S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Défaut d'envois des mails


Les hiboux se sont perdus !

Vous avez dû remarquer que les notifications (de nouveaux chapitres, de nouvelles reviews et autres) n'arrivaient plus dans votre boite email ! Effectivement, les hiboux sont en grève pour quelques temps. Notre équipe technique est sur le coup pour corriger le problème aussi vite que possible. Merci de votre compréhension !


Jim Kay pour Bloomsbury Publishing


De Le CA et l'équipe technique le 26/09/2022 17:05


Maintenance des sites


Bonjour à toutes et tous !


Pour nous prévenir un peu plus contre les bots, le serveur a besoin d'un petit redémarrage ! Le reboot traditionnel de 10h ce dimanche 25 septembre durera un petit peu plus longtemps, et au maximum une dizaine de minutes.



Merci de votre compréhension !


De Le CA et l'équipe technique le 23/09/2022 19:03


Ajout de nouveaux personnages !


Bonjour à tous et à toutes,


Les modératrices d'HPFanfiction ont le plaisir de vous annoncer que la liste de personnages a été complétée de A à Z ! La majorité des personnages de la saga sont maintenant à votre disposition pour les ajouter à vos résumés. Les personnages des Animaux Fantastiques et de L'enfant maudit ont également été étoffés. Si des personnages viennent à manquer, vous avez toujours la possibilité d'utiliser "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques" ou "Personnage de Crossover".

Pour rappel, il existe un "Personnage original (OC)" pour catégoriser vos fics mettant en scène un de vos OCs. Pour les recueils de textes mettant en scène de multiples personnages, nous vous conseillons de les ranger dans "Autre personnage Harry Potter/Animaux Fantastiques". Enfin, certains groupes ont fait leur apparition, à savoir les Gryffondor/Poufsouffle/Serdaigle/Serpentard pour vos recueils sur les maisons ou les rivalités entre elles !

Attention ! Certains noms ont été modifiés : les personnages féminins mariés ont repris leur nom de jeune fille, pour ceux connus (ex : Bellatrix Lestrange est devenue Bellatrix Black, Molly Weasley est devenue Molly Prewett, etc...).

Nous vous encourageons à reclasser vos fanfictions en fonction des nouveaux ajouts, afin qu'elles trouvent plus facilement leur public. ;)

De L'équipe de modération le 17/09/2022 16:37


Sélections du mois


Le Jury des Aspics vous invite à lire sur les plus belles, les plus fortes, les plus merveilleuses Sorcières de la saga pour la rentrée de septembre avec la Sélection Femslash ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour lire les 11 textes proposés par les membres et voter par ici.

Et au mois d'octobre, jouez les Indiana Jones et partez à l’Aventure ! Il vous reste 15 jours pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

Si les thèmes ne vous plaisent pas, souvenez-vous qu’il reste la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos jours, vos nuits et votre année 2023 ! Jusqu'en décembre, venez découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De Equipe des Podiums le 14/09/2022 23:00


30ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 30e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 24 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/09/2022 10:05


Concours d'écriture


Ici la voix...

La voix vous propose un concours Secret Story, pensé pour les membres les plus anciens du site comme ses plus récents utilisateurs ! Idéal pour apprendre à connaître de nouvelles personnes et découvrir la communauté HPFienne, autrices comme lectrices y sont les bienvenues ! La voix vous explique son projet plus en détails ici !
Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 septembre !




De La Voix le 05/09/2022 23:30


Reviews pour Stèles

Laissée par : Winter le 16/01/2022 13:04 pour le chapitre HIVER - Scorpius

Hey,

En lisant ce début avec ce que aime Scorpius des choses si différentes, du tout petit détail qu’il peut croiser dans la vie ou d’un truc méga important, ça m’a fait penser au Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Il y a aussi de ça dans Euphoria et j’adore. C’est tellement parfait pour décrire quelqu’un, c’est si original et précis…

Depuis le début je me rends bien compte qu’il y a quelque chose qui s’est passé avec Albus. Chaque chose en son temps.

« Il les aimait comme on aime les gens qui connaissent nos cicatrices, portent les mêmes à leurs poignets, qui sont familiers de nos monstruosités, nos échecs et nos doutes. » —> rien à dire à part ♥︎

« « Je n'aime pas me prendre la tête », affirmait Quill en se rhabillant le matin. Scorpius hochait la tête. Lui non plus n'aimait pas se prendre la tête. Ça ne l'empêchait pas de le faire. » —> j’adore cette partie. Tellement un truc que je me dis et que je ne respecte pas du tout (salut les nuits d’insomnies parce que je cogite TROP ^^).

« Le mal du siècle coûtait trois livres cinquante, le prix d'une bouteille de vin rouge et d'un paquet de chewing-gum goût nostalgie à la supérette Moldue du coin. » —> en une phrase tu as tellement le don de résumer la réalité, en tout cas c’est ce que je ressens. C’est magnifique. 

Ton choix de chanson est très bien trouvé. J’ai toujours trouvé les musiques de ce groupe parfaites pour des scènes mi-malsaines, clope au bec et d’autres choses aussi, tu vois ^^ Bref, c’est cool de mettre un peu d’anglais dans les fics !

C’est génial je trouve les narrations où tout se mélange et est un peu flou. Ça va de paire avec l’ivresse qui transporte Scorpius. Tu le fais bien, tu nous perds mais juste ce qu’il faut pour ne pas perdre le fil. On est dans sa tête, on comprend comment il est, comment il réfléchit, ce qu’il pense, ressent et finalement, tout fait sens à la fin.

Merci à toi et à bientôt !

winter


Laissée par : Calixto le 14/01/2022 20:02 pour le chapitre HIVER - Rose

Je débarque enfin ici <3 et c'est SUBLIME. Voilà, c'est dit. L'ambiance instaurée dès les premières phrases, cette espèce de Rose désabusée et cynique, et en même temps cette lourde tension dramatique... j'adore. Les sonneries du téléphone, un décompte familier et angoissant en même temps. La vision de Rose petite, qu'on s'imagine très bien, ratissant la moquette avec ses ongles. Et cette petite phrase sur "Elle savait déjà qui était au téléphone, bien sûr" et tu dis qu'elle l'a lu dans ses cartes, j'ai l'impression d'une Rose effrayamment extralucide. J'aime énormément ce portrait que tu fais d'elle. Ce chapitre rejoint le précédent dans son introduction, l'angoisse, l'ambiance pesante, le poids du passé qui floute le présent, mais ce qui l'en détache, c'est la présence d'Ada. Rose, contrairement à James, n'est pas seule. Et cette Ada, ohhh mais qu'elle parait géniale. Tu la décris "d'une intelligence vorace" et je trouve ça très visuel, cette fille étincelante, dure et brillante, et elle a l'air tellement parfaite pour Rose. Ce petit passage presque rapide où Rose se demande ce qu'Ada fout avec elle, c'est tellement triste, ça m'a serré le coeur. Ce détachement et en même temps on sent une forme de détestation d'elle-même, ou alors du malheur qui vient de l'habitude. Je sais pas. Tu fais passer tellement de choses en si peu de mots. "Et puis le sien, son oeil. L'accroc dans la toile d'araignée" ohhhh c'est une de tes envolées stylistiques magnifiques <3 c'est si joli

Et les phrases qui suivent, qui s'enchainent parfaitement, tranchantes, terribles : "et le monde n'avait pas de sens. Mais peut-être n'avait-il pas besoin d'en avoir. Peut-être était-t-il censé être détraqué, absurde, brutal, parce qu'ils l'étaient aussi, qu'ils le désiraient dément." Waouh, ça c'est la Next-Gen que j'aime. <3

Et c'est très beau, plein d'émotion, cette image que tu nous donnes d'Albus à 15 ans, souriant et déclarant qu'il est fou, et ce simple : ils devaient l'être aussi, tant ils l'aimaient. Et puis la phrase d'après devrait être glaçante et elle l'est, mais elle est surtout déchirante de tristesse. C'est comme un sentiment de "on s'aimait, mais on a échoué, tout est foutu" implicite.

Attends, est-ce que c'est moi ou tu as dit son oeil valide ? Elle est borgne ? Oh là là est-ce que c'est une des conséquences de cet été là ?

J'adore l'opposition que tu fais dans la phrase où tu écris que la voix de James est pleine de fêlures mais que ça n'empêche pas Rose de ressentir un "spasme d'allégresse". Le spasme d'allégresse, c'est parfait, c'est si déplacé et brutal. Et l'image de "l'échafaudage silencieux entre eux" qui prend la poussière, c'est très beau aussi. <3

"Le prénom roula sur ses lèvres comme un sourire" => joli. <3

J'aime beaucoup comment la tasse déclenche le souvenir de la Coupe du Monde, de cette joie qu'elle avait ressenti, le détail Viktor Krum, et le parfum que tu précises, je pouvais presque le sentir. Et alors même qu'elle se souvient d'un moment heureux, l'amertume qu'elle ne peut pas s'empêcher de plaquer dessus.

J'ADORE comment on bascule dans l'effrayant, comment, exactement comme dans le chapitre avec James, on passe d'une scène normale, vaguement angoissante, avec une touche de "quelque chose d'étrange, de pas normal, une anomalie" et ça se manifeste avec la façon dont on passe de l'appel à ce petit détail effrayant : Rose ne parait même pas surprise ou véritablement inquiète de ce qu'il lui raconte. Elle dit que Oui, peut-être, elle aurait pu réserver cette chambre. Comme si l'anormal avait déjà envahi sa vie, comme si elle l'avait accepté comme faisant partie d'elle. "C'étaient des choses qui arrivaient parfois. Rose ne s'étonnait pas de ces incongruités" ça m'a fait froid dans le dos. Toujours ce même détachement, et en même temps sa bizarrerie. Je la trouve toujours extralucide mais elle a l'air presque comateuse, là, flottant dans un espèce de brouillard, comme anesthésiée.

J'aime beaucoup le jeu des parenthèses. Et le paragraphe qui suit est à couper le souffle. C'est triste et terrible (j'ai l'impression que je vais pouvoir résumer l'histoire entière avec ces mots) et parfaitement écrit, très poétique les "appendices de notre enfance" et l'image plus classique mais qui marche parfaitement de "la terre gorgée de larmes" et le sang sur les chaussures. Bien sûr on relie ces images à l'apparition d'Albus précédemment, les jambes couvertes de terre. Hiii. Tellement hâte de voir ce qui s'est passé. Mais finalement l'attente c'est tellement plaisant aussi. <3

James qui tousse et sa toux qui sonne faux comme si c'était plutôt le poids des non-dits, qui lui éraflaient la gorge, aaaah. Magnifique. Tout est tellement maitrisé dans ton écriture, c'est retenu mais ça frappe là où il faut parce que derrière chaque phrase tranchante comme ça on sent tout ce que tu as voulu dire, j'apprécie toujours la façon dont ton style est travaillé et pourtant coule comme une évidence <3

Aaaah et je suis toute contente de moi parce que le passage d'après où Rose analyse James, ça confirme mon impression d'extralucidité, dans son détachement elle a l'air d'avoir déjà tout vu, comme un poids qu'elle est trop jeune pour porter, comme si elle était déjà si vieille. Elle remarque tout mais elle a l'air tellement en détresse, en souffrance, malgré son "ton placide". J'ai mal pour elle. Et j'adopte ta version d'elle, c'est définitif. <3

J'adore l'arrière plan de la scène, très domestique, avec Ada, ce pillier rassurant. Oh et j'aime le fait que dans chaque chapitre, il y ait la présence d'une chanson de la radio, j'aime ce genre de détails.

"Elle ressemble aux bons jours" awww. Je les aime, ces petites. J'ai vu tellement Rose avec les autres gars de la Next-Gen que je crois que je ne l'avais jamais vu avec une fille, mais tu rends ça tellement convaincant. Ada/Rose forever.

Ohhh ce passage où elle se ronge les ongles, et la "dilatation des ans" et le souvenir d'Hugo et cette phrase juste SUBLIME et lâchée juste comme ça, comme une petite bombe : Peut-être ce genre de tic courait-il dans le sang.

AAAAAH et ce paragraphe sur Ada et leur rencontre mais je FONDS. C'est si MIGNON. Ada a l'air si vivante, si rassurante, si cool <3

Christine c'est celui avec la bagnole c'est ça ? A cause de ton concours je suis en train de rattraper toutes mes lacunes en matière de littérature d'horreur haha <3

"Elle pouvait entendre le sourire de James dans son silence" => si joli.

Ahh les stèles gelées ! Voilà qui justifie le titre... qui m'intrigue de plus en plus, parce que pour l'instant j'ai l'impression qu'il n'y a qu'un seul mort, Albus... hii ce suspens.

Et l'image de "la mémoire qui s'effrite entre leurs doigts malades" c'est beauuu. Je n'ai aucune analyse à livrer autre que ça XD mais je tenais à le dire. Très belle image.

Ohh le poids de ce "On va se revoir, n'est-ce pas ?". Et cette image de la fatalité avec le destin qui les "pousse dans le ravin" et ces phrases glaçantes "James s'était réveillé ce matin à Cloverfied et il l'avait appelée. Rose avait su qu'il l'appellerait, et elle avait répondu. Dans quelques heures ou quelques minutes seulement, Hugo et Scorpius se mettraient en chemin." Comme si tout était une mécanique dont les rouages s'enclenchaient, fatalement... Et ces trois dernières phrases, je décède.

Tu ne peux pas savoir à quel point j'ai hâte de lire la suite, Rox. Même ton avertissement n'a pas suffi à diminuer mon enthousiasme. <3

Je me rengorge en me rappelant que tu m'as offert cette magnifique histoire aaah le plus beau cadeau <3 <3

Cal

 



Réponse de l'auteur:

Helloooo  <3

Je réponds enfin à ta review ! (je suis tellement en retard dans mes RàRs désolée :/ et d'ailleurs je viens de me rendre compte que mon MP n'était pas parti, j'ai dû cliquer sur "Prévisualiser" au lieu d'envoyer comme l'idiote que je suis, vraiment désolée :'( je te répondrai dès que j'ai un peu de temps !) 

Merci mille fois, en tout cas, pour cette magnifique review olala :') je suis très heureuse que tu apprécies ma Rose, et oui, son côté extralucide aha. Je suis très heureuse aussi que tu aimes cette ambiance un peu pesante que j'essaie désespérément de faire passer XD visiblement ça fonctionne sur toi, donc je suis satisfaite. Et c'est exactement ça "le poids du passé floute le présent", il n'y a pas meilleure façon de le dire ! Et oui ! Rose, contrairement à James, n'est pas seule ! Je suis contente que tu soulignes ce point aussi, je trouve qu'il est assez important (et contente que tu aimes ma Ada, j'avoue qu'elle sort de nulle part, et je ne pensais pas que tu l'apprécierais en si peu de mots aha). Rose est assez compliquée à cerner, en effet. Est-ce qu'elle se déteste ? Est-ce qu'elle est "habituée" à la perte ? En tout cas, elle est "habituée" à la douleur. J'ai l'impression qu'elle est assez anesthésiée en fait, d'où son détachement comme tu le remarques si justement. 

Aaaah, je suis contente parce que tu as relevé toutes les parties sur lesquelles j'ai préféré travailler !  Genre la "démence" de cette  Next-Gen (et oui, on veut de la Next-Gen à la dérive non mais oh !) (d'ailleurs tellement hâte de lire ton Teddy/Victoire/Dominique because voilà, on sent le drame arriver de très loin XD) et la folie d'Albus, cette impression de "tout est foutu". 

Oui, Rose est borgne ! :D (dit-elle avec un smiley joyeux mdr)

Très heureuse  aussi (ouais ouais pour ne pas varier) que tu apprécies ce passage du "normal" à l'insolite, et encore plus que tu le trouves un peu angoissant ! Voilà, le malaise est présent comme tu le rends si bien. Et aussi ce passage entre parenthèses ! Aha, contente d'éveiller ta curiosité, et en même temps tu m'as dit la même chose que Winter, à savoir que l'attente est plaisante aussi et ça me rassure un peu, j'avais peur que ce soit beaucoup trop lent :/

(Oouiiiiii Ada/Rose forever <3) (ouais j'en avais marre de Rose/Scorpius pour être honnête XD) (pur esprit de contradiction)

Et oui ! Christine c'est bien celui avec la voiture ! (écoute, sache que je rattrape aussi mes lacunes en même temps, je suis aussi novice dans ce genre-là XD)

Merci infiniment, olala, tes remarques me font tellement plaisir :') sur absolument tout ! J'adore redécouvrir mon machin à travers tes yeux, c'est limite plus intéressant aha :D

Merci beaucoup à toi Cal <3 <3 <3 des câliiins

Passe un bon WE ! 


Laissée par : Winter le 08/01/2022 18:08 pour le chapitre HIVER - Rose

Hey,

Je dois dire que tes chapitres sont captivants. Tous les uns après les autres, je raffole de tes petits détails qui construisent tes personnages. Evidement je me demande pourquoi en sont-ils là, mais bizarrement cette question ne me brule pas les lèvres. Je veux apprendre à les connaître, ce qui se passe dans leur vie, ce qu'ils aiment, leurs relations entre eux et les autres. Rose à l'air de savoir beaucoup de choses.

Et quand elle ne sait pas, elle attend que cela lui revienne, je trouve ce concept génial. Elle a par contre un défaut que je connais bien : se sentir si peu à la hauteur d'être aimée. Par contre je sens cette Ada capable de lui faire remonter la pente, de prendre confiance en elle. Bref, elle est entre de bonnes mains et ça c'est chouette.

À bientôt, j'espère que tu passes un bon week-end.

winter



Réponse de l'auteur:

Hello Winter <3

Merci beaucoup, une fois de plus, pour ta super review. Elle m'a fait très plaisir. :) 

Je suis heureuse que tu apprécies cette accumulation de petits détails et de fragments de vie des personnages. Et contente aussi de savoir que cela t'intrigue mais te laisse apprécier le moment d'abord ! Ce que tu dis me fait sourire, j'avais peur que ce procédé d'apprendre un tout petit peu à connaître les persos avant de rentrer dans le vif du sujet fasse fuir tout le monde. 

Oui, Rose sait beaucoup de choses. Elle a un rôle bien particulier dans les petites dynamiques de ce groupe atypique... :D Encore une fois, ça me fait super plaisir que tu apprécies cette idée de Rose-là. Je dois avouer que c'est un personnage sur lequel je n'ai pas l'habitude d'écrire, et encore moins sous cet angle-là, alors si ça te plaît, j'en suis ravie ! Et oui... Alala, ce défaut-là... <3 Et oui, heureusement qu'il y a Ada ! 

A bientôt <3 Passe un très beau WE toi aussi, et repose-toi bien (et merci encore pour l'orga de la nuit d'hier !)

 


Laissée par : Winter le 04/01/2022 14:57 pour le chapitre HIVER - James

Hey,

Ouah... J'ai plein de questions ! 

Déjà, dès le début, tu mets un mood pas très joyeux. La manière dont tu décris la plage m'a influencée donc je me suis dit, ok, c'est pas joyeux. Puis il ne parle pas à Rose depuis 5 ans. Ok, moi qui suis habituée à une happy next gen, je me dis que ça va pas du tout. La description de James ensuite puis arrive Albus.

Je le sentais pas ce dialogue, pour moi, ce n'était pas réel. Il me faisait penser à Mr Robot tu vois ? Je ne sais pas si tu connais, mais je le voyais en sorte d'alter égo qui le provoque pour mettre le doigt sur ce qui ne va pas.

Et la chanson qu'il écoute au début, Stand by me. Je l'ai découverte quand j'étais en Equateur pendant un an, ça n'allait pas de ouf, et la description de James sur ses sentiments quand il l'écoute me faisait tellement penser à ce que moi je me disais...

Je viens de lire la note de début. Ok oui, on est dans le thème. Je vais mettre cette fic en favorite, je veux lire la suite !

Merci à toi, 

winter



Réponse de l'auteur:

Re-coucou <3

Oh ! Tant mieux si tu as plein de questions, ça me fait plaisir, ça signifie que c'est un minimum intéressant. :D

Alors oui, la fic entière est assez sombre, il y aura certainement 2-3 moments joyeux, mais le reste devrait être assez lourd, avec quand même des relations toxiques et compliquées donc le ton ne va pas être très léger. Du coup oui, très différent de la happy Next-Gen aha.

Mmmh, merci beaucoup de me donner ton ressenti pour ce dialogue :mg: et oui, je vois Mr Robot, j'aime beaucoup ce parallèle (j'ai vu genre 2/3 épisodes mais la comparaison me fait très plaisir :mg:) parce que c'est typiquement l'effet que je cherchais à retraduire. Same pour la chanson... En tout cas, heureuse qu'elle résonne avec toi (même si du coup c'est pas hyper joyeux :/)

Merci à toi ! J'espère que la suite te plaira. <3 Le prochain chapitre donne la parole à Rose (un tout pitit peu plus léger que James quand même ^^)

Bonne soirée et merci infiniment pour ton retour :')

Rox'


Laissée par : Calixto le 02/01/2022 10:12 pour le chapitre HIVER - James

Oh my. Beaucoup de choses à dire. J'adore XD tu as commencé ta note d'auteure par "J'espère que vous aimez le drame" et moi j'étais là oUi, OuI, je confirme, j'aime ça :mg:

Et ensuite. Cet extrait de poème. Mais cet extrait de poème. J'ai filé rechercher le poème en entier *o* puis l'auteur, et je te garantis que c'est sur ma liste à aller voir, parce que franchement, petit coup de foudre :) ! Par contre c'est Richard Siken, il me semble, petite faute de frappe

Avant que j'oublie, j'aime énormément le titre de cette histoire, et l'image du résumé. Et le titre du chapitre m'intrigue, du coup, est-ce que ce sera une histoire en quatre chapitres suivant les saisons ? En tout cas, l'espèce de mélancolie figée qui déborde de ce chapitre c'est tellement le sentiment du moment, l'hiver, tout ça. Très bien saisi. J'aime beaucoup également comment tu poses la scène, la voiture, James encore ensommeillé, la plage "jaune fade" et les oiseaux qui nous entrainent vers cette réflexion : "Maintenant, il ne disait plus rien. Il n'avait plus revu Rose depuis près de 5 ans." C'est simple mais efficace, c'est un premier serrement de coeur dans le texte. On devine déjà en pointillé les esquisses d'un drame familial. Et on aime la Next-Gen déchirée ;)

La rapide description de la ville, qui est à peine une ville, et semble déserte, est à la fois triste et inquiétante, ce qui est en fait le sentiment de tout le texte, surtout pour (roulement de tambours) le meilleur moment, l'apparition d'Albus. Juste avant, j'aime beaucoup la description de James qui regarde son reflet, aussi cassé de l'extérieur que de l'intérieur, on dirait. Et l'apparition d'Albus... j'adore que ce soit aussi soudain, et puis cette stupide phrase que James corrige aussitôt, et enfin, la description d'Albus lui-même, en short de pyjama terreux, la boue sous les ongles, les ecchymoses (tu aimes bien utiliser la comparaison avec l'Amérique non, haha ? il me semble que tu avais déjà utilisé une phrase type des ecchymoses de la taille de l'Amérique dans un texte que j'avais beaucoup aimé aussi, Nuit contre Nuit) et les genoux cagneux. J'adore le détail des genoux cagneux, ça me rappelle tellement Harry.

Alors je crois deviner que quelque chose s'est passé un été... James dit "cet été-là", et au début du texte, tu parles d'un souvenir tapi dans sa mémoire comme un après-midi d'été, quelque chose comme ça... je suppose qu'on en saura plus après, hâte !

Tout le passage sur le rire d'Albus est très beau, très évocateur, j'adore la comparaison aux mouettes, et plus loin, aux vagues. Poétique <3

Albus qui étreint James, celui ci qui se sent "saturé d'un vide inexplicable", on ressent très bien l'espèce de malaise viscéral de James. Et après, le dialogue de sourds entre les deux, c'est parfait. Et la violence qui surgit (bon la description des deux garçons amochés était déjà violente) sous la forme de cette phrase qui fuse : Je rêve que tu me plantes ce stupide couteau dans les côtés.

Ouh... cet été-là prend des airs de plus en plus glauques.

Et oh là là... le déclic à retardement, le "Dans la vie il attendait l'impact alors que les balles lui trouaient la poitrine" = magnifique. Pile les phrases tranchantes qui viennent se loger dans la poitrine du lecteur.

L'espèce d'attaque de panique que James a (en tout cas ça lui ressemble) ça renforce encore l'idée du trauma, et c'est très bien écrit. Et la femme qui est d'abord une présence rassurante, normale, et qui devient soudain extrêmement inquiétante quand elle lui dit qu'elle l'attendait, et que la cloche du village sonne dix heures. Et puis la petite chute, encore une fois, simple et efficace.

Je trépigne d'avance pour la suite !!

Cal'



Réponse de l'auteur:

Hello Cal' <3

Alors je dois t'avouer un truc... Tu vas te moquer de moi aha. De base, je voulais te dédicacer cette fanfiction XD ensuite je me suis dit que peut-être, tu n'aimerais pas, ou que ça ne t'intéresserait pas, donc j'ai décidé de ne pas le faire pour ne pas t'embêter. Mais vu que tu es là quand même... Bah je te le dis XD cette fic est aussi une sorte de "cadeau" pour toi, en l'honneur de notre affection envers les persos déchirés. J'aime les tiens à l'infini. :) (et du coup je suis toute gênée aha, je sais que c'est stupide de n'avoir pas osé te dédicacer ceci, désoléeeee)

Je ne sais pas dans quel ordre répondre à ta review, tellement elle m'a fait plaisir ! Déjà, merci de m'avoir fait remarquer la faute de frappe pour Siken ! Et très heureuse que ce poème te plaise. Si je peux te conseiller un autre poème de lui, c'est "Planet of Love" qui m'a brisé le cœur. Je te mets ici mon extrait favori :   

  Imagine this:

You're pulling the car over. Somebody's waiting.
                      You're going to die
                                            in your best friend's arms.
             And you play along because it's funny, because it's written down,
you've memorized it,
                      it's all you know.
                                            I say the phrases that keep it all going,
                                                                                 and everybody plays along.

Je trouve ça d'une beauté... Incroyable. J'ai trouvé un autre extrait de poème de lui sur internet récemment. Je te le partage aussi parce qu'il m'a aussi inspirée pour la rédaction de cette histoire - et aussi parce que ça me fait tellement plaisir que tu aies eu un coup de cœur pour Siken hihi. 

"You're in a car with a beautiful boy, and he won't tell you that he loves you, but he loves you. And you feel like you've done something terrible, like robbed a liquor store, or swallowed pills, or shoveled yourself a grave in the dirt, and you're tired. You're in a car with a beautiful boy, and you're trying not to tell him that you love him, and you're trying to choke down the feeling, and you're trembling, but he reaches over and he touches you, like a prayer for which no words exist, and you feel your heart taking root in your body, like you've discovered something you didn't even have a name for."

Aaaargh. Bref voilà. Toi qui écris de la poésie, je pense que tu peux comprendre aha. 

(Désolée, cette ràr est terrible)

Bref, je suis contente que le mot drame t'ait soutiré cette réaction (en même temps, de ta part, qu'attendre d'autre ? :mg:)  et très heureuse aussi que le titre te plaise, ainsi que l'illu ! En ce qui concerne l'histoire, non ce ne sera pas une histoire en quatre chapitres mais les phases d'hiver et d'été serviront à marquer un repère temporel parce que je vais alterner entre "cet été-là" et le reste. Pour l'instant, dans mes projets (mais on sait que les projets finissent toujours pas n'en faire qu'à leur tête), la phase d'été devrait être plus importante que l'après. On verra bien, cependant. J'ai deux chapitres d'avance, on verra bien le tournant que prend cette histoire, aha ! En tout cas, je suis vraiment heureuse que tu trouves que ce chapitre colle bien à l'hiver :') et tout ce que tu soulignes me fait chaud au coeur. Tu notes tous les détails que j'aime aussi, ça me fait extrêmement plaisir. J'ai l'impression à travers ta review de relire mon texte avec tes yeux, de voir que tu comprends ce que moi j'essaye de faire peut-être même mieux que moi. 

OUI on aime la Next-Gen déchirée ! ON L'AIME. 

Et merci mille fois pour toutes tes remarques sur les descriptions. Je ne sais pas comment y répondre, mais ça me fait sourire comme une andouille de voir tout ce que tu relèves. Et tu as bien raison, j'ai utilisé cette formule d'ecchymoses de la taille de l'Amérique dans Nuit Contre Nuit O.O (j'avais même pas fait gaffe... Mais quelle mémoire O.O je suis soufflée !) Et ouiii, les genoux cagneux sont totalement un clin d'oeil à Harry <3 

En tout cas, merci infiniment ! Je suis tellement heureuse que tu ressentes tout ça juste avec mes petits mots, que tu comprennes ce que j'essaie de scribouiller ! 

J'espère que la suite te plaira autant (j'ai peur aha). Rose prend la parole pour le prochain chapitre :) 

Merci encore, bonne année et du coup... Heu... Bah cadeau si tu en veux ? aha (* file se cacher au fond d'un terrier *)

Prends soin de toi <3


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.