Le tiroir de gauche by Pattenrond
Summary: Dans un bureau, il y a eu un tiroir à gauche, beaucoup trop accessible pour les fouineurs tels que James, fils d'Harry Potter.
Categories: Biographies, Enfances, Après Poudlard Characters: Ginny Weasley, Harry Potter, James S. Potter
Genres: Autres genres
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Aucun
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 1772 Read: 3060 Published: 30/05/2009 Updated: 30/05/2009
Story Notes:
spoilers du tome 7, gros spoilers du tome 7.
Chapitre 1 by Pattenrond
Le tiroir de gauche

Après avoir tué Voldemort, Harry entreprit de longues études d’auror. Il se maria avec Ginny six ans après le premier événement et eut trois enfants : James, Albus et Lily.

James, à dix ans, virevoltait partout au grand malheur de ses parents qui, avec deux autres enfants plus jeunes n’avaient pas toujours le temps de le surveiller. Ginny se demandait souvent comment sa mère qui avait eu quatre enfants de plus qu’elle, s’en était sortie. Surtout avec les jumeaux qui devaient être pire que James.

James savait lire et il aimait beaucoup fouiller dans l’espoir de découvrir un plus grand pan de l’histoire de son père. Il savait que ce dernier avait accompli de grandes choses.

Cette fois-ci, il eut plus de chances que les autres fois. Il était dans le bureau de son père et il découvrit une boîte dans le tiroir de gauche du bureau. Il décida d’aller dans sa chambre pour éplucher la boîte discrètement.

La maison était vaste. Elle se situait à Loutry Ste-Chaspoule, près de celle de ses oncles, de ses grands-parents et des Lovegood. Chaque enfant avait sa chambre et on pouvait aussi compter la chambre des maîtres, un vaste salon, une cuisine pratique, le bureau de M. Potter, une bibliothèque et une salle de jeu. Le métier d’auror payait bien.

James souleva le couvercle de la boîte, heureusement non scellé magiquement, et découvrit une pile d’articles de journaux. James renversa la boîte pour commencer par le début. Le premier article était jauni et si vieux que James était pratiquement sûr que ce n’était pas son père qui l’avait recueilli. « Le seigneur des ténèbres n’est plus » annonçait le gros titre.

« Nous avons le plaisir d’annoncer à toute la population magique que celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom n’est plus. Le 31 octobre, hier, il a été détruit. On ne sait pas exactement comment il a été détruit, ni s’il est vraiment mort ou simplement disparu, mais le fait est qu’il n’est plus en condition de nous nuire. Par contre, nous avons le regret d’annoncer la mort de James et Lily Potter. La veille, le seigneur des ténèbres se serait introduit dans leur maison de Godric’s Hallow et les aurait tués. Le mage noir aurait d’abord tuer James, puis il s’en serait pris à la jeune mère qui aurait voulu protéger son fils, Harry. Malheureusement, elle fut tuée, mais le bébé d’un an fut épargné. Le seigneur des ténèbres aurait ensuite voulut s’en prendre à Harry, mais une chose très étrange se produit. Le mage noir lança le sort mortel, mais ne toucha pas le bébé, il ricocha plutôt sur le celui qui se fait appeler un Lord qui disparut. Harry Potter s’en sort avec une simple cicatrice en forme d’éclair. Il sera recueilli par des parents. »

Le prochain article datait d’environ dix années plus tard. C’était un petit article. Elle annonçait la mort d’un certain Nicolas Flamel et de sa femme. Elle relatait aussi la destruction de la pierre philosophale.

Puis, James découvrit un article sur un évadé d’Azkaban : Sirius Black. James sourit et passa au prochain article. Son nom complet était James Sirius Potter et il savait donc beaucoup de chose sur celui qui avait été le parrain de son père, le meilleur ami de son grand-père et celui qui lui donna son deuxième nom.

Le quatrième article était un de ceux qu’on retrouvait dans la rubrique « morts ». Il était au nom de Cédric Diggory. Ce nom lui disait quelque chose. Son père et son oncle Ron le mentionnait souvent dans leur longue liste des victimes.

Ensuite, une foule d’article annonçant le retour de Voldemort ( James avait été entraîné tôt à dire ce nom ). Certains étaient des trucs de défense et d’autres relataient la mort de certaines personnes - Sirius Black, Emmeline Vance et Amelia Bones.

Il y eut aussi deux cartes chocogrenouilles. Ce qui était surprenant c’est qu’elle représentait la même personne. « Albus Dumbledore » disait le nom. Le texte aussi était le même. La seule différence était les dates en dessous du nom. Une disait (1881- ) , mais l’autre disait ( 1881-1996).

James s’insurgea ensuite devant des articles disant rechercher le « survivant » ou « l’élu » pour enquête sur la mort d’Albus Dumbledore. Il y avait aussi des articles disant rechercher des « nés-moldus » et un autre relatant un cambriolage de Gringotts fait par Potter et ses amis. James se demandait pourquoi son père gardait de tels articles.

Puis, il y eut un article beaucoup plus intéressant.

LE SEIGNEUR DES TENEBRES DEFINITIVEMENT MORT
Par Rita Skeeter

« Oui, le seigneur des ténèbres est définitivement mort. Il est mort de sa belle mort, occasionnée par Harry Potter, le « survivant » et définitivement « l’élu ». Le mage noir est mort de manière plutôt étrange. Il peut se vanter d’être le premier à mourir d’un expelliarmus. »

James arrêta de lire pour rire à gorge déployée.

« Lui qui plus tôt, se battait contre trois sorciers à la fois, succomba à l’expelliarmus que Potter lui opposait contre son Avada Kedavra. Le sort rouge entraîna le vert qui fut fatal au seigneur des ténèbres. Potter est d’ailleurs reconnu pour aimer beaucoup le sort de désarmement, croyez-en une de ses vieilles amies. Une bataille avait commencé peu avant cet événement historique. Nous devons malheureusement assombrir votre moment de fête en annonçant ces morts : Severus Rogue ( on se souvient qu’il a tué Dumbledore, mais Potter a tenu à le mettre du côté des victimes ), Fred Weasley, Nymphadora et Remus Lupin ( le couple laisse d’ailleurs un jeune fils, Ted Lupin à la garde de la mère de Nymphadora, Andromeda Tonks, veuve depuis peu ), Colin Crivey. On veut aussi se remémorer d’autres victimes faites plus tôt dans l’année : Alastor Maugrey ( dit Fol Œil ), Charity Burbage, Ted Tonks, Dirk Crisswell et d’autres encore. Je dois aussi mentionner d’autres faits héroïques. Neville Londubat a protesté contre l’autorité des mangemorts Carrow dans l'enceinte de Poudlard au cours de l'année. Ronald Weasley et Hermione Granger sont arrivés avec le survivant et ont pris une grande part dans la bataille. On compte ensuite l’arrivée d’un contingent de protestants envers le régime du mage noir. Il y avait des membres de l’A.D. , fondé par Potter, Weasley et Granger ainsi que ceux de l’Ordre du Phénix, ordre fondé par feu Dumbledore. On doit aussi mentionner la présence de Percy Weasley qui, ayant eu vent de la bataille, a tout de suite quitté son emploi qu’il occupait auprès de Thickness pour aider les deux ordres à vaincre le mage noir. D’ailleurs, la famille Weasley est un bon exemple. Tous y ont participé. La mère, Molly Weasley fut celle qui élimina la très redoutable Bellatrix Lestrange. Le père et ses sept enfants y furent également -Bill et sa nouvelle femme Fleur, Charlie, Percy, George et son frère jumeau Fred (mort), Ronald et la jeune Ginevra, âgée de 16 ans. Maintenant, c’est le temps pour les familles de pleurer leurs morts et de se refaire une nouvelle vie. Le nouveau ministre, Kingsley Shacklebolt, ancien auror ouvrira de grands procès qui pourrait bien remplir Azkaban.»

L’article suivant parlait justement d’un de ses procès. Le titre proclamait « Les Malefoy, innocentés. » James parcourut rapidement le bref article. Il était question de la famille Malefoy. On y disait qu’il avait beaucoup de preuves prouvant qu’ils avaient tous les trois étés des adeptes de Voldemort et le père et le fils étaient même des mangemorts. Ils réussirent à s’en sortir grâce au témoignage d’Harry Potter. Ce dernier affirma que Narcissa Malefoy lui avait sauvé la vie et qu’il ne croyait pas que le fils, Drago Malefoy ait agi de bonté de cœur en servant Voldemort.

Ensuite, il y eut plusieurs articles sur des matchs de quidditch. En fait, il était sur une équipe en particulier : Les harpies de Holyhead. Sur un des articles, il y avait une photo de groupe avec un trophé et James reconnut facilement les cheveux roux de sa mère, poursuiveuse.

Ensuite, il y quelques articles sur le mariage de ses parents.

-Berk, dit James en voyant qu’ils s’embrassaient.

D’autres coupures de journal furent sur celui de Ron et Hermione. Il y eut ensuite des petits articles sur la naissance de chacun de leurs enfants. James Sirius Potter en 2004, Albus Severus Potter en 2005, Rose Hermione Weasley en 2005, Lily Luna Potter en 2007 et Hugo Ronald Weasley également en 2007.

Une coupure indiquait la promotion d’Harry Potter comme directeur du bureau des aurors. Ensuite, c’était celle d’Hermione Weasley à la tête du département de la justice magique. D’ailleurs, plusieurs autres articles racontaient les prouesses de la tante de James. La plupart était à propos de la protection et l’amélioration du sort des elfes de maisons.

Il eut également un article à propos du mariage de Neville Londubat à Susan Bones, suivi de celui de Luna Lovegood et de Rolf Dragonneau. Ce dernier couple donna naissance à des jumeaux, Lorcan et Lysandor.

Les articles qui suivaient n’avaient pas l’air très vieux. Ils parlaient de quidditch. James ne comprit pas tout de suite ce qu’ils faisaient dans la boîte jusqu’à ce qu’il voie le nom de l’auteur. Ils étaient tous signé Ginny Potter.

-Eh bien, petit chenapan, c’est toi qui a pris ma boîte, je la cherchais. James se retourna brusquement. Son père était dans l’entrée de sa chambre.

James sourit de toutes ses dents.

-C’est qui Nicolas Flamel, demanda-t-il à son père, une question qui lui trottait dans la tête depuis un moment.
-C’est un grand alchimiste. Allez, redonne-moi ma boîte maintenant.
Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=13738