S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Reviews pour Du haut des pays bleus

Laissée par : Strix le 03/07/2024 23:54 pour le chapitre 28. Intello

Merci pour ce texte et ta note de fin, vraiment ❤️ Parce que c'est clair que c'est jamais assez rappelé, et que c'est clair dans les livres qu'Hermione en a subi du harcèlement, même à Poudlard. Parce que si pour s'intégrer elle a appris des choses, parce qu'elle aimait ça, parce qu'elle est curieuse aussi, et surtout parce qu'elle porte cette double tare d'être née-moldue et intello. Et oui, le mot "intello" même si il est juste dit, ça fait du mal, même si c'est "pas méchant" ou pas si souvent, parce que non, il ne faut pas caser les gens dans des catégories, et d'ailleurs, qu'il n'y a que les "intello" qui y ont droit (et surtout les timides, les introverti.e.s, les différent.e.s parce que bien sûr, ceux qui parlent bien, qui ressemblent plus aux autres, qui font "l'effort de s'intégrer", ils ne sont pas embêtés). Parce que c'est un cercle vicieux cette histoire, plus une personne va être traitée comme ça et plus elle va fuir, et plus elle va fuir plus les autres vont la moquer. Le seul moyen de stopper le cercle c'est qu'ils arrêtent, c'est pas en traitant d'intello quelqu'un à longueur de journée qu'elle va avoir le courage, l'envie et la force de s'intégrer. Vraiment je n'ai jamais compris en quoi aimer apprendre, aimer lire pouvait déranger les gens au point de créer ce détestable surnom qui est aujourd'hui tellement généralisé que tout le monde l'utilise sans se rendre compte ou sans vouloir voir que oui, ça fait mal quand c'est répète, ça fait mal d'être mis dans une case, d'être exclu.e parce qu'on ne comprendrait pas comme les autres ou parce qu'on est trop différent, d'être "l'intello de la classe" et pas juste toi comme tout les autres, les remarques "t'es toujours un.e intello ?", "mais tu peux pas comprendre, t'es un.e intello" bref, je n'ai jamais compris comment les gens pouvaient continuer ça avec une telle banalité. Tous les ans, dans toutes les classes de France, il va forcément y avoir deux ou trois personnes si ce n'est plus qui vont faire ces remarques, même des amis parfois, à des personnes qui n'ont rien demandé, qui veulent juste bien faire ou faire ce qu'elles aiment et qui vont sûrement avoir à subir ça chaque année de leur scolarité sans que personne n'intervienne. Parce que c'est clair que personne ne prend au sérieux ce harcèlement invisible, puisqu'il y en a toujours eu et qu'il y en aura pas toujours, et puis c'est pas méchant c'est juste un nom que tout le monde utilise, c'est rien. C'est rien mais rien que ça ça fait mal, et rien que ça ça mène à ce qu'Hermione a subi, ça même à des petites attaques parfois, ça mène à une ostratisation, ça mène à une tristesse immense, ça mène aux méchancetés prononcées par Lavande et Parvati (j'ai exactement le même avis que toi sur elles, sinon jamais Hermione aurait été seule et isolée au début d'HP1). 

Bref, je crois que je me suis un peu emportée (désolée), mais c'est un sujet qui me touche beaucoup (j'ai passé toute mon adolescence à expliquer à mes camarades de classe successifs, à mes amis même, que oui, ça fait mal, oui rien que ça mais bon, ça continue toujours j'ai l'impression). Vraiment, tout le monde devrait lire un texte comme le tien pour le comprendre ça, le faire rentrer dans leurs têtes à tous, et les adultes aussi. 

Donc ❤️ pour tou.te.s les "intellos" et ❤️ pour toi pour avoir écrit ce texte. Merci. 

Strix


Laissée par : Strix le 28/05/2024 19:45 pour le chapitre 25. Partie de plage

Arg. C'est trop beau. C'est fou comme la relation entre Lily et Severus est bien retranscrite. Vraiment j'adore. Et aussi le fait que cette parenthèse si magnifique soit si fragile ; juste un été, on le sent bien, on alterne passé et présent, action et réflexion. Et puis l'échange entre eux, Lily qui apprend à son ami à faire du vélo et Severus la magie sans baguette (j'adore réfléchir aux magies sorcières ancestrales ou d'autres parties du monde qui n'en utilisent pas). Mais...tout est si beau. Encore une fois la fragilité du moment, la simplicité, les jeux si enfantins et pourtant le sérieux des deux. Et j'ai vraiment adoré cette expression sur Lily, "pétillante d’avoir ri". Salut !

Strix 



Réponse de l'auteur:

Moooo merci beaucoup ♥ ta review est adorable, voilà, je n'ai rien d'autre à dire ♥

Ah si si si (mais tu as lu ma fic longue alors tu le sais déjà haha) la magie sans baguette est un concept qui me fascine, parce que si la magie est une donnée physique, elle existait avant l'objet, l'outil ! Tout vient de là !

Merci encore !

Piti


Laissée par : bellatrix92 le 15/12/2023 20:54 pour le chapitre 2. Au nom du frère

Coucou PititeCitrouille!

En ce qui me concerne, je pense que dans toute cette histoire, Georges n'est pas forcément cohérent avec lui-même mais qu'il est difficile de lui en vouloir.

J'ai vraiment adoré ce développement de la relation entre lui et Angelina, la manière dont il se reconstruit mais où en même temps il ne se remettra jamais vraiment de sa perte. Du coup cet OS est carrément canon en fait!

Je te cite ma phrase préférée:

En fin de compte, personne d’autre n’avait suivi de thérapie et George pensait en son for intérieur qu’ils en auraient tous eu bien besoin, et pas que parce que Fred avait été tué.

Je trouve que ça colle vraiment archi-bien et que Georges a probablement un regard très extérieur sur sa famille. Tu le développes de manière géniale dans sa colère face aux petites phrases qui lui sont assénées. Il voit bien que les autres n'ont pas voulu se faire aider mais qu'ils auraient du et qu'ils bâtissent juste une carapace.

 

En tout cas, bravo pour ce bel écrit! Bon weekend de reviews!



Réponse de l'auteur:

Coucou Bella !

Oui, il n'est pas du tout cohérent avec lui-même, je te le concède tout-à-fait. Après, est-ce que je n'avais plus que cinq minutes pour "au fait, je me suis emballée mais il s'agirait de commencer à répondre sérieusement au défi de l'heure" ? tout-à-fait.

Oui, aussi biscornu soit-il, mon headcanon s'intègre au canon ou du moins aux grandes lignes - c'est-à-dire celles dont je me souviens (la dernière fois que j'ai un HP, c'était il y a... dix ans déjà. Et maintenant, pour ne pas briser mon headcanon, je me refuse à aller dans une médiathèque pour relire les livres.)

Tu vois très juste sur tout ce qui a trait au fait de se faire aider, de vivre son deuil en famille - ou pas. Je ne suis pas une experte en le fait de savoir ce que ça fait de perdre son frère jumeau ou sa soeur jumelle (plein de bisous à la mienne BB6 qui est làààààààààà <3), mais je me considère assez renseignée sur la santé mentale pour être capable de donner quelque chose de crédible. Il y a peut-être de meilleures façons encore de décrire ces relations, bien sûr, mais c'est tout l'intérêt d'une fandom que de se partager les idées et points de vue :)

Merci beaucoup à toi pour ta lecture et ta review !

Piti


Laissée par : Sifoell le 30/10/2023 10:24 pour le chapitre 18. Inhibition sélective

Oh, mais comme il est touchant ce texte, et tellement vrai ! Je trouve que tu as réussi à capter l'état d'esprit de James, le fait de ne pas se sentir légitime d'être mal en raison de sa situation privilégiée par rapport à ses amis, le fait qu'il s'enferme dans une spirale où il harcèle, même s'il sait que c'est mal, mais il ne peut pas s'en empêcher. J'aime beaucoup le fait que ce soit le professeur McGonagall qui lui permette de se rendre à ses rendez-vous tous les quinze jours. Et la mention de Lily, cet amour naissant, est si mignonne ! On situe bien James aux alentours des 15-16 ans, ici.

Je lis peu sur James et Lily et tu me donnes envie de m'y pencher plus (pourtant, j'ai lu quelques fics sur les Maraudeurs mais pas centrées sur eux, je ne sais pas pourquoi. Peut-être une envie de ne pas écorcher l'image du couple passé, un peu parfaite un peu irréelle).

Merci pour ce texte et pour toutes tes reviews sur les miens ! Je n'ai pas laissé beaucoup de reviews sur des drabbles, parce que le format étant court, je suis souvent à court de mots :D Donc, ce n'est pas parce que je ne l'ai pas aimé, mais j'ai toujours du mal à dire quelque chose sur un texte très court :)

A tout bientôt Piti <3



Réponse de l'auteur:

Hello Sifoell,

Ne t'inquiète pas pour l'ordre de tes reviews : si l'autrice est propriétaire de ce qu'elle fait de ses textes, c'est bien la lectrice qui est reine pour décider ce dont elle lit et ce qu'elle commente. En plus, vues tes lectures hyper pertinentes et subtiles, forcément tu as besoin de matière, comment est-ce que ça ne pourrait pas me faire plaisir que tu abordes des textes longs ? 

Parce qu'en parlant de lecture pertinente et subtile, en voilà une, vraiment : je n'ai rien à ajouter ou commenter par rapport à ta review. Tu as vu exactement ce que je souhaitais qu'on puisse se rendre compte. Notamment le fait de harceler en sachant que c'est mal mais sans pouvoir s'en empêcher. Parce qu'à aucun, mais alors jamais aucun moment, je ne pardonne le harcèlement, mais ca n'empêche que j'ai assez vu/lu/vécu/entendu de choses (je précise quand même : il y a des grosses distinctions entre l'url et l'irl) autour de moi pour savoir que cette attitude est complètement possible et qu'on peut, en tant que personne extérieure, en même temps avoir pitié de James atteint de dépression et blâmer James harceleur. 

Merci vraiment à toi ♥

Piti


Laissée par : Sifoell le 30/10/2023 09:56 pour le chapitre 19. Le Soleil se lève et rien n'a changé depuis hier

Coucou,

Oh mais que cette lecture est douce !

J'aime beaucoup les jumeaux, même si, je l'avoue, je n'ai que peu écrit sur eux (c'est dans les tiroirs, pas encore publié, ou un peu dans Libéré par effraction où ils sont des personnages très secondaires) et j'aime beaucoup ces deux personnages. Donc, forcément, j'aime beaucoup ton texte. Je le trouve très pertinent sur leur relation, le fait qu'ils se connaissent par coeur, et que leur humour, toujours présent, finit par atténuer les douleurs, qu'elles soient physiques ou psychologiques. Ils ont une super relation, du peu qu'on en sait, dans le canon.

J'ai bien aimé le nom du puissant antalgique :D Cela atténue presque la gravité de la blessure et de la douleur de George, et de tous ces "et si ça avait été pire" qui ont, pour l'instant, été évités.



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell !

Le relation entre les jumeaux ne doit être que belle et douce, ainsi que je l'ai décrété (en fait je projette un truc très important de l'irl pour moi) et il y a déjà beaucoup de choses plus ou moins problématiques dans HP sur la façon de les considérer... Leur relation est vraiment super, tu as raison, maiq comme j'aime beaucoup dénoncer des grandes choses mais aussi de (toutes) petites, peut-être que j'en parlerai un jour (il faudrait que je reste vingt ans sur HPF pour dire tout ce que j'ai à dire XD) !

En tout cas si jamais tu publies une fic sur Fred et George, je suivrai cette lecture avec grand, grand plaisir ♥

Merci à toi,

Piti


Laissée par : Sifoell le 30/10/2023 08:56 pour le chapitre 21. Je m'appelle Pétunia

Oh, j'aime bien comment, en peu de mots, tu parviens à la fois à donner le sentiment de Pétunia sur son prénom, mais aussi à un de ses traits de caractère forts (et je pense que c'est aussi une des raisons qui a fait qu'elle a coupé les ponts, de ce que l'on sait, avec Lily). Mais c'est tout poétique, c'est tout doux, quand on se rend compte que tu parles de l'enfant Pétunia qui s'entête à ne pas aimer son prénom :)



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell,

Et oui, Pétunia ne pouvait pas déstester frontalement sa soeur dès le départ, mais en même temps, il y a un truc qui la chiffonne... Et puis j'ai essayé de travailler un peu aussi sur ce reproche qu'elle fait à ses parents d'avoir privilégié Lily (que ce soit vrai ou faux, peu importe tant que le sentiment est là).

Je plaide coupable car il m'arrive encore de respirer près de pétunias quand j'en trouve alors que je ne suis plus une enfant XD l'intérieur est beaucoup trop doux haha.

Merci beaucoup pour cette adorable review !

Piti


Laissée par : Sifoell le 30/10/2023 08:46 pour le chapitre 22. Autre chose

Coucou Pitite,

Je continue mon exploration de ta plume par ici, et je fais comme tu le dis, à savoir commencer par la fin :)

Je pense n'avoir jamais lu de texte traitant de l'asexualité, et je trouve que tu as très bien traité cette thématique (en tout cas, de mon regard de néophyte), c'est tout en délicatesse, en petites touches de questionnement. Je trouve touchantes les questions que se pose Luna, qui n'ose pas les poser à quelqu'un, avant de craquer finalement, et c'est tellement beau qu'elle soit entourée de si belles personnes, à commencer par Rolf qui patiente, et Ginny qui lui apporte des réponses et banalise complètement l'asexualité.



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell,

Oui, j'imagine (peut-être est-ce un tort ?) que les écrits de la fin ont une plus grande probabilité d'être meilleurs que les anciens, même si cest hyper subjectif (je n'ai pas défini mes propres critères haha).

Oui, l'asexualité est un spectre d'orientation sexuelle qui est en général peu représenté, je pense pour une question toute numérique du nombre de représentant.e.s. Et peut-être aussi car la société est, je trouve, hypersexualisée ; ce n'est pas toujours facile de démêler la différence entre ce qui est 'normal' (alors qu'en fait, il y a autant de parcours que de personnes) que de ce qui relève de certains fantasmes collectifs (notamment sur l'hypersexualisation du corps des femmes). Comme j'ai plein de choses à dire en réserve, j'ai préféré entourer de belles personnes compréhensives Luna - j'aime beaucoup trop Luna pour qu'elle soit triste trop longtemps. Mais pour l'histoire de Charlie, si je l'écris un jour, ce sera autre chose...

Et pour ces mêmes raisons il n'y a pas de mal à avoir des regards de néophyte ♥ au contraire je trouve hyper chouette qu'on puisse échanger sur divers sujets et diverses sources d'inspirations !

Merci à toi pour ce retour sur ce texte !

Piti


Laissée par : Juliette54 le 28/08/2023 22:59 pour le chapitre 17. Nuit de Lune

Superbe < 3 J'ai pas les mots pour te dire combien ce texte est juste, sonne bien, respire la poésie et la douceur, et correspond parfaitement à Luna. On sent combien tu l'aimes du fond de ton coeur, comme tu dis. j'ai retrouvé la même émotion que la première fois que j'ai écouté "Le Portrait" de Calogero et que j'ai pensé à Luna (ou bien je lisais une songfic avec cette chanson et Luna et j'ai associé les deux définitivement, un doute m'assaille). Merci pour d'avoir mis ce texte sur le site depuis le forum après la nuit d'écriture < 3 ça me permet de le lire

Bonne nuit,

Ju'



Réponse de l'auteur:

Bonjour Juliette ♥

Je ne connaissais ni Calogero ni a fortiori Le Portrait, donc avant de te répondre je suis allée l'écouter et c'est vrai que cette chanson résonne bien avec le texte - j'ai regardé le clip et l'image suggérée à la fin correspond, peu ou prou, à ce que j'ai voulu exprimer à travers ce texte. Que dire, sinon : et bien ce texte n'est pas très original, donc ? XD

Merci en tout cas pour cette découverte musicale toute douce ♥ Et oui, j'adore Luna, sa douceur, sa franchise, la façon qu'elle a d'exprimer ses émotions ♥

Merci à toi pour cette jolie review,

Piti


Laissée par : Juliette54 le 28/08/2023 22:52 pour le chapitre 19. Le Soleil se lève et rien n'a changé depuis hier

Hello Piti < 3 petite lecture avant de dormir, et je trouve ce texte de toi dans les nouveautés alors j'accours !

"Ils restaient alors, si c’était possible, encore plus ensemble que jamais. Vivre ou mourir, mais à deux, toujours. La question de savoir qui partirait en premier était insupportable."

J'ai adoré ce passage, et toute la relation si forte des jumeaux que tu laisses transparaître à travers cette scène. On ressent combien Fred est désamparé, comme s'il avait manqué de mourir lui-même, comme s'il avait été touché lui-même par le maléfice. Bien vu aussi toutes ses interrogations et ses inquiétudes vis-à-vis d'un potentiel poison laissé par le maléfice !

La fin ajoute un brin d'humour bienvenu et si essentiel pour parler de Fred et George. Tu as bien saisi les personnages...

Bonne nuit,

Ju'



Réponse de l'auteur:

Oooooh merci de t'être laissée emporter dans un petit bout de mon petit univers ♥

Et oui c'est comme cela que je les imagine - très fortement liés et en même temps cela s'exprime par de l'humour aussi, car des fois c'est suffisant, je crois, pour dire à quel point l'on aime.

Bonne soirée à toi ♥

Piti


Laissée par : Isabelle Pearl le 15/08/2023 18:15 pour le chapitre 1. Marche ou crève

Team endométriose par ici avec des années d'errance (évidemment). Merci pour ce texte hyper réaliste.

J'imagine également que Narcissa et Lucius ont eu des difficultés à avoir Drago (d'où la surprotection et le fait qu'il soit pourri-gâté) au même titre que James Potter (pour le coup, c'est acté que les Potter ont eu du mal à avoir un enfant).

En tout cas, bravo et à bientôt !



Réponse de l'auteur:

Hello Isabelle,

Merci beaucoup pour les compliments ! J'essaie toujours dans mes textes de parler de choses qui ne vont pas d'après moi dans la société, soit que je les ai lues et qu'elles m'ont touchée, soit que je les vive moi-même. Alors ça me fait plaisir de lire que ça te paraît réaliste !

J'ai tout un headcanon où la mère de James est la soeur de la mère de Narcissa (bref sa tante), tout ça pour dire que ça me fait une famille de filles où je peux parler de plein de choses sur les femmes. Et là dedans effectivement Euphémia et sa soeur ont aussi de l'endométriose (mais à d'autres stades pour ne pas faire de redite, et aussi parce qu'on ne sait pas si c'est héréditaire et que le manque de recherches dessus est flagrant donc je m'interroge). 

Merci beaucoup encore et bon courage à toi et à toutes celles qui souffrent, endométriose ou pas ♥

Piti


Laissée par : Portus le 13/03/2023 23:57 pour le chapitre 1. Marche ou crève

Coucou PititeCitrouille,

 

C'est extraordinaire la façon dont tu as décrit ce moment de la vie de James et Lily.

 

La mort qui les guette, le fait de devoir resté confiné. D'assister au spectacle du temps qui s'écoule dehors.

La hargne d'un James lassé d'être tenu au dehors de l'action.

C'est magnifique. Et émouvant

Merci pour ce OS



Réponse de l'auteur:

Coucou Portus,

Je suis pas très calée en réception de compliments, mais sache que ça me touche beaucoup aussi, tout ce que tu viens d'écrire là. Tu as bien tout cerné dans ce que je voulais transmettre à travers cet OS. 

Alors c'est moi qui te remercie,

Piti


Laissée par : Amnesie le 01/03/2023 23:04 pour le chapitre 12. Circle of the Gremlins who are Tired

Coucou Piti, je termine ces JR avec ce petit OS, décidément ce recueil est rempli de pépites !! 

Déjà, bravo pour avoir réussi à écrire un texte d'une aussi bonne qualité en si peu de temps, ça m'impressionne toujours énormément. Tu sais combien j'aime les soeurs Evans et olala qu'est ce que je suis ravie de lire un passage sur leur enfance, c'est juste tout ce que j'adore. Cet un instant très doux, plein de tendresse, j'avais l'impression d'être avec eux. Mais surtout, qu'est-ce que c'est amusant ! C'est super de te découvrir dans ce registre que tu maitrise visiblement très bien. On rit de cette comparaison naïve, des commentaires des fillettes - surtout, des petits commentaires du narrateur qui m'ont arraché de vrais sourires. Et puis on a le contexte de la mine, que tu décris super bien. Je me sens à vrai dire privilégiée d'avoir lu ta fanfic longue, parce que j'ai l'impression de comprendre encore mieux ce texte hihi :)

Bref, un excellent OS pour clore ces JR !

des calins

Amnesie

PS : un immense merci pour tes reviews, je vais y répondre petit à petit, mais sache qu'elles m'ont toutes beaucoup beaucoup beaucoup touchée. ♥



Réponse de l'auteur:

Bonsoir Amnesie,

Ah ah mais là tu as lu le plus long texte à ce jour des Nuits (en tout cas parmi ceux publiés, je crois qu'il y a un texte dans mes stocks sur la ♥ danse ♥ qui a explosé les pronostics mais c'est la ♥ danse ♥ aussi... et tu vois je suis tes conseils pour les coeurs hihihi). J'ai vu le mot 'grève' ça m'a fait tilté puisque c'est d'actualité (en tout cas ça l'était déjà en décembre).

Une autre chose est que les textes des Nuits font partie du même univers que ma fanfic longue, donc forcément je n'ai pas à beaucoup réfléchir pour construire des personnages sur l'instant, je pense que ça aide à gagner du temps. Le revers de la médaille, c'est peut-être que c'est plus difficile à suivre si on n'a pas lu ma fanfic longue, et encore, il y a d'autres textes des Nuits qui sont vraiment bien plus maladroits dessus. Je travaille à ça aussi maintenant quand je participe, mais des fois je me laisse un peu trop emportée par les thèmes (oups).

Je voulais montrer qu'on peut expliquer le principe de mouvements politiques à des enfants sans que ça ne soit perçu comme quelque chose de "sectaire", de "partisan". Je crois qu'un enfant peut se poser des questions et qu'on peut lui répondre de façon adaptée. A la fin ni Lily ni Pétunia ne sont "pour" ou "contre" la grève de leurs parents, elles ont juste compris le principe, qu'il y a un rapport de force. J'aime bien écrire du point de vue enfantin, c'est une autre façon d'envisager les choses et c'est plus léger que ce que pensent les adultes.

Câlins à toi aussi ♥

Et de rien pour les reviews, c'était avec un plaisir renouvelé à chaque texte !

Piti


Laissée par : Amnesie le 28/02/2023 00:29 pour le chapitre 13. Calme flocon

Oh mais c'est superbe !! Je suis soufflée, c'est juste magique. Vraiment.

Ce que j'aime le plus, c'est qu'on sent que même si tu reprends l'image du manteau etc, toutes ces images sont très personnelles, comme celle du "petit pas de neige" (olala c'est si délicat et amusant, doux... je suis fascinée par cette image) L'anaphore fonctionne parfaitement, on voit presque la neige tomber à chaque paragraphe... C'est un vrai tableau un peu merveilleux, avec cette atmosphère si apaisante (la paix, c'est vraiment ça). 

Quelques fragments que j'adore:

"stalactites de glace qui ourlent les gouttières" - le jeu sur les sonorités est incroyable

"il n'y a qu'un léger froufrou qui emplit l'air, même le son de la neige qui tombe est cotonneux, c'est dire !" - bon bah tu n'es que la 2e personne chez qui je lis le mot "froufrou" (la première étant Rimbaud - une inspiration ? ^^ Mais c'est une belle utilisation, je vois (ou plutôt, j'entends) tout à fait le "son" auquel tu fais référence) J'aime bien le côté plus délié de la fin, comme si le narrateur s'emportait.

Le paragraphe sur les personnages incarne le tableau d'une très belle manière (en particulier sur Dumbledore, j'avais presque le souffle coupé en imaginant les falaises des Alpes autrichiennes). Et la conclusion est parfaite.

Je crois qu'on est beaucoup à avoir cette nostalgie bizarre de Poudlard, et j'ai retrouvé cette magie familière de Poudlard sous la neige, alors merci pour ce doux moment ♥



Réponse de l'auteur:

Merci encore pour cette review hihi !

Alors l'image de la neige qui fait un petit pas, c'est juste une chose venue d'un autre univers très cher à mon coeur qui est la danse, or "tombé" c'est aussi le nom d'un pas en danse classique, ça m'a d'autant plus inspirée pour poursuivre sur l'image de la neige qui danse de façon plus ou moins rapide, tu sais, quand il y a un souffle de vent elle tourbillonne un instant puis elle se calme, c'est ça que que je voulais qu'on voit.

Euh j'ai lu Rimbaud dans ta phrase, donc j'ai relu et rerelu et je ne pensais pas qu'un jour une review viendrait me dire que j'utilise un mot rimbaldien. Je n'ai pas tout lu de ce magnifique poète (oui probablement une inspiration inconsciente - Baudelaire, je l'ai assez potassé pour poser sciemment des références, mais Rimbaud, pas encore, mais je suis sûre que quand j'essaie d'écrire poétiquement, j'essaie d'arriver à la cheville de la poésie que j'aime, donc...). 

Oui hein j'ai trop rêvé aussi il faut croire de Poudlard, mais je ne m'en lasse pas... alors je suis contente de t'avoir emmenée en promenade au calme avec moi. 

Piti


Laissée par : Amnesie le 27/02/2023 23:04 pour le chapitre 14. November Rain

Je voulais faire une petite pause dans ma lecture de ta fic longue en allant voir ce recueil et vraiment, je ne suis pas déçue du tout ! ♥

Je suis très contente de te retrouver dans ce registre plus poétique (qu'on voit apparaitre dans ta fic longue, mais qui est plus concentré ici), wahou vraiment, j'ai été très touchée par certaines formules, que j'ai juste relues plusieurs fois pour les apprécier. (Pour ne citer qu'elle : "Leurs baguettes à la main, ces mains vilaines, tordues par la rage, blanches par l'oisiveté, pernicieuses par les intentions qu'on leur donnait.") La description du jour de pluie est certes classique, mais très réussie ; moi qui suis amoureuse de la pluie, j'ai retrouvée tout son brillant, ses couleurs et son atmosphère. 

J'aime beaucoup la construction du texte, qui rend vraiment justice à ce moment de la vie de Sirius, cet avant/après où à la fois tout et rien n'a changé. C'est réconfortant d'assister à cette libération, même si on sait qu'elle durera peu de temps...

Merci pour ce beau texte!

Amnesie



Réponse de l'auteur:

Ah ah mais pas d'obligations fort heureusement, et je suis d'autant plus touchée que tu es allée super loin (pour moi quelqu'un qui arrive au chapitre 4 dépasse toutes mes espérances parce qu'il ou elle a assez lu de descriptions pour le restant de l'année) dans ma fic longue déjà...

En effet j'essaie de faire différemment selon le type de contraintes que j'ai. Dans ma fic longue, je peux réfléchir à donner un sens à chaque paragraphe, rien n'est au hasard du tout, même les descriptions ne sont pas au hasard. Ici, c'est plus comme un flash photographique, je travaille plus sur un instant / un cliché imaginaire dans ma tête, et je me donne plus de temps pour construire quelque chose d'un peu poétique/imagé justement (en tout cas j'essaie !). De ce fait je te remercie pour les compliments ça me fait fort, fort plaisir <3 

Tu relèves la phrase sur les mains, justement comme je n'ai qu'une heure je ne vais pas partir sur des descriptions très poussées alors j'essaie plutôt de m'attarder sur un détail précis et un peu décalé (par exemple j'aurais pu parler des visages mais ça me semblait un peu convenu sur l'instant puisqu'on sait que les parents Black ne sont pas contents). Je suis, encore une fois, heureuse de voir que, du moins ici, cette façon de fonctionner t'a plu. 

C'est moi qui te remercie pour ta review !

Piti


Laissée par : Ellie le 27/11/2022 22:24 pour le chapitre 8. Le test du mouton

Encore une fois, j'aime comment tu rends les personnages plus humains en leur donnant des problèmes. C'est vrai quoi, le coup de Sirius a pas pu rester sans conséquence grave, et l'idée d'en faire un problème psychiatrique est très bonne.

En tant que personne handicapée, ce qu'on déteste aussi c'est de se faire dire qu'on est inspirantes. J'aimerais bien savoir ce que j'inspire les gens à faire quand je vais faire l'épicerie en fauteuil roulant...



Réponse de l'auteur:

Oui je suis d'accord avec toi, on peut pas juste se dire que parce que Severus est un ******* [insérer mots doux et gentils] Dumbledore n'aurait rien fait pour punir Sirius et protéger Remus en même temps ! 

Je suis complètement d'accord avec toi. Je ne vois pas où il y a de l'inspiration ; on ne parle pas de quelque chose que tu as choisi, ça n'a aucun sens. Je ne suis pas concernée par le handicap (en tout cas visible), je suis plus du côté de la santé mentale et des douleurs pendant les règles (je n'ai pas de diagnostic d'endométriose... voir une salle qui tourne autour de soi tellement la douleur est forte est "fonctionnel"). Je n'ai donc fort heureusement pas le droit à ces phrases dégoulinantes de bons sentiments. En revanche les gens trouvent que je fais souvent la gueule. "On comprend Piti, mais on n'a pas à subir". Et bah tu subitas tant que je subirais mon gars. 

Mais ça m'a inspirée pour Narcissa ! Les gens veulent voir le moins possible les problèmes : Narcissa fait clairement l'effort de masquer y compris sur son visage tout signe d'une quelconque douleur afin de ne pas déranger ces messieurs et ces mesdames. Et c'est pour tout ça que j'écris, j'écris comme un exutoire sur tout ce qui me touche ou me révolte.

Je partage toute mon empathie de citrouille outre-atlantique par la pensée <3 

Piti

 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.