S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


Grand Ménage Orange 2024


C'est le retour du Grand Ménage Orange !



A partir du 4 mars 2024, les modératrices d'HPFanfic vont s'atteler à la tâche titanesque suivante : vérifier que les fics publiées depuis 2020 par les membres de l'association (et bénéficiant donc de la validation automatiques) respectent le règlement ! Soit 4 ans de fics à lire, depuis le dernier GMO, ce qui représente un très grand nombre de chapitres, et va donc nous prendre un bon moment.

Si vous voulez nous faire gagner un peu de temps, ou rendre notre travail moins fastidieux, n'hésitez pas à vérifier vos fanfictions (longueur des chapitres suffisante, conformité des résumés, ratings appropriés...) !

Pour en savoir plus sur la façon dont le GMO va se dérouler, rendez-vous ici, nous vous avons concocté une description détaillée de notre fonctionnement.

Souhaitez-nous bonne chance !


De Equipe de modération d'HPFanfiction le 03/03/2024 18:22


Reviews pour Les Mains de Pouvoir

Laissée par : MaPlumeAPapote le 01/09/2023 19:10 pour le chapitre Épilogue

Coucou Juliette ! 

Désolée, j'ai passé le précédent chapitre tellement j'avais envie de lire la fin ! Et quelle fin !!! Déjà j'ai envie de dire JE LE SAVAIS !!! :D Je suis trop trop trop contente d'apprendre que c'était son frère le narrateur. Ca me paraissait assez logique au vue de sa proximité avec elle, et de la bienveillance qu'il avait pour sa soeur tout le long de l'histoire. Je l'aime énormément ce personnage et savoir qu'il a été à ses côtés jusqu'à la fin me réchauffe le coeur <3 

Je reviens sur le dernier chapitre avant de commenter l'épilogue. J'avoue que j'avais un peu d'appréhension de voir comment tout cela se finirait et finalement j'ai ressenti un immense soulagement. La fin que tu nous offrais juste avant, avec la folie poussée à son maximum pour Melania qui tente de tuer sa belle-fille, ne laissait rien présager de bon. Et finalement, il y a une sorte de lâcher prise. Un retour aux sources. Et c'est ce qui pouvait arriver de mieux ! On le voit parce que Melania a retrouvé un semblant de bonheur et d'innocence. Après tout, c'est dans sa maison de campagne qu'elle se sentait le mieux donc il fallait qu'elle parte de cette maison familiale au centre de Londres qui est bien trop mauvaise. Ce retour aux sources m'a fait penser à lorsqu'elle rencontre Arcturus et qu'elle lui fait visiter ses champs, puis lorsqu'elle tombe enceinte et qu'elle s'exile pendant plusieurs années (je pense les meilleures années de sa vie). Une fin donc assez en douceur avec même une réconciliation avec Pollux. 

Le tableau dépeint pour ce dernier chapitre est vraiment triste à côté. C'est très sombre avec la mort des membres de la famille, mais en même temps ça rajoute aussi un peu de douceur à la fin de vie de Melania. Voir que finalement elle s'éloigne de tout ça, qu'elle a perdu le jeu de pouvoir, notamment face à Walburga, mais que finalement, est-ce que ça en valait la peine tout ça ? On voit bien que non... Tout se dégrade, la famille Black sombre complètement ! D'où le fait que finalement, même si elle finit quand même un peu folle, on est moins attristé de la fin de Melania vis à vis de sa chute et la perte de son pouvoir et ça a contribué à me rendre heureuse. Elle est finalement restée auprès d'Arcturus et même s'ils avaient leur folie, ils s'aimaient et c'est tout ce qui compte. Tu as très bien décrit la fin de cette illustre famille mais je note aussi qu'avant qu'ils meurent tous, on sentait que la nouvelle génération n'était pas à la hauteur (problème de consanguinité ?). L'âge d'or était déjà bien révolu. Les enfants (majoritairement des filles en plus) se sont éloignés, perdues, et les deux garçons disparaissent aussi sans laisser d'héritiers. J'ai bien aimé l'attachement de Melania à Regulus III (c'est le bon chiffre ?). Le fait qu'il ressemble à Arcturus, mais surtout à Orion qui lui a été enlevé. La famille finit quand même avec un membre qui était ... potable x) Enfin plus que cela quand même (je l'adore Regulus :p) mais ça n'a pas été facile pour lui le pauvre. C'est assez cruel effectivement de se dire qu'ils n'ont pas pu retrouver son corps mais c'est aussi une image : il échappe au funeste destin des Balck en quelque sorte, à la folie de cette maison qui semble aussi les suivre dans la tombe (bien qu'on ne sache pas ce qui se passe dans l'au delà :p). 

La fin d'Arcturus m'a beaucoup peiné. Mais l'amour qu'il portait à sa femme était quand même beau. Même si ça lui apporte beaucoup de souffrance au moment où il la perd, on voit que c'est ce qui lui est arrivé de mieux dans sa vie. Et là, j'ai eu l'image de ses parents qui se félicitaient que Melania entre dans la vie de leur fils. Je sais pas trop pourquoi, mais on voit qu'elle l'a très bien accompagné jusqu'à la fin. Il la suivit dans la mort mais c'est aussi assez logique car je ne pense pas qu'il aurait pu vivre sans elle. C'est assez beau dans un sens, même si c'est douloureux pour Lucretia. 

Lucretia d'ailleurs, je l'aime beaucoup aussi ! L'amour qu'elle portait à ses parents, le fait qu'elle est revenue dans leur vie quand même après avoir fui, ça m'a fait plaisir pour eux. Parce qu'elle était très importante pour Melania qui avait besoin d'elle. Encore une fois, on voit qu'elle n'a pas tout perdu et tout raté dans sa vie, rien que le fait d'avoir une fille comme Lucretia ! Elle était plus heureuse que Walburga par exemple et rien que ça elle a gagné :p 

Et donc on apprend que c'est son frère qui raconte toute cette histoire ! Et on voit la raison : demande de Ginny et Harry qui souhaitent refaire la maison. La question que je me pose est de savoir si la maison acceptera ce changement ou s'il reste encore quelque chose de négatif ? J'espère que non parce que ça pourra faire beaucoup de dégât ^^ Si j'avais été eux, après qu'on m'ait raconté l'histoire j'aurais tout arrêté et je serais partie très très loin x) La question de cette tombe qui montre le pouvoir d'Arcturus et l'attachement à son épouse. La folie des Black mais l'amour qui symbolisait leur couple, leur folie quoi ^^ J'espère que la solution de Harry fonctionnera et qu'ils pourront être déplacés. Leur dernière demeure sera sans doute plus paisible loin du Square Grimmaurd ^^ 

J'ai beaucoup apprécié aussi dans cet épilogue le fait que tous les sorciers sont reliés, même Ginny avec Lucretia et Harry avec ses grands-parents. Tout le monde est rattaché à un Black d'une façon ou d'une autre :p Ca a dû les étonner un peu ^^ Le petit clin d'oeil est sympa en tout cas, même si faudrait que je mette par écrit tout ça pour que ça soit bien clair dans ma tête x) 

Merci beaucoup d'avoir écrit cette belle histoire et d'être allée au bout de sa publication (un an jour pour jour, tu as fait fort :p le Destin des Black peut-être xD). C'est une magnifique découverte pour moi et j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire ! Je l'ai trouvée assez originale aussi dans sa structure avec cette narration qui nous fait prendre du recul dans les événements. Et si j'en ai le temps, j'irai regarder tes autres histoires parce que j'aime beaucoup ta plume ^^ Tu as développé des personnages très intéressants :) 

Je te souhaite sinon une bonne rentrée et plein de courage pour cette nouvelle année où faudra pas lâcher !

A très vite !

Plume :) 



Réponse de l'auteur:

Recoucou Plume !

Hihi tu fais comme tu veux pour la lecture et les commentaires ! Bravooo pour avoir deviné qui était le narrateur de cette histoire, tu es fine observatrice ! moi aussi j'aime bien le personnage du frère de Melania hihi, et j'écrirais bien à nouveau sur lui un jour !

Ouiii, on peut voir cette fin comme un lacher-prise... ou comme une corde qui rompt aussi, et rend le tout tellement fou, que ça en devient grotesque un peu. Son mental a tellement besoin de la protéger qu'elle retourne à un âge (des âges même) où tout était encore beau... Dans un endroit qui était beau... bref, elle replonge à l'innocence pour se préserver finalement, mais cette auto-protection lui permet de continuer d'avancer aussi... triste mais doux et tendre à la fois.

D'autant plus que le triste tableau de la maison des Black qui périclite crée un constraste, c'est clair, comme tu le dis bien ! C'est bien Regulus III oui hihi (le II c'est le frère d'Arcturus, et le I c'est l'oncle de Phineas Nigellus il me semble bien. REGUGU est plus que potable, mais je laisse ses grandes admiratrices le défendre ! Ohoh oui, le fait que ni Regulus ni Sirius ne laissent de corps montrent bien qu'ils échappent au sombre destin des membres de la Maison des Black, tu as raison ! J'aime beaucoup cette idée !

Je suis heureuse si tu as été touchée par la fin d'Arcturus : c'était vraiment le moment où je voulais simplement montrer son amour pour Melania, exempt de toute folie, le moment où je voulais qu'on ait une simple empathie pour lui. Et oui, Melania a sans doute été ce qu'il a eu de meilleur dans sa vie alors qu'on l'empêchait de soigner sa santé mentale. C'est tout de même archi triste qu'il abandonne tout, notamment Lucretia qui l'accompagne jusqu'au bout...

MDR oui, avoir Lucretia et non Walburga comme fille : c'est une victoire ahahaha.

Hehe, je ne peux te répondre si cette maison acceptera le changement de propriétaire : mais Tomas a des affinités avec les esprits (idée rapidement développée dans L'éclat de l'espoir), alors on peut lui faire confiance je dirais hihi.

Ouiii j'adore tout relier, alors contente si ça te plaît ! si tu veux relier tout ça plus clairement, j'ai mis un lien vers l'arbre généalogique des Black refait par mes soins sur mon profil :)

Merci à toi d'avoir lu et si fidèlement commenté cette fanfic, ça me touche beaucoup ! et tous tes compliments aussi me touchent beaucoup, merci :D

Merciii ! Je rentre officiellement demain matin 9h, j'ai la niaque pour cette année ! Plein de courage à toi aussi pour cette année, quoi que tu fasses !

A très vite !

Ju'


Laissée par : MaPlumeAPapote le 31/08/2023 18:02 pour le chapitre 27. Où Melania Black prend le pouvoir

Coucou Ju ! 

Quelle surprise de voir tous ces chapitres mais surtout de découvrir que la fin de cette histoire approche !!! Je sens que je vais être un peu triste ^^ 

Je n'ai malheureusement pas le temps de tout lire d'une traite mais je n'ai pas pu m'empêcher de commencer déjà avec ce chapitre ! Les choses avancent vers la fin. On sent que Melania a beaucoup souffert quand même et qu'elle a profondément changé pour devenir une Black, maitresse de sa maison. J'ai bien ressenti dans ce chapitre le lien si spécial qui l'unit à Arcturus. Un lien qui est là depuis le début de l'histoire bien sûr, mais qui semble particulièrement important ici parce qu'après tout ce qu'ils ont traversé, je dirai que c'est la seule chose qui n'a pas l'air d'avoir changé. Et c'est dire parce que tout le reste a changé x) Melania et Arcturus ont changé (enfin Arcturus peut-être un peu moins), les membres de la famille Black ont changé (les départs, les morts, les enfants qui ont grandi), les alliances ont changé également. Bref, tout a changé mais leur amour reste là, comme un écho à leur passé enterré, une image floue mais dont on se souvient avec bonheur (enfin pour ma part :)). 

Ce chapitre s'intitule Où Melania Black prend le pouvoir. J'avoue que j'ai eu un peu de mal à voir en quoi elle était arrivée au sommum de son pouvoir. J'ai l'impression que pendant ces 8 années, elle avait réussi finalement à retrouver sa place en tant que mère auprès de son fils qui lui aurait pardonné en quelque sorte son opposition à son mariage non ? Mais par la suite, on voit qu'elle a finalement mené une guerre éternelle avec sa belle-fille pour garder la main mise sur son fils et sur la maison des Black. Or, Walburga ne se laisse pas faire et a un puissant pouvoir sur Orion. Sans parler du fait qu'elle a aussi ses parents qui appuient derrière elle et qui se dressent donc face à Melania que j'ai trouvé bien seule dans la balance. Du coup, cette image, avec ce repas de famille notamment, ne m'a pas fait sentir qu'elle avait particulièrement le pouvoir des Black entre les mains. Plutôt qu'elle tentait de lutter pour le garder ? Et le fait que son fils devienne par la suite père, pour moi c'est comme donné un peu plus de pouvoir à Walburga non ? Comme elle lorsqu'elle est devenue mère, elle a perpétué la lignée, elle a donné un héritier et donc ça contribue à enlever un peu de pouvoir aux parents (grands-parents du bébé) non ? 

La fin du chapitre le montre aussi, elle devient complètement folle ^^ Et ça ne m'étonne pas, mais ça montre sa faiblesse dans le jeu de pouvoir. Elle perd un peu les pédales et n'arrive plus à prendre le dessus de sa belle-fille autrement que par la force. Enfin c'est l'impression que j'ai eu. Et lorsque son fils arrive, on imagine bien la fracture qui va s'effectuer. J'adore l'idée du pouvoir qui s'étrangle lui-même en tout cas, c'est une très belle image qui fait écho aussi un peu à la folie qui la prend. 

Dans ce chapitre, j'ai beaucoup aimé les souvenirs qu'on a du couple. Leur vie de jeunes parents, la douceur de Sirius dans les bras de ses grands-parents, le rappel de Lucretia qui est le plus grand bonheur de ses parents. Toutes ces petites touches qui montrent qu'ils n'ont pas totalement raté leur vie, leur bonheur. Mais qui montrent aussi qu'ils n'ont pas su le garder. Et je trouve ça triste que ça finisse comme ça pour Melania... Malheureusement elle s'est complètement faite happée par les vices de la famille Black...

Je reviens vite pour la suite et fin ! :D



Réponse de l'auteur:

Coucou Plume !!

Désolée de te répondre si tard, mais je voulais le faire bien *-* Tes deux reviews sont si longues, tu as dû passer un moment à les rédiger ! Merci !

Ehhh oui, Melania a profondément changer pour entrer dans cette famille, et même son attachement à/son amour pour Arcturus, même s'il reste, a beaucoup changé au fil des années. Il est devenu très... Black finalement, plein de mensonge, de manipulation, de folie, etc. il est même partis du 12, Square Grimmaurd comme les autres membres de cette famille ! C'est dire !

Ahhh mais elle prend le pouvoir qui est incarné par Walburga : elle empoigne celle qui détient le pouvoir finalement ! Elle tenait le pouvoir lorsqu'elle tenait encore Arcturus et Orion sous sa coupe, puis elle a voulu s'emparer à main nue de la future cheffe, et a tout perdu... Mais ! elle a aussi retrouver le pouvoir sur elle-même ainsi, puisqu'elle a quitter (et fait quitter à Arcturus !) le 12, Square Grimmaurd... Je ne sais pas si c'est clair, mais c'était ce balancement insudieux que je voulais montrer en filigrane :D

Ahh euh oui, sa santé mentale est clairement du côté de la folie, elle s'étrangle elle-même. hihi, merci du compliment !

C'est exactement ce que je voulais montrer : ils ont eu de beaux moments dans la vie, mais ils n'ont pas su les garder.


Laissée par : la vache le 24/08/2023 17:19 pour le chapitre Épilogue
Salut!
Merci beaucoup pour l'épilogue.
Je n'avais pas deviné que c'était le frère de Mélanie et que c'était Harry l'hôte.
Félicitations pour cette fic.

Réponse de l'auteur:

Salut la vache ! Un grand merci à toi pour ton retour.

La petite démone en moi est contente d'avoir réussi à maintenir le suspens auprès de toi sur l'identité du narrateur et de son hôte !

Merci < 3

Ju'


Laissée par : PititeCitrouille le 24/08/2023 01:43 pour le chapitre Épilogue

Wowowo la fin est dure et pourtant je ne peux m'empêcher de la trouver si poétique avec ces chansons écossaises, ces souvenirs de landes, cette vieille magie astrale ! J'aime bien en petit décalage la motivation initiale de l'histoire : "seulement" expliquer pourquoi la tombe de Melania ne peut être déplacée, et en même temps, dans une tombe, il y a toute une vie et des souvenirs qui ne restent que ches les autres tant qu'ils sont en vie, alors on comprend l'importance que ça revêt ! 

Et j'aime bien les descriptions de Ginny et Harry dans l'oeil du viel homme, c'est bien cerné de ta part ! 

Bonne continuation, hâte de continuer à suivre avec toi la maison Black et ses péripéties ♥

Piti



Réponse de l'auteur:

Merci Piti pour tout ce que tu me dis ici, et tout ce que tu m'as dit au long de l'histoire < 3 J'ai l'impression que j'ai réussi à faire passer les idées, les émotions et les sentiments que je voulais avec cette histoire en lisant tes retours. Tu es un merveilleuse lectrice.

Pour les descriptions de Ginny et Harry à travers les yeux du vieux Tomas Macmillan, je me suis bien amusée, je le reconnais !

Bonne continuation à toi aussi < 3

Ju'


Laissée par : PititeCitrouille le 22/08/2023 22:06 pour le chapitre 27. Où Melania Black prend le pouvoir

Wouah la fiiin je ne m'y attendais pas du tout sur le coup, et en fait... et bien c'est irrémédiablement logique. Cette maison est un enfer et tu le décris si bien à travers les réactions et les sentiments de ses habitants, c'est absolument saisissant.

Alors puisqu'on aura bientôt la réponse, voici mon cheminement : au début je pensais à Drago qui raconte la vie de sa famille à Harry avec toute l'ambiguïté sur qui est l'hôte. A un autre moment, j'ai pensé qu'Ernie pouvait être l'un des deux, puis je me suis dit que Melania avait quitté les MacMillan tôt, donc Ernie auditeur mais alors qui orateur ? Donc maintenant je pense à Tobias mais alors à qui raconte-il ça ? Sirius lui-même ? "Ne juge pas ta grand-mère, ou juge-la après savoir qui elle a été ?" Mais ça ne colle pas, ou alors après 1995 lorsque Sirius récupère la maison... Ou alors, Alphard qui commence à papoter avec Sirius avant qu'ils ne quittent la maison, mais je trouve que ça ne colle pas beaucoup non plus avec les précautions oratoires du narrateur.

Piti qui s'improvise Sherlock



Réponse de l'auteur:

Hihi coucou Piti !! Tu lis à une vitesse folle ahah. Je suis très heureuse de t'avoir surprise, mais que tu trouves cette fin de chapitre irrémédiablement logique tout de même ! Merci pour ton retour et tes compliments < 3

Ohoh, j'adore découvrir ton cheminement pour découvrir l'identité du narrateur et... tu n'es pas loin ! J'essaie de mettre la suite demain, je t'ai assez fait attendre < 3

Des bisous SherloPiti hihi

Ju'


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 18:48 pour le chapitre 26. Où Sirius Black meurt

Noooon... J'avais oublié qu'Orion parlait si bien. Enfin, je suppose qu'il connaît très bien son père et qu'il allait le travailler au corps pour qu'il accepte cette union. Mais il a un caractère bien trempé. Il n'a peur de rien et se voit presque déjà à la tête de la famille. Il force la main. 

Arcturus n'était cependant pas près à céder et j'en étais heureuse. Du coup, je suis déçue que ça vienne de Melania x) Mais son instinct de mère a parlé et je le comprends aussi... Un espoir de garder son fils auprès d'elle, que la décision l'interdisant d'être heureux ne vienne pas d'elle ? Un dernier espoir pour ne pas être complètement évincée par sa rivale... Grrr... Je l'aime pas non plus Walburga x) Contrairement aux autres femmes Black que tu as pu me faire découvrir et apprécier ^^ 

Et maintenant ... ? :D J'ai trop envie de connaître la suite *-* En tout cas j'ai adoré ma lecture ! On rentre de plus en plus dans la noirceur de la vie de Melania. La jeunesse fait place à l'âge adulte et aux difficultés. Elle a un passé à porter maintenant. En tout cas, tu mènes très bien la danse ! :) 

Merci beaucoup de prendre le temps d'écrire cette belle histoire ! Et ne sois pas trop sévère avec elle quand même ^^ Je vais avoir besoin d'aller lire des choses plus légères après tout ça ^^

J'espère en tout cas que tout va bien pour toi. 

J'espère à très bientôt pour la suite :) 

Plume



Réponse de l'auteur:

Mouahaha eh oui, Orion parle bien et c'est bien plus lui le manipulateur que Walburga sous la voix de notre narrateur.

Arcturus, prêt à ne pas céder ? Certes, si Melania n'avait pas été prête à céder non plus... Mais oui, elle veut garder son fils, donc elle plie. Et Walburga n'est pas très appréciée de Melania et donc ni du narrateur ahah, le portrait est cinglant tout fait exprès !

Prochain(s) chapitre(s) d'ici ce soir ! On verra si tu finis par apprécier Walburga mouahaha, et ce que tu vas penser de Melania !

Merci à toi pour tes lectures détaillées, et ta patience face à mes retards de publication, tu es adorable, et hyper motivante ! J'espère que cette histoire ne t'affecte pas trop non plus, et que tu as trouvé des choses plus légères à lire...

Tout va bien pour moi sinon, je me repose pour retenter mon concours l'an prochain (j'ai manqué mes oraux, trop de stress, trop de fatigue accumulée). Mais je suis déterminée et motivée ! :D J'espère que tu vas bien aussi

A très vite !

Ju'


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 18:34 pour le chapitre 25. Où Walburga Black est une rivale

Le retour de Pollux !!! Haha, je comprends quand même ce qu'il a pu ressentir et je l'imagine la petite larme à l'oeil à voir enfin le destin se retourner vers lui ^^ J'aime bien comment tu décris Orion. On voit effectivement qu'il a grandi dans un climat qui n'est pas forcément le meilleur. Tout le monde qui le quitte petit à petit et lui qui reste seul avec les idées et l'éducation de son grand-père en tête. Tu décris vraiment bien le fait qu'il a un peu en lui de chacun de ses ancêtres. En terminant sur la folie de son père. Et on sent une certaine paranoïa dans son discours et sa façon de voir les choses... Mais j'imagine tellement Walburga derrière tout ça qui tisse sa toile et le convainc assez facilement que c'est la meilleure chose (les femmes derrière les hommes sont les plus dangereuses non ? ^^). 

Je suis contente de voir qu'ils se sont quand même offusqués de cette union x) Cousins au 2ème degré, mais cousins quand même voyons ! Puis là... on parle de l'héritier des Black... Du coup j'ai l'impression qu'il commence à prendre assez de pouvoir pour avoir ce qu'il veut. Mais je suis curieuse de voir quand même comment il arrivera à ses fins. Après tout, après la mort de son grand-père, c'est son père qui prendra les rênes non ? S'il n'est pas d'accord, ils ne pourront pas se marier. A moins que les choses tournent en défaveur de Arcturus et Melania d'une façon ou d'une autre ? Est-ce que Pollux n'ira pas faire du chantage à Melania pour se venger ? ou quelque chose comme ça (genre tout avouer à Arcturus sur son aventure et sa vraie nature, ses secrets si elle n'appuye pas cette union). 

Aller, plus qu'un chapitre et j'aurais rattrapé mon retard !! :D Je fonce pour connaître la suite :)



Réponse de l'auteur:

Oui, Pollux est de retour !! Il est sacrément satisfait de voir le destin revenir vers lui, c'est clair ! Merci pour ton compliment sur la description d'Orion, j'ai vraiment essayé de rendre ce que tu dis ! C'est carrément un parano réac, le petit Orion. Orion n'est pas aussi manipulable qu'Arcturus, cependant... Je te laisse le découvrir par la suite !

MDR ça me faisiat si plaisir de mettre cette offuscation alors que c'est trois fois rien ça, à côté d'autres de leurs idées mdr. Eh oui, Orion va prendre assez de pouvoir pour obtenir ce qu'il veut. Je vais répondre à ta prochaine review concernant les réactions et le déroulé de ce mariage 100% Black !


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 18:18 pour le chapitre 24. Où Folie n'explique pas tout

Ca me fait plaisir de les voir se retrouver ! Même si ce n'est plus exactement comme avant car ils ont leur blessure au fond d'eux, mais il y a un semblant d'équilibre qui revient, ils se parlent de nouveau, se calment mutuellement, se font confiance. Il y a cet amour qui n'est peut-être pas le plus pur du monde mais qui est l'image d'un amour solidifié par les années et les épreuves. Et c'est un amour que je trouve beau malgré tout ! :) 

Je suis contente qu'on ait pu avoir des nouvelles des enfants, voir aussi comment ils ont vécu leur enfance, comment ils ont essayé de s'en sortir. Lucretia qui a grandi auprès de Doréa et qui a continué de garder sa petite lueur au fond d'elle. Elle qui a trouvé son échappatoir. Et sa mère ne se prive pas de l'encourager, parce qu'elle se voit à travers elle, qu'elle l'aime plus que tout et qu'elle a cette lucidité sur l'influence néfaste qu'a cette maison sur ses membres... 

On reparle donc du sort lancé par Cygnus... On ne sait pas exactement de quoi il s'agit mais cela a causé des dégâts sur Lucretia. Elle n'est pas folle, n'a pas de malformations ou autres si j'ai bien compris, ou du moins pas visibles. Mais elle ne pourra pas avoir d'enfants. Et je me demande, la lignée des Black est sensée s'éteindre avec Sirius et Regulus non ? Là mes souvenirs sont beaucoup trop lointains et je ne me souviens plus ^^ Mais du coup, ça veut dire que tous les enfants qu'on croise là, n'auront pas d'enfants. Et je me souviens que Cygnus avait avoué qu'il avait lancé ce même sort à ses propres enfants. Alors je me dis que peut-être ça aura un impact sur les générations futures jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus enfanter ? (sans parler non plus des problèmes génétiques dus au fait qu'ils se marient avec des liens de parenté un peu trop proches...). Bref, le secret explose après toutes ces années... 

Je n'ai juste pas trop compris une chose. On apprend là que Arcturus aurait fait de longues recherches sur ce sort parce qu'il s'inquiétait pour sa fille. Cette dernière pensait que c'était lui qui l'avait lancé ? Qu'il ne voulait pas d'une fille et donc qu'il ne voulait pas d'elle, ce qui expliquait pour elle le fait qu'il soit distant alors qu'en réalité c'était qu'il s'inquiétait et qu'il ne savait pas trop à quoi s'attendre avec elle ? Mais elle, comment a-t-elle appris tout ça ? En parlant avec ses cousines peut-être ? Si c'est le cas, le retour dans la maison familiale a vraiment dû être une douche glaciale pour elle qui avait grandi dans un monde parfait, protégée par ses parents à l'excès... 

Et dans tout ça, il y a Orion. Orion qui ressemblerait autant à son père ? Qui aurait également ce grin de folie et qui ne supportera pas le départ de sa soeur qui a été finalement la seule figure protectrice qu'il a connu, lui qui a été abandonné dans les méandres de la maison vorace ... J'espère qu'on pourra en apprendre un peu plus sur lui par la suite, mais je suppose que oui puisque Walburga n'est pas loin dans cette histoire ^^ 

Cette histoire laisse pas mal de zones d'ombres, ou plutôt de floues. Mais la façon dont elle est racontée y joue beaucoup. De plus, on doit aussi se souvenir que le narrateur ne sait pas tout, qu'il n'a qu'une version de l'histoire, qui a aussi pu être déformer lorsque Melania l'a racontée après coup... Mais c'est tellement intéressant ! J'adore voir tous ces petits conflits, même si parfois ça fait mal ^^' Je serai ravie de pouvoir découvrir tes autres écrits, surtout s'ils sont un peu plus doux et heureux ^^ (mais le drama on aime quand même :p)



Réponse de l'auteur:

Ils s'aiment d'une autre manière, oui ! Et de toute façon, on s'aime différemment au fur et à mesure des épreuves quand on reste avec une même personne longtemps je pense. Et cet amour a une certaine beauté, c'est vrai !

Melania place son espoir en Lucretia, oui. Elle se revoit au même âge, encore heureuse et souriant à la vie. Elle revit un peu à travers sa fille ! Et Lucretia a gardé son innocence et sa naïveté grâce à Dorea qui l'a couvée.

Le sort lancé par Cygnus : je l'ai peu détaillé dans cette fanfic, c'est vrai. Alors Lucretia est en bonne santé, mais elle ne peut avoir d'enfant, c'est ça. C'est un des premiers sortilèges que j'ai inventé pour mon univers, il y a bien 10 ans oups. Donc c'était pas au point dans ma tête à l'époque. C'est un sortilège que quelqu'un lance sur son enfant à naître pour avoir "un fils ou rien". Grosso modo : c'est un sortilège abortif selon le sexe du bébé, pas de conséquences si le foetus est masculin, fausse couche si le foetus est féminin... sauf si cette personne considère en plus qu'une femme qui ne peut enfanter vaut "rien" : là, le foetus féminin reste, mais la fille, une fois majeure (et donc "mariable" et apte à procréer dans les règles sociétales...) ne pourra enfanter... La misogynie me révoltait déjà quand j'étais ado, hein ? Elle a pris cette forme avec ce sortilège. Mais ça, c'est la réalité derrière ce sortilège : en revanche, il y a plein de rumeurs, et de fausses informations qui circulent autour de ce sortilège, donc si on ne regarde pas dans les bons livres ou si on ne se renseigne pas auprès des bonnes personnes, c'est très difficile de saisir la véritable portée de ce sortilège ancestral, réactionnaire mais aussi tabou.

Hum je n'ai pas du être claire : dans ma tête, Lucretia, une fois majeure, se rend compte qu'elle n'a pas plus ses règles, s'inquiète, apprend l'existence de ce sortilège et sans même vérifier si elle ne peut vraiment plus avoir d'enfant (les règles ne font pas tout), comprend ce qu'il s'est passé, qu'elle a reçu ce sortilège, et comme l'auteur du sortilège est généralement le père (un fils ou rien), elle en a déduit que son père avait lancé ce sortilège. C'est plus détaillé dans la deuxième partie du dernier chapitre de Historiae Amoris, et dans l'histoire qui ne concerne que Lucretia (Si morte au fond de moi). Et donc Arcturus était inquiet en permanence pour elle, il avait toujours peur qu'elle s'écroule, de lui faire du mal etc., oui. Et elle a appris tout ça en entendant les cousines de son père qui ont cinq à dix ans de plus qu'elle seulement, et dont l'une a reçu ce sortilège de la part de son père (Cygnus). Mais là, si tu veux en savoir plus, je te renvoie à ma première fanfic longue sur Violetta (Violetta BB) qui n'est que sur fanfiction.net ! (désolée, j'étends de trop mon univers, et ensuite je reparle de trucs dont j'ai parlé avant sans les réexpliquer assez). Mais c'est claire que le retour à la maison familiale a été la douche froide pour Lucretia...

Ahah Orion ! Je te laisse lire la suite pour en savoir plus sur lui !

Ouiii beaucoup de zones d'ombre parce que le narrateur ne sait pas tout, et aussi pour que toi, lectrice, tu puisses combler les trous comme tu as envie ^^ Merci pour tes commentaires et tes compliments, ça me touche beaucoup à chaque fois! Hihi y a toujours un peu de drama dans mes fanfic, mais toujours des éclats de rires (euh sauf ici, ces éclats de rire sont cyniques oups). Disons qu'il y a toujours plus de lumière dans mes autres fanfic ahah (et oui, on aime le drama quand même !) :D


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 17:45 pour le chapitre 23. Où Amour revient

Je suis de nouveau toute retournée ... ^^ Je n'y avais pas pensé avant que Pollux le formule mais... Melania devient folle... Oui c'est exactement ça, elle perd le contrôle d'elle-même et prend des décisions sans une vraie réflexion derrière. Elle se laisse emporter par ses angoisses. Bon après je n'ai pas envie de lui jeter la pierre non plus parce qu'elle a vécu beaucoup trop de choses horribles pour savoir ce qu'on aurait fait si on avait été à sa place... Mais oui, j'ai un peu l'impression qu'elle devient folle à l'image de son mari, mais pas exactement de la même façon non plus. 

Melania est quelqu'un de bon au fond. Et elle se voit vriller. Et la culpabilité ne peut être qu'écrasante après tout ça... Sauf que c'est un cercle vicieux et que plus elle voit qu'elle a fauté, plus elle s'enfonce dans tout ça parce qu'il n'y a pas vraiment de sortie. Surtout face à Arcturus qui la voit toujours comme la belle personne qu'elle n'est plus... Elle n'est plus digne.

C'est assez violent tout ça ^^ Mais dans tout ça, il y a quand même leur amour et le fait qu'ils s'accrochent l'un à l'autre. Ce n'est plus le même amour qu'au début mais ça reste quand même quelque chose de fort entre eux. 

Comment Arcturus a su pour le bébé et le moldu ? Il a fait ses recherches ? C'est fou comment il ne peut imaginer que le mal ne peut venir de Melania. Et c'est vrai que c'est encore plus douloureux de voir ça pour Melania qui s'en veut encore plus parce qu'elle sait qu'elle a fauté. Comment tout ça va finir ???? xD Je veux savoir :p



Réponse de l'auteur:

J'ai l'impression que je fais faire les montagnes russes à ton coeur, oups. Melania devient folle à force d'être en permanence sous pression, et suite à ses traumas répétés oui. Ou plutôt, sa santé mentale est au plus bas, et je pense que le terme c'est qu'elle a de plus en plus de névroses. Elle perd le contrôle.

C'est une bonne personne, naïve, gentille, et qui aime la vie, mais trop de personne lui ont fait du mal et lui ont fait croire qu'elle n'avait pas d'échappatoire à ce monde, qu'aucune règle de cette société ne pouvait être transgressée / ne pouvait être mauvaise. Elle n'arrive pas à sortir du carcan, comme Arcturus n'arrive pas à sortir de la Maison des Black finalement. Donc fous tous deux, mais différemment et pour différentes raisons. Je glose un peu trop, désolée : tu es libre d'interprêter ce texte comme tu le perçois, évidemment !

c'est un amour très abusif à ce moment là : et ils sont tous deux dans une forme de dépendance de l'un vis-à-vis de l'autre surtout, oui.

Hum je passe peut-être un peu vite sur ce moment du bébé et du moldu : Arcturus a brièvement lu dans les pensées de Barnabas le soir du mariage de Pollux et Irma (il n'est pas légilimens de naissance, ni un ultra bon légilimens, mais il sait saisir des bribes (je crois que je le dis dans un chapitre précédent)). Il a lu qu'elle avait été enceinte d'un Moldu, et il a brodé pour combler les trous sûrement. Et puis il y a eu des rumeurs (comme partout), et il a complété ce qu'il avait compris grâce à Barnabas. Mais exactement : il ne peut voir le mal en elle, et il est si pris dans son truc, qu'il arrange la réalité pour que ça corresponde à ce qu'il pense...

Hihi < 3


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 17:26 pour le chapitre 22. Où Aristote lui échappe

Oh Juliette ! J'espère que tu vas mieux si tu as passé une période difficile... Mais j'imagine combien écrire cette histoire peut affecter. J'ai le coeur tout serré depuis que j'ai commencé à la lire parce que tes personnages font face à des sentiments forts et que c'est pas toujours faciles à vivre et à lire (et à écrire aussi j'imagine). Bref, j'ai lu ce chapitre, le coeur au bord des lèvres... Parce qu'on quittait Melania et Aristote qui devenaient amants pour les voir si vite se séparer. Alors je rectifie juste une chose sur cette dernière phrase : tu nous prévenais bien qu'il y aurait des ellypses narratives de plusieurs années et dans le début de ce chapitre, je trouve que ça passe très bien. On a l'impression d'avoir vécu ces 4 années en accéléré, de comprendre vraiment ce qu'il s'est passé entre eux, sans avoir besoin d'avoir les détails. Mais cet enchainement dans le temps, le passage de ces années rapide, fait que j'ai eu l'impression de voir une tempête se former, d'abord petite, puis de plus en plus grande et s'approcher de Melania, menaçante... Quand elle a quitté la table pour suivre Aristote et qu'elle a commencé à vouloir lui faire cracher le morceau, en plein milieu du couloir, je me suis dit qu'ils allaient se faire prendre et que ça n'allait pas pouvoir bien se finir, et du coup cette tempête elle s'approchait tellement vite, qu'elle a fini par tout ravager sur son passage. Et ça fait mal de voir ça... 

Donc ce chapitre était quand même bien douloureux ... Mais nécessaire pour la suite. Parce que j'ai l'impression qu'un nouveau tournant est en train de s'amorcer. Melania a bien profité et s'est reconstruite mais elle n'a pas vu finalement qu'elle faisait du mal à tout le monde. A Arcturus qui se doutait bien de quelque chose et qui devait du coup s'inquiéter d'imaginer qu'Aristote puisse lui faire du mal. Mais surtout à Aristote lui-même qui espérait tellement plus. Mais comme tu le demandes au début de ton chapitre, je ne lui en veux pas :) Je tenais quand même à le dire ^^ Parce qu'au final, on comprend en voyant tout ce qu'elle a vécu qu'elle ne maitrise plus grand chose et qu'elle a trop donné précédemment. Elle n'a plus la force d'ouvrir les yeux et de penser à autre chose que calmer ses douleurs à elle. Elle ferme les yeux parce que c'est plus facile et que la simplicité c'est quand même mieux que la dure réalité... Mais ça ne peut durer... 

J'aime beaucoup Aristote et je suis contente de voir qu'il a pu malgré tout ça s'en sortir. Je pense effectivement qu'il était amoureux de Melania mais qu'il a pu aussi voir et comprendre que les choses n'allaient pas pour elle (même si elle ne lui a rien dit ni expliquer). Il a l'air d'être quelqu'un de bon et j'aimerais croire qu'en restant auprès d'elle, il s'est dit que c'était un moyen pour lui de l'aider comme il le pouvait. Jusqu'au moment où s'est devenu trop dur pour lui et qu'il n'a rien pu faire d'autre que s'éloigner pour se protéger. Et je le comprends tout à fait. Et je suis contente pour lui ! J'ai bien envie de découvrir son histoire du coup :) J'espère qu'il finira mieux que Melania parce qu'il le mérite. Quand il a essayé de sauver les choses devant Pollux et Arcturus alors qu'il a bien compris que Melania n'était pas prête à accepter, qu'il n'a pas voulu entrer dans le conflit, mon coeur s'est gonflé d'amour pour lui. On voit qu'il l'aime alors qu'il aurait pu lui vouloir du mal pour la punir de ce qu'elle lui avait fait endurer pendant si longtemps... Donc plein de coeurs pour lui ! ^^ 

Bon et maintenant ... Si Melania se met aussi Pollux à dos... Je ne sais vraiment pas comment ça va se terminer x) Est-ce qu'elle continuera de glisser encore dans la noirceur ? J'ai envie de dire que non mais tout porte à croire que oui... Parce que je me pose la même question que Pollux : pourquoi fait-elle ça ? Parce que c'est trop douloureux de faire face et plus facile de se laisser porter sans plus faire attention aux autres ? Mais elle n'est pas comme ça normalement... Comment peut-elle continuer ? Parce qu'au fond ce n'est pas le vrai bonheur, c'est juste panser ses plaies pour essayer d'oublier sans vraiment y parvenir... :/ 

Je file lire la suite !!! :D 


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 17:26 pour le chapitre 22. Où Aristote lui échappe

Oh Juliette ! J'espère que tu vas mieux si tu as passé une période difficile... Mais j'imagine combien écrire cette histoire peut affecter. J'ai le coeur tout serré depuis que j'ai commencé à la lire parce que tes personnages font face à des sentiments forts et que c'est pas toujours faciles à vivre et à lire (et à écrire aussi j'imagine). Bref, j'ai lu ce chapitre, le coeur au bord des lèvres... Parce qu'on quittait Melania et Aristote qui devenaient amants pour les voir si vite se séparer. Alors je rectifie juste une chose sur cette dernière phrase : tu nous prévenais bien qu'il y aurait des ellypses narratives de plusieurs années et dans le début de ce chapitre, je trouve que ça passe très bien. On a l'impression d'avoir vécu ces 4 années en accéléré, de comprendre vraiment ce qu'il s'est passé entre eux, sans avoir besoin d'avoir les détails. Mais cet enchainement dans le temps, le passage de ces années rapide, fait que j'ai eu l'impression de voir une tempête se former, d'abord petite, puis de plus en plus grande et s'approcher de Melania, menaçante... Quand elle a quitté la table pour suivre Aristote et qu'elle a commencé à vouloir lui faire cracher le morceau, en plein milieu du couloir, je me suis dit qu'ils allaient se faire prendre et que ça n'allait pas pouvoir bien se finir, et du coup cette tempête elle s'approchait tellement vite, qu'elle a fini par tout ravager sur son passage. Et ça fait mal de voir ça... 

Donc ce chapitre était quand même bien douloureux ... Mais nécessaire pour la suite. Parce que j'ai l'impression qu'un nouveau tournant est en train de s'amorcer. Melania a bien profité et s'est reconstruite mais elle n'a pas vu finalement qu'elle faisait du mal à tout le monde. A Arcturus qui se doutait bien de quelque chose et qui devait du coup s'inquiéter d'imaginer qu'Aristote puisse lui faire du mal. Mais surtout à Aristote lui-même qui espérait tellement plus. Mais comme tu le demandes au début de ton chapitre, je ne lui en veux pas :) Je tenais quand même à le dire ^^ Parce qu'au final, on comprend en voyant tout ce qu'elle a vécu qu'elle ne maitrise plus grand chose et qu'elle a trop donné précédemment. Elle n'a plus la force d'ouvrir les yeux et de penser à autre chose que calmer ses douleurs à elle. Elle ferme les yeux parce que c'est plus facile et que la simplicité c'est quand même mieux que la dure réalité... Mais ça ne peut durer... 

J'aime beaucoup Aristote et je suis contente de voir qu'il a pu malgré tout ça s'en sortir. Je pense effectivement qu'il était amoureux de Melania mais qu'il a pu aussi voir et comprendre que les choses n'allaient pas pour elle (même si elle ne lui a rien dit ni expliquer). Il a l'air d'être quelqu'un de bon et j'aimerais croire qu'en restant auprès d'elle, il s'est dit que c'était un moyen pour lui de l'aider comme il le pouvait. Jusqu'au moment où s'est devenu trop dur pour lui et qu'il n'a rien pu faire d'autre que s'éloigner pour se protéger. Et je le comprends tout à fait. Et je suis contente pour lui ! J'ai bien envie de découvrir son histoire du coup :) J'espère qu'il finira mieux que Melania parce qu'il le mérite. Quand il a essayé de sauver les choses devant Pollux et Arcturus alors qu'il a bien compris que Melania n'était pas prête à accepter, qu'il n'a pas voulu entrer dans le conflit, mon coeur s'est gonflé d'amour pour lui. On voit qu'il l'aime alors qu'il aurait pu lui vouloir du mal pour la punir de ce qu'elle lui avait fait endurer pendant si longtemps... Donc plein de coeurs pour lui ! ^^ 

Bon et maintenant ... Si Melania se met aussi Pollux à dos... Je ne sais vraiment pas comment ça va se terminer x) Est-ce qu'elle continuera de glisser encore dans la noirceur ? J'ai envie de dire que non mais tout porte à croire que oui... Parce que je me pose la même question que Pollux : pourquoi fait-elle ça ? Parce que c'est trop douloureux de faire face et plus facile de se laisser porter sans plus faire attention aux autres ? Mais elle n'est pas comme ça normalement... Comment peut-elle continuer ? Parce qu'au fond ce n'est pas le vrai bonheur, c'est juste panser ses plaies pour essayer d'oublier sans vraiment y parvenir... :/ 

Je file lire la suite !!! :D 



Réponse de l'auteur:

Re !

Oui, ça va beaucoup mieux, merci :D

Ahh contente que l'ellipse narrative passe bien ! C'est exactement pour montrer que cette idylle a duré si peu longtemps (même si je parle de 4 ans) que j'ai choisi d'en placer une ici, donc contente que tu le ressentes ainsi !

Une tempête qui grossit, c'est une belle image, merci ! Même si ça ravage tout, effectivement... mais ça aurait pu ravager encore plus de chose sur le passage je pense...

Oui, douloureux mais nécessaire : ce sont un peu deux chapitres "pivot". Cette idylle prend un peu la fonction d'un électrochoc pour elle (et pour Aristote d'une certaine façon...). Oh tu peux en vouloir à Melania, même si mon but est plutôt de chercher à faire compatir oups. Mais merci de me le dire, ça me réconforte dans l'idée que j'ai réussi à la rendre fragile mais compréhensible et apte à susciter de la compassion < 3

Hum j'aime bien ce que tu dis sur les raisons multiples qui ont poussé Aristote à rester auprès de Melania, et à supporter de mentir à son meilleur ami, etc. J'ai essayé de mettre toutes ces raisons dans ces deux chapitres, mais je n'étais pas sûre d'avoir été aussi claire que dans la fanfic de son pdv. Et oui hihi, il finira mieux qu'elle ! Promis ! Awww je lui transmets tous ces coeurs hihi

Melania se met tout le monde à dos maaais ça reste de la politique et du mondain : beaucoup d'hypocrisie tant qu'on peut obtenir ce qu'on veut. Je ne savais pas non plus comment l'histoire se terminerait quand j'ai écrit ce chapitre. Elle panse ses plaies comme elle peut, et elle trouvera un bonheur précaire au bout de ce tunnel de noirceur.

Hihi < 3


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 16:52 pour le chapitre 21. Où Aristote revient

Mon dieu... Je ne sais pas si je suis contente ou pas x) Non parce qu'au fond, c'est une nouvelle période qui commence et j'espère qu'elle sortira donc de cette état noir et dépressif qu'elle a connu pendant toutes ces années ! En fait, ça me fait trop plaisir de la revoir pleine de vie. Mais en même temps ... Nooooon ! Ce n'est pas la bonne façon de faire x) 

Je suis triste pour son couple et je ne sais pas ce qu'il risque de se passer par la suite si Arcturus l'apprend ... Mais elle a tellement besoin d'amour. On retrouve ce côté du personnage qu'elle avait au début de sa relation avec Arcturus. Elle a besoin d'être sauvée par un homme. Du coup, une part de moi est contente qu'elle puisse à nouveau gouter à ça, même si ce n'est pas avec Arcturus, parce qu'avec son mari c'est trop compliqué et ça demande trop d'énergie (qu'elle n'a plus aujourd'hui et j'espère qu'elle retrouvera quand même plus tard). Mais une autre part de moi est horrifiée. Parce que ce n'est pas bien de faire ça, et que tu montres bien que tout ça c'est égoïste. Déjà vis à vis d'Arcturus avec qui elle est mariée. Mais aussi vis à vis d'Aristote ! On voit combien elle s'est trompée sur lui et sur les sentiments qu'il avait (je me souviens plus si le narrateur nous l'avait dit précédemment, mais ça ne m'étonnerait pas que oui). Et on découvre combien il peut en souffrir. Il n'a pas refait sa vie : alors ça pourrait être dû à son mode de vie pas facile mais c'est aussi possible qu'il pense toujours à elle non ? J'espère pas pour lui mais en même temps pourquoi est-il venu ? Parce qu'il avait un espoir que quelque chose se passe ? Ou parce qu'il voulait simplement des réponses au silence auquel il a eu droit, et à l'état de Melania dont son meilleur l'a tenu informé ? Je pense qu'il a surtout voulu des réponses mais qu'au fond de lui il espérait qu'il se passe ça. La preuve, il a fini par craquer finalement, malgré toute sa bonne volonté pour la repousser ^^ (et je salue le fait qu'il ait essayé ^^). 

Bref... Les choses ne vont pas totalement s'arranger. Et encore une fois, j'ai été frustrée de voir que ça aurait pu. Enfin c'est ce que sous-entend le narrateur. Comme dans le chapitre précédent : si Arcturus lui avait posé la question de savoir comment elle allait vraiment, s'il avait insisté, elle aurait pu se confier. Ici, si elle avait réussi à parler et à dire tout ce qu'elle avait sur le coeur, Aristote aurait pu l'aider. Mais elle semble vraiment bloquer au fond d'elle. Par fierté ? Par peur ? Ou parce qu'elle n'a pas totalement analysé ses propres sentiments ? Ca me frustre énormément de voir des chances que tout s'arrange, passées comme ça si bêtement... ^^ Mais bon, est-ce que cette histoire finira bien ? On parle des Black après tout ^^



Réponse de l'auteur:

MDR oui, ce n'est pas la bonne façon de faire maaaais quelle autre façon a-t-elle à ce moment là? C'est tellement ce que tu dis "elle a tellement besoin d'amour" et juste de ça, et Arcturus est incapable de lui offrir ceci à ce moment-là... Tu dis "elle a besoin d'être sauvée par un homme" : Je dirais même qu'elle pense qu'elle a besoin d'un homme pour la sauver... elle est tellement sous la coupe de ce monde et de cette société qui essaient de la ranger, qu'elle étouffe et qu'elle pense qu'elle ne peut rien toute seule. C'est égoïste vis-à-vis d'Arcturus (et encore, il n'est pas au courant après tout...) mais surtout d'Aristote qu'elle piège là-dedans ! Elle sait qu'il a souffert, qu'il souffre même encore (!), et elle choisit de le refaire souffrir... Mais promis, pour Aristote, il aura une fanfic où il finira heureux hihi (je la mettrai en ligne juste après Les Mains de Pouvoir si ça te tente, c'est que du love sans rien de toxique, une relation mimi qui le guérira hihi). Et effectivement, pourquoi est-il venu ? Voulait-il la soutenir, des réponses, ou plus ? Le narrateur ne sait pas, ou même n'arrive pas à pleinement comprendre. J'aime bien l'avis que tu t'es fait, c'est un bon équilibre !

Et oui, c'est un autre "si". Sa vie ressemble à une série d'espoirs déçus durant ces chapitres. Et je pense que la fierté et la peur, que tu mentionnes, y sont effectivement pour beaucoup... mais aussi le trauma peut-être ?

La fin sera douce-amère je crois, mais avec de l'espoir, promis ! < 3


Laissée par : MaPlumeAPapote le 09/06/2023 16:19 pour le chapitre 20. Où Amour s'épuise

Coucou Juliette ! 

J'ai pris un peu de retard mais je prends enfin le temps de me replonger dans cette belle histoire. J'ai l'impression que je m'étais arrêtée à un moment plutôt opportun puisqu'on repart dans une nouvelle période de leur vie avec ce chapitre ^^ Ca tombe plutôt bien du coup. 

Mais je suis si triste de voir Melania dans cet état... On se rend compte encore plus maintenant qu'avant combien cela demande d'énergie de vivre pour deux, de prendre les décisions pour deux. Elle a reçu trop de coups pour réussir à se relever. Et malheuresement Arcturus n'arrive pas à l'aider, il en est incapable parce qu'il ne peut pas prendre les décisions pour eux deux comme le faisait Melania. Du coup, j'ai l'impression qu'il se raccroche à sa famille parce que c'est ce qu'il a toujours connu. Et ça blesse encore plus sa femme qui se retrouve seule...

On sent bien cette dépression qui s'installe. Et j'ai tellement envie qu'elle ouvre les yeux à nouveau et qu'elle fasse tout pour sauver sa famille, ses enfants, elle-même, de cette noirceur. Sauf qu'à côté je comprends aussi qu'elle n'ait plus d'énergie. Et comme tu le dis bien (enfin le narrateur), la dépression comme ça n'est pas reconnue comme une maladie. De plus, elle est sensée être simplement une femme, l'épouse. Elle n'a pas vraiment son mot à dire , donc on ne viendra pas le lui demander si elle ne le dit pas elle-même. Le plus triste je crois, c'est de voir comment elle perd la main sur ses enfants... Lucretia avec qui elle avait construit un monde si positif et si protecteur. Puis son fils qu'elle ne peut même pas éduquer et qui sera finalement un pur Black non ? 

Je dois filer lire la suite ! Parce que la fin me donne une petite note d'espoir. Si ça ne redeviendra jamais comme avant, Melania peut trouver la force de se relever. Et je pense que l'avenir de ses enfants, s'il est menacé par quoi que ce soit, pourra lui donner cette force qui lui manque ! Enfin j'espère :)



Réponse de l'auteur:

Coucou MaPlumeAPapote !

Quel désastre, je suis tellement ene retard dans mes rar et dans la publication de cette fanfic, c'est n'importe quoi. Je vais tâcher de finir de la publier avanr la fin de l'année, ce n'est plus possible autrement.

Merci à toi pour ta lecture et tes retours détaillés, c'est toujours un plaisir de les lire. Et oui, tu t'étais arrêtée au moment opportun !

Eh oui, Melania se force à vivre pour deux, ce qui l'épuise et l'isole... elle a une force incoryable en elle, mais ça reste trop pour une seule personne, et un stade irréverscible s'enracine de plus en plus, et vient la depression, et tout lui échappe, dont ses enfants. 

Je réponds à tes autres reviews, et j'essaie de mettre la suite avant la fin du mois d'août ! Encore merci < 3


Laissée par : Winter le 30/05/2023 22:37 pour le chapitre 11. Où Hesper Black avance ses pions

Hey, j'ai repris ma lecture, et je m'arrête juste lieu dire qu'encore une fois je suis fan de ta narration, c'est tellement agréable à lire ! Et cette petite fin... Ohlala j'adore !

des bisous 

winter



Réponse de l'auteur:

Hey je reprends mes rar et mes publications... désolée de retard, et vraiment merci pour ton commentaire et ton soutien < 3 Plein de bisous à toi aussi < 3

Ju'


Laissée par : PititeCitrouille le 30/04/2023 02:02 pour le chapitre 26. Où Sirius Black meurt

Aaaaah mais j'avais pris du retard et oh là là le tournant pris par l'histoire ! Le déparr d'Aristote a eu effectivement des conséquences très violentes. On comprend d'autant plus les membres de la famille Black qui partent, envieux de liberté, qu'on reste dans cette atmosphère lourde et fixe de la maison. Orion je le vois comme un collage de vieilles images, celles des ancêtres, figées, raides, le tout est plein de fissures (interprétation de ton texte très surinterpretee car évidemment c'est facile en connaissant l'histoire. Remarque toi aussi, mais bon). Walpurga, j'arrive encore moins à déterminer sa personnalité ici. 

Il faut vraiment que je revois mes pronostics pour le narrateur haha je viens de me rendre compte qu'il a accès à des détails très intimes de la vie de Melania et Arcturus. Si ça se trouve c'est Tobias et je me plante depuis le début en croyant que c'est un Black. 

J'ai remarqué notre narrateur intervenir plus activement à plusieurs reprises, a-t-il peur de se faire juger par son interlocuteur sur les actions les plus "récentes" auxquelles il aurait pu prendre part ? Mystérieux en tout cas...

Chapeau aussi pour faire tenir tout ton petit univers de manière très cohérente et d'intriquer les évocations d'événements appartenant à d'autres fics. J'adore parce qu'on voit, de ce fait, que c'est un univers que tu habites, que tu enrichis. ♥

À bientôt,

Piti

 



Réponse de l'auteur:

Oh la la et moi j'ai pris du retard dans mes rar et dans la publication de cette fanfic, c'est assez n'importe quoi... Bref, tu en connais les raisons, mais tout de même, je vais me dépêcher de mettre la suite avant la fin de l'année !

Et pour te répondre, oui, le départ d'Aristote a eu des conséquences très violentes : les deux chapitres avec lui sont sur un autre ton, quelque chose de sarcastique, de triste mais de libre et libérateur à la fois (de ce que tu dis, je crois que ça se ressent à la lecture, je suis contente!). Hihi, cette interprétation d'Orion me plapit bien ! Quant à Walburga, sa personnalité échappe aussi au narrateur, donc contente qu'elle t'échappe aussi ici ! :D

Mouahahahahaah (je ne dirai rien, je te laisse lire jusqu'au dernier chapitre pour deviner qui est le narrateur).

Héhé peut-être bien qu'il a peur de se faire juger par son interlocuteur, oui ! C'est même assez sûr : ou plutôt, il ne veut pas que son interlocuteur juge mal Melania, il veut le faire compatir pour ne pas qu'il condamne celle dont il raconte l'histoire (Zut de zut, j'ai failli te spoiler l'identité du narrateur mdr, je suis irrécupérable).

Merci < 3 J'aime tellement essayer de garder la cohérence pour faire de cet univers une sorte de système où les incohérences doivent faire tiquer justement, et souligner l'importance du pdv ! Merci vraiment < 3

Ju'

 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.