S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Reviews pour Dialogue avec la mère

Laissée par : Chrisjedusor le 22/05/2022 22:42 pour le chapitre Chapitre 1

J'ai un UA sur Tom alors, je ne pouvais aimé que ce texte ! C'est le pov d'un garçon orphelin ici, qui est surtout en quête de réponses. Et on a l'impression, du moins pour ma part qu'autant sa mère voulait juste être aimée, mais lui aussi.


Parce qu'il se questionne vraiment beaucoup dans ce texte, il en cherche même les traits de sa mère, voudrait lui ressembler. Et oui, Tom il vaut mieux être effacée et gentille que d'être détesté, mais sa Mérope ne la pas compris en ensorcelant Ton SR.


Elle cherchait l'Amour que les Gaunt ne lui ont pas donner et c'est mal prise.


Personellement, elle a été trop brisée que pour vouloir survivre, je pense. Emotionellement, elle n'a pas su faire face à cet accouchement seule, car trop affaiblie par son passé.


Merci beaucoup pour ce nouvel os. Je reviens toujours avec plaisir découvrir tes écrits :)


Chris



Réponse de l'auteur:

Hey !

Ohh l'avis de la spécialiste ès Jedusor <3

Je ne pense pas que Tom sache ce que c'est que l'amour, donc il ne veut pas être aimé, mais il est totalement perdu dans sa quête de réponses qu'il n'aura jamais et qu'il ne comprendra jamais non plus. Il veut savoir pourquoi il a été abandonné, parce que c'est si important pour lui, mais il ne pourra jamais comprendre la réponse parce qu'il ne comprend pas l'amour. Donc quête vouée à l'échec. Oui, il voudrait ressembler à Mérope, il aurait voulu avoir quelque chose d'elle, la seule dont il veut réellement l'héritage car c'est l'héritage le plus pur/précieux, celui qui le consacrerait. Yup, Mérope ne l'a pas compris, mais justement, il n'y avait rien à comprendre. Mérope était desespérée car amoureuse. Tom essaye de comprendre quelque chose d'irrationnel par nature. Pauvre Mérope, totalement d'accord, elle cherchait l'amour qu'elle n'a jamais eu, une échappatoire à la violence, mais elle n'a récolté que plus de violence :/

Totalement d'accord. Elle ne voulait plus vivre. Emotionnellement détruite.

Aww <3 ça me fait très plaisir que tu passes, tu sais bien que tu fais exploser mon cerveau XD

Cal


Laissée par : Tiiki le 05/01/2022 13:19 pour le chapitre Chapitre 1
Bonjour Calixto,

Oui je sais, ce n'est pas un texte des Nuits et tu as déjà des retours dessus, mais ça me tenait à cœur que chaque participant reçoive des commentaires pour ce Mois Review. Alors j'en profite pour lire le pendant du Dialogue avec le père, qui m'avait beaucoup plu. C'est très beau en tout cas, bravo !

Je ne sais pas si tu as pensé la composition des textes comme complémentaires, mais certains parallèles m'ont bien plu. Pour ne pas ressembler à son père ici il "brise son masque inhumain" quand dans l'autre texte il se défigurait et s'éloignait de l'humanité justement pour ne plus lui ressembler (il se composait un autre masque inhumain, du coup). Et toujours cette mère effacée, en creux. D'ailleurs autant le dialogue avec le père s'en tenait au père, ici même dans le dialogue avec la mère il en revient au père (quand je dis que ce gars a des soucis à régler MDR).

Il y a un truc qui m'a fait sourire qui n'était pas du tout présent dans l'autre : que tu évoques le fait que ce soit un dialogue de sourds. Parce que ça l'est, clairement. Les deux pourraient s'appeler "Monologue d'un Mage noir en devenir" xD Non plus sérieusement : le fait de quand même parler de dialogue, ça rend le truc encore plus pathétique et douloureux. Parce qu'il a beau chercher des réponses et ressasser le passé, il n'y a rien à faire et il n'en obtiendra rien. Ou en tout cas pas de la manière dont il mène le process, puisqu'on voit bien dans tes deux textes qu'il n'arrive qu'à nourrir sa rancœur, et absolument pas à faire la paix avec lui-même et à aller de l'avant. Plus on y pense plus Poudlard devrait payer un suivi psy à certains de ses élèves, j'arrive pas à croire qu'on ait laissé Tom Jedusor dans une telle détresse.

J'ai beaucoup aimé la "chute", qui vient un peu réhabiliter Merope (quoi qu'on puisse penser de ses actions). C'est un personnage que je trouve touchant dans ce qui l'anime je suppose.

Merci pour cette passionnante lecture !

Réponse de l'auteur:

Hello Tiiki, 150 ans après XD

Ohh tu es adorable, c'est très gentil de venir ici même si ce texte ne correspond pas aux critères de cette semaine <3

Je ne les ai pas écrits comme complémentaires au départ (je les ai renommé après coup Dialogue avec... si tu veux tout savoir) mais forcément, il y a des parallèles. Contente qu'ils te plaisent :)

Ahh j'adore ce que tu soulignes, c'est très juste, j'aime ton interprétation, c'est tout à fait ça, il brise le masque qu'il s'impose par haine du père, parce que sa frustration le dépasse, dépasse sa rigidité de statue, le surprend lui-même, en fait, de ne pas pouvoir contrôler ça. Il veut vraiment, c'est ce que je voulais faire passer. C'est peut-être la seule chose qu'il veut réellement. Et oui, tout à fait, il s'éloignait de l'humanité mais sa mère l'y ramène toujours. Lorsqu'il meurt et revient sans son ancien corps, elle est la seule chose qui le rattache réellement à un homme, je pense. Haha oui, il a clairement des soucis à régler, le père est son obssession absolue mais même l'obssession au père est en fait due à la mère, parce que finalement, s'il hait son père, ce qu'il ne peut pas comprendre c'est bien ce qui est de la faute de Mérope : c'est son amour pour Jedusor Sr qui est allé jusqu'à l'effacement d'elle-même. Donc je pense que 50% de sa haine du père est parce que ne comprenant pas et ne parvenant pas à détester Mérope, il déteste son père pour tout en bloc : l'abandon, l'amour que lui vouait Mérope, plus bien sûr, sa naissance moldu et compagnie.

Haha oh mon dieu, tu m'as tuée je suis actuellement en train de résister pour ne pas réécrire ces deux textes version comique, avec un monologue angoissée version Hamlet de Voldy. XD

Mais oui, j'aime que tu aies noté le dialogue de sourds qui rend la chose encore plus triste et pathétique. Il est tout seul, il n'obtiendra rien, comme tu dis. Et il se mène à une absolue détestation de lui-même, d'ailleurs. Oh là là tu m'as re-tuée avec l'idée d'un suivi psy pour Jedusor dans sa détresse. Nan mais sérieusement, je pense que ça ne risquait pas d'arriver vu que ce cher Albus, aka le grand directeur, aurait lui même eu besoin d'un suivi psy... tu t'imagines ? Dumbledore qui s'épanche sur son ex maléfique, Jedusor sur ses daddy issues, Rogue sur son amour obssessionnel et son père violent, Malfoy sur son papounet... uh huh, c'est pas une si mauvaise idée.

Aw, et ravie que tu aimes la chute, honnêtement, j'ai écrit ce texte simplement pour pouvoir caser cette phrase finale :mg:

Merci pour ta review <3 et désolée de mon retard de réponse

Cal

 


Laissée par : jukava le 07/12/2021 17:58 pour le chapitre Chapitre 1
Quelle colère encore une fois et le fantôme de Mérope en filigrane. Encore une fois, c'est superbement écrit.

Réponse de l'auteur:

Tom est pétri de colère et de ressentiment, c'est clair, et en filigrane, Mérope le hante véritablement. Merci pour ta review encore une fois adorable et pour le compliment, contente que le style te plaise <3

Cal


Laissée par : Wapa le 06/12/2021 13:30 pour le chapitre Chapitre 1

Waaaah. Quelle rage et quel désespoir dans ce texte *.* Ça en est presque douloureux à lire tellement c'est intense. « Elle débute là, sa colère » c'est magnifique et tellement juste de le dire comme ça. L'image du sein refroidi est aussi belle que brutale. Et cette incompréhension qui ronge Tom, du début à la fin, comme tous les enfants abandonnés j'imagine, ces mots qui ne sont adressés qu'à elle, ses questions qui reviennent le hanter, les traits de son visage qu'il cherche à décoder... pauvre enfant qui a été brisé avant même d'avoir commencé à vivre. A la fois, je suis triste pour lui et en même temps, il a ce petit côté avide et dur propre au futur Voldemort qui fait qu'on ne peut pas être tout à fait en empathie totale avec cet être dépourvu d'amour. Tu as bien saisi son essence je trouve. 

La chute était sublime. Et cruelle. Comment en vouloir à Merope après ce qu'elle avait traversé ? Et en même temps, comment ne pas lui en vouloir justement ? D'avoir condamné son fils à reproduire son destin sans amour. 

Oh là là, quel texte. Je file lire son pendant ! 



Réponse de l'auteur:

Aïe, ma pauvre, je passe mes textes à te faire ressentir de la douleur haha. Mais si tu apprécies l'intensité... ❤ Oh, ça me fait super plaisir que tu aies aimé les jeux de phrases et d'images, l'espèce de désespoir-rage tordue que Voldemort ressent (qu'est-ce qu'il est compliqué à écrire...). Et encore une fois j'adore ce que tu dis, c'est exactement ça : ce qui domine au final, c'est l'incompréhension. Elle est terrible et dévorante, parce qu'il veut réellement comprendre, et il en est réellement incapable. Cette frustration est horrible. Ahh j'adore aussi que tu aies noté le côté dur et avide du personnage, c'est difficile d'être en empathie avec lui effectivement, mais on peut juste essayer de cerner sa psychologie. Et ce qui en est à la racine, son essence comme tu dis, pour moi, c'est cette incompréhension. La seule réponse que lui offre Mérope est aussi la seule qu'il ne peut pas comprendre, c'est l'amour... c'est tout ce que dit Dumbledore sur le fait que Voldemort ne peut et ne pourra jamais comprendre l'amour.. Merope a créé la colère de son fils, d'un côté, elle a engendré ce monstre incapable de comprendre l'amour et en même temps elle l'a détruit dès le début par cette même incompréhension (à la fois sa faiblesse et sa force du coup) puisqu'elle l'a rendu incapable de saisir ce qui va finalement le tuer. Du coup exactement, elle condamne son fils à reproduire son destin. Contente que tu aimes la chute ! Mérope est tellement triste, comme personnage. Impossible de la détester, elle a cette voix de petite fille et ce désir déchirant d'amour, et en même temps elle abandonne son fils en poursuivant désespérément son rêve, elle se laisse mourir et au final Tom avait raison : elle ne l'a pas aimé. Ou alors elle ne l'a pas aimé assez puisqu'elle a préféré mourir plutôt que d'essayer de vivre pour lui.

J'ai l'impression que je m'épanche dans les RAR, oups <3

Cali


Laissée par : Roxane-James le 05/12/2021 14:46 pour le chapitre Chapitre 1

Olalala <3 merci infiniment, c'est Noël en avance :')

Je suis super touchée que tu me dédies ce texte. Merci mille fois, ça me fait extrêmement plaisir <3 (honnêtement, je ne sais pas comment t'exprimer ma gratitude, entre ce texte et ta ràr pour "dialogue avec le père" et tes compliments et ta gentillesse... je fonds, merci !) (je suis désolée, le mot "merci" n'exprime pas assez tout ce que je voudrais t'écrire <3)

 Et ce texte... Il est somptueux. Vraiment, tu as une manière d'écrire absolument renversante. J'adore la façon dont tu fais naître les images avec tes mots. J'ai l'impression de voir une peinture, un tableau en clair-obscur. Il y a une certaine violence qui imprègne ces images, mais c'est une violence bouleversante, et sublime aussi. Je ne sais pas comment tu fais, vraiment, on dirait que tes mots coulent de source ! Honnêtement, je ne sais pas ce que tu fais "dans la vie", mais écris, écris, écris. Tu as un tel talent, c'est fou ! J'en ai pleuré, aha ! Vraiment ! Incroyable ! Je pense que je vais imprimer tes textes, j'ai envie de surligner des tas de phrases qui sont d'une justesse et d'une puissance... "Elle est sa plaie originelle" mais ouahou "le trou béant dont il est né" le sein froid, "elle débute là sa colère, dans ce visage de mère", "il est fait de père, la mère s'est retirée sans rien laisser", "il voit les mères des autres et il cherche la sienne", "la mère c'est la colère primaire"... MAIS OUAHOU. Honnêtement, je pourrais te citer absolument tout ton texte. Puis cette fin. Mais cette fin. 

C'est une claque du début à la fin, je suis soufflée. Merci infiniment, Calixto. <3 Merci merci merci ! (n'arrête jamais d'écrire !)

Des câlins :) 

Rox



Réponse de l'auteur:

Aww Rox', qu'est-ce que tu veux que je réponde à une review pareille ? *o*

Je suis super contente que tu aies apprécié ce texte, j'appréhendais un peu, mais écoute on dirait bien que pour moi aussi c'est Noël en avance ! :)

Tout ce que tu dis sur mon style... mais wow, c'est adorable, vraiment, je suis très touchée. Le travail sur les images et la violence c'est ce qui m'intéresse le plus, alors que tu le soulignes... <3

J'écris de la poésie à côté (entre deux devoirs, puisque tu me demandes ce que je fais IRL, au risque de te décevoir, je me perds dans les joies de la vie lycéenne je suppose que toi c'est les joies de la vie étudiante), c'est peut-être pour ça que j'ai tendance à avoir une espèce d'écriture-fleuve ? Je n'en sais rien. Et toutes ces phrases que tu notes awwwwww tu m'as réduite à une flaque d'auteure heureuse. Honnêtement, j'ai commencé ce texte parce que j'avais envie de mettre cette phrase de fin dans la bouche de Mérope, donc j'ai écrit tout le reste un peu vite fait dans l'idée d'arriver à une apothéose et de retomber sur ces derniers mots, de s'y heurter comme Tom s'y heurte. Merci infiniment à toi pour cette review magnifique, tu ne pouvais pas me faire plus plaisir <3

Bon et c'est le moment où je redeviens un disque cassé mais tu es toi-même une auteure formidable, alors j'espère que tu n'arrêteras jamais d'écrire non plus, franchement. Je me souviens d'avoir été une petite collégienne tellement inspirée par les fulgurances poétiques de ce que tu écrivais (sob, c'est le moment émotion, tu l'auras compris). Non, sérieux, c'est des orfèvres des mots comme toi qui donnent envie de continuer à écrire et de se dépasser. Tu écris de l'original ? Parce que tu as un potentiel à librairie, sans blague. 

:hug:

Cal

 


Laissée par : Sifoell le 05/12/2021 13:27 pour le chapitre Chapitre 1

Oh purée Calixto,

"Il voit les mères des autres, et il cherche la sienne. Il se regarde jusqu’à l’écœurement, il s’aveugle à imaginer qu’elle est là, dans ce pli du cerne, dans cette pommette, dans cette fossette, il se découd lui-même pour se regarder en dedans et il ne voit rien, rien, rien. Rien d’autre que le père dans chaque coin de miroir. Il est fait de père, la mère s’est retirée sans rien laisser. Fils d’une effacée et d’un homme détesté."

C'est tellement beau et cruel, tellement vrai ! On dirait que tu t'es glissée dans la peau du personnage et que tu l'a sublimé.

"L’outrage à la mère, c’est l’outrage qu’on lui fait au plus profond de l’os. Cette blessure-là, le temps n’y a rien fait. La mère, c’est la colère primaire."

Je l'ai lu tellement plein de haine envers son père, et là, je le lis plein d'amertume, une espèce d'enfant perdu qui cherche sa mère qui n'est plus, et qui ne la trouvera jamais. La fin me fait monter les larmes aux yeux...

Et me prive de mots, et c'est pas souvent ;)

Merci pour ce très beau texte, tu me donnes envie d'écrire sur Tom ou Voldemort, parce que je pense qu'en lisant les HP et en voyant les films, je n'avais pas compris qui il était.



Réponse de l'auteur:

Siiiiiiiiiif. Désolée, je viens de réaliser que j'avais oublié de répondre à cette review, c'est la fatigue d'avant-vacances :)

En plus elle m'a fait tellement plaisir, cette review. Dire que j'ai réussir à saisir Jedusor et à le sublimer... oh là là, qu'est-ce que je peux dire ? Je suis vraiment touchée que ce texte t'ait fait cet effet. Oui, c'est déchirant, il ne saisira ni l'un ni l'autre de ses parents, ni son père trop lourd, qu'il hait, ni sa mère trop légère, qu'il cherche... cette amertume, cette frustration, cette incompréhension... c'est comme s'il parlait à sa mère derrière une vitre teintée : il ne pourra jamais entendre ce qu'elle dit, elle ne peut pas l'entendre non plus, mais pourtant ils se voient, et ils tendent les mains en vain... aww et ça t'a privée de mots, ça, ça me prive de mots aussi <3

Et le plus beau des compliments, que ça te donne envie d'écrire sur Tom/Voldemort, mais c'est extra, je ne peux pas attendre de voir ce que tu vas en faire, ta version *o* !

Merci pour cette review, ça me permet de te redire que j'ai adoré t'avoir comme partenaire des JR (oui, je radote, mais c'est vrai <3)

Cal

PS : J'ai lu l'OS sur les Gardiens, et j'ai trouvé ça très sympa, feel-good en effet. J'espère que dans les films, Peter va trouver un moyen de poursuivre son histoire avec Gamora, mais ça serait original qu'il rencontre quelqu'un d'autre, j'aime l'idée ! Et tu me fais trépigner pour Yondu :D


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.