La poésie de cette fois-ci by CacheCoeur
Summary:

Illustration de Nesache

 

Rentrée scolaire 2023.

Mais le Choixpeau a fumé la poudre de cheminette ou quoi ?

(LA TROISIEME STROPHE VA VOUS ETONNER ! LA QUATRIEME ET LA CINQUIEME AUSSI !)


Categories: "19 ans plus tard", Autres fics HP Characters: Aucun
Genres: Poésie
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: De meilleurs lendemains ... , Musique, Choixpeau !
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 671 Read: 213 Published: 25/08/2022 Updated: 25/08/2022
Story Notes:

Contrainte du concours :

 

La poésie de cette fois-ci by CacheCoeur

Il y a vingt-cinq ans de ça

nous combattions pour la dernière fois

pour les morts, les oubliés, les vaillants, les fuyants,

les vaincus, les héros et leurs enfants tous ici à présent

  le monde est de nouveau enchanté

un quart de siècle a passé

un jeune âge que n’avaient pas encore fêté certains

lorsque ce soir-là ils avaient la baguette au poing

pour ne pas oublier le 2 mai

il faut évidemment se rappeler

mais pour les nouveaux venus

Je vous souhaite la bienvenue

 

Ceux qui ont la fougue et la rage au cœur

se battront avec courage pour la gloire et l’honneur

Ils fonceraient dans le plus indestructible des murs

avec quelques flatteries sur leurs têtes qu’ils pensent dures

si à leur yeux le combat en vaut la peine

et pour ne pas froisser leur égo de porcelaine

on les acclamera très fort comme de bon héros

alors qu’on voudrait juste leur lancer un silencio

au fond nous le savons, que même s’ils se veulent dragons

le plus féroce de leur rugissement ferait rire un chaton

Ceux-là se couvriront de rouge et d’or

les belles couleurs du valeureux Godric Gryffondor

 

Ceux qui ont toujours la tête dans les nuages

feront assurément de très bons mages

qui pensent que le savoir n’a aucune limite

probablement parce qu’ils ont été bercés trop près d’la marmite

sagesse, esprit et créativité ne leur sont pas étrangères

mais avec leurs airs perchés et un peu austères

on se demande si un petit rictumsempra

les rendraient plus aimables que Dracula

et puis on se fait des nœuds au cerveau

à savoir s’ils sont noirs et mystérieux corbeaux

ou puissants et majestueux aigles

A quoi pensait donc, l’intelligente Rowena Serdaigle ?

 

Ceux qui ont mille ruses et encore plus de malice

feront de n’importe quelle expérience un bénéfice

pour réussir un objectif et parvenir à leurs fins

ils n’y passeront pas par quatre parchemins

et même s’ils ont les dents qui rayent le parquet

on s’en fiche car ici presque tous les sols sont pavés

c’est vrai qu’ils pourraient nous noyer dans un chaudron

quand ils se métamorphosent en êtres si bougons

mais enfoncez-leur une baguette dans le nez

et je vous promets qu’ils pleureront comme des bébés

si vous voulez le vert et l’argent des roublards

c’est que vous êtes fiers comme Salazar Serpentard

 

Ceux qui aiment, patientent, écoutent et persévèrent

ont sûrement de nous tous le meilleur caractère

tout le monde devrait penser que les bons et loyaux

ne devraient jamais être considérés comme des blaireaux

Surtout quand ils se sont établis si près des cuisines

alors que tous les autres ventres crient famine

C’est pas faux qu’ils vivent un peu comme des mémés

à collectionner les plaids et les boîtes de thés

si vous voulez un goûter devenez pote avec l’un d’eux

ils s'laisseraient crever d'faim pour vos beaux yeux

Ici tous les pieds trouvent un jour leurs pantoufles

et eux marcheront dans celles de la bonne Helga Poufsouffle

 

Pour cette nouvelle année

permettez-moi de simples conseils

que j'vous prie de bien vouloir écouter

ouvrez donc attentivement vos deux oreilles

et sachez que le maléfice du saucisson

ne se déguste pas à l’apéro, quel affront !

vingt-cinq ans sonneront bientôt

la fin de la guerre et la venue de la paix

et comme beaucoup en auront toujours le cœur gros

souvenez-vous que le chagrin ne doit pas gagner

Bien sûr vous l’aurez compris mais cette fois

cette très belle poésie n’est pas que de moi

 

D’une rencontre, d’une amitié, d’une collaboration

avec un élève souvent puni par la direction

est né ce discours pour vous faire rire

et pour votre plus grand plaisir

Voilà d'puis l’année dernière

qu’il prépare sa plus grande farce

pour faire sourire ses proches, surtout son père

qui appréhende les souvenirs, ses mauvais comparses

Et puisqu’il n'm’a jamais demandé

de taire son identité que j'vais dévoiler

James Sirius Potter, ta septième et dernière année

c’est dans le bureau d'McGo qu'tu vas la commencer

 

End Notes:

Je ne suis pas fan de poésie. Enfin si, j'apprécie en lire mais je déteste en écrire. D'ailleurs, cette chanson est absolument enfantine comparée à ce que peuvent écrire certaines autrices de génie sur ce site !

 

Puiiiis je ne sais pas, je me suis laissée tenter. Je suis quasi convaincue que je suis hors concours parce que je dois pas respecter de fou l'ancrage du texte à une année (bon c'est capillotracté, mais 25 ans c'est un nombre important et lourd de signification à l'échelle humaine et je l'ai rapproché au fait que James Sirius était en dernière année et qu'il en profiterait pour faire passer un message à son père...)

 

C'est aussi complétement admis dans ma tête que James Sirius et le Choixpeau sont amis. J'ai déjà écrit là-dessus et aaawwww ce duo m'amuse beaucoup !

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38613