S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Reviews pour Le Temps est à Mère

Laissée par : Strix le 27/04/2024 13:33 pour le chapitre 33. J'ai infiniment besoin de votre tendresse, Maman chérie, ma petite Maman

Salut ! J'ai enfin fini de lire les 33 chapitres que tu as déjà publié donc je te laisse quelques impressions au passages sur tout ce que j'ai lu (j'essaierai de le faire plus régulièrement quand tu commenceras la publication d'HP2). Alors voilà...

Déjà, bravo !!! Je n'imagine même pas le travail que cette fic doit représenter ! Entre les recherches, l'écriture de ces longs chapitres, la planification... Ça doit prendre beaucoup de temps et le résultat est à la mesure de ce travail ! 

Ton texte est un incroyable ! J'adore l'histoire pour tellement de raisons !

Déjà, le postulat de base...❤️ Lily (et James mais je l'aime moins) qui survit, tout en restant dans le canon, je dis oui ! Après avoir réfléchi à comment après la lecture du résumé, après m'être cassé la tête pour comprendre l'histoire du Retourneur de Temps, ça m'a rendu si contente ! (Bon après j'ai encore réfléchi et j'en ai conclu qu'ils mourraient pendant HP7, voire pendant la bataille de Poudlard vu que a- pas après puisque Harry voit leur fantôme dans la Forêt et b- pas avant car vu comment tu aimes ce personnage, je présume que tu retarderas au max leur mort puisque tu peux le faire en toute impunité vis-à-vis du canon)

Ensuite, j'adore ton interprétation des personnages, qui est super originale (surtout pour James) ! Si Lily a peu changé vis-à-vis des autres fics qu'on peut lire sur elle, James... Ben, d'habitude, c'est un passionné de quidditch prétentieux et pourri-gâté alors que là, c'est un gynécologue plus ou moins dépressif. Ça change, et plutôt en bien ! J'aime beaucoup leur relation aussi, pas idéalisée du tout. 

Après ton histoire est vraiment cool, avec plein de rebondissements, l'exploration de différentes familles Sang-pur (celle des Malefoy est vraiment super bien creusée). J'adore toute la partie à Paris avec la quête des différentes parties de la Pierre (par contre je n'ai pas trop compris pourquoi Nicolas Flamel meurt au début de HP1... Il n'est pas censé mourir à la fin du tome ?) et avec tous les "rejetés" du monde magique. 

Le fait que tu aies abordé toutes ces thématiques autour de la santé mentale est très intéressant, ça m'a appris beaucoup de choses et ça ajoute de la profondeur aux personnages tout en se sensibilisant. Le chapitre du point de vue de James est très fort, et très émouvant, c'est puissant, d'autant plus que ça change de la narration des autres chapitres. 

En plus cette fic est à la fois pleine de mélancolie (Marlene et Mary...) et d'espoir (la fin de ce chapitre, c'est si mignon d'imaginer les parents de Harry venir le voir quand il est encore dans les pommes...). 

Bref, J'ADORE ton texte,il y a tout dedans, des péripéties, des personnages incroyables, de l'espoir, de la tristesse, des infos que plein de choses, des vieilles familles sorcières (oh j'ai oublié, la relation entre Lily et Dobby est si chou !), c'est dense, c'est travaillé, pfiou encore une fois j'adore et quand tu commenceras la publication d'HP2, je serais là !

Merci d'avoir écrit ce texte si incroyable ❤️

Strix 

PS : mention pour les noms de chapitres en forme de citation, ça rajoute un charme au texte...



Réponse de l'auteur:

La première fois que j'ai vu cette review, j'ai été très sincèrement touchée (au point que j'ai failli verser une larmiche) que quelqu'un.e ait pu arriver à finir tous ces chapitres en aimant cette histoire ! Merci immensément à toi ♥

Ainsi je suis très enthousiaste et ma réponse sera au moins aussi longue que ta review !

Il me reste moins de cinq chapitres (disons que j'en ai 5 "non-finis" mais tous commencés) pour HP2, après il y a un grand vide de non-rédaction et j'ai déjà 8 chapitres une partie plus lointaine :) En fait j'ai le fil de l'histoire, des saynètes, des moments, des trames de vie, des personnages, etc. Le seul travail que je fais consiste majoritairement à me rendre compte qu'un headcannon qui n'est que dans la "head" n'a pas forcément une superbe cohérence spatiale et/ou temporelle donc je m'attache à soigner mes transitions entre différentes scènes (j'ai relu ma partie HP1 entièrement pour compter les nuits passées à Paris parce que j'ai transpiré quand je me suis rendue compte qu'il y a sept nuits et pas six dans une semaine, tu vois, ce genre de choses qui agacent une fois qu'on est au courant). Mais ce qui prend le plus de temps, c'est juste d'écrire hahaha.

Alors je n'ai pas osé trop le dire au début dans l'histoire parce que j'étais un peu timide (hihi), mais je l'assume un peu plus loin dans l'histoire finalement (ça fait deux ans et plus que j'écris, j'ai grandi XD), là où Lily change beaucoup d'autres fics (je crois, du moins ce sont deux choses que je représente chez elle parce que ça me manquait de ne pas l'avoir lu ailleurs) c'est qu'elle est scientifique de sciences physique/maths (dans beaucoup de fics elle est assez axée sur le soin à l'autre, la médicomagie ou les potions à but médical, je voulais d'une Lily dans un domaine stéréotypé masculin, dans les sciences dites "dures", en tout cas fondamentales), et qu'elle vient d'un milieu ouvrier assez politisé. Pour ce dernier point je voulais amener la question sociale en même temps que la question sociétale (qui existe beaucoup en fics, et c'est super chouette) parce que je pense que les deux sont assez indissociables finalement.

Oui James il a changé hein ^^ je ne suis pas particulièrement fan de lui dans la saga, mais je voulais genre tellement qu'il soit à la hauteur de Lily, j'ai élaboré tout un petit monde ensuite. Mais bon, il faut que chacun.e garde ses/des défauts donc il reste arrogant (mais pas prétentieux ? je ne sais pas si la nuance se saisit ?) et je n'ai pas encore trop parlé de ses parents mais oh la la si pourri gâté encore, parce que mon Euphémia et mon Fleamont sont gentils et insupportables en même temps (en tout cas, pour moi). Oui, je voulais représenter une histoire d'amour pas très conventionnelle, que même indépendamment des circonstances, entre eux ce ne soit pas toujours 100% rose, que chacun.e ait son indépendance, etc. Je n'ai pas d'expérience irl en la matière mais le schéma hétéronormatif qu'on voit partout me questionne / rebute donc j'ai sorti la normativité de l'affaire (en tout cas j'espère). Lily bisexuelle n'était pas prévue d'ailleurs, mais parfois il y a des choses que je vois irl qui me donne urgemment envie de rajouter des petits détails ; l'an dernier j'ai appris ce qu'était la demi-sexualité et James tombe tellement bien dedans (aussi je crois que ça change un peu ? J'en avais un peu marre des schémas où l'homme est "sexuellement expérimenté" et la femme pas du tout, comme si tout cela avait un sens d'ailleurs ?).

Pour Nicolas Flamel... Oups... En fait la dernière fois que j'ai eu les livres dans les mains, j'avais dix ans. Ensuite, mon headcanon a continué, et puis des détails de l'histoire de base se sont effacés au profit d'aspects que je développais dans mon headcanon en croisant avec d'autres livres ou d'autres choses de mon "univers personnel". Avant d'arriver sur HPF je n'étais pas au courant de la transphobie de JKR, ça m'a bien coupé l'envie de me replonger dedans, je préfère me dire que le rêve, les headcanons des un.e.s et des autres, c'est bien mieux comme ça, et je furète toujours avec grand plaisir sur les fanfics. Bref tout ça pour dire : binh je croyais que Nicolas Flamel mourait au début de l'année et je n'ai pas vérifié cette information. De manière générale je n'ai pas vérifié grand chose. Par exemple j'ai appris récemment que l'affaire du Saule Cogneur entre Sirius et Severus était en 5ème année. Je me suis construit mon headcanon sur le fait que c'était en 6ème année... J'ai appris à me détacher des micro-contrariétés que le vrai canon pourrait poser à mon headcanon XD

Oui c'est vrai que la santé mentale c'est un sujet... J'aime bien l'aventure, les choses épiques, mais je préfère encore quand les personnages sont humains (par exemple, dans le Seigneur des Anneaux, on traite de la nourriture, du sommeil et des douches des personnages, c'est tellement réaliste, et on voit que Frodon n'est pas un héros super fort). C'est sur ce genre d'images que j'ai voulu partir. Et puis c'est une thématique à laquelle je suis très sensible, alors j'ai voulu aussi me faire réfléchir, me faire avancer en écrivant ces personnages qui parfois ne vont pas très bien, pour tout un tas de raisons. Dans HP2 je parlerai davantage du trouble d'anxiété généralisée ; après ça sera plus tranquille (il y aura beaucoup d'espoir à la fin de HP2).

Je te laisse deviser sur la suite des événements [emoji deux yeux]. C'est trop choupi. Rendez-vous dans quelques ... mois... années... (je réduis au max promis) pour le verdict [rire satanique].

La vraie vérité c'est que je n'ai aucune inspiration pour les titres de chapitre XD

J'ai répondu un peu linéairement mais surtout, surtout, le point qui doit ressortir c'est que j'ai été incroyablement heureuse et émue de lire ta review, de lire qu'on pouvait s'attacher à ce grand et petit en même temps bout de moi, de mon univers, au-delà de mon headcanon, mes centres d'intérêt, mes passions, mes colères, mes doutes et mes espoirs en même temps ! Tout n'est pas de moi mais tout, que je l'ai vécu, lu, entendu, entr'aperçu ou vu, autour de moi ou dans le monde, vient de quelque chose qui partait de quelque part et m'a touchée. Alors je suis d'autant plus émotionnée du partage ♥

C'est moi qui te remercie ♥

Piti

 


Laissée par : Sifoell le 30/10/2023 01:24 pour le chapitre 6. Le temps des secrets

Oh, je n'ai pas trouvé l'identité du voleur des tableaux ! C'est étrange, en plus, qu'il puisse accéder au Manoir des Potter ? Vu les protections que Lily a du passer la première fois, quand elle était déjà Rosamund...

Ivy me paraît super intéressante ! J'ai eu des vibes de Tonks à un moment, mais je me disais que l'écart d'âge était trop grand, et qu'elle ne doit être qu'une adolescente, donc ça ne collait pas. Elle a une personnalité et une histoire touchantes aussi. Mais c'est étonnant qu'elle fréquente Madame Figgs si c'est une Moldue. Ce serait une Cracmole aussi ? En tout cas, Lily semble penser qu'elle est Moldue.

J'ai bien aimé que Lily reprenne Dudley (attention, d'ailleurs, tu l'as appelé Dursley un peu partout ;) ), en lui expliquant pourquoi il ne devait pas se comporter comme ça avec l'autre petit garçon. Je suis admirative d'ailleurs de la distance avec laquelle elle assiste à la scène et observe son fils.

Brrrr, ce que tu dis d'Athénaïs et Bellatrix est terrible... Mais je trouve cela cohérent avec ce que tu développes, le silence qui se tisse et personne qui n'en fait rien, tout en soupçonnant quelque chose.

Je fais une pause, je vais aller voir tes OS demain.

A demain :)

Sif.

 



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell,

Héhéhé plusieurs indices ont été dissumulés dans ce chapitre (et le précédent également) pour mieux comprendre qui est le voleur de tableux d'une part et Ivy d'autre part. C'est très amusant de voir en review que ça a l'air de marcher alors que c'est teeeeellement une toute petite chose de cette gigantesque fic. Au départ j'étais dubitative sur mes propres explications ("mon univers ne ferait pas un roman bien construit")... Peut-être pas trop, finalement ! J'adore tes théories ! En tout cas, tu as raison, Ivy n'est pas Tonks. Mais il faut regarder les similitudes les moins évidentes... Et voir les choses en miroir peut-être ?

Oh merci pour la faute je l'ai reprise un peu partout... Et résisté à l'envie de réécrire certains passages XD

Je trouve notamment la scène avec Dudley maladroite, parce que je ne savais pas comment l'écrire. Ensuite, j'ai pensé que Lily ne savait effectivement pas comment reprendre un enfant de quatre, cinq ans puisqu'Ernie est plutôt sage, donc, ça pouvait fonctionner ! (En fait, c'est moi qui ne sais pas comment on reprend un enfant...).

C'est un caractère qu'il est possible d'avoir, d'assister à des scènes très dures émotionnellement en restant d'apparence stoïque, alors que ça bout à l'intérieur. C'est peut-être un genre de timidité, ou alors une façon qu'ont les personnes sensibles de se protéger des autres. De stoïque il n'y en a que l'apparence...

Athénaïs et Bellatrix sont deux personnages que je ne développerai pas dans cette fic, peut-être dans d'autres un peu plus dures, ou alors je trouverai une façon de tourner ce que je veux dire. Ici c'était surtout pour en parler un peu, poser mes petites sources (je ne veux pas dire que je fais de la fic engagée, parce que je ne l'ai pas pensé de moi-même, mais j'admets vouloir parler intentionnellement de sujets graves et de la façon la plus juste possible). Elles réapparaissent dans quelques chapitres du prologue et après on les verra donc moins. Tu fais très bien de relever ce sujet du silence...

Merci beaucoup à toi pour ta lecture ♥

Piti


Laissée par : Sifoell le 30/10/2023 01:03 pour le chapitre 5. Je déconstruis la fille que j'ai été

Coucou Pitite, je reprends ma lecture avec une review au fil de mes ressentis !

J'aime bien la découverte de ce nouveau corps de James en féminin, qui devient le sien, et comment son esprit erre à imaginer les Maraudeurs, puis certaines personnes de sa famille en un gender swap.

Ooooh, le patronus qui permet à Lily d'écouter ! C'est super comme magie ! Cela me fait penser à une version 2.0 de celui de Kingsley qui a averti les Weasley de la chute du Ministère !

Vernon est odieux. Et l'idée du chantage "je m'en vais avec Dudley si Harry apprend pour les sorciers" ne m'étonne pas du tout de lui. C'est très dans son caractère, je pense. Je trouve d'ailleurs super touchant que Pétunia et Lily aient correspondu toutes les deux, sans forcément le dire à leurs maris (ou du moins à Vernon). Parce que pareil, cela ne m'étonnerait pas non plus que Pétunia soit très soumise à son mari et fasse cela dans son dos, pour maintenir quand même un lien avec sa soeur.

Oh, c'est touchant que Hortensia lui fasse des révélations sur son mari, sa résistance, le fait qu'elle se sente en confiance avec Lily qui ose prononcer le nom de Voldemort... Et je comprends tellement la jalousie que ressent Lily en voyant la jeune maman avec son petit garçon...

Oh, la vache, le débriefing de la mort de Mary !!! Il est d'une violence ! Dans mon esprit, Alastor ne sait pas être empathique, enrober ses mots d'un peu de douceur, en tout cas, c'est comme ça que je l'ai écrit, en bougon qui a bien roulé sa bosse et qui est un ennemi très important et redoutable pour les Mangemorts. La description de Lily roulée en boule après la mort de Mary déchire le coeur...

Il me tarde de lire la suite !

 



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell !

Ouiiii en fait j'ai toute cette idée qui consiste à me dire que si la socialisation selon le genre n'existait pas (si on considérait hommes et femmes de la même façon, et petites filles et petits garçons aussi surtout), peut-être qu'au fond, on se moquerait vraiment beaucoup des notions de sexe et de genre lorsqu'on parle aux gens (parce qu'en vrai, à comparaison dans la nature, on n'a pas un si gros dimorphisme sexuel que ça, rien que pour commencer la réflexion). En attendant, conditionné par ça, on a une part de nos goûts et de nos asîrations qui viennent de ce qu'on nous inculque en fonction de notre sexe réel ou supposé, donc c'est sûr qu'on n'a pas les mêmes chances dans la vie, alors qu'au départ ce qui détermine notre sexe est complètement aléatoire ! C'est un paradoxe qui parfois m'exaspère et parfois me rend lasse.

Lily est assez forte en sortilèges et en physique magique, et quitte à délaisser peu à peu les autres matières, elle se spécialise doucement mais sûrement dessus. Il faut que ça soit crédible (elle est certes tèrs très très forte) donc l'apprentissage se fait au fur et à mesure. Notamment j'imagine qu'elle sait déjà comment faire le patronus comme Kingsley, qu'ils l'avaient déjà lors du premier Ordre, pour base de travail.

Vernon est un personnage odieux et en plus, Harry est victime de maltraitrances infantiles donc j'ai aussi pensé à pourquoi personne n'alerte les services sociaux (bon, ok, jusque-là, crédible avec ce qui s'observe irl) mais même en dehors de la protection, qu'à ce stade seuls Dumbledore, Pétunia et Lily à moitié ont compris, pourquoi ça s'est passé ainsi ? L'explication sur les Horcruxes me satisfait moyennement parce que Hermione et Ron vivennt h15 environ et h24 avec lui lors de l'année scolaire et il ne se passe rien d'imputable à l'élément Horcruxe. En plus on voit avec Ginny et dans le 7 ce que ça fait réellement que d'être accaparé. Enfin, laisser cette théorie... donne raison à Vernon sur le fait que la magie est dangereuse et fataliste pour les Moldus, et puis expliquer c'est une chose, mais excuser c'en est une autre... Bref je ne suis pas satisfaite donc j'ai essayé de travailler le couple Dursley. Pétunia a une relation très compliquée avec sa soeur mais aussi avec son mari, je l'imagine prête à tout pour avoir l'apparence désirable socialement de la famille parfaite, surtout avec son origine sociale. En fait je crois qu'elle n'est plus amoureuse de Vernon depuis un bout de temps déjà, c'est plus l'habitude qui doit parler, et surtout garder la face... Car elle n'a plus de famille côté Evans. Mais elle reste détestable aussi !

On a le même Alastor... Mais comme tout le monde haha ! (Traumatisme général depuis la fouine du tome 4, alors que ce n'était même pas lui ? XD)

Piti

 


Laissée par : Sifoell le 26/10/2023 01:09 pour le chapitre 4. Germinal

Rha zut, j'ai pas écrit au fur et à mesure, en plus il est tard, mes neurones commencent à s'endormir :D

Donc, bien que je ne l'ai pas lu, mais j'ai vu le film, je reconnais bien les références à Germinal et elles s'accordent parfaitement à ce que tu as écrit de l'enfance de Lily et Severus, de leurs familles.

J'aime beaucoup aussi le tournant que prend l'histoire de Lily qui va travailler chez la mère d'Ernie, comme gouvernante, ou en tout cas, comme faisant partie de la domesticité, ce qui est presque ironique, parce que c'est peut-être le destin que prévoyaient les mangemorts et Sangs-Purs pour les sorciers de rang inférieur. En tout cas, c'est toujours une mère courage, Lily !

J'aime beaucoup le fait que tu prennes le temps d'installer tout cela. C'est très prenant !

A demain pour la suite, je pense lire quelques chapitres de cette fic et me balader ensuite dans tes OS :)



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell !

Quelle abnégation oh la la... Moi je préfère que tu n'aies pas écrit ta review au fur et à mesure de ta lecture et que par voie de conséquence tu te sois couchée plus tôt, ne t'en fais pas !

Le film est très très proche de l'oeuvre, vraiment, il y a même de très belles phrases du livre qui sont dans la voie du narrateur. C'est d'ailleurs en partie avec ce film que j'ai eu vraiment envie de regarder un peu ce qu'on pouvait tirer d'une ville qui s'appelle Cokeworth... Au tout départ, dans mon imaginaire, les parents de Lily étaient "seulement" ouvriers, après j'ai étoffé.

Et bien tu as encore une fois raison ! Oui c'est ironique et avec les MacMillan mais aussi les parents de James, je cherche à toucher du doigt les contradictions qu'ont beaucoup de personnes très aisées et influentes (petit clin d'oeil aux stars qui parlent de réchauffement climatique et qu'on retrouve sur un yacht à Ibiza l'été...). Et puis j'aime toujours dépeindre les diverses habitudes de diverses classes sociales, l'exercice est intéressant :).

C'est vrai que cette fic est écrite un peu dans le style d'un voyage intérieur ; j'ai commencé par écrire une fic du point de vue de Lily, parce que le caractère de ma Lily est celui qui m'est le plus familier... Tout observer, tout analyser, penser, beaucoup. Pas forcément beaucoup d'actions haha... Mais tu connais HP, alors tu sais que ça viendra... dans quelques chapitres !

Merci à toi pour ta review !

Piti

 


Laissée par : Sifoell le 26/10/2023 00:31 pour le chapitre 3. Le temps passe, les souvenirs restent

Coucou PititeCitrouille, je continue, je continue :)

Petite review au fil de la lecture...

Je ne sais plus si tu avais dit dans les chapitres précédents que la grossesse de Lily n'avait pas été désirée, mais je trouve très positif que Lily et James l'aient accepté et aient aimé Harry (parce que cela ne fait pas de doute que cet enfant était aimé), et oui, une grossesse n'était sans doute pas idéale, loin de là, dans un contexte de guerre où ils n'avaient aucune idée du lendemain, et peut-être aussi tout simplement parce que ce n'était pas le désir de Lily à ce moment-là.

J'aime bien la mention aux Reliques de la Mort :)

Grrrrr, la différence de traitement entre les sorcières sang-pures et les nés-moldues, est vraiment révoltante ! Mais cela va tellement avec l'idéologie sang-pure... Mais c'est chouette que les Londubat et les Potter se soient soutenus.

J'aime bien la manière dont tu as écrit ce chapitre, en alternant entre les moments où Lily est dans le cimetière, et ses pensées qui s'évadent sur des instants douloureux ou plus doux.

"Être triste pour ceux qui restent n’empêche pas d’être heureux des moments de joie vécus avec ceux qui partent, telle était la philosophie qu’ils avaient tentée de mettre en pratique. Ils avaient réussi à le faire sans paraître indécents ou ridicules." C'est très beau !

J'ai tout lu d'affilée ensuite :D

J'ai bien aimé tout le passage où Lily se rend dans le Manoir des Potter pour faire ses courses, récupérer des souvenirs mais aussi des choses qui seront utiles à sa vie clandestine. Elle a un côté très pragmatique, on sent qu'elle est très réfléchie, et qu'elle s'adapte pleinement à sa situation qui est exceptionnelle et qui était totalement imprévisible.

J'ai beaucoup aimé les mentions aux Reliques de la Mort, le fait que Voldemort avait vraiment oeuvré pour recruter James (mais savait-il qu'il était un descendant des Peverell, et connaissait-il les contes en sachant que ce n'étaient pas de simples contes ?).

Le truc qui est terrifiant, c'est que Lily sait que Peter a trahi, tout comme elle sait que Sirius va les venger. Et en fait, elle est tellement obligée de se tenir éloignée de tout cela, qu'elle va sans doute apprendre plus tard ce qui est probablement déjà advenu. Remus m'a fait de la peine, Mc Gonagall aussi (elle est bien plus sensible que ce qu'elle laisse paraître).

Allez, je suis lancée, j'enchaîne !



Réponse de l'auteur:

Coucou !

 

Je sais que dire que la grossesse de Lily n'avait pas été desirée n'est pas quelque chose de très répandu dans la fandom, mais pour moi, c'était inimagineable (je veux dire par là : indépendamment du canon, juste dans mon imagination à moi). J'imagine Lily comme quelqu'une qui voulait se battre, qui voulait étudier (non pas que ce soit impossible de concilier maternite et études mais c'est déjà plus compliqué) et qui n'aurait pas hésité à recourir à la contraception et l'avortement si besoin. C'est même plutôt à partir de ce constat que j'ai eu l'idée de me bâtir un arsenal légistlatif sur la gestion de la natalité sorcière ! Et pour ce dernier point je me suis ensuite inspirée de choses qui existent ou ont existé dans le monde.

Oui elle reste très "focus", on peut dire ça, c'est quelque chose que j'ai remarqué chez les personnes anxieuses et perfectionnistes, tant que la coupe n'est pas pleine, on fait beaucoup d'efforts pour "abattre" la tâche en cours. (Bon ok j'admets que c'est le principal trait de mon caractère qui existe chez Lily). 

Mon style est un petit peu lent je crois, j'aime bien prendre un temps fou pour voguer un peu comme sur des pensées. Tout du long de ce roman (on peut dire ça vue la taille prévue), il y aura des moments clefs (Pensine, Legilimancie, objets trouvés etc) qui permettront de voguer entre passé et présent. J'essaie de tenir le pari de suivre l'histoire de HP tout en donnant un panorama détaillé de ce qui ce sera passé à Poudlard et dans le 1er Ordre au temps des Maraudeurs.

Et oui tu as raison, Voldemort sait que James est un descendant des Peverell, donc se demande légitimement s'il a la cape ! Mais il y a plusieurs descendants Peverell hehe, et puis Voldemort n'est pas encore complètement intéressé par les Reliques, même s'il a compris le conte.

Oui oui et ouiiii tu devines tout ! 

Merci à toi pour ta review !

Piti

 


Laissée par : Sifoell le 24/10/2023 21:22 pour le chapitre 2. A la recherche du temps perdu

Coucou, je reprends ma lecture !!!

"Elle pensa alors à James, à Harry et à l’intensité de sa courte vie et tout d’un coup, elle s’effondra en pleurs sur le sol." Cette phrase est très belle et poignante <3

"Elle se donna alors pour mission de protéger Harry, ses amis, sa famille et ses valeurs du mieux qu’elle ne le pourrait sans jamais être vue ou même suspectée d’agir." Moooooo, mais non ! Ce qu'elle va souffrir ! Et ce que c'est courageux !!! Pas Gryffondor pour rien :(

Ce que tu construis en terme de Polynectar hermaphrodite est super intéressant ! (je continue ma lecture et) Aaaaaah mais j'avais pas compris ça ! Je pensais que Lily se transformerait en un homme, mais c'est encore plus logique qu'elle devienne un "James féminin".

L'histoire d'Athénaïs Potter est terrifiante.

Oh, mais j'y pense, est-ce que Rosamund Potter, en tant que cousine (supposée) de James, ne pourrait pas avoir auprès d'elle Harry ? Il ne me semble pas que tu te diriges vers là, mais cela m'a traversé l'esprit...

Haha, j'adore la mention à Dedalus :D

Bathilda qui s'emporte est attendrissante, et j'aime beaucoup cette phrase : "Si jamais vous ne savez pas qui est Dumbledore non plus, mais dans ce cas-là je me demande bien d’où vous débarquez, et bien sachez qu’il faut respecter Dumbledore, et qu’il y a des lois beaucoup moins respectables que lui dans ce pays. Voilà."

Je suis arrivée à ta note de fin, et oui, on sent bien l'empreinte scientifique de ton écriture, cela sort de l'ordinaire, mais n'est pas gênant ou obscur.

Je n'ai pas d'idées pour la maladie d'Euphemia, j'ai dû ne pas être assez attentive, mais je saurai dans quelques chapitres :)

Je fais une petite pause dans la lecture, parce que c'est assez dense (ce n'est pas un reproche, certaines choses peuvent se lire vite, d'autres non :) ), et je reprends tout à l'heure (je suis désolée, je vais vraiment être à la bourre pour les JR, mais je les ferai :) )

Merci encore pour cette belle découverte !

Sif.

 



Réponse de l'auteur:

Coucou !

Comme tu le vois, je réponds petit à petit (je finis toujours ce que je commence en tant long mais fini, telle est ma devise !).

Tu le verras si tu souhaites poursuivre ta lecture (pas d'obligation, jamais), j'ai un rapport ambivalent à ce qu'est le courage. Parfois je crois que le courage, c'est juste une façon de répondre à des circonstances qu'on ne choisit pas et qu'on encaisse... Dis comme ça, c'est sûr que ça ne fait pas rêver haha. Et puis d'autres fois je crois que le courage c'est tout simplement garder ses valeurs même dans les situations où il serait bon pour soi de les oublier en théorie (c'est quelque chose qui me concerne énormément irl et que j'arrive donc facilement à projeter sur Lily telle que je l'imagine).

Aaah lala à l'époque où j'ai écrit ce texte, je me demandais comment qualifier ce Polynectar et je ne crois plus que ce soit le terme le plus adapté, à cause de tout ce que le mot "hermaphodrite" recèle de connotation vis-à-vis des insultes qui existent à l'égard des personnes intersexes. Mais en même temps, au moins, dans la réalité concrète, c'est un terme qui n'a rien à voir avec les questions sociétales actuelles liées au genre ou au sexe et c'est ce que j'avais pensé d'abord pour décrire cette potion dans cette fic (et après j'ai fait une auto-critique dans une autre fic, à défaut de pouvoir me remettre maintenant à réécrire cette fic en entier haha).

Oui c'est vrai que c'est dense, je n'explique pas tout dans mes notes de chapitre car sinon elles seraient encore plus longues que le chapitre, mais tu as raison, chaque mot, chaque phrase a un sens plus ou moins profond, même sur certains détails.

Je suis vraiment super contente de voir tes lectures si fines ♥

Piti

 


Laissée par : Sifoell le 23/10/2023 16:05 pour le chapitre 1. Le temps passe par le trou de l'aiguille des heures

Coucou PititeCitrouille,

Je commence tout doucement mes reviews (je suis team en retard, définitivement, mais tu les auras toutes, et je l'espère aujourd'hui ! :D ). Déjà, merci beaucoup pour les reviews que tu m'as laissées, j'y répondrai dans quelques jours :)

Quand on m'annonce une fic longue, je ne peux m'empêcher de claquer des mains :D Je préfère vraiment les histoires longues, romans ou fics, aux formats plus courts, mais c'est juste une question de goût personnel et de pratique de lecture.

Breeeef, je finis de raconter ma vie.

J'aime beaucoup ton titre ! Il me semble assez mystérieux, mais il est vraiment accrocheur !

La vache, c'est d'une violence les lois passées en défaveur des Nés-Moldus !!! Purée ! Mais j'aime beaucoup l'installation de ce contexte légal, auquel on n'a que peu accès dans le canon, Harry and co s'en fichant un peu. Je trouve en plus que c'est très cohérent avec la volonté des Sangs-Purs de nuire à leurs rivaux. Par contre c'est vrai que le fait d'interdire la contraception aux sorcières Nées-Moldues, c'est à double tranchant, parce que cela veut dire plus de sang-mêlés !

Oh, je trouve très intéressant qu'en décortiquant les lois du temps, et en expérimentant, Lily ait créé un double qui aurait du fusionner avec elle et ne plus exister, et que donc, pour respecter au final les lois de la physique qu'elle a violé, comme elle le dit, elle choisisse de disparaître, vu qu'elle est morte pour la société. On sent le côté très mécanique dans ses réactions, elle a des traits obsessionnels, non ?

Je trouve que c'est très fouillé sur le plan psychologique, et on assiste à la scène un peu à l'extérieur, comme elle qui ne doit pas avoir forcément tout bien réalisé.

Allez, je file lire la suite !

Je suis très intriguée par la vie qu'elle va menée, si elle va bien vivre à l'écart de son fils. Parce que du coup, la protection de son sacrifice est-elle bien si efficace que cela ? Voldemort a disparu, oui, mais ensuite ? Est-ce qu'elle ne vient pas d'affaiblir sans le savoir la protection de Harry ? parce que je pense que cela fait partie des choses qui n'étaient pas prévisibles, et qui ont constitué un pari de Dumbledore...



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell !

Alors déjà je le dis une fois pour toutes les fois où tu as culpabilisé sur les reviews : ne t'inquiète vraiment pas, tu aurais décroché, j'aurais parfaitement compris, le but ici c'est de lire, écrire, partager, échanger, j'aurais été malheureuse que ça devienne un fardeau pour toi (emoji câlin).

 

Le titre.... Bon allez j'avoue tout. À la base c'était "Le Temps est amer". C'est une histoire qui parle aussi du rapport au temps (temps qui s'écoule, équations de physique qui prennent en compte le temps, temps d'attente, mais aussi temps social, temps de guerre...). Amer forcément vu que ça ne se passe pas dans la joie et la bonne humeur tout le temps. J'ai changé en 'à mère" au moment littéral de la première publication... en mode "jeu de mots tout ça" mais je crois que je n'aime pas le titre maintenant, à cause de la précipitation avec laquelle je l'ai changé sans forcement réfléchir beaucoup. Je ne vais pas le changer, si tu le trouves mystérieux et accrocheur ça me rend contente ! 

Tu as vu beaucoup de choses dans ce premier chapitre sans que je ne les ai expliquées, en vérité ça m'a émue ♥

 

Justement contrôler la population de Sang-Mêlé est parfaite car ça permet d'avoir... une main d'oeuvre. Chose que je ne dis pas dans le chapitre parce que Lily (on est de son point de vue interne) n'a pas forcément ça en tête et aussi parce que l'exécution de ce projet doit se faire quelques années après la promulgation de ces lois, donc ce n'était pas forcément dit dedans. J'ai pensé aussi que si la population Sang-pure n'arrivait plus à se mélanger génétiquement, en plus de mariages à l'international il y aurait pu se passer ce qui s'est passé notamment avec les Aborigènes en Australie : prendre quelques Sang-mèlés de temps en temps à leur famille et les intégrer dans des sortes de filières pour qu'ils se "sang-purifient" (pour les enfants Aborigènes c'était "blanchir"). Ça c'est vraiment une référence que j'étais toute seule à avoir dans mon coin en écrivant. Mais je suis super contente que ta remarque (hyper pertinente) me la fasse raconter en rar, si jamais d'autre gens lisent les reviews, ils sauront ♥

La protection de son sacrifice reste efficace, oui, l'autre Lily n'étant pas celle qui a manipulé mais qui VA manipulerle retourneur, elle ne sait pas qu'elle a un double donc elle se jette bien entre Harry et Voldemort en croyant qu'elle est le dernier rempart. Voldemort a disparu, ça tu sais pourquoi il va revenir parce que tu as lu HP hihi... Alors peut-être que Lily va cogiter aussi, la suite le dit assez rapidement ;) J'écris en pensant sérieusement que Dumbledore n'avait pas prévu ce qui allait se passer... Il a cogité longtemps (d'ailleurs il a demandé à étudier la cape de James) mais il n'a pas réussi à prévoir.

Et maintenant j'en viens au caractère de Lily. Merci mille fois d'avoir eu cette lecture ♥ jamais de son point de vue interne tu ne pourras avoir de remarques objectives sur ce qu'il est... Donc j'écris avec ce que ferait ce caractère er j'espère que mes lecteurices arrivent à le cerner. Normalement des choses sont dites et/ou évidentes dans d'autres chapitres... mais là que tu aies remarqué cela dès le 1er chapitre... vraiment ça me touche  ♥

Après je ne suis pas du tout psy ou rien donc je ne vais pas te dire frontalement "oui elle a des cotés obsessionnels" mais j'ai certaines raisons de pouvoir décrire un personnage qui a de ça, du perfectionnisme et une très, très grande anxiété, et je sais que le tout combiné peut participer à faire un caractère soit hyper mécanique dans certaines situations, soit qui a besoin de se raccrocher à des trucs spécifiques dans d'autres.

Merci à toiiiii !

Piti

 

 

 


Laissée par : Chrisjedusor le 27/09/2023 21:51 pour le chapitre 1. Le temps passe par le trou de l'aiguille des heures

Bonjour, bonjour :)

Me voilà qui vient un peu m'attarder sur tes écrits, et à vrai dire cette histoire me faisait de l'oeil depuis un petit temps :p

Je vois que tu t'es embarqué dans des explications bien poussées sur le voyage dans le temps. C'est un sujet qui m'interesse grandement, en partie car je le traite aussi dans une de mes histoires en réecriture. Bref.

J'ai cru comprendre que tu avais potassé le sujet, et je ne m'attendais pas à trouvé une Lily scientifique, qui veux mixer la science  sorcière à celle moldue. Et encore moins un James qui a essayé de devenir gynécomage. ( oui j'utilise ce mot que j'ai inventé d'ailleurs) aha.

J'imagine bien Pandora en tutrice, et j'ai comme l'impression qu'elle même n'est pas morte ? D'ailleurs, j'ai besoin d'un éclaircissement. J'ai bien compris qu'elle fait des allées retours chez elle pour comprendre les effets sur un corps humain. En prenant ses constantes ect.

Cependant, je t'avoue ne pas très bien avoir compris le moment ou elle retourne avec " un peu de retard" dans le temps, le jour ou Voldy se  pointe pour les asssasinés, détournant ainsi les " lois de la physiques" sans  les détourner. Car si elle a fait un " bond" en avant, comment son soit passé peut-il être là ? Dans le sens si elle revenait encore avant son propre départ, là j'aurais compris qu'il y ait deux Lily mais là, je suis pas sûre d'avoir compris, aha.

Dans tout les cas, je crois qu'Harry et Luna vont peut être connaitre leur maman, à un moment donné.

Bises,

Chris

 



Réponse de l'auteur:

Coucou !

Tu tombes à pic haha ce n'est plus qu'une question de jours avant que je ne recommence à publier la partie 2 de cette fic ! 

Alors ce qui m'embête dans le voyage temporel, c'est que c'est impossible (sans blague XD) et plus j'ai construit mon univers perso à partir de celui de HP, plus j'ai essayé d'y insérer de la logique. Le problème de mon écriture c'est que peut-être parfois je m'adresse plus à moi qu'aux autres (est-ce qu'on a besoin d'avoir autant de précisions partout ? La question est ouverte mais si tu continues ta lecture - sans obligation, j'insiste - tu verras que je suis très descriptive). 

Lily scientifique n'est pas forcément une évidence haha mais j'ai pris mon perso préféré et le métier qui me parle le plus tout en restant plausible dans l'univers sorcier. En fait j'ai écrit une fic sur quelque chose que j'ai interne à moi et non l'inverse, ceci explique peut-être cela XD. Quant à James gynécologue (si je t'expliques pourquoi c'est pas tout à fait gynécomage même si un peu quand même, je te spoile la suite !) bon déjà c'est mon côté "prenons le canon et exploitons tout ce qui n'est pas dit pour faire des choses barrées" qui parle et surtout j'ai besoin de quelqu'un qui s'y connait en gynécologie dans mon univers.

Disons que j'essaie de rendre des choses crédibles dans un univers improbable, à l'ère où Internet n'existe pas, où la société sorcière n'est pas très ouvertd et où l'enfance que j'ai donnée à Lily fait qu'il y a plein d'endroits où elle a besoin de quelqu'un pour lui donner des explications. Elle va rencontrer des femmes qui ont de l'endométriose, le SOPK, des victimes de VSS ; je voulais de tout ça dans mon univers, c'est analysé par Lily via James, en partie. Et je ne crois pas trop aux miracles, donc pour l'accouchement d'Alice et Lily je voulais quelqu'un qui avait les bases de la médecine et de la maïeutique, aussi. 

Oh oh tu viens de trouver le paradoxe temporel de ma façon de voir les choses (quoiqu'on fasse, on est obligé dans trouver un). Donc je suis partie du postulat énorme que : si P1 prend un retourneur de temps pour créer P2 pour retourner de tant minutes dans le passé, et qu'il s'écoule tant de minutes et que P1 et P2 ne se retrouvent pas au même endroit pour se "refondre" au moment où le temos a été retourné, alors P1 et P2 sont devenues "deux personnes différentes" et on ne peut plus rien y faire (voilà pourquoi ce serait si grave que Hermione et Harry ne soient pas revenus à temps dans HP3). L'explication de ce qui s'est passé exactement sera dans la partie 9 donc dans une éternité haha. 

Ah et aussi pour moi Pandora décède lorsque Luna a 9 ans, donc oui elle n'est pas morte ! Mais elle n'est qu'un personnage tertiaire de cette histoire au sens de ses apparitions en tant que personnage, même si l'importance qu'elle a dans ce récit en tant que scientifique est absolument et entièrement de premier plan. 

Je ne te dis absolument rien de la fin hehehe je me ménage un peu de teasing haha ♥

Je te remercie beaucoup pour ta lecture, ça me touche beaucoup, c'est la toute première chose que jai écrite pour hpf alors c'est vrai que le style est naïf, mais voila ça me tient si fort à cœur ♥

Piti


Laissée par : Amnesie le 28/02/2023 22:35 pour le chapitre 10. Ces Mémoires seront un temple de la mort élevé à la clarté de mes souvenirs

Oh cette lettre de Lily est toute douce, c'est incroyable comment tu arrives à contenir toute la délicatesse de sa personnalité dedans. Tu as aussi réussi à faire de James un personnage très complexe, et même à expliquer ses actes contre Rogue... un grand bravo pour ça. Au milieu de tout ça, tu arrives même à glisser des détails plein d'humour (comme le sweat-caleçon de James, ou la tenue de Dumbledore hihihi).

J'ai adoré ce jeu sur le tik tak quand James perturbe à son tour le cours du temps. On a presque la succession d'image, et le bruit de l'horloge en fond. C'est très réussi !

Je n'ai pas grand chose à ajouter, je sais que tu as mis beaucoup de toi dans ce chapitre alors ce serait déplacé de commenter de façon barbare tout ça. J'espère en tout cas que l'écriture t'a un peu allégée, et sache que je suis très admirative, tout le monde ne sait pas (et n'ose pas) sortir des bouts de soi comme ça. 

(Mention spéciale à "il y a l'épée de Gryffondor qui plane au-dessus de sa tête" hihihi J'ADORE quand on adapte nos expressions au monde des sorciers)

Je m'arrête ici pour la découverte de ta fic dans le cadre des JR, mais je suis très heureuse de l'avoir amorcée, et je reviendrai bien sûr pour la suite ♥ 



Réponse de l'auteur:

Coucou Amnesie !

Je ne voulais pas éluder cette partie du canon. Je crois qu'à l'époque ce souvenir de Rogue m'a fait un gros coup, parce qu'au delà de l'aspect survivance de l'irl, il y avait surtout une notion d'idéalisation qui se  fracassait par terre. JKR nous a réellement mis dans la même position que Harry et je trouve ça hyper fort de réussir ça alors qu'on ne nous parle pas non plus des parents se Harry toutes les deux pages... 

Et l"humour oui c'est important. Je voulais suggérer que même quand on est au fond du trou, même au fond du fond, on peut rire, des fois. Les humains restent humains après tout et pas non plus définis à 100% par leurs problèmes. Et puis Dumbledore qui prétend adorer les pompoms roses je suis désolée je DEVAIS  en faire quelque chose haha. 

Sache que je suis immensémment touchée de ce que tu dis ensuite, je n'ai rien à ajouter. L'écriture est un beau moyen d'expression, comme la parole sauf qu'on a le temps de mettre en place le propos à développer. De toute façon j'ai toujours aimé écrire haha. 

Bref, encore merci à toi pour ces fabuleuses reviews, si fines, si choupis aussi ♥ et tu ne sais pas combien ca vaut pour moi que tu sois arrivée si loin dans cette fic ♥

À bientôt,

Piti


Laissée par : Amnesie le 28/02/2023 22:03 pour le chapitre 9 - Ma mémoire est un panorama

Je suis très contente de découvrir un peu mieux ta vision de l'enfance et l'adolescence de James - et à travers lui, de toute cette génération. Les souvenirs filent vraiment comme dans une pensine, et on a rapidement beaucoup d'empathie pour ce petit monde. Et puis j'aime bien que James n'ait pas été immédiatement obsédé par Lily comme on peut le voir parfois de façon caricaturale dans les fanfics (dont les miennes hahaha, mea culpa pour le manque absolu d'originalité !) En tout cas c'est agréable de voir que tu as définitivement très bien réfléchi sur ces deux personnages, et leur relation. 

J'ai mal au coeur pour le petit James, du coup... ♥



Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup à toi pour cette review !

Cette construction, je l'ai faite petit à petit en remarquant qu'autour de moi, il y a beaucoup de gens qui ont des bas dans leurs vies, même chez ceux chez qui "on ne le soupçonnerait pas" parce qu'ils ont "l'air heureux", ios sont "populaires", tout ce qu'on veut. Alors je me suis demandée pourquoi James aurait tant eu besoin de faire enfler la tête d'Avery en troisième année ou de harceler Rogue, de faire des bêtises ou le pitre tout le temps, si sa famille était si géniale que ça (de ce qu'on sait du canon en tout cas). Attention je ne cautionne pas et même je condamne très fermement cette façon de procéder, mais j'aime toujours donner des explications, nuancer. Et dans la vraie vie, il y a des harceleurs à l'école, quand on creuse un peu, ca ne va pas bien (bis - je condamne mais j'aime bien expliquer). 

Bref, je ne voulais pas fuir cette réalité très méchante de James et Sirius. Et au passage j'aime bien que tous mes personnages aient, d'une façon ou d'une autre, un "bas" dans leur vie, pour les rendre crédibles et aussi pour me permettre de projeter plein de choses qui me questionnent.

Chacun sa façon de voir, en fanfic il n'y en a pas forcément de mauvaise puisqu'au final, on ne fera jamais rien d'autre qu'extrapoler les intentions / connaissances de l'autrice sur son propre univers hihi ♥

Désolée pour ton petit coeur ♥

Piti


Laissée par : Amnesie le 28/02/2023 21:41 pour le chapitre 8. Le temps révèle tout, c'est un bavard qui parle sans être interrogé.

Bon, bah je sais vraiment pas lire, jsp pas pourquoi je pensais que la lettre était adressée à Lily... ^^

J'en apprends beaucoup sur cette histoire de cercles (je suppose que ça existait vraiment ?), et c'est vraiment le genre de détails que j'adore quand je lis des fanfic qui gravitent autour de l'aristocratie. J'ai aussi remarqué que tu fais particulièrement attention aux styles vestimentaires et tissus; est ce que c'est quelque chose qui t'intéresse, ou bien tu as simplement fait des recherches pour l'histoire ? Ca ajoute en tout cas un petit plus très agréable et réaliste. D'ailleurs, l'idée même de ce bal qui a l'air de servir de rétablissement des Malefoy auprès de la bonne société est très bien trouvée. Comme tu le dis elle est aussi très proche de tant de réalités historiques...

Qu'est-ce que j'aime ces portraits de Mary et Marlene ! Encore une fois très réussis, avec ces détails simples et toutes ces couches et ces secrets qui font une personne. Tu as du voir en parcourant mes fics que j'adore dresser des portraits de personnages - et j'aime presque autant en lire. Les tiens sont donc de vrais carrés de chocolat pour moi. Et tu en profites pour me briser le coeur en rappelant la mort de ces filles visiblement géniales... bravo :')

La scène de l'agression est difficile, je trouve que tu as très bien décrit cette sorte de retournement. Et je suis contente que Lily s'en sorte à peu près (même si comme tu le dis, ce n'est vraiment pas tout le temps le cas...)

Donc c'est James ??? Je suis perplexe, pourquoi ils sont pas plus choqués que ça ? Est-ce qu'ils sont encore pas sûrs ? (j'en viens presque à douter de nouveau moi aussi hahaha, nan mais quelle enquêtrice en carton) Est-ce qu'ils osent pas y croire ? Est-ce que c'est juste moi qui suis trop impliquée ?? Hahaha pardon



Réponse de l'auteur:

Ah ah mais je n'avais rien précisé du tout... Tant que le doute persistait tu pouvais avoir raison !

Cette histoire de cercles, je ne sais pas si elle a vraiment été établie quelque part en tant que telle. Néanmoins, je m'inspire un peu de ce que j'ai lu dans deux ou trois livres de Balzac, qui m'ont appris deux choses, qu'on payait sa place pour certains bals, et qu'il existait des bals de charité. Je n'ai pas vérifié mais je suis sûre que des initiatives similaires (maintenant on ne dirait plus bal mais "soirée branchée" haha) existent de nos jours.

Je suis très heureuse aussi de te remarque sur les tissus !! Ma grand-mère était couturière de métier (pas dans une grande maison) mais j'ai toujours trouvé qu'elle faisait des vêtements magnifiques, j'en ai beaucoup et ça a une valeur sentimentale énormissime ♥ Sa couturière préférée était Chanel, je le sais depuis que je suis toute petite (tu vois peut-être maintenant le clin d'oeil avec la robe de bal de Lily), je suis allée voir une exposition à Paris il y a un an ou deux et je suis tombée amoureuse de son style (et d'ailleurs la robe de bal est exactement une robe que j'ai vue là-bas), j'ai pris plein de photos pour elle car elle habite trop loin, et j'ai réitéré sur une exposition Dior/YSL... Franchement j'en suis restée baba ça m'a fait le même effet que de l'art, c'est dire !

Et concernant les descriptions, je me suis fortement inspirée d'un livre qui reproduisait des fac-similés de tous les articles de mode d'un journal (L'Illustration) entre 1820 et 1940 à peu près. Mes choix de description, ensuite, sont portés aussi pour correspondre aux styles / à la classe sociale (réelle ou supposée, c'est tout l'objet de l'habit) des protagonistes. Ainsi, je ne suis pas du tout dans le monde de la mode, mais j'ai une relation sentimentale avec l'univers couturier de ma grand-mère ♥

Mary et Marlene, j'en ai une vision aussi précise que j'en ai une de Lily dans ma tête, mais j'ai choisi de commencer par cette histoire. Alors je me suis laissée tenter à en parler de suite... J'adore composer des personnalités, des gens pas avec des traits physiques mais aussi des traits de caractère (et surtout des caractères différents). Quand j'aurai fini cette fic (ça viendra mais dans longtemps) je pense que ferai quelque chose sur Mary, ou plutôt ♥ Mary et la danse ♥ (ha ha je m'égare beaucoup mais ça me fait mettre des coeurs partout).

La scène de l'agression, à un moment j'ai voulu la couper, parce que Lily s'en sort justement et c'est pas la fin la plus crédible du monde (comme je l'ai dit, la constrcution psychologique du personnage aurait dû être changée si j'avais voulu être crédible, sauf que je ne saurais faire ça), mais c'était plus un clin d'oeil à trop d'histoires terribles que j'ai entendues, pas forcément proches de moi mais suffisamment pour que ça me touche. Des filles que je connais de vue, il y en a trop qui ont 'accepté ceci ou cela pour avoir la paix', et d'autres choses de ce genre-là qui m'ont angoissées un certain temps de manière diffuse parce que j'ai évolué dans un milieu, irl, assez masculin, et surtout sexiste.

Ah ah j'adore ta réaction ! Tu verras hihi si c'est James ou pas.

La personne dans le lit, James, Ivy, Peter, tout ce que tu veux, n'est pas au top de sa forme et il semblerait qu'elle en savait un peu plus que Lily elle-même, deux choses qui peuvent expliquer une certaine apathie à la réaction. Quant à Lily, je crois bien qu'elle est plus dans l'auto-persuasion que la persuasion, parce qu'en général les morts ne se réveillent pas de bon matin mais quand même, avec toutes ces histoires il y a de quoi être perdue. Elle n'y croit pas encore complètement, elle veut y croire mais elle n'a encore rien de tangible, et une scientifique ne s'appuie pas sur ses sentiments donc... elle attend les preuves en espérant. En fin de compte, toutes tes explications fonctionnent XD

C'est moi qui te remercie de ton implication ♥

Piti


Laissée par : Amnesie le 28/02/2023 20:56 pour le chapitre 7. Homme libre, toujours tu chériras la mer.

Mdr Pitiiii tu m'annonces 100 chapitres, nan mais tu sais combien de temps je mets à lire un pauvre livre de 200 pages ? XD (la réponse c'est deux mois, en ce moment je sais plus lire, va savoir pourquoi haha) Mais bon, je plaisante, hein, c'est une très bonne nouvelle, ce sera toujours plus de cette super fanfiction à lire ♥ Je t'ajoute simplement à ma liste d'autrices que je déteste et vénère éternellement pour savoir écrire autant.

Bref, je suis toujours très intriguée par cette Ivy, et autant au début, je me disais ascendances malefoyennes (les origines françaises etc), autant j'avoue que quand elle a tenté la parade en lui demandant si elle/il est James, je me suis dit que c'était vraiment pas bête. Du coup je suis revenue sur ton profil (pour savoir s'il était dans les personnages (t'as vu la super enquêtrice hihi) et j'ai lu "Jily", donc ça m'a grave convaincue !! (Bon, en même temps je serais un peu inquiète si Lily ne pouvait pas reconnaitre la manière d'être et de parler de son amoureux) Sauf que la lettre de la fin change tout (enfin je crois), donc oui, retour à un Malefoy (ou un Rosier ?). Mais en vrai je suis une très mauvaise enquêtrice donc bon... ^^

(Ah nan attends j'ai tapé "if" dans le dictionnaire hpf (parce if/ivy il doit bien y avoir une racine commune) en me disant qu'il y avait un lien avec la baguette de son détenteur, et apparemment Ginny et Tom Jedusor ont une baguette en if - mais ça m'intéresse pas. Par contre il se trouve que les Malefoy ont une rangée d'ifs à l'entrée de leur manoir donc voilà, la piste est bonne.) (Je te laisse ces réflexions pourries sans grande conviction mais en espérant que ça pourra te divertir.)

Excuse les dernières reviews plus courtes, je me suis bien installée dans ton histoire, alors je pense moins à commenter la forme. Mais j'aime toujours autant !



Réponse de l'auteur:

Coucou Amnesie,

Aucun problème, moi aussi je lis très très lentement et je me retrouve totalement dans ce dicton "les escargots c'est rigolo" qui a été dit un jour par une certaine Amnesie, n'est-ce pas. Et j'écris encore plus lentement, on a le temps de voir l'eau passer sous les ponts (je ne m'affole pas, ça vient petit à petit hihi). Ne me vénère pas, 2025 est une estimation basse de la fin de rédaction (autre solution, je ne participe plus aux Nuits/concours/échanges mais ça fait ermite un peu XD).

Moi j'adore te voir enquêter sur Ivy. Je trouve que tu vois des choses de façon extralucide mais tu ne t'en doutes même pas. Et quand j'écris ça, j'écris en connaissance de cause du fait que tu en sais plus sur Ivy que ce qui est écrit dans ce chapitre. J'avoue que j'ai hésité avant de référencer la fic en Jily... Mais bon. De toute façon, ces trois ou quatre chapitres là ne sont pas les plus fameux en termes d'avancement de l'intrigue donc personne n'y perd au change XD.

Lily n'a pas de doutes sur le fait que James est mort. Elle l'a tout de même vu dans les gravats et elle a récupéré des cheveux de lui en constatant que son corps était déjà raidi. Ca fait cinq ans environ que c'est passé en plus, donc les choses n'ont pas changé. Voilà voilà je suis au max de ma capacité à convaincre je crois !

Mais non ne t'excuse pas de faire des reviews 'courtes' (courtes... d'abord, je décrète qu'elles ne sont pas courtes, et que, quand bien même elles seraient courtes, elles seraient quand même très bien) et puis la review c'est ton champ d'expression, tu n'as pas d'obligation à commenter le fond, la forme, autre chose, tu en fais ce que tu veux ♥

En tout cas çe me fait très plaisir ♥

Piti

 


Laissée par : Amnesie le 27/02/2023 22:54 pour le chapitre 6. Le temps des secrets

Super chapitre encore une fois ! Tu installes le mystère sur cette Ivy et le voleur de tableau. D'ailleurs tu donnes beaucoup d'indices sur celui-ci, du coup j'ai un peu honte de pas réussir à deviner qui c'est ^^ vêtements moldus donc pas un Sang Pur radical; et il y a pu entrer chez les Potter, donc qqun de la famille, ou qqun qui connaissait bien James. Je suis tentée de dire Remus, mais j'imagine qu'elle aurait reconnu sa voix, ou qu'il aurait réagi autrement... je pense aussi à qqun de l'Ordre, genre Maugrey, mais là aussi elle aurait pu reconnaitre sa voix... Je suis très intriguée! 

En tout cas j'ai l'impression que tu dessines petit à petit le chemin que Lily va emprunter, et j'ai hâte de l'y suivre :)

 



Réponse de l'auteur:

Honte ? Mais non !!

Franchement je suis "obligée" de passer par là sinon je sabre dix ans de construction d'un univers intérieur (autant dire j'écris une autre fic)... Mais en deux chapitres (ou deux coups de cuillères à pot comme le dit si bien le proverbe) la question sera réglée (ce qui signifie que cette histoire de voleur de tableaux n'est qu'une fausse intrigue ou une digression (c'est déjà une faute d'auteur en soi oups)).

Comme tu sais maintenant la réponse, je peux t'avouer que je suis totalement consciente que si je devais écrire un original demain ou commencer une histoire de zéro aujourd'hui, jamais je ne ferais ça, car ça sonne trop comme une deuxième faute d'auteur. Mais ici, je ne suis pas là forcément pour écrire une histoire bien construite, je suis là pour l'histoire que je me suis construite, cohérente à ma manière... Mais vraiment ma manière... XD

En conclusion, NON, n'aies pas honte de ne pas avoir trouvé ce que mon cerveau biscornu a produit. La cohérence de ce qui se passe avec ça, ça m'a pris deux ans à avoir pour que ce soit robuste (et encore, avec les contraintes temporelles par lesquelles Lily est encore là, c'est sûr que ça ne l'est pas). Malgré moi ça crée du suspens cette histoire héhé XD

Piti

 


Laissée par : Amnesie le 27/02/2023 21:20 pour le chapitre 5. Je déconstruis la fille que j'ai été

Coucou Piti, je continue ma lecture ! ♥

J'ai l'impression que ce chapitre permet de poser un peu plus Lily et ses émotions. Elle a réussi à stabiliser sa situation, et elle prend conscience de son corps, des implications de sa séparation de Harry, de la mort de James, de la fin de l'Ordre du Phénix... C'est bizarre de dire ça mais quelque part, ça fait du bien. :)

Je trouve parfois les descriptions des personnages un peu ennuyantes parce que inutiles ou clichés dans les formulations, mais celle de cette nouvelle Lily est vraiment très très réussie ! Déjà, parce qu'elle a un sens - comme tu le dis dans ta note d'auteur - et c'est vraiment cool que tu aies pris le temps de montrer comment Lily se réapproprie ce physique. (nan mais je suis d'accord, qu'est ce que ça doit être perturbant de se retrouver dans un autre corps...!)  Et puis j'ai adoré la description en elle-même, dynamique, mêlant les sentiments de Lily, ses réflexions originales. J'adore !

Hahaha je suis fan de ta conception des Maraudeurs en filles, c'est une belle idée. Par curiosité, pourquoi ne pas avoir inclus Peter ? Enfin, je me doute qu'elle a du ressentiment (mdr l'euphémisme) contre lui, mais je me suis dit que par réflexe, elle aurait pu l'imaginer lui aussi... A moins que tu ne les imagines pas proches ? (C'est pas du tout un reproche hein, simplement de la curiosité :) )

La relation entre Pétunia et Lily est une des relations qui m'intrigue le plus dans la saga, du coup je suis heureuse d'avoir pu lire ce petit épisode !

En fait, tu as beaucoup de talent pour créer des petites scènes très simples et chargées en émotion, j'en avais cité dans les autres chapitres, et cette fois-ci il y a pas exemple le moment où Mrs MacMillan a son fils dans ses bras, et où Lily sent une pointe de jalousie. C'est subtil et ça marche infiniment mieux que de décrire sa tristesse avec mille formules redondantes... On se sent inclus dans cette scène, et l'empathie est d'autant plus forte. 

J'ai tellement aimé la petite parenthèse de Sirius dans la scène post mort de Marie avec Maugrey, c'est le genre de comic relief que j'aime énormément et que je trouve toujours génial dans ce genre de scène très tendue (clairement, je retenais mon souffle). Ton Maugrey est très très réussi.  

Je ne l'ai pas encore dit, mais merci d'écrire cette belle histoire !



Réponse de l'auteur:

Coucou Amnesie,

Je poursuis mes réponses de mon côté.

Oui oui ça fait du bien ; je n'ai pas imaginé son deuil comme quelque chose de fondamentalement douloureux (bien sûr que c'est triste, mais je veux dire par là qu'elle a fait son petit chemin de tristesse de hauts et de bas assez tranquillement à ce niveau-là). Pour moi, la vraie douleur c'est plutôt celle de devoir cacher h24 qui elle est et pourquoi elle en est là. Plus que la question du Polynectar, pour moi c'est une façon d'interroger ce que nous/je/on montre à l'extérieur, pourquoi ainsi et pas autrement, et la différence avec ce qui est en nous/moi, ce petit décalage qui parfois interroge, parfois fait souffrir mais qui n'est pas toujours évident à combler.

Je te remercie vraiment d'avoir pris en compte que tout dans cette fic a un sens, y compris les descriptions <3. J'écris principalement pour moi, pour extérioriser plein de choses, et je m'y retrouve avec moi-même sur une foule de détails que je n'explicicte pas forcément en note d'auteur, où je ne donne que les grandes lignes. C'est aussi pour ça que je repasse sur le style, parce que tout doit avoir un sens, sinon, je coupe (j'admets qu'à la pavasse qui arrive on ne voit pas vraiment que j'ai élagué mais bon XD).

Comme on est du point de vue de Lily, elle écarte soigneusement Peter de ses pensées. Je ne le dis pas explicitement du tout dans le texte et quasiment jamais en note d'auteur ; donc je te livre la clef, c'est que Lily a deux techniques pour fuir la peur : soit elle est en confrontation directe et elle va enfouir ça au fond d'elle et être bravache (c'est le côté Gryffondor), soit, pour ce qui est des peurs diffuses, elle va les mettre sous le tapis.Et elle n'en est pas consciente tout-à-fait (puisque penser à ce qu'on ne pense pas c'est y penser, ce qui est un paradoxe). Ca ne veut pas dire qu'elle n'y pense pas du tout mais je n'avais pas super envie d'écrire sur comment elle pense de temps en temps à Peter et elle le hait donc pour ce qu'il a fait, parce que certes c'est vrai mais j'avais pas d'inspiration précise pour décrire précisément ce qui se passe. Et si la description n'est pas précise et détaillée et touffue ça ne me plaît pas (oups), donc Peter est aussi passé à la trappe de la relecture.

Je suis contente que tu as apprécié la scène avec les MacMillan. Tout ce que tu dis, ça me touche beaucoup, j'y avais un peu pensé alors forcément ça me plaît de voir qu'on arrive à lire ce que j'ai voulu y mettre. Aussi, j'avais cherché à montrer une Lily autre chose que parfaite (la perfection de Lily est une vraie question de toute la fic mais c'est encore autre chose), donc ici capable de ressentir de la jalousie d'une part et surtout de juger très vite et très durement d'autre part (défaut qui reviendra plus explicitement par la suite quand elle aura plus d'interactions sociales égalitaires).

En somme, il y a des choses que tu vois très bien, alors que je n'ai pas l'impression de les annoncer en gros en gras avec des lettres rouges au moment où ça arrive dans le texte. Tes reviews sont super agréables à lire, parce que de ce fait je les trouve subtiles et intéressantes <3 Alors merci à toi,

Piti


Laissée par : Amnesie le 25/02/2023 22:56 pour le chapitre 4. Germinal

C'est une très belle description de la ville et de l'agitation post-guerre pour ouvrir ce chapitre ! (en particulier : "des milliers d'exemplaires de journaux circulant de mains en mains formaient une écume blanche bien vite happée par la force de la masse en mouvement." *-*)

Je suis désolée mais j'ai ri en lisant la une du journal sur Sirius, c'était très bien trouvé et comme tu le dis, fort cynique. Faut pas m'en vouloir. Bon, après j'étais en miette, clairement. Nan mais Sirius, ce destin terrible... Et les Londubat... Je me répète, mais c'est une idée géniale que de faire survivre Lily et d'avoir son pointe de vue de survivante sur le destin de ses amis.

Je suis FAN de ta description des origines sociales de Lily !! J'ai toujours pensé que ce petit village minier était sous exploité pour comprendre les Evans et les Rogue. Ta description de son quotidien à Cokeworth est superbe - et, j'ai l'impression, très documentée ? (en tout cas, pour avoir un peu étudié le winter of discontent, c'est super de le retrouver ici) Tu n'imagines pas à quel point je suis contente de lire un tel passage dans de la fanfic !!

En fait, même dans ta description de l'aristocratie sorcière, il y a une vraie attention aux détails, aux différences sociales, qui me plait énormément. « cette assurance affectée qui était parfois étouffante » -> en plus d'être très bien écrit, je trouve que c'est très juste.

Maintenant que la situation est posée, je dois dire que j'aime encore plus cette fanfic ! ♥



Réponse de l'auteur:

Bonsoir Amnesie !

Je te remercie beaucoup pour tes compliments, ça me touche beaucoup ; surtout ce que je fais l'effort de travailler le style. Naturellement, j'écris de la pavasse trop lourdement, je dois aérer, découper, mettre de la ponctuation, alléger avec moins de redondances, ceci, cela.

J'ai une théorie pour le rire qui est qu'aux tréfonds des choses difficiles il y a toujours de quoi rire un peu (enfin pas nécessairement irl hein, là je parle seulement de la façon d'amener les événements d'une fiction). Je réponds ainsi en avance sur ta review du chapitre 10, mais c'est aussi de là que nous vient le fabuleux pyjama de Dumbledore (qui de toute façon doit rester Dumbledore, donc ça tombait bien).

La description des classes sociales est quelque chose qui compte beaucoup pour moi. Je pense sincèrement que parfois ce qu'on voit des gens, plus que de dire qui ils sont, dit beaucoup sur d'où ils viennent (on ne se défait pas comme ça de ce qui nous imprègne des années pendant nos enfances). Ca vient peut-être de mes lectures irl qui sont, dirions-nous, un peu vieillottes mais pour moi passionnantes car elles m'apprennent tant de choses y compris sur le monde d'aujourd'hui. Ca vient peut-être aussi de mon intérêt irl pour les choses de la politique - en tout cas je fais attention à me renseigner y compris sur les sujets qui ne me "concernent" pas. En fin de compte, oui, je me suis renseignée sur le winter of discontent, sur Margaret Tatcher, sur plein de choses, mais tout ce que je décris là dépasse largement le cadre de juste cette recherche d'informations.

Dans la même veine, je ne pouvais pas laisser passer une acculturation facile de Lily à un monde qui n'est pas le sien. Certes, elle a bien aimé le bal etc., mais je voulais montrer tout le côté pesant, incitatif à agir de telle ou telle manière, dans les cercles où l'apparence compte beaucoup. Dans le canon on sait que James est pourri gâté et justement je voulais montrer ce défaut aussi des parents de James, ce côté riche à profusion (jusque là, chacun fait ce qu'il veut) mais qui en impose aux autres (pour moi c'est là où la critique sociale commence). Du coup, de l'extérieur les parents de James sont gentils (et c'est vrai !) mais je voulais absolument montrer leur côté étouffant. En revanche sur le plan des idées, comme ils ont le temps de lire, de renseigner, ils sont assez naturellement bien plus libéraux que les parents de Lily qui viennent d'un milieu plus marqué par la pauvreté et plus conservateur. J'ai toujours essayé de garder une forme de cohérence, de ne pas idéaliser trop les deux côtés. Ca reviendra souvent dans cette fic ^^

En revanche je crains que tu ne fasses un petit fausse route sur le fait que la 'situation est posée' hihi, il y a décidément beaucoup trop de descriptions dans les 18 premiers chapitres qui forment la partie 1 (oups). Mais j'assume, c'est ma façon de faire. En tout cas, ça me touche vraiment beaucoup que tu aimes <3

(Mais comment faites-vous des coeurs trop mimis dans les reviews ?!)

Piti


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.