S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Reviews pour Fiertés

Laissée par : PititeCitrouille le 01/10/2023 18:10 pour le chapitre Les cendres froides (Salazar Serpentard, Godric Gryffondor)

Oh là là c'est magnifique ! Dans le style, çe me fait penser un peu à ton autre texte sur le couple, Les Vicieux, que j'avais aussi adoré. Ton interprétation du prompt est puissante et poétique à la fois, et pour arriver à la dernière phrase, c'est magistral.

Félicitations pour avoir complété l'ensemble des prompts et donc ce recueil ♥ 

Piti



Réponse de l'auteur:

Hey ! Merci infiniment, ce petit mot de passage me fait très plaisir, et je suis ravie que tu ais apprécié (c'était totalement une suite des Vicieux haha)

<33

Cal


Laissée par : Bloo le 19/08/2023 11:50 pour le chapitre Le temps de Cupidon (Blaise Zabini, Gabrielle Delacour)
ooooooh mais je suis tellement heureuse de retrouver Psyché ♥ même si je me suis préparée à souffrir, dans la première moitié de ton texte ahah, mais quel bonheur d'avoir ensuite une incursion dans sa vie future après son coming in, de la trouver à sa place, enfin. Et même si ça n'est pas facile, et même s'il y a du mépris, des amis qui se détournent.
J'ai été très étonnée par le choix de Gabrielle, au début, et j'ai eu du mal à l'imaginer là en Angleterre, d'autant plus si elle déteste sa soeur. Mais j'ai aussi un headcanon très arrêté sur elle et je crois qu'il fallait juste que je m'en détache - ce que j'ai fini par faire pour apprécier comme il se doit ce pairing un peu, étrange, totalement brinquebalant et pourtant, qui fonctionne bien. Comme l'éternelle et incorrigible romantique que je suis je ne pouvais qu'apprécier cette très, très jolie fin que tu leur offres et surtout pour Psyché, qu'elle puisse se retrouver dans l'amour et pas seulement la haine, pas seulement la vengeance, qu'elle ait le droit aux contraires à tous les bons sentiments de ce monde elle aussi, qu'elle ait le droit à une Gabrielle un peu fêlée qui prononce son joli prénom avec joie ♥

Réponse de l'auteur:

Hihi, j'étais contente de la retrouver, et de pouvoir lui offrir une fin plus satisfaisante et épanouissante que simplement sa vengeance, parce qu'elle est plus, et mérite plus que ça. Je t'avoue que la première partie du texte était un vieux texte que j'ai remanié, et dans lequel j'avais choisi du coup ce pairing effectivement décalé avec Gabrielle, mais j'ai décidé de le regarder, parce que j'aimais cette Gabrielle. Bon c'est sur que je ne creuse pas sa présence en Angleterre, mais je pense que pour ce qui est de sa soeur, après des années dans l'ombre et l'adoration de Fleur, elle a du bien vouloir s'en détacher. Je serais curieuse de connaitre ton headcanon !

Contente que le pairing ne t'ait pas arrêtée et que tu ais apprécié la fin fluffy <3


Laissée par : Bloo le 19/08/2023 11:44 pour le chapitre Androgyne (Pandora Lovegood née Selwyn)
Encore une jolie petite pépite ♥ le format double-drabble te va bien c'est vraiment, totalement de la poésie et comme elle est douce, elle résonne comme une mélodie. Merci au passage de montrer qu'une écriture inclusive ou neutre n'enlève en rien à la beauté d'un texte et surtout pas, aux tiens. Et un millier de coeurs sur Pandora et Xenophilius ♥

Réponse de l'auteur:

Awww <3 <3 merci pour tous tes gentils mots, encore une fois ! Ravie que l'essai de l'incriture inclusive fonctionne, je suis d'accord avec toi, ça n'enlève rien au plaisir d'écrire (et pas de lire). Pandora refera une petite apparence dans ce recueil ;)


Laissée par : Bloo le 19/08/2023 11:41 pour le chapitre Protect Trans Kids (Gwenog Jones)
Oh là là, j'ai le coeur réduit en miettes présentement et je comprends que ça n'a pas été un texte facile à écrire du tout. Mais, merci à toi de l'avoir fait, parce qu'il est absolument bouleversant : il y a une frénésie, dedans, un pot-pourri de sentiments, d'amour et de courage et de changement et à la fois de haine, d'impuissance, jusqu'au couperet final. Je suis passée par toutes ces émotions au gré de tes mots et j'ai vraiment, vraiment aimé ce rythme assez haché du texte, les renvois à la ligne quasiment à chaque phrase, chaque phrase qui est comme un aperçu différent de la vie de tous ces enfants, de Gwenog. J'ai dit qu'il y avait mille sentiments dans ce texte mais j'en ai oublié un il y a la rage, il y a la rage de vivre et d'aider et de recommencer, il y a une urgence. Une urgence, parce que les Jack sont encore trop nombreux, et parce qu'il nous faut plus de Gwenog ; merci à toi pour ce rappel ♥

Réponse de l'auteur:

Encore une fois, je suis très touchée que tu sois émue par ce texte qui était horrible à écrire ❤️❤️ et c'est bien l'urgence qui doit prédominer, à la fin, comme tu le soulignes si bien. Merci à toi ❤️


Laissée par : PititeCitrouille le 16/08/2023 22:21 pour le chapitre La mort silencieuse (Eulalie Hicks)

Celui-là m'a particulièrement saisie. J'aime vraiment que tu rappelles l'origine multiple de l'affiche et la continuité dans la signification du triangle rose et de "silence=mort", et que tu le fasse à travers ce personnage d'une vieille dame qui se souvient et qui utilise les leçons du passé pour se battre encore (peut-être que j'extrapole ? mais j'aime l'idée en tout cas de cette mémoire urgemment vivante, même lorsque le temps passe).

Piti



Réponse de l'auteur:

Coucou Piti, merci beaucoup pour ce beau retour, c'était vraiment tout le but de ce texte ! ❤️


Laissée par : Catie le 16/08/2023 15:39 pour le chapitre Protect Trans Kids (Gwenog Jones)

Hello Calixto !

Je viens de valider ton chapitre et je tenais à te laisser un petit mot parce qu'il m'a profondément touchée et bouleversée ♥ J'ai vraiment beaucoup aimé cette image de Gwenog Jones qui se bat pour la communauté trans notamment, qui créé Belladonna, et qui le fait bien, en se renseignant et en accueillant. Un petit bijou ce texte, qui m'a déchiré le coeur et amené les larmes aux yeux, mais que j'ai trouvé ô combien important.

(et pour info, j'ai également rajouté un tw transphobie en note d'autrice :) )

Merci à toi ♥



Réponse de l'auteur:

Hello Catie !

Je ne sais pas quoi dire, je suis très touchée que ce texte t'ait ému, merci infiniment ❤️

Oh, merci aussi pour le TW supplémentaire, j'aurais du y penser moi-même :)

 


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 18:40 pour le chapitre L'épée et la poupée (Narcissa Black, Molly Prewett)
Et c'est encore une fois un texte absolument splendide ♥ j'aime beaucoup le potentiel entre Molly et Narcissa et tous les parallèles que tu dresses, tout au long de ton texte, jusqu'à ces deux dernières phrases absolument terribles. C'est souvent présenté que Narcissa a aimé Lucius et peut-être même a choisi de l'épouser mais entre Bellatrix qui a été l'une des premières (et seule) femme chez les Mangemorts et le départ d'Andromeda je ne crois pas, moi, qu'elle ait vraiment eu le choix. Et je ne crois pas non plus qu'elle ait eu une vie très heureuse ni qu'elle ait aimé et été aimée, en-dehors de son fils. J'ai espéré à te lire que cette histoire passée puisse lui souffler un jour la force, à Narcissa, de s'en aller, peut-être après la seconde guerre, et surtout de se retrouver ; mais elle a tous ses grands principes et mantras si férocement ancrés en elle qu'il est difficile de l'imaginer même si je vais choisir d'interpréter cette fin ouverte encore une fois. Et à nouveau c'était comme un poème, un peu, mais différent des autres dans sa forme, surtout c'était très beau : tu as une sublime écriture que je pourrais lire et relire à l'infini.

Calixto, toutes mes félicitations pour ce très beau recueil, je ne sais pas si tu as prévu d'écrire les autres prompts encore mais je te souhaite plein de courage pour ça et les parcourais avec plaisir si c'est le cas, parce que j'ai adoré voyager avec toi cette après-midi et que j'ai hâte aux nouvelles histoires à découvrir ♥♥

Réponse de l'auteur:

J'ai eu du mal avec ce texte ! Je voulais absolument écrire ce couple dans leur jeunesse, mais les trous dans les mailles du canon sont très serrés, et avec leur écart d'âge, j'ai eu un peu de mal aussi. Je suis encore une fois heureuse que les parallèles te plaisent, et que la chute fonctionne.

Oui, j'ai écrit un texte, Porcelaine cassée, à ce sujet, mais je suis convaincue que le mariage de Narcissa et Lucius a été précipité par le destin des deux autres soeurs, et qu'il a été malheureux. Sa dévotion envers son fils est peut-être la seule chose qui a fait tenir ce mariage. Ohhh tu me donnes presque envie d'écrire une Narcissa d'après-guerre qui retrouve Molly, au moins pour parler ! (il me reste des prompts hihi après tout)

Merci infiniment pour toutes tes reviews si riches, et pour tous ces compliments, tu as absolument refait ma journée ! Je finirais ce recueil, sans aucun doute, même si j'ai pris du retard. Je viens d'écrire le prompt suivant qui trainait honteusement depuis quelques semaines, alors merci encore !

 Je te reverrai ici avec plaisir ❤️❤️

Calixto


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 18:32 pour le chapitre Soho Drag (Teddy Lupin)
Ooooh mais alors déjà, AAH, c'est trop bien ♥♥ ensuite je suis si heureuse de lire qu'Andromeda a finalement accepté Tonks et sa genderfluidité (si ça se dit ??) et surtout, qu'elle y initie même Teddy, qu'elle soit une grand-mère si formidable. Après tout ce qu'elle a payé à la société sorcière elle mérite de finir sa vie entourée de gens aimants et tout au long de ce texte je les imaginais, Teddy et elle, et Victoire, je les imaginais heureux, et peut-être un peu fêlés, quelque chose entre le doux et l'amer, mais surtout heureux. Tout, était, parfait dans ce texte : de tes mots de velours comme toujours, aux liens que tu tisses entre Andromeda et Teddy en passant par la présence de James dans la salle en soutien lui aussi et évidemment, cette image d'Andromeda, Teddy et Victoire contemplant Drag Race France avec la traduction de la dernière. C'est beau, c'est plein de joie, d'envie, de fierté, c'est vraiment un magnifique texte ambassade pour ce joli projet ♥

Réponse de l'auteur:

Hehe, je dois dire qu'après quelques textes bien dramatiques, j'ai éprouvé un vrai bonheur à écrire ce texte qui devait être jubilatoire.

Ouii tu vois, Andy a fait ce qu'il fallait ! J'ai toujours été persuadée là aussi qu'elle serait la grand mère la plus dévouée possible pour Teddy, malgré tout le chagrin. Ils sont heureux, tout à fait, fêlés si tu veux, mais en tout cas très très heureux. J'adore imaginer Teddy déchaîné, couvert de paillettes, magnifique, et sa famille aimante, et Victoire.

Awww encore une fois tu me touches beaucoup ❤️


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 18:28 pour le chapitre Amour blanchi (Albus Dumbledore, Gellert Grindelwald)
C'est comme un poème, ce texte, et il est très très émouvant, et à nouveau j'ai aimé comme tu joues avec les phrases, la ponctuation, comme tu défiles et soudain nous maintiens en apnée, au gré des pensées d'Albus. J'ai peut-être un peu du mal, avec l'idée qu'on puisse aimer toute sa vie quelqu'un dont est séparé depuis quoi, un siècle, et quelqu'un qui en l'occurrence est impliqué dans la mort de sa propre soeur et a tuer tant d'innocent-es, j'ai du mal à croire qu'on puisse aimer encore après tout ça et après tant d'années, mais à la fin de ma lecture, ce n'était même plus vraiment ce qui importait : c'était les émotions ressenties à découvrir un à un tes vers et je te remercie pour cela parce qu'elles m'ont transportée dans tous les sens.

Réponse de l'auteur:

Je l'ai écrit comme un poème, et je suis tellement contente qu'il t'ait touchée ! Chaque fois que j'écris Albus, c'est toujours ce fleuve de pensées déchirantes, où dialoguent des fantômes.

Je comprends tout à fait, mais il y a quelque chose de fascinant dans cet amour qui dure, qui ne s'arrête pas. Je pense que quand on trouve son miroir, la seule personne qui pourrait comprendre, pour aussitôt le perdre, on n'oublie jamais vraiment. Et Albus n'a jamais oublié, ce qui est monstrueux, bien sûr, parce qu'au fond j'aime écrire sur la façon dont cet amour a compté plus que la mort d'Ariana, et a compté plus que toutes les morts, parce qu'il a détruit Albus, et qu'il a créé Dumbledore.

Mais le plus important, c'est les émotions. Toujours <3


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 18:24 pour le chapitre La mort silencieuse (Eulalie Hicks)
Et encore une fois un très très grand merci à toi pour ce texte d'une utilité publique ♥ je n'ai vraiment pas grand-chose à y ajouter parce que d'autres le feraient mieux que moi, parce que tu l'as fait à la perfection, parce qu'il y a tout le travail aujourd'hui encore de Act Up et des militant-es et des chercheur-euses du genre. Mais comme il est vertigineux de penser qu'une génération entière, une génération de nous, a été quasiment décimée par cette maladie. Il y a un trou, aujourd'hui encore, dans nos milieux LGBTQIA+ parce qu'il manque une génération, et on l'oublie tellement tellement facilement quand, littéralement, le silence est la mort. Merci au passage d'écrire une sorcière qui décide de s'impliquer dans le monde Moldu et de ne pas se cantonner à la société sorcière, ça ouvre la porte à tellement d'idées d'UA, ahah ♥

Réponse de l'auteur:

J'ai été très émue en me renseignant sur le slogan, sur les posters, et en voyant tout récemment un de ces fameux posters à une exposition. J'ai cherché pendant un petit bout de temps quel personnage pourrait bien être le témoin parfait, et je suis heureuse d'avoir décidé Eulalie, et d'avoir pu écrire cette vieille femme qui se bat contre la mort et surtout le tabou, et le silence. Je suis toujours plus choquée chaque fois que je creuse autour des années SIDA, de tous ces morts, et d'une histoire si violente et si récente.

<3 merci


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 18:19 pour le chapitre Comète (Remus Lupin, Sirius Black)
Le Wolfstar a fait sa petite place dans mon headcanon personnel et comme toi, je ne lui imagine pas de fin heureuse, même sans nécessairement suivre le canon : et pourtant à te lire, qu'est-ce que j'aimerais pouvoir la leur offrir, cette chance de réparer, cette chance de s'aimer enfin en vrai. Il y a une part de moi qui a espéré pendant toute la lecture qu'on y arriverait, qu'il y aurait une vraie rédemption, et au plus tu avançais dans les faits que l'on connaît, au plus je me disais, est-ce qu'on se remet vraiment de tout ça ? Est-ce qu'il y a des choses, dans une relation, qui ne sont tout simplement pas réparables, qui ne permettent pas de construire sur des bases saines ? Est-ce qu'on peut vraiment pardonner ce qu'a fait Sirius à Rogue sans penser une seule seconde à Remus autrement que comme un instrument ? Est-ce qu'on peut pardonner douze années de solitude à Azkaban et on ne sait combien, avant, à se croire mutuellement un traître ? Et finalement tu y apportes ta réponse, et même si elle ne me plaît pas, je suis malheureusement d'accord avec toi sur le fait que, dans cette configuration en tout cas et avec le canon, il n'y a pas de relation salvatrice pour Sirius et Remus. Peut-être dans une autre vie ♥
(Parenthèse : j'aime énormément ta vision des Maraudeurs que je partage en beaucoup de points, notamment sur le fait que c'est James, qui en est véritablement le coeur, et qu'il y a certes un duo James-Sirius mais que Sirius n'est pas "le meneur" au même titre que James et que leurs relations et leur rapport au monde sont loin d'être les mêmes.)

Réponse de l'auteur:

Haha, exactement comme toi, le Wolfstar a fini par se faire une niche ! Il était temps que je leur écrive quelque chose. Et bien sûr je leur ai offert du drama. Pourtant, dans mes notes, j'avais noté "un Wolfstar amoureux", et je pensais à quelque chose de tendre. Et puis, j'ai eu l'inspiration, et l'inspiration était un peu plus cruelle. Mais comme toi, je pense qu'il y a des choses dont on ne se remet pas, jamais. Et Sirius comme Remus sont tellement brisés. Sirius est sorti un peu fêlé d'Azkaban. Remus a passé douze ans seul, à se noyer dans la culpabilité. Et même avant 1981, la période de la guerre et du soupçon, et avant ça l'incident Rogue ont détruit des choses. Irrémédiablement. Mais je trouvais ça beau qu'ils essayent quand même, à la fin, rien que pour tenter une fois, et sentir par eux-même que c'est fini. Oui, il faut leur écrire plein d'autres vies et d'UA <3

James c'est la supernova des Maraudeurs, et il lie tous ces garçons si différents ensemble. Et vraiment pour moi, Sirius n'est pas aussi fort et solaire qu'il est souvent décrit, même si Remus déforme quelques points dans sa vision de lui. Bref, on est bien d'accord <3


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 18:11 pour le chapitre De feu et de silence (Dean Thomas)
Il y a tellement, tellement de choses dans ce texte que je ne sais même pas laquelle aborder en premier, à part peut-être celle-ci : j'ai envie de prendre ton Dean dans mes bras et de lui faire un câlin et même, mille câlins. Je me suis demandé où est-ce que tu allais aller avec ce prompt du feu de camp, et j'ai pensé que les sentiments de Dean à l'égard de Seamus en étaient en quelque sorte l'aboutissement, et puis on en revient à son père, et quelle terrible façon que d'apprendre son destin. Et finalement j'ai l'impression d'un Dean sur le point d'exploser : qui garde tellement, tellement de choses en lui, de son amour a priori non-partagé, à l'absence de son père et au fantôme qui partage sa vie, jusqu'à sa non-binarité. C'est un feu dont on se demande tout au long du récit s'il ne va pas exploser, et à la fois, l'explosion d'un feu de camp, ça pourrait être joyeux, et c'est tout ce que j'ai envie de souhaiter à Dean. C'est à nouveau une fin très ouverte et c'est plutôt quelque chose qui me frustre en général mais je dois dire que j'aime beaucoup ta façon de nous offrir, comme un moment d'introspection dans la vie d'un personnage, en nous laissant imaginer ce que l'on veut et peut-être, ce dont on a besoin, pour ellui dans le futur. Les personnages LGBTQIA+ méritent, tout, iels méritent des histoires qui racontent fidèlement leur vécu y compris dans ce qu'il peut avoir de plus dur mais iels méritent aussi des histoires clichées, des histoires drôles, des histoires réconfortantes, des histoires tendres, et j'aime tellement que tu laisses toutes ces possibilités à la fin.

Réponse de l'auteur:

Dean a probablement besoin de beaucoup de calins, c'est certain.

Oui, beaucoup de choses sont entremêlées ici mais je ne voulais pas me tenir qu'au feu entre Seamus et Dean, je voulais m'attarder sur cette partie horrible du canon qui est le père de Dean, et comme c'est cruel que techniquement dans les livres, Dean n'apprend jamais la vérité. J'ai pensé au feu de camp avec Ted Tonks, cette figure paternelle, et je me suis dit qu'il fallait que ça soit là. Exactement ! Dean est une boule de nerfs, un verre rempli à ras-bord, et il a intériorisé beaucoup de douleur qui mérite de déborder, beaucoup de silence malsain.

Le feu de camp est quand même supposé être une lumière réconfortante dans la nuit métaphorique de Dean et dans la nuit des bois où ils sont traqués, et donc on peut complètement lui offrir une fin joyeuse.

Awww merci immensément <3 c'est tout ce que j'essaye de faire, des portraits suffisamment divers, qui ne réduisent pas les personnages à leurs identités de genre et/ou sexuelles. ❤️


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 18:04 pour le chapitre Comme ça (Sirius Black)
J'ai l'impression de n'avoir rien de très intelligent à dire et d'ailleurs de beaucoup me répéter d'une review à une autre mais à nouveau j'ai été totalement captivée par ton style ici, par ta narration, en fait il n'y a quasiment aucun dialogue et pourtant c'est d'une fluidité, c'est même et je suis désolée de le dire au regard de la dureté des thèmes abordés mais, c'est d'une beauté, de te lire. J'aime les jeux avec l'écriture, la ponctuation qui s'efface, les phrases qui s'enchaînent et puis se déconstruisent. J'aime la sonorité des mots que tu choisis, et les rimes, et les images, les mille métaphores que tu tisses pour chacun de tes personnages. Aussi j'ai adoré que tu choisisses Sirius pour la thématique de la famille choisie parce que j'ai totalement ce headcanon qu'il est parti à cause de l'homophobie de sa famille : je veux dire qu'il est très clairement et dès sa première année en désaccord avec sa famille, et pourtant il continue à y retourner chaque été pendant des années, alors ça fait un moment que je pense que le fameux départ de cet été-là, c'est pas lié aux Mangemorts (d'ailleurs Orion et Walburga n'en sont pas), c'est lié à la découverte par ces deux-là que leur fils n'est pas hétérosexuel et qu'il s'enfuit autant qu'il est jeté dehors. C'est très beau que même dans l'écriture on sente la différence avec, chez les Black, où les phrases sont longues et s'enchaînent et se répètent on sent comme quelque chose de pesant et puis tout à coup, on arrive chez les Potter et là, tout devient plus fluide, tout devient simple, c'est un très très joli clin d'oeil à ce prompt de la famille choisie et moi j'adore ♥

Réponse de l'auteur:

Ohhhh mais c'est moi qui me répètes dans ces RAR, merci pour tous tes compliments, je fonds, j'adore tout ce que tu remarques ! <3

J'ai pensé un instant à Remus et aux Maraudeurs, mais après j'ai pensé à Sirius, et je voulais Sirius. Tout à fait d'accord avec toi (encore) sur le départ de Sirius, et ça rend le foyer que lui offre James après encore plus symbolique, encore plus fort.

C'est exactement ça, tout devient facile chez les Potter, c'est là que le combat cesse. Je voulais beaucoup d'amour pour conclure ce texte ❤️


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 17:57 pour le chapitre Rivière colère (Tonks)
Oh mais j'adore, cette idée derrière le refus de Tonks d'utiliser son prénom, ça pourrait tellement correspondre au canon et même si je l'avoue ma première pensée à moi aussi a été que c'est un peu facile que le personnage fluide soit le personnage qui peut justement se métamorphoser, à la fois, je trouve ça très beau dans sa symbolique ♥ ta Andromeda est dure, presque froide, et à la fois il y a cette ouverture à la fin et tu nous laisses choisir de si elle l'accepte ou pas, j'aime à penser que oui, parce qu'elle est une Black mais elle est aussi plus que ça, elle est devenue une Tonks et ça c'était un choix.
Et puis je suis obligée : mention spéciale vraiment à tes toutes premières phrases qui sont vraiment, et je pèse mes mots, somptueuses, j'ai été happée d'emblée par ce texte à la force de ces quelques vers de poésie ♥

Réponse de l'auteur:

Contente que tu sois convaincue par l'idée ! Bien sûr, moi aussi j'ai pensé que c'était facile, mais après je me suis dit que c'était donc évident, et que ça voulait dire quelque chose parce qu'après tout JKR a laissé des choses aussi évidentes s'évanouir.

Andromeda est une mère compliquée dans ma vision des choses, et dans le livre on sent une tension entre elle et Tonks, et pas que sur le prénom. Oui, elle l'acceptera, j'aime beaucoup Andromeda, et elle tient par dessus tout à la famille qu'elle s'est choisie comme tu le soulignes, donc elle fera ce qui est nécessaire.

Ohh, merci, ça me touche beaucoup ! ❤️


Laissée par : Bloo le 15/08/2023 17:53 pour le chapitre Le cahier vert (Hugo Granger-Weasley)
C'est drôle parce qu'en lisant ce texte je pensais que, dans la Next-Gen, on croise souvent des Albus et Louis qui sont homosexuels ou à la rigueur bisexuels, mais qu'avec Hugo c'est beaucoup plus rare. Et qu'on croise un demi-milliard de Rose/Scorpius mais qu'on ne met jamais Hugo avec quelqu'un d'affilié à une famille de Mangemorts. Alors ça m'intrigue énormément et je serais très curieuse d'en lire davantage à ce sujet mais en tout cas, j'ai aimé que l'écriture soit ici une échappatoire pour Hugo, et puis cette très très très belle phrase sur le lever de soleil qui est une si jolie métaphore pour le coming-in et finalement, que J'aime les garçons soit la dernière phrase, après ça, après la mention du sourire, plutôt que la première avant les doutes : parce que dans cet ordre-là oui c'est vraiment un coming in et fondamentalement, du positif ♥

Réponse de l'auteur:

C'est tout à fait juste, mais j'ai ressorti des vieux textes pour construire celui-là, où j'avais décidé que Hugo était gay, et je lui avais donné Nathaniel Rosier pour amoureux ! Je pourrais dépoussiérer ces textes ou en écrire d'autre si ça t'intrigue ;)

C'est exactement ça ! Le coming-in devait être positif <3


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.