Pourquoi métamorphoser de l'eau en vin ? by Carminny
Summary:

Quel est le lien entre un exercice de métamorphose et la fonte de glaçons dans un chaudron ? A quoi servent des connaissances en physique pour faire une potion ? Pourquoi les cours encouragent à boire de l'alcool ? Et en quoi la pluie a joué un rôle essentiel dans l'emplacement de Poudlard ?

Bref, Poesy s'ennuit et McGonagall regrette de ne pas avoir la grippe.

Participation à KohLantHPF - Tour 2 Confort


Categories: Durant Poudlard Characters: Personnage original (OC)
Genres: Autres genres, Comédie/Humour
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Koh-Lanta, l'île des HPFiens, Théorie de la magie
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 1100 Read: 433 Published: 29/04/2021 Updated: 29/04/2021
Story Notes:

Bonjour bonjour !

Alors pour cette épreuve d'aquagym, le thème était l'eau.

Bonne lecture !

(les contraintes sont en-bas ;) )

Chapitre unique - enfin je crois by Carminny

Poesy s'ennuyait fermement. L'exercice du jour n'était vraiment pas bien compliqué et en plus elle se retrouvait seule au deuxième rang avec l'épidémie de grippe qui faisait rage. De tous les élèves de sa classe, il n'y avait qu'une petite dizaine qui était apparue au cours de métamorphose. Malheureusement pour elle, Luna rêvait en regardant les gouttes de pluie tombées devant la fenêtre et ne semblait pas prête à quitter ce passe-temps pour bavarder. Les autres étaient bien trop peu doués pour avoir fini de transformer leur verre d'eau en vin.

Pourquoi transformer de l'eau en vin en réalité ? Elle voulait bien admettre que c'était une référence en termes de surnaturel mais quel était l'intérêt d'avoir du vin à la place d'eau ? Déjà ils étaient en quatrième année donc pas majeures et certainement pas autorisés à boire de l'alcool. Du moins, la professeur McGonagall ne devrait pas les inciter à en boire. Ensuite l'eau était tellement plus utile que le vin !

 

Est-ce qu'on fabriquait des potions à partir de vin par exemple ? Non ! C'était de l'eau qu'il fallait utiliser comme base. Et si la raison échappait à un bon nombre des premières années de Gryffondor, elle était pourtant évidente : l'eau était une base neutre et liquide qui contenait déjà de la magie sous-jacente. De nombreux peuples sur terre utilisaient la magie de l'eau soit tout seule comme les naïades ou les aquavirius, soit comme une part de la magie élémentaire. C'était terriblement restreignant que Poudlard n'enseignait seulement la magie avec baguette magique... La magie était tellement plus vaste que ce qu'ils voyaient en cours ! Poesy avait déjà envoyé une demande spéciale au directeur mais cela n'avait rien changé à la situation. Elle aurait pu crier devant cette injustice. Elle s'était résignée et avait préféré fouiller la bibliothèque à la recherche d'ouvrages intéressants.

L'eau était un élément parmi quatre ou cinq ou plus, à moins bien sûr qu'on était plus porté sur la physique que sur la magie dans quel cas il s'agissait d'une molécule. Il n'empêchait que l'eau contenait de la magie. Ou plutôt elle la transportait. En effet, si l'on partait du principe que la magie était une énergie - ce qui semblait être corrélé par la nature des sorts et l'aspect spirituel de tout acte magique -, on pouvait tout aussi bien étudier sa propagation. En tout cas, l'eau transmettait bien l'électricité et aussi la magie.

 

Il était bien moins fatigant de travailler la magie qu'avait absorbé l'eau et celle des différents ingrédients magiques pour créer une potion que de puiser dans ses propres réserves pour lancer un sort. Est-ce que cela fonctionnerait aussi avec des glaçons ? Elle essayerait au prochain cours de potion... Après tout, la glace devait toujours encore contenir la même magie. C'était juste la structure atomique qui avait changé, non ? Mais cette structure avait une influence sur la conductivité électrique. La glace était solide alors que l'eau liquide. De toute façon, si elle mettait un glaçon sur les flammes, il fondrait en un rien de temps. Est-ce que c'était fait exprès que faire une potion impliquait les quatre éléments fondamentaux de la théorie occidentale ? Les flammes pour chauffer, l'eau comme base, le chaudron en métal et la fumée qui s'évaporait. C'était une théorie et cela pouvait expliquer pourquoi les potions étaient davantage associées à la sorcellerie qu'à la magie en sens strict.

- Fascinant, lâcha-t-elle en contemplant le schéma qu'elle avait gribouillé.

L'eau était particulièrement bien adaptée parce que c'était un liquide. Par sa nature, un liquide prenait toutes les formes qu'on lui proposait. Il n'était pas aussi solide, intangible qu'un solide mais en même temps il n'était pas aussi instable qu'un gaz. Si on était drôle, on transposait ces caractéristiques à la magie contenue. Elle était donc plus facile à contrôler dans un solide, mais plus facile à utiliser sans avoir besoin de forcer dans un liquide ou même un gaz. Pouvait-on transformer le brouillard qui entourait le vieux château en gaz hilarant ? C'était certainement une expérience à ne pas tenter.

Pour ne rien gâcher, tout contenait de l'eau. Les humains, les animaux, les végétaux, la plupart des objets... Le bois dont était fait sa baguette contenait de l'eau, l'encre avec laquelle elle écrivait était mélangée avec de l'eau, le parchemin sur sa table avait été fabriqué avec de l'eau. L'eau était partout ! Un excellant conducteur de magie. Pas étonnant que Poudlard soit en Ecosse où il pleuvait beaucoup et où l‘humidité de l'air était donc plus élevée que la moyenne.

 

- Cite-moi quelque chose où il n'y a pas d'eau dedans, demanda-t-elle à son voisin de derrière, un Serpentard qui désespérait sur l'exercice du jour.

- Le vin, fit Nérée. Comment tu as fait pour en créer ?

- Ah non, le vin contient environ quatre-vingt-cinq pourcents d'eau, protesta Poesy. Concentre-toi là-dessus et fais apparaître le reste. Par contre, tu as raison, l'alcool pur ne contient pas d'eau. C'est probablement pour cela qu'on...

- Poesy ?

- Oui, Nérée ?

- Ferme-la. J'essaye de travailler, moi.

 

Poesy retourna à son verre de vin, à peine vexée. Elle n'avait même pas pu vérifier s'il était bon puisqu'elle n'avait aucune comparaison. C'était nul. Enfin bon, l'eau, c'était quand même bien plus pratique que de l'alcool. C'était un élément de la magie ! La magie passait à travers ! On pouvait le manipuler ! On pouvait même faire de la magie avec !

D'ailleurs, si l'eau était souvent utilisée dans la magie élémentaire sans baguette - était-ce de la sorcellerie au fond ? Où tirer la séparation entre les deux ? - rien ne l'empêchait d'essayer cet exercice plutôt simple, non ? La force magique nécessaire pour métamorphoser un tabouret en horloge ne l'était plus maintenant qu'ils travaillaient sur des liquides facilement manipulables. Est-ce qu'elle utilisait beaucoup sa baguette avec le professeur Rogue ? Non, évidemment que non, elle n'était pas suicidaire.

Avec un grand sourire surexcité, Poesy fit redevenir son vin de l'eau. Dans ce sens-là, c'était quasiment en sort de disparition... malheureusement au programme seulement l'année prochaine. Elle se retenait de sautiller de joie sur sa chaise. Déjà parce qu'attirer l'attention de McGonagall sur elle maintenant était une mauvaise idée, mais aussi parce que les émotions et la magie faisaient rarement bon ménage. Mais... elle allait refaire de la magie sans baguette !

Ce n'était pas si compliqué. Un peu de talent et un peu d'improvisation. De concentration aussi et c'était peut-être son point faible mais cette eau pouvait devenir vin rien qu'avec sa volonté et sa magie brute.

- Allez, du sucre et de l'alcool, supplia Poesy. Ce n'est pas si compliqué...

- Mademoiselle Coffee ! Arrêtez vos singeries !

 

End Notes:

J'avais donc les contraintes :

 

Mot placé : improvisation (et les autres n'y sont pas, enfin j'espère)

Un commentaire ? Une théorie concurrente ? Et est-ce qu'on peut devenir saoul avec de l'eau métmorphosée en vin ?

 

 

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38113