People are people by Bevy
Summary:


Pixabay, image de libre droit, modifiée par Selket

C'est bien connu, on dit

Que pour leur plaire, faut être jolie

« T’es belle » , tous droits à Cœur de Pirate

Fic cadeau pour Selket

Categories: Romance (Het) Characters: Lavande Brown, Ron Weasley
Genres: Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Un drabble, deux drabble, trois drabble..., Mes hiboux postaux... et les petits cadeaux!
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 567 Read: 403 Published: 15/05/2021 Updated: 15/05/2021
Story Notes:
Comment vas-tu Selket ?
De base, je voulais reprendre le message joli message féministe de Béatrice Martin.
Je trouvais que le « Sois belle et tais-toi » critiqué dans cette chanson reflète bien la relation de Ron et Lavande. L’un qui ne sait pas écouter et comprendre et l’autre qui voit déjà le coté superficielle de leur relation malgré elle. Car si Lavande n’avait pas été jolie et amoureuse au point de s’effacer pour lui plaire, leur histoire n’aurait pas duré des semaines et des semaines. Je ne sais pas si j’aurais pu faire mieux mais j’ai apprécié écrire sur une Lavande lucide malgré elle.
D’avance, je m’excuse pour les fautes, j’espère en avoir oublié aucunes ou le moins possible !

https://www.youtube.com/watch?v=1lsCwN3Ork4
People are people by Bevy
Lavande regarde la devanture de magazine et soupire.

La Une représente un sorcier d’âge mûr, au sourcils épais et à l’air contrarié, pointant du doigt le lecteur. Lavande ne croit pas un mot des accusations qui déferlent sur Isaac Chenard, poursuiveur de l’équipe des « Tapesouafles de Quiberon ».

Le joueur français est de son avis le meilleur qui soit et il est bien plus discret que nombres de ses homonymes anglais. Bilingue, le joueur donne souvent des interviews à la radio et Lavande aime écouter sa voix chaude et chaleureuse, ses tentatives d’humour et la façon dont il parle de la cause animale.
Jamais un homme qui a construit un refuge pour animaux abandonnés n’aurait lâchement trompé sa femme avec une commère dont les articles n'avaient rien à envier aux pires calomnies de Rita Stekeer.

L’étudiante se demande une nouvelle fois ce qui maintient son abonnement à Sorcière Hebdo » : le tiers des scoops y sont bidons et les horoscopes se ressemblent étrangement un mois sur trois. Puis Lavande repense aux échantillons gratuits de champoing et aux recettes de gâteau. En plus, la revue a le mérite de lui vider la tête alors que la « Gazette du sorcier» la déprime avant même de l’ouvrir. Pas besoin de lire les journaux quand les autres le font pour elle et la bombarde d’informations négatives.

Ce matin, elle a juste envie de le jeter au feu ou de laisser le petit Denis Crivey en faire des origamis. Un usage bien plus utile que le ramassis de mensonges que proclame la devanture.
Elle récompense néanmoins le hibou qui lui a apporté son magazine d’une caresse et le laisse prendre un bout de son toast.

« Tu boudes ? »
Ron s’installe près d’elle et lui dépose une bise sur la joue.
« Tu peux m’accompagner avec Harry pour voir Hagrid si tu veux.
-Il ne voudra pas que je vienne.
-Dis pas de bêtises, Harry n’est pas … Enfin, qu’est-ce que tu veux qu’il te dise ?
-Il pense que tu passes trop de temps avec moi. »

Ron rougit et se tortille sur le banc. Il hésite un moment à dire quelque chose mais renonce.

« Il y a des trucs bien là-dedans : Ah, ce n’est pas l’attrapeur des Tapesouafles ?
-Non, l’un des Poursuiveur : il aurait trompé sa femme avec une journaliste people.
-La dure vie des célébrités, soupire Ron.
-Pourquoi tu dis ça ? »

Lavande ne veut pas se disputer avec son petit ami, d’autant plus que Harry va certainement l’accaparer les prochaines heures. Mais le ton moqueur léger de Ron l’énerve. Il sait pourtant qu’elle supporte l’équipe des « Tapesouafles de Quiberon ». Elle le lui a déjà dit !

«C’est une blague Lavande…
- Ce n’est pas drôle alors.
-Franchement, je ne vois pas ce que ça te fait que ça soit vrai ou faux. »

Lavande n’a pas le temps de répondre que Harry, à l’autre bout de la table des Gryffondor, interpelle Ron. De toute façon, elle sait qu’il ne l’aurait pas écouté.

Tout est plus simple quand elle se contente de sourire à son bras.
End Notes:
Alors que pensais vous de cette Lavande pas si Gossip que ça ^^/ ?
Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38146