Le récit d'Avalon by cathe
Summary:

Je suis une Black. Pourtant, jusqu'à ce mois de juin, je ne savais rien de ma famille et du rôle qu'elle avait jouée durant la guerre. 23 ans après la chute de Lord Voldemort, mon existence est révélée, j'ai alors 16 ans. L'âge de l'innocence, vous ne croyez pas si bien dire. J'ai tendance à prendre les décisions sur un coup de tête et je peux vous dire que c'est pas terrible.

Enfin bref, je suis nul pour les introductions donc, toi cher lecteur que je vois là bas, ouvre ce fichu récit et plonge toi au coeur d'Arya Anna Black, dernière descendante des Black mais aussi des Lancaster, famille mystérieuse. Rien ne te sera caché mais attends toi au pire.

Renvoyé de Dumstrang, j'entre à Poudlard et les questions déjà nombreuses affluent. Qui suis-je? Quels sont ces "êtres" qui font partie de mon passé et de mon  avenir?  Qu'est ce que les sept? Qui est ma mère?  Tant de questions et si peu de réponses pourtant, tout était en marche. Parce que Avalon avait décidé depuis longtemps de mon destin.

Acta est fabula:la pièce est jouée

 

 

 


Categories: Romance (Het), Durant Poudlard Characters: Albus S. Potter, James S. Potter, Lily L. Potter, Personnage original (OC)
Genres: Aventure/Action, Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Aucun
Chapters: 12 Completed: Non Word count: 18520 Read: 8645 Published: 15/02/2015 Updated: 29/11/2015
Story Notes:

Bien le bonjour!!

Voici ma fanfiction, qui j'espère vous plaira. Je tiens à remercier Liorela pour la correction des fautes ainsi que pour son aide infiniment précieuse !

Bonne lecture!

Cathe (ou l'auteur)

Prologue by cathe
Author's Notes:

Voilà le prologue!

Prologue 

(Ou comment tout a commencé)

 

Quelque part au Royaume-Uni, fin du XIII siècle, dans le château Ecossais Findlater* 

 

 

- Madame, il faut partir... les sorciers... ils arrivent.

 

Un homme essoufflé s'agenouille devant une magnifique dame, il tient dans ses bras un enfant qui dort paisiblement et semble rassuré par la présence de celui-ci.

 

- Aiden, le temps pour moi est venu, dit-elle en fermant les yeux.

- Mais Madame, l'enfant, votre petit Henry ?

- Protège-le, devient le père qu'il n'aura jamais. Je ne peux malheureusement pas assurer le rôle de mère, car avec moi il ne sera jamais en sécurité et tu le sais, mon brave Aiden.

- Madame, j'ai l'impression de revivre un cauchemar, car si autrefois j'ai fui Troie  en flammes, avec Enée, aujourd'hui je ne peux… dit Aiden en balbutiant.

-Tu m'as servie fidèlement et sache que tu seras un jour récompensé de cette fidélité, que toi et toi seul m'a fourni. Mais ta mort n'est pas encore venue, alors que la mienne se présente et je ne peux l’éviter. Protège mon fils, enseigne lui les bases de notre magie, ne lui inspire pas des idées de vengeance mais fait en sorte qu'il n'oublie jamais sa famille ; enseigne lui tout ceci, et fais en sorte que tout cela se perpétue jusqu’à la venue de la sauveuse. Je sais que cette tâche est colossale mais n'oublie jamais que tu seras récompensé à ta juste valeur…

-Ma reine, je ferai ce que vous me demandez et je vous jure par la Déesse de protéger votre fils et d'en faire le fils que je n'ai jamais eu.  

 

La dame sourit, rassurée, et indique un passage secret que l'homme emprunte. Il se retourne une dernière fois, pour voir les larmes de sa dame inonder ses joues. Et pour la première fois, il murmure son nom : « Arya » avant de se retourner et de continuer son chemin. Il sait.

 

Elle le voit s’éloigner et d'un geste referme le passage. Elle ferme les yeux, et elle sait qu'il arrive. 

Un minuscule froissement d'air, et Arya le voit apparaître.

-Gaunt.

-Ma dame, vous n'avez pas perdu de votre beauté et il est vraiment regrettable de devoir vous tuer, alors qu'un autre choix s'offre à vous.

-Comment oses-tu ? Tu as tué les miens, tu m'as pris ce que j'avais de plus cher  et tu oses me demander ça ?

-C'était un regrettable accident, j'avais prévenu votre amant des conséquences de ses actes…

- Gaunt,  pour ce que tu as fait je maudis ta lignée, elle tombera dans la décadence et ta fortune se lapidera ainsi que tout ce que tu possèdes. Mais la pire des hontes pour toi sera qu'un de tes enfants tombera amoureux d'un moldu. Ainsi la perte de ta lignée sera causée par tes propres enfants. Et lorsque le dernier de tes descendants mourra, la sauveuse naîtra. Sois maudit, Gaunt.

 

Au moment où elle prononce ces mots, une lumière blanche inonde la pièce. Gaunt sait que tout ce qui a été dit se réalisera, et pour la première fois, il a peur. 

 

-Avada Kedavra, prononce l'homme en fermant les yeux. 

Elle ferme les yeux, une dernière fois et un sourire effleure ses lèvres et lorsque le sort la touche, elle est prête.

 

 

Angleterre, de nos jours, Ministère de la magie  (7 ans après la chute de Voldemort)

 

 

-Monsieur le ministre, désolé de vous déranger mais une affaire urgente demande votre attention.

 

L'homme qui se tient  debout devant la porte a l'air inquiet, et le ministre relève les yeux de son parchemin.

 

-L'origine ?

-Magie noir, monsieur, niveau 10.

 

Cette fois le ministre sursaute et se lève, il semble inquiet. 

 

-Mais ce niveau n'est plus utilisé depuis Voldemort... Où ?

-A l’hôpital Ste Mangouste Monsieur.

 

Le ministre se dirige immédiatement vers la cheminée et prend une poudre verte et crie distinctement un endroit

Il apparaît au milieu d'une pièce blanche et peu lumineuse, ou aucune chaleur humaine ne semble pouvoir la réchauffer, un pièce d'hôpital en somme. Elle est  remplie d'Aurors, ceux-ci sont d'abord surpris puis après un instant d'hésitation, un homme prend la parole :

 

-Monsieur le ministre, heureux que vous avez pu arriver si tôt. J'en viens au fait : un sort stagnation d'état. Ce sort consiste a pétrifié le corps pendant un durée indéterminée, les fonctianolités du corps sont ralentis et peuvent entraîner la mort. Je crois que même Voldemort ne savais pas le jeter. De plus, le fait qu’elle est pu survivre jusqu’à la est un miracle. Donc, ce sort a été jeté sur une jeune femme enceinte et d'après nos experts cela fait environ 9 ans qu'elle dort. Elle vient de se réveiller et elle est en train d'accoucher mais elle a réclamé votre présence. Nous avons  pu savoir son nom.

 

-Où est-elle ?

-Dans la chambre...mais monsieur le ministre que faites-vous ?

- Je ne peux laisser cette affaire irrésolue. De plus, si elle a demandé à me voir, je pense être en mesure de répondre à sa requête.

 

L'Auror ne dit rien, mais son regard est désapprobateur. Le ministre entre dans la chambre sans un regard en arrière.

 

-Monsieur le ministre ?

 

Une jeune femme très belle, allongée dans un lit blanc d'hôpital vient de lui adresser la parole. Elle tient un enfant dans ses bras.

 

-Oui ?

-Je m’appelle Anna Lancaster et je me meure, non ne m’interrompez pas... Je n'aurai pas la force de répondre à toutes vos questions, même si j'imagine qu'elles doivent être nombreuses. Ma fille s'appelle Arya Black, et oui je suis, ou plutôt j'ai été la compagne de Sirius Black. Rappelez-vous le  massacre de Findlater et vous saurez qui je suis réellement. Ma fille ne doit pas savoir qui elle est avant ses 16 ans, ni qui est son père cela pourrait nuire à son destin, je…

 

La jeune femme s’interrompt suite à un toussotement. Elle serre l'enfant dans ses bras :

-Protégez-là des descendants et surtout d’elle-même... Je ne peux vous en dire plus et de toute façon j'en serai incapable. Je... 

Elle s'interrompt encore une fois, tousse et tend l’enfant au ministre, qui le prend   sans poser de question. Celui-ci est poussé par des infirmières qui se précipitent au chevet de la jeune femme. Il ressort, l'enfant  dans ses bras. Les Aurors le regardent tous et leur regard avide montre une envie d'en savoir plus, mais il ne peut pas leur raconter, cela serait folie.Le massacre de Findlater est un sujet trop sensible. Sans un mot, il se dirige vers la sortie et  murmure ces mots à l'enfant :

-Je te protégerai, je le jure.

 

 

*Findlater existe réellement. Ce château n'est pas très connu et se situe en Irlande.

End Notes:

Merci de votre lecture! Une petite review?

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=32190