S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Reviews pour Walburga Black aimait ses fils

Laissée par : PititeCitrouille le 25/02/2023 15:30 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

Bonjour Amnesie !

 

J'adore l'idée de départ de ton texte... Le fait de travailler sur ces photographies, d'imaginer une vie de fic (une vie fictive) à ces personnes, c'est effectivement une façon originale de commencer l'écriture. Tu m'as aussu appris quelque chose avec cette technique particulière.

Je suis soufflée de lire que tu n'as pas lu (ou presque pas, ou en tout cas que tu t'es coupée de Walpurga pour écrire la tienne) avant de composer ton texte. Ceci est donc le fruit peut-être de beaucoup de choses mais sur l'instant tu ne t'es inspirée de personne et le rendu est vraiment en même temps extraordinaire et crédible.

Extraordinaire au sens "peu ordinaire" du terme, tu pars du principe que Walpurga aimait ses fils, ce qui déjà est une gageure, étant donné que l'assertion est peu évidente a priori. Et on comprend ensuite à la lecture de ton texte pourquoi. Franchement, c'est l'un des meilleurs textes peut-être aue j'ai lu sur la relation de Walpurga à ses fils. Il part d'un certain contrepied et amène finalement pourtant à ce qu'on connaît des Black dans le canon, grâce à le description d'une relation très complexe.

Ton style sur ce texte n'est pas lourd du tout, à mon avis du moins. Au contraire, je le trouve incisif, synthétique, parce qu'avec quelques adjectifs et quelques choix d'anecdotes ou de détails tu réussis à montrer l'essentiel de cette relation particulière qu'entretient Walpurga avec chacun de ses fils. Et d'un autre côté, je trouve ton choix de mots, ton choix de plan du texte, tout ça, très travaillés, très précis. 

Il y a une forme d'abnégation chez Walpurga à envisager son amour pour ses fils forcément absolu, et ce jusqu'à la mort qui les a gagnés eux. C'en est presqu'inquiétant. Enmême temps, vus les parcours de Sirius et Regulus, ce que leur mère a réussi à projeter sur eux est nécessairement inquiétant dans le canon, indépendamment de l'interprétation qu'on peut en faire. 

Lecture hors des sentiers battus et très appréciée pour ma part :) 

Piti



Réponse de l'auteur:

Coucou Piti ! 

Il faut dire que ces portraits semblent tellement adaptés à cette famille toute abimee...! (Enfin meme si en vrai, de ce qui ressort des photos, ce sont des portraits de petits propriétaires roumains, et non de l'aristocratie anglaise oups) Ravie que tu aimes l'idée ! 

Je crois qu'on finit par être très influencées par nos lectures de fanfics, alors je suis toujours contente quand j'écris sur un personnage que je n'ai jamais lu avant ! Je suis très touchee que la Walburga de ce texte t'ait convaincue 

Peut être que tu l'as connais déjà, mais si ce n'est pas le cas, je te conseille vraiment de lire Fleur d'épine, sa Walburga est absolument fascinante - mais pas seulement, de toute facon sa plume est à mon avis une des plus belles du site !

Oh, merci pour cette analyse si précise ! Dans cette série, je m'essaie à un style plus travaillé, et j'avoue que je crains toujours l'excès de fioritures stylistiques (qui à mes yeux gachent souvent la lecture)...

Inquiétant, c'est le mot ! J'adore (comme à peu près tous les auteurs de fanfics haha) écrire sur les personnages à partir de quelques lignes, et celle que j'ai mise en résumé m'avais toujours frappée. J'ai donc essayé d'imaginer quelle forme cet amour prendrait... mais à mes yeux, c'est une forme très l'aide de l'amour, froide et étouffante.

Et bien je suis d'autant plus contente si cette sortie hors des sentiers a été appréciée ! 

Amnesie ♥


Laissée par : Chrisjedusor le 30/06/2022 15:00 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

Coucou Amnésie,


Je suis venue, comme promis, pour ta review cadeau ;) Je me suis attardé sur cet os, et je ne vois vraiment pas pourquoi tu n'en ai pas fière ? Je le trouve très réussi. Chapeau pour l'avoir  d'ailleurs écrit en parallèle d'un portrait.


" Walburga aimait ses fils", de ta plume, j'ai vraiment l'impression que oui, elle les a aimé à sa manière, mais qu'elle en a enfermé les sentiments au fond de son esprit. Elle ne sait pas comment exprimer ses émotions, et se refuse de les entendre car les Black se doivent d'être froid non, dans sa tête ?


D'ailleurs, j'appuie mon propos vis à vis du moment ou elle apprend à son cadre d'agir comme elle. Elle ne sait pas s'expliquer sur son Amour pour ses fils, ce qui nous donnera un cadre Walburga encore plus froid que la glace quand on y pense :p


Je retiens aussi qu'elle aime en fait la fougue et la rebellion de Sirius, parce qu'on fond, à ses yeux sa fait partie tout de même du sang des Black ? Idem pour Regulus qui a contrario obei sans réchigner, au final elle respecte autant le fait qu'il soit froid autant que son ainé veuille faire valoir ses " droits".


En tout cas bien joué d'avoir écrit à "l'intérieur de sa carapace", car au fond c'est bien ça, en dessous se cache une femme qui est inaccessible  aux yeux de tous :p


Je te propose d'ailleurs d'aller regarder cette vidéo  Youtube. Je pense qu'elle pourrait peut-être t'inspirer ;)


https://www.youtube.com/watch?v=ntSmf7HlUgs&ab_channel=everythingisblack "


Bonne continuation à toi, et bravo pour le concours encore une fois ;)


Chris    


 


Laissée par : CacheCoeur le 24/10/2021 13:07 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

"Ils étaient son Sang. Un Sang Pur, pur produit d'un Black et d'une Black, un sang à préserver et réserver à une descendance saine et puissante." Cette phrase presque en boule de neige est absolument sublime ! Tu as vraiment une très belle plume ! Sa vision de l'amour est vraiment ... glaçante, mais à l'image de ce que l'on connaît d'elle dans la saga. Ce paragraphe sur l'amour qu'elle porte à Sirius... Arfffff terrible ! Et toutes tes phrases sont brutes, belles, quand Walburga parle à travers toi de l'amour qu'elle porte à ses fils : des amours en fait, et puis des amours vraiment tordus et compliqués, il faut le dire... Ceux concernant Sirius ont ma préférence, surtout pour la forme que tu y as mise, et cette ambivalence constante entre la douceur du sentiment affectueux et la colère, la vulgarité que tu y mets parfois.


Et cette phrase de Regulus, qui joue sur la sonorité, sur ce qu'on peut entendre entre un "ai" de "aimer" et le "hais" de hair... Vraiment très beau et puissant dans l'idée ! 


J'ai clairement souris sur la phrase indiquant que Sirius aurait dit que les idées de sa mère lui étaient montées à la tête ! Cette phrase de fin est très belle également ! Un autre magnifique texte ! 



Réponse de l'auteur:

Oh merci... 

C'est sûr que l'amour avec Walburga n'a rien de simple - et pourtant ce n'est pas Voldy et sa vie sans amour, je continue de penser qu'elle n'était pas la femme dépourvue de sentiment que Sirius décrit. Son amour est simplement...tordu, comme tu dis. Assez malsain aussi.

Tes compliments sur mon écriture me touchent toujours beaucoup trop, c'est quelque chose de savoir qu'on a pu toucher quelqu'un juste comme ça. Et puis je suis contente que la « remarque » de Sirius t'ait amusée, j'avoue que j'en étais un peu fière ! :)

Encore merci pour ta review !! (non, je ne l'ai toujours pas assez répété ;) )


Laissée par : Mojack le 21/09/2021 14:54 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

Hello,

Je lis ton texte dans le cadre des sélections. C'est le quatrième que je lis, et c'est mon préféré (je pense qu'il ne va pas être évident à détrôner !)
Ton style est très précis, à la fois cruel et tendre. Les phrases cassantes, incisives, nous reflètent pleinement l'état d'esprit, les sentiments de Walburga pour ses fils. J'adore. On sent toute la dualité, l'ambivalence de la mère quant à l'amour qu'elle porte à ses enfants, qu'elle aime uniquement à travers elle-même. Et cette phrase de fin, qui couronne vraiment le fait qu'elle aime ses enfants pour ce qu'ils représentent, et pas pour ce qu'ils sont, c'est superbe.
Vraiment, bravo, je trouve ce texte bourré de talent.

Bonne chance pour les sélections, 

Mojack



Réponse de l'auteur:

Coucou Mojack, merci mille fois pour cette review qui me touche énormément. J'imagine que depuis, tu as eu le temps de lire tous les textes proposés, tu as du faire de belles découvertes - en tout cas moi j'ai adoré cette Sélection (je repasserai d'ailleurs sur ton texte pour une vraie review quand j'aurai un peu de temps :D) ! J'aime beaucoup les adjectifs que tu utilises pour décrire cet OS, "cruel et tendre", c'est exactement l'ambivalence que je voulais retranscrire dans la relation de Walburga à ses fils. Enfin voilà, je ne sais pas trop quoi dire, juste merci pour tous ces compliments, c'était un texte qui me sortait un peu de ma zone de confort et que je craignais maladroit alors ça me fait plaisir qu'il t'ait autant plu !

A bientôt !

Amnesie


Laissée par : Awena le 13/09/2021 16:00 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

Bonjour Amnesie,
J'ai beaucoup aimé ton texte, je n'ai pas trouvé le style lourd du tout d'ailleurs je l'ai lu plutôt facilement .
J'ai beaucoup aimé le contraste qui est fait entre Sirius et Regulus et le recul froid, quasiment narcissique de walburga qui est glaçant.
C'est un chouette texte (et la photo est très  cool aussi )
Bonne chance pour les sélections !



Réponse de l'auteur:

Bonjour Awena ! 

Merci beaucoup, tu me rassures sur le style, j'expérimentais un peu et j'avais pas mal d'appréhensions ! Et je trouve la relation de ces trois-là tellement intéressante alors je suis trop contente que ma manière de la présenter t'ait plue :)

A bientôt ! (j'ai vu que tu avais repris la publication de "Viens je t'emmène", je vais vite y passer !)

Amnesie


Laissée par : Juliette54 le 07/09/2021 18:44 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

Hello Amnesie !

Eh bien eh bien, je dois vraiment venir te lire plus souvent et plus régulièrement. Ta plus est faite d'une poésie magnifique. Ce balancement entre Sirius et Regulus donne comme un tic tac à ton texte, et un balancement dans le coeur de Walburga également. ça rend très bien ! que dis-je, très bien, très très bien oui ! J'aime beaucoup le portrait de Walburga que tu offres (ainsi que les photo héhé, je ne connaissais pas l'artiste!), c'est tout en nuance, très torturé, mais calme à la fois. C'est... froid, et autocentré aussi. Pas égoïste, mais vraiment, elle ramène tout à elle. 

Mention pour les deux phrases de Sirius et Regulus, j'aime beaucoup ce que tu en fais et les nuances que tu apportes ! 

Mention aussi à la phrase finale, très beau très d'esprit qui donne un petit plus indispensable au texte finalement ;)

Des bisous

Juliette



Réponse de l'auteur:

Coucou Juliette ! 

Merci merci merci pour ta review, je suis juste trop touchée par tes compliments ♥

Walburga est un personnage passionnant, pas évident à saisir, et j'ai voulu lui donner ce côté très froid comme tu dis (peut-être un peu en contraste avec la furie du tableau mais je ne l'imagine pas comme ça de son vivant - du moins pas avant le départ de Sirius et Regulus) tout en montrant tout ce que ses fils représentaient pour elle - mais différemment. Je n'avais pas conscience de cet aspect autocentré dont tu parles en écrivant, c'est trop bien d'avoir ton regard dessus ! Trop contente aussi que tu aimes les petites "interventions" de Sirius et Regulus, c'était un moyen d'avoir un aperçu des sentiments qu'ils avaient pour elle.

Et ooh merci pour la phrase finale, je craignais que ce soit un peu tiré par les cheveux...!

A bientôt et encore mille merci !

Amnesie


Laissée par : Tiiki le 16/08/2021 11:28 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils
Coucou Amnesie,

Épurer, ok. Mais pourquoi ? Est-ce qu'en l'état toi, ça te plaît ? (moi, ça me plaît… j'aime plutôt bien ta plume) Je suis un peu interpellée par ta note de fin parce que je n'ai pas trouvé ton style lourd ou la lecture difficile, au contraire je l'ai trouvée assez mesurée et j'ai trouvé qu'elle servait assez bien ce texte, qu'elle rendait très accessible un thème assez dur. Alors après je ne dis pas que c'est parfait (c'est toujours perfectible) mais je n'y vois pas à titre personnel de défaut majeur ; si c'est quelque chose qui t'inquiète, avec le temps et la pratique tu progresseras naturellement. Ça "s'épurera" peut-être tout seul si c'est ce que tu souhaites (encore que les petites aspérités c'est chouette aussi…)

Bref, je ne trouve pas le style particulièrement lourd et je trouve que globalement tes idées sont pleines de finesse. Les parallèles entre les deux frères sont intéressants (pauvre Regulus MDR) (et les parallèles entre Walburga et Sirius encore plus… c'est marrant que tu évoques Fleur d'épine parce que j'ai immédiatement pensé à elle à ce passage-là) (et tu sais c'est pas parce que d'autres personnes ont déjà (très bien) écrit sur une thématique ou sur un personnage que tu devrais passer ton chemin, heureusement que tu t'es lancée dans cet OS, il est très réussi !). J'aime énormément cette fin de texte et cette fin pour Walburga. Cette histoire d'hémorragie interne et de sang qui lui monte à la tête, l'ironie est mordante. Rien que pour cette image, merci d'avoir partagé ce texte.

Merci de partager avec nous ces portraits d'Acsinte, ils semblent en effet assez fascinants ; s'ils t'inspirent d'autres textes n'hésite pas à me faire signe.

Merci pour cette jolie lecture et bon courage pour les Sélections (comme ce texte y a été proposé ce matin) Des bisous !

Réponse de l'auteur:

Hello Tiiki !

D'abord, je comprends que cette note de fin t'interpelle. Ce que tu dis est très juste, après tout, ce qui compte est que mon texte me plaise. Sauf que (comme beaucoup de personnes je suppose) j'ai beaucoup de mal à être satisfaite de ce que j'écris. Parfois, j'arrive à mettre le doigt sur ce qui me déplait et je change (ou pas parce que je n'y arrive pas ou autre), et d'autres fois je ne trouve pas et je me dis qu'un regard extérieur critique m'aidera. En particulier avec ce genre de textes où je sors un peu de ma zone de confort - pour moi en tout cas, cet OS relève un peu de l'expérimentation (alors qu'il serait peut-être naturel à d'autres). Après, tu as raison, le progrès vient surtout avec le temps ! En tout cas, merci pour cette réflexion très bienveillante.

Pour en revenir à la suite de ta review, je reconnais que je ne fais pas trop de cadeau à Regulus (et pourtant je l'adore, promis !). Sur la relation avec Sirius, j'ai aussi noté que j'avais une vision assez semblable à celle de Fleur d'épine,  je suis complètement fan de sa manière de la mettre en scène ! - et même si ça n'aurait pas de sens de me retenir d'écrire sur les mêmes thématiques, je reste très admirative. Aussi, je suis contente que la mort de Walburga te plaise (dit comme ça...). Je cherchais une mort en lien avec le sang (hum), j'ai appris plein de trucs et j'ai presque regretté de ne pas m'être lancée dans des études de médecine (ils sont quand même très avantagées dans l'écriture les médecins, non? (bah voilà j'ai fait des recherches et on a - si je ne me trompe pas - Tchekhov, Céline, Conan Doyle sans surprise, Aragon, Breton, etc.)), j'ai renoncé (à ma réorientation universitaire), j'ai fait ma sélection puis il a fallu trouver les derniers symptômes... vive les recherches d'écriture ! :D

De manière générale, j'adore les premières photographies « de famille », elles ont quelque chose qui me plait beaucoup. Ascinte a repris des portraits, mais aussi des photographies d'enterrement, de mariage, et la technique qu'il a utilisé leur donne un côté fascinant. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, c'est à la fois très ancré dans le quotidien et complètement hors du temps... Bref, je suis contente qu'elles te plaisent aussi ! (Et j'ai écrit deux autres OS à partir de ses photos, il y a Teddy Lupin et Andromeda si ça te parle, et recevoir ces reviews m'a motivée à reprendre mes brouillons sur Druella et Alphard qui arriveront donc un jour !)

Merci beaucoup Tiiki pour ta review ! Je suis très touchée que Sifoell ait proposé cet OS et que ça t'ait poussée à venir le lire. Ces Sélections sont une torture, j'ai une dizaine de textes à proposer et je retarde le moment d'en choisir deux en espérant que d'autres les proposent aussi...

Amnesie 


Laissée par : Selket le 16/08/2021 11:07 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils
Coucou Amnésie.

Je pense que tu l'as vu mais Sifoell a tellement aimé ton texte qu'elle l'a proposé pour la sélection famille ;)

Je l'aime bien moi ce texte. il est glaçant, à l'image de Walburga en fait

Selket

Réponse de l'auteur:

Bonjour Selket ! Oui j'ai vu, je suis très touchée d'ailleurs :) Merci beaucoup pour ta review et je suis bien d'accord, Walburga est loin d'être le personnage le plus sympathique de la saga haha !

Amnesie


Laissée par : Sifoell le 16/08/2021 00:45 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

Hello Amnesie,

Et bien tu sais quoi ?

Je viens de relire ton texte et je suis limite à pleurer sur mon clavier (mais je vais pas le faire parce que sinon j'y verrai plus avec mes lunettes et je vais faire plein de fautes de frappe).

Bref, comme pour ma dernière review, je trouve que tu as superbement exploré les liens entre Walburga et ses fils, et cette affirmation qui revient régulièrement "Walburga aimait ses fils"... Brrrr. Et je viens de remarquer (j'avais du zapper à ma précédente lecture), que tu mentionnes que Walburga a enseigné à son tableau à se comporter après la mort de Regulus et que Sirius soit envoyé à Azkaban (il n'y a pas de H à Azkaban), je trouve cela d'une finesse ! Cela montre vraiment que le tableau de la folle furieuse est ce qu'il reste, entre guillemets, de Walburga. Peut-être était-elle un tout petit peu "nuancée" avant (pas sûre). Cette femme semble terriblement dur.

Sinon, tu n'as vraiment pas à rougir de ton texte. Il est superbe.

Et enfin, pour créer une série, tu vas sur ton profil, tu as "nouvelle série" dans ton menu. Tu cliques dessus et te laisses guider, c'est un peu comme créer une nouvelle fanfiction mais c'est moins long. Je te conseille d'écrire un bon résumé pour ta série (c'est plus facile si le lecteur cherche des séries précises).

A tout bientôt, Amnesie !

Bisous :)

Sif.



Réponse de l'auteur:

Oh Sifoell, je suis très touchée par cette deuxième review, ça fait bizarre de se dire qu'on a vraiment ému quelqu'un... ! Aussi, j'ai vu que tu avais proposé ce texte pour les Sélections d'octobre et ça m'a fait énormément plaisir, je ne pensais pas qu'il t'avait autant plu :) Vraiment, merci !

Pour revenir à Walburga, je suis complètement d'accord avec toi. Pour moi, la Walburga du tableau est le reflet de ce qu'elle est devenue après la mort/disparition de Regulus et l'emprisonnement de Sirius (d'ailleurs merci pour la rectification de « Azkaban » !). Avant tout ça, je l'imagine très...orageuse, toujours sur le point d'éclater (par exemple je l'imagine avoir des gestes saccadés, avec beaucoup d'ampleur, je l'imagine comme une femme qui remplit une pièce à elle seule) tout en montrant un masque de froideur à ses fils. Mais elle devait aussi avoir quelques gestes de tendresse - comme ce que tu as pu décrire dans « Aux antipodes », j'ai trouvé ça très juste !

Finalement, j'ai trouvé comment faire une série, merci beaucoup pour tes conseils ! Et merci (encore !) pour cette très belle review

Amnesie 


Laissée par : Sifoell le 19/05/2021 21:03 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils

Coucou Amnesie,

N'épure surtout rien !!!

Le texte est admirable, je trouve que tu as une finesse dans la compréhension des relations...

Et oui, je suis convaincue que Walburga aimait ses fils et ne le montrait pas. Sirius, emporté qu'il était, lui crachait sa haine au visage, mais la haine n'est que l'opposé de l'amour, donc ça en est quand même, de l'amour.

N'arrête jamais d'écrire. Je n'arrêterai jamais de te lire.

(Oh purée, ce que je suis enthousiaste ;) )

A bientôt.



Réponse de l'auteur:

Alors autant dans ma réponse à ta review sur l'OS de Teddy, j'écrivais, j'écrivais, autant là je suis juste trop touchée pour dire quoi que ce soit. Merci Sifoell. Ton enthousiasme, tes compliments... il faut que tu arrêtes de mettre mon cerveau hors-circuit comme ça, ça commence à devenir dangereux :)

On est d'accord sur Walburga, même si je plains les garçons, parce que montrer son amour est parfois aussi important qu'aimer. Surtout avec les enfants...

Encore merci, mille fois merci et à bientôt !

Amnesie   


Laissée par : alrescha le 21/03/2021 10:58 pour le chapitre Walburga Black aimait ses fils
Coucou ! En fana de la famille Black que je suis, je n'ai pas pu résister à ton texte. Il est beau, il est vrai (je pense). Tu écris tellement bien, tu décris si bien ce que c'est d'être mère et d'être Walburga Black, mère de deux garçons. J'adore ! Merci pour ce partage !

Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup alrescha, surtout venant d'une fana de la famille Black c'est de très beaux compliments ! C'est vrai que cette famille est super intrigante, et c'était sympa d'écrire sur elle en en se basant sur les quelques détails que nous donne JK Rowling... Encore merci !


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.