S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Reviews pour Les Mains de Pouvoir

Laissée par : PititeCitrouille le 05/11/2022 16:08 pour le chapitre 10. Où Arcturus Black est vraiment cinglé

Hello,

J'aime bien comprendre les choses et je me demandais de quoi souffre Arcturus exactement ? Depuis les chapitres où il apparaît, j'ai un peu de mal à commenter les chapitres, parce que j'ai tellement, tellement de mal avec la notion de folie... Même s'il est certes vrai que le narrateur n'a pas forcément vocation à être suffisamment renseigné sur la santé mentale pour ne pas utiliser ce qualificatif de 'fou'.

En revanche si je continue ma lecture, c'est parce que sur le plan stylistique cette fiction est toujours aussi réussie et ciselée, tous les mots semblent soigneusement pesés, et de même pour les phrases, et leurs imbrications, et la construction générale du récit...

A bientôt,

Pitite Citrouille



Réponse de l'auteur:

Hello! Je continue mes ràr pour ce soir afin de mettre la suite en ligne! 

Ahhh la maladie d'Arcturus... tu en sauras plus dans le chapitre suivant, mais je crois que tu seras déçue: en soi, savoir de quoi précisément souffre Arcturus m'importe peu, car ce qui m'intéresse ce sont surtout les répercussions sur la vie de Melania, les conséquences de sa maladie sur une personne comme Melania et ce que cette maladie qu'on veut cacher engendre dans les relations sociales. Je peux te dire à quelle maladie je pensais en écrivant, mais le nom n'apparaîtra pas dans la fanfic parce que les personnes qui pourraient chercher à savoir (les Black) n'ont pas bien envie d'en faire étalage et de vraiment chercher. Je pensais à l'érotomanie, mais je ne suis pas du tout spécialiste et la page wikipédia a été ma seule source avec un article random qui m'a appris l'existence de cette psychose. Je te laisse me corriger si tu trouves une incohérence dramatique! :D Et oui, le narrateur n'en sait pas plus, et comme beaucoup de monde, il se contente de parler de folie car comme je le disais au dessus, il s'intéresse essentiellement à Melania... 

Merci < 3 Tu n'es pas obligée d'écrire un retour à chaque fois de toute façon, seulement quand tu as envie < 3 ça me touche beaucoup ce que tu dis sur le style, c'est vraiment un texte qui a été difficile et même éprouvant à écrire à cause du thème et de ce style que je voulais tenir du début à la fin alors bref, je suis touchée < 3 

A bientôt ! 

Ju'


Laissée par : MaPlumeAPapote le 30/10/2022 17:37 pour le chapitre 9. Où Tendresse caresse

Coucou Juliette ! :) 

Merci pour ta réponse à ma dernière review. Je suis contente de voir que je puisse toujours te faire plaisir à lire et commenter. 

J'ai beaucoup aimé ce chapitre, l'un de mes préférés je crois. Parce que je trouve qu'il est assez dur d'imaginer pourquoi Melania ne tombe pas éperduement amoureuse, alors qu'elle est du genre gentille, à voir les choses sous le bon jour, à croire en ses rêves, à vouloir cet amour. Et avec Arcturus, finalement tout se passe plutôt bien depuis le début, c'est sa main salvatrice. Du coup, j'ai vraiment trop envie qu'ils tombent amoureux. Mais tu nous rappelles bien que l'amour n'est pas forcément là. Et on le comprenait un peu dans le précédent chapitre mais là, dans celui-ci s'en est devenu limpide ! Et j'ai beaucoup aimé. Parce que, s'il n'y a pas de grand Amour avec un A majuscule, on voit qu'il y a quand même quelque chose et que ça correspond en fait totalement à leur couple je trouve. On sent et on voit cette tendresse que ressent Melania. Alors on voit que c'est elle en fait qui a raconté toute cette histoire au narrateur (je ne sais pas si ce détail avait déjà été soulevé d'ailleurs précédemment, je n'en ai pas le souvenir), et du coup je me demande aussi si elle raconte tout ça avec le recul en analysant ses sentiments qu'elle n'avait peut-être pas perçu à l'époque même ? Je veux dire, à ce moment-là dans sa vie, pensait-elle qu'elle était amoureuse de Arcturus ? Elle a l'air tellement heureuse, rayonnante, que j'ai l'impression que l'amour est là pour elle (et pourtant non et c'est sur cette nuance que je trouve que ça peut être difficile de s'arrêter à la limite, à l'affection, et ne pas aller trop loin jusqu'à l'amour pur - je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire ^^). Bref, on est sur la ligne rouge en quelque sorte mais je ne sais pas si elle le ressentait à cette époque ou pas. Mais malgré le fait qu'elle n'était pas totalement amoureuse de son futur époux, on sent tout de même son bonheur et j'ai envie de dire que c'est le plus important :) 

Encore une fois, j'adore découvrir les Black, leurs habitudes. Je suis fière d'Arcturus, et contente pour lui. Parce qu'au début on n'imagine pas que ça ait pu être difficile pour lui, tellement la fête a été réussi et ils semblaient apaisés ensemble. Mais c'est justement parce qu'il était avec elle qu'il n'a pas éclaté. Et je pense que finalement, si on avait vécu la scène sous son point de vue à lui, ou sous celui de ses parents, ça n'aurait pas été exactement les mêmes sensations ^^ Enfin, finalement tout s'est bien passé. La petite irruption de Phineas dans le petit salon montre quand même qu'on est passé sans doute à côté de la catastrophe non ? Melania a réellement un IMMENSE pouvoir sur lui ! Enfin je pense vraiment qu'il a pu se métamorphoser pour cette soirée grâce à elle et c'est bien :) Enfin j'espère surtout que ça a pu lui apporter du bonheur parce qu'au final il me fait un peu de peine et je veux qu'il soit heureux ^^ 

Je me suis demandée ... la lune de miel, comment se passera-t-elle ? Et finalement, le fait de retourner dans la maison des Black... Ca m'a donné un petit frisson. Mais c'est normal, c'est une grande famille. Il faut rentrer dans le moule. Elle a basculé d'une famille à l'autre et maintenant elle a été appée par cette grande famille. Elle leur appartient. La petite discussion entre les deux pères m'a laissé... perplexe. Dans le sens où je me suis dit : mais est-ce une mauvaise chose qu'elle aille chez les Black ? Sa famille semble le penser et ne sont pas du tout à l'aise avec ça. Mais pas Melania. En même temps elle est encore un peu naïve et ne sait pas tout. Néanmoins, je me dis qu'elle a une grande force en elle. Elle est un peu de la trempe des Black. Donc j'ai vraiment envie de croire qu'elle y arrivera parfaitement. Sauf que ça ne pourra pas être aussi facile x) Enfin je suppose. Les obstacles devront forcément arriver de nouveau...  

La dernière scène était encore une fois super bien écrite ! On était avec eux dans cette chambre et on sentait toute cette tension. L'indécision de Arcturus et surtout le fait que Melania était destabilisée. C'est marrant le fait qu'elle ait eu tant envie de s'unir charnellement à Arcturus. Enfin, ça montre qu'il y a une attirance entre eux (ou peut-être que le sexe lui manquait ?). Je pense aussi qu'elle avait envie d'aller au bout des choses, de leur union. Elle idéalise peut-être un peu aussi sa prochaine vie de femme mariée (ou alors elle réussira à réaliser son rêve qui sait :p toi ^^). Bref, cette scène était pleine de tensions et on comprenait tout ce qui n'était pas normal pour elle et ce qu'elle connaissait. Et c'était intéressant de voir comment elle a dû s'adapter. Faire ce qu'il souhaitait mais également l'accompagner dans tout. Parce qu'il se laisse complètement faire, même si un moment il se fait un peu directif quand il lui demande de se déshabiller (je ne sais pas, j'ai eu peur un instant que son père et Pollux lui aient expliqué des choses en mode : "l'acte c'est pour faire des gosses et pour assouvir le désir de l'homme, la femme n'a pas de désir, c'est une sorte d'objet". Enfin un truc dans le genre ^^ Mais en même temps je ne pense pas que ça collerait avec son éducation. Non seulement parce qu'il n'a pas l'air de considérer les femmes comme des objets, mais aussi parce que ses parents s'aiment et que donc son père sait que l'acte est pour les deux membres du couple). 

Je voulais aussi finir par dire que malgré le fait que ça ne se soit pas passé du tout comme elle en avait l'habitude, ça m'a fait plaisir de voir que finalement elle ait aimé se laisser découvrir face au regard de son mari comme jamais ça ne lui était arrivé :) Finalement ils ont pris leur temps et ça avait quelque chose de magique pour eux deux et finalement tout s'est bien passé (ouf!). 

La conclusion quand même c'est qu'elle a complètement pris l'ascendant sur lui. Une bonne chose sûrement. Du moins, pour le moment. Ses parents semblent même rassurés. Mais pour la suite, est-ce que cela va rester tel quel ? Et est-ce que les parents qui sont pour le moment contents ne vont pas finalement trouver ça dangereux qu'elle ait trop de pouvoir sur l'héritier de leur sang ? J'ai trop trop hâte de découvrir tout ça !!!!! :D Vivement la suite ! 

Encore un immense merci d'avoir partagé un nouveau chapitre de cette merveilleuse histoire ! Je me régale :p A bientôt j'espère ! 

Plume <3



Réponse de l'auteur:

Coucou Plume ! : ) Merci à toi pour tes retours, je suis vraiment débordée irl donc je n’arrive pas à prendre le temps de répondre et de mettre la suite assez vite à mon goût, mais je lis toujours tes retours avec plaisir

Ahhh mais peut-être qu’elle tombe éperdument amoureuse (elle tombe un peu amoureuse au minimum, c’est juste peut-être pas la passion pur (si ça existe), mais on peut s’aimer de plein de manière finalement), mais comme tu le dis, c’est elle qui a raconté ce que le narrateur raconte… ça fait beaucoup d’intermédiaire, sans parler du recul, ça peut tout fausser, oui !

Oh la la, oui, si la scène avait été racontée du point de vue d’Arcturus, la scène aurait été totalement différente. J’ai écrit un micro passage de ce point de vu vers les chapitres 20’ pour le montrer, mais il faudra que j’écrive un OS de son point de vue un jour, ce serait très très très intéressant à écrire ! Et Melania a plus qu’un pouvoir sur lui : il est devenu complètement dépendant et aveuglé par elle, finalement. Il me fait aussi un peu de peine oups, mais tant qu’il a Melania avec lui, il est heureux d’une certaine manière

Héhé, la lune de miel est arrivée, donc tu as vu oups. J’étais tellement partagée quand j’ai écrit cette scène, je voulais vraiment qu’on sente un petit malaise, quelque chose qui fasse dire qu’il manquait quelque chose, même si ça se passait finalement bien pour eux. Et cette discussion entre les pères ahahaah… Je suis très très heureuse qu’elle te fasse penser quelque chose de pareil, qui n’est pas du tout évident, qui paraît même aberrant… et je te laisse lire la suite pour savoir comment elle va s’acclimater à la façon de vivre (et de manipuler) des Black !

Mais Melania aime Arcturus, elle le désire aussi, peut-être que cet amour aveugle ne veut pas être avoué avec le recul, peut-être que c’est une question de fierté de la part de Melania comme l’insinue le narrateur au début du chapitre, et puis en tant que lectrice tu peux penser ce que tu veux, mais dans ma tête, elle l’aime, en l’idéalisant peut-être un peu – quoi qu’après John Swift, tout doit lui paraître idéal – et puis elle a envie de construire quelque chose, d’aller au bout des choses comme tu dis… Très heureuse que tu sentes cette tension, ce décalage entre eux deux, j’avais parlé de malaise avant, mais voilà, il y a une tension entre eux, et clairement ni Sirius ni Arcturus ne penserait de cette manière, de femme-objet-pour-leur-désir. Pollux, je ne sais pas trop encore, je n’ai pas creusé la question pour l’instant !

Et oui, aussi, Melania a enfin un peu de décisions à prendre au lieu de subir, donc il y a quelque chose de nouveau pour elle aussi, j’y tenais : c’est une autre façon de vivre qu’elle va affronter. Arcturus est incapable de prendre des décisions, il lui « demande » de se déshabiller, mais si elle avait dit non, il n’aurait rien fait contre son avis : c’est là où c’est nouveau pour elle : elle a une vraie voix qui a le droit de parler, elle ne subit plus sans rien dire : il y a du dialogue entre eux, et ça marche toujours mieux pour avancer et être heureux, même si beaucoup de choses ne vont pas et sont bizarres…

Uiiii, la conclusion c’est qu’elle a complètement pris l’ascendant sur lui. « Une bonne chose sûrement. Du moins, pour le moment. » Héhé tu te mets à parler comme la narrateur ahahah, et tu as raison… Allez, j’essaie de mettre quelques chapitres ce week-end avant de replonger dans la folie de la préparation de mon concours ! Des bisous et merci pour tes superbes retours < 3

Juliette


Laissée par : MaPlumeAPapote le 21/10/2022 18:24 pour le chapitre 8. Où Peur étrangle

Coucou Juliette ! 

Comme ça me fait plaisir de voir tes retours et de pouvoir reprendre ma lecture ! J'ai beaucoup apprécié retrouver Melania et Arcturus, surtout que ça monte en crescendo !! 

La dispute familiale a été particulièrement marquante je trouve. Je ne sais pas si c'est vraiment le fait d'avoir vu la mère d'Arcturus vivre sa vie de femme qui a donné des ailes à Melania, ou s'être sentie enfin défendue comme il se doit par quelqu'un face à son père et son frère. Quelque chose qui lui a donné des ailes et a poussé l'affront de se méler à la dispute. Ca m'a surprise quand même le fait que son frère Tomas se sente un peu... désemparé. Comme s'il n'avait soudain plus de pouvoir sur sa soeur. Et bien sûr, ce n'est pas la même chose que son père et son frère, il aime sa soeur et veut la protéger. Mais j'ai eu l'impression à le voir comme ça qu'il aime aussi pouvoir avoir du pouvoir sur cette petite femme. La contrôler d'une certaine manière. Et là, ils ont tous vu qu'elle leur échappait. C'était stupéfiant de voir ça. Enfin vraiment, j'ai eu l'impression de les voir devant moi, et de retenir mon souffle moi aussi x) Puis après, la vie qui reprend son cours le lendemain. L'insouciance de Melania au petit déjeuner. Puis à l'arrivée de Arcturus. Le fait qu'elle lui prenne le bras et l'entraine dans son monde sans hésitation. On sent qu'elle revit. 

Pourtant, la peur revient vite au galop et on la sentait planer (encore une fois grâce au style du récit :)). Et ça n'a pas manqué. La main frappe de nouveau et cette fois encore Arcturus est là pour la protéger. Les choses s'enchainent vite. Mais on comprend très bien le contraste entre le moment dans les champs où ils s'admirent et commencent à éprouver une sorte d'amour, ou plutôt de l'attrait l'un pour l'autre. Et finalement, cette demande en mariage qui vient en fait plus extirper Melania de cette situation et cette famille. Qui vient faire taire leur peur à tous les deux (puisqu'on sent qu'Arcturus a peur pour elle). Une demande donc plus portée par la peur que par l'amour. Tout bascule. Mais en même temps, l'amour n'est pas loin non ? Ou alors, le drame de cette histoire, c'est qu'il ne parviendra jamais à naître ? Je sais pas en fait, je me pose beaucoup de questions mais j'ai l'impression qu'à chaque fois que Melania peut être heureuse, il arrive quelque chose qui fait tout basculer du mauvais côté x) 

J'ai beaucoup pris de plaisir à lire ce chapitre et j'ai hâte d'avoir un peu de temps pour revenir lire le suivant que je vois déjà en ligne !! *-* 

Merci à toi pour cette lecture. 

Plume



Réponse de l'auteur:

Coucou MaPlumeAPapote !

Aww merci à toi de lire et commenter si fidèlement cette histoire ! Ehhh oui, ça monte crescendo, et c'est pas fini...

Ouiii il y a quelque chose, peut-être ci ou peut-être ça, qui lui a donné un élan de courage pour dire ce qu'elle voulait, et ça fait du bien. Et pour Thomas, c'est super intriguant que tu le lises ainsi, parce que je voulais donner cette impression que Melania échappait à l'emprise de tout le monde à cet instant, même de son frère aîné, mais je ne pensais pas que ça serait lu ainsi, comme si lui aussi aimait avoir du pouvoir sur sa petite soeur. C'est intéressant d'avoir ton ressenti sur ce point, merci ! Mais c'est totalement ça, elle revit, elle retrouve une place dans sa famille.

Hihi je suis si contente que le style fasse ressentir la peur (oups). Tout bascule, c'est exactement ça, à chaque fois qu'elle va atteindre un état bien, paisible et serein, tout bascule... L'amour est pas loin, mais il n'arrive jamais à se faire une place belle et confortable, à cause de la peur ici, et puis je ne dis rien d'autre au risque de spoiler !

Merci à toi :)

Juliette


Laissée par : la vache le 17/10/2022 09:48 pour le chapitre 9. Où Tendresse caresse
Salut!
Enfin Melania et Arcturus sont mariés et en consommation de leur noce.
Vivement la suite!

Réponse de l'auteur:

Salut la vache ! ehh oui, les choses avancent.... pour l'instant ! merci pour ton commentaire :D


Laissée par : MaPlumeAPapote le 01/10/2022 19:05 pour le chapitre 7. Où Amitié est douce

Oh mais non, je veux trop voir la suite ! :D J'aime tellement comment les choses s'agencent, et j'espère que par la suite il n'y aura pas trop de redescente en enfer pour Melania, parce que j'ai vraiment l'impression que les choses s'arrangent :D Mais je me méfie quand même d'Arcturus comme tout le monde semble le faire x) 

J'adore cette ambiance douce, sereine, aimante qu'il y a eu dans le salon des Black cet après-midi là. L'amour que se portent Sirius et sa femme est tellement extraordinaire ! Je comprends donc mieux pourquoi Arcturus croit en l'amour et semble vouloir répéter ce que ses parents vivent. Le seul fait qu'il ait baisé la main de Melania montre bien qu'il tente de reproduire ce qu'il a toujours connu. J'adore, je trouve ça trop chou ! (bon ce mot est peut-être pas trop associable à Arcturus mais là j'ai vu un petit enfant qui essayait de bien faire comme l'image de ses parents qu'il admire xD). Bref, c'était doux et là, on avait l'impression d'entrer dans l'intimité des Black sans savoir que c'étaient eux ! L'histoire de leur repas était vraiment amusante, avec leur complicité. Et Melania marque beaucoup de points ^^ 

On en apprend plus sur les aspirations des parents. On voit qu'ils ont peur que leurs enfants ne trouvent pas d'époux/épouses. Alors là, Melania arrive à point nommé ! Elle est leur espérance pour tout : l'amour, le bonheur de leur fils, la mère de leurs descendances, la future maitresse de maison. Finalement, je suppose qu'un couple comme eux, d'une grande famille influente, doit avoir une grande peur que ses enfants ne suivent pas leurs traces. Ca me fait un peu penser aux familles royales où il faut absolument s'assurer que le prince du roi pourra lui-même avoir un mariage et des héritiers pour assurer la lignée ^^ 

Le retour chez les Macmillan est plus tendu. Mais on sent bien la suite logique du précédent chapitre et ce lien qui commence à se créer entre les deux. Melania trouve beaucoup de belles choses chez cette famille. Ses futurs beaux-parents aussi qu'elle semble beaucoup admirer (après tout, elle n'a pas du tout cette image de l'amour avec ses parents), mais aussi Arcturus qui l'a sauvée et qui la traite avec tant de respect. Elle se souvient que ce n'est pas normal qu'elle accepte le traitement qu'elle a de son père et son frère. Qu'elle peut espérer plus ! C'est vrai qu'on la sent revivre et Tomas le voit tout de suite quand ils reviennent. Je suis contente pour elle. 

Barnabas est quelqu'un de colérique et qui ne se maitrise pas. J'espère que son père lui fera quand même une remontrance (y a pas que Melania qui se comporte mal dans cette histoire :p). On ne se met pas à dos un Black, encore moins l'héritier direct ! Il a vraiment fait honte à la famille... Sileas... C'était amusant de le voir un peu hésitant. Il comprend assez rapidement que Black semble s'intéresser à sa fille mais je suppose qu'il se demande pourquoi ! Il n'aurait jamais pu penser espérer une si belle alliance pour sa fille ! 

Les choses commencent à se préciser et on sent que le mariage arrivera vite malgré tout avec toutes les mentions dans le chapitre de leurs prochaines fiançailles ^^ J'ai vraiment hâte de voir ça :D 

Merci encore pour cette délicieuse lecture ! Continue comme ça <3 

A très vite j'espère. 

Plume



Réponse de l'auteur:

Désolée désolée, je t'ai fait attendre avec mon retard >.< Je ne te dis rien sur la suite et je me dépêche simplement de te répondre pour te laisser la découvrir... 

MDR oui ça fait bizarre de dire qu'il est chou... mais il l'est pour l'instant à imiter les codes de l'amour qu'il a appris à travers l'amour qu'il a vu entre ses parents ! 

Ahahah famille royale, c'est tellement ça ! ils veulent tous que leur nom se perpétue, et garder le pouvoir dans la famille quoi ! 

Allez, je ne te dis rien sur la suite même si je prends beaucoup de plaisir à lire toutes remarques, compliments et questionnements < 3 Merci d'avoir pris le temps de les écrire ! 

Maintenant, je mets le prochain chapitre en ligne vite vite ! Des bisous et bonne nuit ! 

Ju'


Laissée par : MaPlumeAPapote le 01/10/2022 18:35 pour le chapitre 6. Où Arcturus Black est gentil

Que ce chapitre est doux ! <3 C'est bizarre parce qu'en soit, pendant ma lecture je me suis dit, "mais si je relis juste la conversation, est-ce que je sentirai les choses de la même façon ?". Ca m'a l'air vraiment très banale comme conversation ^^ Mais bien sûr, en connaissant les habitudes de chacun, leur passé, on comprend combien les choses changent pendant ce petit laps de temps. Après, j'avoue que je ne comprends pas trop pourquoi Arcturus a jeté son dévolu sur Melania. Son besoin de trouver quelqu'un à sauver, quelqu'un de doux. Mais comment peut-il sentir qu'il peut lui faire confiance ? Sa douceur, sa légerté ? Peut-être tout ça. Mais ça paraît tellement... un assemblement d'opportunités. Comme le dit le narrateur, si Arcturus n'avait pas été dans un bon jour, s'il n'avait pas été aussi hardi de parler, poser des questions, s'intéresser à elle, alors les choses ne se seraient pas passées de cette façon :) C'est beau, doux, presque un peu merveilleux :p 

Je crois que c'est ça que j'ai préféré dans ce chapitre (encore une fois), la narration. Les détails que nous apporte le narrateur et que les personnages ne savent pas eux-mêmes. Les détails sur les habitudes de Arcturus, qui ne touchent normalement pas les femmes, qui ne dansent pas avec elles. Et Irma qui est témoin de tout ça mais qui ne comprend pas combien c'est exceptionnel ! Du coup, on a un regard privilégié sur la scène par rapport aux personnages mêmes et ça nous permet d'apprécier encore plus la scène :D 

Si j'ai dit que j'aimais finalement peut-être un peu le père de Melania au précédent chapitre, je ne sais pas si un jour je pourrai dire que j'apprécie Barnabas... On sent sa supérioté qui n'a pas lieu d'être, sa violence, son envie de remplacer son père alors que ce n'est pas son rôle. Et c'est assez étrange de se dire ... que quand Arcturus l'arrête et lui dit qu'on ne frappe pas une femme, sa soeur, personne. Et bien c'est un Black qui dit ça. Un Black qui n'a pas dû avoir une éducation facile non plus non ? Je ne sais pas trop quel est ton point de vue par rapport à ça et je suppose qu'on le découvrira dans la suite de l'histoire. Mais c'est vrai que j'ai souvent lu des histoires disant que les Black n'hésitaient pas à corriger leurs enfants dès qu'il y avait bavure. Là, on a l'impression que ce n'est pas le cas pour Arcturus (peut-être que ça l'est pour les autres Black mais pas pour lui). Mais du coup ça renverse un peu la tendance et c'est assez amusant à voir. 

Il y a beaucoup de douceur dans cette deuxième partie de chapitre et ça appaise, ça répare les blessures. On sent que quelque chose est en train de se créer entre les deux. J'aime bien le fait que Melania se fait une image de Arcturus que peu de gens doivent avoir. Sa gentillesse, sa présence, son attention. La folie est loin. Maintenant la question est de savoir si elle la verra un jour (ou plutôt quand) ? Et comment réagira-t-elle à ça ! 

J'aime beaucoup Sirius :p Le petit sourire satisfait à la fin m'a fait rire. J'imagine bien les pensées et les plans qu'il fait avec sa femme. Tu nous as dit un peu plus haut que ses parents aimaient et s'inquiétaient pour Arcturus. Je suppose qu'ils voient en Melania la parfaite épouse pour lui (n'est-ce pas eux qui ont poussé Irma à se rapprocher de son ancienne camarade ?). Du coup, ils doivent être ravis de voir que Arcturus se permet encore des choses qu'il ne fait avec personne (après sa danse, cette compagnie). Mais ont-ils quelque chose d'autre en tête ? Sans doute leur descendance non ? Je me demande s'ils ne pensent pas plus loin après tout. Ils ne sont pas novices dans la planification des choses je pense ^^ 



Réponse de l'auteur:

coucou MaPlumeAPapote (petits contre-temps IRL, je mets un chapitre ce soir oups)

Euuuh la fin est douce ahah ouiii moins le milieu avec Barnabas... Mais clairement, la discussion est très banale en soi. Pourquoi Arcturus a jeté son dévolu sur Melania ?.. Parce qu'il... hum, je te laisse lire la suite avant de répondre à cette question (sauf si tu veux la réponse, mais elle sera décevante je pense oups). Mais c'est un peu tout ce que tu dis en partie, oui. Un peu merveilleux ahah, oui ! 

Je suis si contente que la narration te plaise, j'avais vraiment envie d'écrire cette histoire de cette manière donc je me réjouie que tu apprécie la narration ! On en sait plus que les personnages, mais moins que le narrateur héhé, on se fait un peu promener...  et un peu mené par le bout du nez oups. 

Ah non mais Barnabas, clairement, je trouve rien du tout d'aimable en lui dans cette histoire (donc ça me rassure que tu m'écrives ça ahah). Ahhh pour l'éducation des Black, j'avoue, je ne partage pas vraiment la version "maltraitance physique", sinon je pense que James s'en serait ouvert à ses parents plus tôt en ce qui concernait Sirius et tout... Et puis surtout, je pense que les parents d'Arcturus n'ont pas eu à faire quoi que ce soit pour qu'il leur obéisse, et puis c'est un enfant choyé aussi. contente qu ece renversement te plaise hihi.

Ouii je voulais que cette dernière partie du chapitre apaise, contente que ça ait bien cet effet ! Ahahahah je te laisse le découvrir dans la suite !

Oh oui, ses parents sont ravis de voir ça ! Pour de bonnes et de moins bonnes raisons exact... ;)


Laissée par : MaPlumeAPapote le 01/10/2022 18:08 pour le chapitre 5. Où Arcturus Black est bizarre

Coucou ! Après une petite pause, me voilà de retour :) 

Merci beaucoup pour tes réponses que je prends toujours plaisir à lire :) Et je suis désolée parce que effectivement, je pense m'être méprise sur cette pointe de croyance avec la question de l'avortement. J'ai dû mal interpréter une phrase ou quelque chose mais du coup merci d'avoir relevé et corrigé :) Pour enchainer sur ce point-là, je pense que ce qu'il faut retenir de tout ça c'est qu'effectivement elle s'est surtout laissée porter. Trop affaiblie pour prendre la décision elle-même, trop perdue. Et c'est assez naturel finalement qu'elle se soit laissée porter par sa mère (un peu son rôle de mère qui guide sa fille qui a repris le dessus). Dans ce chapitre justement, j'ai bien aimé cette mention à ses sentiments vis à vis de sa mère qui sont complètement ambigus. Elle est soulagée qu'elle ait fait ça, mais en même temps elle lui en veut. Comme si elle était encore indécise. Ce n'est pas elle qui a pris la décision (ce qu'elle pourrait regretter finalement), mais en même temps c'était trop dur et le fait que sa mère l'ait fait, elle sait qu'elle lui a sauvé la mise tout de même et que son futur est assuré de cette façon. Encore cette balance en elle qui est très bien marquée, et qui montre aussi qu'elle est complètement perdue et c'est normal, elle est jeune et face à un problème difficile. 

Je finis juste sur la famille Macmillan pour dire que j'ai beaucoup apprécié le passage avec son père. Au début de l'histoire, je me suis dit que je le détestais. Qu'il était dur. Qu'il rabaissait sa fille et voulait la priver de sa liberté. Mais d'un côté, on peut se dire que c'est quand même un bon père non ? Après tout, il se base sur le travail et la confiance non ? Melania avait sa liberté au début de l'histoire, liberté que son père lui accordait car il avait confiance en elle. Tout a basculé, mais parce qu'elle a un peu commis l'irréparable... Là, il montre un côté plus doux et compréhensif de sa personnalité. Ca m'a surprise mais en même temps j'ai mieux compris Melania qui voulait se rapprocher de sa famille dans ce moment difficile. Finalement, sa famille c'est ce qu'elle a toujours connu, c'est une stabilité, c'est une éducation qu'elle a reçu. Et le travail manuel, cette valeur là des choses bien faites, ça apaise et ça fait du bien. Du coup ce passage faisait vraiment du bien à lire. Une pause dans l'histoire, qui vide la tête, fait oublier (autant pour nous que pour Melania). Un retour au source. 

J'ai beaucoup aimé aussi Irma. J'espère qu'elles seront proches toutes les deux et qu'elles pourront se confier les choses. C'est marrant de voir combien les familles peuvent imposer le choix des personnes que tu fréquentes. Mais je suppose que c'était la norme et normal à l'époque, surtout pour une femme qui doit suivre ce que son mari dit. 

Je ne m'étais jamais posé la question, mais c'est super intéressant de voir qu'en fait le Square Grimmaurd est habitée par plusieurs familles Black ! Et en même temps c'est leur maison familiale et c'est tellement grand que ce n'est pas si bizarre. Ca doit l'être quand on vient de l'extérieur :p Mais finalement Irma a l'air de s'être bien acclimatée et je suis contente pour elle :) Bientôt Melania la rejoindra ? :D 

La rencontre avec Arcturus (enfin deuxième rencontre mais plus officielle) m'a bien plu. On en apprend soudain énormément sur lui, sa folie, sa recherche de la femme à sauver, sa légilimencie. Tout ça est super intéressant et on cerne déjà pas mal de choses. Le fait aussi que Melania lui a tappé dans l'oeil et qu'elle ne l'a pas fait exprès. Sauf que tu laisses entendre qu'elle pourra en jouer par la suite ? Du coup, ça hâtise fortement ma curiosité et ça ne m'étonne finalement pas d'elle. Malgré sa douceur qui est fortement mise en avant dans ce chapitre, on sait avec ce qu'on sait d'elle, qu'elle peut aussi se débrouiller pour essayer d'avoir ce qu'elle veut ! Maintenant, est-ce qu'elle gardera la confiance d'Arcturus ? Parce que j'aimerais pas me le mettre à dos ^^ Et difficile de mentir à un légilimens ! Bien qu'il ne saisisse que des bribes et tant mieux ^^ 

Je note les mains de pouvoir des parents Black qui ont du coup le pouvoir pour le moment, en tant qu'ainés. Et la mention de cet arbre et du fait qu'ils se sont finalement détruits entre eux. Comme s'ils ont détruit l'équilibre de la magie. J'aime beaucoup toutes ces petites informations sur les Black que tu destilles. On sent que c'est une puissante famille, très nombreuse. Mais on sent aussi dès à présent le fait qu'ils se poignarderont seuls. La narration encore une fois joue beaucoup dans cette impression et j'aime beaucoup ! :) 



Réponse de l'auteur:

Coucou ! Après une pause moi aussi oups me revoilà ! 

Oui, c'est totalement ça : peut importe ce que Melania croit puisque justement, elle ne fait que croire, elle ne sait pas, elle est indécise... Merci de mentionner ce passage où elle évoque ses sentiments contradictoires vis à vis de sa mère ! C'est un passage que je voulais absolument mettre pour qu'on sente encore plus cette indécision à chaque endroit de sa vie, la complexité des rapports avec la famille et même la compléxité du sujet qu'est l'avortement je crois. Donc y a ça a retenir : Melania est complètement perdue... 

Bahhh son père est dans son époque, il n'est pas correct sur plein de points, mais ce n'est pas le diable incarné non plus on va dire. Il la prive de sa liberté et il a des raisons ancrées dans son époque et pas narcissiques ou perverses, même si elles sont révoltantes quoi. Et je voulais qu'on sente tout ça, que c'est ce qu'elle a tjrs connu, une forme de stabilité qui revient à ce moment-là donc très heureuse que ça fonctionne :D

Ahh Irma, elle va revenir oui ! Pas autant que je le voulais au début, mais elle reviendra plusieurs fois ! Mais je ne t'en dis pas plus hihi. Et oui, c'est tout le poids de la famille qui s'illustre autant chez Irma que chez Melania finalement, mais sur deux plans différents. Irma veut plaire à la famille, elle est dans le moule et c'est pesant, et c'est aussi pesant pour Melania mais des raison différentes.

Hihi oui, j'aime imaginer que tous les Black vivent ensemble au 12, Square Grimmaurd, que la maison est un peu un château avec une cour ! Héhé évidemment que Melania la rejoindra bientôt... 

Hii contente que la rencontre avec Acturus te plaise ! Je ne dis rien, mais tu auras toutes les réponses dans la suite de l'histoire :D

Merci pour tous ces compliments, ça me fait si plaisir d'autant plus que j'ai pris vraiment plaisir à distiller ces détails sur eux, la maison et l'ambiance générale, l'aspect tragique annoncé par la narration tout ça... Merci ! 

Je réponds à la suite demain et je mettrai la suite :D Bonne nuit ! 


Laissée par : la vache le 30/09/2022 09:23 pour le chapitre 7. Où Amitié est douce
Salut!
J'ai beaucoup aimé ce chapitre où Arcturus défend bec et ongle Melania.
Vivement la suite!

Réponse de l'auteur:

Salut ! J'ai adoré écrire ce moment aussi hihi. Merci < 3


Laissée par : Winter le 21/09/2022 12:18 pour le chapitre 6. Où Arcturus Black est gentil

Tu m'as fait rire plus d'une fois dans ce chapitre, bon sauf la partie aux toilettes. Et cette fin avec Sirius et les interrogations de Melania quand à la véracité de ses propos, c'est juste exquis. J'ai adoré :D

winter



Réponse de l'auteur:

MDR contente que tu réussisses à rire d'eux xD j'ai essayé de fondre le texte dans le moule pince-sans-rire du narrateur (sauf la scène des toilettes évidemment) même si je pensais que ça s'était effacé au fil des relectures xD Merciii 

Ju'


Laissée par : Winter le 21/09/2022 11:32 pour le chapitre 5. Où Arcturus Black est bizarre

Hey, super chapitre comme d'habitude j'adore beaucoup ta narration qui donne un vrai rythme à ton texte. Et puis la partie au début sur la famille Black, la magie, l'Arbre, c'est juste génial, j'adore, vraiment bravo <3

winter



Réponse de l'auteur:

Hey, merci merci merci < 3 C'est toujours un plaisir d'écrire sur les Black et sur leur Arbre < 3 Ju'


Laissée par : MaPlumeAPapote le 19/09/2022 20:16 pour le chapitre 4. Où Amant est plus utile

Oh oh !!! Je ne m'attendais tellement pas à ça ! :D 

Bon déjà, je tiens à dire que je déteste son père et son frère... La voir dans cet état, être traitée de cette façon... Je comprends qu'ils soient furieux et que finalement, à leurs yeux elle mérite une punition et est devenue un fardeau puisqu'ils ne peuvent plus lui faire confiance. Mais en réalité, c'est une jeune femme adulte, qui devrait être libre de ses choix ! Donc c'est horrible de la voir comme ça... 

Mais tu as très bien décrit les choses. Malgré ce que son père et son frère lui font, elle devient quelqu'un de plus sombre à cause de quelque chose de plus profond. On oublie la Melania joyeuse et gentille. On voit une femme qui s'éteint à petit feu et qui n'a plus vraiment d'espoir. Le fait que John l'ait traitée de cette façon l'a complètement fait perdre foi en l'amour et finalement c'est ça le plus triste... Elle ne trouve presque plus la force de se battre. Et John n'est pas toujours là pour la protéger et détourner l'attention. 

Je retire ce que j'ai dis il y a quelques instants : Melania pouvait finalement compter sur ses amies ! Elle avait donc si peur et si peu confiance en elles ? Ou alors c'est avec le recul des choses qu'elles réagissent comme ça, et peut-être qu'elles ne l'auraient pas fait sur le moment ? Je ne pense pas personnellement. Parce qu'elles ont été surtout horrifiées de voir comment John s'était comporté. Puis comment sa famille se comporte aujourd'hui. Je suis contente que ça ait pu lui faire du bien. 

En société, Melania arrive tout juste à faire bonne figure. Elle doit trouver un mari et j'ai beaucoup aimé ce chapitre où elle cherche quand même par elle-même (aidée de son frère). Elle cherche quand même un parti qui lui apportera de la douceur et de la gentillesse. Tout ce qu'elle n'a pas avec son père et son frère. Une nouvelle liberté. Aristote remplit bien ce rôle. Mais là encore une fois, Melania m'a surprise ! Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit aussi directe avec lui ! Qu'elle prenne les commandes et qu'elle s'impose. Et là je me suis posée des questions : est-ce qu'elle a toujours eu ce côté en elle ? Après tout, elle est sortie avec pas mal de garçons ou d'hommes et elle a eu plusieurs relations. Ce qui veut dire qu'elle est assez libérée sur son côté femme et sa vision du sexe. Mais j'avais plutôt imaginé qu'elle se laissait séduire sans jouer autant avec elle-même. Alors après, on comprend aussi que sa réaction vient surtout de l'expérience qu'elle a eu avec John. Comme si elle reproduisait ce qu'il faisait avec elle, pour sentir enfin qu'elle maitrise la situation et qu'elle a ce qu'elle demande alors que lui ne lui donnait pas vraiment ce qu'elle souhaitait. C'est encore ambigu tout ça et du coup je ne sais pas trop quoi penser de cette partie... ^^ 

J'adore en tout cas comment elle apparaît. Sûre d'elle, elle prend vraiment le dessus. Au début je me dis "pauvre Aristote", mais en même temps, ils le voulaient tous les deux non ? Du moins, je pense que s'ils étaient allés jusqu'au bout, Aristote aurait peut-être regretter que ça se passe comme ça. Et Melania ? Le fait qu'elle voit l'envie dans les yeux d'Aristote était très beau. Et j'aime ta façon de le dire et le souvenir qu'elle en gardera. Elle se redécouvre capable d'attirer et d'être aimée et aimable (j'aime cette dernière idée qui renvoie à la confiance en elle qu'elle a dû perdre ces derniers mois). Bref, c'était très intense et dans cette intensité, on sentait vraiment bien la confiance qu'elle retrouvait et aussi le fait qu'elle évoluait. Elle devient femme et laisse doucement la jeune femme naïve qu'elle était derrière elle. 

J'ai quand même envie de dire un petit quelque chose sur les Black. Je ne connais pas du tout Arcturus. Un peu Pollux, je crois que j'avais écrit un texte sur lui il y a très longtemps mais du coup je me mélange les pinceaux sur qui il est. J'espère que Melania et eux (Pollux et Irma) s'entendront bien par la suite. Ou alors il y aura une rivalité, notamment pour l'héritage des Black ? Cette partie est encore un peu floue donc je ne préfère pas imaginer trop de choses dès maintenant car je risque de passer à côté x) 

Ce chapitre a pas mal fait avancer ma réflexion sur tout ça ! :p J'ai hâte du coup de voir la suite !! Mais je dois aller faire à manger :) Merci pour cette belle lecture et j'espère à bientôt !



Réponse de l'auteur:

Tu as été surprise en bien j'espère ! 

C'est exactement ça, "quelqu'un de plus sombre à cause de qch de plus profond". Et oui, elle pouvait compter sur ses amies, mais quand on va mal, quand on est blessée, on pense parfois que tout le monde va se détourner de nous. Ses amies l'auraient fait sur le moment aussi, enfin j'epsère !

Ahahah cette scène où elle cherche quelqu'un qui pourrait lui plaire... elle est un peu surréaliste quand même. Je voulais montrer que même si son frère veut qu'elle se marie, il sait que sa soeur a toujours un fort caractère et qu'il a besoin qu'elle soit actrice de cette recherche pour que ça marche, même si Melania est réduite à des extrémités douteuses pour protester contre l'insistance de son frère. Et son attitude directe avec Aristote vient effectivement de son expérience avec John, mais effectivement elle n'a pas de tabou non plus sur le sexe, mais là, c'est plus que ça. Bref c'est ambigu effectivement, pour qu'on se pose des questions :) 

Elle est sûre d'elle parce qu'elle suit un plan. Quant à Aristote... ah la la, la question se pose !

Héhé eh bien tu vas pouvoir rencontrer ma version des Black ! je ne dis rien sinon je vais spoiler héhé. 

Merciiii :D


Laissée par : MaPlumeAPapote le 19/09/2022 19:44 pour le chapitre 3. Où Amour n'est plus

Coucou Ju ! 

Je suis contente de pouvoir voir tes réponses et voir que j'ai pu te faire plaisir avec mes reviews (c'était tout le but :)). Merci d'avoir pris le temps de répondre et donner quelques petites explications sur le début de cette histoire que j'aime déjà beaucoup :) 

Ce nouveau chapitre, j'ai pu le lire samedi dernier avant de sortir mais je n'ai pas eu le temps de le commenter. Du coup, il me trotte dans la tête depuis 2 jours x) Je dois dire qu'il m'a surprise. Je ne m'attendais pas à ce que Melania accepte l'avortement et qu'elle passe à l'acte aussi "rapidement". J'ai trouvé quand même un grand contraste avec le chapitre précédent où elle veut justement protéger cette vie, parce que c'est ce qui lui reste de John, mais aussi parce qu'on apprend qu'elle est croyante (enfin je crois me souvenir de ça mais tout d'un coup j'ai un doute), et surtout qu'elle ne veut pas mettre fin à une vie créée. Ca serait une sorte de meurtre dans tout ça. Le fait d'avoir l'écoute de son frère et son soutien a appuyé cette décision. 

Pourtant, elle passe quand même à l'acte, emmenée par sa mère. Mais maintenant, je me dis que c'était ce qu'il fallait qu'elle fasse et que même si ça a été dur, je suppose qu'elle ne regrettera pas si durement sa décision non ? Enfin, je veux dire qu'elle se détachera de John et comprendra vraiment qui il était (et sera heureuse de ne pas être mariée avec lui, même si je suppose qu'elle ne souhaitait pas sa mort pour autant). Mais ce qui fait peser la décision comme bonne c'est surtout le fait qu'elle doive se détacher de l'autorité de son père. Je suppose que c'est ça aussi qui l'a décidé à suivre sa mère (outre le fait qu'on sent bien qu'elle est désorientée, que ses pensées s'enchainent vite et que c'est dans ces moments là qu'on change d'avis assez rapidement parce qu'on arrive à se convaincre du contraire avant de rechanger d'avis de nouveau). Bref, après réflexion donc, et en voyant l'état de Melania, on comprend finalement qu'elle l'ait fait. Elle a suivi le mouvement, elle avait peur d'être rattachée à son père, et elle faisait aussi peut-être confiance en sa mère. 

Le moment était terrible et bien décrit. On sent toute sa détresse, et le fait qu'elle renonce au dernier moment nous ramène à son choix premier. C'est toujours une décision dure à prendre et on se dit qu'elle est sans retour... J'étais quand même contente que sa mère soit là pour elle. Même si elle la rejette après ça, on voit qu'elle s'inquiète pour sa fille et qu'elle a fait tout ça pour elle. Du moins, c'est ce que j'ai cru ressentir. Comme on en connaît pas beaucoup sur sa mère pour le moment (elle est très effacée par rapport au père et aux frères), je ne sais pas trop dire quelle est son opinion sur la situation. On a néanmoins vu qu'elle avait empêché son mari de frapper sa fille à leur retour, mais on pouvait se demander si c'était pour protéger l'enfant (devoir chrétienne de protéger une vie innocente ?), protéger sa fille parce qu'elle l'aime, protéger sa fille parce qu'elle veut juste préserver sa santé ? Cette femme m'intrigue beaucoup mais j'ai cru percevoir qu'elle faisait ça pour sa fille plus que pour l'image de leur famille et je suis contente si c'est ça ! :) Melania n'est pas entourée de personnes qui veulent vraiment son bonheur (entre son père et son cadet...). Il n'y a que John pour le moment. Et je me dis que ça ferait un peu pencher la balance dans le bon sens s'il y avait aussi sa mère ? :) 

La fin du chapitre m'a réconfortée aussi (comme elle a dû réconforter Melania dans un sens). Enfin, pas la fin-fin hein, mais son retour chez elle. Quand elle croise son frère qui se rend compte qu'il n'a pas pu tenir sa promesse et la protéger. On voit qu'il s'inquiète vraiment pour elle. Et qu'il est finalement le seul. Car même ses amies ne pourraient la soutenir comme elle en aurait besoin. Ca me fait l'aimer davantage ce cher John ! :D Il est bien différent de sa famille et je me demande bien comment et pourquoi ! Est-ce que finalement il tient plus de sa mère, même si sa mère le cache alors que lui ose tenir tête à son père et dire son opinion ?

La fin du chapitre n'est pas joyeuse pour Melania... Non... Déjà elle se fait corriger par son frère (je lui en aurais bien mis une !). Puis la terrible décision de son père de la priver de sa liberté, l'enfermer auprès de lui. On voit avec la fin de ce chapitre que sa vie ne pourra s'améliorer que si elle se marie finalement. Et la décision semble sévère et dure. Mais en même temps c'est la seule échappatoire ! 

J'ai failli oublier ! Je me souviens aussi avoir lu "la main de pouvoir" (et je viens de le retrouver au début du chapitre). J'adore quand le titre d'une histoire jaillit dans ses pages. Ca me donne toujours une sorte de... recul, comme si je dézoomais une scène pour avoir une vision panoramique, et ça donne plus de poids à l'histoire. Je me dis toujours "elle sait où elle va!". Bref, j'aime beaucoup cette référence et on comprend qu'au début de cette histoire, Melania est finalement complètement soumise au bon vouloir des hommes de sa famille, enfin surtout son père. Hâte de voir comment elle va réussir à évoluer de tout ça :D 

(moi qui pensais que j'avais pas grand chose à dire sur ce chapitre et que je pourrai peut-être lire le suivant et faire une seule review pour les deux, je suis contente de ne pas m'être écoutée et d'avoir enfin pu faire sortir tout ce que j'avais dans ma tête depuis ma lecture :p). Aller, je vais essayer de poursuivre avec la suite ! :D



Réponse de l'auteur:

Hey, coucou Plume ! J'ai envie de dire, c'est la moindre des choses de te répondre hihi mais j'oublie tellement souvent de le faire qu eje vais juste te répondre encore hihi

Hum je ne crois pas avoir parlé de croyance ? J'ai évoqué les croyances de Macmillan dans L'éclat de l'espoir, mais pas ici je crois. Oh c'est quand je parle "d'ange" tout ça ? J'ai une idée précise des croyances des Macmillan, donc vraiment, ils ne sont pas chrétien dans ma tête, mais ils croient à des esprits. Mais ce n'est pas très important dans cette histoire. L'avortement prend également une tournure sybolique ici : c'est ce qui la relie à John, d'où elle le veut au début, et puis non : elle n'a pas le temps de vraiment se demander si elle veut avorter ou non (ou plutôt on ne lui laisse pas le temps). Mais vraiment, il n'est pas question de croyance ici. L'image de l'ange c'est pour les enfants morts en bas âge, c'était ainsi qu'on les appelait à l'époque. C'est peut-être confus, désolée.

Eh bien en avortant aussi rapidement, elle se détache de John et non : ce que lui a fait John est également effacé comme s'il n'avait jamais eu lieu... On ne lui laisse pas le temps d'en reparler ni de pouvoir en reparler également. Enfin bref, tu peux en déduire ce que tu veux en attendant de lire la suite :) Mais surtout ça : elle a suivi le mouvement... 

Ahhh tu pointes un truc : on ne sait rien de la mère, elle n'a aucune consistance, rien, elle n'a pas de vraie voix. Je te laisse lire comment ça se passe chez les Black pour que tu vois la différence... Et vraiment, rien de chrétien, elle protège juste sa fille et la santé de sa fille, elle l'aime quand même. 

Eh oui, Tomas est le seul qui s'inquiète vraiment pour elle... Eheh pour Tomas, je ne te dis rien : j'ai l'idée d'une fanfic sur lui pour un peu plus tard, qui se passerait dans ses dernières années à Poudlard, je réfléchis encore ! :D

Hiii oui, la main de pouvoir... le leitmotiv du titre reviendra ! Eh oui, le pouvoir est essentiellement masculin chez les Macmillan... 

hihi merci < 3


Laissée par : Roneila20 le 19/09/2022 19:29 pour le chapitre 4. Où Amant est plus utile

Le défit de Melania doit être assez oppressant, j'imagine.


Laissée par : Roneila20 le 19/09/2022 19:06 pour le chapitre 3. Où Amour n'est plus

Voilà un chapitre bien sombre où l'on voit le côté sang-pur extrème prendre le dessus. Le choix de deux personnage impuissant face à l'autorité du chef de famille donne un côté très crédible à ton histoire.



Réponse de l'auteur:

J'espère que  ce n'est pas trop sombre pour toi >.< contente que ce soit crédible en tout cas ! 


Laissée par : Roneila20 le 19/09/2022 18:51 pour le chapitre 2. Où Amour ne suffit pas

Ah oui, là les choses se corsent.

Malgré tout, j'ai bien aimé la manière dont tu décrit la famille des Macmillan de ce temps-là, ça contrasta bien avec les familles de sang-pur qu'on connaît dans la saga.

D'ailleurs, le personnage de Melania me fait penser à deux personnages de la sage. Androméda, par son côté rebelle et Merope Gaunt, par son histoire avec le personnage de John.



Réponse de l'auteur:

Oui, ça se corse comme tu dis... contente que le portrait un peu différent de la famille Macmillan que celui qu'on a des autres familles sang-pur te plaise ! Et c'est vrai que Melania rappelle Andromeda et Merope ! Je n'y avais pas pensé en écrivant ! 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.