S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours poésie - Musique, Choixpeau !


Vous aviez peur de vous ennuyer cet été ? Tiiki vous propose un nouveau concours de poésie en vers : choisissez une année de rentrée et écrivez la chanson du Choixpeau magique !

Pour en savoir plus, c'est par ici.

Vous avez jusqu'au 1er septembre 2022 pour publier votre texte et l'ajouter à la série dédiée… juste à temps pour la Répartition !


De le 06/07/2022 16:56


Sélections du mois


Félicitations à Sifoell et Chrisjedusor, qui remportent la Sélection Fondateurs !

Ne partez pas trop vite en vacances ! En juillet, les Animaux Fantastiques (les films !) sont à l'honneur. Vous avez jusqu'au 31 juillet pour lire les 5 textes proposés par les membres et voter par ici.

Après cela, l'équipe prendra un mois de repos bien mérité. Mais elle revient en septembre sur le thème Femslash ! Vous avez deux mois (oui, deux mois !) pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

On nous souffle dans l'oreillette que si vous voulez vous occuper en août, la Sélection Fictions longues continue. Il vous reste 6 mois pour découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.




De Equipe des Podiums le 04/07/2022 17:49


Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


Reviews pour Aucun chemin

Laissée par : Alena Aeterna le 20/03/2022 15:31 pour le chapitre Chapitre 1

Hey !

D'abord, je crois que je suis fan de la forme, on dirait presque qu'on ressent les pleurs d'Albus tant tout est haché, déconstruit, presque en train de s'effondrer autour de lui. On est loin de cet Albus bien sûr de lui que Harry rencontre et j'aime beaucoup cette fragilité de son coeur, tout ce qu'il cache et qu'on ne verra jamais.

Je n'ai pas souvent l'habitude des textes en Je/Tu, mais ce format me plaît bien sous ta plume, c'est très agréable avec le duo Albus/Gellert, tout leur correspond vraiment.

Je ne m'attendais pas du tout à la remarque comme quoi Albus ne pleure pas Ariana, qu'il pleure seulement le départ de Gellert (enfin cette dernière partie, oui, mais j'imaginais quand même qu'il ressentait un peu de tristesse vis-à-vis de sa soeur et c'est encore plus violent de se dire qu'il a depuis longtemps choisi Gellert bien plus que sa famille).

Décidément, je suis amoureuse de tes amants terribles !



Réponse de l'auteur:

Heyy again ^^

C'est exactement ce que je voulais faire avec cette forme, je suis contente <3

Mais oui, c'est tellement intéressant de creuser Albus, qui est à milles lieues du "personnage" de Dumbledore, qui nous reste tellement secret et tellement artificiel, aussi, une espèce de façade. Ce passage sur la mort d'Ariana, c'est quelque chose dont je suis quasi-persuadée, et qui explique à mon sens aussi assez bien pourquoi il a refusé d'affronter Gellert si longtemps. Pour voiler cette vérité et s'aveugler. Est-ce qu'on doute vraiment qu'il a choisi Gellert bien plus que sa famille ? Leur relation paraissait tellement fusionnelle... et c'était le seul à pouvoir comprendre, on abandonnerait n'importe qui et n'importe quoi pour avoir ça, non ? (hiii tout le potentiel de parallèles avec Hannibal, je ne me remets toujours pas du fait que Gellert sera interprêté par Mads Mikkelsen perso *o*)

Awwww, mais le meilleur compliment, merci, contente de partager notre fangirlage <3

 


Laissée par : Chrisjedusor le 30/01/2022 23:00 pour le chapitre Chapitre 1

Coucou Calixto.


Je découvre l'un de tes Gellert/Albus.


Ce texte est très poétique, et je trouve que l'utilisation à la première personne donne encore plus de poids face aux émotions très fortes éprouvées par Albus. D'ailleurs, on comprends ici qu'il est surtout toujours brisé par le départ de Gellert et non vraiment par la perte de sa soeur.


On sent aussi sa haine de vaincre. En gros, je vois ça comme ça : Grindelwald a été le fou celui qui a voulu se montrer et renverser le peuple, mais si Albus fait mine de rien, ne le combat pas , c'est qu'il  attend  aussile moment opportun, car alors il pourra le renverser sans qu'on ne le traite lui de meurtriers et de fou. Il aura la reconnaissance et le pouvoir, ce que au fond, Dumby a toujours voulu non ? Et non pas seulement pour renverser les moldus pour le " plus grand" bien. J'aime bien penser qu'il a toujours voulu une certaine reconnaissance, peu importe la manière de l'obtenir.


Je décris d'ailleurs Dumbledore  comme un mage "gris", parce qu'il est très doué pour manipuler selon moi. ;)


Bref, on sentait de toute façon bien cet amour torturé.


à bientôt, peut-être,


Chris



Réponse de l'auteur:

Re !

Ahhh contente que tu valides l'utilisation du je, ça rend tout de suite les choses plus viscérales, je voulais qu'on fasse une plongée dans l'asphyxie d'Albus (woow une plongée dans l'asphyxie, bizarre image mais je vais laisser ça là xD)

Oui je voulais insister là dessus, pour moi la perte de sa soeur c'est juste un prétexte pour exprimer une souffrance qui est beaucoup moins légitime, celle du départ de Gellert, et à mon sens même lorsqu'il regrette, des années plus tard face à Harry, la mort d'Ariana, c'est encore pour déguiser la vraie souffrance (spoil : toujours Gellert). Mais bon j'imagine bien que dire que tu ne ressens toujours pas autant de regrets que tu devrais alors que ta soeur est morte, et que tout ce que tu parviens à regretter c'est ton ex amant génocidaire... *toux* Abelforth ne peut pas lui casser le nez deux fois mais il l'aurait fait haha (bon, en fait, je pense qu'il est loin d'être dupe, et qu'il sait très bien que son frère n'est pas au dessus de Gellert, mais anyway, c'est un autre sujet. J'écris beaucoup trop de parenthèses, tu remarqueras.) Je pense qu'il aimait vraiment Ariana, cependant, c'est simplement que l'amour qu'il éprouvait pour Gellert est tellement fort que son absence annihile tout le reste.

Oh, c'est intéressant ce que tu dis sur la haine. Je n'avais pas du tout vu comme ça, mais c'est super intéressant ! Je te rejoins sur le besoin de reconnaissance, il a toujours voulu être compris et apprécié à sa juste valeur, adoré, porté sur un piédestal, mais ce qui est ironique à mon sens c'est que lorsqu'il reçoit cette reconnaissance, elle ne peut être qu'amère parce qu'elle vient d'une victoire dont il ne voulait pas, et qui lui fait perdre la seule personne qui le comprenait véritablement et avait un esprit égal au sien. Donc à mon avis après ça il s'en fout de la reconnaissance qu'il obtient, il fait ce qu'il peut pour maintenir l'image de héros que ce duel lui a construit, il défend les moldus, la veuve et l'orphelin, il siège au Magenmagot, il a sa carte de Chocogrenouille, mais ça arrive trop tard et je pense que comme il se sent maintenant profondément seul (avec la conscience d'être une espèce de génie incompris) il doit forcément avoir une espèce de mépris envers ces gens qui l'acclament. Sinon à mon avis, s'il avait vraiment gardé ce besoin de reconnaissance, il s'en foutrait pas autant dans le 2 et le 5, lorsqu'il est viré.

Mais cette idée d'un Dumbledore manipulateur qui attend pour pouvoir récolter les lauriers, c'est intéressant à creuser ! Lorsque j'ai écrit ce texte, je voulais qu'on ressente de la haine, c'est vrai, mais c'est de la haine qui vient du désespoir qui va avec Gellert et une haine qui ne sait pas où aller, un coup elle se retourne contre Gellert, un coup contre le reste du monde, un coup contre lui-même. Et du coup pour moi, s'il a attendu si longtemps pour l'affronter c'est juste qu'il en était réellement incapable, il ne voulait pas voir une vérité qu'il savait déjà, à savoir que Gellert ne l'aimait pas, et qu'il souffrait seul. S'il pouvait encore rester avec ses espoirs aussi vains et égoistes soient-ils, il continuerait à éviter le duel, et tant pis pour la reconnaissance. A mon avis le désir de reconnaissance a atteint son apogée et sa fin avec Gellert. BREF je suis partie dans une dissertation haha désolée pour cette RAR beaucoup trop longue, j'étais inspirée par ce que tu disais on dirait ;) et c'est toujours cool de discuter sur des visions de personnages

Je VALIDE 100% Dumbledore en mage gris en tout cas ! Tu as écris sur lui ? Il me semble pas, mais il fauuut que tu le fasses, je veux lire une fic sur Dumbledote mage gris *o*

A bientôt :)

Cal


Laissée par : Sifoell le 28/01/2022 10:19 pour le chapitre Chapitre 1

Hey,

Mais que c'est beau encore, tout ça. J'aime beaucoup le travail sur le rythme, la ponctualisation, ce qui donne des phrases un peu déconstruites, une narration hachée menue comme l'est le coeur d'Albus.

D'un côté, je trouve Albus qui s'illusionne, mais il paraît aussi très conscient d'être plus affecté par l'impossibilité de cet amour pour Gellert, que par la mort de sa soeur. Tu arrives vraiment à saisir toutes les nuances de ce qu'il se passe dans sa tête.

Et c'est tellement poétique.

(soupirs).

Merci encore une fois pour ce très beau texte et à bientôt :)

Sif.



Réponse de l'auteur:

Siiiiif tu as marathonné mes Grindeldore, awww <3

Ahhh je suis super contente que tu relèves le travail sur le rythme et la ponctuation, la narration "hachée menue" c'est si joliment dit, c'est exactement ce que je voulais tenter ! <3

Ah oui, tout à fait, paradoxalement autant Albus s'illusionne, autant il est d'une rare lucidité sur la mort d'Ariana, et sur le reste, en fait. C'est juste qu'il ferme les yeux, c'est un choix, enfin à mon sens. Olala si vraiment j'ai réussi à saisir les nuances de l'esprit d'Albus, je pourrais mourir en paix haha, merci <3

Awww arrête avec le mot poétique, tu sais ce que ça me fait UwU

Merci infiniment <3 j'adore tous tes retours, tu soulignes toujours les choses que j'aime *-*

Cal


Laissée par : Roxane-James le 08/01/2022 15:33 pour le chapitre Chapitre 1

AAAAAAAAAAAAAAAAH <3

Tu sais, le message que je t'ai écrit, dans lequel je te disais que j'allais te laisser une belle review constructive et bien écrite ? Ouais ? Bah oublie XD Je suis complètement amoureuse de ce texte, il m'est formellement impossible de t'écrire quelque chose de correct. Mais CE TEXTE. MAIS LE ANGST. AAAAAH <3 Je suis amoureuse de la douleur que tu provoques avec tes mots, aha !

Alors déjà, rien qu'en lisant la citation au départ, j'étais en mode "ok, excusez-moi deux secondes il faut que j'aille chercher un mouchoir et que je grave ces mots dans mon coeur", voilà. Je ne connais pas ce livre, ni l'auteur, mais du coup je l'ai sagement marqué pour le garder en tête :') ("que faire si tout ce que je touche se change en manque de toi ?" heu c'est l'une des plus belles phrases jamais écrites ? Comment est-ce possible de dire autant de choses aussi grandes et importantes en si peu de mots ?)

Ensuite la première phrase de ton texte... Mais c'est un coup de tonnerre, en fait. Alors ça pose très bien les bases, hein, pas de problème. On va s'en prendre plein les mirettes et plein les dents aussi. Le désespoir est tellement puissant, je rends les armes. Tu écris magnifiquement bien, si tu savais, c'est un scandale ! On n'a pas le droit de m'arracher le cœur à chaque virgule, comme ça. :'(

Tu me brises les hanches plus que le cœur. Je vomis des larmes et des bouts d'os : je t'aime. 

C'est la plus belle déclaration d'amour que j'aie jamais lue, et marquée d'une telle violence et d'une telle tristesse... Mais ouahou. L'image que tu m'as mise en tête... Incroyable ! J'en ai recraché mon coeur par les oreilles, aha. C'est sublime et terrible. <3

Et la description qu'Albus livre de Gégé... Oh mon dieu. Oh mon dieu. Tu mets tellement bien en scène son caractère impitoyable, sa violence, sa noirceur, mais aussi toute la fascination qu'il provoque. On ne peut pas décoller les yeux de ton texte, chaque phrase est comme un coup de poignard. Je suis vraiment sur les fesses. 

et moi je suis toutes les veuves tous les orphelins tous les cadavres sur les bords de chemins jetés dans les fosses moi je suis plus que toute la souffrance que tu lèves

OUI ? OUI C'EST BEAU ? Oui je suis en train de pleurer, aha :') la souffrance d'Albus me déchire. C'est magnifique, c'est bouleversant ! Olalalala !!! Tu as un don pour jouer avec les images, pour nous faire ressentir ce p*tain de désespoir terrible. J'ai l'impression d'être Albus et de ressentir ce drame se jouer en moi.

Et J'ADORE ton jeu avec la ponctuation :')

ça me donne la sensation qu'Albus a le souffle coupé par... ce truc. Cette peine indicible. Son impuissance face à la force de son amour, et le fait qu'il ne lui soit pas rendu. "C'est courageux de mourir" j'espère bien parce que je suis actuellement en train de décéder devant la beauté de ton texte

Ooh et puis le fait que Gégé a des "doigts de bourreau" mais c'est tellement violent, comme image, ça claque, et en même temps... C'est sensuel ? <3

Je suis ton sacrifice, parce que je refuse d'accepter que tu sois le mien.

Amen.

Je fuis la vérité, mais pas cette vérité-là. Ariana me hante seulement parce qu'elle est ce visage que je ne veux pas voir. Je ne veux pas me rappeler ce qu'Ariana crache, je ne veux pas me rappeler que je n'ai pas pleuré devant son corps écroulé, je n'ai pas pleuré. Je n'ai pas pensé à autre chose qu'à toi. Devant sa tombe, j'ai titubé de douleur, mais c'était la douleur que tu sois parti. Pas qu'elle soit morte. Je suis un monstre autant que toi, mais je te renverserai et c'est moi qu'ils vénéreront. Je serais le sage et tu seras le fou. Mais tu étais le sage d'être fou.    

MAIS MINCE. OLALA. Mais c'est terrible, c'est beau, c'est magnifique, c'est d'une justesse horrifiante, et la fin de ton paragraphe, tes jeux sur les sonorités, les parallèles, merde, mais j'ai l'impression de sombrer avec Albus. Et le fait qu'il ne pense qu'à Gégé devant la tombe de sa soeur. Mais c'est terriblement incroyable. Tu me tords l'estomac. Il n'y a pas de mots pour dire à quel point ton texte est renversant.

Et ensuite, les pensées d'Albus qui ne veut pas accepter ce drame... J'ai pleuré (je pleure encore) parce que tu as tellement bien fait de ne pas clôturer ces phrases, de les laisser se dilater dans la douleur, dans le refus de ce drame

Et ensuite quand il capitule... "Je ne veux pas savoir que tu ne m'as jamais aimé". Une claque. Oulala, ça fait mal. :'(

Et le dernier paragraphe est une tuerie absolue. L'écho blond de ton rire. Pardon ? C'est magnifique ? Je finis toujours sous tes pieds : ouahou ! Et cette image que tu provoques avec Ariana qui n'a pas bougé dans le salon depuis des années. Mais ouahou, c'est incroyable !!!

Olala. Ce texte est une pépite :') c'est un cadeau magnifique. Merci infiniment, Cal ! Je ne sais pas quoi te dire, il est d'une beauté incomparable, tu m'as définitivement convertie au Grindelbus (ce nom de ship est affreux). La douleur qui ressort de ce texte est foudroyante de justesse. Tu trouves toujours les bons mots, on dirait de la magie !

Merci mille fois <3 C'est somptueux <3

Plein de câlins <3 je réponds à ton MP ce WE promis

 



Réponse de l'auteur:

...

....

Qu'est-ce que je suis censée répondre à une review pareille ? Nan, sérieusement, Rox', tu m'as complètement mise à terre, je peux mourir heureuse après un tel retour xD

Hiiiiiiiiii je suis tellement heureuse qu'on partage l'amour de la DOULEUR et de l'ANGST <3

AHHHHH et la citation t'a plue !! C'est exactement ça, c'est une des plus belles phrases d'amour que j'ai jamais lues, sérieux. Si peu de mots, tellement de sentiments. Il FAUT que tu lises ce livre. Il y a dedans des citations d'une beauté époustouflante, et c'est une histoire d'amour incroyable. Non mais sérieusement lis ça : "J'ai coulé. Mais tu étais avec moi à chaque instant. Comme toujours. Jusqu'au bout. Jusqu'à ce que tout soit fini et que plus personne ne puisse rien y changer. Ma dernière pensée, c'était toi. Tant que je pensais, je ne pensais qu'à toi. Tout le reste n'est qu'un tissu de mensonges. Tout ce qui n'est pas toi n'est que mensonge." => mon petit coeur en éclats sur le sol.Certains disent que c'est niaiseux mais OSEF je sais que tu comprendras. <3

Ou encore : "Pour tromper le monde, je m'habille avec élégance chaque fois que je sors. J'allume mon sourire. Je maquille un peu ma tristesse puis je mets mes lunettes de soleil pour que personne ne remarque ton absence au fond de mes yeux."

Voilà. Le moment de fangirlage de partage intellectuel passé, je me ressaisis (non). Awwwww mais Rox arrête de me faire fondre, je me suis liquéfiée en lisant ta review, je n'ai plus d'existence corporelle voilà (au moins tu ne peux plus me faire rougir avec tous ces compliments, c'est toi la plus scandaleuse, non mais). Est-ce que si je t'envoie plein de gifs Moriarty ça me fera pardonner d'avoir arraché ton coeur ? <3 <3

Oh mon Dieu, ton coeur par les oreilles ??? Je suis un monstre j'ai honte :') mais sérieux je suis aux ANGES que tu aimes cette phrase, c'était ma préférée du texte, je sautillais d'avance en me demandant si elle te convaincrait d'adhérer encore plus à l'OTP Grindeldore XD parce que regaaarde comme ça a du potentiel de déclarations d'amour violentes et charnelles et déchirées et de la SOUFFRANCE (je suis un monstre, c'est confirmé). Désolée pour cette sympathique image mentale de vomi d'os-larmes, oups, je comprends mieux maintenant pourquoi tu as recraché ton coeur par les oreilles, mea culpa, mea culpa. Want some Moriartea ? OK je pars me cacher.

Hiiiii et tu as noté le jeu de ponctuation, je fais souvent ça quand j'écris des poèmes (bon j'ai rien inventé hein) ça retranscrit bien le flot des sentiments des personnages généralement et ici c'est exactement dans le but que tu dis, qu'on voit qu'Albus doit s'arracher les mots de la bouche, que ça sort haché, qu'il n'arrive pas à parler tellement il est écrasé par son fardeau, tellement il suffoque de douleur, et c'est si parfait si c'est ce que tu as ressenti <3 et oui, il est impuissant comme tu dis, il est totalement balayé par cette espèce de tsunami, il est hagard, sonné. Après, que cet amour ne lui soit pas rendu, c'est pas exactement ça, pour moi ce qui le tue c'est qu'il aime à la folie et que même si à mon avis Gellert l'aime aussi, à sa manière tordue d'aimer (après tout ils sont les deux seuls à se comprendre, et à mon avis ils sont aussi addicts à ça l'un que l'autre, juste différemment)mais du coup il ne peut pas lui rendre son amour comme Albus le voudrait, il ne l'aime pas comme lui, avec cette espèce de dévotion, de force, et surtout le pire c'est l'incertitude. Ce qui tue Albus c'est de ne pas savoir si Gellert l'aime ou s'il ne l'aime pas, et de savoir au fond qu'il n'aura jamais la réponse, et que même s'il pouvait l'avoir il ne la voudrait pas entendre. Mais oui du coup il se trouve face à un mur, et il revient encore et encore s'y heurter. J'ai comme l'impression que je viens d'être tout sauf claire XD on dirait une mauvaise dissert oups <3

"J'ai l'impression d'être Albus et de ressentir ce drame se jouer en moi". Wow, Rox, je suis à la fois super touchée et super inquiète xD mais surtout super touchée que ça t'ait touchée à ce point OLALA arrête tu me rends émotive !! Et je voulais pas te faire pleurer, ça gache le champagne, les larmes, Rox <3

HIIIIIIIIIIIIIII mais tu as relevé littéralement tous mes passages favoris du texte, not even kidding, tu es dingue <3

Les doigts de bourreau on est d'accord, c'est le new sexy <3 mais sérieux j'avais pas pensé au côté sensuel, mais ça colle totalement avec l'idée que je me fais de Gellert, c'est une espèce de fantasme fatal, quelqu'un de très beau et de très glaçant en même temps, magnétique et meurtrier... et c'est clair qu'il est le bourreau d'Albus. Enfin, les rôles ont fini par s'inverser, lorsqu'Albus l'a vaincu je suis quasi sure que le bourreau, c'était devenu lui.

Est-ce que ça te console si je précise que j'ai décédé aussi en écrivant ?

Haha "Amen", je dois comprendre que tu es devenue une fidèle de la religion de ce couple ? ;)

Une justesse horrifiante, tu viens juste d'inventer le meilleur compliment. <3

Awwwwwww Rox je n'en peux plus, je convulse sur mon clavier de t'avoir foudroyée comme ça, et une fois de plus j'adore la façon dont tu analyses ce dernier paragraphe, laisser se dilater les phrases dans la douleur mais OLALA (tu m'as contaminée avec ça, j'assume) c'est exactement ça, c'est pile les mots. Ahhhhhh et tu as repéré l'écho blond de ton rire, j'ai écrit ça au fil de la plume  du clavier et en me relisant au départ je me suis dit uhhhh what ? Et après j'ai réalisé que Gellert étant blond et rieur, le mélange était pas mal... XD bref je m'égare encore mais anyway j'étais moins sure du dernier paragraphe, je le trouvais trop poétique et un peu en décalage avec le reste du texte, alors tu me rassures <3

Hahaha Grindelbus c'est très laid je confirme, c'est soit Gelbus soit Grindeldore, et je penche pour le dernier personnellement ;) ❤

Hiiii je suis contente que tu sois contente <3 <3 plein de câlins virtuels <3 et mouhahahaha tu es convertie :D je triomphe

Merci infiniment pour cette review magnifique Rox *o* et désolée de mon délai de réponse

Oh et c'est peut-être un bug mais je n'ai pas reçu ton MP, si c'est par manque de temps je comprends totalement t'inquiètes <3

D'ailleurs il faut que je tente de te laisser une review au moins 1% aussi bien que celle-ci sur le chapitre avec Rose (cette pression) mais je peux déjà te dire que je n'ai pas du tout été déçue, je le trouve même encore mieux que le précédent je ne pensais pas que c'était possible  <3

Cal' ❤

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laissée par : Miss Delavergne le 05/01/2022 23:10 pour le chapitre Chapitre 1

Que dire à part WHAOU... Quel talent ! Je ne m'étais jamais mise à la place de Dumbledore. Parce que je ne l'aime pas particulièrement. Mais j'ai trouvé que tu as su mettre les mots justes pour décrire ce que ressent Dumbledore pour Gellert. Même 30 après, au moment du film avant que Norbert ne lui remette le petit récipient qui contient leur lien du sang. En tout cas, sache que c'est très beau. Beau travail !



Réponse de l'auteur:

Awwww je fonds, si j'ai réussi à te faire apprécier ce texte alors que tu n'aimes pas spécialement Dumbledore et que tu ne t'étais pas mise à sa place <3

Ahh j'aime beaucoup que tu replaces cet OS dans le cadre des films, qui ont eu le mérite de rajouter le détail du Pacte de Sang. Par contre il me semble que dans le 2, l'action se déroule en 1927, donc je suppose que ça placera cet OS après, pas avant... je ne m'étais pas posée la question, j'avoue, et ça signifierait que sa douleur s'exprime après avoir récupéré le Pacte de Sang, mais de toute manière on se doute qu'il ne va pas le détruire de sitôt, ce qui pourrait justifier cette rechute dans la douleur, les souvenirs, le chagrin. Ravie que tu aies aimé la façon dont je décris/vois les sentiments d'Albus envers Gellert.

Merci beaucoup pour ta review qui m'a fait très plaisir <3

Cal


Laissée par : Caroliloonette le 04/01/2022 22:12 pour le chapitre Chapitre 1

Coucou Calixto,

 

Je te souhaite tout d'abord une bonne année 2022 ! 

 

Alors c'est vrai qu'il y a un côté dramatique à ton texte, cet amour non réciproque tout ça ! Mais il est aussi très beau. J'aime beaucoup la manière dont tu l'as écrit, ta tournure des phrases et ton choix des mots. On voit bien qu'il est dans le déni. 

 

Merci à toi pour le partage de ce texte ! 



Réponse de l'auteur:

Hello Caroliloonette, bonne année en retard <3

Un côté dramatique XD cet euphémisme adorable, merci, tu es trop gentille de ne pas trop m'en vouloir pour tout ce drama <3

Oui, bien sûr, Albus est dans le déni, et puis il souffre beaucoup non pas de cet amour non réciproque, parce qu'à titre personnel je pense que Gellert lui a rendu son amour, simplement à sa manière tordue, mais de l'incertitude et du silence qui va avec cet amour. Ce qui le tue c'est de ne pas savoir si son amour lui est rendu, d'être balloté en espoirs vains, de chercher une réponse qu'il a trop peur d'entendre. Enfin c'est comme ça que je le vois. Je suis contente si tu as trouvé ça beau et que tu as apprécié l'écriture.

Merci pour ta review <3

Cal


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.