Death Planet by Mounou11
Summary:

https://zupimages.net/up/22/25/6n9r.png

 

 

 

Depuis des années déjà, les scientifiques moldus préviennent le monde du changement climatique et de l’impact de l’humanité sur la planète.

Depuis des années déjà, quelques Moldus se mobilisent pour faire bouger les choses.

Et depuis quelques jours, une dizaine de sorciers manifeste en France.

Et dans quelques semaines, c’est le monde entier qui se révoltera.

Mais n’est-ce pas déjà trop tard ?

 

 

Image libre de droit (Pixabay), montage par mes soins

 


Categories: Après Poudlard Characters: Personnage original (OC)
Genres: Angoisse/Suspense
Langue: Français
Warnings: Scène(s) gore(s)
Challenges: Aucun
Series: Aucun
Chapters: 3 Completed: Non Word count: 3767 Read: 875 Published: 24/06/2022 Updated: 16/07/2022
Story Notes:

Bonjour bonjour !

Comme vous avez pu le deviner, cette oeuvre dénonce le réchauffement climatique. Je trouvais ça intéressant de le développer dans le contexte sorcier, à voir si ça fonctionne.

Dans les chapitres (pas tous, j'avertirez en début de chapitre), des scènes de violences seront décrites.

Je précise également que toutes les informations à propos du réchauffement climatique sont tirés de faits réels. Pour ce qui se passera dans le futur, j'inventerais bien évidemment, mais à partir de faits réels et surtout possibles (sauf conséquences magiques). Je mettrais les sources en fin de chapitres.

Dernière chose, l'univers appartient évidemment à JKR, seuls les personnages (pour la grande partie) viennent de mon imagination.

Bonne lecture !

1. Première manif by Mounou11

2. Plan destructeur by Mounou11

3. Conseil by Mounou11

Première manif by Mounou11
Author's Notes:

Bonjour, sorcières, sorciers, moldu.e.s et cracmol.e.s !

 

Voici le chapitre 1, je vous laisse à la suite :)

1.


FRANCE – Montpellier

Jeudi 23 juin 2022

16:03

 

 

    Martin soupira. La télé affichait une nouvelle fois des catastrophes. Des morceaux de grêle gros comme son poing avaient décimé la région de Roanne, dans la Loire, la veille.

 

« Depuis 17h00, nous avons reçu 1400 appels, qui ont généré 466 interventions sur Roanne et sa périphérie, dont 360 sur la seule commune du Coteau... »*

 

    Il éteignit la télé et se coucha sur son canapé, dans l’appartement qu’il partageait avec son meilleur ami, Hugo. Lydia, assise sur l’autre canapé, était dans le même état que lui. Les deux étaient amis depuis toujours et se voyaient régulièrement, sans les autres membres du groupe.

 

« C’est désespérant. » soupira-telle. « Si seulement notre magie servait à autre chose que détruire les autres...

- Je ne comprends pas qu’ils nous aient refusé l’autorisation d’intervenir. » grogna Martin en soufflant bruyamment. « Que les Moldus soient aveugles est un fait, ils n’ont en plus de ça pas les moyens, pour la plupart, de lutter. Mais notre gouvernement sorcier ? Il pourrait très bien combattre le réchauffement climatique !

- Mais le secret magique serait révélé et blablabla... » imita avec exagération Lydia, ce qui fit rire son ami.

 

    Le silence revient. Aucun des deux ne parlaient. Lydia, une femme noire de vingt-cinq ans, médicomage, drôle et intéressante. Martin, un grand brun bien bâti, vingt-quatre ans, brigadier magique, optimiste et souriant. La pluie continuait de marteler, dehors.

 

« Bon, c’est déprimant, tout ça. Ils arrivent quand ? » râla un bon coup Lydia.

« Ils ne devraient pas tarder. » indiqua le brun en se dirigeant vers son congélo. « Une bière ?

- Avec plaisir ! »

 

    Elle but un grand coup, vite suivi de son ami. Ils attendirent encore quelques minutes, et entendirent enfin le fameux bruit annonçant un transplanage. Huit personnes, quatre filles et quatre garçons, débarquèrent dans le deux-pièces, derrière un des canapés, trempés par la pluie.

 

« Et voilà ! » s’écria Emma. Emma, une jolie blonde de vingt-trois ans, la plus jeune du groupe, psychomage, marrante et un peu folle. « Excusez notre léger retard !

 

    Lydia s’étouffa avec sa bière.

 

« Léger ? Tu plaisantes ? Une demie-heure ! C’est léger, tu trouves ?

- Désolée, Ly. Un patient difficile, ce matin ?

- J’te l’fais pas dire… »

 

    Alexandre s’approcha de Lydia et l’embrassa tendrement. Alexandre, grand, brun, musclé, vingt-quatre ans, professeur d’étude citoyenne à Beauxbâtons, moqueur et bon public.

 

    Emma se servit d’une bière et en distribua aux autres. A Hugo d’abord, un grand gaillard brun de vingt-cinq ans, de nombreux tatouages sur le bras droit, joueur de Quidditch professionnel, sportif et dragueur. Noémie ensuite, petite, brune, vingt-cinq ans, un tatouage en forme de lune dans la nuque, musicienne talentueuse, timide et créative. Après Baptiste, grand, blond, maigrichon, vingts-six ans – le plus vieux du groupe, chanteur dans le groupe Farfaday’s, insolent et blagueur. Vint ensuite Vincent, jeune homme noir de vingt-quatre ans, vendeur d’accessoires de Quidditch, intelligent et rusé. Sanae aussi, une grande femme aux cheveux noirs jais, traits asiatiques, vingt-cinq ans, cuisinière à Rouge écarlate, un restaurant de grande réputation chez les sorciers français, calculatrice et séductrice. Et pour finir, Isabelle, jolie rousse recouverte de taches de rousseur, vingt-quatre ans, alchimiste de renommée pour son jeune âge, ambitieuse et courageuse.

 

« Parait que la demande a été refusé, Tintin ? » commença Isabelle.

« J’te jure, j’ai encore la rage. » marmonna Martin.

 

    Tintin, petit surnom, référence direct aux BD, donné à Martin.

 

« Il serait peut-être temps de manifester, comme les Moldus. » proposa Noémie. « Je les ai vu faire, c’est facile. Une pancarte, des T-shirts assortis et un slogan, et tous les journaux parlent de nous.

- Ça peut-être une bonne idée… » réfléchit tout haut Hugo.

« Fastoche ! » renchérit Emma avec un clin d’œil.

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

FRANCE – Paris

Dimanche 26 juin 2022

10:37

 

 

    La grande place sorcière de Paris était blindée de monde. Des enfants qui mangeaient des glaces, des hommes qui buvaient, des ados qui embêtaient les passants. Rien d’inhabituel, en somme. Ou presque.

 

    Une pancarte se démarquait des différents groupes. On pouvait lire dessus : « SAUVONS LA PLANÈTE, SINON, CE NEST PAS QUE LES MOLDUS QUI VONT CREVER ! » en lettres majuscules et colorées. Les dix jeunes portaient une robe sorcière rouge, et légère à cause de la chaleur, du maquillage multicolore recouvrait leurs joues et une des femmes s’était lancée un sonorus pour être sûre de se faire entendre. Les gens dans les rues sorcières se retournaient sur leur passage, surpris, curieux, embêtés, agacés pour ceux qui trébuchaient. Il avait cessé de pleuvoir tôt le matin, mais les routes étaient encore mouillées.

 

« La Terre surchauffe ! » cria Isabelle, la plus à l’aise à l’oral. « Le 18 juin, il fait 38° à l’ombre contre 26° en 2015. Vous vous rendez compte ? 12° de différence en seulement sept ans ! Il est temps d’agir, sorcières et sorciers, les Moldus ne sont pas en capacités de lutter à cause de leurs conflits et de leur manque de magie. Mais nous, sorcières et sorciers, nous, nous pouvons les aider, nous aider ! Il suffit d’allier nos forces, oui, d’allier notre magie pour sauver la Terre. Nous savons bien que ce sont les Moldus qui ont pollué la planète, mais si nous n’agissons pas vite, il sera trop tard pour la sauver, et les Moldus ne seront pas les seuls à périrent. Oui, sorcières et sorciers, nous aussi, nous allons mourir. Mourir ! Est-ce que vous voulez mourir ? Non ? Alors, venez lutter avec nous ! »

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

FRANCE – Montpellier

Lundi 27 juin 2022

07:13

 

 

    Emma transplana chez Martin et Hugo.

 

« Les gars ! » cria-t-elle à travers le deux-pièces. « Vous avez lu La Gazette Magique ? Ils parlent de nous ! Hier, à Paris ! »

 

    Hugo stoppa la cuisson des œufs et s’approcha de sa jeune amie. Martin, une serviette autour de la taille et son début de barbe à moitié rasé, fit de même. Ils lurent ensemble :

 

UN GROUPE D’ACTIVISTE SÉPARE LA COMMUNAUTÉ SORCIÈRE EN DEUX CAMPS BIEN DISTINCT

 

Hier, aux alentours de 10H30, un groupe de jeunes sorciers, dont l’alchimiste de renommée Isabelle Poulain – celle qui a parlé tout le long de l'intervention -, le chanteur Baptiste Martinez du groupe Farfaday’s ainsi que le joueur professionnel de Quidditch dans l’équipe Griffe du Tigre Hugo Boucher, ont manifesté contre l’inaction du Ministère de la magie français pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour reprendre les mots exacts de Poulain : « Ce combat n’est pas que celui des Moldus, il est celui du monde entier ! Si vous ne voulez pas finir vos jour six pieds sous terre, il serait temps de s’activer dès maintenant. »

L’intervention de ces dix sorciers et sorcières a donc pour but de régler les problèmes des Moldus. Mais est-ce la bonne solution ? Que nous cache encore le Ministère de la santé magique ? Y a-t-il véritablement un réchauffement global de la planète ou est-ce une invention de jeunes en manque d’attention ? La célèbre journaliste Gabrielle Delacour est allée directement voir sur le terrain. Et voici ce qu’elle nous a résumé :

« J’ai mené mon enquête chez les Moldus et j’ai découvert des choses stupéfiantes ! En plus de dire la vérité, nos dix jeunes manifestants ont soulevé un des problèmes les plus importants chez les Moldus. Ils appellent ça l’écologie (voir page 3-4) et cela consiste à sauver ce qu’il reste de la planète sur laquelle nous vivons. Il se trouve que des manifestations moldues, beaucoup plus grandes que celle d’hier, ont lieu sur tout le globe pour lutter contre ce réchauffement de masse. Malheureusement pour les Moldus, leurs gouvernements ne semblent pas trop se soucier de l’écologie, qu’ils jugent bien moins importante que l’économie. De ce fait, ils continuent l’exploitation de gaz polluants qui détruisent la Terre. Une pandémie avait réduit, les années précédentes, les gaz à effet de serres, comme les Moldus les appellent, grâce à un confinement général de la population. Mais depuis la reprise de l’économie, plus rien ne va et les Moldus repartent par la mauvaise voie. Le monde est en péril, ça c’est certain. »

 

    Les trois amis se regardèrent avant d’éclater de rire. Ils avaient réussi !

 

End Notes:

*https://www.ladepeche.fr/2022/06/23/les-orages-et-la-grele-font-dimportants-degats-autour-de-roanne-dans-la-loire-10391315.php

 

Fin du premier chapitre ! Je posterais le deuxième au plus vite !

Plan destructeur by Mounou11
Author's Notes:

Me revoici avec le chapitre suivant !

Je remercie chaleureusement Tiiki pour sa review et ses conseils :)

Je vous laisse à la suite, on découvre ici de nouveaux personnages, mais ne vous inquiétez pas, notre groupe de français est toujours là ;)

^^

 

TW: il n'y a pas vraiment de violences extrêmes décrites, mais quelques petits trucs, je préfère comme même prévenir =)

2.


ANGLETERRE – Londres

Samedi 2 juillet 2022

19:49

 

 

   Leah ferma son parapluie en rentrant dans le vieil immeuble. Elle rentrait d’une journée de travail fatigante à l’hôpital Sainte Mangouste et avait hâte de se coucher. Leah, petite, blonde avec quelques mèches bleues à l’arrière, tatouages dans la nuque et sur le pied gauche, vingt-trois ans, médicomage, renfermée et solitaire. Elle habitait à quelques rues de l’hôpital et ne s’embêtait donc pas à rentrer en transplanant.

 

    Une fois en haut, elle vit son hibou, Arte, hululer à la fenêtre. En effet, une chouette noire pas très belle se trouvait sous la pluie, protéger seulement par la petite gouttière au dessus de l’immeuble, un journal dans le bec. Avec un soupir d’ennui, Leah ouvrit à l’animal et lui donna une noise. La chouette partit la seconde d’après.

 

    Leah lut le journal – La Gazette du Sorcier – et trouva sans étonnement à la première page des manifestations de revendication pour la lutte contre le réchauffement climatique. Elle soupira, déçue. Pas qu’elle était contre tout ça, au contraire, mais des manifestations n’allaient rien changer. Le secret magique était menacé, et rien n’importait plus les hauts placés du gouvernement. Elle pouvait les comprendre, avec la chasse aux sorcières au Moyen-Âge, ils avaient peur de représailles. Leah se demanda vraiment s’ils allaient encore survivre longtemps sur cette planète.

 

    Elle décida de se rendre chez ses de amis, Matteo et James. Elle savaient que les deux étaient à fond pour les dix français. Elle pourra comme ça trouver une bonne solution avec eux. Quitte à être radicale.

 

« Oh, salut Leah, je n’attendais pas ta visite ! » s’exclama James, visiblement surpris et gêné, quand elle transplana dans leur cuisine-salon. « Naomi vient de partir, entre. »

 

    Naomi était la petite amie de James. James, grand brun, bien bâti, vingt-quatre ans, apprentissage d’Auror, séduisant et charismatique. Matteo arriva à son tour, une brosse à dent entre les lèvres. Matteo, blond aux yeux bleus, beau - très beau -, vingt-trois ans, en apprentissage d’Auror aussi, amical et sincère.

 

« Que se passe-t-il ? » demanda Matteo en se rinçant la bouche dans l’évier de la cuisine.

« Voilà, je suis fatiguée, d’une, par ma journée, de deux par ses manifestations qui ne mènent à rien. Je pense qu’il est temps de passer à la vitesse supérieure. Mais je ne sais pas trop comment. Donc, je viens vous voir.

- Okay, je vois. » commenta le blond. « T’as une idée, James ?

- Pas vraiment, juste quelques trucs par-ci par-là. » expliqua ce dernier. « Pour commencer, si nous voulons que ça claque, il ne faut pas que ça se limite aux frontières anglaises. Il faut que ça touche le monde entier, y compris les pingouins du sud, s’il y en a. Un peu comme l’ont fait les français. On pourrait peut-être les rencontrer.

- Je ne suis pas sûre que se soit une bonne idée. » intervint Leah. Devant le regard étonné de ses amis, elle continua : « Ils doivent être surveillés, que ce soit par leurs Aurors ou les paparazzis. Si nous ne voulons pas que nos plans se dispersent – je vous rappelle que quoiqu’on fasse, ça ne plaira pas aux dirigeants -, il vaut mieux ne pas se faire remarquer. Faisons d’abord ça dans notre coin, puis nous en parlerons à nos alliés.

- D’accord. » acquiesça Matteo.

 

    Son ami ne fut pas aussi convaincu.

 

« Ne me dis pas que tu veux faire quelque chose d’illégal ? » demanda James, méfiant.

« Je n’ai pas dit ça. » répondit calmement la blonde. « Je pense juste qu’il ne faut plus se limiter à ce que nous dit le gouvernement, mais sans non plus transgresser les lois.

- Pas d’attentats, donc. » plaisanta Matteo.

« Non, mais plutôt une émeute. Vous en dîtes quoi ? » finit Leah.

 

    Il y eut un silence que James rompit.

 

« J’en dis que c’est la pire idée que tu n’es jamais eu. Tu veux que Matt et moi perdons notre boulot ?

- J’ai dit qu’il y aurait une émeute, pas qu’on y participerait. » corrigea la jeune femme avec un sourire espiègle.

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

ANGLETERRE – Londres

Dimanche 3 juillet 2022

14:21

 

    Les manifestants anglais, gallois, écossés et irlandais portèrent les mêmes vêtements que les français la semaine précédente. A la petite différence qu’ils ne se contentèrent pas de brandir des pancartes. Et que leur manifestation eu lieu dans les rues moldues. Les voitures garées eurent les vitres brisées, les camions furent détruits, les stations d’essences décimées. Les gens dans les rues hurlèrent, que ce soit les victimes ou les agresseurs. Le chaos régna et les Aurors restèrent démunis.

 

 

    James pesta dans son coin. Il avait été appelé pour intervenir, bien que sa formation ne fusse pas achevé. Il pestait contre Leah, d’abord. Elle avait promis peu de violence, mais c’était une foule entière qui se déchainée dehors. Il en voulait en Matt, aussi. D’avoir suivi sa sœur de coeur, d’être en accord avec ses dires. Il aurait dû intervenir plus tôt. Mais c’était trop tard. Le mal était fait.

 

 

    Leah et Matteo se tenaient légèrement à l’écart. Ce dernier avait posé un arrêt maladie la veille – il avait officieusement l’éclabouille – et n’avait pas besoin d’intervenir. James avait par contre refusé de suivre son meilleur ami. Une première, sans aucun doute.

 

    Leah regardait le mouvement évoluer avec satisfaction. Les français avaient lancé la marche et les anglais la menaient quelque part. Le mieux était qu’elle ne risquait rien, personne ne pouvait revenir à elle.

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

FRANCE – Montpellier

Lundi 4 juillet 2022

20:04

 

    Les dix amis étaient rassemblés autour du canapé, chez Sanae. Ils avaient un exemplaire de La Gazette Magique en main.

 

« C’est une catastrophe. » résuma parfaitement Baptiste.

« Une apocalypse. » compléta Lydia.

 

    Le silence revint une nouvelle fois. Tous avaient lu l’article de la manifestation anglaise dans les journaux. Même Le cri de la Goule en parlait. Et le groupe était désespéré.

 

« On va nous accuser d’avoir lancé ça, maintenant ! » se plaignit Martin. « A cause de ces idiots d’anglais.

- Pas si idiots que ça. » le détrompa Isabelle. « C’était très bien organisé. Le lieu – bien définit et délimité -, l’inefficacité des Aurors – bien calculée là aussi -. Je suis certaine que quelqu’un était à la tête de ça. Les Aurors ont eu très peu de difficultés à oublietter les Moldus, comme si c’était prévu… »

 

    Les dix français réfléchissaient aux paroles de l’alchimiste. Et ils y trouvèrent du sens. Quoiqu’un peu tiré par les cheveux.

 

« Tu crois que quelqu’un cherche frapper fort ? » demanda Hugo.

« J’en suis certaine. Mais cette personne n’a pas utilisé la bonne méthode.

– Maintenant, on va accuser les sorciers voulant lutter comme nous contre le réchauffement climatique d’être des criminels. » réagit Sanae. « Il faudrait intervenir, mais on nous surveille de partout.

- Je pense qu’il est temps pour nous d’accepter une interview. » conclurent Vincent et Noémie.

 

End Notes:

Et voilà ! Dès le deuxième chapitre, c'est le bazarre ! Mais ce n'est pas grand chose, pour l'instant.

A bientôt pour la suite, et n'hésitez pas à laisser une review, c'est le seul salaire de l'auteur/autrice =)

<3

Conseil by Mounou11
Author's Notes:

Chapitre 3 arrive avec encore de nouveaux personnages ! Mais nous restons pour l'instant en Europe...

 

Je dédis ce chapitre à Tiiki pour ses reviews :)

3.


ALLEMAGNE – Berlin

Lundi 4 juillet 2022

22:01

 

    Verena Koch soupira, bien droite sur son bureau. Ces manifestations à l’ouest de l’Europe allaient détruire l’équilibre du monde sorcier. Et elle ne pouvait pas faire grand-chose. Elle n’était pas vraiment contre l’intervention sorcière pour le climat, mais comment sauver la Terre sans déclencher une guerre ? Même si la plupart des sorciers pensaient être bien supérieur aux Non’mag, Verena n’en était pas si sûre. Les Non’mag avaient pour mauvaises de faire la guerre à tout instant pour des raisons politique ou religieuse, et leurs nouvelles armes étaient redoutables. Verena était, en tout cas, certaine d’une chose : que ce soit l’un ou l’autre qui gagne, le chaos triomphera. Hors, l’être humain en général, sorcier ou pas, détestait ne pas tout contrôler. Encore moins elle même.

 

    Verena est une femme de quarante ans, noire, deux enfants, Ministre Internationale de la population sorcière, autoritaire et droite. Lorenz, son secrétaire, se tient pas très loin d’elle, concentré sur un dossier. Jeune homme de trente ans et des poussières, petit roux, trois gosses, gentil et timide.

 

    Quelqu’un entra sans frapper à la porte ouverte.

 

« Je peux savoir pourquoi on n’aide pas les Non’mag dans cette affaire ? Tu veux qu’on crève tous ? »

 

    Katharina Baum regarda son amie et patronne avec méfiance et révolte. Katharina est une jeune femme de vingt-sept ans, brune, coiffure queue de cheval, assez grande, employée au Secrétariat de la Coopération et du Secret magique, sincère et respectable.

 

« Tu sais bien que si mon seul avis comptait, ce serait déjà régler. Ou du moins, en partie. Mais ce n’est pas le cas, alors, on patiente.

- Sauf que ça fait quinze ans qu’on patiente, et rien n’a changé ! Enfin si, c’est devenu pire !

- Les Ministres et Présidents Non’mag ne veulent pas que nous intervenions.

- Mais si tu veux être réélue l’année prochaine, il faudra bien plaire à la population. Ton mandat s’arrête bientôt, c’est le moment de marquer les esprits ! Peut-être pourras-tu ainsi être à nouveau à la tête des sorciers ? »

 

    Verena garda le silence quelques secondes. Elle réfléchissait aux paroles de sa collègue. C’est vrai qu’il faut qu’elle s’occupe de cette affaire. Mais l’accord entre les sorciers et les Non’mag devait être respecter pour éviter la guerre de 1873. Les Oubliators avaient fait du bon boulot, ces années là.

 

« Je vois ce que je peux faire. »

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

FRANCE – Montpellier

Mardi 5 juillet 2022

09:46

 

    Baptiste et Vincent sont enlacés amoureusement devant L’anracœur. Le générique de fin s’afficha, et Vincent prit le journal. Baptiste se moquait souvent de lui, précisant qu’il était le seul jeune sur Terre à lire le journal papier.

 

« La centrale à charbon de Saint-Avold (Moselle) devrait bien redémarrer l'hiver prochain « à titre conservatoire, compte tenu de la situation ukrainienne » et des tensions sur le marché de l'énergie. « Nous nous gardons la possibilité de pouvoir faire fonctionner la centrale de Saint-Avold quelques heures de plus si nous en avons besoin l'hiver prochain », a déclaré le ministère de la Transition énergétique, confirmant une information de RTL, dimanche 26 juin. »*

 

    Vincent soupira.

 

« Encore des merdes… Faut vraiment changer ça. Ces Moldus sont vraiment cons !

- C’est pour l’économie…

- C’est pas une raison ! » rétorqua Vincent.

« Je n’essaie pas de leur trouver une excuse, mais de les comprendre. » répondit calmement son copain en l’embrassant.

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

ANGLETERRE – Londres

Mardi 5 juillet 2022

11:56

 

    Leah et Matteo affrontaient le regard noir de leur ami. James avait les poings serrés sur les hanches, le regard enflammé et la mâchoire légèrement déformée.

 

« Vous êtes complètement inconscients. » asséna-t-il. « Je peux comprendre que vous vouliez changer les choses, mais la violence n’est pas le bon moyen.

- Nous avons pas demandé aux gens de casser les vitres, ils l’ont fait eux-même… » intervint Leah avec un petit sourire conspirateur.

« Je reconnais bien la Serpentard que tu étais à Poudlard… »

 

    Matteo les interrompit d’un signe de mains et passa la tête par la fenêtre. Des explosions se faisaient attendre dans la ville.

 

« Et merde… » murmura-t-il.

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

ALLEMAGNE – Berlin

Mardi 5 juillet 2022

10:03

 

 

    Le Conseil coopératif relatif au secret magique s’était rassemblé au complet en un temps record. Verena Koch, Lorenz Hirsch, Katharina Baum et Lisa Spencer - la cheffe du secrétariat - étaient là, ainsi que Yvo Neumann, Theresia Hammerstein, Lisbeth Fuchs, Bill Forest, Lito Draco, Salomé Rencard, Walid Beny et Shake Ruzz.

 

« Nous sommes en crise. » entama Verena.

« Mais oui, personne n’avait remarqué, Koch. » ricana Bill Forest. « Ce matin, en ouvrant ma fenêtre, j’ai dit : oh ! C’est la fin du monde ! »

 

    Il soupira. Les autres lui lancèrent un regard noir.

 

« Ce n’est pas le moment de faire le malin, Forest. » asséna Lisa Spencer avec froideur. « Nous avons suffisamment d’asphodèles dans le chaudron, et vos petits caprices ne nous concernent et nous intéressent pas. Alors, veuillez tourner sept fois votre langue dans votre bouche avant de vous exprimer. Merci. Quelque chose à dire ? »

 

    Katharina leva la main pour prendre la parole.

 

« Je ne pense pas qu’il soit utile de dire des choses, mais plutôt d’agir. On pourra toujours parler quand tout le monde mourra.

- Vous voulez que, Baum, que la guerre avec les Non’mag recommence ? » répliqua Salomé Rencart en levant les yeux au ciel.

 

    Lorenz Hirsch écrivait tout ce que disaient ses collègues.

 

« Ce n’est pas ce que j’ai dit. Mais si on ne fait rien, c’est sûr qu’il n’y aura pas de guerre, puisqu’il n’y aura plus personne pour la faire ! » se défendit Katharina avec vigueur.

« Et que penser vous faire, pour cela ? » demanda calmement Lito Draco.

« Je pense qu’il est temps de s’investir à fond dans la lutte contre le réchauffement climatique en commençant par nous renseigner sur cela. Puis nous devrons utiliser notre magie pour sauver la Terre.

- Pensez-vous que notre magie ne joue pas quelque chose dans le réchauffement du climat ? » intervint-il encore.

 

    Tout le Conseil se tut.

 

« Vous n’envisagez comme même pas… » commença Verena Koch.

« Je suppose seulement. »

 

End Notes:

*https://www.lepoint.fr/societe/centrale-a-charbon-de-saint-avold-une-reouverture-d-ici-l-hiver-26-06-2022-2481015_23.php

 

Et voilà ! Je me suis inspirée pour le Conseil de cette élection bizarre en Allemagne dans les Animaux Fantastiques

 

A bienôt !

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38561