S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Reviews pour Profanation

Laissée par : CacheCoeur le 24/10/2021 12:42 pour le chapitre Profanation

Je ne suis pas particulièrement fan des Black, c'est pas une famille qui m'intéresse énormément et le personnage de Sirius dans la saga m'agace par moment (même si j'adore le rôle qu'il a pour Harry et leur relation, le personnage en tant que tel... hummmmm il est trop abîmé par la vie pour être une personne "saine", capable de vivre dans le présent). Mais j'aime beaucoup ce que tu as écrit ici. Cette idée de chambre dans laquelle personne n'entre et personne ne sort est super belle. La façon dont tu fais défiler les années est très poétique aussi, dans la forme. Tout est pregressif dans la relation des deux frères... Regulus subit beaucoup quand même. Encore une fois, tu décris très bien les différents aspects d'une relation, fraternelle en l'occurence !  Cette porte qui fait barrage entre Sirius et les autres, c'est un symbole hyper fort et progressif, j'aime beaucoup ce que tu en as fait ! On sent que la relation entre deux s'étiole au fur et à mesure que la distance qui les sépare s'agrandit. On sent une espèce de fatalité aussi, dans les dialogues entre les deux frères, entre Regulus, qui ne peut s'empêcher de dénoncer son frère, et Sirius, qui ne peut s'empêcher d'être lui-même et de rejeter cette famille avec laquelle il ne partage aucune valeur. La sixième année est la plus belle dans les mots que tu as employé. Ce "dialogue", où seul le silence répond à Regulus est assez déchirant !  Et cette peine que ressent Regulus... Petit chat :( La solitude le happe et c'est tragique quand on sait comment l'histoire se termine pour lui ! Et cette fin... WOAH WOAH WOAH... On a encore une dualité, un cercle, un recommencement qui rappelle le début, et tu fais beaucoup de ce genre de clin d'oeil dans tes textes ! J'apprécie énormément ! Bravo à toi pour ce magnifique texte ! 



Réponse de l'auteur:

Je continue de répondre à tes reviews adorables... ♥

De manière générale, il y a un engouement fou pour Sirius (j'avoue en être un peu victime...^^) du coup c'est sympa d'avoir un point de vue un peu différent, et je vois ce que tu veux dire quand tu écris qu'il est trop abimé par la vie pour être une personne saine.

Je suis contente que la symbolique de la chambre, de la porte t'aient parlées. J'ai toujours été choquée par l'indifférence avec laquelle Sirius parle de son frère, et je ne peux qu'imaginer ça comme le résultat d'une relation qui pourrit lentement, d'où cet effet progressif... Mais oui, c'est un texte franchement triste, désolée pour l'ambiance... !

Eh oui, je termine sur un rappel au début, j'avoue que je suis toujours un peu hésitante quant à la fin à donner à mes textes. Je peux faire dormir un texte pendant des mois s'il n'a pas une quelque chose pour le clore de manière « cohérente ». J'espère que ça ne fait pas trop forcé du coup, mais je suis ravie que tu aies apprécié :)

À bientôt CacheCoeur !


Laissée par : Juliette54 le 27/08/2021 17:09 pour le chapitre Profanation

Coucou Amnésie, j'ai honte face au temps que j'ai mis à te lire, mais me voilà ! Et puis, je ne peux pas quitter ce texte sans te dire à quel point il est magnifique et sublime. 

Je suis soufflée par l'atmosphère que tu arrives à créer. Toute l'émotion qui tient au ventre et à la gorge Regulus se ressent à chaque phrase et chaque mot. La manière dont les souvenirs s'enchaînent à la vue de chaque objet de la pièce donne le tournis. J'adore toute cette accumulation de souvenirs qui commence par les premier deuxième troisième etc. étés, ça entame le tout vraiment très bien. Et puis ce début, ce déclenchement avec Walburga qui craque la première : l'idée est splendide mais en plus c'est magnifiquement écrit. On voit comment tous les "silences" contaminent Regulus et puis on comprend très bien la profanation du tombeau pour la profanation des souvenirs. 

Bref, j'adore ton texte, incisif, poétique et rempli de ce quelque chose d'étouffant ! Bravo ! 

Au plaisir de revenir te lire (je continue la Chouette dès que possible !)

Juliette



Réponse de l'auteur:

Coucou Juliette ! Mais ne t'inquiète pas, je suis déjà très contente que tu viennes maintenant laisser une review aussi gentille.

Je suis très touchée par ce que tu dis (sérieusement, il y a des adjectifs qui me font tellement rougir), et que ça ait pu provoquer des émotions comme ça...parce que je craignais de tomber dans le larmoyant un peu niais et que c'est vite le risque quand on écrit là-dessus. Je suis aussi contente que « l'élément déclencheur » de Walburga sonne juste pour toi, je voulais montrer combien l'absence de Sirius pesait sur toute la famille - y compris Walburga - et je n'aurais pas imaginé Regulus briser cet interdit sans que sa mère ne le fasse la première. Bon, je ne sais pas quoi ajouter, tu exprimes si joliment ce que j'ai voulu décrire...

Merci beaucoup Juliette, vraiment merci, et peut être à bientôt sur ce fameux prompt du baiser secret de Regulus ;)

Amnesie


Laissée par : MarlyMcKinnon le 17/07/2021 19:10 pour le chapitre Profanation

Mon dieu comment as-tu osé me dire que tu avais presque honte de ton texte ? C'est dire une chose pareille qui est honteux ! Il est génial ! 

Tu as une façon d'écrire... C'est tout ce que j'aime ! Tu as des expressions qui captent direct mon attention. 

Mes réactions : (ohhhh bien dit !) (ehhhh pas mal !) (ouhhh le génie!)

J'en retiendrais quelques unes comme "scandale à trois pas de sa propre porte", "Il avait rapporté le méfait. Cela avait compromis l'accès", "Sirius.... Et le silence" (celui là il est terrible. Ça clôture parfaitement ce passage des différents étés. Simple et terriblement efficace.

Avec peu de mots tu nous dit tout. Moi qui m'étend toujours en long, large et en travers quand j'écris, vraiment j'admire la synthèse de ces 6 années. 

Et ma phrase préférée : "Les Black occupaient définitivement l'ombre - ombre d'un nouveau Seigneur, d'un nouvel ordre, ombre d'eux-mêmes". C'est LA phrase !! J'ai l'impression que tout y est résumé ! Leur dévotion vaine, leur mort sociale, cette descente aux enfers, cette famille qui tombe peu à peu dans l'oubli. Elle s'éteint à feu doux. 

Sur la relation entre Sirius et Regulus je suis mitigée, pas dans le sens où ça ne m'a pas plu ! (Sacrilège, j'ai adoré !!!), mais je vois deux interprétations possibles à la fin.

D'un côté, ce qui me frappe le plus c'est l'incompatibilité entre Sirius et Regulus. Dans ton texte je vois l'âme libre de Sirius se heurter à celle plus docile de son frère. Regulus essaye de comprendre son frère, de le mimer mais en vain. D'ailleurs tu le dis, le fantôme de son frère le "tourmente". Il ne l'accompagne pas, il ne l'aide pas, il le tourmente. Il n'y a pas un seul chemin vers la liberté, mais Regulus semble penser qu'il emprunte le même que celui de Sirius, que c'est grâce à ce jour où il est entré dans sa chambre qu'il a pu lui aussi désirer la liberté. 

Et quand je lis ton texte je me dis, non, ils ne se comprennent pas, ils ne suivent pas les mêmes chemins. Cette odeur de liberté comme tu dis, j'ai le sentiment que Regulus la connaissait déjà avant, cette envie de liberté et ce courage il l'avait déjà. Sinon il ne serait jamais rentré dans la chambre de son frère, il n'aurait pas été aussi en colère, aussi peiné, autant dans l'incompréhension. Il détourne les yeux, ce n'est pas ce chemin qu'il pourra emprunter. 

Et l'image finale des deux tombeaux elle correspond à ça aussi je trouve. Deux chambres, deux tombeaux fermés à double tour, deux vies, deux chemins, à trois pas l'un de l'autre mais toujours séparés. Toujours seul. Ils sont différents c'est tout.

Ça c'est ma version "lire entre les lignes" ahah (qui est pas forcément compréhensible d'ailleurs)

D'un autre côté (on y arrive mdr !), je pourrais complètement me planter et voir Regulus admirer son frère, vouloir lui aussi gouter à des interdits et finalement suivre le même chemin (je simplifie énormément) mais bref, j'arrive tout de même pas à m'enlever l'idée de la tête où tout ceci est vain, parce qu'ils sont différents et que quoiqu'il arrive leurs pas ne fouleront jamais le même sol. 

 

Eclaiiiiiire moi !! Je t'ai fait un pavé en plus, vraiment désolée mdr ! J'espère que ce n'est pas trop incompréhensible, sinon je suis là pour préciser ma pensée ! 

 

J'ai vraiment adoré en tout cas (la longueur de cette review en atteste)!! 

PS : Il né pa imposible que quelque fotes se soit glicé tou au long de ce comentaire. Je m'an excuze platement... (Explication : je suis une horrible feignasse qui a mis pas moins de 2 heures à lire ce texte et écrire cette review et qui a présent à la flemme de se relire. Voili voilou)

 

A bientôt !  



Réponse de l'auteur:

Wahou je ne sais vraiment pas quoi dire, merci mille fois Marly je...bah... je suis beaucoup trop touchée. ♥ Ce que tu dis sur ma façon d'écrire, tes réactions, les quelques phrases que tu cites, aaah je l'avoue j'ai relu ta review plusieurs fois ça a refait mes journées haha ! Surtout que j'admire énormément ta manière d'écrire Regulus alors...

J'adore tes analyses et je comprends ta mitigation... ton mitigement... (il n'y a pas un mot pour ça ?), bref, le fait que tu sois mitigée. Du coup je vais te dire dans les grandes lignes comment j'ai pensé le texte (comment ça, t'as rien demandé ? tant pis, j'ai envie de raconter ma vie :D).

Tout part d'une question, d'un truc qui me perturbe : pourquoi la chambre de Sirius est-elle laissée intacte ? Viré de l'arbre des Black, renié, méprisé, considéré comme quasi mort par sa famille... et pourtant cette chambre qui demeure comme un sanctuaire. À cela s'ajoute le fait qu'il s'agit à mes yeux d'une pièce profondément intime ; une chambre, c'est un havre, un soi extériorisé. Et j'ai voulu par cette porte qui se referme signifier l'éloignement des deux frères et la construction de Sirius comme un être à part au Square Grimmaurd.

Pourquoi Regulus entre-t-il dans la chambre de Sirius ? J'aime beaucoup ton interprétation (l'idée qu'il avait déjà une envie de liberté, une forme de courage) mais j'y vois quelque chose de moins glorieux ; je pense que 1- Sirius manque à Regulus, simple sentiment de tristesse qui lui fait rêver de retrouver une part de lui (sans pour autant oser franchir la porte). 2- Regulus est un garçon fier, et il n'aime pas cette faiblesse qui le pousse à éviter la chambre de Sirius alors même qu'il est désormais l'héritier. 3- Regulus est obéissant, il suit le mouvement, et voilà que Walburga brise l'interdit ; la porte est ouverte pour lui. Trois étapes, donc, qui le mènent à braver cet interdit.

« Deux chambres, deux tombeaux fermés à double tour, deux vies, deux chemins, à trois pas l'un de l'autre mais toujours séparés. Toujours seul. Ils sont différents c'est tout. » -> C'est exactement ce que je voulais exprimer et c'est si bien dit ♥ C'est fou comme tu donnes beaucoup plus d'ampleur à mon texte qu'il n'en a réellement haha. Mais oui, je pense que Sirius et Regulus sont profondément différents ; et leurs chemins ne se croisent jamais réellement. Tout simplement parce qu'à mes yeux, ils ne pensent pas de la même manière, ne se rebellent pas pour les mêmes raisons. Ils resteront toujours étrangers l'un à l'autre. D'où ces images : Regulus tente d'imiter son frère mais la cigarette le dégoûte, la batte de Quidditch ne dévoile que sa rage et sa rancœur...

En revanche, je ne pense pas que Regulus ait considéré, ou même voulu emprunter le même chemin que Sirius. Je n'ai peut-être pas été assez explicite (et en même temps tant mieux si on peut avoir plusieurs interprétations !) mais ce changement chez Regulus, je ne crois pas qu'il soit conscient. Après cette désobéissance (qui est certes symboliquement forte, mais finalement mineure), Regulus ne se sent pas changé. Il continue de faire ses atrocités. Il continue de soutenir des opinions pourries. Peut-être ressent-il même le besoin de racheter cette « faute » en défendant plus encore la famille Black. Mais il y a comme des résidus, comme une pensée persistante et dérangeante qui lui rappelle qu'il pourrait être libre, que sa soumission est pathétique, qu'une autre voie existe (même s'il ne pourra jamais l'emprunter).

Bon, j'ai réussi à faire une réponse beaucoup trop longue et je ne pense même pas qu'elle fasse honneur à ta review... surtout que je ne suis pas sûre de t'avoir correctement répondue haha !

Encore une fois mille mercis, vraiment, et à très bientôt sur cette fameuse fic sur Regulus (300 PAGES nan mais qu'attends-tu, bon Dieu? Je veux lire ça! Immédiatement. ;) )

Amnesie

PS : j'ai beaucoup trop ri pour ton PS, même si je ne te remercie pas, ça m'a un peu brûlé les yeux (contrairement au reste, tu t'en es bien sortie sans relecture - sachant que je me relis, là, mais à tous les coups j'ai laissé des horreurs...) :D


Laissée par : Winter le 14/07/2021 22:41 pour le chapitre Profanation

Hello Amnésie, j'espère que tu vas bien :)

Ce texte est sublime, j'ai tout de suite été happée par la cadence des années, c'était si touchant et même temps parfois quelques mots suffisaient pour comprendre la situation. Les phrases courtes ont de grands impacts comme celles qui expliquent que Regulus rapportait les bêtises. On sent que c'est son éducation, il ne se rend pas compte vraiment de ce qu'il fait. On lui a dit de le faire alors il el fait. Simple.

Puis ce moment où il s'abandonne dans la chambre de Sirius après son départ est très touchante. Ce départ à tout bouleversé. Tu clotures si bien ce chapitre avec cette plaque qui signifie tout, c'est superbe.

Merci à toi,

winter



Réponse de l'auteur:

Bonjour Winter ! 

Merci beaucoup pour tout ce que tu perçois dans ce texte. Je ne pouvais pas trop m'étaler sur l'enfance de Regulus et Sirius mais je suis heureuse que ces quelques mots t'aient touchée. Je suis d'accord avec toi, Regulus ne fait qu'obéir, après tout. Et avec une telle pression, il faut une force de caractère que seul Sirius possède pour s'affranchir de tout ça. Mais ce sont à chaque fois des petites trahisons qui les éloignent - sans que Regulus ne réalise à quel point elles détruisent sa relation avec son frère.

Finalement, la désobéissance ici n'est pas bien grave mais comme tu dis, elle permet à Regulus de s'abandonner, une seule fois. Et je suis convaincue que même ces actes insignifiants laissent une trace. Je suis contente que tu aies noté cette boucle avec la plaque, j'espère que ce n'est pas une fin trop grossière mais tes compliments me touchent énormément. ♥

Je te souhaite une très belle journée et encore merci pour cette review !

Amnesie


Laissée par : alrescha le 09/07/2021 14:02 pour le chapitre Profanation
Oh mon dieu, Amnesie, c'est superbe ! Tu m'as émue aux larmes. Ton OS est super beau, est-ce que tu sais que ton OS est super beau ??? Il est juste parfait ! merci de l'avoir partagé ! A bientôt !

Réponse de l'auteur:

Wahou, merci beaucoup alrescha ! Le fait que ce texte t'ait émue, ça me touche tellement, c'est la première fois qu'on me dit ça :) Merci merci merci pour cette super review, et les retours que tu as laissé sur le forum et sur discord, ça a vraiment illuminé ma journée !

À bientôt aussi sur « Not so perfect », j'ai réalisé que tu avais déjà publié ta participation (enfin une partie si j'ai bien compris, on est chanceuses avec tous ces textes sur Regulus qui vont pleuvoir grâce à toi !), que j'avais pas vue parce qu'il y avait pas d'image, et comme je suis une enfant, je ne vois que les images. :D Bref, je vais vite rectifier ça, surtout que j'aime beaucoup le titre !


Laissée par : Rozenn Selwyn le 08/07/2021 19:58 pour le chapitre Profanation

Bonsoir !

Un grand merci à toi d'avoir partagé ce texte avec nous. Je l'ai beaucoup apprécié pour pas mal de raisons. Déjà, parce que ta plume est très agréable à lire. Ensuite, parce que Regulus est un de mes chouchous, mais ça on s'en doutait déjà. Enfin, parce que l'univers sombre des Black est très bien retranscrit, ce qui ne rend la transgression de Regulus que plus flagrante.

Sur le coup, quand on découvre le titre, on ne s'attend pas à ce type de profanation, et c'est original. On capte bien aussi les mouvements sous-jacents du texte : à travers le retour en arrière, la complicité des deux frères, puis leur éloignement, et enfin la sensation que Regulus retrouve un peu Sirius en franchissant la ligne de l'interdit.

Ce texte m'a emportée, donc encore une fois, merci pour ce petit voyage.

 



Réponse de l'auteur:

Bonsoir Rozenn !

Merci mille fois pour ta review ! Merci d'avoir pris le temps de l'écrire, et d'avoir détaillé ce qui t'a plu ! Je suis si contente que tu trouves l'atmosphère convainquante, c'est pas évident de trouver le ton juste, de ne pas en faire trop...

Je comprends ta surprise haha, j'ai hésité sur ce titre parce que je le trouvais un peu grandiloquent, mais je trouvais finalement que c'était assez « Black », cette grandiloquence, et j'imaginais quelque chose de quasi sacré dans cette chambre. J'adore ce que tu dis sur les « mouvements sous-jacents du texte », ça fait tellement plaisir ces belles analyses !

Oh, et Regulus est ton chouchou ? Bah, tu ne peux qu'être une personne exceptionnelle, viens faire un tour sur le forum, il a là un fanclub dédié à lui et on t'accueillera avec plaisir. J'ai écrit mon texte dans le cadre d'un projet commun, et tu peux d'ailleurs aller lire les autres participations (il y a déjà une super version Regulus-rebelle-désabusé-et-sexy :D de Winter dans « Nuances de Black », et un OS franchement époustouflant de MarlyMcKinnon, « Pas encore ce soir »). Et si tu écris toi aussi sur lui j'adorerais lire ça ! :)

Encore une fois, je suis vraiment touchée, merci pour tes compliments !

Amnesie 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.