S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Reviews pour Gare au loup

Laissée par : Josy57 le 28/01/2024 10:11 pour le chapitre Regarde les hommes tomber
Oh, il est vraiment génial ce chapitre ! L’ironie dramatique du désastre annoncé, la tension qu’on sent monter sous la scène familiale en apparence bénigne, la déflagration de violence, et les méditations sardoniques de Fenrir à la fin…

C’est intéressant, cette idée que, peut-être, la transformation n’est douloureuse que parce qu’elle est non-consentie. C’est vrai que, chez un loup-garou comme Lupin, il y a une vraie compartimentalisation, une vraie scission entre l’homme et la bête alors que, pour Fenrir, il y a au contraire une continuité : il ne cesse jamais tout à fait d’être la bête, même lorsqu’il est homme. Se pose alors la question de savoir si cela signifie qu’il garde une part d’homme lorsqu’il est bête. Est-ce qu’il a un plus grand contrôle sur sa forme monstrueuse parce qu’il ne lui résiste pas ? Ou est-ce qu’au contraire, il s’y abandonne tout à fait et perd donc le contrôle complètement et sans regret ?

La fin de ton texte, où Fenrir est encore capable de s’interroger sur la symbolique de ses actes, ferait plutôt pencher la balance pour la première option.

Une autre réflexion qui me vient à la lecture de ce chapitre, c’est que le fait que Fenrir annihile sa propre famille à l’aube de sa nouvelle identité (non choisie, mais acceptée), crée un lien intriguant entre lui et Lord Voldemort. Je ne sais pas si tu y as déjà réfléchi, mais cela pourrait être une dynamique intéressante à explorer dans un chapitre voué au recrutement de Greyback par le Seigneur des Ténèbres.
Que ce soit cette direction-ci ou une autre que tu prends, j’espère vraiment que tu poursuivras ce recueil sur Fenrir, dont j’ai beaucoup apprécié les deux premiers chapitres. J’adore la jubilation carnassière que tu insuffles au texte à travers les yeux de Greyback, le ressentiment que l’on sent poindre et nourrir sa violence.

Bref, je vais garder un œil plein d’espoir sur cette fic. Merci pour cette belle et terrible lecture !

Laissée par : Josy57 le 27/01/2024 11:43 pour le chapitre Ta vie commence là
Wow, super intéressant ce texte ! Je ne crois pas avoir déjà lu sur le Fenrir pre-lycanthropie ni sur le moment de sa transformation, et j’adore ce que tu en fais. J’adore notamment qu’il n’y ait pas de rupture nette entre l’avant et l’après au niveau de sa personnalité. Tout comme Lupin reste un chic type une fois devenu loup-garou (sauf lors des pleines lunes sans potion tue-lue), si Greyback est une brute ivre de violence une fois infecté, c’est sans doute qu’il n’en était pas si loin avant. Il y a aussi une dimension de commentaire social dans ce texte : Greyback, il est déjà quelque part en marge de la société magique, déjà plein de ressentiment et c’est ça qui fait qu’il accepte sa transformation comme un cadeau et une libération. Bref, quel texte !

Une petite coquille dans la formulation de cette phrase : « Peut-être que s’il avait eu les doigts moins engourdis par le froid, aurait-il eu le temps de saisir sa baguette. » -> « S’il avait eu les doigts moins engourdis par le froid, peut-être aurait-il… » ou « Peut-être que s’il avait eu les doigts moins engourdis par le froid, il aurait… »

Laissée par : Chrisjedusor le 15/12/2023 22:11 pour le chapitre Regarde les hommes tomber

Re, 


eh bien c'est ce qu'on appelle préparer son premier meurtre, et celui des parents contre qui il semblait avoir une dent ! Sans jeu de mot.


On sent bien que le loup est son excuse, un peu en mode " mais non, ce n'est pas moi qui est tué mes parents".


S'attaquer à la gorge car le père était toujours a faire des remarques, puis au ventre qu'il la porté...ça a à côté bien sadique, n'empêche !


Bien joué pour ces petits textes,


Chris


Laissée par : Chrisjedusor le 15/12/2023 21:35 pour le chapitre Ta vie commence là

Re !


Oh que c'est interessant ! Parce que oui, bien vu, Fenrir aussi a eu une histoire avant d'être un loup-Garou.


On voit tout de même que même avant cela, c'était une petite brute tout de même, peut-être un peu plus mesuré, parce qu'il s'oblige à travailler ? xD En plus, quelle ironie, dans une boucherie. Tu imagines que c'est lui qui n'a pas voulu terminer ses aspics ?


En tout cas, il montre déja que c'est un dure à cuire, aucun souci à prendre un hypogriffe sur une épaule.


Et donc, tu penses qu'il se dit qu'il a le droit de faire le Mal, d'exterioser sa rage, maintenant qu'il est un loup-Garou. Parce qu'il est plus humain, plus besoin d'entrer dans les normes ?


Laissée par : CacheCoeur le 24/02/2023 20:17 pour le chapitre Ta vie commence là

Je suis pas trop du genre à lire sur les méchants, j’ai toujours du mal à comprendre leurs psychologies et leurs façons d’être. Woah c’est très sanglant tout ça. Cette morsure, hyper gore. Ça me fait penser à des textes que j’ai lu lors du concours Mangemorts INC (seul moment où j’ai lu et écrit sur des méchants et pouaaaah c’est lourd à lire/écrire à chaque fois). Fenrir est d’une telle apathie dans ses émotions, tu le décris avec une très belle justesse. Tout est froid, cadré, paramétré presque. Y’a un pragmatisme qui se dégage de ce personnage, malgré toute la folie qui l’entoure ! Tu écris très bien l’ambiguïté !

 

Tu as vraiment un don pour écrire de très belles phrases coup de poing en fin de tes histoires ou chapitres !


Laissée par : AA Guingois le 25/11/2022 00:10 pour le chapitre Ta vie commence là

Eh bien ! Je n'ai pas spécialement étudié la quesiton, mais il me paraît plutôt inhabituel de voir une fanfic sur Greyback, a fortiori sur sa période pré-Mangemort.

 

J'apprécie de le voir dans cette situation où on éprouve presque de la pitié pour ce sorcier de seconde zone qui fait un travail qui lui déplaît. Sous les ordres d'un gros con, un plus, semble-t-il.

 

Et cette seconde partie... alors voilà comment tout a commencé, pour lui. Tout s'est passé en un éclair, c'est très intense.

Bizarrement, je trouve que Fenrir accepte un peu vite sa condition... je pense que tout sorcier qui réalise qu'il va devenir un loup-garou à son tour serait tétanisé, en train de péter un câble intérieurement en voyant que sa vie est brisée par une simple morsure.

Tu vas me rétorquer que contrairement à beaucoup de ses congénères, Greyback est fier d'être un loup-garou, mais je pense que ce sentiment est arrivé progressivement dans sa vie.

 

A1



Réponse de l'auteur:

Coucou A1,

Je n'ai pas spécialement étudié la question non plus, mais j'ai surtout lu Fenrir Greyback dans des fics où il n'est qu'un personnage tertiaire, comme dans le livre au final (le film l'ayant plus mis en avant). Et comme ce charmant monsieur est décrit comme un monstre sanguinaire, j'avais envie de me pencher sur son cas.

Et du coup, comme on ne sait pas grand chose de sa vie à part sa rencontre avec Lyall puis Remus Lupin, sa période proche des Mangemorts, l'attaque de Bill et Lavande, j'avais envie de creuser un peu.

J'aime bien explorer les sorciers de seconde zone, justement. Parce qu'au final, les sorciers que l'on suit dans HP, ce sont les héros, ou futurs héros du monde sorcier, ou alors les Mangemorts qui viennent plutôt de familles illustres, donc je trouve cela intéressant de mettre un coup de projecteur sur les sorciers et familles moins reluisantes (ce que je fais dans Menteurs, voleurs, tricheurs, qu'il faut vraiment que je reprenne).

Pour Fenrir, je suis partie du principe qu'il y avait déjà de la sauvagerie, et une personnalité presque psychopathe, et que le loup ne fait que le révéler. Donc, il n'accepte pas vraiment sa nouvelle condition, il l'embrasse totalement. Donc un sorcier plus normal serait bien tétanisé comme tu le dis, et en train de se dire que sa vie est foutue.

Merci pour ta review !

A bientôt :)


Laissée par : chiichan le 14/05/2022 17:18 pour le chapitre Regarde les hommes tomber

Coucou!


Oh et bien, c'est un Fenrir Greyback vraiment trés méchant. Mais c'est vrai qu'on ne "sait" rien du loup-garou. Tu en as fait un personnage trés intéressant. J'aime bien le premier texte où il devient un loup-garou, la morsure est un peu rapide, mais ce récit où il se transforme pour tuer ses parents, c'est vraiment trés intense.


Bravo pour ce petit texte, j'ai hâte de lire les autres textes. J'aime bien ce personnage aussi, je crois qu'il est plus qu'un "loup-garou idiot". Tu en as fait quelque chose d'intéressant. (et trés sanglant).


Merci pour ce partage.


A trés vite! Tchii.



Réponse de l'auteur:

Coucou Tchii,

Excuse-moi, je viens de me rendre compte que j'ai oublié de te répondre...

J'ai bien envie de faire de Fenrir quelqu'un qui avait déjà quelques graines de psychopathie en lui, et qui a "profité" du loup-garou pour se laisser aller à ses pulsions.

Il faut vraiment que je reprenne ce recueil aussi, bientôt bientôt !

Merci beaucoup pour ta review !

Sif.


Laissée par : bellatrix92 le 14/03/2022 18:16 pour le chapitre Regarde les hommes tomber

Ah ben carrément, parricide et matricide dès sa première transformation. 

 

Fenrir est vraiment un monstre et dès le début, je crois que c'est limite pire quand il est humain et qu'il prémédite ses actes. Là je ne vois pas ce qu'il pourrait faire de pire...

En tout cas chapeau, c'est un sacré challenge que tu relèves là!



Réponse de l'auteur:

Allez, chiche, double meurtre direct !

Tels que je les imagine, certains Mangemorts ou affiliés (Greyback et Dolohov en particulier) se servent vraiment de "la cause" pour s'autoriser à laisser libre cours à leurs pulsions les plus sombres. Greyback n'aurait pas été loup-garou, il aurait pu faire un simple meurtrier...

L'histoire de la préméditation des actes est canon parce que Greyback, le jour de la pleine lune, se mettait systématiquement dans l'environnement de ses victimes, donc on est en plein dans la préméditation. Et il me semble aussi que dans les livres, il gardait une apparence très animale même sous sa forme humaine.

Merci pour ton commentaire !


Laissée par : bellatrix92 le 06/03/2022 14:34 pour le chapitre Ta vie commence là

Bon ben je suis la première à priori, même si on est en plein jour!

 

J'avais vu passer ton texte durant la nuit, et j'étais assez curieuse car Fenrir est un méchant sur qui j'aime bien lire.

J'ai beaucoup aimé la manière dont tu décris sa vie, ses aptitudes et son entourage social. Je trouve que c'est très bien trouvé, que cela correspond au personnage et que cela lui donne beaucoup de profondeur.

Il a une réaction tellement flegmatique à sa morsure, c'est à la fois très particulier puisqu'il s'agit d'un personnage de fou-furieux, mais là encore hyper crédible et on le sent très calculateur dans sa colère. Je trouve que tu as de lui une super lecture, très juste et qui explore bien la manière dont il construit son idéologie. 

Bref, j'ai vraiment hâte de lire la suite! Bravo!



Réponse de l'auteur:

Hey, coucou Bella !

Ahah, première à hurler à la lune ? C'est juste un croissant ce soir.

Je n'ai pas retouché ce texte de la Nuit, et je ne retoucherai sans doute pas les deux suivants.

Je n'ai pas lu beaucoup de textes sur Fenrir, mais dans mon idée, il était déjà mauvais avant d'avoir été mordu, et il s'est surtout servi du loup-garou qu'il est devenu, puis du Seigneur des Ténèbres pour se livrer à des exactions. Je suis contente du coup que tu l'apprécies sous ma plume :)

Merci pour ta review, et à bientôt :)

Sif.


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.