La Génération des Traqueurs by Ouranos361
Summary:

 

Nous avons fait parti de la " Génération de Traqueurs ", nous n'avions rien à voir avec la grande guerre mais nous étions chargés d'y mettre fin, définitivement.

Moi, je me contentais de fermer les yeux et de faire ce qu'on me disais de faire, puis elle est apparue, et j'ai décidé de les ouvrir.


Categories: Biographies, Tranches de vie Characters: Lily L. Potter, Scorpius Malefoy
Genres: Guerre, Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Scène(s) gore(s)
Challenges: Aucun
Series: Aucun
Chapters: 10 Completed: Oui Word count: 11771 Read: 3823 Published: 30/08/2018 Updated: 28/05/2020
Chapitre 10 by Ouranos361

Je transplanai dans la salle de transplanage de l'Hôpital Central de New York.


-Bonjour et bienvenue à l’Hôpital Central de New York, me salua la même infirmière que la dernière fois.


Je ne répondis pas et me dirigeai en direction de la maternité.


J’arrivai en quelques minutes devant la porte de Lily et entrai sans frapper.


Je sus que j’aurais dû annoncer ma venue en voyant deux personnes penchées au-dessus de Tom.


Harry et Ginny Potter se tournèrent vers moi en même temps.


-Bonjour, dit Harry Potter en fronçant les sourcils. Qu’est-ce que vous voulez ?


-Voir Lily, répondis-je rapidement. Elle n’est pas là ?


-Elle est aux cabinets, me répondit Ginny Potter. Vous pouvez attendre dans la salle d’attente, on vous préviendra quand elle sera disponible.


Je claquai la langue, agacé. C’était bien ma chance.


-Je vais attendre ici, si ça ne vous dérange pas, dis-je en m’asseyant sur une chaise.


L’ennemie public N°1 ouvrit la bouche pour dire quelque-chose mais s’abstint et la referma.


-Vous connaissez Lily depuis longtemps ? me demanda Ginny Potter pour lancer la conversation.


-Quelques années, répondis-je.


-Nous nous sommes déjà rencontrés, non ? demanda Harry Potter en fronçant les sourcils. Vous me dîtes quelque-chose.


-Non, je m’en serais souvenu, répondis-je.


Le père de Lily sembla réfléchir quelques instants.


Il haussa finalement les épaules puis se leva et se dirigea vers la sortie.


-Je vais prendre un café, dit-il à sa femme avant de sortir.


Tom commença à pleurer et Ginny Weasley se tourna vers lui.


-Il est adorable, dit-elle en se tournant vers moi. Il a les mêmes cheveux blonds que vous.


Je me grattai la tête, gêné.


-Merci, répondis-je.


Un silence remplit la pièce et quelques minutes passèrent durant lesquelles les babillages de Tom furent la seule source sonore.


La porte sortit soudain de ses gonds et tomba au sol avec bruit.


Harry Potter, Albus Severus Potter et James Sirius Potter entrèrent dans la chambre, baguettes levées et pointées vers moi.


-Plus un geste ! cria le plus jeune des Potter. Ou je te jure que ce sera la dernière erreure de ta vie.


Je ne bougeai pas et me contentai de regarder les trois bruns.


-Je ne pensais pas que Scar le Traqueur serait assez stupide pour se présenter ici seul, dit Harry Potter. Donne-moi une bonne raison de ne pas te renvoyer chez ton maître en morceau.


-Je n’ai pas de maître, répondis-je en claquant la langue, agacé.


-Pardon, j’oubliais que vous autres Traqueurs l’appeliez “Seigneur des Ténèbres”, ironisa l’ennemi public N°1.


-Le Seigneur des Ténèbres est mort, dis-je en croisant les bras.


Les trois Potter se jetèrent des coups d’oeil étonnés, mais se reconcentrèrent rapidement sur moi.


-Harry, arrête ça s’il-te-plaît, dit Ginny Potter à voix haute. Tu fais pleurer le bébé.


Tom pleurait en effet en remuant dans son berceau.


-Maman ! s’exclama James Potter. Tu n’as toujours pas compris que ce monstre était là pour tuer Tom ?!


Un bruit de loquet qui s’ouvre se fit entendre et Lily sortit de la salle-de-bain.


-Qu’est-ce qu’il se passe ici ? s’exclama-t-elle en voyant ses deux frères et son père, baguettes tendues, la porte défoncée sous leurs pieds.


Ses joues rougies par la colère la faisaient paraître enflammée.


Son regard croisa le mien et un éclair de compréhension le traversa.


-Lily, éloigne-toi s’il-te-plaît, dit Harry Potter.


-Papa, baisse ta baguette ! lui ordonna-t-elle pour toute réponse.


-Lily, éloigne-toi maintenant ! répliqua-t-il. Cet homme est un tueur à la botte de Voldemort !


Je n’osais pas bouger ou parler à cause des trois baguettes pointées sur moi.


-Papa, tu vas baisser ta baguette et m’écouter, dit Lily plus calmement.


Son père hésita et me jeta un coup d’oeil.


-Je t’écoute, dit-il finalement sans pour autant abaisser sa baguette.


-C’est Scorpius qui me donnait les renseignements que j’ai apportée à l’Ordre du Phénix, expliqua-t-elle.


Un grand blanc remplit la pièce.


-Tu recevais tes informations d’un Traqueur ?! s’exclama Harry Potter. Tu es folle ? Et si il t’avait donné de fausses informations ?!


-Est-ce que les informations que je t’ai données étaient fausses ? demanda-t-elle simplement en croisant les bras.


Son père sembla réfléchir quelques instants puis se tourna vers moi.


-Qu’est-ce que tu fais ici ? me demanda-t-il.


-Je suis venu voir Lily, répondis-je simplement.


-Est-ce qu’un des sbires de Voldemort sait que tu es ici ?


-Voldemort est mort, répétai-je en me redressant sur ma chaise.


Harry Potter se tourna vers ses fils.


-Allez vérifier cette information, leur ordonna-t-il.


Les deux bruns hochèrent la tête et transplanèrent dans un Crac sonore.


Le père de Lily se tourna vers moi sans pour autant baisser sa baguette.


-Papa, tu peux arrêter de menacer Scorpius, s’il-te-plaît ? lui demanda Lily.


-Pas tant que je ne serai pas sûr qu’il ne travaille pas pour Voldemort.


Lily le foudroya du regard et son père abaissa finalement sa baguette en soupirant.


-Ne te plains pas s’il s’attaque à Tom, lança-t-il à sa fille.


Ginny Weasley soupira et son mari la questionna du regard.


-Harry, il faudrait être stupide pour ne pas voir la ressemblance entre Tom et ce jeune homme, lui dit-elle en levant les yeux au ciel.


Le père de Lily sembla pâlir et se tourna vers sa fille.


-Oui, c’est le père de Tom, dit-elle quand il ouvrit la bouche. Maintenant, soit tu restes ici et tu es calme, soit tu peux retourner dans la salle d’attente.


Harry Potter soupira et se dirigea vers la porte.


-J’ai besoin de prendre l’air, expliqua-t-il avant de sortir.


La mère de Lily se leva à son tour.


-Je vais lui parler, chérie, dit-elle à sa fille, ça fait beaucoup à encaisser.


Lily hocha la tête et sa mère sortit à son tour en réparant la porte d’un coup de baguette.


Elle soupira et s’assit à côté de moi.


Je ne bougeai pas, les bras croisés, en fixant le sol.


-Voldemort est mort ? me demanda-t-elle.


-Oui, répondis-je simplement.


-Et ton père ?


Une boule se forma dans ma gorge et je ne répondis pas, prenant enfin conscience de la mort de mon père.


Lily comprit et posa sa tête sur mon épaule.


Des larmes s’échappèrent de mes yeux et roulèrent sur mes joues.


Lily se leva et alla chercher Tom avant de s'asseoir à nouveau près de moi, notre enfant dans les bras.


Elle me le tendit et je le regardai avec hésitation.


Tom ne pleurait plus et m’observait tranquillement.


Je le prit dans mes bras et il gazouilla gaiement. Je ne pu empêcher un sourire de se former sur mon visage.


-Tout va bien aller, me dit Lily.


-Je sais, répondis-je simplement en me tournant vers elle.


Elle me fit un sourir triste et me prit dans ses bras.


Elle avait raison, tout allait mieux aller maintenant.

End Notes:

Le dernier chapitre est posté, j'espère que vous avez apprécié cette aventure avec Scorpius et Lily et n'hésitez pas à laisser un review si vous le souhaitez :)

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=36357