIIII ARTCURUS BLACK BRAVO !!!! 


Mais quel homme infâme et pathétique (dans le vrai sens littéral, genre vraiment je le prends en pitié, il est artisan de son propre malheur, c'est fou et il en est parfaitement conscience, c'est ça, qui me donne envie de l'étriper : il sait que c'est mal et injuste de comparer Charis à ses soeurs, tes mots le sous-entendent, mais non, le bougre le fait quand même... Y'a une sorte d'immaturité assez dingue dans ce personnage). 


Et Violetta, choupette... TU MERITES MIEUX ! 


Vraiment, Arcturus est un irresponsable de première et n'assume pas ses conneries. Pauvre Charis... Ce chapitre est moins axée sur elle d'ailleurs. On en sait peu, à part qu'elle est rusée et maligne, qu'elle cherche l'attention de son père qui fait tout pour s'en éloigner (très pertinent d'ailleurs, de l'avoir fait naître alors qu'il était USA). Mais je ne sais pas, on la sent moins présente que ne l'étaient Calidora et Cedrella dans leur chapitre respectif. Un peu comme un fantôme, et du coup, le fond joint à la forme, c'est d'une pertinence renversante : TON ECRITURE EST SACREMENT INTELLIGENTE JU ! 


Il est si peu impliqué dans sa vie, ça me brise le coeur. On sent comme un renversement d'ailleurs : là où il menait la conversation dans les chapitres précédents, ici, il la subit et c'est marrant, quand on sait qu'il a vraiment dominé Lysandra lors de la conception de Charis (encore un beau parallèle un beau renversement de situation). 


Ce chassé croisé entre les deux jeunes filles à la fin... C'est un crève coeur. Pauvre Charis. Vraiment, je l'ai trouvée très touchante. 


Laissée par : CacheCoeur le 15/01/2022 20:12 pour le chapitre Chapitre 2 : La deuxième s'appelait Cedrella

Ouuuh ça m'a dérangé de lire qu'un père qualifie sa fille de sensuelle. C'était un peu eurk eurk, mais chose intéressante de voir que les "sentiments" qu'il a placé en lui lors de la "conception" de ses enfants, ressortent dans ce qu'il peut ressentir pour elle. Pour Calidora, il aimait sa femme, dont il la trouve belle, pour Cedrella, c'est du désir donc il la trouve sensuelle. Bon, c'est dérangeant mais soit, c'est intéressant dans la construction de ton personnage et assez pertinent pour le coup. 


Et cette vision de l'amour qui se dégrade... Woah c'est d'une violence. Le vocabulaire change. Dans le premier chapitre, on avait du "faire l'amour" et là on a un "il la prenait". Ah. Euuuh bah .... okkkkk. Et un acte d'amour ou de plaisir, devient un acte de défoulement. En fait, la relation Lysandra/Arcturs, assez toxique, m'intéresse vraiment. J'aime l'évolution que tu leur donnes, ce que tu en fais. Sans parler de la violence physique... Aller jusqu'à frapper une femme enceinte. Il a un problème (juste un petit conseil, ne le prends pas mal vraiment Ju ❤❤❤  mais je pense qu'il faudrait que tu mettes un TW au début de ce chapitre en mention à ce passage, parce que c'est assez brutal et pour le coup, ça m'a un peu chamboulé). Et encore une fois, c'est intéressant cette idée du bébé qui absorbe tout (la violence des coups, le simple plaisir de l'acte dans lequel il a été conçu...). C'est une chouette interprétation du déterminisme que j'apprécie beaucoup. 


Vraiment, au-delà d'une histoire sur Arcturus et ses filles, c'est une histoire sur ses relations avec les femmes en général et WOAH WOAH WOAH ENCORE UNE RELATION TOXIQUE ET MALSAINE. Mais pauvre choupie Violetta, elle mérite tellement mieux. Cette idée de sort pour avoir un héritier mâle, mais c'est à gerber et y'a un tel manque d'éducation : c'est très réaliste tout ça et encore une fois, j'apprécie tellement que tu prennes le temps de poser ce genre de détails, ces points d'ancrages sociétaux et culturels qui font massérer ton récit dans une ambiance vraiment fidèle à ce qu'on imagine être la commaunauté sorcière à cette époque. 


iiiiiiiiih MARIUS ! Le cracmol des Black !!!!!! AAAAH J'aime trop ! Je veux que tu écrives sur lui et c'est intéressant de savoir qu'il est cracmol alors qu'il "absorbé" les sorts de son paternel lorsque sa mère était enceinte de lui. J'y vois un beau parallèle avec les images précédentes que tu donnes (Calidora, enfant de l'amour : beauté/ Cedrella, enfant du désir = sensualité...). Tu écris de très belles images. 


Tu décris la déchirure, le manque d'une séparation à la perfection, c'était très brut à lire, mais aussi très beau. 


C'est marant, encore une fois, et très intelligent de ta part, (parce que je note que tu as une écriture intelligente, qui se répond, qui résonne entre chacun de tes chapitres), cette discussion Credella/Artcurus, qui tranche par rapport à celle de Calidora/Artcurus. Là où il ne craignait pas l'intimité chez l'une, il la craint pour l'autre. Là où il craint l'absence de fiançaille chez l'une, il craint l'existance de fiançaille chez l'autre. C'est même par ça qu'il commence, alors que c'est cette question, qui clot la discussion de ton premier chapitre. C'est hyper chouette, cette construction narrative. 


Je veux lire sur la relation entre Credrella et Weasley... Ca a l'air chou ! Et en plus, assez sain, vu qu'elle semble être redevenue elle-même, s'être soignée du traumatisme de sa séparation imposée et brutale avec Marius. 


Cette conversation est très déchirante et au final, Arcturus a une très bonne analyse de sa fille : une personne intelligente, qui a tout prévu. C'est bien qu'elle le bouscule, qu'elle le mette face à ses contradictions, qu'il se retrouve un peu en elle, mais qu'elle fasse les choix que lui n'a jamais osé faire. 


ALERTE PHRASES CITATIONS : 


"Il l’avait aimée, mais l’amour était en train de la lui voler. Enfant du désir qui le comprenait trop bien. Elle avait désiré, elle avait aimé, et désirait aimer et encore aimer."


Juste la construction et encore une fois, ton écriture intelligente et tes phrases qui font des ricochets. T'as vraiment une écriture qui résonne. 


J'ai adoré ce chapitre ! 


Laissée par : CacheCoeur le 15/01/2022 19:45 pour le chapitre Chapitre 1 : La première s'appelait Callidora

Iiiiiih hello hello Juliette ! Je me bouge enfin pour le JR ! 


J'aime beaucoup ce premier chapitre. Je n'ai pas pu m'empêcher de trouver dans sa vision de la paternité, un peu de Mr Bennet dans ton Arcturus :') J'aime aussi beaucoup la construction narrative : commencer par le mariage d'Arcturus, puis terminer par celui de sa première fille. Ca fait une espèce de boucle. 


Bon, sinon t'es pile dans le thème hein : les Black, la pueté du sang, l'arrogance, cette espèce d'étiquette... Il a un côté très désagréable cet Arcturus, dans sa vision des femmes tout d'abord (mais des Cracmoles prostituées ? Je suis très fan de l'idée genre vraiment, mais c'est si immonde de chosifier ainsi une femme). Il prend, il prend, il prend... Il s'amuse ça se voit, et il se lasse vite. J'ai cru un moment que sa relation avec Lysandra serait assez apaisée et en soit elle l'est mais vraiment si y'a un mot qui le caractérise bien lui c'est : lassitude. J'aime bien son côté artiste aussi, très observateur, c'est assez frais et original. J'aime le soin que tu as apporté à toutes ces petites choses, ces petites manières nobles et traditions que tu as ajouté. 


Mais vraiment c'est terrible qu'il se lasse de sa propre fille. On le sent attiré par la découverte, par la nouveauté, par l'aventure et une fois qu'il la connait bah bim... ça retombe. C'est marrant parce que ça tranche tellement avec son côté artiste : quand quelqu'un peint, on sait qu'il faut rester immobile et que seules les mains s'agitent pour peindre, donc y'a une certaine sérénité qui se dégage de cette activité et Arcturus, lui, il a besoin que ça bouge tout le temps, il ne se contente pas de ce qu'il a. 


Alors certes, une certaine tendresse se dégage, un entachement mais la façon dont il parle de sa fille et à sa fille. Au final, le dernier paragraphe m'inscite à penser qu'il l'associe désormais trop à sa femme, qu'il supporte peu, pour l'aimer réellement. Je pense que ça vient vraiment du fait que Calidora répète le même schéma que sa mère au final, en se mariant à un homme à femmes, qui se lassera vite d'elle. 


Ton écriture c'est du miel. 



Réponse de l'auteur:

Coucou Cachouuuuuu ! Tu dois te demander pourquoi tu reçois une notif et à quelle review hihi mais tant pis, j'ai décidé de répondre ce matin à tes reviews (peut-être pas à celle d'Historiae Amoris, j'aurai pas le temps ouuups hihi, mais au moins à ces quatre là !) et merci d'avoir pris la peine d'en écrire des aussi détaillées. Tu le sais, mais ça m'avait permis de réflechir sur mon propre texte et mes perso et c'est cool hihi. Merci < 3

Arcturus, c'est tellement Mr Bennet oui xD mais sans le côté comique que donne Jane Austen à la situation oups. Voui, j'aime les boucles hihi. 

Pile dans le thème hihi, c'est une cadre horrible, mais je suis contente que ça fonctionne ! (Hum oui, Carcmol prostituée, quand il n'y a rien pour permettre aux Carcmols de vivre parmi les sorciers mais qu'on n'essaie pas de leur faire découvrir le monde moldu, c'est horrible mais je me suis dit que ça pouvait finir comme ça finalement... mais c'est immonde c'est clair). Et c'est trop ça oui, il s'amuse et il se lasse de tout ce sur quoi il réussit à avoir prise définitive : donc tout sauf... Violetta, Dorea, sa peinture (je suis sûre qu'il est partisan du on peut toujours faire mieux en peinture etc.) entre autre. Hiii original et frais < 3 J'aime les détails hihi donc contente que toutes ces petites choses te plaisent < 3

Oui aussi ! Hum je ne me rappelais pas qu'il se lassait de Callidora. Je vais relire. Bon donc c'est peut-être l'ambiance générale qui t'a donné cette impression, mais je n'ai pas écrit qu'il se lassait de Callidora. Et oui c'est vrai, la posture du peintre romantique et serein est assez à l'opposée de sa vie personnelle. 

C'est horrible dit comme ça mais c'est un peu ça oui :''( Mais dans ma tête, il ne se lassera pas d'elle, c'est elle qui finira par s'éloigner, puis revenir, s'éloigner, puis revenir, lui en vouloir de l'attitude qu'il a eu avec sa mère, puis ne plus lui en vouloir etc. Certes, il n'essaiera pas de la ramener à lui ou de la comprendre trop. Mais en réalité, je pense qu'avec Callidora, c'est la relation la plus simple, la plus banale par rapport à la manière dont il a été élevée. Un peu la même que sa mère vu comme ça oui ! 

Awww merci. Tes reviews c'est du miel < 3

PS : finalement, je n'aurai répondu qu'à une seule ce matin, fichtre. < 3


Laissée par : Chrisjedusor le 22/10/2021 16:48 pour le chapitre Sa quatrième fille selon le sang s'appelait Dorea

Cet os était magnifique. On ressent à quel point ils étaient amoureux. Arcturus était si doux avec Violetta. Il se souciait de lui faire mal où non. Toujours là pour elle. Et visiblement, il a beaucoup agit pour lui et sa fille. Empoisonner, et comploter les morts pour être heureux. Protéger sa fille du mieux qu'il le peu.

Ce n'est pas rien.

Je pense que si Violetta a voulu éteindre la lumière, c'est parce que son corp est pleins de cicatrices  dont elle a honte, à cause de Cygnus. Et je suis sur qu'il aura su lui redonner confiance à ce sujet.

Tu penses qu'il serait si facile de conjurer l'arbre des Black ? J'imagine que c'est un genre d'artefact, difficile de manipuler. De quelle manière imagines-tu sa construction ? ( okey, c'était le moment ou je recommence à me poser des qustions) xD

Donc, on comprend bien que Doréa a surment été très peiné d'apprendre cela sur le lit de mort de sa mère, un peu trahie, mais au final, elle est revenu vers lui, et je suis sure qu'un gros coeur à coeur en a suivi avec une grande discussion :p

En tout cas pour Arcturus et Violetta c'était de l'Amour avec un grand A, et ça c'est bien rare dans cette famille.

Je me demande si il aura compris que sa fille aura eu la mémoire effacée ?

Bref, ces interludes étaient géniaux !

Merciii ! : D J'en sais encore plus !

ps : tu as lu les quatre filles du docteur march ?

 



Réponse de l'auteur:

Il a beaucoup agi dans l'ombre pour sa fille oui, et bien sûr qu'il est doux avec Violetta puisqu'il l'aime ! Enfin oui, au début ils ne s'aiment pas encore mais tout de même, Violetta n'aurait pas pu tomber amoureuse de lui s'il lui avait fait autant de mal que Cygnus lui en a fait

C'est exactement pour cela que Violetta a voulu éteindre la lumière, oui. tu as deviné :)

Je suis passée un peu vite sur cette falsification de l'arbre oui. Arcturus a passé des mois en Amérique, il s'est renseigné là-bas si jamais Dorea était sa fille justement... Pour moi l'arbre est magique, comme tu l'as vu, et il est ensorcelé (un jour, j'écrirai un OS sur la fabrication de cet arbre, tiens, bonne idée ahah), donc faut de la magie noire pour le corrompre et le détourner. bref, Arcturus s'était entrainé et rensiegné avant de rentrer à Londres

Mouais, je ne sais plus ce que j'ai écris là-dessus, mais au moins, tu sais quand est-ce que Dorea a appris qu'il était son père ! n'empêche, apprendre à 40 ans qui est son père, ça peut faire péter les plombs. Surtout que... ah non, je vais spoiler zut, je me tais !

Je ne dis rien ;) 

Contente que l'OS t'ait plu !! 

Juliette 

PS : non ahah, je n'ai pas lu, je trouvais juste la référence pour le titre amusante hihi. :)


Laissée par : Chrisjedusor le 22/10/2021 16:16 pour le chapitre Chapitre 3 : Son mariage lui avait donné une troisième fille

J'avoue que pour le coup Charis me fait beaucoup de peine. On sent bien sur la fin qu'elle cherche l'attention de son père. Qu'elle est peut-ête bien en quête d'amour. Cela c'est senti quand elle pose ses questions sur le vernissage, et lui ne la regarde pas, et reste attentif à sa toile.


Bon, certes, il ne supporte plus Lysandra, se déteste presque, mais de son acte avec son épouse par mariage est tout de même née cette enfant, et elle en a clairement payé les pots cassés. Et puis, je pense que le fait qu'elle ressemble à sa mère ne doit pas l'aider.


Ensuite, on voit qu'il est de plus en plus amoureux de Violetta, et pour moi, je sens clairement que c'est l'amour de sa vie. Eh bien, sinon, il a frenchement eu chaud avec sa mère ! Heureusement que les sortilèges de confusion  existe, n'est-ce pas ? ;)


Dommage, vraiment qu'il ne peut pas vivre avec la seule femme qu'il aime corps et âme, car je pense que cela l'aura rendu pas mal aigri tout même.


Sinon, j'aime le fait que les os se termine à chaque fois par des convocations, sauf aussi ou c'est sa troisième fille qui le fait. Du coup, je suis en train de demander par quel moyen il pourrait avoir ce genre de face à face avec Doréa :p


 



Réponse de l'auteur:

Oui, moi aussi elle me fait de la peine, je me trouvais cruelle lorsque j'écrivais sur elle... mais c'était le but. Elle cherche l'attention de son père qui l'ignore et ne voit pas combien sa fille en souffre... Oui, c'est sûr que le fait qu'elle ressmeble à sa mère n'aide pas. Après, Arcturus ne voit que ses ressemblances avec sa mère aussi... bref

Oui, c'est l'amour de sa vie ^^ J'aime les sortilège de confusion ahaha, c'est un instrument qui rend le récit tellement sorcier ahah, faut que je me calme avec ça d'ailleurs x) 

Oui, ça a dû le rendre aigri tout de même

Hihi merci :) j'aimais bien garder la même structre pour chaque chapitre afin de bien mettre en évidence les différences entre ses relations avec ses filles ! ahah, tu as vu du coup comme il fait face avec Dorea. Spoil : il ne le fait pas vraiment ... :) 


Laissée par : Chrisjedusor le 22/10/2021 15:58 pour le chapitre Chapitre 2 : La deuxième s'appelait Cedrella

J'adore Cedrella ! Quel imperrtinence, quel rebellion !  j'ai eu une image mentale quand elle s'assied sur sa chaise puis recul avec un pied en poussant sur le bureau, ahahah. Ce n'est pas très digne d'une grande dame, mais on adore !


J'aime toujours autant Arcturus. Il aime ses enfants, et il n'est pas si mauvais. Il a des défauts, et son éducation y fait quelque chose. D'ou le fait qu'il ne peut tolérer un traître à son sang. Un Weasley. Mais il comprend l'Amour, on le voit qu'il est clairement tombé amoureux de Violetta. Ni plus. Ni moins. D'ailleurs, on en parle encore une fois de la cruauté de Cygnus ? ( Du coup, si ça se trouve c'est de sa faute si Marius est devenu un cracmol !)


J'imagine bien Cedrella, continuer à cotoyer en douce Marius de tout le monde, et je me demande si sa mère peut vraiment également rester à une distance raisonnable de son enfant ?


Fille sensuelle mais qui a compris que tout les êtres humains, méritaient d'être mise sur un pied d'égalité.


Je les ai un peu mis en avant Cedrella et Septimus dans effets indésirables, car je les aime bien :p


Chris


 



Réponse de l'auteur:

Ahhah j'adore Cedrella aussi (tiens, encore une pour laquelle j'ai une idée de fic, misère, je ne m'en sortirai jamais) ! J'avais aussi cette image mentale pour cette scène hihi, ça a dû se ressentir quand je l'ai écrite et que tu l'as lu hihi. C'est une grande Dame, Cedrella ahah !

C'est ça, son éducation et les convenances l'ont pourri on va dire. et puis aussi son laissez-faire ou sa lâcheté tout de même. Il tient à sa tranquillité comme le dit Cedrella. Et oui, il est clairement tombé amoureux de Violetta, aucun doute là-dessus. Et elle aussi (faut que je rappatrie ma fic sur elle sur cette plateforme, je l'ai écrite il y a 6 ans, le style est différent et tout mais bref). Et puis Arcturus comprend l'amour, mais il le différencie du mariage aussi... bref. Euuh non par contre, on ne peut pas arracher sa magie à quelqu'un, je trouve que ça rentrerait bien trop dans la logique raciste et tout de Voldemort et des Né-Moldus qu'on accuse de voler la magie qui aurait été dédiée aux Cracmols. Mais libre à toi de penser autrement bien sûr. Mais en tout cas, dans cette perspective raciste, Violetta pense que c'est une des conséquences du sortilège de Cygnus, certes. 

Ahhh ça, je ne spoile pas hihi, mais tu en as vu dans Une vie moins noire à présent :)

Totalement, Cedrella comprend l'égalité contrairement à sa famille... 

Ouiii tu en parlais dans Feudeymon il me semble !


Laissée par : Chrisjedusor le 22/10/2021 15:04 pour le chapitre Chapitre 1 : La première s'appelait Callidora

Eh bien, et bien ce premier texte spécial pour les jr est hyper chouette.  Je fais plus ample connaissance avec notre Arcturus que j'ai déja appris à apprécier, même si on voit qu'il a évidemment des défauts, mais bon, personne n'est parfait, n'est-ce pas ?


Je pense tout de même que c'est le plus doux des Black avec les enfants, même si c'était un homme à femme, je pense que Lyssandra la tout de même au final repoussée dans ses retranchements. D'ailleurs, je ne comprends pas bien, c'était tout feu tout flamme au début de leur mariage : Pourquoi ce changement de comportement de laa part de Lyssandra ?


Callidora est mignonne d'être amoureuse d'Harfang mais j'avoue être étonnée que les Londubat EST approuvé l'idéologie de Grindelwald d'une certaine manière, si j'ai bien suivi ? :o 


Quant à Harfang, un homme à femme aussi ? On espère que le papa de Neville , Frank était plus sage. Pauvre Alice xD Je ne vois tellement pas Neville agir de la sorte.


J'ai été heureuse de découvrir qu'Arcturus Black aimait la peinture et était un doux papa avec Callidora.


Chris



Réponse de l'auteur:

Coucou Chris ! Déjà, merci pour toutes tes reviews, et très contente si tu as aimé tes lectures ! :) 

Ahah oui, Arcturus... personage pas si tout beau finalement, quand on sort du pdv de Dorea, hein ? Mais certes, personne n'est parfait, et c'est que ce je m'attache à transcrire dans mes histoires :)

Clairement, c'est le plus doux des Black avec ses enfants. Il a aimé les femmes, il a aimé Lysandra, mais oui, elle s'est beaucoup méfiée de lui, et lui qui n'avait pas du tout l'habitude de ça, et qui en plus a eu l'impression qu'elle ne lui avait jamais parlé à coeur ouvert avant le soir de leur mariage sur un sujet aussi simple qu'un surnom, s'est complètement braqué. Je n'essaie pas de l'excuser, juste de montrer ce qu'il a pu se passer bien sûr. Et Lysandra devient jalouse, mortellement, quand elle comprend que le mariage n'est rien qu'un papier, et que ce n'est pas ce qui pourrait empêcher Arcturus d'aller voir ailleurs... sauf qu'il n'allait pas voir ailleurs ! C'est cette jalousie qui l'a énervé et à cause de laquelle ils se sont éloignés. Bref.

Ahahh, les Londubat ne s'opposaient pas ouvertement à Grindelwald, donc pour Arcturus, ils ne sont pas contre. 

Encore une fois, cette vision d'Harfang comme "homme à femmes" c'est celle d'Arcturus (bon, elle est vrai dans ma tête). Frank est un amour, lui (j'ai une idée de fic avec lui et Callidora mais je dois me calmer et déjà finir tout ce que j'ai en cours oups), et clairement, Neville n'agirait paaaas du tout de la sorte !

Je file à la prochaine review !


Laissée par : Mojack le 23/09/2021 15:42 pour le chapitre Sa quatrième fille selon le sang s'appelait Dorea

Salut ! 

Je lis ta fic dans le cadre des sélections de septembre. 

J'ai beaucoup aimé ma lecture, la double histoire dans chaque chapitre. Le fait qu'on découvre Arcturus à travers ses relations avec ses filles. C'est très bien écrit, ton style est fluide et se lit bien, même si j'avais parfois du mal à voir où tu voulais en venir (j'ai du lire quelques passages plusieurs fois avant d'être sûre d'avoir saisi l'idée !)
Mais avoir un aperçu de la vie de la famille Black au début des années 1900 était super pour moi qui ne lit pas ce genre d'histoire ! 
J'ai trouvé Arcturus assez touchant, il vit sous la pression de la société et ne cherche pas à la combattre. Il n'est évidemment pas le père de l'année, mais on comprend comment il en est arrivé là. J'ai aimé ce que tu as fait de ce personnage. 
Je suis un peu plus mitigée sur la fin (que je ne suis pas certaine d'avoir compris) mais globalement j'ai été prise dans l'histoire du début à la fin !

Bonne chance pour les sélections :)

Mojack



Réponse de l'auteur:

Salut Mojack ! 

Merci de prendre le temps de m'écrire un retour, ça me touche :) Je suis contente si tu as aimé ta lecture et la double histoire comme tu dis, avec les relations avec ses filles ! Et hum oui, parfois je suis un peu trop allusive sur des évènements que j'ai écrit ailleurs, il faudrait que je retravaille ce texte un jour. Et en même temps, comme il dissimule plein de trucs à tout le monde, cet effet lui correspond bien aha.

J'ai essayé de rendre Arcturus attachant et détestable à la fois, et surtout de montrer comment il en est arrivé là, à cette fin qui n'est pas très claire, c'est vrai oups. Disons que c'est une vie manquée (à cause des convenances et de sa lâcheté ?). A la fin, on arrive enfin à son "présent", c'est comme si l'histoire commençait seulement alors qu'il est déjà "vieillard", qu'il est à la fin de sa vie et qu'il va mourrir peu après. Alors qu'il n'a plus rien, enfin il arrête de mentir à la personne qu'il aime le plus après sa maîtresse, c'est-à-dire à sa fille préférée et illégitime, Dorea. Dorea qui d'ailleurs, a enfin la parole à la toute fin (même si là elle ne l'appelle pas "Papa" et même si elle l'avait à la fin du chapitre trois, mais c'était pour l'appeler "mon oncle") alors que les autres filles avaient la parole sur la moitié du chapitre. Très heureuse si tu as été prise dans l'histoire du début à la fin ! 

Bonne chance à toi aussi :)

Juliette


Laissée par : Winter le 12/08/2021 20:30 pour le chapitre Sa quatrième fille selon le sang s'appelait Dorea

Hello,

Je ne sais pas quoi penser de cette fin. C'est triste et à la fois je suis contente que Dorea soit allée sur le lit de mort de son père (le vrai !). On découvre un Arcturus lache (jamais eu le courage d'affirmer ses envies), égoïste (plutôt tuer que dire la vérité) et puis pas forcément un bon père (sur quatre il en aime une oups) ni une bonne personne... ou pas. C'est sur ce dernier point où j'hésite. 

C'est pour ça que j'adore tes personnages, ils sont plein de défauts et qualités, ils sont tellement particuliers que tu peux pas dire c'est noir ou blanc. Ils sont dans un univers tellement complexe que ça déteint sur eux.

une très belle lecture <3

À bientôt !

winter



Réponse de l'auteur:

Mais je t'avais pas répondu :o Hello donc ! 

Ahah, cette fin... dans mon esprit, les "chapitres" sont plutôt des prologues, et la vie d'Arcturus commence seulement à l'espèce de mini épilogue (et donc l'histoire commence seulement là...) mais c'est très court parce qu'il a passé sa vie à être lâche et à ne pas vivre ce qu'il voulait vraiment. Il "vit" pour la première fois (voir/vivre) alors qu'il est vieillard et qu'il meurt trois mois plus tard... C'est une vie manquée dans ma tête, et Dorea remet la tête dans les problèmes en revenant vers lui et vers les embrouilles des Black. Mais comme elle l'idéalise de son côté, c'est bien aussi pour elle de savoir que son père est finalement Arcturus et non Cygnus. Il est lâche, égoïste, peureux aussi, c'est pas une bonne personne sur pleeeein de points, et sur d'autres, il est touchant.... J'aime les personnages complexe qu'on déteste et qu'on aime en même temps oups, donc merci < 3 

De très beaux commentaires de ta part aussi < 3

à bientôt,

Juliette


Laissée par : Winter le 07/08/2021 10:41 pour le chapitre Chapitre 3 : Son mariage lui avait donné une troisième fille

Hello, encore une fois ce chapitre hérisse le poil tant c'est criant de réalisme. Arcturus voit les choses comme elles sont, il ne se voile pas la face, comme tu le dis il sait que ce qu'il fait n'est pas "bien" dans le sens moral du terme. Mais il ne sait pas comment faire autrement et puis il n'en a pas envie. Comme le disait Cedrella, il n'a pas le courage de changer les choses, il aime son confort. 

Cette scène avec sa femme est terrible. Tu perds le regard de l'autre pour ne plus qu'avoir le physique. Et cette fille non aimée et l'autre tant aimée, tragique. C'est magnifique comme tu le décris, vraiment. 

winter



Réponse de l'auteur:

Hello ! Merci < 3 je n'étais pas très à l'aise en écrivant ce chapitre que ce soit la scène avec sa femme ou celle avec Charis à cause de leur violence émotionnelle notamment, donc je suis toujours rassurée avec un retour comme le tien :) 

Il ne sait pas comment faire autrement, il a conscience qu'il a mal agi par rapport à sa femme mais pas qu'il agit mal par rapport à Charis... contente que ça illustre bien ce que Cedrella disait ! 

Merci vraiment à toi < 3 

Juliette


Laissée par : Winter le 06/08/2021 10:39 pour le chapitre Chapitre 2 : La deuxième s'appelait Cedrella

Omg j'ai envie de... de... je ne sais pas ! On peut se revoir pour que je t'exprime toute ma fascination pour ce chapitre ?!

It's a masterpiece!

J'ai adoré, le début était bien, on retrouvait la même analyse criante de vérité et d'honnêteté que sa fille. Il y a ce moment où on voit qu'il a beau être différent de ses frères, c'est un Black. Comme on le disait hier c'est qu'il a grandit avec ces pratiques et il n'en connaît pas d'autres. C'est pas pour lui trouver des excuses (parce que claquer sa femme pour la faire taire ne fait pas partie de mes convictions) mais bon il reste un mec élevé dans des idées un peu beaucoup machistes dans les années 40. 

Et cette dernière partie avec Cedrella (je n'avais pas fait le rapprochement avec son nom de famille de femme mariée) c'était incroyable ! Dingue comment tu retranscrivait les pensées d'Arcturus sans en faire trop, et puis elle comment elle était si juste dans ses attaques. Je me suis régalée, c'était génial ! Ce chantage était si bien mené et quand Arcturus a pensé un truc comme "semence d'un Weasley dans son ventre" c'était fou ! J'ai pas les mots !

winter



Réponse de l'auteur:

Ahaha ouuuups je suis toute rouge, tu es adorable < 3 fascination à ce point ? J'attends de voir ce que tu vas dire du chapitre 3 alors... ;)

C'est carrément un Black, et c'est bien le problème... Parce qu'avec toute sa peinture et tout, il aurait pu être tellement plus. Clairement, gifler sa femme comme il le fait est abominable, et il s'en rend compte lui-même, mais le mal est fait. Encore une fois, on peut dire que ce sont les années 40 et que son éducation n'a pas aidé, mais ça n'excuse rien du tout.

Ohh merci ! J'ai adoré écrire cette scène, le panache et la provocation de Cedrella et tout donc ça me fait super plaisir que ça t'ai plu aussi ! < 3

Merci < 3

Juliette


Laissée par : Winter le 05/08/2021 09:33 pour le chapitre Chapitre 1 : La première s'appelait Callidora

Hello, 

J'ai pris beaucoup de plaisir à le behind du mariage de Arcturus. C'est si particulier ces mariages presque arrangés où ils choisissent un peu mais bon il faut tout de même se marier et pas avec n'importe qui ! C'est étonnant comment les relations peuvent se construire par la suite. 

Après j'ai trouvé ça touchant ce regard qu'il porte sur sa fille. Il ne l'idéalise pas, il la voit comme elle est et c'est criant de vérités. Il l'aime et voit ses faiblesses en même temps, c'est magnifique. 

C'est un personnage touchant Arcturus, il reste un homme construit dans cette société assez patriarcale, mais c'est un artiste. Il a une sensibilité que d'autres n'ont pas, ça ajoute tellement de caractère à ton texte <3

winter



Réponse de l'auteur:

Hello ! 

Merci pour ta review, je suis très contente si le behind est agréable à lire ! C'est exactement ça, j'aime l'idée qu'ils arrangent leurs mariages eux-mêmes à cause de leur propres critères racistes avec lesquels ils ont été élevé. Je trouve ça encore plus glauque psychologiquement. Ils sont tant racistes et autre que de toute façon il ne leur viendrait pas à l'esprit de regarder ailleurs pour se marier... je ne sais pas si je suis très claire oups. 

C'est exactement ce que j'ai essayé de montrer, toute cette tendresse qu'il a pour elle sans pour autant voir plus que ce qu'elle n'est... merci < 3

Juliette


Laissée par : Sifoell le 06/07/2021 00:53 pour le chapitre Sa quatrième fille selon le sang s'appelait Dorea

Oh mais c'est terriblement génial, tout ça, Juliette ! J'ai super envie de lire Historia, maintenant (déjà que j'avais super envie rien qu'avec le résumé, l'image...

J'ai quand même un peu pitié d'Arcturus, parce qu'il s'est lui même mis dans cette situation impossible, et il est responsable de ce qui lui arrive. Mais j'ai du mal à croire qu'il ait tué son frère, tué sa mère et sa tante si je ne me trompe pas ? Et quelle cruauté envers sa femme, même si elle lui a menti en prétendant aimer la peinture...

En tout cas, c'est un vrai sac de noeuds la famille Black, les familles sorcières de bonne société et de sang-pur.

J'ai vraiment, mais vraiment adoré ta fic. Ton écriture, la manière dont tu mets en lumière plusieurs facettes des personnages au travers d'exemples bien choisis. Ce recueil est parfait à mes yeux.

Merci beaucoup pour cette très belle histoire !

Je lirai ton recueil des nuits demain :)

Bisous,

Sif'



Réponse de l'auteur:

Merci à toi déjà pour tous tes retours, ils m'ont fait super plaisir ! 

Arcturus fait un peu pitié c'est vrai, il est horrible et détestable aussi, et puis il est enfermé dans le carcan dans lequel il a grandi, et il n'en sort pas quand bien même ce carcan le rend malheureux finalement.

Si, c'est que ce je sous-entend, qu'il a tué mère, tante et frère tout ça pour garder secrète sa liaison avec Violetta et la véritable paternité de Dorea.. quant à Lysandra... il est infect avec elle, il a l'impression qu'il ne peut rien faire avec elle, qu'elle l'empêche de tout... (attitude que je ne cautionne absolument pas hein)

Un sac de nœuds aha c'est ça ! 

Des bisous 

Juliette


Laissée par : Sifoell le 05/07/2021 16:56 pour le chapitre Chapitre 3 : Son mariage lui avait donné une troisième fille

Hello,

Oh mais comment c'est horrible !!! J'en suis toute retournée.

Je comprends les réactions de tout le monde qui semblent bien correspondre à leur caractérisation, mais là, on tombe dans des trucs que j'adore lire et que je détesterai vivre (qu'elle est bien ma vie pépère).

C'est horrible qu'Arcturus se fasse envoyer bouler par Violetta (purée, il a même oublietté sa mère), c'est horrible qu'il aille assouvir sa frustration, sa colère, son désespoir en couchant avec sa femme, c'est horrible que Violetta se sente trompée parce qu'il a fait un enfant à sa femme, c'est horrible que Lysandra ne sache rien de tout cela, c'est horrible que la mère d'Arcturus la reprenne publiquement alors qu'elle n'a rien à faire avec tout ça. C'est horrible l'indifférence la plus totale dans laquelle il place Charis, c'est d'un mépris ! Oh, réveille-toi, elle n'y est pour rien, ta gosse !

J'ai envie de la plaindre, Charis. En fait, j'ai envie de tous les plaindre pour les situations pourries dans lequelles ils se mettent, en acceptant le carcan de leur société, leurs propres chaînes somme toute. Brrrrr.

Mais je les aime quand même tous très fort...

Bravo Juliette !!! Merci pour ce très beau texte, une nouvelle fois !

Je file lire la suite ! Bisous bisous !



Réponse de l'auteur:

Hello Sifoell !! 

Je suis désolée de te répondre si tard (j'ai même un peu honte oups)

Et oui c'est carrément horrible la manière dont il traite Charis, et clairement je n'aimerais pas être un des personnages de cette histoire. Tout est horrible en rempli d'amertume et de convenances dont ils n'arrivent pas à se dépêtrer... j'ai l'impression d'avoir un peu déchaîné les passions avec ce chapitre oups ;) 

Merci à toi pour cette superbe review en tout cas < 3

Juliette 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.