S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Reviews pour Paradoxos

Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 23:49 pour le chapitre L'héritier de Balfour

Tu sais quoi ? Je suis bien contente qu'Helga les remis à sa place,à la fin du chapitre à ce Balfour. Il est trop imbu de lui-même. Il était déja si sur de lui d'avoir un fils, non mais x). Il aurait vraiment eu l'air bête, si il avait non pas une mes deux filles. Par contre, j'ai comme l'impression que sa femme en aurait pati alors...


Pas sur qu'il portera autant d'attention à sa fille, mais il semblait vraiment suspect vis à vis d'Helga, je trouve. On aurait vraiment dit qu'il voulait lui soutirer des informations..


Vu l'attitude déplorable du paternel, et l'époque, je dirais que j'ai assisté à la naissance du futur baron sanglant. A mon avis élevé par son père, cela expliquera alors son hystérie pour Helena. Oui, ça me parait plausible.


Sinon Donnchadh a vraiment eu de la chance de ne pas avoir subit des conséquences pour ne pas avoi cacher écuries et poulailler.. ;)


 



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Ah, pour certaines personnes/populations, les garçons sont plus importants, pour la transmission du nom, du patrimoine, donc Balfour il préfère son fils... Oh, s'il avait eu deux filles, il en aurait fait d'autres.

Balfour est assez méfiant parce qu'il ne connaît pas Helga, et que dans le contexte actuel, les danois qui sont installés peuvent aussi être en danger, parce que les danois qui font des raids leur donnent une mauvaise réputation, donc si leurs voisins se sont fait attaquer, ils peuvent vite mettre tous les danois dans le même sac. Mais, oui, Balfour va bien à la pêche aux infos.

L'héritier de Balfour est bien le futur Baron Sanglant.

Après, à cette époque, pour moi, les sorciers ne sont pas habitués à se cacher, donc plutôt maladroits pour le faire, mais on verra si les Serdaigle seront en danger à un moment ou un autre ;)

Merci pour ta review :)


Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 23:32 pour le chapitre Maudits

Pauvre Setanta, on a envie de lui faire un câlin. Pas évident de perdre sa maman comme ça. Et il a fallut qu'il y ait cette catastrophe pour que son père se décide à reprendre sa vie de sorcier.


Donc, il a rebattit la maison de ses ancêtres, à voir si ce n'est pas dangereux d'être là, vu que toute sa famille a été tué. A voir ce qu'il c'est passé aussi pour eux. Le petit va donc apprendre beaucoup de son histoire, prochainement.


Comment il faisait pour toi, Salazar avant avec la légilimentie ? Son don était totalement maitrisé, il bloquait les pensées puisque là, il se retrouve dans la tête de son fils, justement.


Je ne doute pas qu'il aurait maitrisé le Feudeymon, si il y avait l'espoir que certains de ses frères survivent :)



Réponse de l'auteur:

Oui, Setanta a vraiment eu la trouille, là... Et Salazar n'est pas quelqu'un de très démonstratif donc pas forcément quelqu'un sur qui Setanta peut compter pour l'accompagner dans son deuil.

La maison des Salazar est super isolée et en ruine depuis des années, donc ils ne vont pas risquer grand chose de suite. Et comme je l'ai dit, j'ai juste mentionné une catastrophe pour les Serpentard, mais je n'ai pas plus réfléchi dessus, à part que c'est sans doute lié à la magie noire.

Salazar est un très bon legilimens et occlumens, comme Queenie, sauf qu'il est vraiment dans la maîtrise de tout ce qu'il fait. Il ne va pas se montrer imprudent à essayer quelque chose de dangereux pour potentiellement se mettre en danger derrière. Il est très calculateur dans ce qu'il fait. Pour moi, il est sans doute le plus puissant des fondateurs, et oui, il aurait maîtrisé son Feudeymon s'il était resté (et je pense qu'il s'en foutait quand même plus ou moins de ses frères qui le mettaient de côté, le méprisaient et en avaient peur, parce qu'il était sorcier).


Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 23:16 pour le chapitre L'émerillon

"Puis le très grand homme s'assied par terre, et de ses longues mains trace de grandes lignes puis de plus courtes. L'émerillon se met à chantonner, et à regarder tout autour de lui, puis vers le ciel, puis vers la terre, puis vers la forêt.    " -> C'est Myrridin non ? Alias Merlin ? Longue barbe, puissante magie. Regarde vers le ciel, la forêt comme si...il ressentait la nature en tracant ces oghams. Et se transforme en faucon...


Fait-il exprès de ne pas comprendre ? On dirait qu'il teste ceux qui l'entoure, et " joue" avec eux, si je ne m'abuse ? A moins qu'il est subit un sortilège, vu que Finna dit qu'il n'a pas toute sa tête reste à voir...


Godric est un peu imbu de lui même dans  ce chapitre. Finna fait bien de le recadrer, et je sens un rapprochement de sa part volontaire avec Horsa. Cependant, pourquoi prendre la fuite comme cela avec Godric, c'est elle qui s'est approché à la base :/ Questionnement, aha.


 



Réponse de l'auteur:

Bingo ! C'est bien Myrrdhin / Merlin !

Il y a un peu des deux sur Myrddhin, il ne parle pas très bien norrois, mais le comprend, et il teste aussi... Il n'a subi aucun sortilège, je ne suis pas sûre qu'il puisse y être sensible.

Finna a la capacité de voir l'aura des gens, et elle a bien remarqué que celle de Merlin était étrange, différente de celle des autres (à mon avis, ça sera pareil pour Catriona). Dans les légendes, Merlin est supposé être l'enfant d'un démon, donc je me suis dit, pourquoi pas l'enfant d'une fée ou d'un fairy ? Et ont-ils une aura, ont-ils une âme ? Je les vois vraiment différents des humains, sorciers ou non.

Godric est quelqu'un de très sûr de lui, mais qui, à la fois, ne va pas prendre la mouche s'il n'obtient pas ce qu'il veut. Et Finna connaît Horsa depuis longtemps, mais ne sait pas trop ce qu'elle veut. Je pense qu'elle s'éloigne de Godric parce qu'elle l'a trouvé con sur le coup, haha :)


Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 22:59 pour le chapitre Le temps des retrouvailles

Les dons de Catriona sont interessants. J'ai l'impression que tu as présenter les deux blasons, d'abord l'aigle qu'elle a formé avec la terre, puis ensuite le blaireau. Je suppose qu'elle montrera la même chose à Godric, puis Salazar, juste ?


Par contre, j'avoue ces regards insistants ne sont pas forcéments rassurant, ça instaure frenchement le mal aise. Et attend, j'ai bien compris, le peuple des Tertres pourraient kidnappé Rowena, dans une vingtaine d'années ?


Curieuse de savoir qui est le fameux homme qui s'efface dans sa vision. En plus, sa soeur va partir avec, attend le petit Sesanta qui est avec son papa, là d'ailleurs non ? Enfin, il est peut-être trop petit, en fait...



Réponse de l'auteur:

Catriona a bien présenté les deux blasons, et oui, elle leur montrera leurs blasons aussi :)

L'histoire de Rowena qui disparaît dans une vingtaine d'années, c'est surtout une sorte de prophétie annonçant sa mort prématurée, avec sa fille qui lui vole son diadème, mais j'en suis pas là encore (loin de là), donc je verrai comment je l'amènerai à ce moment-là :)

Oh, pour la prophétie de Rowena, sur les deux plus deux plus deux qui s'effacent, tu auras la réponse bientôt, mais non, ce n'est pas Setanta :)

Merci pour tes reviews :)


Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 22:42 pour le chapitre L'ivraie de Clonmacnoise

Bonsoir,


Et bien, c'est mon chapitre préféré jusqu'à maintenant. J'aime beaucoup l'idée que Salazar et sa femme aient voulu refouler leur Magie. Par contre, ça aurait vraiment pu être dangereux si ils avaient réussi à le faire et étaient devenus des obscurus ça aurait été très probable, d'ailleurs.


La religion à sa place aussi; d'une autre manière chez moi, donc je trouve interessant de voir comment tu travailles cela, de ton côté.


Par contre, je suppose que la mort de sa femme va bien l'aider à détester les moldus. D'ailleurs le serpent de feu, vive le Feudeymon. Et oui, on comprend bien que les Serpentard, enfin sa famille était plongée dans la magie noire. Le petite Sesanta est adorable, et me semble être un petit garçon très curieux, qui a tout de même soif de connaissance :)


ps : Godric un mec qui aime les femmse,je le vois exactement  comme ça, même si il est gentlemen =)


Chris



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Je n'ai pas tant que ça travaillé le background de Salazar et sa femme (en tout cas, pas plus que cela dans ce qui a été publié jusqu'à présent), mais j'ai vraiment envie de faire quelque chose sur son histoire, autour de sa Magie qui lui est précieuse, mais qu'il a refoulée, ainsi que sa femme. Je ne pense pas qu'ils aient pu devenir des Obscuriaux, vu qu'ils n'ont refoulé leur magie que tard, et je pense que de temps à autre leur magie s'exprimait quand même, de manière non intentionnelle, mais bien vu, je vais y penser aussi :)

Salazar avait déjà des sentiments très forts contre les Moldus, et c'est sûr que la mort de sa femme, des moines, et la destruction du monastère (ce dont il est responsable), cela va pas l'aider à adoucir ses sentiments à leur égard. Setanta est beaucoup plus naïf, et il vit quand même dans l'ombre de son père, j'ai hâte de le voir s'épanouir auprès des autres sorciers, aussi :)

Oh, mon Godric n'est pas si gentleman que ça, héhé :)

Merci pour tes reviews :)


Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 15:25 pour le chapitre Le vagabond à Woodcroft

Aaaaah, alors, des idées pour l'identité de l'homme brun ? (Non, ce n'est pas Salazar, mais vous le connaissez tous...)    -> Eh bien , je pensais effectivement à Salazar jusqu'à ce que tu dises non x) Du coup, je ne sais pas. Cependant, tout comme Horsa, ça ne me dit rien qui vaille


J'aime bien l'idée quue Godric soit un viking, et cette fois, au cours de ma lecture j'ai pensé à Assassin creed vahalla, le jeu. J'ai bien ressenti l'ambiance, aha. Avec la biere, les skoll lancé à tout va mais l'ami qui vient d'arriver, sur la fin, je me dit qu'il pourrait lui faire un sale coup.


Enfin, c'est juste une impression.


Le passage pour expliquer le don d'animagus était pas mal du tout. Ce n'est pas anodin de se transformer en cheval, puis trimballer quelqu'un sur son dos xD L'histoire de Finna est triste. Comme quoi autant les moldus peuvent avoir peur des sorciers,  comme eux peuvent rejeter leur enfant sorcier.


Même si bon le fait de la racheter fait un peu esclave.


La fille de Godric va être une cracmolle, non ?



Réponse de l'auteur:

Ah, pour l'homme brun, son identité sera révélée plus tard ;)

En fait, pour l'identité des fondateurs, je me suis basée sur leur fiche wiki, et leur description dans leurs tableaux. On sait que Rowena est écossaise et a un accent, on sait qu'Helga est galloise, et qu'elles se connaissent. On décrit Godric comme un grand gaillard roux qui aime les duels à l'épée comme à la baguette, et du coup j'ai eu envie d'en faire un viking :) Oui, l'ami qui est arrivé à la fin est aussi un Viking, mais un qui fait des raids, donc pas comme Horsa et sa petite communauté qui eux, sont installés et ne cherchent plus querelle à personne.

Je pars du principe que comme Poudlard n'existe pas encore, les sorciers n'ont pas les mêmes connaissances, certains savent faire des choses que les autres ne savent pas faire. Et je suis partie sur Horsa qui peut se transformer en cheval, tout simplement parce que son prénom me fait penser à "horse". Et je trouve aussi que ce qu'il manque dans l'univers Harry Potter, c'est toute la dimension religieuse (on en a un petit aperçu dans les Animaux Fantastiques 3, je trouve), après tout le monde n'a pas de religion, bien sûr, mais ça manque un peu, je trouve.

Finna est une cracmole, et elle a du coup certaines capacités (comme Rusard pouvait voir les fantômes, comme les cracmoles peuvent voir Poudlard, etc...). Et comme ses parents étaient sorciers, ils n'ont pas supporté d'avoir une fille qui n'était pas magique et s'en sont débarrassé. L'esclavage existait chez les vikings, mais l'esclave pouvait être libéré s'il avait accompli quelque chose, ou au bout de quelques années (on le voit dans la série Vikings avec Athelstan).

La fille de Godric ? Il n'a pas d'enfant, je ne comprends pas.


Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 15:04 pour le chapitre Les mains chaudes

Donc Rowena à une demi soeur fée, je ne l'ai pas vu venir mais bien joué, c'est original. Et non du coup c'est un peu comme si le père avait été envouté, en rentrant dans ce tertre. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai pensé à Percy Jackson quand ils se retrouve coincé au casino, et le temps s'écoule très vite..


Par contre a qui a-t-il fait cette promesse de protection, la mère, et pourquoi ? Enfin, il était sous menace ?


Donc si j'ai bien suivi aussi Rowena a découvert sa soeur la nuit précédente, et c'est donné rendez vous le matin même, pour vivre la  situation en vrai ?


Ne pas savoir parlé, c'est parce que sa soeur use d'un " langage" différent, ou rien à voir ?



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Oui, Rowena a une demi-soeur dont la maman est une fée (là, je relie ce personnage à mon UA), et effectivement les fées ont ce pouvoir d'envoûter les humains. Je ne connais pas bien Percy Jackson donc je ne vois pas trop à quoi tu fais référence, mais c'est bien l'idée, le temps s'écoule bien de la même manière dans les tertres, mais les humains ne le ressentent pas de la même manière que les fées.

Donnchad a fait cette promesse de protection à la mère de Catriona, il n'avait pas vraiment le choix.

Rowena a rêvé de sa soeur et attend qu'elle arrive, elles ne se sont pas donné rendez-vous parce qu'elles ne se sont jamais rencontrées.

En fait, dans la description des fées et autres, dans les contes, souvent, on peut les reconnaître parce qu'ils ont un "défaut" : strabisme, un pied à l'envers, etc... Donc Catriona ressemble quasiment trait pour trait à Rowena, mais ne peut pas parler, elle arrive néanmoins à se faire comprendre autrement, par des gestes. Et elle comprend ce qu'on lui dit.


Laissée par : Chrisjedusor le 08/06/2022 14:49 pour le chapitre L'opulence et le bruit des clochers

Bonjour Sif,


Moi même cela faisait bien longtemps que j'avais lu l'unique et premier chapitre à l'époque. Du coup, pour me remettre en tête, je démarre de 0 aussi.


On retrouve bien l'époque médiévale avec cette maladie qui ravage les contrées, la façon de vivre, et évidemment la montée au pouvoir de l'église qui commence visiblement à faire peur aux familles, et aux Poufsouffle. On voit cependant qu'il font du bien autour d'eux, et font profiter à leur voisin leur pouvoir en leur permettant d'être à leur tour bien.


Sinon, heureusement que ces deux enfants ont survécus, et n'ont pas été contaminé tiens. Je me suis demandé si l'un deux n'allait pas provoquer un acte de magie accidentelle qui les mettrait en péril, figure toi par la suite.


Rowena a le double don de la vu, surement là qu'elle reverra du mot Poudlard, aha


Je vais de ce pas lire la suite,


Chris



Réponse de l'auteur:

Coucou Chris,

J'ai fait pas mal de recherches sur le contexte médiéval pour bien me le mettre en tête et pour que cela paraisse le plus vrai possible :)

Et j'imagine les sorciers vivant chacun, différemment, leur rapport aux Moldus, les Poufsouffle ont choisi de ne pas se cacher, et font profiter leurs voisins de leurs connaissances.

J'avais envie que certains des Fondateurs, tu verras qui, aient déjà des enfants, parce qu'à cette époque, les gens se mariaient et avaient des enfants tôt par rapport à nous, et dans ma tête, ils n'ont pas tout à fait le même âge. Je pense que Rowena est la plus jeune :) Donc, non, Helga et ses enfants n'ont pas été touchés par le feu ardent, le fait qu'ils soient sorciers les rend plus résistants.

Oui, Rowena a le don de double vue :)

Merci pour ta review ;)


Laissée par : Tiiki le 07/06/2022 19:23 pour le chapitre Elle est comme moi et je suis comme elle
Oh non, ça s'arrête là pour l'instant *yeux de chien battu*

On voit que Merlin a encore enclenché la cinquième, il a plus de temps à perdre xD 2 Fondateurs sur 4 recrutés ! Mais du coup je ne sais pas comment interpréter sa réaction à la question des Serdaigle. Puisque tu parles de fusion, j'appréhende un petit peu. Je suppose que ça a à voir avec l'effacement et que cela ne se fera pas sans peine pour Rowena, notamment ? Affaire à suivre.

Je comprends totalement pourquoi ce texte a été proposé aux Sélections du mois, et j'espère qu'il te permettra d'élargir ton lectorat ! Bon courage dans la poursuite de ce projet pharaonique, et bonne chance pour la Sélection.

Réponse de l'auteur:

Oui, mais je vais essayer d'aller un peu plus vite pour les mises à jour parce que sinon c'est frustrant pour tout le monde et pour moi aussi :(

Cela a du se sentir que j'en avais marre, donc pouf, Merlin, acciote donc les sorciers, ça traîneuh sinon :D

Merlin est hyper cryptique dans ce qu'il dit (déjà, il apprend à parler norrois quand il est avec les danois, irlandais quand il est avec Salazar et gaëlique écossais avec les Serdaigle, parce que le Merlin mythologique est d'origine galloise. En fait, on est dans une Angleterre où, pour moi, il y a plein de peuples différents, et de langues différentes aussi, c'est pour ça que, dans ma tête, ils vont choisir le latin pour les sortilèges, pour uniformiser tout ça. Et si je ne me suis pas trompée, seul Salazar utilise déjà le latin).

En tout cas, merci pour toutes tes reviews :)

Bisous bisous ;)


Laissée par : Tiiki le 07/06/2022 19:14 pour le chapitre Vous ne serez plus seuls
Oh bah désolée d'avoir un peu râlé au chapitre précédent, j'ai l'impression à lire ta note de fin que tu as aussi identifié que ça commençait peut-être à traîner.

Et ce que je comprends aussi c'est que tu écris au fur et à mesure sans forcément savoir dans quelle direction tu vas ? (à part quelques arcs précis) Ou en tout cas tu modifies beaucoup en cours de route... C'est pas forcément très facile de composer des choses aussi ambitieuses comme ça, j'espère que tu arriveras à mener les personnages et ton histoire là où tu veux.

J'aime beaucoup que le rôle de Salazar ait de l'importance parce qu'il est un lettré. D'ailleurs jusqu'à maintenant c'est le Fondateur qui m'intéresse le plus dans ses tiraillements et dans son histoire. J'ai même l'impression que jusqu'à maintenant c'est un peu lui, le cœur de Paradoxos (ou en tout cas celui où le terme de paradoxe a le plus de résonnance). En tout cas j'aime beaucoup le background que tu lui as imaginé, et j'adore lire les scènes centrées sur lui, ce sont de loin mes préférées.

Pour ta question de fin : on avait pas dit que Myrddhin c'était Merlin justement ? Ou je suis encore à côté de mes pompes mdrrrr

Réponse de l'auteur:

Ah mais tu as le droit de râler :D Même moi ça avait commencé à me saouler à l'écriture :D

J'ai quand même une bonne trame pour les différents personnages, et j'ai écrit quelques bricoles à droite à gauche lors des Nuits (ce que généralement je n'aime pas trop faire, parce qu'écrire un bout de scène qui se passe quelques mois ou années plus tard par rapport à où j'en suis dans l'écriture, ça me frustre, et surtout l'écriture ne me mène plus forcément à cette scène écrite lors des Nuits, donc en général j'évite parce que c'est frustrant). Mais non, je sais où je vais, sauf que j'ai envie d'y mettre plein de choses, et ce n'est pas évident d'articuler le tout, surtout que je fais quelques recherches à côté, canon, historique, mythologique, religieux, et il faut que je me laisse le temps de tout digérer. Mais Paradoxos fait partie de ces fics que je n'ai pas planifié. Mais quand je dis que je relis et corrige, c'est surtout les coquilles et les tournures de phrase foireuses :) En général, je réécris très peu.

Ah ben tu vois, par rapport à Salazar, et Rowena, je les imagine plus lettrés, et Helga plus dans les sortilèges quotidiens. Mais Gudrikr, pour moi, ne sait pas lire, parce qu'il ne l'a pas appris, qu'il n'en a pas ressenti le besoin (spoiler héhé, non, en fait c'est plus du brainstorming, là). Mais je suis d'accord avec ce que tu dis sur Salazar et ses paradoxes, et c'est le personnage que j'ai le plus de mal à écrire pour le moment, mais c'est aussi celui qui m'intéresse le plus. Et comme c'est quand même un texte des asso improbables, avec Helga/Salazar, ils seront à un moment plus au coeur de l'histoire.

Sisi, Myrddhin c'est Merlin, j'ai du radoter en note de fin :D


Laissée par : Tiiki le 07/06/2022 19:03 pour le chapitre L'ubique
Les descriptions sont toujours aussi belles.

Du coup Catriona et Merlin seraient les "deux qui s'effacent" ?

Et MDR j'avais jamais capté que c'était totalement anachronique cette histoire de Merlin auprès du Roi Arthur après une scolarité à Poudlard. Wtf Rowling, elle a déjà ouvert un bouquin ou... ? Mais bon, tu composes avec la saga aussi. Pratique d'avoir un faucon avec le don d'ubiquité (là je me revois en train de jouer sur le dernier Assassin's Creed Valhalla, la nostalgie...) (bon c'est un corbeau mais passons).

Honnêtement je suis pas sûre d'avoir tout compris à la fin. Plus largement, c'est vrai qu'au-delà du fait que c'est dense (mais ça, c'est pas forcément un problème, ça se lit facilement et agréablement) il y a pas mal de ramifications et de considérations mythologiques et historiques (voire UAesques apparemment ?) diverses (passionnantes au demeurant) mais qui font que j'ai toujours un peu de mal à me figurer une cohérence d'ensemble. Je suis aussi un peu fatiguée en ce moment, ça peut jouer, j'en suis consciente. C'est juste que j'aime vraiment bien ma lecture, mais que pour un dixième chapitre je n'ai pas l'impression d'avoir tant avancé que ça ? (l'alternance des pdvs joue sans doute, parce que finalement on a vu que 2 ou 3 fois chacun, mais à ce stade ça me frustre un petit peu d'avancer par énigmes dont je n'ai pas forcément les clés). Oui je suis vraiment une impatiente capricieuse, désolée xD Et je vais filer lire la suite de ce pas !

Sinon pour les traductions dans le corps du texte je confirme que c'est très pratique. Merci d'avoir procédé comme ça !

Réponse de l'auteur:

Oh, merci pour les descriptions :)

Oui, Catriona et Merlin sont les deux qui s'effacent.

Mais je suis sûre que si on fouillait bien, on repèrerait plein d'autres anachronismes. MadameMueller m'en a cité un autre : quand Fudge va parler au premier ministre anglais (masculin), Thatcher est censée être au pouvoir :D Mais pour Merlin, le chevalier du Catogan qui devait être un chevalier d'Arthur si je me souviens bien, tout a un petit peu de retard :D

L'UA sera hyper léger dans cette fic, mais disons que des choses qui s'y passent, au Xème siècle, vont avoir des conséquences dans plusieurs autres fics.


Laissée par : Tiiki le 07/06/2022 18:24 pour le chapitre Maudits
C'est toujours aussi bien écrit et plaisant à lire, je me creuse pas trop la tête sur l'intrigue, je prends comme ça vient (mais je suis ravie que tu arrives quand même à entretenir du suspense et créer des enjeux autres que la seule rencontre des Fondateurs sur cette histoire).

C'est la deuxième fois que tu y fais référence, mais j'aime énormément l'utilisation du Feudeymon (et ce vent qui porte les légendes). Belle utilisation de la Legilimancie également. La divination aussi, et puis tout ce que tu dis sur la transmission beaucoup plus individualisée du savoir deux chapitres plus tôt. La prophétie de Rowena a également permis d'amorcer le rassemblement et une cohérence d'ensemble, même si on y est pas encore. On sent que les pièces du puzzle se rapprochent doucement.

Réponse de l'auteur:

Ah ben, c'est l'histoire de la fondation de Poudlard (on s'en rapproche), mais c'est aussi leurs histoires individuelles, et j'aime bien les imaginer :)

Dans ma petite tête, concernant l'enseignement de la magie, cela se faisait en famille ou petites communautés (à savoir comment les Nés-Moldus se débrouillaient ?), donc il n'y avait aucun enseignement "académique", certains se spécialisaient dans certain type de magie, d'autres connaissaient des sorts ou potions hyper courants, ce qui sert tous les jours. Mais certains expérimentaient plus et pouvaient connaître et enseigner (ou garder pour eux, aussi), des potions, sorts qu'ils avaient créé (c'est aussi pour ça que dans ma tête, le département des mystères regorge d'objets magiques dont on ne connaît pas l'utilisation/le danger, et c'est aussi la raison de l'existence des briseurs de sorts).

Le téléphone arabe du Feudeymon :D

C'est vraiment une fic qui est particulièrement, comparée aux autres que j'écris, parce que j'ai besoin de prendre mon temps pour mûrir tout ça ;)


Laissée par : Tiiki le 07/06/2022 18:10 pour le chapitre L'ivraie de Clonmacnoise
C'est marrant que tu sois partie d'une romance entre ces deux, puisque jusqu'à maintenant les tableaux de Helga et de Salazar sont ceux qui se répondent le plus (mise en contexte familiale puis agression et donc logiquement inquiétude). D'ailleurs pour revenir sur les Associations improbables, tu m'en veux si je te dis que je ne trouve pas ça si improbable, d'imaginer une romance entre Fondateurs ? Surtout que tu es plutôt du genre à respecter le matériau de base de la saga et que tu risques de l'amener de manière crédible (et canon ? j'ai vu que tu avais rangé ce texte dans "T'es canon, toi !").

Sinon c'est intéressant que tu imagines Salazar avec un rapport si paradoxal à la magie (en fait, c'est peut-être la première fois que ton texte fait écho au titre dans ma lecture (ou en tout cas que ça me saute aux yeux)). J'avais écrit sur Jeanne d'Arc et la rhétorique religieuse n'entrait pas véritablement en contradiction avec la magie, elle la nourrissait même (à part pour la Divination qui restait mal vue, même pour les Sorciers). Au contraire, les communautés sorcières étaient à l'époque (XVe siècle en ce qui concerne mon texte, donc encore plus tardif) si restreintes que l'ancrage dans le monde non magique était très fort (et les personnages en épousaient les normes, les valeurs). Je suis contente de voir le sujet abordé en tout cas, je trouve ça passionnant.

Réponse de l'auteur:

En fait, l'idée de la romance entre Salazar et Helga ne vient pas de moi, mais du tirage des Associations Improbables, et comme toi, absolument n'importe quel pairing pour ces quatre-là ne meparaît pas si improbable que cela, vu qu'on ne sait rien d'eux, à part pour ceux qui ont eu une descendance (Godric non, de mémoire). Et du coup, cette fic peut à la fois faire partie du canon vu que je vais tricoter avec le canon, et, étonnamment, faire aussi partie de mon univers alternatif ;) Merci, pour les remarques sur le canon (mais des fois je me plante aussi).

J'imagine vraiment Salazar comme celui qui est le plus complexe, je pense que cela m'est venu avec ce que l'on connaît de lui, son rapport avec les moldus, le basilic, le fourchelangue... Et surtout, je suis partie de sa description du tableau, son look de moine, et paf, ça fait des chocapic.

Oh, ben tu m'intéresses, dis-donc, pour Jeanne d'Arc, je n'ai pas le souvenir de l'avoir lue (j'ai une mémoire de poisson rouge). En tout cas, toute ta réflexion est hyper intéressante sur la manière dont les communautés coexistaient. De mon côté, j'imagine que chaque fondateur (et éventuellement chaque famille de sorciers) vit différemment son rapport aux Moldus. Helga et les Poufsouffle ne se cachent pas vraiment, aident les Moldus avec leurs connaissances sur le plan agricole, élevage, ou du soin. Je vois plus Gudrikr vivre pleinement sa magie qui est très banalisée dans leur communauté. Rowena et les Serdaigle sont plus en retrait, vivent dans un entre-soi. Mais Salazar est le plus méfiant, tout comme sa famille l'était.

Merci pour toutes tes reviews, je continue à y répondre !


Laissée par : Tiiki le 07/06/2022 17:54 pour le chapitre Le vagabond à Woodcroft
C'est vraiment très cool d'avoir ancré Godric dans une colonie viking. J'aime beaucoup le patchwork culturel et historique que tu réalises ici, c'est vraiment très plaisant. Et toujours aussi agréable à lire !

J'attends de voir comment tu feras la transition Gudrikr/Godric mais ça aurait été intéressant justement que ce prénom n'ait été naturalisé que postérieurement (et de manière posthume).

Et sinon, si, je trouve ça très dense et d'autant plus complexe qu'on saute de Fondateur en Fondateur, mais ça fait aussi partie des fictions historiques, je ne te jetterai pas la pierre.

Réponse de l'auteur:

J'ai décidé que Godric serait danois d'après sa description dans un des tableaux (grand, roux, aime les duels à l'épée et à la baguette), et c'est devenu évident pour moi ;) Et je suis une grande fan des séries Vikings, Vikings Valhalla et The Last Kingdom (que je reprendrai à zéro un de ces quatre).

A mon avis, la transition Gudrikr/Godric se fera quand il va côtoyer les autres fondateurs, et des sorciers non danois, tout simplement. Ce sera une transition d'usage plus que posthume dans mon esprit, mais l'idée est super intéressante :)

Ah, mais je trouve aussi cela dense et complexe avec le changement de point de vue. Une fois qu'ils seront tous réunis, ce sera plus facile ;) Et j'adore aussi les romans/fics/scénarios avec une multiplicité de points de vue, je trouve ça hyper stimulant (je pense aux films d'Inarritu par exemple).

Merci pour tes reviews !


Laissée par : Tiiki le 07/06/2022 17:43 pour le chapitre Les mains chaudes
C'est vrai que la mythologie celtique s'y prête bien, mais c'est un peu le grand écart par rapport au premier chapitre. On se demande quels éléments seront utiles à la compréhension de la suite, quel rôle va jouer Catriona, si on va trouver une cohérence entre les points de vue des Fondateurs, etc. Parce que pour l'instant, même si Helga part pour rejoindre Rowena, on a eu deux chapitres qui partaient dans deux directions bien différentes. En fait ce second chapitre déconcerte et donne envie d'avoir le fin mot de l'histoire. Et puis ce titre, aussi, il intrigue !! J'ai hâte de lire la suite

Réponse de l'auteur:

J'ai eu super envie d'utiliser la mythologie, parce que j'adore ça.

Et concernant les fondateurs, on a bien évidemment quelques éléments du canon, et il aurait sans doute été plus facile de démarrer directement leur histoire à Poudlard, mais j'avais envie de me creuser la tête :D Et j'adore tout ce qui est historique, aussi, livres, séries, musées, chateaux, anecdotes... Donc Paradoxos c'est moi qui m'éclate avec tout ce que j'adore :D

Ah, le titre, héhé, "air mystérieux"...


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.