April's Fool 1971 by ZooeyZweig
Summary: «D’accord. Je le jure. Je jure que je ne vous dénoncerai pas et que je ne chercherai pas à empêcher vos farces. Je jure solennellement que mes intentions envers les Serpentards sont mauvaises. ».
Categories: Epoque Maraudeurs Characters: Les Maraudeurs
Genres: Amitié
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Aucun
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 1074 Read: 236 Published: 06/09/2022 Updated: 10/09/2022
Story Notes:
Un texte court sur la naissance d'une amitié :)
April's Fool 1971 by ZooeyZweig
Dans la pénombre de son bureau, Argus Rusard fixait avec intensité son horloge. Plus que quelques secondes. Tic, tac, tic, tac, ding ! L’aiguille des minutes bascula sur le 12, entrainant avec elle l’aiguille des heures. Il était dix heures du soir, le couvre-feu débutait et avec lui, sa ronde dans les couloirs de Poudlard. Il saisit sa lanterne et se mit à arpenter les couloirs à la recherche d’élèves resquilleurs, en commençant par les toilettes. Ces imbéciles d’adolescents s’y retrouvaient tous les soirs pour se bécoter.
Après les étages de la tour Ouest, il descendit aux cachots. Le secteur était habituellement plus calme car bien moins agréable, mais ce sale esprit frappeur aimait y sévir. Il passa devant la salle commune de Serpentard, puis les toilettes et allait prendre le chemin lorsqu’il entendit pouffer. Il s’arrêta, tout ouï. Il était certain de sentir une présence tapie dans l’ombre. Soudain, un rire strident accompagné d’un bruit de bouche inélégant résonna un étage au-dessus, bientôt suivi par des éclats de verre.
« Peeves ! Je vais en parler au directeur ! »
Il se précipita vers les escaliers, sans remarquer la porte de la salle de cours de Potions qui s’ouvrait et se refermait dans un petit grincement.
Deux garçons de douze ans, hilares, s’extirpèrent de sous une cape d’invisibilité. Le premier avait les cheveux noirs en bataille et des lunettes. Le deuxième avait les cheveux un peu trop longs qui lui tombaient devant les yeux et portait un uniforme franchement débraillé.
« Ce Rusard est vraiment un crétin ! »
« Tu as quand même failli nous faire repérer ! Heureusement qu’on avait la cape. Tu as pensé à tout ? »
« Evidemment ! J’ai pris… Eh, James ! Tu as entendu ça ? »
James hocha la tête et fit signe à son ami de se cacher derrière le bureau professoral. Les deux garçons virent un élève se glisser discrètement dans la salle de cours, se diriger à pas de loup vers la réserve d’ingrédients et examiner les étiquettes sur les bocaux du bout de sa baguette.
« On dirait Remus, le garçon de notre dortoir »
« Chhhuuuttt » souffla James « viens, allons le voir ».
Lorsque James tapa sur l’épaule du jeune Gryffondor, Remus ne put contenir un sursaut et un cri de surprise.
« Qu’est-ce que… James, Sirius ? Mais d’où est ce que vous sortez ? »
« Oh, tu sais, on est un peu magicien » dit Sirius avec un clin d’œil. « Mais dis donc, qu’est ce que tu fais après le couvre-feu dans la salle de potions à bidouiller les bocaux ? Tu ne serais pas en train de préparer un mauvais coup par hasard ? Car si c’était le cas, on serait obligé de… »
« Ne me dénoncez pas ! » implora Remus
« de nous joindre à toi ! » finit Sirius en riant. « On a prévu quelques surprises pour le cours de potion des Serpentards demain. On va … »
« Attends ! » interrompit James. « Avant de t’expliquer, on doit être sûr que tu ne vas pas nous balancer et que tu es avec nous. Tu dois le jurer. »
« Jurer quoi ? » balbutia Remus, un peu surpris.
« Que tu ne vas pas nous dénoncer et que tu ne vas pas retirer toutes nos farces pour protéger les Serpentards évidemment ! ». Sirius leva les yeux au ciel comme si c’était absolument évident.
Remus leva la main gauche et plaça la droite sur son cœur, comme s’il prêtait serment devant le Magenmagot. «D’accord. Je le jure. Je jure que je ne vous dénoncerai pas et que je ne chercherai pas à empêcher vos farces. Je jure solennellement que mes intentions envers les Serpentards sont mauvaises. ».
James et Sirius parurent très satisfaits et déballèrent leurs farces et attrapes en expliquant à Remus leur plan. Les deux amis avaient prévu de mélanger de la poudre à verrue à la poudre d’ortie nécessaire pour la leçon du lendemain ( « car ce crétin de Rogue ne met jamais ses gants ! »), de cacher des bombabouses au milieu des œufs de salamandre (« même taille, même couleur, pas la même odeur ! ») et de glisser un fond de potion d’hilarité dans la théière du Professeur Slughorn (« C’est moi qui l’ai faite la semaine dernière pendant le cours, elle était tellement forte que James a fini à l’infirmerie ! »).
« Et toi, alors, qu’est ce que tu venais faire ? »
Remus sourit à James en lui montrant un petit pot de poudre noire aux reflets rouge.
« Je venais glisser de la poudre explosive dans la poussière de basalte. J’ai vu qu’il fallait en mettre deux onces à la fin de la potion qu’on étudie demain. Tous ceux qui s’en serviront n’auront plus qu’à faire repousser leurs sourcils ! »
Sirius éclata d’un rire tonitruant, surprenant pour un enfant de son âge. « C’est génial ! Toutes les farces vont s’enchainer du début à la fin du cours et Slughorn sera tellement occupé à rire qu’il n’arrivera jamais à rétablir le calme ! Et Servilus voudra malgré tout finir sa potion pour prouver qu’il est le meilleur et il finira sans sourcil et les cheveux dressé sur la tête ! J’adore cette idée ! »
Un bruit de pas les fit sursauter. Les trois garçons se dissimulèrent en hâte sous la cape de James et retournèrent en hâte dans leur salle de commune. Bien installés dans les gros fauteuils de velours rouges, ils restèrent tous les trois à rire de leur farce du lendemain et à préparer leur prochain méfait en mangeant du chocolat. James et Sirius n’avaient jamais beaucoup parlé à leur timide camarade. A partir de ce jour, le petit trio ne se quitta quasiment plus et commença à gagner une petite réputation de fauteurs de troubles à Poudlard. Certaines amitiés naissent en combattant un troll dans les cachots. D’autres naissent plus simplement. En piégeant des chaudrons, par exemple.
End Notes:
Ce texte a été initialement publié sous Discord. N'hésitez pas à me donner votre avis :)
Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38626