S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Reviews pour La demande

Laissée par : chape le 17/08/2023 17:32 pour le chapitre Spleen

Alors pour ma part je me souviens de ce passage dans la première version de VETO et je m'étais toujours demandé comment les profs avaient put laisser faire ça. Le voir de leur point de vu est une bonne chose pour comprendre ce genre d'événement a fond.

 

Je sais qu'il va en baver encore beaucoup mais j'ai hâte de voir le point de vue de Cécilia sur le sujet.

 

Du coup tu n'a pas abandonné l'histoire? Que se soit elle ou la réécriture ? J'aurais la fin des 3 tomes?



Réponse de l'auteur:

Salut chape!

Oh, tu sais, à l’époque de la première version de VETO, je ne réfléchissais pas vraiment avant d’écrire, alors on ne va pas se mentir : je n’ai probablement jamais eu les profs à l’esprit pour cette scène. De mémoire, il me semble que même la famille n’était pas au courant tout de suite donc bon .__.

En fait, je n’ai jamais arrêté d’écrire cette histoire (celle de Cecilia et Delilah). C’est un cadeau donc forcément ♥
Par contre, le fait que j'ai publié un nouveau chapitre pour le spin-off ne change rien pour Contrecoup, j’ai complètement arrêté de l’écrire.

Après, en réalité, tu pourras avoir une vision générale de la manière dont les trois tomes se déroulent si je publie cette histoire en entier, puisque c'est une histoire qui se passe en même temps et qu'il y aura quelques recoupements à certains moments avec Contrecoup, mais ce ne sera qu'une vision générale.

Merci d'avoir laissé un mot, j'espère que tu apprécieras la suite :)

 


Laissée par : MissMD le 15/08/2023 13:53 pour le chapitre Spleen
Franchement je trouve pas ton histoire dure à suivre du tout. Celle du point de vue des ados était plus confuse, pas tant dans le point de vue, plus du côté de l'arc narratif, il y avait trop d'histoires parallèles peut-être ? Je ne sais pas. Là je trouve ça vraiment clair, peut-être lent mais j'aime bien lire les états d'âmes des uns et des autres. Je trouve hyper intéressant de penser à ce que ferait la psychologie/psychiatrie sur la société sorcière. Hâte de te lire !

Réponse de l'auteur:

Bon, bah si c’est clair, c’est parfait!

Je te remercie pour ton retour à ce sujet en tout cas, ça me rassure beaucoup sur le texte ♥

Vu ce que tu dis, je préfère quand même préciser un truc, on ne sait jamais...

Il faut savoir que ça reste une approche « située » des sciences psychologiques, qui prend en compte les rôles de la psychologie et de la psychiatrie dans le maintien des oppressions, alors ce n’est pas non plus tout à fait neutre. Quelqu’un qui attacherait moins d’importance à une psychologie « située » et consciente d’elle-même écrirait d’autres choses un peu plus consensuelles et moins nuancées à certains égards. C’est pas que j’utilise pas des trucs consensuels pour écrire non plus, évidemment, c’est que je me permets parfois de positionner mes personnages par rapport à ces consensus donc nécessairement le texte a une approche orientée*. Puis, c’est un texte qui prend en compte le fait que la psychologie, la psychiatrie, la médecine, la science, la personnalité, la santé mentale, la maladie mentale, etc. mais aussi la magie et la notion de sorcier (pour le pendant sorcier) sont des constructions sociales, ce qui ne serait malheureusement pas le parti-pris le plus utilisé au sein des sciences psychologiques/psychiatriques.

Disons que c’est un espèce de compromis de ce que la psychologie pourrait (théoriquement) être si elle était confrontée aux sorciers, sans nier pour autant ce qu’elle est dans les faits et ce qu’elle ferait réellement si elle était confrontée aux sorciers.

Enfin je sais pas si ce que je dis a du sens, mais ce que je veux dire, c’est qu’une autre personne issue des sciences psychologiques ne verrait (ni n’écrirait) nécessairement la rencontre de la psychologie et du monde sorcier comme je le montre ici et que ce ne serait pas du tout étonnant que le texte agace certain.e.s praticien.ne.s comme certain.e.s chercheur.e.s. C’est dû au fait que j’ai la fois un regard intérieur (puisque je suis issue des sciences psychologiques) et à la fois un regard extérieur car j’approche également la psychologie/psychiatrie comme les objets sociaux qu’ils sont.

J'espère que tu apprécieras la suite (qui sera toute aussi lente hahaha ♥).

*en réalité un texte qui se restreindrait au consensus en matière de psycho/psychiatrie serait également orienté et « non neutre », il ne serait juste pas perçu comme tel par les personnes issues du domaine de la psycho/psychiatrie


Laissée par : Seonne le 14/08/2023 12:34 pour le chapitre Spleen

Coucou ! Je suis modératrice d'HPFanfiction et je suis tombée sur ton chapitre lors de mon tour de validation (je n'ai donc pas forcément toute la backstory précédente en tête). C'est assez rare que je m'attarde pour laisser une review dans ce type de circonstances mais waow, ton chapitre m'a beaucoup retournée ♥. Je suis allée regarder les autres (chapitres) du coup, je suis absolument fan de ce que tu proposes avec cette fanfiction !

Dans ce chapitre notamment, tu abordes plein de thématiques et j'adore toute l'intrigue que tu développes autour de Sainte-Mangouste pendant la guerre, sur ce qu'implique un gouvernement fasciste dans la prise en charge médicale, la façon dont tes personnes ont fait de leur mieux pour y résister, c'est très bien pensé, très bien amené dans la narration (comprendre : c'est compréhensible et détaillé sans être de la description ennuyeuse). Delilah me touche beaucoup, que ce soit dans sa personnalité ou sa lecture des événements (passés et présents).

Je ne peux que t'encourager à continuer d'écrire et publier cette histoire, je ferai de mon mieux pour la suivre avec attention ! Malgré la longueur massive du chapitre (par rapport à ce qu'on valide d'habitude), je ne l'ai pas vu passé et arrivée à la fin, j'avais envie d'en savoir davantage. Merci de déconstruire les aspects problématiques de l'univers de JKR à travers tes mots ♥ Bon courage pour la suite de l'écriture et belle continuation à toi sur le site !

édit : aussi, je voulais aussi te remercier à la fois en tant que modératrice et que simple utilisatrice du site d'avoir bien mis l'avertissement de contenu en début de chapitre, et de l'avoir contextualisé avec autant de précision !



Réponse de l'auteur:

Salut!





Dans ce cas, tu m’en vois très honorée ♥





Je suis quand même très étonnée que JKR ne soit pas allée plus que ça sur le corps médical et les médicomages durant la saga (surtout les derniers tomes) quand on considère le nombre de parallèles qu’elle nous a sorti avec les nazis. Enfin bon, au moins ça nous laisse une grande latitude d’imagination au sujet de Sainte Mangouste et de la médicomagie de manière générale :)

Alors ça me fait trop plaisir pour Delilah, c’est un de mes personnages préférés tout texte que j’ai pu écrire confondus (cette phrase est absolument dégueulasse mais bref mdr) donc c’est vraiment trop cool s'il touche d'autres personnes aussi!

Oh, c’est marrant que tu reviennes sur l’avertissement. J’avais déjà écrit un avertissement sur ce genre de scènes pour l’autre fanfiction, mais (avec le recul) je le trouve pas du tout approprié et je voulais pas refaire la même erreur ici, donc j’ai un peu galéré sur celui-ci pour trouver un niveau d’explicitation qui me paraissait adapté. Bref, tout ça pour dire que ça me fait d’autant plus plaisir que tu t'arrêtes sur l'avertissement (merci d’avoir édité!



) que j’ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour l'écrire mdrrr

J’espère que tu apprécieras la suite si tu as l’occasion de la lire :)

Je te remercie pour le temps pris pour laisser tes impressions et ce beau commentaire, c'était trop chouette à lire ♥


Laissée par : eikofrei le 17/06/2023 08:31 pour le chapitre La maison sous le lac

Quelle bonne surprise de pouvoir lire cette histoire. Certaines scènes m'avait fait tilter dans "Contrecoup" et je me faisais déjà plein de films quant à ces deux protagonistes. C'est encore mieux d'avoir la version originale de l'auteur car peut importe l'imagination de chacun, ce sont tes personnages et connaître le début et plus tard le dénouement finale de ces deux femmes sera un pur plaisir.



Réponse de l'auteur:

J’espère que la fanfiction n’est pas trop décevante par rapport à ce que tu avais en tête, haha. Je dois admettre être très curieuse de ce que tu as pu imaginer entre les deux en lisant Contrecoup :D

J’attends de pouvoir m’assurer de deux trois choses sur le texte avant de voir pour publier la suite en ligne. Cette fanfiction est constamment sur un fil, alors entre les thématiques qu'on aborde et le fait que le texte n'a pas l'air d'être très clair par moments, je préfère être prudente... ^^"

En tout cas, je te remercie d'avoir laissé un mot, ça fait très plaisir :)


Laissée par : chape le 03/01/2023 12:45 pour le chapitre La maison sous le lac

Un petit récit sur la vie de Delilah ça pourrait être cool. On comprends qu'elle a perdu sa fille et son mari mais comment, quand et pourquoi ça pourrait être utile pour cerner un peu mieux ce personnage je pense.



Réponse de l'auteur:

Hey,

Merci pour ton retour, comme d'habitude :)

Alors, normalement, dans ce chapitre, on apprend quand même beaucoup de choses sur Delilah. Concernant la mort de son mari et de sa fille, elle mentionne que son mari (médicomage lui aussi) est mort embusqué par des mangemorts durant la première guerre et que sa fille est morte durant la seconde guerre alors qu’elle protégeait des moldus.

On en saura un peu plus dans quelques temps, évidemment, mais on a déjà toute une mini-biographie de la madame dans le reste du chapitre. D’ailleurs, à la fin du chapitre, on se retrouve même à en savoir plus sur la vie de Delilah que sur celle de Cecilia.

Néanmoins, ça me questionne un peu de pas avoir réussi à faire en sorte que la mort de Tim soit claire à la lecture ou même qu’on ne puisse pas cerner le personnage de Delilah avec ce que ce chapitre apporte de plus aux précédents. Vu ce qui vient dans les chapitres suivants, je peux pas trop me permettre de publier des chapitres qui sont aussi peu compréhensibles à la lecture. Faut vraiment que je corrige ce qui ne va pas avant de publier quoique ce soit d'autre.

Enfin bref, c'est pas le sujet, mes craintes mises de côté, le focus de la fanfiction ça reste Cecilia et Delilah, les personnages comme leur relation, donc on en apprendra beaucoup plus sur Delilah et sa vie (comme celle de Cecilia) au fil du texte (et dès le prochain chapitre, en fait).


Laissée par : osa le 31/12/2022 19:01 pour le chapitre La maison sous le lac

Bonjour !

Ce début de chapitre est vraiment génial ! Mais bon sang, non, ce que vivent ces elfes "de maison" n'est pas normal ! merci !! et dire qu'à Poudlard, on apprend aux élèves à dépendre d'eux, ou en tout cas à vivre avec eux à leur service, à leur insu ! Dans une autre fiction du site hpf (mince... j'ai oublié le titre... je te retrouve ça pour une autre review, ça me forcera à t'écrire) la servitude des elfes de maison est expliquée par un très ancien maléfice qui leur a été lancé aux tous débuts de Poudlard, pour servir de main d'oeuvre au château. J'ai hâte de te voir développer ton idée sur la question avec le Dr Higgins, et si il y aura une résolution de cette injustice !

Pour ce qui est des maisons et de la façon que le choixpeau a de classer les élèves, j'avais un avis plus positif (naïf ?) sur la question, dans le sens où il repère les traits de caractères des élèves ou en tout cas ceux qu'ils/leur milieu social et familialle favorisent, et les range dans les maisons en fonction de celle qui l'aiderait à mieux développer ces traits de caractères et capacités, pour que l'élève puisse plainement s'épanouir. En fait, c'était juste une excuse de la part de JKR de cloisonner les gentils et les méchants, mais bon, c'est vrai qu'avec le recul d'un adulte, peut importe la façon dont on retourne la réflexion, c'est assez nocif comme façon de présenter les choses. Et tu le décortiques très bien à travers les yeux du Dr Higgins (d'ailleurs, vu ses responsabilités, ce serait pas plutôt Pr Higgins ? je ne sais pas du tout comment fonctionne l'université britannique).

Concernant la relation entre le Dr Higgins et le Pr Shadlakorn (heu... j'espère que j'ai pas fait de faute XD), c'est assez sympa ces petites piques qu'elles se lancent et cette façon que tu as d'alterner leur point de vu dans leurs interractions. Le fait d'alterner entre point de vu sorcier et non-sorcier montre bien tout le monstre de réflexions que tu as dû avoir pour donner autant de cohérence à cette histoire ! Très franchement, au delà de leur relation que tu développes au travers de cette fic, les réflexions que tu leur donnes et le fil conducteur de ton histoire sont complémentaires à Contrecoup je trouve, tu as vraiment eu raison d'écrire cette fiction, peut importe tes motivations (j'en viendrais presque à te demander une version du point de vu du Gryffondor un peu déviant... Griffin je crois... mais ce serait pousser le vice... et est ce que ça amènerai plus d'information ou de piste de réflexion étant donné la façon dont il est décortiqué dans Contrecoup... ?)

En tout cas, ça nous permet d'en apprendre plus sur les personnages, et sur les différents aspects que peuvent prendre le deuil... dit comme ça, c'est horriblement déplacé... heu... cette fiction nous bombarde d'informations tant sur les personnages que sur des sujets qui ne sont pas forcément développés aussi facilement, et bien que ce genre d'événements puisse se passer dans la vraie vie, lire les réflexions existantes sur le sujet est vraiment intéressant ! un peu glauque, mais enrichissant je trouve. Alors il ne se passe pas beaucoup de choses dans ta fic, par rapport à ce qu'on a l'habitude de lire sur le site, mais justement, c'est différent, intéressent, et enrichissant !

Donc, c'est avec joie... ou en tout cas avec plaisir... que je lirai la suite !

Bonne journée !

A bientôt j'espère !

osa



Réponse de l'auteur:

Hey, rebonjour!

Comme tout à l'heure, je te remercie grandement d’avoir pris le temps de commenter. Tes commentaires font vraiment très plaisir et c’est difficile de leur rendre justice ^^"

Je suis très contente qu'il t'ait plu :)
(comme de savoir que tu trouves cette fanfic complémentaire à Contrecoup! ça fait plaisir et ça motive)

Je suis vraiment très curieuse de savoir ce que tu penseras du reste de l’histoire en ce qui concerne Winky et les elfes de maison :)

Pour le « Pr », je m’étais renseignée (vite fait) en début de fanfic parce que je m’étais posé la même question que toi et il avait semblé que, non, pas de « Pr ». 

Et non, ce n'est pas du tout déplacé, ne t'inquiètes pas :)
Et puis, la première partie de Contrecoup et celle-ci restent effectivement des histoires assez concernées par le deuil de manière générale, il n'a juste pas toujours le même sens.

Haha, écoute, pour un spin-off version Gryffondor, si je pouvais me dédoubler et écrire plus vite, qui sait! Après, tu poses les bonnes questions : je ne suis pas sûre que ça apporterait beaucoup de voir le côté Gryffondor.

D’un point de vue pragmatique, disons que je suis pas sûre que la balance bénéfices/risques soit en faveur d’un texte pareil : ce serait s’infliger beaucoup de violences inutiles en « montrer » (donc subir ces violences par les personnages, leur vécu et leurs justifications) pour, en retour, avoir une illustration de certains mécanismes que je mentionne déjà dans Contrecoup (où la « morale » à en retirer est déjà explicitée). Avec, en plus, comme à chaque fois qu’on suit des personnages problématiques, le risque de mal équilibrer le récit et que ça devienne complaisant (ou que ce soit perçu comme tel par les lecteurices même si ça ne l’est pas dans les faits).

D’un point de vue plus personnel, j’aime bien l’idée que le temps des Gryffondor est révolu. Ils sont les héros de la saga de JKR, car pour ce genre de péripéties, ceux sont les plus à même d'être au centre de l'histoire. Leur sens de la justice leur permet de se mettre en mouvement très vite (contrairement aux autres) et d’aller « au devant de », même quand les autres n’identifient pas la menace, essayent de minimiser la menace, ne se sentent pas concernés par la menace, ou ont une tendance au fatalisme. Mais leur force est également leur point faible, une fois la Guerre finie, il faut accompagner le changement et ça, c’est moins ce qu’ils sont capables de faire (si on généralise en se basant sur les descriptions des maisons). C’est une période où il faut prendre le temps, le recul, penser un peu « en dehors », s’arrêter… ce n’est plus un temps d’action comme les Gryffondor l’entendent (même si ça reste un temps où il faut faire des trucs et prendre des décisions, c’est pas foncer dans le tas pour défoncer du méchant ou motiver les troupes à résister activement). En plus, théoriquement, les Gryffondor sont les plus à même de subir les conséquences physiques et psychologiques de la Guerre (puisque plus nombreux à y avoir participé), donc ils doivent surtout gérer leurs propres traumas.

… viennent donc les Serdaigle qui, eux, ont le recul (et la créativité) nécessaire pour faire avancer la société, penser d’autres façons de faire, remettre en question et analyser les causes de la Guerre, apprendre de ce qu’il s’est passé avec leurs propres armes et leurs propres façons de « combattre » (avec, bien sûr, toujours l’appui des Gryffondor mais dont le rôle est plus secondaire à ce genre de moments). C’est l’éternelle articulation entre la résistance intellectuelle et la résistance « du terrain » (sans que les deux soit jamais vraiment séparés). C’est un parti pris qu eje prends sur l’ensemble de l’histoire, quelque chose qu’on verra souvent entre les lignes et qui sera plus explicite par la suite (une fois la première partie de Contrecoup passée).

Tout ça pour dire (désolée, je me suis un peu perdue) qu’un petit spin-off sur Gryffondor ça reviendrait à les remettre à nouveau au centre de l’attention (ce qu’ils sont déjà un peu en vrai) et je trouverais ça un peu dommage.

Enfin bref, avant de m'égarer plus encore, le plus important : je te remercie à nouveau d'avoir pris le temps de laisser tes impressions sur ce texte! C'est vraiment chouette :)

J'espère que tu apprécieras la suite!

Bonne soirée!


Laissée par : osa le 31/12/2022 17:08 pour le chapitre Vertigo

Bonjour !

Ma review va-t-elle être autant décortiquée et psychanalysée que les dires de chacun de tes personnages ? si c'est le cas, je vais faire très attention à chacun de mes mots/ponctuations ^^"

J'aime énormément ta réflexion sur le monde sorcier et les suites de la guerre contre Voldemort et ses partisants, que ce soit dans cette fiction ou dans Contrecoup ! C'est toujours intéressant d'avoir ce genre de profondeur dans les récits je trouve, et ça donne matière à réfléchir ! Du coup, j'imagine que irl tu dois travailler dans le domaine de la psychologie... je ne sais pas si c'est dans les thèmes du site ou si ça intéresserait grand monde... ou si ça apporterait de la lourdeur à tes récits ou tes notes d'auteur... mais est ce que tu as des ouvrages de référence à proposer sur chaque thème que tu abordes ? ou des articles en libre service ou autre ? (je me souviens plus si c'est chez toi que j'avais vu des références...)... ou c'est peut être plus pertinant de nous laisser te les demander en review XD

Ce que je peux juste reprocher à tes écris, ce sont les lourdeurs des paragraphes et certaines tournures de phrases. On a l'impression d'être dans la tête des personnages et de passer d'une idée à l'autre comme on mènerait une réflexion (ce qui est peut être l'effet recherché...). Autant c'est super intéressant pour comprendre la façon de penser du personnage et de quelle façon il en est arrivé à ses conclusions/questionnements, autant à certains moments c'est vraiment très difficile à suivre... Mais en même temps, ça fait parti de ta façon d'écrire... Je ne sais pas comment tu travailles tes textes, mais peut être que le point de vu exterieur d'un/une bêta-reader pourrait aider à alléger tes textes si jamais tu penses à travailler cet aspect de tes écrits.

En tout cas, même si on alterne les points de vu entre les personnages, on n'est pas perdu grace justement à ces réflexions et mécaniques de pensée que tu retranscris.

Je m'en vais lire la suite avec grand plaisir !

A bientôt et merci pour ce que tu écris !

Bonne journée !



Réponse de l'auteur:

Hey, bonjour!

Je te remercie beaucoup pour ton commentaire, je m’y attendais tellement pas. C’est une très belle surprise de fin/début d'année :)

Je peux proposer quelques textes intéressants, mais, pour être honnête, j’aborde/j’utilise tellement de choses (de manière explicite comme entre les lignes) que je ne saurais pas par où commencer pour te glisser quelques références. Ce serait effectivement plus simple si tu avais des thématiques particulières qui t’intéressaient ou si il y avait des passages qui t’ont questionné et vis-à-vis desquels tu aimerais creuser (enfin toi ou d’autres, bien sûr), comme ça je pourrais me baser sur ça pour proposer quelques petites choses (même si je promets pas d’avoir forcément un truc intéressant en fonction de la thématique).

(par contre, tu n’es pas obligé.e de t'embêter à laisser un commentaire pour communiquer la/les thématique(s), tu peux simplement m’envoyer un MP si jamais c'est plus confortable pour toi :) )

En tout cas, je te remercie beaucoup pour ton retour très très constructif! Déjà, ça me rassure, parce que j’avais l’impression que quelque chose n’allait pas, mais c’était difficile d’identifier là où se situaient les problèmes parce que ça peut être à peu près à tous les niveaux du texte. Maintenant, j’ai une idée de où chercher :)

C’est tout à fait l’effet recherché, effectivement, mais le but n’est pas de perdre les gens en cours de route non plus (à part pour les quelques « blagues » universitaires qui sont juste du fan-service pour Croquembouche et où j’accepte l’idée que ces blagues doivent avoir zéro sens et être absolument pas drôles pour qui n’est pas d’un certain domaine très précis de la psychologie).

Je vais essayer de trouver un moyen de maintenir ce genre de narration tout en la rendant plus compréhensible, à voir si c’est mieux ou non dans les chapitres à venir ^^"

Encore un (très) grand merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire, ça fait toujours immensément plaisir de recevoir des retours pareils!


J’espère que tu apprécieras la suite :’)

Et je te souhaite une bonne journée/soirée!


Laissée par : chape le 30/08/2022 17:58 pour le chapitre La première impression

Ça y est le coup de foudre? C'est cool en fait que ça commence comme ça.



Réponse de l'auteur:

Haha, oui! Un petit coup de foudre... Maintenant faut voir comment ça peut évoluer entre les deux mdr...Une chose est sûre, on est pas sortis de l'auberge :')

Merci pour ton retour!


Laissée par : chape le 14/08/2022 16:58 pour le chapitre Le départ

Du coup j'ai quelques réponses comme le mensonge qu'ils vont donnés. Et comment elle va faire avec son fils. Donc ça c'est bon. Les autres je vais attendre un peu.


Laissée par : chape le 12/08/2022 17:44 pour le chapitre L'annonce

J'ai tellement hâte de lire la suite. L'événement majeur de ce tome 1 vu depuis les connaissances et l'imaginaire moldu. C'est comme si nous étions au milieu de ton récit et que c'est nous qui decouvrions Poudlard sans avoir lu Harry Potter. J'ai déjà plein de questions mais je vais attendre quelques chapitres avant de les poser car tu va peut-être y répondre dans les chapitres qui arrivent.



Réponse de l'auteur:

Oh, ça me fait plaisir de te voir ici!

En plus, les moldus sont adultes, donc c'est un peu écrire la découverte de Poudlard et du monde sorcier par un regard adulte et non le regard enfantin auquel la saga nous a habitué quand on était petits. C'est assez rigolo à écrire, j'espère que ça plaira à la lecture.

En tout cas, je suis très curieuse de savoir si les prochains chapitres répondront à tes questions du coup, haha.

Comme toujours, je te remercie d'avoir laissé un mot :)


Laissée par : MissMD le 12/08/2022 16:56 pour le chapitre L'annonce
Génial !! trop contente d'avoir l'histoire de se point de vue là ! j'adore Contrecoup, mais je crois que le point de vue des moldus est ce qui m'intéresse le plus ! super idée et merci beaucoup pour ton écriture, hâte de lire la suite !

Réponse de l'auteur:

Ohh, c’est chouette! Je m’attendais pas à ce que l’idée-même de l’histoire plaise, c’est vraiment cool!
Si c’est le point de vue des moldus que tu préfères, ça risque de te plaire du coup :)
J’espère que tu apprécieras la suite!

Merci à toi d’avoir pris le temps de laisser un retour :D


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.