S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Castle of Shadow par Koala

[11 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour! Aujourd'hui je vous présente une fic qui ferra normalement trois ou quatre chapitres donc courte. C'est un slash ou yaoi donc une relation entre hommes. J'ai mis déconseillé -12 à cause du vocabulaire. C'est aussi le cadeau de HH pour noël! Donc j'espère que ça te fais plaisir! En espérant avoir tout dis je vous souhaite une bonne lecture! Les reviews à votre bon plaisir!
Note de chapitre:

Je vous souhaite une très bonne lecture! Je n'ai pas grand chose à dire à par le fait que les reviews seraient les bienvenues! ^^
Au faite les notes (NdB) sont de ma bêta et (NdA) de moi, Newrock qui a bien voulu corriger ce chapitre et je l'en remercie!
Les bulles qui prenaient vie dans le chaudron de Ronald Weasley et d'Harry Potter, n'était pas un fait qui devait ce produire pour cette potion, c'était un très mauvais signe. La supposition de voir dans quelques instants cette salle impeccablement propre devenir une pièce dévastée, remplie d'une matière violette visqueuse qui collait les habits et les rendrait tout poisseux était presque confirmée. Pourtant grâce aux réflexes, et surtout à l'habitude de monsieur Snape à avoir des calamités en potion, il arriva à temps devant le massacre ou plutôt la bouillie que concoctaient Weasley et Potter.

La sonnerie si stridente retentit. La liberté leur souriait car le sermon et les postillons ne seraient pas de mise. Les élèves de Serpentard et de Gryffondor de sixième année sortirent donc pour leur prochain cours, toujours en commun, histoire de la magie.

Malfoy voulait rester pour parler à Snape, une chose plus qu'importante devait être transmise. Rangeant le plus rigoureusement possible ses affaires, il plaça dans le sachet spécial les racines d'anémone. Snape remarqua son petit jeu. Les élèves sortis, il regarda Draco fixement, attendant. La porte entrouverte, Potter était derrière, ne lui avait-on jamais dit que la curiosité était un vilain défaut.

« - Severus, je voulais te dire que Père t'invite à dîner ce week-end, Mère n'aime pas être seule pendant les fêtes, et comme je ne serai pas en sa compagnie pour une fois... commença Malfoy en souriant doucement »

- D'accord. Je ne crois pas me tromper en disant que Lucius part pour toutes les vacances, de même pour toi Draco. Pauvre Narcissa abandonnée par ses deux partisans, déclara Snape en se mordant la lèvre pour ne pas rire.

- C'est vraiment dégradant de te voir si heureux Severus.

- Mais oui, mais oui c'est ça. Va en cours au lieu de batifoler comme une pipelette.

- Comment?! On n'insulte pas un Malfoy de la sorte! Non mais vraiment! L'idée de vacances te remettra dans le droit chemin...du moins je l'espère, finit le Serpentard en murmurant.

- Je t'ai entendu! Cria Severus alors que Draco refermait la porte sur le dernier mot.

Potter n'avait pas raté une miette de la conversation, plongé dans ses réflexions, un peu penché,et Draco le découvrit ainsi.

- Tiens Potter?! Que fais-tu là? demanda innocemment Malfoy un sourire moqueur sur ses lèvres.

- Hum?! Argh...Malfoy! Sale rat je ne suis pas idiot! Je dois aller en cours moi pas comme certains!

- Potty je crois que tu as un gros problème; je l'ai su depuis le premier jour tu sais mais là ça revient en puissance. J'ai cours avec toi, idiot.

- Je ne suis pas idiot! C'est toi l'idiot!

Malgré les quelques insultes prononcées, Harry suivit Malfoy. Marchant le plus vite possible pour être le moins de temps possible en présence de l'un et l'autre. La sonnerie de début de cours avait sonné depuis au moins cinq minutes.

Le professeur Binns n'avait aucunement remarqué leur entrée. Ils s'étaient installés, Granger les regardant avec un air désapprobateur et Blaise avec curiosité. Draco s'était installé à côté de celui-ci. Blaise avait voulu le questionner mais le blond ne répondait pas, ce qui fit sourire secrètement le brun.

Pourtant s'ennuyant, celui-ci commença une conversation avec Pansy sur la mode sorcière, ils parlaient de la nouvelle collection venue tout droit des ateliers Karamel Dunorth. Tout le monde connaissait ces magnifiques habits mais Draco n'avait pas la tête à parler chiffon.

Il regardait l'ensemble des élèves, les Griffons d'un côté et les Serpents de l'autre. Ils se demandait si sa mère allait lui envoyer de l'argent car il n'avait pas encore acheté les cadeaux de noël. Un encrier vide tomba. Le silence se fit, toutes les têtes se tournèrent vers Potter même celle du fantôme.

Celui-ci repris le cours comme ci de rien n'était. Harry bougonna que c'était juste un pot vide, il se leva et le ramassa. Un « crac » bien distinct se fit entendre. Les Serpentards ricanèrent allègrement. Les Gryffondor pouffèrent discrètement, même Weasley. Potter ne riait pas du tout : rougissant, il se rassit doucement en subissant les moqueries qui volaient à travers la salle. Il tourna son regard vers Malfoy qui riait à gorge déployée. Il étouffait de ce rire mesquin qui le fit grogner.

Il s'amusait et se moquait de lui. Rougissant, cette fois de colère, Harry se remit bien droit et pour la première fois de l'année suivit le cours. Hermione, redevenue sérieuse, essaya de le faire parler et de le réconforter, ce n'était pas bien grave mais elle fut surprise et blessée quand il se tourna vers elle en l'assommant d'un « chut! » retentissant.

OoOoOoOoOoOoO

Sur le sol, déjà recouvert d'innombrable flocons de neige, pur de toute trace, le vent soufflait peu mais les vagues de poussière blanche s'écrasaient sur les pilier de l'école. La grande salle était remplie de mets plus délicieux les uns que les autres, les élèves s'en léchaient les babines. Le dîner commençait. La pièce était illuminée par de nombreuses boules de noël, rouges, bleues, vertes, jaunes, argentées, dorées, ambrées, brunes ou noires comme du charbon.

Les sapins, placés par les soins d'Hagrid, resplendissaient de la décoration du professeur Flitwick comme chaque année.

Demain, les élèves partaient pour leur foyer. Les vacances débutaient et seuls sept élèves restaient.

A la table des Gryffondor, Harry, Ron et Hermione mangeaient, goulûment pour Ronald; Harry et Hermione discutaient des vacances, de ce qu'ils allaient faire. Harry restait tout seul à l'école cette année. Hermione allait dans les Apennins et Ron partait avec toute sa famille voir Bill, qui s'était installé en France. Harry était content pour eux, rester seul n'était pas un inconvénient, justement il devait plonger dans la tonne de devoirs qui l'attendait, l'occasion rêvée pour s'avancer; Hermione était fière de cette bonne résolution.

Ron sortit enfin la tête de son assiette pour demander à Harry ce qu'il allait faire, il n'avait pas écouté un traître mot de la conversation.

« - A'ors v'eux t'vo fai' f'oi? interrogea Ronald la bouche plein de bonnes choses machouillées. »

- Bah, mes devoirs. répéta le brun, un sourire au lèvre.

- Bohhhh t'vo t'enuguer! Meuh Pobre!

- Ho Ron! Arrêtes ça! T'es vraiment dégoûtant! Tu ne sais même pas te tenir! Et puis Harry fait ce qu'il veut! Moi, je pense que c'est une bonne idée, il faut t'avancer. En plus le professeur McGonagall nous donné un devoir très difficile je ne sais pas si j'aurais le temps. Si je ne vais skier que le matin ça devrait aller, mais c'est dommage; en plus il paraît qu'en ce moment la neige est abondante, ils n'ont pas vu ça depuis des années! Je suis pressée d'y être! Enfin je veux dire c'est dommage que vous n'aillez pas pu voir une montagne c'est vraiment « waouh ». La première fois que j'ai vu le Mont Blanc je me suis sentie si petite! C'était...

- Hum tu sais de quoi elle parle là? dit Ron qui avait avalé la bouillie de frites et de rosbif. NdB : veux même pas savoir comment on fait ça... de la bouillie steak-frites... c'est du prédigéré?! (ouais, ce commentaire ne sert à rien, mais j'ai pas pu m'en empêcher) NdA : Lol sûrement! Enfin en connaissant Ron (pas intimement), je crois qu'il a un vrai problème pour manger, sûrement une douleur à la mâchoire, ou un réflexe qu'il a appris en regardant les vaches.

- ...Vraiment incroyable! Surtout avec les neiges éternelles! Mais aussi le glacier, là où les rayons du soleil se reflètent parfois. Le meilleur c'était le coucher du soleil, vraiment...S'extasia Hermione

- Elle ne parle pas d'amour éternel? Ou peut-être de bonbon, tu sais chez Honeyduckes, il y a de nouvelles friandises, il paraît qu'elles sont délicieuses et que le goût reste pendant des heures et des heures! C'est vraiment...Commença Harry

- ...Magnifique! S'exclama Hermione

- ...Délicieux! Finit Harry dans un même temps.

Les trois se regardèrent. Ils explosèrent de rire. Les élèves alentours regardaient le trio avec envie, d'autre avec exaspération, mais la plupart avec indifférence.

Drago Malgoy curieusement observait le trio avec envie mais n'en montrait rien. Il avait été bien trop calme pendant quelques jours. Blaise se méfiait pourtant il n'y faisait pas vraiment attention, demain il serait assis devant une bonne cheminée en compagnie de sa famille italienne, le retour au pays l'excitait.

Il avait été étonné que Draco ne parte pas; mais après tout, il faisait ce qu'il voulait. Malfoy, assis confortablement dans le fauteuil, de retour de la grande salle, semblait plongé dans ses sombres pensées.

OoOoOoOoOoOoO

Le lendemain matin, Harry marchait sur le chemin de la bibliothèque comme il l'avait prévu pour le reste de ses vacances. Les élèves étaient partis avec le Pourdlard Express, emmenant Ron et Hermione.

« -Hé! Harry! Comment vas-tu? Demanda Colin Creevey, un peu essoufflé. »

- Ho Colin! Je vais bien et toi?

- Super! Mais je voulais te voir pour une photographie!

- Harry sourit doucement, pourquoi donc Colin serait venu juste pour une photo.

- Vraiment?!

Bon d'accord...Tu sais mais je veux comme même une photo. Je ne sais pas comment mais j'ai perdu l'album où était répertorié toutes les photos que l'on publie ou pas normalement. Et je me demande bien comment ça a pu se produire...D'habitude le coffre est toujours fermé à double tour.

- Heu Colin, quand tu parles de ça, c'est vraiment inquiétant et puis ce ne sont que des photos non?

- C'est à dire que...Hum...Il y en a qui ne sont pas comment dirais-je...

- Comment quoi exactement? Commença à s'inquiéter Harry.

- ...Hum bah...Très compromettantes serait le mot.

- Comment ça compromettantes?!

- Oui tu sais c'était dans ma période...Enfin c'est gênant Harry et puis j'ai pris mon courage à deux mains pour te le dire et c'est vraiment dur tu sais! En plus je pense qu'on me les a volé sinon ce ne serait pas possible autrement! C'est impossible que quelqu'un ait pu forcé le coffre pourtant!

- QUOI?! Dans ta période...Mais tu penses à quoi?!Et c'est quoi le sort que tu as utilisé?

- Bah...Le normal, Alohomora.

- Colin, t'es bête ou tu le fais vraiment exprès?!

- Je vois pas là...

- TOUT LE MONDE SAIT LE CONTRE-SORT! MÊME LES DEUXIÈME ANNÉE!

- Je...je...MERDE!

- Oui tu peux bien le dire! Car tu y es bien profondément! Retrouve ces photos avant que quelqu'un de mal attentionné ne mette la main dessus!

- Harry je trouve que tu es un peu sûr les nerfs en ce moment! Cria Crevey qui partait vers la Tour Gryffondor.

- Pfff, et à cause de qui! Murmura Harry avec désespoir.

OoOoOoOoOoOoO

Draco Malfoy, héritier d'une immense fortune pourtant n'avait pas un sou en ce moment critique. Bientôt Noël et la banque ne lui avait toujours pas fourni les gallions. Peut-être que l'oiseau avait percuté une chose et il ne pouvait plus voler, peut-être qu'un voleur avait lancé un sort sur la pauvre bête et dérobé sa bourse...Le scélérat. Drago ne confierait plus jamais son argent à un hibou. C'était beaucoup trop long et risqué.

Pensant à toutes ces mauvaises choses de la vie, il traversa la grande salle, vide ou presque. Et s'installa seul à la table des Serpentard. Il se servit de la compote, de la crème de châtaignes et prit un toast. Avec son couteau, il étala d'un coup sec la compote puis mit une bonne et abondante couche de crème à la châtaigne...Un vrai régal.

Il s'étonna que Blaise ne fasse pas de remarque. Il se tourna à sa gauche, là où d'habitude son ami se plaçait. Malheureusement, il ne vit que le sombre bois du banc. Se demandant s'il rêvait, il regarda aux alentours. Personne.

Les bancs de la table de Serpentard étaient vides. Personne, rien, sauf la poussière. Mais où étaient-ils donc tous passés? Malfoy se leva renversant le toast sur son beau pantalon blanc cassé. La tartine glissa et tomba à terre laissant derrière elle une sublime tâche.

Les autres tables aussi étaient presque vides. Pourtant il était bientôt huit heures, les cours allaient commencer. Il ne comprenait vraiment pas. Bien sûr, Draco voulait savoir pourquoi il y avait si peu de monde, mais refusait de s'abaisser à demander. Il trouverait par lui-même. NdB : il est un peu con ton Dray non? (ouais, 2ème remarque inutile) NdA : Oui, j'avoue mais je veux les mettre tous les deux dans des positions inconfortables (ne vous imaginez rien! Pervertis! Lol). Il sortit tranquillement de la salle et alla se changer dans son dortoir.

Pourtant un inopportun lui barra la route. Potter, toujours et encore.

Celui-ci l'avait vu, il s'était arrêté. Il sourit et prit la parole.

« -Malfoy! Comment vas-tu aujourd'hui? »

- Bien enfin plus maintenant car je sens une odeur pestilentielle c'est vraiment insupportable.

- Je vois que ton nez s'affine, puisque tu commences à ressentir ce que je subis chaque fois que je te vois.

Potter avait de la répartie ce matin. Draco pour la première fois de sa vie ne savait pas quoi dire. Alors il lui déclara la première chose qu'il lui passa par la tête.

- Et bien Pote Potter n'a pas sa bande aujourd'hui!

Harry l'admira, en tout cas Malfoy le pensait car des étoiles brillaient dans ses yeux. Draco sourit de toutes ses dents, fier de lui. Il allait partir quand le rire du brun retentit dans le couloir. Malfoy se retourna, il se sentit frissonner et son sourire se fana pendant qu'il se demandait la raison de l'hilarité de Harry.

Se tenant le ventre, appuyé sur le mur, le souffle court, les joues roses et le regard qui pétillait, Harry passa une main dans ses cheveux. Il cacha sa bouche pour étouffer un temps soit peu son rire qui brûlait sa gorge. Il se calma et observa Draco qui s'était rapproché.

Le blond avait la respiration coupée, et s'en rendit compte quand deux billes vertes et lumineuses le firent sursauter. Harry continuait de le regarder, un léger sourire sur ses lèvres devenues carmin grâce à sa langue rose qui venait de passer dessus. Draco se mordit violemment la sienne... ce qu'il regretta juste après. La douleur pulsait en écho avec une autre, plus bas.

Potter allait payer, on ne ridiculisait pas un Malfoy sans en payer les conséquences. Surtout si c'était un Potter, la vengeance était bonne amie. Malfoy tourna les talons, d'un pas rageur il regagna sa chambre de préfet, il ne savait même pas pourquoi Potter avait ri de lui mais il s'en fichait, les faits étaient là.

Harry n'avait pas bougé. Il avait été surpris par la réaction mais n'y fit pas vraiment attention. Son devoir de Métamorphose l'attendait, il n'allait pas se faire tout seul.

Arrivé dans la bibliothèque, il se dirigea vers les étagères concernant la métamorphose. Le devoir pour les vacances était une recherche. Il fallait trouver le sort « Morphinus Oublius ». Harry se doutait qu'il n'y avait pas que de la métamorphose dedans mais qu'il fallait chercher plutôt dans la branche des sortilèges. Enfin, il essaierait de trouver d'abord dans les documents du cours de McGo et verrait ensuite.

OoOoOoOoOoOoO

Il n'y avait rien, absolument rien. Depuis des heures assis derrière son bureau, Draco Malfoy cherchait un moyen de se venger de Potter. Et malgré son imagination débordante juste bonne pour embêter les plus énervantes personnes au monde, il ne savait pas. Il ne trouvait pas. Il s'était demandé pourquoi la sonnerie ne s'était pas fait entendre, il s'était aperçu que le week-end débutait. Il avait loupé son coup, peut-être que Granger et Weasley s'étaient promenés; enfin il s'en fichait comme de son premier elfe. Tout ça à cause de Potter, il lui mettait de ces idées.

Il décida de penser à autre chose que Potter et à sa bouche de rêv...Hum...Répugnante, à sa bouche répugnante, voilà c'était ça.

Il descendit dans la salle commune pour faire ses devoirs. Cela le détendrait peut-être. Il commença par Potions. Le dernier cours avait porté sur une solution nommée « Febrissurtica », qui donnait à la personne une légère démangeaison. Enfin c'était peu dire. Malfoy eut alors l'idée. Il se releva, un sourire diabolique aux lèvres. Il devança Blaise.

« -Non Zabani. Tu ne serra pas de la partie, désolé. »

Il attendait la réponse qui ne vint pas. Seul un grand silence s'installa. Étonné, il observa la salle commune. Personne n'était là. Et il se rappela soudain du petit-déjeuner puis la conversation avec Potter. Quelque chose de bizarre se préparait. Potter en faisait sûrement partie. Sale potty.

Enfin pour l'instant il lui fallait trouver Blaise. Peut-être était-il à la bibliothèque, il paraissait un peu fou et se moquait de Granger mais il n'était pas mieux qu'elle parfois, c'en était éreintant.

OoOoOoOoOoOoO

Harry était affalé sur les livres. Il ne cherchait plus. Il en avait assez. C'était du charabia. Il ne comprenait même pas ce que voulait dire « Morphinus Oublius ». Écartant ces pensées un moment, il regarda Madame Pince ranger une piles de livres dans sa section : elle observait avec discrétion ce qu'il faisait. Elle était un peu trop paranoïaque. Enfin, elle laissa tomber un livre. Harry en bon Gryffondor lui vint en aide en lui ramassant le précieux ouvrage. Elle lui fit un grand sourire bien hypocrite et le remercia. Sauf que l'haleine de Mrs Pince était un supplice pour les narines de chacun, et Harry n'étant pas une exception de ce côté, il en souffrit. Il se demandait pourquoi elle ne se lavait pas les dents et cela lui fit penser au sort. Et s'il l'essayait se demanda-t-il. Mais par prudence il ne le fit pas sur elle. Le sort pouvait être très dangereux. Dépité, il commença à ranger ses affaires, mais s'arrêta quand il aperçut l'éclair d'une chevelure blond platine. Malfoy était dans les parages.

OoOoOoOoOoOoO

Draco était arrivé dans la bibliothèque. Il n'aimait pas l'odeur de moisi qui y régnait et surtout l'odeur si caractéristique de madame Vicieuse-Vieille-Laide-Paranoïaque-Pince. Mais il devait pêcher Blaise et lui faire avouer quel était le complot qui se déroulait sous ses yeux. Il fit toute la bibliothèque ou presque, passant sa tête dans les rayons. Son pire cauchemar arrivait droit sur lui.

La bibliothécaire, un affreux sourire plongea sur lui.

« -Monsieur Malfoy! Vous restez pour les vacances! Quelle bonne surprise! Je vous vois si peu! »

- Hé bien vous n'êtes pas très bavard aujourd'hui!

- Je...C'est les vacances?! Demanda Draco un peu hébété.

- Ho comme vous êtes studieux! Vous êtes tellement plongé dans votre travail que vous ne voyez pas le temps passer! Monsieur Malfoy vous êtes fantastique.

Plongé dans sa réflexion plus qu'intelligente qui consistait à maudire Potter puis à s'insulter lui-même, Malfoy ne remarqua pas que Mrs Pince lui chantait des louanges.

- Merci Mrs Pince mais je dois y aller. Excusez-moi.

- Ho ce n'est rien, allez y M. Malfoy. Lui lança-t-elle en lui faisant des petits yeux qui voulaient sans doute exprimer son contentement de voir le postérieur de Draco.

Harry derrière Mrs Pince, lui passa devant, ce qu'il lui gâcha la vue, et rattrapa Malfoy.

« - Malfoy! Héla-t-il »

- Oui?! Ho Potter...Encore toi...

- Oui je voulais te dire que c'était vraiment idiot de ta part de demander où étaient Ron et Hermione puisque tu sais que presque toute l'école est partie de Poudlard.

- J'avais remarqué. Merci. Lança Draco sarcastiquement.

- Vraiment?! Rigola Potter.

- La ferme! Et puis dégage! Qu'as-tu à me coller comme une sangsue?!

- Pff, si tu le prends comme cela Malfoy...Je ne donne pas cher de ton humour.

- Qui a dit que je voulais faire de l'humour! Surtout avec toi Potty!

Véxé, Harry tourna à l'intersection, prenant le chemin opposé à Malfoy. Celui-ci, toujours énervé en redescendant vers les cachots, passa devant la classe de Severus. Son plan refit surface. Il lança un sort contre la porte qui s'ouvrit facilement; c'était étonnant venant de Severus. Il lui fallait vraiment des vacances.

Enfin, Draco entra. Il ouvrit la porte de l'armoire où étaient déposées les potions concoctées par les élèves. Il chercha l'étage consacré aux sixièmes année et le trouva, sauf que sa solution n'était pas notée alors il en prit une au hasard. Elle devait normalement être de la bonne couleur. Refermant l'armoire en vitesse, car des pas se faisaient entendre, Draco referma la porte et prit un air serein ; il cacha la fiole dans l'une de ses poches puis avança. Rusard en compagnie de miss Teigne le regarda d'un air méprisant en marmonnant quelque chose concernant les élèves trop blonds et trop pompeux pour leur propre bien.

Revenant dans sa chambre, il referma sa porte et s'appuya sur celle-ci. Il avait réussi. Souriant doucement, il enserra la fiole de couleur verte. Demain ses espérances seraient concluantes. Dans une semaine les conséquences tomberaient comme les mouches devant un Avada.
Note de fin de chapitre :

Alors comment trouvez-vous ce premier chapitre?

J'espère que ça vous a plu! Et à toi aussi HH! Donc vos impréssions en une petite review! Merci d'avoir lu!
Biz tout le monde!
Koala.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.