L'espoir de la nuit by Princesse
Summary:
En cette nuit de décembre, Lily Evans n'arrive guère à trouver le sommeil. Pas étonnant quand on sait qu'un beau brun à lunette hante son esprit jour après jour... Rien de mieux qu'une promenade au claire de lune, la nuit, pour tout oublier? Lily en est persuadé! Mais cela marche-t-il même quand on est amoureuse? Ca, elle en est beaucoup moins sûre...

(Lily and James Potter Fan Arts sur fanpop.com, retravaillé par mes soins)

Categories: Durant Poudlard, Romance (Het) Characters: James Potter, Les Maraudeurs, Lily Evans
Genres: Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Aucun
Chapters: 5 Completed: Oui Word count: 9765 Read: 12314 Published: 16/09/2009 Updated: 24/09/2009
Story Notes:
Bonne lecture.

1. Chapitre 1: Tic Tac Tic Tac... by Princesse

2. Chapitre 2: Questions! by Princesse

3. Chapitre 3: au bord de l'eau by Princesse

4. Chapitre 4: Bain de minuit by Princesse

5. Chapitre 5: Happy End by Princesse

Chapitre 1: Tic Tac Tic Tac... by Princesse
Author's Notes:
Que se passe-t-il dans le vie de nos héros préférés?
Et surtout dans celle de James et Lily?
Une semaine venait de s'écouler depuis l'annonce du bal de Noël et l'agitation ne faisait qu'augmenter. Le bal de Noël était dans la bouche de tous les élèves et au coeur de toutes les conversations, au grand désarroi des professeurs qui tentaient désespérément de faire régner le silence lors des cours.

Sirius Black et James Potter étaient encerclés par une bande de jeunes filles toutes aussi belles les unes que les autres. Elles n'arrêtaient pas de se coller à eux et d'essayer de les embrasser.
En effet, James et Sirius étaient réputés pour être les deux jeunes hommes les plus beaux et surtout les plus cool de Poudlard et longtemps, ils avaient profité de la générosité de dame nature à leur égard, en passant des nuits entières à batifoler avec de jolies demoiselles dans les salles de classes vides, ou à arpenter les couloirs la journée avec un air arrogant et désinvolte qui faisait sourire béatement les filles sur leur passage.

- Les filles! Calmez-vous..., répliqua James.
- On dirait que vous êtes en manque! s'exclama Sirius en tentant de les repousser, mais en vain.
- On est en manque de vous..., minauda une petite blondinette d'une quinzaine d'année en essayant de se coller contre le torse de Sirius.
- Pourquoi vous n'avez pas encore invité une d'entre nous au bal? rajouta une seconde blondinette mais cette fois bien plus âgée que la première à en juger par la longueur de sa jupe et par la couche de maquillage qui recouvrait ses petites pommettes.

James leva les yeux au ciel...

- On y va avec d'autres..., déclara Sirius simplement.
- Vous ne voulez pas lâcher Lewis et Evans?! Déclara Mélissa, une grande brune, au regard brûlant et au corps électrique.

D'ailleurs Sirius s'était souvent pris un jus en fréquentant la jeune fille aux heures tardives où les élèves étaient censés être bien gentiment dans leur lits.
Chaque adolescentes qui étaient secrètement amoureuses, ou pas, de ces deux beaux bruns espéraient faire sortir Scarlett Lewis de la tête de Sirius et expulser Lily Evans du coeur de James. Bien que Lily n'était pas la petite amie de ce dernier, à l'inverse de Scarlett qui était comme la propriété privée de Sirius...

- Lewis est bien trop... trop... trop...

Mélissa n'arrivait pas à trouver de mots justes pour décrire sa principale rivale, ce qui décrocha un sourire moqueur à Sirius.
Elle n'avait jamais été doué pour s'exprimer, préférant la gestuelle du corps à celle de la parole...

- Elle est trop TROP, voilà! S’énerva Mélissa en mettant ses poings sur les hanches.
- Ah..., soupira Sirius en la regardant malicieusement. Tu veux dire trop belle, trop intelligente, trop sexy... Mais c'est pour ça que je suis avec elle, c'est parce qu'elle est trop TROP!

Sous les rires de James, Mélissa fulminait et elle commençait à se rapprocher dangereusement des deux gryffondors.

Le cercle commença à se rétrécir autour d'eux, et en un élan, pitoyable et absurde, elles se lancèrent sur eux. Ils esquivèrent à merveille cet élan pathétique et commencèrent à courir dans les couloirs du cinquième étage.
Sans se retourner pour voir leurs admiratrices, ils ouvrirent un passage secret derrière une armure et s'y engouffrèrent avant de le refermer soigneusement. Une fois à l'intérieur, ils s'écroulèrent à terre et partirent dans une crise de rire interminable.

- Et elles n'étaient que cinq, ajouta Sirius en soupirant.
- On ne les esquive plus aussi facilement, on devient trop vieux, se lamenta James en passant une main dans ses cheveux en bataille couleur jais.
- On aurait pu finir attaché sur les canapés de la salle commune. Imagines la tête de McGonagall quand elle nous aurait trouvé? Lança Sirius en tentant de calmer ses rires.

James explosa de rire et rappela à son meilleur ami que fut un temps ça ne les aurait pas dérangés...


#


- Emy? Emy? EMY? Appela une jolie rousse dotée de grands yeux vert émeraude.
- Allô! s'exclama Scarlett, ce qui fit sursauter Emma.

Elles étaient toutes les trois assises à une grande table en bois dans la vieille salle d'études pour faire leurs devoirs comme tous les mercredi matins depuis leur première année.

- Désolée les filles. J'étais perdue dans mes pensées, là! Se réveilla Emma en clignotant des yeux.
- Si seulement il n'y avait que là..., décréta Scarlett en soupirant.

Emma lança un regard noir à Scarlett ce qui fit sourire cette dernière. Elle avait bien trop l'habitude du côté gentille et naïf d'Emma pour se laisser impressionner. Scarlett allait répliquer mais elle fut interrompue par la lourde porte qui venait de se refermer brutalement, laissant apparaître deux jeunes hommes aux regards malicieux et au corps d'apollon, qui se dirigeaient vers les trois adolescentes.

- Vous vous êtes encore fait coincer par une bande de filles en chaleur? plaisanta Lily en rangeant ses affaires dans son sac.
- Elémentaire ma chère Evans..., confirma Sirius en s'asseyant près de sa petite amie.

Il se pencha pour l'embrasser, mais elle détourna la tête orgueilleusement.

- Qu’elles fassent attention que leur rouge à lèvre ne se transforme pas en bave de crapaud! Avertit Scarlett en lançant un regard noir à Sirius.

Le genre de regard qui pouvait calmer n'importe quel homme, n'importe lequel sauf Sirius Black.

-Jalouse? Questionna James tandis que Scarlett faisait glisser sa barrette dans sa chevelure dorée, sans un regard pour son petit ami ce qui froissa ce dernier, peu habitué à ce qu'on lui apporte aussi peu d'attention.

- Hey, ce n’est pas de ma faute si je suis beau, cool et populaire! déclara Sirius en souriant diaboliquement.
- En tout cas, tu n'es pas modeste! lui lança Scarlett, agacée, en plongeant ses yeux d'un bleu azur dans les siens gris métallisés.
- Oh non, pas de scène, s'il vous plaît, implora Emma en lançant un regard inquiet à Lily.
- Si Mr Black veut bien faire l'impasse sur ses admiratrices!
- Idem pour Miss Lewis!
- Quoi?! Quels admirateurs? questionna Scarlett.
- Oh ne fais pas l'innocente, et MacGary tu en fais quoi?
- Sirius, c'est mon ex. Tu ne changeras jamais..., constata-t-elle avec une pointe de désolation dans le regard.

Sirius se donna une gifle mentalement, il détestait voir Scarlett comme ça, et il se promit de se rattraper ce soir quand ils ne seront que tout les deux...

- En tout cas, l'un ne rattrape pas l'autre, se désola James en se balançant négligemment sur sa chaise.
- Euh, Lily?

Cette dernière sursauta sur sa chaise et se retourna vers cette voix qui l'avait appelé.

- Désolé de te déranger, mais je peux te parler?

Cette voix appartenait à un dénommé David Cooper, un jeune homme de 17 ans, qui possédait un corps fin et élancé, et des iris vert citron.
Lily regarda rapidement Scarlett et celle-ci haussa les sourcils, l'air moqueuse. Lily se retourna vers David, et avec un sourire qui reflétait toute sa gentillesse, elle se leva de table entraînant le jeune homme avec elle au fond de la salle, tandis que Scarlett lançait un sourire amusé à James qui ne loupait pas une miette de l'échange entre Lily et David.

- Heureusement que les plus près sont toujours les derniers à arriver, déclara Scarlett en souriant avec exagération à James.
- Scar! lâcha James dont les yeux lançaient des éclaires à son rival.
- En plus je t'avais prévenue! insista-t-elle.
- La ferme, Scar!
- Si elle accepte, je rigole...
- Et moi je meurs!
- Il est plutôt pas mal.
- Pour la dernière fois Scar, la ferme!
- Ils s'entendent bien tout les deux. Ils font leur devoir d'arithmancie ensemble le lundi soir..., continua Scarlett en ignorant les répliques de James.
- Scarlett! Trancha Sirius avant que son meilleur ami ne fasse un arrêt cardiaque.

#

Pendant ce léger conflit, Lily, elle, était face à un David extrêmement timide et angoissé.

- Tu es certain que ça va? lui demanda-t-elle en souriant.
- Je suis juste un peu nerveux...
- Tu veux qu'on sorte dans le parc? proposa-t-elle d'une voix claire.
- Non, c'est bon.
- Alors... qu'est ce que tu voulais me dire?
- Tu sais... Dans deux semaines, c'est le Bal de Noël.

Le coeur de David se serra de plus en plus.

- Tout le monde en parle, lui rappela Lily.
- C'est vrai.

Ses mains tremblaient et sa voix se faisait de moins en moins distincte. Il n'arrêtait pas de se tortiller les doigts et de se dandiner sur chaque jambe comme un enfant qui voudrait un gâteau sachant que ce n'est pas l'heure.
Pour l'apaiser, Lily lui sourit chaleureusement et serra sa main dans la sienne. Elle avait cet habituel halo de bonté et de sagesse qui l'entourait et qui réconfortait les élèves en difficulté, en peine ou en manque de confiance.

- C'est moi qui te mets dans cet état? lui demanda-t-elle.
- Peut-être...

Elle rit de bon coeur.

- Enfaite, je voudrais savoir si tu acceptais de.... enfin... si tu voulais être... ma... ma cavalière.... pour.... le bal de Noël?

David avait du mal à avaler sa salive et il sentit que son coeur avait des ratés.

Le sourire de Lily s'effaça et elle se mordit l'intérieur de la joue. Elle se sentait mal tout d'un coup et elle aussi, sentit son coeur se serré.

- Ecoutes David, je ne sais pas comment t'expliquer, mais... Je ne peux pas être ta cavalière, je suis désolée. C'est... compliqué, expliqua Lily tout en gardant la main de David dans la sienne.

Elle se sentit vaciller et sa vision se brouilla. Elle n'aimait pas faire de la peine au gens et surtout à ses amis, mais alors que lui arrivait-elle? Pourquoi lui avait-elle dit non, alors qu'il y a 24h seulement elle se lamentait de ne pas avoir encore eu d'invitation? Lily soupira, et une image vint s'imposer à son esprit... Celle d'un beau brun volant sur un balai à la recherche d'un vif d'or. Elle secoua la tête, comme pour effacer cette image et elle sentit David lui lâcher la main.

- Oh, c'est... pas grave, dit-il en essayant de sourire.

Il lui adressa un mouvement de tête et partit en direction de la porte.

- David?!

Ce dernier se retourna vivement vers Lily, espérant à un retournement de situation.

- Je le suis sincèrement... Désolée.
- Je ne t'en veux pas.

Lily lui sourit tendrement et retourna à sa place, non sans une légère appréhension... Mais de quoi?

- Qu'est ce qu'il voulait? demanda aussitôt James à Lily quand elle fut assise.

D'un coup de tête, elle rejeta sa masse de cheveux en arrière et le détailla du regard de manière agacée.

- Alors? s’impatienta James.
- En quoi ça te concerne? lui demanda-t-elle en sentant son coeur se serrer de nouveau, mais cette fois pour une raison bien différente.
- Parce que ça m'intéresse.
- Il voulait savoir si j'acceptais d'être sa cavalière pour le bal, expliqua Lily en attendant une quelconque réaction de sa part.

James se sentit déglutir sur place et il eu du mal à la regarder dans les yeux.

- Et ?

Lily ferma son bouquin d'un coup sec et adressa un petit sourire à James.

- Je lui ai dit non...

James sourit en coin, et lui lança un regard brûlant.
Elle se leva, rangea ses affaire, et sortit de la salle pour fuir ces yeux si profond et si... envoutant.
Qu'est ce qui m'arrive? pensa Lily en accélérant le pas espérant ainsi fuir toutes ses nouvelles pensées et par la même occasion, s'éloigner de la salle d'étude...
End Notes:
alors? premières impressions?

(texte corrigé!)
Chapitre 2: Questions! by Princesse
Author's Notes:
Qu'en est-il de Lily?
Le cour de sortilège n'allait pas tarder à commencer et Peter Pettigrew, un des quatre maraudeurs, venait tout juste d'arriver, manquant de peu un retard et cinq point de retirer à sa maison. Il alla tout à gauche de la salle, la classe ayant des rangées de tables en estrade à chaque extrémités, et il s'asseya à côté de ses amis.

Sirius soupira, lui empoigna le bras et le souleva aussi facilement qu'on soulève une plume.
- Ca fait des semaines qu'on te le répète, Queudvert, et ça fait des semaines que tu te trompes à chaque fois... Ici tu ne peux pas t'asseoir, sinon comment ferait James pour observer Evans avec ta grosse tête?

Peter bafouilla des excuses, passa sous une des tables, et s'installa au côté de Remus Lupin, un des autres maraudeurs, derrière James.

Ce dernier avait les yeux rivés sur Lily et il se moquait de ce qui pouvait bien se passer autour de lui... D'ailleurs, il n'entendit ni Sirius lui glisser quelque chose à l'oreille, ni le professeur arrivé dans la classe. Bien trop occupé à détailler Lily sous tous ses angles. Son meilleur ami se désolait souvent de son comportement, mais James avait vraiment cette fille dans la peau, et personne ne pouvait rien y changer.

#

- Elle est magnifique, déclara James pour la centième fois depuis le début du cour.
- On sait Cornedrue, on sait! répliqua Sirius, agacé.

Qu'est ce que cette Evans pouvait lui casser la tête, parfois....

- Oh et pour l'amour du ciel, fermes ta bouche, je vois presque le filet de bave qui coule! Ce n’est pas le signe d'un sexe symbole, putain... ajouta Sirius en tapant sur la table, ce qui fit sursauter James.
- Hey, mais je suis un sexe symbole, Patmol, assura le brun à lunette en se retournant, tout sourire, vers son ami.
- Et moi une pauvre vierge aux cheveux châtains, souffla Remus derrière eux.

En effet, Emma était une des seules filles qui plaisait réellement à Remus, et bien que cela soit réciproque, il se lamentait de ne pas avoir assez de courage pour aller lui parler... et même l'inviter au bal.

- C'est bien ce que je disais. Merci de me soutenir, Lunard! déclara James.
- Mais...
- Mais oui, tu es belle ma louloutte, ricana Sirius en se retournant pour décoiffer les cheveux de Remus. Merde, pardon... remarque, la coiffure à la Potter, ça te va bien.
- Vous êtes ingérable, bouda Remus en tentant, vainement, de remettre ses cheveux à plat.
- Copie-pas! C'est ma coiffure attrape-nana..., plaisanta James en reportant son regard sur la bouche pulpeuse de la jolie rousse assise trois mètres devant lui.
- Et on peut tous constater à quel point ça marche..., ironisa Sirius en lançant lui aussi un coup d'oeil à Lily avant d'adresser un sourire moqueur à James.
- Tu ne te souviens pas? Tout à l'heure tu jouais à James "l'amoureux ambulant", lui rappela Remus.
- J'essayais de t'imiter quand tu regardais Emy. Tu sais la petite brunette qui te plait..., rétorqua James avec un sourire en coin.

Remus lui lança un regard noir, et reporta son attention sur le cour.

- Peter, tu peux m'expliquer ce que tu es entrain de faire? demanda Sirius, outré.

Le concerné leva la tête, surpris.

- Je prends des notes, répondit-il sur le ton de l'évidence.
- Oh par la Barbe de Merlin! gémit Sirius en se tapant la tête contre son livre de sortilège. Un Remus 2, c'est affreux...
- Sirius..., soupira Remus, découragé par le comportement de son camarade.
- Remus, ne t'approches plus de Peter! Tu as une trop mauvaise influence, renchérit James d'un air faussement indigné, toujours en déshabillant Lily du regard.
- C'est l'hôpital qui se moque de la charité, déclara Remus.
- C'est quoi la charité? lui demanda Sirius, étonné.
- Pauvre de moi, soupira Remus alors que James se cachait derrière son livre pour pouvoir rire à son aise.

Au bout d'un certain temps, Lily sentit un regard lourd se poser de nouveau sur elle. Elle releva le nez de son bouquin et ses yeux tombèrent sur ceux de James. Elle était comme hypnotisée par ses yeux si... Elle n'écoutait plus le cour et se mordillait la lèvre inférieure nerveusement.

"Arrêtes de me regarder comme ça... Arrêtes!"

Lily aurait aimé lui crier ce qu'elle pensait mais aucun son ne voulait s'échapper de sa gorge et quand James lui fit un clin d'oeil, elle sentit immédiatement le rouge monter à ses joues

"Reprend-toi ma grande! On dirait une gamine là!"

Elle voulut détourner son regard, mais en vain.
Décidément, James Potter était plus qu'un élément perturbateur...

#

Les douze coups de minuit venait de retentir dans leur chambre, et Lily ne dormait toujours pas. Elle n'arrêtait pas de se tourner dans tout les sens, jetant les draps puis les rabattant sur elle sans arrêt. Lily n'arrivait pas à se calmer, elle n'arrêtait pas de penser à lui...
Pourquoi fallait-il qu'il soit si...

"Beau, Musclé, Drôle, Loyale...?" pensa Lily.
Elle soupira d'agacement.

En plus de la journée où elle le croisait toutes les heures, il fallait en plus qu'elle en rêve la nuit, en tout cas le peu de fois où elle arrivait à fermer l'oeil, alors qu'il s'insinue dans son esprit le soir.
A chaque fois qu'elle sentait Morphée l'attirer à elle, il fallait que son cerveau se fasse un plaisir de lui remettre des images en tête.

Lasse de ne pas trouver le sommeil, la jeune fille se leva de son lit, s'habilla, et sur la pointe des pieds, afin de ne pas réveiller ses amies, elle descendit dans la salle commune.

Une fois en bas, elle se laissa tomber sur un des canapés et commença à lire un livre que sa mère lui avait offert avant sa rentrée.

- Les hauts de Hurlevent, lu Lily à voix haute en caressant la couverture de la main.

Elle l'ouvrit délicatement et se plongea dedans.
Les minutes défilèrent et les pages aussi, laissant une Lily de plus en plus surprise et agacée. Elle en était qu'au cinquième chapitre, et l'histoire des deux personnages lui donna envie de pleurer.
Où étais-ce plutôt son histoire?
Elle pensa immédiatement à lui... et de nouvelles images vinrent de nouveau inondées sa tête et son coeur.

Lui sur un balai, Lui avec ses meilleurs amis, Lui entrain de la taquiner, Lui se disputant avec Rogue, Lui en embrassant une autre...

- SORT DE MA TETE, JAMES!!! hurla Lily en balançant le livre de toutes ses forces contre le mur en face d’elle.

Elle s'écroula à terre, fatiguée de devoir toujours se battre contre lui, juste par pur orgueil. Elle se leva d'un pas certain, et sortit en courant de la salle commune.

"J'ai besoin d'air"

Il fallait qu'elle sorte, qu'elle respire, qu'elle prenne l'air, qu'elle sente le vent souffler dans ses cheveux, qu'elle oublie... qu'elle oublie tout et surtout lui!

#

Elle marchait d'un air absent dans le parc, le long d'un petit chemin, et le parc lui semblait serein cette nuit-là.

- J'aimerais tellement être aussi sereine, murmura-t-elle.

Lily se sentait déjà un peu plus apaisée, même si elle pensait toujours à James. C'était assez surprenant d'ailleurs, puisqu'elle déclarait à qui voulait l'entendre que le jeune homme la mettait hors d'elle et qu'elle le détestait.
Pourtant, elle devait bien admettre qu'il avait changé... Plus d'heures de colles à n'importe quel heure du jour et de la nuit, plus de filles sans dessus dessous à ses bras, plus de bagarres, plus d'insolence. Mais voyant toujours son indifférence, James pensait, à tord, que cela n'avait pas suffit à la faire changer d'avis... Lily s'était rendu à une évidence, elle était amoureuse de lui, et après avoir lutter pendant des mois contre ça, elle avait finit par comprendre que rien ni personne ne pourrais changer ça.

Elle aurait tellement aimé lui dire, mais elle n'avait pas assez de courage, et bien trop peur qu'il ne se moque d'elle. Peur de n'être qu'une fille parmi tant d'autre, peur qu'il ne l'ai oublié depuis tout ce temps, peur de se faire rejeter... Etait-ce qu'avait ressentit James jusqu'à maintenant? L'ignorance? Le mépris? Le rejet? Les trois en même temps peut-être même?
Lily soupira et se frotta les tempes, elle était épuisé par toutes ces questions...
End Notes:
Alors????????

texte corrigé!
Chapitre 3: au bord de l'eau by Princesse
Author's Notes:
la pauvre Lily... encore quelques péripéties pour elle!
Lily traversa le parc en direction du lac, espérant trouver un moment de répit, mais en arrivant près de l'eau, elle le vit... assis au bord, fixant les ondulations de l'eau à la surface.
Elle s'arrêta net. Que devait-elle faire? Lily était déchiré entre deux possibilités, s'asseoir près de lui ou fuir le plus vite possible.
Il se livra alors dans sa tête un combat sans merci entre ce que lui dictait son coeur, et son cerveau, pour au final se décider à s'approcher doucement de James.

- Potter?

Celui-ci tourna la tête vers elle, surpris que quelqu'un soit dans le parc à une heure aussi tardive.

- Oh... salut, Evans! Je suis sûr que tu es venu ici uniquement pour me voir? C’est tellement gentil de ta part, plaisanta-il.
- Info spécial: tu n'es PAS le centre du monde. Et si j'avais su que je tomberais sur toi en sortant de mon dortoir, je serais sûrement rester dans mon lit.
- Tant de gentillesse, c'est trop Evans. Mais ne t'inquiètes pas, j'en trouverais bien une qui sera contente de me voir.
- Je m'en fou, dit-elle simplement en venant s'asseoir à un mètre de lui, ce qui le fit sourire.

"Peut être que Scar a raison. Elle ne me déteste peut être pas autant qu'elle le prétend." pensa James.

- Alors... qu'est ce que tu fais là? hasarda-t-il.
Lily soupira et se tourna vers lui.
- La même chose que toi je suppose. Je prends l'air, je me vide l'esprit, je réfléchis...
- Les dortoirs des filles sont si étouffants que ça? lui demanda-t-il, mi surpris mi amusé.
- J'ai besoin d'espace, c'est tout, déclara Lily en rabattant ses jambes contre elle.
- Une âme libre qui ne peut pas rester enfermé entre quatre murs, c'est ça?
- Plus ou moins..., dit-elle dans un souffle en posant son menton contre ses genoux.

Lily regarda la surface de l'eau puis le parc dans sa totalité, tandis que James regardait un tout autre paysage...

- J'aime ce parc la nuit, avoua Lily en reportant son regard sur la surface du lac.
- Et pas la journée? s'étonna James en redressant la tête.
- C'est différent... La nuit, on dirait qu'il n’appartient qu'à nous, alors que dans la journée, on est obligé de le partager avec tout le monde.

Un moment de silence s'installa.

Ils contemplèrent le lac, simplement, presque tristement, juste pour le plaisir d'être là, pour trouver des réponses à toutes leurs questions sans savoir qu'elles étaient juste sous leur nez.

- Je sais que maintenant c'est possible, lâcha James dans un souffle.
- Quoi? lui demanda-t-elle, les yeux rivés dans la noirceur de la forêt interdite.
- Rester près de toi cinq minutes sans que tu ne veuilles me tuer...

Lily sourit et se retourna vers lui.

- Oui, répondit-elle, aujourd'hui c'est possible.
- Demain ça ne le sera plus? Interrogea James, inquiet, en la regardant dans les yeux.

Lily se mit à rire et James sentit son coeur se gonfler d'une certaine plénitude.

- Si... Ce que je veux dire, c'est qu'avant on n’aurait jamais pu rester côte à côte sans s'entre-tuer.
- Tu veux dire, que TU ne pouvais pas, sans ME tuer, lui lança James malicieusement, ce qui fit rosir la jolie rousse.
- Tu as changé, beaucoup changé...

James haussa les épaules et Lily se mordit la lèvre.

- Je sais, Sirius me le reproche assez souvent, rit James.
- Il te préférait avant? s'étonna-t-elle.
- Pas vraiment. Lui aussi à changé alors on se charrie mutuellement, en souvenir du bon vieux temps. Enfin... Si on peut dire ça à notre âge.
- Je ne penserais pas que tu changerais aussi vite, avoua Lily.
- Il m'a fallu près de six ans pour changer. Et puis, tout le monde finit par changer, remarqua James en lançant un caillou dans le lac.

Lily fixa presque tristement les ondulations laissées par la petite pierre sur la surface du lac.

- Non..., murmura-t-elle en baissant les yeux. Moi je ne change pas!
- Quoi! s'exclama James. Tu es celle qui à le plus changer... Regarde, tu es entrain de parler à un maraudeur en plein milieu de la nuit, au bord du lac, lui fit remarquer James en s'efforçant de la faire sourire.
- Et tu as su voir ces changements? s'étonna-t-elle en redressant la tête.
- Tu ne les as pas vues, parce que tu les as choisis. Je les ai vus parce que je n'avais pas d'autre choix...
- Tu me préfère maintenant ou avant? demanda subitement Lily en plongeant ses yeux dans ceux chocolat de James.

"Pourquoi j'ai dit ça? Je suis folle!"

Lily se gifla mentalement et elle se mordit la lèvre. Elle sentait déjà ses joues s'empourprer.
James fut déboussolé devant cette question si... spontanée.

"Depuis quand s'occupe-t-elle de ce que je pense?"

Il se passa une main dans les cheveux nerveusement.

- Euh... depuis quant tu t'intéresses à ce que je pense? lui demanda-t-il, surpris.
- Tu n'as pas rep...
- Peut importe! coupa James en soutenant son regard. Je te préfère comme tu es TOI, avec ou sans changements, ajouta-t-il en arborant une jolie couleur écrevisse.

Lily esquissa un sourire, et un nouveau blanc s'était installé entre eux.

- Tu sais ce que j'ai envie de faire là, Evans? déclara James au bout de plusieurs longues minutes.
- Te connaissant, je m’attends à un truc énorme.
- Pas si énorme... c'est juste un lac!

Lily tourna violemment la tête vers lui avec effroi.

- Le lac? De quoi tu parles, Potter? s'affola-t-elle.

James ne répondit rien et se leva. Il alla au bord du lac et jeta sur l'eau un sort de réchauffement, puis, il se tourna vers Lily.

- Un bain de nuit, ça te tentes?
- En décembre? Tu es fou...
- Allez... Je viens de réchauffer l'eau, essaya de convaincre James.
- Prends le tout seul! rétorqua-t-elle en regardant le lac, lui, puis encore le lac, d'un air butté.
- Très bien! dit-il en retirant ses baskets.

James recula de plusieurs pas et se stoppa.
"Qu'est ce qu'il fait? Il ne vas quand même pas y aller..." se questionna Lily en l'observant.
Il prit de l'élan et sauta dans l'eau entièrement habillé, sous les hoquets de surprise de la jeune rouge et or....
End Notes:
alors?
(la suite ce soir ou dimanche) Texte corrigé!
Chapitre 4: Bain de minuit by Princesse
Author's Notes:
Lily décide d'agir... mais regrette bien trop vite!
Lily se leva d'un seul coup et contempla James barbotant agréablement dans l'eau.

- Mais c'est pas vrai... se désola-t-elle en s'avançant encore plus vers le bord de l'eau.
- Hey Evans, tu ne veux toujours pas venir? Elle est excellente...., lui dit-il avant de replonger dans l'eau.
- Je.... Non... j'ai pas trop envie, déclara-t-elle en se dandinant sur ses jambes.

"Ca a l'air bien.... Mais qu'est ce que je raconte!"

- Et comment tu vas faire quand tu vas sortir avec tes fringues mouillées? lui demanda-t-elle, un air victorieux sur le visage.
- Je les sècherais, répondit tout simplement James. Mais c'est vrai, je devrais les enlever.
- Quoi! s'exclama-t-elle, la bouche grande ouverte.

Tout en regardant Lily dans les yeux, James retira son sweet noire, puis déboutonna son jean et l'enleva de manière désinvolte, avant de les jeter aux pieds de Lily, ne gardant que son t-shirt sur lui.
Lily se sentit trembler et devenir rouge écarlate quand ses yeux s'étaient posé sur James. Soudainement, elle eu chaud.

- Alors? Toujours pas décidée?
- N... Non, bégaya-t-elle, sans le lâcher du regard.

"Calme-toi Lily, Calme-toi et Respire. Ce n'est que Potter! Mais.... c'est vrai qu'il est canon!"

Lily se sentit mal et elle décida de s'asseoir au bord de l'eau pour reprendre ses esprits.

- Tu n'as pas l'air très convaincue..., lui fit remarquer James.

Elle roula des yeux et détourna son regard.

- Ca t'arrive parfois de t'amuser, Evans?
- Bien sûr! répliqua Lily, piqué au vif.
- C'est vrai ce mensonge? lui demanda James d'un air surpris.

Lily lui lança un regard noir et se concentra sur ses ongles fraîchement manucurés.

- La dernière fois que tu t'es amusé c'était quand? La dernière connerie que tu ais faites, c'était quoi? lui demanda James de manière insistante.
- Euh.... Je.... C'était...

Lily ne trouva pas les mots justes, et elle s'en voulut. Elle releva les yeux timidement vers James et soupira. Elle en avait marre de se cacher, marre de jouer à la petite préfète parfaite.

- Pourquoi pour une fois dans ta vie, tu ne ferais pas quelque chose que tu aimerais faire? Amuse-toi.... Il n'y à personne là, personne pour te juger, personne pour se moquer de toi... Il n'y à que Toi et Moi, et cette super nuit étoilé et ce super bain de minuit. Alors, lâche-toi, pour une fois.

Lily écouta attentivement James. Comment pouvait-il savoir tout ça sur elle? Pour savoir jusqu'à ses pensées et ses tracas.

- Allez Evans, je sais que tu en meurs d'envie! lui lança James en lui jetant de l'eau dessus.
- Arrête! l'avertit-elle.

Elle se releva et retira son gilet pour le jeter par terre, il était mouillé.

- Tout ce que tu m'as dit, c'est censé me convaincre? demanda Lily en se rapprochant du bord, après quelques réflexions.
- Ouais, répondit fièrement James. Et puis, avoue qu'un bain de minuit avec moi, ça te tenterait?

Lily se mit à rire nerveusement.

- Le froid te montes à la tête, Potter!
- Viens me réchauffer!

Voyant le refus de Lily, James s'empressa d'ajouter quelque chose.

- Mais ça serait contre toutes tes règles, se moqua-t-il.

Lily mit ses poings sur ses hanches et le dévisagea. Mais pour qui se prenait-il?

- Ok... Tu as gagné!

Lily retira violemment son haut à manche longue et le jeta par terre.

"Il va voir ce qu'il va voir!"

Elle déboutonna son jean, et tout en contemplant James, elle le fit glisser le long de ses longues jambes galbées.
James retint sa respiration et déshabilla Lily du regard.

- Enlève ton t-shirt, lui dit-elle en se positionnant à quelque millimètres du bord.
- Quoi? demanda James, perdu.
- Tu enlèves le tien, et j'enlève le mien, déclara Lily en se rougissant jusqu'à la racine de ses cheveux.

"Mais qu'est ce que je suis entrain de faire..." pensa-t-elle.

James sourit. Il ne connaissait pas ce trait de caractère de Lily, mais étrangement, cela ne lui déplaisait guère. Bien au contraire...

- Toi d'abord, lui dit-il en s'approchant d'elle.
- Non.... tu me prends pour une idiote? lui demanda-t-elle en levant les yeux au ciel.

James détailla Lily du regard et fit glisser son t-shirt le long de ses bras musclé et le lança au bord de l'eau.

"J'ai chaud" pensa-t-elle. "Putain, qu'est ce qui m'arrive!"

Inconsciemment, cette dernière était entrain d'analyser le physique de James. Jamais, elle n'avait vu un jeune homme aussi bien bâti. Il était musclé, mais toute en finesse, grand, mais élancé, doux, mais solide... Lily eut envie de se blottir dans ses bras mais se retint.
Elle jeta un rapide coup d'oeil sur le t-shirt de James à terre, et déboutonna son chemisier, bouton après bouton, en regardant James timidement. Elle laissa son chemisier tomber, dans un long chuchotement, et s'avança dans l'eau chaude du lac.
Au début, elle s'attendait à grelotter de froid, mais l'eau était vraiment excellente, et elle s'enfonça encore plus dans l'eau tout en s'approchant de James.
- Alors, est-ce si terrible? demanda James en nageant autour d'elle, ce qui la fit rire.
- Non. J'aime bien, dit-elle simplement, en se passant les doigts dans ses cheveux mouillés.
Elle avait de l'eau jusqu'aux reins, laissant à la surface un ventre musclé. Ses cheveux humides lui collaient à la peau, la rendant plus féline, et les rayons de la lune éclairaient en particulier ses yeux et son buste.

"Elle est vraiment magnifique" se dit James en se passant une main dans les cheveux.

Lily se sentit mal à l'aise, elle n'avait pas l'habitude qu'on la regarde si intensément, et cela la dérangeait encore plus que ça soit James qui la contemple.

"Pourtant j'adore ça..." pensa-t-elle en se mordillant la lèvre.

James sentit son coeur s'accélérait, tandis que Lily se tortillait une mèche de cheveux autour de son indexe.

"Arrête je t'en supplies, Lily! Arrête de faire ça
"
Les yeux de James étaient collés aux seins de Lily et même s'il aurait voulu, il n'aurait jamais eu la force de relever son regard vers son visage. Elle s'approcha encore plus de lui, et il pouvait sentir son délicieux parfum de Lys venir chatouiller ses narines.

- Il se passe quoi entre Cooper et toi? demanda James subitement.

Il savait qu'il n'aurait jamais dût lui parler de ça, mais il était d'un naturel jaloux et possessif. C'était plus fort que lui.
Lily releva la tête et croisa son regard. Etait-ce de l'inquiétude qu'elle lisait dans ses yeux?

- Pourquoi tu veux savoir ça? Ca te dérangerait s'il se passait un truc entre lui et moi?
- Oui! s'exclama-t-il.
- Pourquoi? s'étonna-t-elle. C'est un mec bien.
- C'est un loser, Evans.

Lily haussa un sourcil.

- Fait pas cette tête, tu le sais bien. Ce n’est pas un mec pour toi! Il est trop docile....
- Ah oui? Et il me faudrait un mec comment à ton avis, alors? l'interrogea-t-elle avec agacement.
- Un mec comme moi...
- Tu plaisantes? dit-elle en détournant les yeux.

Lily sentit son coeur battre de plus en plus fort dans sa poitrine, et sa respiration devenir de plus en plus courte.

- Non! J'ai rien contre Cooper, mais est-ce vraiment ce que tu veux? Un mec docile, câlin, mielleux, timide, calme?

"Non..." pensa Lily. "C'est un mec fort, courageux, robuste, tendre qu'il me faut. Comme toi..."

Lily était consciente de cette vérité mais elle n'arrivait pas à le montrer, c'était encore trop tôt pour elle. Elle n'était encore jamais tombée amoureuse, et elle avait bien trop peur de souffrir.

- Alors? répéta James. Pourquoi tu ne me le dis pas?
- Pourquoi je ne te dis pas quoi?

James soupira. Il savait pertinemment qu'il était sur une pente glissante avec Lily mais il était bien trop engagé pour pouvoir reculer alors il se lança. De toute manière, il n'aurait peut être plus jamais une chance pareil pour lui dire tout ce qu'il pensait.

- Quand est-ce que tu vas me dire que je te plais? lança James, en effleurant la joue de Lily puis en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille droite.

Il était si tendre.

Elle releva les yeux, toucha du bout des doigts sa joue, et sourit.

- Et moi je te plais? demanda-t-elle en s'approchant de lui.

Il pouvait presque sentir la douceur de sa poitrine contre son torse musclé.

- Je ne serais pas là, si tu ne me plaisais pas....
- Et.... Je te plais comment?
- Tu le sais très bien. Ca fait des années que je te le répète, lui dit-il en l'enlaçant tendrement dans ses bras.

Lily sentit ses jambes se dérober sous son poids, mais les bras de James la maintenait fermement contre lui et elle se laissa aller dans ses bras, trouvant pour la première fois depuis longtemps une plénitude presque parfaite. Plus de questions, plus d'images dans sa tête, plus de mal de crâne...

- Tu me plais pour ce que tu es dans ton coeur... Tu me plais parce que tu es intelligente, doté d'une extrême bonté, calme, souriante. Ce n'est pas que physique, non. C'est bien plus...

James se pencha délicatement pour l'embrasser mais quand Lily sentit ses lèvres frôler les siennes, elle recula d'un pas, obligeant James à la lâcher. Elle lui lança un regard fuyant et referma ses bras sur sa poitrine comme pour se protéger.

- Je..., tenta-t-elle d'articuler, mais en vain.

Elle avait soudain très froid et elle regrettait de s'être montré si vulnérable et de s'être ouverte si facilement à lui.

"Qu'est ce qu'il va penser de moi?"

Lily était persuadé que James allait s'énerver contre elle, et partir, la laissant seule dans la froideur de la nuit, et elle repensait déjà aux visions qui n'allaient pas tarder à la submerger. Elle regrettait déjà ses bras.

"Qu'est ce que j'ai fait?" Lily se sentit perdue.

Pendant ce temps, James était surpris que Lily est mis fin si vite à son baiser et il s'en voulu d'avoir agit trop rapidement. Il savait qu'elle avait besoin de temps, et il avait voulu aller plus vite que la lumière, comme d'habitude....

"Qu'est ce que je suis con! Maintenant elle va me détester!"

Il rattrapa Lily par le poignet avant qu'elle ne sorte de l'eau et l'attira à lui.

- Je suis désolé! Je ne voulais pas aller si vite, mais... je...., s'il te plait, ne t'en vas pas. Je...

James se passa une main sur le visage et il se sentit perdre pied.

- J'ai froid, déclara Lily en fuyant James du regard.

Elle commençait à grelotter et ses lèvres prenaient une jolie couleur violette.

- Viens, on sort.

Il la ramena jusqu'au bord et lui tendit ses affaires qu'elle enfila à toute vitesse, pendant qu'il faisait de même avec les siennes.

- Tu.... Tu vas partir? lui demanda-t-il tristement.

Lily le regarda, surprise. Pourquoi était-il si triste? C'était elle qui devait l'être...

- Je.... je ne sais pas, dit-elle en se tournant vers le château.

Elle regrettait d'avoir réagit comme ça. Elle avait encore tellement de chose à lui dire...

"J'aurais pu lui dire si je l'avais laissé m'embrasser..."

- Reste. Encore un peu. S'il te plait.

Elle sentit la détresse de James, et elle même n'avait pas la force de se battre contre lui. Plus secrètement, elle ne voulait pas retourner dans son lit, la chaleur de ses bras lui manquait tellement.
Elle acquiesça de la tête et s'assit de nouveau au bord de l'eau tout près de James. Lily voulait qu'il la prenne de nouveau dans ses bras, mais elle avait bien trop peur de lui en faire la demande.
A la place, elle encercla ses jambes avec ses bras, et posa sa tête contre ses genoux.

Un silence remplit de question s'était installé entre eux et Lily réfléchissait aux sentiments qu'elle éprouvait pour James, tandis que ce dernier se maudissait de son comportement.
Lily était arrivé à la conclusion qu'elle était bien amoureuse de James, mais qu'elle avait bien trop peur d'assumer tout ça devant lui. Pourtant, elle était à Gryffondor et il fallait qu'elle trouve le moyen de lui dire ce qu'elle avait sur le coeur.

"Il faut que je rattrape le coup" se dit-elle en lançant un petit sourire à James...
End Notes:
alors?

Texte corrigé
Chapitre 5: Happy End by Princesse
Author's Notes:
Lily comprend finalement, qu'elle ne peut pas vivre sans James.
"Ok... j'étais censé rattraper le coup..." se dit Lily en soupirant silencieusement.

Cela faisait déjà 10 minutes qu'ils étaient sortit du lac, et elle n'avait toujours pas trouvé le courage de parler à James.

- Euh... Tu as déjà une cavalière pour le bal? demanda Lily en prenant son courage à demain.

Elle se sentit mal à l'aise et ne cessait de se tortiller les doigts sous le regard malicieux de James.

- Je n’ai invité personne pour l'instant..., dit-il avec un sourire en coin.
- Ah...

"Je suis trop nul" se lamenta Lily.

- Et toi? lança James en s'asseyant en face d'elle.
- Personne, dit elle en remettant une mèche derrière son oreille.
- Pourquoi tu as dit non à Cooper?
- Je croyais que c'était un loser! déclara-t-elle en haussant les sourcils.

James se mit à rire et se passa une main dans ses cheveux. Il reporta son attention sur la neige qui commençait à tomber délicatement sur Poudlard, alors que Lily se renfermait petit à petit dans son silence.

"Qu'est ce que je fais?" se demanda-t-elle.
Elle se haïssait de paraitre aussi stupide.

- On va vraiment rester comme ça sans se parler? lui dit subitement James en plantant ses yeux dans les siens.

Lily fut prise au dépourvue.

- Je...

Elle avait encore la gorge nouée, malgré une jolie teinte rouge sur ses joues.

- Pourquoi tu m'as embrassé? lui lança-t-elle, peu sûr d'elle, en détournant les yeux.

"Allez... De toute façon qu'est ce qui peut bien m'arriver!"

James se sentit perdu... Cela lui paraissait évident pour lui. Mais quand il y réfléchit, peut être que, pour Lily, c'était déstabilisant.

- Je ne sais pas, avoua James. C'était une envie.... J'avais besoin de t'embrasser!
- C'était une pulsion? lui demanda-t-elle.
- Oui... je crois.
- Comme pour n'importe quelle fille? demanda-t-elle avec une once de méfiance dans la voix.
- Non! s'exclama James. J'avais envie de t'embrasser, toi. Et personne d'autre...
- Qu'est ce que j'ai de si spéciale?
- Je dirais plutôt qu'est ce que les autres non pas..., déclara James en prenant la main de Lily dans la sienne, ce qui lui provoqua une décharge électrique le long de la colonne vertébrale.

La neige tombait de plus en plus fort et le parc arborait à présent une jolie couleur blanche.

"C'est maintenant ou jamais!" pensa Lily en refermant ses doigts autour du poignet de James.

Lily ouvrit la bouche pour dire tout ce qu'elle ressentait à James, mais il lui coupa la parole avant même qu'elle n'ait pu sortir un mot.

- On devrait rentrer! Il fait froid et il commence à se faire vraiment tard.

Lily sentit son sang se glacer dans les veines et elle eut soudain envie de pleurer quand James se mit debout, l'entrainant avec lui par la même occasion.
Subitement, Lily ne voulut plus partir, elle voulait lui parler, lui avouer ce qu'elle pensait, l'embrasser, le toucher, se coller dans ses bras... Mais à la place, James lâcha sa main et la poussa délicatement sur le sentier qui menait au château.

"Non..." se lamenta-t-elle. "Pour une fois que je suis prête..."

James l'entraina, dans le silence, vers le château, puis dans les couloirs sombres des étages. Lily avait repris sa main dans la sienne, comme pour se sentir vivante, ce qui déclencha un petit sourire à James.
Soudain, il s'arrêta net avant de tourner à l'angle d'un couloir.

- Attends! l'avertit-il.

Lily se stoppa elle aussi, derrière James, et tendit l'oreille aux aguets.
Des pas bruyants et sec s'approchaient rapidement d'eux et Lily sentit son souffle se figer dans sa poitrine. Quelqu'un était dehors à cette heure-ci et arpentait les mêmes couloirs qu'eux.

- Viens!

James l'entraina dans un renforcement le long du couloir, derrière une vieille armure, et sortit sa cape d'invisibilité qu'il jeta sur eux, les faisant disparaître.
Lily le regarda ébahis et alors que les pas se rapprochaient dangereusement d'eux, James plaqua Lily contre le mur, de manière à pouvoir rentrer, lui aussi dans le renforcement. Elle profita de l'occasion pour se blottir légèrement dans ses bras, retrouvant le sentiment de plénitude qui l'avait habité quelques dizaines de minutes auparavant.

- Miss Teigne! appela la voix.

Lily sursauta, c'était Rusard, le concierge.
Elle regarda James et celui-ci lui posa un doigt contre ses lèvres, lui ordonnant ainsi de garder le silence.
Lily sentit son coeur battre de plus en plus fort dans sa poitrine, à l'inverse de James qui paraissait calme et détendu, comme si ce n'était pas la première fois qu'il se retrouvait dans ce genre de situation.
Il s'appuya un peu plus sur Lily, profitant de ce moment pour entourer sa taille avec ses bras puissants. James était conscient qu'il ne devait pas profiter de la situation, mais c'était plus fort que lui... Il était amoureux et la sentir si proche mais en même temps si loin, lui était insupportable.

- Miss Teigne, répéta Rusard en zigzaguant dans le vieux couloir avec à la main, une vielle lampe à pétrole.

Alors que Lily suivit Rusard du regard, elle dut retenir un gémissement quand elle sentit les lèvres chaudes de James venir se poser sensuellement sur sa clavicule.

"C'est si doux..."

Elle referma sa main sur la nuque de James alors que ce dernier faisait remonter tendrement ses lèvres le long de son cou puis de sa mâchoire. Il frôla lentement et timidement les lèvres pulpeuses de Lily, et au lieu d'approfondir le baiser comme elle le désirait, il s'écarta d'elle précipitamment en fuyant à son tour son regard. Comme elle, tout à l'heure...

"Est ce qu'il regrette?" se demanda-t-elle en sentant James s'éloigner d'elle et sortir du renfoncement, laissant un froid intense venir s'écraser contre elle, lui figeant le souffle dans la poitrine.

- On ne devrait pas traîner, lui dit-il en la faisant sortir de leur cachette, toujours en évitant son regard, et en la touchant le moins possible.

"Il regrette vraiment..."

Lily sentit les larmes lui monter rapidement aux yeux et elle accéléra le pas pour retourner dans son dortoir.
Elle avait envie d'être seule, d'être dans le noire.... Elle sentit un déchirement en elle et devant l'indifférence de James, Lily comprit que c'était son coeur qui venait de se briser en mille morceaux.

Ils arrivèrent dans leur salle commune où un silence de mort berçait les dernières braises dans la cheminée. Lily se précipita presque vers les dortoirs et si James ne l'aurait pas retenu par le bras, elle se serait engouffrée dans les escaliers, sans aucun regard pour lui. Elle savait que ce n'était qu'une question de secondes avant que ses larmes ne jaillissent de ses yeux verts pour s'écraser contre ses joues.

- Bonne nuit, lui dit-il en la regardant dans les yeux.

Lily lui sourit tristement et monta les escaliers qui la conduirait jusqu'à son lit, où elle pourrait broyer du noire tout le reste de la nuit... Laissant un James déboussolé et inquiet au milieu de la salle.

Elle ouvrit la porte, se dirigea vers la salle de bain, referma la porte, et se laissa tomber le long du mur, alors que les premières larmes s'échappaient de ses yeux...

- Il ne m'aime pas.... murmura-t-elle, alors que ses pleurs se transformèrent en sanglots.

#

Lily se redressa et jeta un rapide coup d'oeil à son reflet dans la glace. Elle avait les lèvres gonflées et les yeux rougit par les larmes. Elle essuya du revers de la main les dernières larmes qui roulaient comme des perles sur sa joue, sortit de la salle de bain et, après avoir enfilé une nuisette bleu nuit, se jeta sur son lit en enfouissant la tête dans les oreillers.
Elle ferma les yeux pour tout oublier, mais des images de James revinrent la hanter.

- Oh non, pitié! murmura-t-elle en enfonçant plus profondément la tête entre les oreillers.

Lily ne trouvait pas le sommeil. James était bien trop présent dans son esprit, avec cette voix, ses yeux, ce sourire, son regard... Il l'avait embrassé, elle avait prit peur et refuser. Puis, il avait réessayer une nouvelle fois, mais avait très vite regretter son geste. Lily se sentit désemparer. Depuis toujours, James l'aimait, et au moment où elle acceptait enfin ses sentiments, il fallait qu'il ne s'intéresse plus à elle.

"Je suis trop bête! C'est bien fait pour moi..."

Elle voulait se coller encore à lui, qu'il frôle son corps avec ses lèvres si chaude et si douce, qu'il lui glisse des mots doux dans l'oreille.

Lily sentit que ses paupières devenaient lourdes et alors qu'elle allait sombrer dans un profond sommeil, elle entendit quelque chose taper contre la fenêtre près de son lit.

Elle se redressa et s'approcha de la fenêtre, pour découvrir un majestueux hibou de couleur gris perle, poser sur le rebord. Les flocons venaient s'écraser violemment contre son pelage et elle ouvrit la fenêtre pour le laisser entrer.
Il se posa sur son bureau et tendit sa patte vers la rouge et or.
Lily resta muette devant ce hibou, qu'elle aurait reconnu entre mille...
Elle s'approcha de lui, pris le bout de parchemin d'une main tremblante et lu le message:

"Tu avais l'air si triste tout à l'heure...
Pourquoi?
Est-ce parce que je t'ai quand même embrassé dans le couloir alors que tu n'en avais pas envie?
Si c'est le cas, je suis vraiment désolé.
Mais tu était si prêt de moi, toi et ton parfum, que je n'ai pas pu résister à la tentation...
Je comprendrais que tu sois en colère contre moi,
Mais j'ai passé un bon moment avec toi cette nuit, et...
Je ne veux pas que ça soit le dernier!
Tu me plais vraiment, Lily!
Je t'aime...
James
Ps: Ne passes pas tes nerfs sur ma chouette, stp...
Attend de me voir demain, si tu veux me gifler."


Elle fixa un long moment le message et posa délicatement sa main sur la tête de la chouette de James pour la câliner en souriant béatement.
Lily se relaissa tomber sur son lit et observa le plafond comme si les réponses à toutes ces questions s'y trouvaient inscrites.

"Comme ça, il m'aime vraiment..."

Lily comprit alors que si James s'était éloigné si brutalement d'elle c'est parce qu'il avait eu peur de sa réaction, peur qu'elle ne s'énerve contre lui, peur de violer son intimité...

"Qu'est ce que je suis bête!"

Elle se redressa, s'assit en tailleur sur son lit, et relut le message une bonne dizaine de fois.

Tu me plais vraiment, Lily!

Cette phrase se répétait en écho dans sa tête, et elle avait envie de le voir... de lui dire que elle aussi, elle l'aimait et qu'il lui plaisait vraiment.
Lily se mit à penser à une phrase que sa tante lui répétait souvent: "En amour, il faut prendre des risques...", puis elle sourit et glissa le message sous son oreiller.

#

Cinq minutes plus tard, elle était debout et sortit de sa chambre en douce, pour la seconde fois de la nuit, avec pour seul vêtement sa petite nuisette bleu qui laissait à l'air libre ses longues jambes. Elle se dirigea vers le dortoir des maraudeurs et s'arrêta devant la porte de leur chambre.

Elle l'ouvrit toute tremblante et se glissa à l'intérieur. Lily poussa silencieusement la porte et s'approcha lentement du lit de James.
Par chance, aucuns des autres garçons n'étaient présents dans le dortoir.
Elle vit enfin son visage endormi et sourit timidement. Lily s’allongea à ses côtés, en prenant bien soin de ne pas le toucher, par crainte de le réveiller.

"Seulement quelques instants"

Elle voulait juste sentir sa peau sous ses doigts, juste caresser son visage, simplement le contempler et après elle s’en irait. Lily sentit son coeur se serré. Il était vraiment très beau et elle longea, avec douceur, ses traits fin du bout des doigts. Bien vite, ses lèvres vinrent remplacer ses doigts et elle posa de légers baisers sur la joue de James puis sur son cou. Elle le sentit se crisper sous ses baisers, et remuer légèrement, ce qui l'obligea à s'éloigner de lui par crainte de le réveiller.
Elle posa sa tête sur l'oreiller pour mieux le contempler.

"Il faut que je parte" Lily se redressa délicatement et caressa une dernière fois la joue de James.

Elle se rapprocha dangereusement de lui.

"Juste un baiser"

Lily posa lentement ses lèvres sur celle de James, et l'embrassa chastement. Soudain, elle sentit deux puissants bras venir entourer ses hanches et la propulser de l'autre côté du lit, avant de sentir un corps d'homme s'écraser sans ménagement contre elle.
Elle ouvrit les yeux et rencontra le regard amoureux de James.
Il voulu reprendre le baiser là où il l'avait arrêter, mais Lily détourna la tête.

- Alors Miss Evans, on ne sait pas ce qu'on veut? lui demanda-t-il, amusé.
- Je... Je veux partir, minauda-t-elle en tentant de se relever, mais c'était sans compter sur le poids de James.

Elle sentit chacun des muscles du jeune homme se contracter au contacte de ses courbes si féminine et elle se mordit la lèvre.

- Oh non... Je t'ai laissé partir tout à l'heure! Je ne recommencerais pas deux fois la même erreur.

Lily détourna les yeux.

- Que fait tu ici? reprit-il
- Je... C'est...

James se contenta de la fixer, amusé par ce qu’il voyait en face de lui.
Lily Evans se trouvait sous lui, complètement impuissante et soumise à lui. Le pire c’était peut-être qu’elle était venue d’elle-même ou le mieux, cela dépendait du point de vue. Et pour ça, James se sentit léger...
Il rapprocha son visage de celui de la jeune fille.

- J'ai... eu ton message, réussit-elle à articuler en le regardant furtivement.
- C'est pour ça que tu es ici?

Lily sentit son ventre se tordre et inconsciemment elle resserra ses cuisses contre le bassin de James, ce qui fit pousser un long soupir à ce dernier. Il glissa une main sous la nuisette de Lily pour venir caresser son ventre, sa taille puis ses hanches. Ses hanches qu'il avait si souvent imaginé coller contre les siennes...

- Je...Je voulais te parler, mentit-elle en fermant les yeux, se laissant totalement aller à ces caresses.
- Ah ce que je sais, on ne vient pas au beau milieu de la nuit dans la chambre d'un gars pour juste lui parler, surtout avec une nuisette aussi... sexy!

Lily sentit le feu prendre possession de ses joues, puis de son corps tout entier. Elle gigota sous le corps de James, elle voulait qu'il desserre son emprise, mais il ne l'entendait pas de cet avis.

- Pourquoi tu es ici? lui redemanda-t-il avant de l'embrasser passionnément.

Il força l'ouverture de sa bouche avec sa langue, et dans un long et profond gémissement, Lily rendit les armes. Elle mis ses bras autour de sa nuque, tandis que la langue de James venait titiller la sienne. Elle répondit à son baiser de manière significative, et elle se sentit transporter dans un nouveau monde tandis que ses jambes s'enroulaient autour des hanches de James.

- Je veux tes bras..., lui murmura-t-elle alors qu'elle se blottissait dans ses bras, en enfouissant son visage dans le cou du jeune homme.
- Juste mes bras? lui susurra-t-il en faisant glisser lentement les bretelles de sa nuisette le long de ses épaules, puis de ses bras avant de lui embrasser la clavicule.
- Non... Je te veux toi, en entier!

Il sourit et repris possession de la bouche de Lily alors que sa main droite s'aventurait sur sa poitrine dénudée.
Lily s'abandonna à James et pour la première fois de sa vie, elle se sentit vraiment heureuse.

- Je t'aime, lui dit-il en faisant glisser sa langue le long de son cou. Oh je t'aime, tellement...

Lily referma ses bras dans son dos et reposa sa tête aux creux de son cou.

- Alors... Aime-moi...

James se redressa précipitamment et regarda Lily dans les yeux. Elle était si belle...
Il l'embrassa fougueusement tandis que sa main se refermait délicatement sur ses fesses pour l'attirer plus vers lui.

- Maintenant? lui demanda-t-il, avant de faire courir ses doigts entre ses seins.

Lily acquiesça de la tête et sourit amoureusement.

- J'en ai tellement envie... lui avoua-t-elle en laissant ses mains descendre et remonter langoureusement dans son dos musclé.

James se pencha vers elle pour lui prodiguer un baiser remplit de promesse puis remonta sa nuisette sur ses hanches...

Au dehors, la neige tombait légèrement sur le château, laissant les rayons de la lune venir éclairer, de sa faible lueur, une certaine chambre où deux adolescents se découvraient et s'aimaient pour la première fois...
End Notes:
FIN
alors???? texte corrigé
Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=14701