S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Reviews pour Dahlia

Laissée par : Marie-Lou431 le 28/11/2022 23:32 pour le chapitre Chapitre 34 - La pétition

Aaah trop contente pour Marc ! Il a enfin sauté le pas, il ne se mens plus à lui même et ça ça va apporter du changement positif dans sa vie ! J'aime trop Daniel aussi !

 

OK ma petite apparition de Léo, même si il est pas nommé.. Je te jure ça m'a rendu tellement heureuse, ils ont parlé d'un journaliste qui hésiterai pas à se compromettre pour publier, j'y ai pensé dans trop y croire et puis le "fuck" j'ai sourit comme jamais ! Il ne fait pas partie de l'histoire mais il existe quand même, fidèle à lui même, ça me suffi :)

 

C'est trop cool que la cause trans avance un peu en Angleterre ! Il est temps !

 

Tu m'avais un peu teasé le truc dans mon dernier commentaire, ils repartent donc bien à New York... Effectivement je n'avais pas encore trop réfléchi à Perseus, mais ça sera bien mieux pour lui ils ont raison. Je comprends aussi la colère de Harry, que l'Angleterre lui foute la paix merde, il a assez donné pour elle.

 

Je pensais pas que Marc avancerait si vite ! Je me demandais si il allait passer par une phase ou il voulait une relation cachée... En tout cas, j'ai hâte de voir la réaction du chef moi aussi :') pauvre Marc, c'est bien sa veine... Je suis contente qu'il ai pu s' expliquer avec Harry, c'est sur que c'était important après une amitié pareille.

 

Ils peuvent partir dans regrets à NY !



Réponse de l'auteur: Oui, c'est bien pour Mark qu'il puisse enfin être en paix avec lui-même, il a droit au bonheur lui aussi. Tant mieux si tu apprécies Daniel, je ne l'ai pas beaucoup développé mais il est sympathique :)

Ahah, le "fuck" ne trompe pas ! Je vous l'avais dit, il fait un petit coucou. On ne le verra pas davantage mais au moins, il aide Harry et Dahlia à sa manière, comme il sait si bien le faire.

Je trouvais cela inenvisageable qu'ils restent en Angleterre et imposent ça à leur fils. Pour moi, même si les proches de Harry lui manquent, ils seront bien plus heureux à NY loin de la haine.

Mark s'est caché suffisamment longtemps, il faut qu'il vive maintenant ! Nous verrons la réaction d'Achab mais à la fin, dans une petite scène qui servira d'épilogue à leur histoire.

Merci pour ta review, j'espère que tu vas mieux.

Laissée par : Emypottee le 23/11/2022 19:01 pour le chapitre Chapitre 33 - Dahlia Malefoy Potter

Salut!

Je me décide enfin à me poser pour te laisser une review digne de ce nom, ton histoire le mérite, je crois que plus les chapitres arrivent plus je la préfère à "Au Détour d'une Rencontre" que j'avais pourtant adorée. Déjà pour son thème principal, la transidentité. Que je sache je ne connais personne qui soit transgenre donc j'apprends énormément de choses avec cette histoire, je trouve ça vraiment très bien que l'ai postée et que ça soit en premier lieu un des deux personnages principaux qui soit concerné malgré ce j'ai pu lire sur d'autres review quand tu as commencé à sortir ton histoire.

Les lettres envoyées à Dahlia et Harry sont vraiment ignobles et c'est encore plus dur de se dire que dans la vraie vie des gens sont capables de raisonner ainsi, sans mesurer tout le mal qu'ils peuvent faire, ou en le sachant ce qui est encore pire au final. Le fait que Harry veuille fuir et Dahlia se battre peut paraître étrange mais en fait c'est plutôt logique, Dahlia même si elle est visée en premier lieu a comme elle le dit déjà perdu ses idéaux alors que Harry s'est fait insulter par un ami proche et croyait encore un peu à la bonté du monde. Pauvre Harry :(

Globalement je suis agréablement surprise par le comportement de Lucius depuis qu'il apparait dans l'histoire. On sent qu'il veut vraiment repartir de zéro avec Dahlia et on voit qu'il est fier d'elle dans ce chapitre, ce qui est déjà énorme venant de lui. En bref je l'aime bien mais j'ai quand même été contente que Harry le remette à sa place, faut pas non plus abuser!

Ensuite j'adore le retour de Blaise, Daphnée et Astoria, Dahlia et Harry ont besoin de soutiens et au moins eux sont ouverts d'esprit au contraire de Pansy. Et leur anecdote sur le dortoir des filles...croustillant et exactement ce dont Dahlia a besoin.

En lisant j'étais persuadée qu'Emily allait tenter quelque chose avec Ginny (je ne sais plus si Ginny est en couple ou pas) mais du coup je pense que je me suis trompée et que c'est sans doute avec Daphnée qu'il y aura une histoire. Impatiente de voir ce que ça va donner. Et d'ailleurs gros coeur sur Ginny.

Pour le mariage de Harry et Dahlia, c'est vrai que comme dit Dahlia eux ils savent ce qu'ils ont juré mais pour la santé mentale de Harry j'espère quand même qu'ils vont pouvoir trouver une solution à ce problème.

Et pour finir le cas Mark. Je crois que j'avais senti depuis assez longtemps qu'il pourrait être homosexuel et en particulier être amoureux de Harry mais ça n'a fait tilt que la semaine dernière avec sa réaction et même je ne pensais pas qu'il avait conscience d'aimer Harry. Je me suis bien marrée avec Dahlia sans pitié avec son prospectus mais en même temps tu fais tellement bien ressentir son désespoir que c'est impossible de ne pas avoir de compassion. Daniel est sympa mais j'avoue que je ne me souviens plus du tout dans quelles circonstances il apparait dans tes précédente histoires. Evidemment après avoir lu la review de Martha c'est une certitude que le père de Daniel est bien Nestor Achab mais en lisant j'avais compris que c'était son frère qui avait été Auror, donc bien sur je n'avais pas fait le lien. ça m'apprendra à vouloir lire trop vite :)

Bref je suis impatiente de voir s'ils vont être ensemble, de connaitre la réaction de Mark quand il va comprendre pour Achab et j'espère qu'il réussira quand même à se faire pardonner de Harry, parce que j'aimais bien leur amitié.

Alors merci pour cette histoire et à la semaine prochaine!

 



Réponse de l'auteur: Bonjour,

Quelle agréable review à lire !

Je suis touchée que ce soit ta fic préférée et je le comprends. J'aime bien aussi ce que j'ai fait avec les personnages et les thématiques abordées. Et en effet, je ne voulais pas faire ma timorée en créant un personnage tertiaire trans. Il fallait que ce soit un des deux personnages principaux ou rien. Et tant pis si ça ne plait à certains.

Il fallait bien parler de la haine et des messages horribles que les personnes transgenres reçoivent sur les réseaux ou dans la rue donc voilà... Je pense aussi que c'est dur pour Harry de se sentir si impuissant. Et voir une personne qu'on aime se faire insulter de cette manière, c'est quand même déprimant.

Je n'aime pas Lucius mais je lui accorde le crédit d'aimer son enfant. Et oui, il est fier d'elle maintenant, je suis d'accord avec toi.

C'était important que Dahlia ait des soutiens chez ses anciennes connaissances, des gens qui l'avaient connue avant et qui l'acceptent enfin comme elle est. C'est une étape supplémentaire vers l'épanouissement et le bien-être.

J'ai de la compassion pour Mark parce qu'on voit bien qu'il souffre, qu'il a eu une éducation de merde et qu'il regrette sa connerie. Je lui offre donc la possibilité d'être heureux. Et oui, Daniel est le fils de Nestor Achab ;) Dans "Au détour d'une rencontre", Achab parle de lui à Harry : j'ai un fils, Daniel, qui a un an de moins que vous et qui ressemble à Drago Malefoy alors j'ai pitié de Drago et je ne l'ai pas recherché trop activement, etc etc.

Rdv au prochain chapitre pour la suite de l'histoire entre Daniel et Mark, entre Mark et Harry et entre Emily et Daphné. Beau programme ! :D

Merci encore pour ta review et à bientôt :)

Laissée par : Martha le 22/11/2022 22:41 pour le chapitre Chapitre 33 - Dahlia Malefoy Potter
Salut !
Même si je ne me suis jamais désintéressée de ce que tu écris, certains morceaux me transportent d'enthousiasme, et les romances naissantes en font décidément partie.

Les lettres envoyées à Lucius et Narcissa sont affreuses.
Hum... Concernant une carricature abjecte, Dahlia et Harry n'ont jamais fait de jeu sexuel avec cosplay de Mangemort, merci. Ces gens n'ont aucun respect, ni pour la vie privée des Potter qui n'ont rien demandé, ni pour les victimes des Mangemorts, ni pour rien. C'est juste dégueulasse. Et comme dit plus tard, c'est encore plus affligeant de se rendre compte que des journalistes participent à cela pour faire vendre leur journal, surfer sur la vague, sans être foncièrement des connards.

Quand Dahlia, Harry puis Perseus pleurent dans la salle de bains, j'ai envie de dépecer les harceleurs.

Les lettres de soutien sont revigorantes. Heureusement qu'il y en a.
Super aussi la lettre de Daphné et Blaise. Ça me réjouit que Dahlia (re)noue avec des connaissances, qui la trouvent plus aimable maintenant qu'avant. Tant pis pour Pansy, qu'elle s'étouffe avec sa rancœur et sa haine. Je comprends qu'elle puisse en vouloir à Dahlia pour plusieurs raisons, mais ça reste méprisable et immature de riposter avec cette interview.

La réponse de Dahlia au journaliste : "je croise tous les jours des gens laids ou disgracieux et je me demande comment est-ce qu'ils ont trouvé quelqu'un" est parfaite. Serpentarde et polie.

Ravie de recroiser Maxime Adamson et le Between Red and Purple, aussi ^^.
Daniel, le barman, et sa petite phrase sur les premières fois, hahahaha, je l'apprécie déjà.
Ah. On parie que le père de Daniel, l'Auror qui a évolué, qui a un fils de l'âge de Harry et qui n'est pas borné, c'est Achab ? La coincidence est trop drôle, j'imagine la tête de Mark s'il l'apprend. Plus ça va, plus je me demande si dans tes autres fics où il apparaît, on sait qui est le père de Daniel, et si donc mon intuition dont je suis fière n'est en fait qu'un souvenir ^^#

Wahou, ça m'a scotchée que Lucius soutienne et encourage Dahlia de cette façon. En effet, elle est une Attrappeuse douée, la femme d'un héros national et elle a les moyens de dédaigner l'opinion publique. Viscéralement, je le déteste, mais sur ce coup, il est autre chose qu'un père minable, merci à lui d'être utile pour une fois.

L'entrevue avec Blaise, et surtout avec Daphné est super réconfortante.
L'anecdote des dortoirs des filles est excellente. Merci pour ce détail ancré dans le canon et qui sert ton intrigue et ton propos.
Si Daphné en avait fait la remarque à Dahlia à l'époque, cela aurait peut-être changé des choses, on ne saura jamais.

Bon ensuite il fallait qu'il y ait à nouveau un article à charge sur elle...

(Snif, pas de Léo pour interviewer Dahlia, même si j'ai bien compris qu'il n'a pas sa place dans cette fic pour des raisons valables, retrouver des têtes connues m'a fait penser à lui)
C'est toujours intéressant quand, en plus de l'intrigue, tu poses des éléments de réflexion, comme l'éternel débat pour savoir ce que cela implique et renvoie lorsqu'une une femme se dénude. (Ou se couvre, on a le débat inverse aussi.)
Mais bref, l'article est bien.

L'attaque des dégénérés est... révoltante, comme dit Ginny.
Les gènes de Vélane de Fleur qui s'expriment sous le coup de la fureur sont flippant
Ça réchauffe le cœur également que "l'autre joueuse de Quidditch" soit devenue petit à petit une amie pour Dahlia et une tatie pour Perseus.
Et c'était rassurant qu'Emily vienne à ce moment-là. Avec elle pour protéger Dahlia et Perseus et faire fuir les importuns, Harry pouvait être davantage serein qu'avec des policiers.

"C'est plus facile de continuer à aimer quelqu'un qui ne nous aime pas, en évitant la routine du couple et les désillusions du quotidien". Arf. Ne pas trop me projeter ^^.

J'avais immédiatement fantasmé une rencontre hypothétique entre Daphné et Emily, tout en me fustigeant de vouloir les apparier sans leur demander leur avis, juste parce que que je venais d'apprendre que Daphné "aimait les filles". Mais, oh, bonheur, hehehe. Le courant semble bien passer entre elles. Elles sont toutes les deux combattives, passionnees, douées et travailleuses, habituées à sourire en faisant des efforts surhumains.
Je saignais métaphoriquement du nez en imaginant "l'espionne et la danseuse" entamer quelques pas ensemble, et quand Emily s'inquiète de briser la taille fine de Daphné, qui réflexion faite de doit pas être aussi fragile qu'en apparence, je sortais mentalement la mèche hemos. Vivement "vendredi prochain".

Hum... Est-ce qu'il y aura conflit d'intérêt si une espionne américaine sort avec une Britannique dont le père, la sœur et le beau-frère ont des postes importants au Ministère ?

Sinon j'espère que le problème d'État civil de Dahlia sera réglé prochainement. C'est sûr qu'elle a été déclarée décédée, je n'ai aucune idée de comment ce type de problème se résoud dans la vraie vie.

J'ai beau avoir beaucoup d'affection pour Dahlia et Harry, leur histoire d'amour s'est épanouie en un admirable bonheur conjugal et parental, je suis heureuse pour eux, mais je suis désormais davantage intéressée par les histoires bourgeonnantes de Mark et Daniel, d'Emily et Daphné.

Merci Dahlia d'avoir collé le flyer du Between sur le bureau de Mark ^^. D'avoir pensé à l'aider à régler ses propres problèmes alors qu'il était juste odieux envers elle. :-D

Réponse de l'auteur: Bonjour,

Oui, les réactions des gens sont toutes plus ignobles les unes que les autres mais ça se passe malheureusement comme ça dans la vraie vie. Se cacher derrière un écran ou une lettre anonyme fait croire aux gens qu'ils peuvent dire tout ce qu'ils veulent, qu'ils ont le droit d'être méchants et irrespectueux. Encore une fois, ces gens doivent avoir une vie bien nulle et vide, je les plains.

Pansy est une grosse connasse, comme toujours. Mais je trouvais important que Dahlia retrouve des connaissances d'autrefois qui l'acceptent telle qu'elle est (et pas seulement ses amis trans américains bien loin de son passé).

Effectivement, on sait déjà qui est le père de Daniel ou du moins, vous le savez inconsciemment. Mais Mark va le découvrir rapidement et pour lui, ce sera un peu moins drôle ^^

Même s'il ne le dit pas, je pense que Lucius est maintenant très fier de sa fille et de ce qu'elle accomplit.

J'aime beaucoup la scène où Fleur et Ginny protègent et défendent Dahlia, quitte à se transformer en monstre ou en quasi criminelle. Les femmes devraient toujours se soutenir contre l'adversité.

Je précise tout de suite que Daphné est gay parce que j'ai quand même un faible pour les persos LBGT forts qui assument, qui ne sont pas refoulés pendant dix ans et qui s'aiment sans chichis. Donc là ce sera clair et transparent, elles sont toutes les deux homosexuelles et allons-y gaiement !

Emily entamer quelques pas avec Daphné ? Métaphoriquement, elle va en entamer plus que quelques-uns ^^ mais elle ne dansera jamais, chacune sa spécialité ! Par contre, le chapitre 36 s'appelle "L'espionne et la ballerine".

Quand j'ai imaginé l'histoire entre Emily et Daphné, je n'avais pas pensé que Greengrass était le ministre et d'ailleurs, à l'époque, je ne savais pas encore qu'Emily était à la MIA. Et ensuite je suis arrivée là et j'ai réalisé que... ah merde. J'ai eu beau retourner la chose dans tous les sens, je ne vois pas comment l'histoire d'amour entre une espionne américaine et la fille du Ministre britannique pourrait être "okay". Forcément que la MIA va avoir son mot à dire. Donc oui, ça va être un problème.

Harry et Dahlia ont encore des choses à vivre, que vous ne soupçonnez même pas je suppose :p Mais leur histoire est plus stable maintenant, c'est vrai. C'est donc très plaisant de continuer à les faire évoluer tout en pimentant le récit avec les histoires d'amour des autres.

Quand j'ai écrit la scène où Dahlia colle le prospectus, je ne me disais pas qu'elle le faisait pour l'aider. Pour l'emmerder et se foutre de sa gueule, oui plutôt ^^

Laissée par : Marie-Lou431 le 21/11/2022 00:28 pour le chapitre Chapitre 33 - Dahlia Malefoy Potter

Salut !

Je suis désolée, ça fait super longtemps que j'ai pas commenté :/ en ce moment je traverse une période pas facile, mais lire tes chapitres ça me fait toujours du bien, donc quand même laisser une rewiew pour te remercier c'est le minimum. Je trouve enfin l'énergie pour aujourd'hui,donc merci beaucoup pour tes histoires, elles me permettent toujours de penser à autre chose :)

Je refais un petit point sur les grandes lignes de ce qui a avancé depuis mon dernier commentaire ! Le retour de ses parents dans la vie de Dalhia n'a pas été facile, mais je suis quand même contente pour elle (pour eux) qu'ils arrivent petit à petit à trouver un équilibre, à se connaître à nouveau. Tout ne peut pas être pardonné, mais ça va quans même aider Dalhia à aller de l'avant, avoir des parents de son côté c'est quand même mieux !

Leur vie à Londres à l'air semée d'embûches, surtout maintenant que tout le monde a appris pour Dalhia. Mais je suis assez admirative de la façon dont ils gèrent cette situation merdique, c'est fou ce que les gens sont violents et méchants... Je suis contente aussi de voir que Dalhia retrouve des amis de poudlard. Voir qu'elle arrive petit à petit à relier positivement avec qui elle était avant c'est génial, parce que ça fait partie d'elle et de son histoire, autant réussir à être en paix avec.

C'est rigolo parce qu'on était tous sûrs qu'ils allaient partir vivre à NY à la fin, mais finalement ce n'est pas le plus probable ! Tu as le don de nous surprendre. 

J'en était sûre pour Marc ! J'étais pas certaine qu'il soit conscient d'être amoureux de Harry par contre... Je suis curieuse de ce Daniel, j'ai hâte d'en savoir plus ! Je l'aime déjà, on sent qu'il va jouer un tournant décisif dans l'histoire de Marc. Au tour début, j'ai cru que c'était Léo, mais après tout tu avais dis qu'il ne serait pas dans cette histoire, j'aurais du m'en douter :)

Merci pour tout et désolée de me montrer absente en ce moment, j'attends le prochain chapitre avec impatience <3



Réponse de l'auteur: Bonjour Marie-Lou,

Je suis désolée d'apprendre que tu traverses un moment difficile.

Effectivement, c'est quand même bien pour Dahlia de renouer avec ses parents, même si tout n'est pas parfait et que les choses ne seront jamais comme avant.

Dahlia est forte et courageuse donc elle gère bien, c'est sûr ! Et il y a souvent du positif dans ce genre de moment, il faut savoir le trouver. Retrouver ses amis d'autrefois ou rencontrer des personnes transgenres anglaises, c'est du positif.

Tu n'es pas au bout de tes surprises alors je pense ;)

J'aurais pu mettre Mark avec Leo mais non, j'avais envie de rencontrer Daniel qui est un personnage cité dans mes deux dernières fics sans qu'il y apparaisse vraiment. Vous verrez bien :)

Merci pour ta review et bon courage dans tes épreuves !

Laissée par : Martha le 14/11/2022 22:11 pour le chapitre Chapitre 32 - La femme de Harry Potter
Bonsoir !
Merci de pousuivre cette histoire toujours aussi pertinente et percutante, et de la publier.

Bon, le Quidditch c'était une bonne période de la vie de Dahlia, maintenant ça ne lui convient plus, elle a autre chose qui lui plaît davantage et où l'on veut bien d'elle, c'est très bien. Ça me plaît que ce changement de travail ne soit pas entravé par des obstacles.

La petite remarque sur le choix d'allaiter passe toujours bien ^^
La petite remarque sexiste du président des Corbeaux sur la mauvaise idée de les planter pour une deuxième grossesse passe moins, mais est malheureusement bien réaliste.

Dahlia est agacée d'à nouveau se soucier, même involontairement, de l'opinion de ses parents, mais ils ont soit le bon goût de ne rien dire , soit le discutable d'apprécier qu'elle se rapproche de personnes puissantes.

Le retour (provisoire ou permanent ? L'avenir nous le dira !) en Angleterre est bien amené depuis déjà un bout de temps, on en vient à l'attendre comme la suite logique.

Lucius et Narcissa ne vont pas transformer un bébé en Mangemort en le gardant une après-midi de temps en temps, mais on comprends que Harry ait une réticence viscérale à leur confier Perseus. Et que Dahlia ait un avis partagé sur la question.

J'ai souri à l'anecdote de Louis et Rose outrés par les capacités de destruction de Perseus envers leur construction en cubes, je connais ça maintenant que des amies ont des enfants plus jeunes que les miens ^^.

Bref, toutes ces choses agréables, Perseus qui est toujours archi-mignon, la petite famille heureuse, la belle fin de carrière sportive de Dahlia, un bon petit lemon sous la douche (ou dans la baignoire peu importe), mais on arrive à l'événement craint depuis le début de l'histoire.

En effet, merci au collègue de Leo d'être intègre et de prévenir les Potter. ;-)

Nestor Achab est un supérieur idéal lorsqu'il vient "sauver" Harry et trouve le moyen d'en plaisanter en le plaignant d'avoir Lucius Malefoy comme beau-père.
Non seulement il ne mégenre pas Dahlia lorsqu'il parle d'elle adolescente (venant de qqn de sa génération, ça m'impressionne), mais en plus donne congé à Harry.

Je ne reviens pas sur les réactions de Mark (j'attends qu'il s'en mordre les doigts) et Jane (sensée et pondérée).

Autant le premier article de la Gazette était douloureux pour Dahlia et Harry en étant factuel et neutre, autant le déferlement d'immondices (shitstorm) qui suit dans la presse, et pire encore les courriers/commentaires extraits de la vraie vie m'ont vraiment atteinte par leur violence et leur réalisme.
Tu n'allais pas épargner à nos héros l'épreuve de l'opinion publique déchaînée sous couvert d'anonymat, de la transphobie direct et morbide.

Même si on sait qu'il sortiront de cette (dernière ? j'espère) grande bataille, c'est rude à lire. -c'était le but j'imagine, c'est la réalité et c'est un passage nécessaire au propos de cette fic-

Est-ce qu'une contre-attaque dans un journal sorcier plus libre que la Gazette et Sorcière Hebdo aura lieu ? Je ne dis pas ça uniquement pour le plaisir de croiser un certain journaliste ^^.

On est d'accord que ça ne ressemblerait pas à nos héros de fuir maintenant. Les Britanniques qui ont déversé leur haine rance sur Dahlia n'en ont que faire de leur Sauveur dix ans après...

De tout cœur avec Dahlia et Harry, à bientôt.

On sait qu'on a encore un bon nombre de chapitres qui nous attendent, c'est réconfortant, merci pour ton travail !!

Réponse de l'auteur: Bonsoir,

J'avais envie que Dahlia fasse un métier plus intéressant que juste jouer au Quidditch !

La remarque de l'entraineur est sexiste et je la dénonce mais je la comprends à 100%, la meuf c'est l'attrapeuse de leur équipe, elle loupe une saison entière, c'est quand même assez chiant il faut être honnête.

Oui, Harry n'a aucune raison de vouloir confier son bébé aux Malefoy.

Nestor Achab ne mégenre pas Dahlia et est ouvert mais peut-être a-t-il des personnes trans dans son entourage, qui sait ? Les gens nous surprennent parfois en bien :)

Oui, ce qui leur arrive est violent mais c'est la vie. Et ça arrive souvent malheureusement, pas seulement aux personnes trans d'ailleurs mais aussi aux personnes connues ou mêmes aux anonymes avec le lynchage sur les réseaux sociaux. Donc là on en a l'équivalent sorcier, c'est dur et c'est triste mais je ne pouvais pas éluder ça et faire comme si ça n'existait pas.

Il n'y a pas d'autres journaux sorciers dans cette histoire donc non, aucune riposte...

Merci pour ta review et à bientôt !

Laissée par : Emypottee le 13/11/2022 18:55 pour le chapitre Chapitre 32 - La femme de Harry Potter

Chapitre génial comme toujours! Je n'ai jamais le temps de mettre un review mais soit assurée que ton histoire est suivie assidûment. 

Mark ne serait-il pas attiré par Harry pour réagir aussi brutalement? 

Merci pour ce chapitre



Réponse de l'auteur: Jamais le temps ? Ahah, c'est pourtant moins long que de lire le chapitre ^^ Merci d'en avoir laissé une du coup !

Oui c'est l'hypothèse que les lectrices avancent depuis déjà plusieurs chapitres... Vous verrez bien ce qu'il en sera de Mark !

Laissée par : Ewilan1978 le 13/11/2022 16:12 pour le chapitre Chapitre 29 - Avoir une fille

Re, 

J'ai savouré cette première partie de chapitre, les vacances, la douceur de vivre, les amis et la famille, même l'eau gelée de la mer... Ces jolis moments si bien décrits, l'amour de "vieux couple" entre Fleur et Bill, les réflexions de Ron sur l'avenir de Harry en tant qu'auror. On sent que ça fera partie des prochains sujets dans l'histoire, car ils ne vont certainement pas continuer à ce rythme, en NY et Londres, n'est-ce pas?

Et là, bing, Narcissa se rapplique! Bien sûr qu'elle a reconnu son enfant! Je redoutais cette confrontation, et en plus, vraiment, je ne peux pas la blairer Narcissa, bon, pas autant que Lucius, mais ces deux là, c'est viscéral, ils sont vraiment la gabegie des parents nazes. Bref, c'était évidemment nécessaire pour Dahlia de refaire le lien avec son passé, car après tout, cela reste ses parents, et il faut qu'elle puisse vivre avec ce lourd tribu malgré tout. Je reconnais que encore une fois, tu as pu nuancer les choses et éviter à Narcissa d'être trop détestable, merci pour ça.

Je trouve habile le lien que tu fais entre la famille de Dahlia et celle de son amie Maryline, ces discussions douloureuses sur les rapports familiaux qui ne cessent de tous les hanter.

A plus tard pour la suite!

Claire



Réponse de l'auteur: Je n'aime pas Lucius et Narcissa non plus et je ne leur pardonnerai rien, comme tu l'as surement lu dans la suite. Chacun son fardeau !

Laissée par : Ewilan1978 le 13/11/2022 15:51 pour le chapitre Chapitre 28 - Une bonne mère

Bonjour Célia, 

J'ai énormément de retard dans les commentaires, je vais essayer de reprendre là où j'ai laissé mes lectures. 

C'était intense la lente résurrection de Dahlia, le travail qu'elle fait sur elle-même, sa famille, la guerre, la maternité, c'est énorme et épuisant. Mais nécessaire pour avancer... Tu décris parfaitement ce long processus, qui ne prend pas 5 minutes, qui passe par des phases d'abattement et d'espoir. Comme d'habitude dans tes récits, tout n'est pas linéaire, ni tout blanc ou tout noir, tout est nuance, clair-obscur. 

Franchement, je reste assez scotchée par la dévotion de Harry, comme dit Dahlia, il est parfait. Parfait pour elle en tout cas. Car elle en vaut la peine, même si elle ne le sait pas toujours. J'adore leur relation apaisée. Et j'aime qu'elle ne soit pas maman-poule, qu'elle fasse ce qu'elle peut avec Perseus, et que ce soit parfait aussi. 

Elle se sent mieux, et je suis soulagée, elle reprend pied. Et je me réjouis de lire les prochaines vacances dans ce cottage dans la campagne anglaise. Je l'imagine très bien d'ailleurs, cette maison!

Je repars dans mes lectures!
A très vite, 

Claire



Réponse de l'auteur: Tant mieux si l'histoire continue à te plaire :) Dahlia est toujours aussi courageuse et Harry toujours aussi aimant. Je les aime beaucoup aussi !

Laissée par : Martha le 09/11/2022 09:54 pour le chapitre Chapitre 31 - Les choses irréparables
Salut !
Merci de continuer à faire vivre, évoluer tes personnages et à publier toutes les semaines !

L'ambiance entre Harry et les parents Malfoy est très bien rendue, je trouve.
Le moment où Lucius reproche à Harry de ne rien leur avoir dit au sujet de Dahlia et d'avoir eu le toupet de faire une remarque sur le bouquet de dahlias, et où Harry lui renvoie tous ses reproches justifiés et toute sa haine est tendu et super réaliste. On ne s'attendait pas à ce que Harry lui pardonne.
Tant pis si les grands-parents ne garderont pas Perseus pendant les vacances de la nounou, hahaha, de toute façon Harry n'aurait pas voulu que son fils passe du temps seul chez eux. Je suis curieuse de voir comment Perseus percevra son histoire familiale, plus tard.

C'est donc la tournée des présentations de rattrapage et des révélations.
Pauvre Dahlia, ses parents au déjeuner et Hagrid au dîner, quel Noël terrible ! (Je plaisante. Quoique.).
J'admire toujours ton souci des détails, tu n'as pas laissé tomber le sujet "Hagrid", et je trouve que tu le resouds du mieux possible.
Je n'avais pas anticipé que la réconciliation de Dahlia et ses parents allait ouvrir toutes ces portes, alors que si, logiquement :-)
Hagrid face à Dahlia est fidèle à lui-même : aucun de tact pour la dévisager, mais boarf, ce type côtoie des créatures improbables et a une famille hors du commun, alors bon, une femme humaine qui était née au masculin, ça ne l'impressionne pas.

Je ne vois pas ce que Dahlia reproche à la peluche de boursouflet offerte par Ron, c'est un jouet silencieux ! hahaha ^^ je plaisante, je comprends l'envie de ne pas voir un doudou inesthétique en permanence accroché à son bébé.

C'est ensuite le tour de Mark d'avoir le privilège de rencontrer Perseus ^^. En effet, est-ce qu'avec les années, tout le monde aura oublié "le fils Malefoy" au profit de "Mrs Potter" ?
Les collègues de Harry sont quand même Aurors, ils pourraient additionner les indices... Dilemme... On comprend que Harry s'interroge !

Une soirée avec Mark et "Juliana", ça pourrait ce faire, c'est sûr que Harry serait davantage mal à l'aise qu'Emily de raconter des bobards ^^.

J'étais benoîtement contente que Harry passe un moment de détente au bar avec les amis de Dahlia, pendant que Perseus aux bonnes joues dormait comme un angelot. C'était trop beau et trop serein pour durer.

J'imagine que même si ça lui a pris un temps, un sorcier a les moyens de retrouver son enfant...

La rhétorique culpabilisante du père de Marylin, "tu veux faire mourir ta mère de chagrin ?" est abjecte. (Entre autres choses chez lui, évidemment)

Même dans un moment dramatique, j'ai souri lorsque Harry se sent plus utile que Chris s'il faut intervenir, et/ou empêcher Emily de trop faire de mal au père de Marilyn.

Marilyn. J'espère qu'elle pourra se reconstruire du mieux possible malgré ce qu'elle a subi et malgré ses parents.

À bientôt !
Martha

Réponse de l'auteur: Bonjour,

Je ne vois pas comment les relations pourraient être détendues entre Harry et les Malefoy de toute façon. Et j'aimais bien que Harry remette Lucius à sa place. Pas de remarque sur la discussion cathartique entre Dahlia et ses parents ? Bon...

Ouais fallait bien régler le truc avec Hagrid.

Franchement, je ne pense pas que Mark se dirait "C'est Drago Malefoy !". Déjà, les gens savent à peine que les trans existent et Mark n'a jamais connu "Drago". Au pire il se dirait que c'est une cousine Malefoy mais je suis même pas sûre. Est-ce que Mark a déjà vu Lucius Malefoy à part sur des photos dix ans plus tôt ?

C'est la soeur de Marilyn qui l'a balancée, je le dirai dans le chapitre sur Marilyn plus tard.

Chris est prof de compta et Harry est Auror donc si je devais choisir qqn pour gérer le père, je choisirais Harry sans hésiter.

A bientôt

Laissée par : Martha le 31/10/2022 23:02 pour le chapitre Chapitre 30 - Un père minable
Salut !

Ça chapitre a été plein de surprises, pour moi.
Déjà, une bonne surprise car je ne m'attendais pas à ce que tu publies dimanche pendant les vacances. J'ai ouvert l'appli hpf "au cas où" avant de m'endormir, et, du coup, je me suis endormie plus tard ^^.
Ensuite, je ne m'attendais pas à ce que Lucius fasse le premier pas vers Dahlia, ni, même si c'est graduel, laborieux et imparfait, à ce qu'il franchisse ce cap de l'accepter telle qu'elle est et de lui dire qu'il l'aime.
Je ne croyais pas Lucius capable de remise en question, mais, pour tu fais du mieux possible pour qu'il le soit de façon crédible, et j'y adhère.
Le cheminement progressif du père réactionnaire et étroit d'esprit vers son enfant transgenre m'a paru sensé, logique, avec ses avancées et ses reculs, son déni et sa curiosité, ses regrets et ses maladresses blessantes.
(Ou même ses propos blessants intentionnels)

À propos du titre : je pensais évidemment qu'il s'agirait de Lucius, mais j'ai craint un instant que le titre fasse référence à Harry, qui aurait pu se trouver minable si par exemple il passait beaucoup trop de temps loin de Perseus.

Lorsque Dahlia a la sensation d'être suivie, j'ai d'abord pensé à des journalistes britanniques qui voudraient en savoir davantage sur : "l'Américaine qui a Attrapé notre héros national".

Dahlia va-t-elle laisser tomber le Quidditch pour travailler dans l'édition avec Clara ?
Que va trouver Harry pour ne plus travailler loin de sa famille ni prendre autant de risques ? Il a pu faire des aménagements pour vivre de façon correcte avec Dahlia malgré le décalage horaire, mais avec un enfant, ça change la donne. Est-ce qu'il décidera de lui-même de quitter les Aurors avant que Dahlia lui en parle ?
Mais... Même si Dahlia craint moins de retourner en Angleterre désormais, elle n'aura toujours pas envie de s'éloigner de ses ami·e·s, et travailler avec Clara ne sera pas le plus simple.
Je rêvasse qu'elle pourrait s'occuper de l'export vers le Royaume-Uni et l'Europe des livres édités par Clara. (J'ai oublié le nom de sa maison d'édition, je confonds avec le prénom de son fils Walter).
On verra bien.

Comme le dit Harry, l'acceptation de Lucius est une étape importante pour Dahlia. Elle aurait pu s'en passer, mais c'est sécurisant pour elle, rassérénant. Je suis contente pour elle. Le passé ne peut pas être réécrit, mais l'évolution de Lucius est intéressante et positive, et j'ai fini par être émue quand il lui dit qu'il préfère une fille vivante qu'un fils mort, ce dont Dahlia doutait fortement, et qu'elle lui liste toutes les attentes qu'il avait pour elle et auxquelles elle aurait failli.
Un père défaillant reste un père et au fond d'elle, en mémoire de leur attachement et des bons moments passés ensemble, elle s'en voulait au fond d'elle de ne pas accomplir ce que Lucius attendait d'elle.

Merci aussi de donner des nuances à Lucius. Il était fasciste et souhaitait la mise à l'écart ou la mort des Nés-Moldus, il s'est affidé à un Affreux Méchant et n'a pas protégé son fils, mais, à la base, il aimait D. sincèrement. (Il y a des fics où il maltraite Draco depuis l'enfance, je n'adhère pas à cette vision).

Ce n'est pas parfait, il reste des choses à dire comme l'explique Dahlia (d'ailleurs j'admire qu'elle soit autant au clair avec cela), et il restera probablement toujours une ambivalence entre elle et ses parents, une amertume et de la rancoeur, mais c'est déjà mieux.
Je me suis sentie moralement éreintée à la place de Dahlia, de passer par autant de stress et d'émotions successives, de dire enfin à son père une bonne partie de ce qu'elle endurait depuis si longtemps.

Merci à Perseus d'être un adorable petit loulou qui joue calmement à explorer son monde quand les adultes ont besoin de discuter, qui explose un muffin quand même pour faire bonne mesure et qui est naturellement mignon avec ses mimiques, ses petites mains et tout.

À bientôt pour la suite, merci d'écrire des textes toujours aussi passionnants et de grande qualité.

Réponse de l'auteur: Bonjour,

Oui, tu semblais avoir tiré un trait sur Lucius. Tu le penses incapable de se remettre en question ? Moi je trouve que dans les livres, au contraire, on assiste à pas mal de remises en questions implicites de Lucius Malefoy. Quand il revient chez lui après avoir fait de la prison pour constater que Voldemort a investi son manoir, a menacé son fils et que son "maitre" lui parle comme à un chien et lui prend sa baguette, je doute très fortement que Lucius ait les mêmes idées/positions/sentiments qu'au début. Mais bref.

La vie de Harry et Dahlia va changer sur bien des points oui, sur leur activité professionnelle et tout le reste. Vous verrez ça.

La scène finale avec Lucius est émouvante en effet.

Je pense que la plupart des gens ne comprennent pas du tout le personnage de Lucius Malefoy. Le mec s'est affilié à Voldemort quand il avait 20 piges et qu'il était un jeune fougueux en mal d'idéologie. Ensuite Voldemort est mort et Lucius a vécu tranquillement dans son manoir à élever son fils, sans Voldemort, juste à regarder grandir Drago. Le retour de Voldemort a niqué la vie de Lucius, à aucun moment il n'est content que son maitre revienne. Tout ça pour dire que oui, bien sûr qu'il aime Drago et je pense que Lucius se retrouve malgré lui entrainé dans la merde quand Voldemort revient, il ne l'avait pas prévu, il n'a pas réussi à protéger Drago mais les choses se sont précipitées pour lui. En plus il finit en prison assez vite. C'est un père de merde mais il ne faut pas tout mélanger. Comme tu dis, je n'ai jamais aimé les versions où il maltraite Drago, ce n'est absolument pas ça.

Dahlia est au clair parce que ça fait des mois qu'elle est en thérapie et parle de ça donc heureusement que ça porte un peu ses fruits quand même ^^ Et puis maintenant qu'elle n'est plus dans le déni et le refoulement, évidemment qu'elle a des trucs à leur reprocher, elle n'est pas débile.

Perseus ne parle pas et ne se déplace pas donc à cet âge, c'est quand même encore gérable et pas trop dérangeant ^^

A bientôt.

Laissée par : Martha le 27/10/2022 23:25 pour le chapitre Chapitre 29 - Avoir une fille
Salut !
Merci une fois de plus pour ce super chapitre.

J'adore les moments de bonheur familial dans le jardin, les questions de Louis qui me rappellent forcément quelqu'un, l'amitié entre Ron et Dahlia, la sérénité globale qu'il se dégage du début du chapitre. Tout en stressant un peu parce que j'attendais la tempête après ce calme un peu trop calme ^^.

Que Dahlia (sans son foulard à la Grâce Kelly -je l'imagine charmante dans ce style- ni ses lunettes noires) et Harry soient photographiés pour la presse people, cela me faisait peur au début de leur relation, mais avec les années j'avais écarté cette possibilité, je ne m'en inquiétais plus. Même si je m'attendais très fortement à ce que Narcissa retrouve Dahlia en Angleterre, je ne pensais pas qu'elle verrait sa photo dans la Gazette. Mais qu'elles se croisent par hasard en faisant leurs courses ou sur la plage n'aurait pas eu de sens : Narcissa vit recluse et elle a un Elfe de maison pour les courses.
Bref, je m'y attendais depuis le début du chapitre, je l'espérais depuis le début de la fic, mais la manière dont ça s'est déroulé m'a surprise quand même ^^
Ça ne m'aurait pas déçue que Dahlia ne revoie jamais sa mère, parce que tu le justifiais.
Mais de la même façon, tu semais régulièrement des pistes qui me semblaient converger vers ces retrouvailles, donc très bien.

Narcissa accepte et la respecte, après un long processus de souffrance, de culpabilité et de réflexion.
C'est plus fort que le retour de l'enfant prodigue à qui on pardonne sa gestion pourrie ou ses frasques parce qu'il est vivant, c'est le retour de l'enfant qui aurait pu se suicider parce qu'on ne lui avait pas laissé de place pour vivre, et qu'on a pleuré pendant des années.
J'imagine que Narcissa s'est fait des centaines de fois le film de : "qu'est-ce que j'aurais pu faire pour empêcher ça".
Je me suis demandé un instant comment est-ce que Narcissa avait trouvé la résidence de Harry et Dahlia, et puis je le suis dit qu'en étant archi motivée elle avait forcément trouvé un moyen.

Le passage des retrouvailles est vraiment génial, j'ai trouvé, il y a énormément de détails percutants, cohérents, remplis d'émotions variées. Je l'ai relu avec l'idée de commenter tout ce que j'avais apprécié, mais ça revenait à commenter chaque paragraphe ^^.
L'amertume, les reproches, la peur, la joie, le ressentiment, le soulagement, pfiou !


Le trajet en balais volant avec le bébé en écharpe de portage, je suis hyper fan !
C'est bien que Harry aille immédiatement voir Andromeda et explique tout, je suis soulagée.

Quand Andromeda a dit "Putain", j'ai entendu dans ma tête mon fils rétorquer : "c'est pas bien, tu vas aller au coin !".

Lucius. Rien à sauver chez lui. Ne mérite pas que je m'y attarde.

J'ai trouvé douloureusement ironique qu'Emily et Marilyn envient Dahlia pour ses parents. Pour être, rien qu'un peu, envieuses des parents Malfoy, il faut que leurs propres parents soient terribles. Ou bien ne prendre en compte que le rapprochement récent entre Narcissa et Dahlia.

L'histoire de Marilyn me fait froid dans le dos et bouillir de rage en même temps. Ce que lui ont fait subir ses voisins de dortoir l'a traumatisée et la hante, mais les raclures qui l'ont violée n'ont très probablement pas été inquiétées.

Par ailleurs, tu commences à nous indiquer quel type de relation elle souhaiterait, cette diversité est passionnante, et sans que ça fasse catalogue.

Merci de partager ce que tu écris, merci d'écrire avec constance dans l'excellence. (Ça rime avec vacances)

Réponse de l'auteur: Bonjour,

Oui, ça fait quand même du bien de les voir heureux.

Pendant longtemps Dahlia ne vient plus en Angleterre et ensuite, elle ne vient qu'à Noël chez les Weasley donc elle est à l'abri des photographes. Mais là, elle reste presque deux mois et elle sort à Londres donc le risque était plus grand. Et non, effectivement, je ne voulais pas que la rencontre entre Dahlia et Narcissa soit dûe au hasard. J'ai pensé cette scène dès le début, je voulais que Narcissa vienne chercher sa fille et vienne "se battre" pour elle.

Narcissa accepte et en effet, ça ne se fait pas d'un seul coup, elle sait que Dahlia est trans depuis longtemps maintenant, elle a eu le temps de penser la chose et de se faire des films comme tu dis. Peut-être a-t-elle fantasmé sur des retrouvailles imaginaires elle aussi. "Si je pouvais remonter le temps et la retrouver, qu'est-ce que je lui dirais ?".

Pour trouver l'adresse de Harry je voulais mettre une phrase qui expliquait mais j'ai eu la flemme ^^ Selon moi, elle a ordonné à son elfe "Trouve où Harry Potter habite" et il a obéi, genre comme Kreattur qui doit retrouver Mondingus.

Oui, beaucoup d'émotions dans ces retrouvailles ! Et c'est loin d'être fini.

Je ne pense pas que Marilyn et Emily envient Dahlia pour ses parents. Ce qu'elles envient, c'est la mère qui vient leur dire "Tu es mon enfant et je t'aime", c'est tout, elles voudraient que leurs mères fassent ça, pas qu'elles soient Narcissa Malefoy. Et nous croiserons en coup de vent le père de Marilyn et la mère d'Emily, vous vous ferez une idée sur la question...

Marilyn n'a jamais parlé à personne du viol en dehors d'Emily donc non, les trois jeunes n'ont jamais été inquiétés, comme la plupart du temps.

Merci pour ta review !

Laissée par : PititeCitrouille le 25/10/2022 00:09 pour le chapitre Chapitre 29 - Avoir une fille

Re !

Bon je t'avoue j'ai lu un petit peu en diagonale le début, je suis comme Dahlia, j'aime les vacances mais j'aime bien quand ça se finit aussi, et j'aime bien la famille pour certaines circonstances seulement et très modérément les enfants qui courrent partout.

C'est pour ça qu'en général j'accroche pas trop à la next-gen en général, ça me déprime complètement de voir qu'à la fin de HP tout le monde est bien gentiment casé. Genre Ginny qui a un caractère de feu et qui est joueuse de Quidditch, trois enfants ? Hermione, grande liseuse de livres, qui a défendu des elfes de maison à quatorze ans, qui dit clairement dans le 7 qu'elle en a marre d'être celle à qui incombe toute la charge mentale des déplacements (cuisine, protection de la tente, etc...) bref un esprit a priori épris de liberté dans un monde en carcan, mariée et deux enfants ? Fleur qui parle dans le quatre du raffinement de Beauxbâtons, des nymphes qui chantent, prête à sacrifier ce petit côté chic pour vivre loin de tout, y compris de sa soeur qui est la personne qui est la personne qui lui tient le plus à coeur au monde si en croit la deuxième épreuve ?

J'ai l'impression de revoir tout ça en balayant le début. Et ça s'arrange pas pour Hermione, les dossiers en vacances ça ne sent pas bon pour la suite de sa vie, tant qu'à parler de santé mentale.

Bref, ce qui était assez inattendu c'était évidemment cette arrivée de Narcissa. Je suis comme Harry j'ai vraiment du mal à concevoir la chose. Tu décris très bien les tiraillements de Dahlia, évidemment que tout est ambivalent et que la digestion de cette cascade de révélations est lourde. Mais enfin, Narcissa, quoi... C'est vrai que dans le 6 on voit qu'elle tient à Drago (utilisation volontaire de ce prénom pour parler de la personne qu'elle projette sur son enfant), mais enfin d'une façon qui ferait hurler les services sociaux (bonjour, oui je protège mon fils en allant chercher un mercenaire pour faire le sale boulot au cas où il y arrive pas... excuse pas très convaincante). Elle tient donc, je disais, à cette sorte de projection fantasmée d'héritier qui endosse les héritages croisés Black-Malefoy sans sourciller et qui respire la magie noire en arborant fièrement les valeurs rétrogades de la maison, et qui ne souffre pas l'échec.

D'ailleurs, indépendamment des idées politiques nauséabondes et des moyens ignobles employés pour arriver à ses fins, c'est quand même extrêmement problématique en général pour un parent de ne pas accepter l'échef de ses enfants, et de penser en sus que l'échec d'un enfant entaille sa propre réputation à soi en tant que parent. Pour moi, c'est du faux sur toute la ligne ; c'est justement une faillite en tant que parents de penser ça de ses enfants (je fais certes des grands discours, mais j'ai aucune idée d'à quel point c'est difficile d'élever un enfant, c'est toujours facile de parler "valeurs et parentalité" du fond de son canapé...).

J'ai donc lu avec intérêt ce déroulé des retrouvailles, c'est une vision des choses qui se justifie au fil du texte, c'est sûr, même si j'ai du mal après tout ce qu'on sait des Malefoy dans les années 90 au moins. Je pense que les chapitres suivants vont permettre d'approfondir cette nouvelle relation entre Dahlia et ses parents.

Marylinn ouille ouille ouille. Tu répètes plusieurs fois qu'elle a les cheveux roux, je ne sais pas s'il y a un indice dedans (à vrai dire je ne me souviens plus de la description initiale du personnage), mais j'ai relevé le "plus maigre que jamais"... J'espère pas une anorexie ou une dépression ou quelque chose comme ça pour elle aussi... Ce qui malheureusement serait bien crédible étant donné ce que tu nous laisses entrevoir de sa vie terrible. Tu vas nous montrer des pans de l'histoire de chacun des amis de Dahlia, comme une sorte de galerie de portraits de façons diverses de vivre son soi-même dans une société pleine de préjugés et d'intolérence ?

Allez je finis sur une note positive, Emily dans l'associatif, décidément quelle reine, elle ne déçoit jamais (elle a un retourneur de temps intégré pour faire tout ça ou quoi ? ceci dit, nous avons, nous lecteurs, des raisons de penser qu'elle a une organisation largement plus efficace que la moyenne).

Pitite Citrouille

 



Réponse de l'auteur: Je ne suis pas non plus très friande des codes normés que JKR nous impose dans son "19 ans plus tard" et je m'en écarte bien souvent. Je suis assez d'accord que la vie d'Hermione ne cadre pas trop avec ce qu'elle est quand elle est enfant mais c'est pas non plus très surprenant, les gens se rangent bien souvent dans les tranchées creusées par la société donc ça ne me choque pas non plus. Et bon, la grande majorité des gens a des enfants donc je ne vais pas non plus virer totalement cet aspect de mes histoires. Et puis je t'avoue que les personnages d'Hermione, Ginny et Fleur m'intéressent très peu donc je me fous un peu de ce qu'elles font une fois adultes ^^

Hermione n'est pas en vacances, elle va juste passer un dimanche à la plage.

Je pense que Narcissa et Lucius Malefoy aiment leur enfant mais qu'ils sont dépassés par ce maitre qu'ils ont décidé de suivre bêtement quand ils étaient jeunes et qui revient pour foutre leur vie en l'air. Je doute que Narcissa en ait quoi que ce soit à foutre de l'"héritier", ça c'est plutôt Lucius ! Et nous ne sommes plus dans les années 90. La guerre est finie depuis longtemps, les Malefoy ont connu le truc le pire qui soit : leur unique enfant s'est suicidé. Ils ont eu le temps d'y penser, d'y repenser, de souffrir et de se détester. Tu crois vraiment que Narcissa va accueillir Dahlia comme elle l'aurait fait autrefois ? Sérieusement... La perte d'un enfant, ça peut changer les gens. D'autant que ça fait maintenant des années qu'elle a capté que son enfant était trans, elle a eu le temps de digérer la chose.

Je n'ai pas très bien compris ce que tu voulais dire sur l'échec des enfants. Je n'ai pas souvenir que Lucius et Narcissa reprochent à Drago d'avoir échoué quelque part dans les bouquins.

Je répète que Marilyn est rousse parce qu'elle est rousse, tout comme Emily est brune et Dahlia blonde, y a aucun indice là-dedans, c'est juste ses cheveux quoi ^^ Et il n'y avait pas de description initiale du personnage donc normal que tu ne t'en souviennes pas ;) Je ne sais pas si elle est anorexique mais Marilyn n'a jamais été heureuse et bien, de toute façon. Je pense aussi que sa minceur c'est pour avoir un corps plus "féminin" ou du moins plus neutre.

Je vous montrerai l'histoire d'Emily, d'Andrew et de Marilyn, en effet. Parce que c'est avant tout une histoire sur la transidentité et qu'il est important de montrer diverses formes et expressions de la chose. Comme tu dis, l'histoire d'Hermione et de ses gosses m'intéresse peu, l'histoire des personnages trans que j'ai créés m'intéresse beaucoup plus. Il y a mille façons d'être trans, de le vivre, de l'exprimer, d'en souffrir, d'en être fier et de parvenir à être en paix avec soi-même. C'est ce que je veux montrer.

Emily était dans l'association trans après avoir démissionné de la MIA, à l'époque où elle rencontre Dahlia puis Marilyn, soit quelques années avant que Harry n'arrive à NY pour la première fois. Je ne vois pas pourquoi tu parles de retourneur de temps...

Laissée par : PititeCitrouille le 24/10/2022 23:38 pour le chapitre Chapitre 28 - Une bonne mère

Re !

Je ne sais pas si c'est parce que le sujet me tient vraiment à coeur ou si c'est la construction du chapitre en lui-même, mais c'est je crois mon chapitre préféré de ta fic.

A un moment j'avais l'impression que ça allait 'trop' vite et puis avec les marqueurs temporels et l'enchaînement des séances, finalement on se retrouve bien dans la temporalité de ce genre d'étape dans le soin. Au début, même avec indécision, c'est vrai que c'est dur (pourquoi chuis là moi ? j'ai rien à dire moi ? Enfin si mais par quoi commencer, elle s'en fout la dame en face non ? HAHAHA que nenni). J'avais peur au début aussi que Dahlia ait été un peu trop forcée et que ça ne soit pas profitable (il y a un juste milieu entre se faire un peu traîner par ses proches parce que de toute façon on n'a pas la force, mais on sent au fond de soi que quand même le conseil est pas trop mal, et ne pas du tout avoir envie de se soigner).

Et enfin j'avais peur que la psy soit du genre "expliquez moi votre lien avec votre mère" (ça d'accord) mais après "est-ce que votre transidentité n'est pas la concrétisation d'un lien oedipien avec votre mère mmmmmmmm ?" (instant prévention : irl ce genre de phrase doit impliquer LA FUITE. Freud a peut-être révolutionné la pensée philosophique mais un tour rapide sur wikipedia nuancera toute l'importance donnée à la psychanalyse, théorie qui a quand même une conception très très très moralement condamnable de l'inceste -> rien que pour ça, LA FUITE).

Mais dans son lot de malheurs, Dahlia est tombée sur Anderson qui est une personne compétente : suggérer des pistes de réflexion, poser des questions pertinentes et au bon moment, détricoter les noeuds dans le cerveau avec intelligence en mettant le doigt sur les détails apparemment futiles... Quand on a un besoin incompressible de se décharger, quel soulagement de rencontrer une telle professionnelle ! Ca ne résout pas une dépression en un clin d'oeil, mais dès les premiers instants, il y a ce côté "ça va un petit peu mieux mine de rien" et dans une dépression c'est vraiment un rayon de Soleil. Ainsi, ça ne m'étonne pas qu'il y ait des moments de calme après déjà quelques séances.

Dès la phrase "elle avait l'air de s'en foutre totalement" j'ai un peu souri, oui ça fait du bien quelqu'un qui s'en fout car quelqu'un qui s'en fout, c'est pas quelqu'un qui ne t'écoute pas, c'est juste quelqu'un qui ne te juge pas. Et c'est le bon cadre pour tout ce que Dahlia aura à dire.

Bien sûr la thérapie n'est pas finie, mais c'est bon, Dahlia a l'air d'y accrocher, donc c'est dans les bons rails, et ça me rend heureuse pour elle. Est-ce que dans ta conception du monde des sorciers, ils ont des potions pouvant se rapprocher de nos antidépresseurs et autres médicaments moldus ? Ca ne fait pas des miracles mais ça peut aider au début pour un petit coup de boost chimique le temps de s'habituer à sortir du lit, sans remplacer ce soin essentiel qu'est la thérapie évidemment. Si Dahlia était moldue (avec des si on refait le monde certes) je me dis que ça aurait été quelque chose qui aurait pu lui être prescrit de manière crédible.

Bref, un chapitre essentiel pour Dahlia mais aussi pour ce site. Il y a un côté didactique exceptionnel car ce n'est pas non plus une leçon "comment chercher son psy en trois clics", mais presquz tout comme, et c'est beau je trouve de montrer l'avant de la chute, mais aussi l'après. C'est porteur d'espoir mais aussi très concret, et ça mève un peu tous les tabous. J'ai vu en passant une de tes réponses aux reviews, oui les amis ça aide à faire un cadre sympathique, mais enfin ils ne sont pas pros de santé d'abord, et puis il y a trop d'affect avec les gens qu'on aime...

Merci pour ce bijou de prévention,

Pitite Citrouille



Réponse de l'auteur: La thérapie de Dahlia avance vite parce que le refoulement est léger et que les souffrances sortent vite. Je ne pense pas qu'elle soit forcée à y aller (comme si Hermione pouvait forcer Dahlia à faire ça) mais qu'au contraire, elle attendait que quelqu'un lui donne un coup de pouce comme ça.

Je ne suis en revanche absolument pas d'accord avec ta remarque gratuite sur la psychanalyse. Je doute fortement qu'un "tour rapide sur Wikipédia" suffise à comprendre toutes les subtilités de ce courant théorique, courant qui a été vulgarisé n'importe comment et complètement déformé dans la pensée populaire. Des psychanalystes transphobes, il y en a surement, tout comme il existe bon nombre de psychiatres transphobes qui sortent des horreurs aux patients qu'ils sont censés soigner. Ce n'est pas la psychanalyse qu'il faut fuir mais les imbéciles et ils sont partout. Et la psychanalyse n'a jamais dit que c'était normal pour des parents de violer leur enfant.

Dahlia "tombe" sur une psy compétente, oui, évidemment. Je n'allais pas en plus, après tout ça, lui infliger une thérapie de merde, quel intérêt ?

Par contre, dans une thérapie, ça va très rarement bien "dès les premiers instants", bien au contraire et Dahlia va d'abord encore moins bien avant d'aller mieux.

Non, je n'ai aucune envie que Dahlia aille mieux en prenant des substances psycho-actives qui donnent une sensation de bien-être factice. Je ne veux pas spécialement promouvoir ça. Ce qui lui faut, c'est une thérapie ! Et elle arrive à sortir du lit, c'est pas ça le problème.

Merci pour les compliments !

Laissée par : PititeCitrouille le 24/10/2022 23:07 pour le chapitre Chapitre 27 - Perseus

Coucou,

La vie de Dahlia ne pouvait qu'inéluctablement la mener à une bonne grosse dépression ou un bon gros trouble anxieux. A force de se barricader et avec les petites choses malgré tout plutôt heureuse qui lui sont arrivées (se trouver des bons amis, fonder un foyer et une famille par choix et avec l'homme qu'elle aime, avoir le métier qui lui plaît, parvenir à s'affirmer en tant que femme...), elle repoussait sans cesse l'échéance, c'est sûr.

L'arrivée de Perseus est donc le point de bascule. J'avais sincèrement très peur pour elle, mais comme tu as dit dans une réponse à l'une de tes reviews que tu avais déjà pas mal de chapitres d'avance, je me suis dit qu'elle n'allait pas décider de partir et je me suis un peu accrochée à ça.

La description de la dépression est terrible mais si juste, justement. Les réactions de l'entourage, un mélange d'incompréhension et d'empathie, sont bien menées je trouve, puisque Dahlia trouve toujours le moyen d'en faire des prétextes à broyer du noir et culpabiliser et se disputer avec les autres même si elle ne le veut et ainsi de suite dans cet horrible cercle vicieux. Oui, cette description de dépression, c'est exactement ça.

Et toujours cette grande franchise d'Emily qui me fait marrer, de ce rire mi-c'est drôle mi-elle a touché en plein de le mille.

Pitite Citrouille

Instant prévention dépression : j'en profite parce qu'il ya des jeunes qui traînent sur ce forum, et perso j'ai appris tellement de choses ici, que je pense pas que ça soit inutile : les signes cliniques de la dépression sont particulièrement bien représentés dans ce chapitre, ainsi que les modifications du rapport aux autres et du rapport aux activités censées apporter du plaisir ou de la joie. Si en lisant, vous vous dites que quand même, vous vivez les mêmes émotions que Dahlia, pensez au message d'Hermione. Pas besoin d'avoir vécu des trucs aussi horribles que Dahlia pour avoir besoin de se faire aider. Il n'y a pas de gradation dans le désespoir, et de multiples causes, pas toujours évidentes, souvent inter-dépendantes. Courage à vous <3

 

 



Réponse de l'auteur: Bonjour,

Oui, elle avait de gros risques de faire une dépression post-partum. Tu avais peur qu'elle décide de partir ? Pour aller où ? Je ne vais quand même pas écrire une histoire où elle abandonne son bébé, ce serait hyper transphobe !

J'ai fait des études de psychologie, j'ai une maitrise et j'ai longtemps voulu être psychologue avant de m'orienter ailleurs. C'est sans doute pour ça que je connais bien les signes cliniques d'une dépression, les mécanismes d'une thérapie et tout ce qu'il y a autour :)

Laissée par : Martha le 17/10/2022 21:39 pour le chapitre Chapitre 28 - Une bonne mère
On arrive vite au lien avec Narcissa et à la définition de la bonne mère.

Très efficace, bien construite et très claire, très didactique et agréable à lire cette thérapie :-)
(Tout ça ^^)
Merci de permettre à Dahlia d'en bénéficier.

Oh. Je n'avais pas pensé à ça. La peur que Perseus ressemble à Dracpo. Ce été différent si le bébé avait été une fille.

"Il lui manquait de s'aimer elle-même" excellente et touchante synthèse

"Et que faisaient vos parents quand Voldemort vous ordonnait de tuer ou torturer ?" -> on y vient ! Je veux dire, en tant que lectrice aguerrie de fanfics HP, c'est un aspect important de l'histoire des Malfoy que je trouve trop souvent négligé ou complètement occulté : les parents de Draco ont échoué à le protéger, ils ont préféré sauver leur propre peau en léchant les bottes de Voldemort et en mettant en danger la vie de leur fils, plutôt que de le protéger quitte à mourir comme les parents de Harry.
Merci de mettre ces aspect dans cette fic.

Tellement soulagée que Dahlia aille mieux.

Ces moments où Perseus exulte de bonheur en agitant les bras et jambes après s'être fait embrasser ses joues de poupon par sa maman, c'est adorable ! Les quelques minutes par jour où le bébé est adorable, qui permettent au parent de survivre :-p

Le lemon de retrouvailles était bien, mais je stressais toute seule de peur que les ébats soient gâchés par une giclée de l'air intempestive et poisseuse. Heureusement Harry n'a pas trop touché les seins de Dahlia, ouf, on a été épargnés.
J'étais heureuse pour eux, et soulagée que cette étape vers la guérison de Dahlia soit franchie.

J'aime toujours les détails réalistes comme les arrangements pour louer une maison de vacances à des Moldus.

Bon, après la séquestration avec menaces de mort, la guerre, la dépression, et j'en passe, le "ça ne pouvait pas être pire", alors qu'on a passé un chapitre entier à casser des pains de sucre sur le dos des Malfoy et que notre petite famille va passer de calmes vacances dans la campagne anglaise, je ne le sens PAS du tout.
Mais bon, comme je t'ai dit, on verra dimanche prochain ! (Ou lundi pour cause de vacances ^^)

Réponse de l'auteur: Bah elle vient d'être mère donc faudrait être une psy bien nulle pour ne pas rapidement aborder la question de Narcissa.

Pour moi c'est évident qu'elle se projette complètement sur son fils, avec tous les traumas qui vont avec...

Oui effectivement, les parents Malefoy ont abandonné leur enfant, difficile d'oublier ça ! C'est un thème qui revient dans toutes mes fics, forcément, on ne peut pas y échapper.

"Les quelques minutes où le bébé est adorable" : toujours aussi déprimant ce genre de remarque, à se demander vraiment pourquoi vous faites vos gosses mais bon, ce n'est pas mon problème je suppose !

Mdr, merci d'avoir gâché le lemon, ça me dégoûte vraiment ce genre de chose. Je suis donc dans la team d'Emily qui ne veut surtout pas assister à tout ça !

Oui, la suite à découvrir bientôt !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.