S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Reviews pour Paradoxos

Laissée par : Winter le 26/05/2021 08:09 pour le chapitre S'entendre avec ses voisins

Hello,

Ça y est j'ai rattrapé mon retard ! Pendant que je lisais je me demandais si le corbeau cloué à la porte ou les vaches gonflées de sang était quelque chose que tu avais trouvé de cette époque. C'est vraiment arrivé ?

J'ai hâte de les voir réunis ! :D

winter



Réponse de l'auteur:

Coucou Winter,

Merci pour ta review !

Alors, le corbeau cloué à la porte vient d'une anecdote parce que c'est arrivé aux parents d'un copain qui avaient un super voisin paysan qui ne pouvait pas les blairer, et un jour ils ont eu le bonheur de trouver une chouette clouée à leur porte (gloups, sympa le retour du week-end). La chouette (corbeau aussi, il me semble), sont des oiseaux qui ont une très mauvaise réputation, dont la réputation de porter malheur.

Les vaches gonflées de sang, non, je n'ai pas fait de recherches en particulier. J'imaginais juste une espèce de maladie pulmonaire qui décime les troupeaux, et avec la putréfaction, elles gonflent (bon appétit).

Ca va venir pour la réunion !!!

Merci pour ton soutien, Winter :)

A bientôt,

Sifoell.


Laissée par : Amnesie le 26/05/2021 00:04 pour le chapitre S'entendre avec ses voisins

Bonjour Sifoell !

Petite (si si, on y croit) parenthèse sur tes réponses à mes reviews, parce que je les ai trouvées super intéressantes. En fait, j'ai réalisé l'étendue de l'univers que tu devais reconstruire. Parce qu'il y a tous les personnages, mais aussi le contexte historique moldu (avec ses modes de vie, guerres, etc ; d'ailleurs je suis fan de tes explications sur l'école, la circulation de l'information, merci d'avoir pris le temps de répondre à mes questions :) ), une certaine conception de la magie, les relations sorciers/moldus (et cracmols !) bref c'est un travail incroyable et je le redis, je suis impressionnée !

Et puis j'ai compris que j'en savais finalement pas grand-chose sur les Fondateurs (comme le don de double vue de Rowena), et du coup je suis ravie de pouvoir les découvrir avec toi ! Je comprends l'enjeu de leur descendance, le cas de Godric qui « a disséminé des enfants un peu partout » m'a fait bien rire d'ailleurs. Coup de cœur pour Salazar, j'aime vraiment la vision que tu en as, son histoire, sa magie, ses enjeux. Et je comprends du coup sa retenue, c'est vrai que c'est très cohérent ! Par contre aucun indice sur l'héritier de Balfour, je crois que je vais attendre que quelqu'un donne la réponse dans les reviews... (flemmarde, moi ? :D)

BON je m'arrête là pour enfin reviewer ton chapitre. C'est marrant (enfin pas vraiment), j'ai ressenti la même angoisse qu'Helga quand elle arrive chez elle - un peu comme dans les films où la musique s'arrête brusquement, puis il y a une petit son angoissant qui monte petit à petit jusqu'à ce que... rien du tout, tout va bien (ou presque). C'était très bien vu mais pas très gentil pour tes lecteurs. ;)

À part ça, on en apprend plus sur les relations avec les Moldus, j'ai adoré voir ce paysan changer doucement d'avis devant la fermeté et la bonté d'Helga, c'était très fort ! Je ne pensais pas apprécier autant ce personnage mais elle a une sorte de force qui me plait beaucoup. De manière générale, je trouve que ce chapitre ouvre des réflexions intéressantes sur la disparition de la magie (au sens métaphorique, hors monde HP) avec l'arrivée de la religion - même si il me semble qu'il y a souvent eut des sortes d' « hybridations » des croyances, des rites. Ah, et j'aime beaucoup tes descriptions de l'utilisation de la magie, c'est toujours très clair et bien pensé ! Et le "Me prends-tu pour un farfadet, Dunawd?", haha je suis fan !

Voilà, tu l'as compris, j'ai adoré ce chapitre !

A bientôt

Amnesie



Réponse de l'auteur:

Salut Amnesie,

Aaaah, tes reviews font tellement plaisir !

Je partageais ta méconnaissance des fondateurs aussi, mais du coup j'ai farfouillé sur le net, parce qu'à part "4 fondateurs, 4 maisons, basilic, dispute, au revoir Salazar" et l'histoire d'Helena Serdaigle et du Baron Sanglant, je n'en connaissais pas grand chose.

Parmi les fondateurs qui ont eu une descendance, on sait que les Gaunt et du coup Tom Jedusor sont les descendants de Salazar. A part Helena Serdaigle, on ne sait pas s'il y a d'autres descendants de Rowena. On sait qu'Hepzibah Smith (et potentiellement les Smith, Zakarias Smith inclus), est la descendante d'Helga Poufsouffle. Il n'y a pas de descendance connue pour Godric.

Salazar est celui qui me demande le plus de boulot à décortiquer et écrire. Je suis vraiment juste partie de son apparence (il est décrit sur un tableau de Poudlard comme ayant l'apparence d'un moine), du coup j'en ai fait un moine. Mais j'ai envie qu'il y ait une sorte de très forte attirance-répulsion quant à l'utilisation de la magie (je pense vraiment qu'en terme de puissance magique, c'est le plus fort des quatre fondateurs, sans doute le plus brillant aussi, enfin, de mon point de vue). Il a une certaine addiction à la pratique de la magie qui lui apporte un sentiment de puissance, et il sait qu'il est bon, mais tout ce que les moines lui ont enseigné vont à l'encontre de cela.

Pour l'héritier de Balfour, tu le sauras bientôt :) Je crois d'ailleurs que c'est un personnage qui n'a pas de nom dans HP.

Héhé, pour l'angoisse que je t'ai fait ressentir, je suis désolée (ou pas ;) ). Mais j'ai vraiment envie de créer une ambiance où les sorciers se sentent en danger, et dans un contexte où il n'y a pas deux sorciers qui pratiquent la même magie. J'imagine d'ailleurs que quand les quatre Fondateurs vont se rencontrer, et se dire qu'ils vont faire quelque chose ensemble, ils vont se montrer ce qu'ils savent faire, s'enseigner les uns les autres. (J'ai déjà dit que ce sera long, Paradoxos ?). Dans ce contexte aussi, il n'y a pas deux sorciers ayant la même vision/approche des moldus et inversement. Le secret magique n'existe pas encore (il me semble qu'il est bien plus tardif. Je viens de vérifier, il date de 1689/1692). Donc, on va dire que les sorciers qui se sentent en danger deviennent bien plus discrets (et c'est chaud avec des enfants qui ne maîtrisent pas leurs pouvoirs).

Helga a l'avantage de connaître les moldus de son village, et ils la connaissent aussi, à défaut de lui faire vraiment confiance, ainsi qu'à sa famille. Helga, je la vois vraiment comme le personnage le plus positif et généreux des quatre fondateurs (Rowena est plus centrée sur elle, Salazar carrément plus, Godric est plus un électron libre qui est imbu de sa personne).

Oui, j'ai vraiment adapté au contexte la réalité historique d'une sorte de syncrétisme (ou même carrément d'effacement des anciennes religions par la religion chrétienne), j'avais lu à ce sujet sur les croyances et religions celtes qui ont été balayées par l'arrivée des croix. Et je t'avouerai m'inspirer un peu de la philosophie d'American Gods, de Neil Gaiman (un passage marquant du bouquin et je finis mon HS : des vikings débarquent sans doute au Canada actuel. Ils ont bravé la mer déchaînée, ils sont contents, ils rendent un culte à Odin. Mais les locaux sont dans le coin et leur pètent la gueule. Les vikings restent sur leur plage à crever de faim et de soif. Ils font un autre sacrifice - ils se crèvent un oeil chacun. Toujours rien, pas d'amélioration. Alors, ils passent à la vitesse supérieure : ils se battent entre eux jusqu'à ce qu'il y ait des morts. Odin arrive. Les indiens massacrent les vikings survivants. Odin reste là. Donc, on a un avatar d'un dieu hyperpuissant qui reste en Amérique alors que plus personne ne le prie et qu'il vivote pendant des siècles / Fin du HS :D ), et le "me prends-tu pour un farfadet, Dunawd ?" vient aussi d'American Gods où il y a un leprechaun absolument hilarant.

En tout cas merci pour ton enthousiasme !!! Vraiment, merci beaucoup !

A bientôt,

Sifoell.


Laissée par : Amnesie le 19/05/2021 12:38 pour le chapitre L'héritier de Balfour

J’adore ce chapitre ! Je me suis vraiment sentie happée par le décor, c’était étonnant ! Et puis Helga, la bonne Helga qui vient aider sans la moindre hésitation. Et la fin, avec des allusions aux autres personnages, m’a donné le sourire - je ne sais pas trop pourquoi parce que ça n’a rien de gai mais c’est toujours satisfaisant quand les différents éléments de l’intrigue se rencontrent !

Pour tous ces liens avec le canon et ton UA dont tu parles, je n’ai vraiment pas la moindre idée… l’héritier de Balfour ? Je connais la déclaration de Balfour mais je ne vois absolument aucun rapport haha ! Dis, tu ne veux pas me donner les réponses en RAR, je vais pas pouvoir vivre sans que ce mystère ne soit élucidé :)

Évidemment, prends ton temps pour la suite. J’imagine qu’avec le travail qu’elle demande, cette fic mérite du temps (et promis, je serai patiente !). Encore merci pour cette histoire qui sort de l'ordinaire 

Amnesie



Réponse de l'auteur:

Hey,

Merci encore une fois pour ta review :)

Helga, je la vois vraiment comme la générosité incarnée. Et comme il faudra bien qu'à un moment les fondateurs se rencontrent, j'ai imaginé que les exploits de Salazar pouvaient se faire connaître, et que le sorcier gallois qui voit l'avenir ait sa petite réputation aussi.

L'héritier de Balfour (le garçon qui est né), fait bien partie du canon et restera à Poudlard. (Et il n'a rien à voir avec la déclaration de Balfour que je viens de googler parce que je ne connaissais pas). Alors, le sorcier gallois est bien Merlin, mais je vais faire un tour de passe-passe magique pour faire coïncider le canon, mon univers alternatif, et le Merlin tel qu'on le connaît. Et ce personnage fait partie de ma fic, Drago au pays des Moldus, comme Catriona (Catriona est la fille d'un Sith dans Paradoxos, et dans la légende, Merlin est le fils d'un démon... Qui d'autre que le peuple des tertres peut être désigné comme démon par l'Eglise ?).

Je prends mon temps pour mes fics, et si chacune d'entre elle a une saveur particulière, Paradoxos en a une aussi, et j'ai une tendresse pour elle. Mais je vais la continuer !!! Merci beaucoup pour ton soutien !


Laissée par : Amnesie le 19/05/2021 12:24 pour le chapitre Maudits

Ah mais que de mystères ! L'homme du dernier chapitre, c'est Merlin ? Non ? Franchement, je ne sais pas mais tu as l'air de dire que c'est assez évident... En tout cas il est tellement intriguant ! Et Godric, il me fait bien rire, je trouve que tu l'as super bien caractérisé, il est très attachant. J'aime bien Finna aussi (si je me trompe pas sur son nom, vraiment désolée je bloque là-dessus mais c'est juste moi, en vérité je suis capable d'oublier n'importe quel nom, même s'il n'y a que deux personnages dans une histoire ! Parfois j'ai même des doutes sur mes propres personnages - oui, oui, « Amnesie » ce n'est pas pour rien haha) donc je disais, j'aime bien Finna, j'ai rarement lu des personnages comme elle et ça me plait !

Côté Salazar, on en apprend plus sur son passé, et j'aime beaucoup les facultés magiques que tu lui donnes. Peut-être qu'il y a juste le côté « émotion » vis-à-vis de la perte de sa femme (d'ailleurs je me suis demandée du coup, vis-à-vis du non-célibat, si les moines ne pouvaient pas se marier mais pouvaient avoir une compagne (parce que le mariage est un sacrement, et qu'il serait incompatible avec l'ordination - mais peut-être qu'un moine n'est pas ordonné ?) Parce que j'avais bien lu que pendant longtemps, les religieux pouvaient avoir des enfants, mais je ne savais pas s'ils pouvaient se marier. Mais bon, entre le dogme et la pratique, et selon les régions, époques, tout ça, ça varie tellement. Bref, je m'égare encore, mais ce n'est pas ma faute, ta fic est tellement intéressante !) - euh voilà, parenthèse fermée, je parlais de la perte de sa femme, et je me disais qu'ils n'avaient pas l'air particulièrement tristes... Mais bon, avec le choc etc, j'imagine que le deuil vient après !

Il reste un dernier chapitre, je file le lire avant de pleurer pour que tu postes un nouveau chapitre ;)  

Amnesie



Réponse de l'auteur:

Hey,

(oui, mais chut :) )

J'aime beaucoup Godric comme personnage aussi, je le vois vraiment grivois, fêtard, bagarreur, coureur de jupons, grande gueule... Oui, c'est bien Finna... J'essaie de traiter la vie des sorciers parmi les moldus, et la vie des cracmoles parmi les sorciers différemment selon le peuple (chez Salazar qui a été moine, la magie est interdite, taboue, dangereuse, donc il culpabilise énormément à l'utiliser. Chez Godric, ils sont super ouverts, mais certains sorciers peuvent ne pas vouloir de leur enfant cracmol... Chez Rowena, ils pratiquent leur magie discrètement et se méfient de leurs voisins, chez les Poufsouffle, en gros les voisins moldus les tolèrent tant qu'ils filent un coup de main).

Dans le canon pour Salazar, de mémoire, il est bien dit qu'il a créé le basilic de la Chambre des Secrets de Poudlard, qu'il est legilimens. Je pense que parmi les quatre fondateurs, c'est le plus brillant, le plus puissant, donc je me suis dit qu'il savait transplaner. C'est dit aussi dans le canon qu'il a fabriqué sa propre baguette, je l'ai justifié en disant qu'Ollivander n'avait pas de baguettes pour lui parce qu'il est trop exceptionnel. J'ai été jusqu'à faire des recherches sur le bois de la baguette dans la vraie vie, mais c'est une essence de bois qui vient du Canada il me semble, et cela me semblait trop à gérer de l'avoir fait voyager si loin, et il me paraissait trop exceptionnel.

Salazar est dans la maîtrise de ses émotions, de sa magie, tout le temps. Quelqu'un de froid, qui garde tout cela à distance. Concernant le célibat des moines et des prêtres, c'était demandé à partir du 8ème siècle, mais peu pratiqué avant le 12ème (il y a du avoir un serrage de vis ensuite, et ainsi, les biens des moines et prêtres célibataires pouvaient rester dans l'Eglise après leur mort). Ah, mais bonne question concernant le mariage, tiens... Le mariage devient sacré à partir du XIème siècle, avant c'était plus des unions libres, mais l'Eglise commençait à mettre le nez dedans.

Ah, et je reviens du coup à la réaction de Salazar, ou plutôt son absence de réaction quant à la mort de sa femme. La période était violente, la politique était instable, il y avait des guerres, donc je pense que la mort était monnaie courante (surtout que Salazar a aussi perdu sa famille). Setanta a réagi plus durement que son père vis à vis de la mort de sa mère, mais Salazar, il est dans un état d'esprit où il tient tout cela à distance.

Merci encore pour ta review Amnesie :)


Laissée par : Amnesie le 19/05/2021 11:59 pour le chapitre Le temps des retrouvailles

Oh yes, un chapitre Helga-Rowena, c'est exactement ce que j'attendais ! Du coup ça me fait penser (parce que j'ai oublié les ¾ de ce que je voulais dire dans me dernière review) que j'imaginais Rowena comme très terre-à-terre, très froide et rigide, et que son don de voyance change complètement la donne. Mais j'adhère aussi à cette version d'elle, son don de double vue est super intéressant ! Et ça fait plaisir d'entendre enfin parler de cette fameuse école ! :D

Ce qui m'a fait m'interroger : c'était quoi, l'école, à l'époque ? On apprenait surtout dans les monastères, non ? Et j'imagine que les plus nobles avaient des précepteurs ? Enfin je ne sais pas, l'idée de « l'école » (avec un batiment commun, des professeurs, un cursus suivi, des classes...surtout, l'école pour tous), aujourd'hui, va complètement de soi, mais je ne sais pas si c'était le cas à l'époque. Je ne dis pas du tout ça pour remettre en question ce que tu as écrit parce que vu le niveau de ta documentation, j'ai complètement confiance en toi, mais c'est une vraie question que je me pose. Je ne connais pas du tout cette période, et encore moi cette période dans cette région ! Du coup si tu as des réponses je les veux bien ;)

C'est comme la réflexion du père (ne me demande pas d'écrire son nom haha, je me souviens jusque que ça commence par un « D ») sur les conflits entre les Danois, Irlandais... je me demande si les gens à l'époque arrivaient à avoir une vue globale des relations entre les différents peuples, sur un large territoire. Est-ce qu'ils ne faisaient pas des confusions par exemple (genre assimiler deux peuples parce qu'ils ne les connaissent pas vraiment) ? Ou est-ce qu'ils n'avaient pas leur propre manière d'appeler l'ennemi selon qui ils étaient (je veux dire, selon le peuple auquel ils appartenaient) ? Encore une fois, je ne suis pas du tout en train de remettre en question tes choix, au contraire, je crois que ton cadre est si convainquant et crédible qu'il permet de se poser des questions très concrètes sur le contexte et la « vie des gens » à l'époque. C'est comme quand je lis un roman historique et que j'ai envie de faire plein de recherches ensuite !

Mais en réalité on s'en fiche complètement de mes questions, ça n'a absolument rien à voir avec le déroulement de l'histoire ! Et du coup en parlant de l'histoire, je la trouve toujours aussi géniale, et suis toujours aussi intriguée de lire la suite. Et j'aime bien le fait que tu aies ajouté ces deux autres mystérieux protagonistes, ça permet de renouveler le mythe des Fondateurs tout en restant fidèle au canon !

Ah, et dernière question : quel âge environ ont les différents personnages ? (enfin les 4 Fondateurs, surtout) J'ai une petite idée mais m'aiderait à mieux les visualiser !

Amnesie



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Je pense que ta vision de Rowena rejoint la mienne. Le côté très savant au final, qui éloigne un peu des relations sociales (alors qu'Helga est vraiment tournée vers les autres). Le don de double vue de Rowena est canon. Poudlard a été construit à l'endroit qu'elle a rêvé.

De ce que j'ai lu sur l'école, l'enseignement était essentiellement dispensé dans les monastères en Irlande, et comme tu le dis, chez des précepteurs pour les familles les plus fortunés. Le taux d'illettrisme était énorme (j'ai lu 95% mais en 1300 et quelques, et là on est avant 990). Donc, je pense même que, parmi les fondateurs, certains ne savent pas lire (Godric, sûr, Helga, je pense qu'elle déchiffre, au contact des Serdaigle, mais guère plus). Après, je n'ai trouvé que quelques infos à droite à gauche.

(Moi aussi j'ai du mal à orthographier les prénoms de mes personnages et les lieux où ils habitent). Je ne pense pas que les gens de l'époque avaient une vision globale de ce qu'il se passait dans le pays. Les nouvelles étaient colportées, sûrement "romancées". Pour les vikings (ce n'est pas le mot de l'époque), je pense que les populations du coin mettaient les danois tous dans le même sac : ceux qui étaient sédentarisés comme ceux qui faisaient des raids. Et il est possible aussi que des populations éloignées les unes des autres ne se connaissaient pas bien et pouvaient assimiler des populations venant grosso modo du même endroit (les gens du Sud...). Les temps de transport étaient super longs !

Ah, parmi les deux protagonistes ajoutés, Catriona est de mon cru, mais l'émerillon fait bien partie du canon (et des légendes, de l'histoire), mais le canon est incohérent avec l'histoire, donc je suis en train de faire un tour de passe-passe.

Pour les âges, je pense que Salazar est le plus vieux (35 ans, par là), Godric et Helga ont plus ou moins le même âge (entre 25 et 30 ans), et Rowena est la plus jeune (moins de 20 ans). Je te dis cela grosso modo... Et ces âges-là sont déjà "anciens" par rapport à l'espérance de vie de l'époque, mais ce sont des sorciers qui sont plus solides que les Moldus.

Merci pour ton soutien, Amnesie :)


Laissée par : Amnesie le 19/05/2021 11:26 pour le chapitre L'ivraie de Clonmacnoise

Bonjour Sifoell !

Je m'arrête après ces quatre chapitres de présentation des 4 Fondateurs pour te laisser une petite review, je suis nulle pour prendre du temps à commenter, j'espère que tu ne m'en voudras pas si je ne suis pas toujours au rendez-vous...

Donc voilà, je suis venue ici parce que Winter avait recommandé ta fic sur le forum, et je suis si impressionnée ! J'adore les détails historiques et ta manière de les intégrer au monde magique, j'adore ta reprise des mythes « locaux »... Ça doit être passionnant à écrire ! À chaque chapitre, il y a de nouveaux détails sur le monde magique de l'époque, je trouve ça très bien amené. Les cracmols, les baguettes, animagi... Et ce n'est jamais lourd. De manière générale, je trouve que tu parviens super bien à recréer l'ambiance de l'époque. Et c'est si bien écrit - ce qui ne veut rien dire en soit, mais plus concrètement parfois je me retrouve à relire certaines phrases juste parce que je les trouve jolies :)

Sur les Fondateurs (parce que c'est bien d'eux qu'on parle...!). J'aime bien le fait que Helga ait déjà une famille, je n'y aurais pas pensé mais ça colle bien à l'idée que je me fais d'elle. Et je suis super curieuse de l'amitié qui lie les Poufsouffle et les Serdaigle. Rowena est mystérieuse, j'ai hâte de savoir ce que tu vas faire de sa sœur...

Simplement, dans le chapitre sur Godric, les noms m'ont complètement perdue. Déjà que je ne suis pas douée pour ça, en plus tu me mets des noms avec des sonorités improbables (mais très bien trouvés hein, c'est un peu un compliment caché parce que je trouve que ça retranscrit très bien l'ambiance), sans parler des noms de lieux - ah bah là, le dépaysement, on l'a haha ! Et puis la petite modification du nom de Godric, c'est un détail génial !

Sinon, Salazar en moine, c'est tellement original ! Je suis fan de cette idée, et tu donnes une histoire intéressante à sa famille. Je suis très intriguée, j'ai envie de savoir comment tu vas faire évoluer ce personnage. En fait, la question de la relation de la religion et la magie a un potentiel fou (ça me donne plein d'idées en fait, je crois que ton histoire va m'inspirer une fic...) que tu exploites très bien.

Voilà, merci pour ces chapitres et tout le travail qu'il doit y avoir derrière, je vais lire la suite maintenant !

Amnesie 



Réponse de l'auteur:

Salut Amnesie,

Merci pour toutes tes reviews, ton enthousiasme et tes questions !

J'adore écrire Paradoxos (je fais quelques recherches, sur le net et dans des magazines sur l'époque) et j'adore ce côté recherches qui est moins présent dans mes autres fics (quoique, l'Indocile sur Iola Black va m'en demander pas mal).

J'imagine vraiment qu'à l'époque, en dehors de tout apprentissage collectif, chaque sorcier avait son propre niveau de connaissance et de pratique de la magie. On peut même imaginer que certaines familles se spécialisaient dans une magie qui lui était propre (les Poufsouffle dans le soin des plantes, et des gens). Les baguettes à l'époque, commencent à se démocratiser, mais je pense que tout le monde ne peut pas y avoir accès (il faut aller chez Ollivander, et tout le monde ne sait pas transplaner...).

Merci pour mes jolies phrases :)

En fait, le canon nous apprend peu de choses sur les Fondateurs. On sait qu'ils ont tous une descendance, sauf Godric (mais dans le cas de mon Godric, je pense qu'il a disséminé des enfants un peu partout). Ceux qui me posent le moins de soucis à écrire, c'est Helga, Godric et Rowena, je vais avoir plus de travail avec Salazar.

J'ai vraiment brodé avec ce que l'on sait des Fondateurs (Helga galloise, Rowena écossaise, Salazar ressemble à un moine, Godric se bat en duel avec sa baguette contre les sorciers ou avec son épée contre les Moldus, ce qui me faisait penser au côté bien guerrier des vikings).

Alors, pour les prénoms, je me suis vraiment amusée à éplucher des dictionnaires de prénoms irlandais, écossais, gallois et norrois (mais Gudrikr avec ses copains vikings va s'appeler Godric quand il sera avec les autres fondateurs).

Salazar, je suis vraiment partie de la description que l'on en fait (qu'il ressemble à un moine). Et je pense que je vais en faire le personnage le plus torturé des quatre fondateurs, coincé entre sa volonté de puissance, et culpabilisant à mort parce que sa religion lui interdit la pratique de la magie. Mais chacun des fondateurs aura son propre paradoxe à gérer, et celui de Salazar c'est celui-là.

En tout cas, merci beaucoup pour ton soutien, cela me fait vraiment plaisir !!!

Je file répondre à tes autres reviews.


Laissée par : Winter le 15/04/2021 21:51 pour le chapitre L'émerillon

Hey,

Bon ma curiosité est piquée, ok... Qui est ce mec ? Oui je vais attaquer Draco au pays des moldus. Non je n'ai pas été voir la traduction, enfin, si, peut-être... ^^

winter



Réponse de l'auteur:

Hey !

Ah ben contente que tu sois curieuse ;) On saura bientôt qui est ce mec (pas de suite encore).

Ah, et bien j'ai besoin d'un gros coup de pied aux fesses pour avancer Drago au pays des Moldus (j'aurai effectivement deux personnages de Paradoxos qui sont dans cette histoire qui a bien lieu 1000 ans plus tard...).

Je suis en train d'avancer sur le chapitre suivant de Paradoxos, je pense le publier cette semaine (mais ce sera une fic longue, je pense au minimum d'une trentaine de chapitres).

Merci pour ton enthousiasme !

A bientôt,

Sifoell.


Laissée par : Winter le 10/04/2021 23:50 pour le chapitre Le temps des retrouvailles

Hey,

Passionnant. Tu vas croire que je n'ai que ce mot à la bouche, mais je le pense vraiment. Tu as raison, les sorciers à cette époque sont forcément à individualier leurs pouvoirs et connaissances, s'il n'y a pas d'école, c'est impossible que des savoirs soient mutualiser. Donc Serpentard connait Accio, il y a un Animagi, Gryffondor sait faire de la magie sans parler etc. Mettre en commun leurs connaissances promet d'être passionnant (tu vois, encore ce mot !).

Je ne l'ai pas dit plus tôt, mais la façon dont tes personnages s'expriment et que tu décris les scènes c'est assez troublant et nous situe encore plus dans le contexte. À cette époque, il y a peu de places aux sentiments, Rowena a une soeur, bon bah elle a une soeur et fait avec. C'est un peu cette sorte de détachement qu'on ressent dans tous tes persos et aide à se plonger dans ton univers.

J'ai ajouté ta fic aux favoris, j'ai hâte d'en découvrir plus ♡

winter



Réponse de l'auteur: Salut, Oui,je pars vraiment sur des styles de magie différents selon les individus, ce que l'on voyait déjà un peu dans Harry Potter. Sybille qui est prophétesse (et n'a pas l'air bien brillante autrement), Tonks qui est métamorphomage, les legilimens et occlumens qui ne courent pas les rues... Et maintenant que tu le dis, j'ai l'impression, effectivement d'être trop dans la description et le concret, et pas suffisamment dans les sentiments. Mais c'est une époque qui me paraît dure, contexte de guerre, instabilité politique, mortalité importante... Je pense qu'ils sont habitués à vivre avec tout cela, et vont avoir moins de résistance à l'accepter que de nos jours, après c'est peut-être un a priori de ma part... Merci de l'avoir ajoutée en favoris ! Je commencerai mes reviews demain :)

Laissée par : Winter le 10/04/2021 23:36 pour le chapitre L'ivraie de Clonmacnoise

Hey,

Alors oui tu m'as franchement surprise en mettant Serpentard en moine père de famille, mais plus tu décrivais son histoire, plus cela tombait sous le sens. Enfin... J'ai des idées comment tu comptes nous mener, et dans ma tête c'est cohérent ^^

HA HA HA, j'adore les fun fact comme ça, des petites blagues, c'est ce qui rend un texte super en un super texte ! :D

Dis donc, cette série à l'air géniale, hâte de voir ça. Après je comprends que ce n'est pas facile d'avoir un rytheme de publication rapide, tu te documentes beaucoup (et j'imagine que tu ne dois pas trouver mass d'infos sur le IXè - Xè siècle). Donc prend ton temps et garde cette qualité de rédaction, je trouve que ça s'apprecie d'autant plus quand la cohérence est là. C'est que mon noble avis, mais je souhaitais te féliciter sur ce point. C'est un super travail, bravo !

Hâte que tout ce petit monde se rencontre... ;)

Winter



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Je me suis surprise moi-même :D On sait que Helga est galloise, Rowena écossaise. Godric est devenu Gudrikr, mais sera appelé Godric par les autres fondateurs. Et Salazar est décrit comme un moine sur son tableau (et oui, j'ai pas tellement apprécié de découvrir qu'il n'y avait PAS de serpents en Irlande, ça ne m'aide pas tout ça :D)

Je me documente pas mal, mais surtout, comme j'ai pas mal de travaux en cours, selon l'inspiration j'en avance quelques uns pendant que d'autres reposent.

C'est quoi tes idées sur la manière dont je vais mener l'histoire ?

Merci pour ta review !


Laissée par : Winter le 10/04/2021 23:22 pour le chapitre Le vagabond à Woodcroft

Hey,

Vraiment, c'est fou comment tu t'es documentée, c'est passionnant, apprendre en mêlant avec HP, j'adore ! Alors oui c'est dense en informations, en noms, en mots qu'on ne comprend pas vraiment, mais vu que les chapitres ne sont pas trop long ça va, en plus tu expliques tout en bas de page :) 

J'aime bien comment tu décris chaque perso, reste Serpentard, mais du coup on retrouve un peu les caractéristiques des maisons dans leur caractère et leurs comportements, c'est plus poussé et (je vais me répeter mais qu'importe), mettre ce contexte historique aide beaucoup à l'atmosphère de l'histoire.

Vraiment c'est passionnant, je passe de suite au prochain chapitre !

winter



Réponse de l'auteur:

Coucou Winter,

Je vois que tu continues ton marathon Paradoxos ;)

Et bien merci beaucoup pour les compliments, mais je pense qu'effectivement c'est la fic qui me demande le plus de boulot de recherche. J'essaie un peu de diluer les mots en langue étrangère, ainsi que les infos (que je glane de toute façon au fur et à mesure, j'apprends avec vous :D)

Merci beaucoup !


Laissée par : Winter le 10/04/2021 14:54 pour le chapitre L'opulence et le bruit des clochers

Hey,


Tout d’abord je dois dire que je trouve ton projet passionnant, il est ambitieux, tu t’es documentée et c’est cohérent. Nul doute que ton histoire deviendra la favorite de beaucoup (en commençant par moi ^^) !


Au début, je ne sais pas pourquoi j’avais l’impression d’être dans le seigneur des anneaux (surtout les Hobbit) au niveau de l’ambiance, l’ancien temps avec les attelages, les chaumières, la brume etc… 


J’en reviens au contexte de l’histoire, c'est vraiment bien construit. Par exemple que les connaissances ne soient pas harmonisées c'est génial, pareil pour la montée du christianisme, limite je t’appellerai la Ken Follet des Fondateurs ! (ha ha je sais pas si tu connais, c'est un historien, donc c'est un vrai compliment <3 )


Voilà, je passe tout de suite au prochain chapitre :)


winter



Réponse de l'auteur:

Salut Winter, et merci pour ta review !!! Non, franchement, les reviews font vraiment plaisir parce qu'on se dit que ce qu'on écrit sert à quelque chose, va faire rêver quelqu'un.

Non, mais... Le Seigneur des Anneaux, Le Hobbit ! Carrément ! Ken Follett ! Pffffiou, je ne sais plus où me mettre...

Merci pour ta review !!!

A bientôt !


Laissée par : MadameGuipure le 30/03/2021 16:04 pour le chapitre L'ivraie de Clonmacnoise

Hello Sifoell !

 

A la recherche d'un peu de lecture, j'ai choisi les participations au concours Associations improbables. Et j'avoue qu'en voyant que tu écrivais sur Helga et Salazar, j'avais hâte de lire ta fic ! J'aime beaucoup les Fondateurs.

 

Et j'ai adoré ta fic. Honnêtement, je ne sais même pas quoi dire d'autre.

J'ai directement été happée par l'ambiance, l'époque, tes personnages, tes descriptions... Je n'imaginais pas forcément ainsi la vie des Fondateurs, mais j'ascquiesce, j'adhère, j'adopte.

Je me sens toute nulle à être incapable de développer davantage.

Je pense que, parmi les quatre, mon coeur penche vers Helga. Son histoire, sa famille, l'ambiance, j'ai tout aimé. J'ai eu un peu plus de mal avec le chapitre de Godric, j'étais un peu perdue, mais il a l'air bien grande gueule comme je l'imaginais !

Mais si je parle de façon plus rationnelle, sans me laisser influencer par mon coeur de guimauve, j'ai beaucoup aimé l'histoire que tu donnes à Salazar. Le fait qu'il voit la magie comme une malédiction et qu'il la réprime, c'est une très bonne idée, quelque chose que je n'ai jamais lu dans une fic (ou alors je ne m'en souviens pas) et ça m'intéresse beaucoup ! Et j'ai trèèès envie de creuser l'apparition du basilic. Genre il est né, comme ça, pouf (ça fait des chocapic (pardon)) ou Salazar a sué sang et eau pour le créer ? Et du coup, il a laissé derrière lui une monstrueuse bestiole sur les terres des Serpentard, en mode j'abandonne mon chien au bord de l'autoroute, sans s'inquiéter des potentielles morts ? Enfin, la baguette en croc/bois/je sais pas quoi de basilic, la classe !

 

Bref, je suis désolée pour cette review si peu constructive qui montre mal à quel point j'ai aimé te lire. Mais peut-on expliquer un coup de foudre ? :D

 

Et puis, cerise sur le gâteau : je me cultive grâce à tes notes de fin, merci !

 

A bientôt



Réponse de l'auteur:

Hey bonjour, Madame Guipure et merci pour ta review !

J'essaie de mixer le canon de Rowling, le contexte historique, et les contes et légendes locaux, ce qui est un sacré mix je te l'avouerai :D

Là, je n'ai fait que poser les bases des quatre fondateurs, ce qui est déjà pas mal parce que c'est un sacré boulot. Helga est sans doute celle qui est la plus en lien avec les Moldus de l'époque, celle qui est la plus généreuse. Pour Rowena, j'ai bricolé quelque chose pour la lier à une autre de mes fics, et j'avais vraiment envie d'exploiter le terrain légendaire du monde celte. Il y aura sans doute aussi quelques incursions des croyances vikings, plus tard. Pour Godric, je l'imagine fort en gueule également, et j'avais envie de vraiment créer quatre personnages qui sont très différents, leurs origines, leurs croyances, la manière dont ils vivent leur magie, et dont ils vivent avec les Moldus. Il y a un personnage de chez Godric que l'on retrouvera aussi dans la même fic que la sœur de Rowena. Et enfin, Salazar, oui, mon Salazar il sort de l'ordinaire. Je l'imagine comme le plus brillant des quatre, mais aussi le plus secret. Et j'essaie vraiment de créer une fic où ils ont tous quelque chose à cacher, des secrets qu'ils se gardent pour eux seuls, ou qu'ils partagent peu. Voir la manière dont cela va affecter leurs relations.

Pour Salazar, on sait dans Harry Potter et la chambre des secrets qu'il a bien créé le basilic (et quand on regarde au niveau historique, il me semble bien dans la réalité, qu'il y avait des formules pour créer un basilic, et que JKR n'a rien inventé là-dessus, ce qui est normal, on s'inspire un peu de tout. On verra plus tard comment il l'a créé, et comment il a créé également sa baguette... Cela sera sans doute le personnage le plus torturé des quatre.

Oh, un coup de foudre carrément ? Je suis toute rougissante :) Merci beaucoup!

Ah, et bien si je peux partager le fruit de mes recherches avec toi, il n'y a aucun souci :) J'adore ça ;)

Merci encore pour ta review et à bientôt !


Laissée par : nine le 27/03/2021 19:41 pour le chapitre L'ivraie de Clonmacnoise

Re-bonsoir,

Du coup, j'ai pas a ajouté grand chose à ma précédente review. Juste, je pense que maintenant, après avoir fait un tour d'horizon, je peux dire que l'histoire qui m'intéresse le plus pour l'instant est celle de Rowena. Par contre, celle de Salazar a l'air aussi très intéressante : il a créé lui-même le basilic ? genre c'est tellement stylé. Est-ce que c'est dans le canon ou tu l'as inventé ? J'adore l'idée qu'il ait voulu réprimer sa magie car les miracles appartiennent à Dieu et surtout en raison de ce que sa famille a fait : j'ai hâte de voir ce que ça va donner plus tard. 

J'ai vraiment envie de lire leur rencontre maintenant. Par contre, comment se fait-il que les Poufsouffle et les Serdaigle sont amis alors qu'ils habitent respectivement en Irlande et en Ecosse. 

Je salue encore une fois le niveau de tes recherches qui sont assez impressionantes. D'ailleurs pour les vikings, on les appelait par plein de noms à l'époque dont danois comme tu l'as dit mais jamais vikings, c'est venu bien plus tard. (c'était la petite anecdote du jour !)

A bientôt pour la suite en tout cas, 

Nine



Réponse de l'auteur:

Re,

Je pense avoir répondu à une partie de tes questions dans la précédente review ;)

Donc, oui, Salazar a bien créé le basilic qui sera dans la chambre des secrets à Poudlard. C'est bien dans le canon. Je vais vraiment construire des personnages paradoxaux, Salazar qui est dans un entre-deux au niveau de sa magie et de ses croyances, et du destin de sa famille.

Alors, les Poufsouffle sont Gallois et non Irlandais, mais les Serdaigle sont bien Ecossais. Et je pense qu'à l'époque, les transports magiques n'étaient pas comme ceux que l'on connait (pas ou peu de transplanage, pas de poudre de cheminette...), mais la magie n'était pas "institutionnalisée", certains savent se déplacer plus rapidement que d'autres.

Merci beaucoup pour ton enthousiasme et à bientôt ;)


Laissée par : nine le 27/03/2021 19:21 pour le chapitre Le vagabond à Woodcroft

Bonsoir,

Je viens de commencer ta fic et j'adore déjà. Je suis une grande fan de la mythologie celte et du haut-moyen-âge donc vraiment il y a tout pour me plaire. Il y a un peu une ambiance semblable à certaines réécritures de la légende arthurienne. Et puis ça se voit que t'as fait des recherches pour inscrire le tout dans un contexte historique plausible tout en laissant un soupçon de magie, ce que j'applaudi tout particulièrement. Tout cela permet vraiment de ressentir l'ambiance. 

J'aime bien aussi tout ce que tu as fait autour de la relation Moldu-sorciers. Plus j'y réfléchis et plus cela me semble évident que dans des îles britanniques encore sujettes au folklore, les sorciers ne se cachent pas. N'empêche que je n'y aurais pas pensé toute seule. Cette idée aussi que les soricers ne forment pas une communauté à laquelle il s'identifie forcément est intéressante : par exemple, le mélange dans le groupe de Godric est intéressant. Et puis le fait que les connaissances en termes de magie ne soient pas institutionnalisées est une idée vraiment intéressante et logique au regard de l'époque. 

Bref, mon coeur d'amatrice d'histoire est ravie par cette fic qui a l'air d'un niveau assez impressionnant niveau recherches en tout cas. En vrai, pour l'instant, je suis aussi intéressée par les notes sur tes recherches que par l'histoire. J'ai vraiment hâte de lire la suite (ce que je vais faire de ce pas). D'ailleurs, le personnage de la fin ne serait pas Merlin par hasard ?

Sinon, c'est une question purement historique et ce n'est pas grave si tu n'as pas la réponse, j'irai chercher seule mais il me semble de l'Irlande est une terre particulièrement chrétienne depuis le VIIème siècle. Mes connaissances là-dessus sont assez flous mais je crois que de nombreux moines missionnaires dans le monde franc (c'est plus mon domaine) dans le VIème-VIIème siècle viennent d'Irlande. Après, on s'en fiche complètement parce que c'est une oeuvre de fantasy et qui n'a pas du tout à respecter le contexte historique, il ne s'agit donc pas du tout d'une critique. C'est juste une question que je me posais. 



Réponse de l'auteur:

Salut Nine, et un ENORME merci pour tes deux reviews :)

J'ai vraiment réfléchi à la question de la relation entre les sorciers et les moldus, parce que cela dépend aussi de la manière dont les sorciers vivent leur magie auprès des Moldus. J'imagine pas mal de méfiance des Moldus, mais un intérêt aussi. On le voit bien quand ils profitent des connaissances des Poufsouffle sur le soin et le jardinage. Mais face à un Salazar qui peut être bien plus inquiétant (il a bien créé le basilic, cela fait partie du canon, et dans l'histoire historique, il me semble que la "méthode" pour fabriquer le basilic est vraiment bien plus ancienne que le haut moyen-âge, je pense même qu'elle est antique).

Et je ne vois pas les sorciers former une véritable communauté à l'époque parce que c'est un pays qui comptent au minimum sept royaumes, que le climat politique est particulièrement instable, et j'imagine vraiment qu'il y a pas mal de langues différentes, cultures et croyances différentes, donc s'il y a des communautés sorcières, elles sont très restreintes, autour de quelques familles qui sont voisines.

JKR parle de persécutions sorcières à cette époque qui ont mené à la construction de Poudlard, mais historiquement (je ne parle pas de son canon), je suis en désaccord avec cela, parce que dans l'histoire, les persécutions sont plus tardives, vers le 14ème si je ne me trompe pas (la Sainte Inquisition, les bûchers...).

Et dans le groupe de Godric, je fais une différence entre les vikings qui sont "sédentarisés" depuis plusieurs générations, qui peuvent commencer à se mélanger aux populations locales, et ceux qui viennent faire des raids. Ils ne sont pas là pour les mêmes raisons. C'est pour ça que l'arrivée d'Harald va venir foutre un joyeux bordel. (Je n'ai pas vraiment fait de plan pour la suite, mais c'est quelque chose que j'imagine).

J'imagine aussi, dans les relations moldus-sorciers, qu'il peut y avoir une avidité envers certains sorciers qui ont un talent particulier qui peut servir aux moldus (ce qui est le cas de la personne détenue par le groupe d'Harald). Je révèlerai bientôt son identité, et cette personne, et la sœur de Rowena, sont liées à une de mes fics (Drago au pays des moldus), qui est en pause pour le moment, et se passe en 1996.

Oui, j'ai bien connaissance aussi des moines missionnaires irlandais (je suis bretonne, des amateurs de navigation ont construit un curagh par chez moi, ces petits bateaux qui leur servait à se déplacer). Donc oui, je pense que l'Irlande est bien chrétienne, mais à ce moment de l'histoire, nous ne sommes pas encore en Irlande). Helga est galloise et non irlandaise :)

Merci pour cette longue review, nine !


Laissée par : Juliette54 le 25/03/2021 14:47 pour le chapitre Le vagabond à Woodcroft

Rerecoucou!

Je suis amoureuse de ta fic je crois. J'ai tellement l'impression d'être dans l'époque, d'être avec eux, c'est vraiment génial. Je ne sais pas quoi dire d'autres à part qu'en plus, j'apprends plein de trucs et que tu arrives à installer une atmosphère incroyable. Le festin était très visuel, et tout cette histoire avec Finna permet d'encore mieux comprendre l'atmosphère des viking qui m'est totalement étrangère. Godric est exactement comme je me l'imaginais, bruyant, m'as-tu vu, et tout. Le passage avec le cheval/Horsa aussi est très génial. Bref, c'est vraiment un fic complètement folle, mystérieuse, pleine de magie et d'histoire, tout ce que j'aime ahah. 

Aucune idée pour le type de la fin si ce n'est pas Salazar... Le moine gras ? Il n'est pas bien gras alors x) D'ailleurs, il interviendra dans la fic ? LE BARON SANGLANT. c'est ça? C'est le baron ? Il est bien plus vieux que la fille de Rowena si c'est lui. 

A très vite pour la suite !! 

Des bisous

Juliette



Réponse de l'auteur:

Hey !

En fait je suis assez visuelle, je pense, dans ce que j'écris, parce que j'ai regardé aussi pas mal de films et de séries historiques (j'adore ça), donc j'essaie de coller au mieux de ce que j'ai vu, de ce que je sais ;)

Pour le festin, je vois vraiment les Vikings comme un peuple bruyant, festif (sans doute l'influence de la série Vikings et de The Last Kingdom).

Hengist et Horsa sont deux personnages historiques mais qui ont été récupérés par JKR dans HP (mais je n'en dis pas plus, on en saura plus dans quelques chapitres). En tout cas, merci beaucoup pour ton enthousiasme :)

Alors, le type de la fin n'est pas Salazar, ni le moine gras, ni le baron sanglant (on en saura plus aussi dans quelques chapitres :)

A bientôt :)


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.