Sur mon dos by Fleurdepine
Summary:

Tes yeux pourraient me voir 
dans tout ce que j’ai de plus beau
- Nelly, Pomme

 

Pansy/Lavande
image libre de droit - pixabay


Categories: Romance (Slash), Après Poudlard, Autres couples (Slash) Characters: Lavande Brown, Pansy Parkinson
Genres: Femslash/Yuri, Poésie, Romance/Amour, Songfic
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Ma plus belle histoire...
Chapters: 2 Completed: Oui Word count: 1541 Read: 404 Published: 01/07/2022 Updated: 22/07/2022
Sur mon dos by Fleurdepine
Author's Notes:

Je savais qu'en écoutant Nelly de Pomme je voudrais écrire quelque chose dessus. Hier j'ai pris le temps de le faire et ça a donné ce modeste Pansy/Lavande. 

Pansy s'exprime à gauche et Lavande à droite.

Bonne lecture !


Tes yeux pourraient me voir 

dans tout ce que j’ai de plus beau


Je suis le monstre caché dans le noir

 

Et l'horrible cauchemar

Qui tourmentait tes nuits

C’était moi.

C’était moi.

 

Tout est si laid sous ma peau. 

Je me demande ce que tu crois 

encore trouver de sublime en moi.

 

 

 

 

 

Tu voudrais savoir si j’ai 

des marques dans le dos. 

Dans le dos. 

Sur mes jambes.

Sous ma peau.

Si j’ai des marques du passé.

 

Tout est laid

Dans mon dos

Sur mes jambes

Sous ma peau

Je porte les marques du passé.

 

Je suis le monstre dans les contes

Que les héros fuyaient

Effrayant et abject

Sanglotant dans la nuit.

Dans la nuit.

 

 

 

Il pleut depuis. 

Ça flambe sous notre peau.

Dans nos os.

De la vie que nous nous étions inventées 

ne restent que les larmes.

Et des bras

Et des voix.

 

Deux monstres se rencontrent.

 

 

 

 

Tes yeux pourraient me voir 

comme la plus douce des amies.

 

La triste fleur sans magie

qui pleure dans son lit

quand vient la nuit.

 


Et tu pourrais t’asseoir 

sur le rebord de mon lit.

 

Ou sur mon dos.

 

 

 

 

Sur ton dos.

 

 

Tes yeux pourraient me voir

malgré les masques malgré la pluie

malgré la foudre malgré l'ennui.

 

Et je saurais te croire

dans les dernières lueurs du jour

pour retrouver comme toi la paix

avant la nuit.

 

ma voix chanterait tes louanges

mon ange

et la tristesse de la vie.

 

 

j'entendrais un hymne

que je graverais

sur ton dos.

 

Tes mains douces

sur ma peau

 

 

Et tes dents 

sur mon cou.

 

 

J'aurais voulu la nuit

que la lune s'évapore

me fondre dans les étoiles

ou dans ta peau.

 

 

J’aurais voulu le soir

confier tes peines à la nuit.

Ou les porter sur mon dos. 

Sur mon dos.

 

 

J'aurais voulu 

que ton rire éclate

a priori

 

J'aurais voulu

que tes larmes 

me sourient

 

 

la nuit que tu ne m'entendes pas pleurer

 

le jour que tu ne me vois pas flancher

 

j'aurais aimé mourir

 

traverser le passé

 

Tes yeux pourraient me voir

dans tout ce que j'ai

de plus sale.

 

ta peau pâle 

pourrait

me nettoyer.

 

 

Les monstres se retrouveraient quand même.

 

 

 

Sur mon dos.

Sur mon dos.

 

 

 

Je t’aime après la guerre.

 

Je t’aime après l’enfer.

 

 

End Notes:

Les paroles de la chanson sont en italique dans le texte. 

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38566