S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Harry Potter et la Menace Moldue par Ginny78

[8 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Le professeur McGonagall ferma la porte de son bureau et invita Victoire à s'asseoir.
L'apparence de son bureau était assez semblable à celle qu'il avait lorsqu'il était encore occupé par Albus Dumbledore. Les nombreux portraits des anciens directeurs étaient présents, certains étant en pleine sieste, d'autres avaient quitté leur cadre. L'ancien directeur se tenait dans son cadre, l'oeil pétillant. Quelques rayons de soleil brillaient faiblement en cette fin d'après-midi et éclairaient la pièce par de grandes fenêtres dont les rideaux étaient ouverts. Une statuette représentant un chat allongé était posée sur le bureau du professeur. De temps à autre, le chat ouvrait un oeil et observait les deux femmes puis le refermait paresseusement. Les curieux instruments qu'Harry avait pu voir à de nombreuses reprises étaient toujours là, bourdonnant et émettant de petites volutes de fumée. Enfin, la bibliothèque semblait avoir été quelque peu agrandie.
Minerva McGonagall se plaça devant la fenêtre la plus proche et regarda les montagnes au loin, pensive. Finalement, elle poussa un soupir et alla s'asseoir derrière son bureau.

- Bien, j'ai des informations importantes et confidentielles à vous révéler, annonça le professeur.

Victoire acquieça par un signe de tête, écoutant attentivement la directrice de Poudlard. Dumbledore quand à lui observait la jeune fille derrière ses lunettes en demi-lune.

- Comme vous le savez sans doute, deux moldus se sont récemment introduits sur le chemin de Traverse. Le premier a pu être intercepté et sa mémoire quand aux évènements qu'il a vus a été effacée. Pour l'instant, le ministère n'a pas délivré d'autres données au sujet des moyens dont il a pu user pour se rendre sur le chemin de Traverse. Le second, dit-elle, a également été intercepté grâce à un sorcier qui a signalé sa présence au ministère. Harry Potter, votre oncle, était chargé de son interrogatoire. Cependant, le moldu est parvenu à s'échapper en introduisant un Scroutt à Pétard d'une taille monstrueuse dans une des chambres du Chaudron Baveur. Il parait donc évident que le moldu en question n'a pas pu arriver jusque là seul.
Voilà les faits qu'il vous faut connaître afin de comprendre ce que je vais vous expliquer, dit le professeur McGonagall en marquant une pause.

- Je comprends tout cela professeur, et il est évident que le secret de l'existence des sorciers est en danger. Mais je ne vois pas quel rapport cela peut avoir avec Poudlard ? interrogea Victoire.
- Justement, j'y viens. Le moldu qui s'est échappé est un garçon d'une dizaine d'années, et le ministère pense qu'il a pu s'introduire à Poudlard par je ne sais quel moyen absurde. Soit dit en passant, il est nécessaire de préciser que cette idée ne vient pas du ministre lui-même, cela va de soi. Cette idée farfelue vient d'une personne appelée Gretta Stamps. Je ne pense pas que vous la connaissiez, quoi qu'il en soit, elle appartient au ministère de la magie. Elle fait parti d'un petit groupe de sorciers qui, après la chute de Lord Voldemort n'ont pu être emprisonnés, faute de preuves. Elle est la cousine d'une personne dont vous avez du entendre parler par votre famille, et cette personne n'est autre que Dolores Ombrage, ex-membre du ministère. Il y a 21 ans, Dolores Ombrage a été envoyée à Poudlard par le ministre de la magie en fonction durant cette période, Cornelius Fudge. Elle s'est imposée dans notre école en tant que Grande Inquisitrice, un titre qu'elle a s'est tout bonnement inventé, et a pris le contrôle de Poudlard.
- Professeur, désolée de vous interrompre. Cependant, monsieur Albus Dumbledore n'était-il pas directeur de l'école ? demanda la jeune fille en jetant un coup d'oeil au portrait de l'ancien directeur.
- Vous avez tout à fait raison, miss Weasley. J'étais le directeur de Poudlard lorsque Dolores Ombrage y est arrivée en tant que professeur de Défense contre les Forces du Mal. De fâcheux évènements et un certain acharnement du ministre de la magie ont malgré tout fini par avoir raison de moi, répondit Albus Dumbledore avec un sourire.
- Vous voulez dire que ?
- Non bien sur que non, mon décès n'eut pas lieu dans ces conditions, ajouta-t-il simplement.
- Quoi qu'il en soit, Gretta Stamps est donc en route vers Poudlard. Elle possède des partisans assez nombreux au ministère de la magie, et elle a finalement trouvé le moyen de s'imposer à Poudlard. Elle a semble-t-il demandé un vote, les conditions de ce vote ne semblent pas tout à fait réglementaire, mais quoi qu'il en soit, elle a reçu une réponse positive quand à son projet de recherche du moldu au sein de notre école. Le ministre de la magie lui-même ne peut donc intervenir, puisqu'elle a effectué ses manigances de manière "réglementaire". Il me parait bien sur évident qu'aucun moldu n'a pu s'introduire dans cette école. Malheureusement, madame Stamps n'est pas du même avis.
- Ne pensez-vous pas qu'elle vient ici pour une autre raison ? interrogea Victoire. Pour faire ce que sa cousine a déjà fait par exemple. Si elle parvient à acquérir une place plus importante au sein du ministère, elle pourra ainsi faire libérer celle-ci et elles acquérraient ainsi un certain pouvoir.
- Je vois que je ne suis pas la seule à être de cet avis, répondit le professeur McGonagall avec un sourire. Bien, je pense que vous commencez à comprendre la raison pour laquelle je vous ai fait venir. Il est évident que durant toute la durée de la présence de cette femme, aucun incident ne peut être toléré, et ce pour le propre bien-être des élèves. Pas de rébellion, pas de mauvaises blagues ...
- En bref, je dois surveiller mon cousin James, n'est-ce pas ?
- Effectivement, c'est à peu près à cela que je songeais, répondit McGonagall.

* Bah dis donc, j'suis pas sortie * songea Victoire. *James est incontrôlable ...*

- Ai-je oublié quelque chose, Albus ? demanda le professeur McGonagall au portrait qui se situait derrière son bureau.
- Le nouvel élève, dit Dumbledore en guise de réponse.

Albus, James, Jenna et Rose se tournèrent tous les trois vers Scott. Cela faisait plusieurs minutes qu'ils attendaient devant la porte du bureau de la directrice. Les oreilles à rallonge améliorées que George avait offertes à James pour son anniversaire étaient réellement l'outil idéal pour espionner les conversations. Ils n'avaient pas entendu toute la conversation, mais ils avaient assez bien compris l'idée. Une femme du ministère était en route pour Poudlard, et apparemment, il valait mieux qu'ils ne provoquent pas de catastrophes. Jusqu'alors, ils avaient tous gardé le silence, mais les questions se bousculaient de plus en plus rapidement dans l'esprit de chacun.

- Bien sur ! Comment ai-je pu oublier quelque chose d'aussi important.
- Vous voulez parler de Scott ... Je ne connais pas son nom de famille, dit Victoire, perplexe.
- Cet élève est arrivé il y a quelques jours. La rentrée a débuté il y a quelques semaines déjà, et Gretta Stamps ainsi que le petit groupe de sorciers qui travaillent avec elle ont fondé une théorie. En réalité, nous n'avons pas d'informations précises au sujet de ce garçon, et il n'est pas très loquace. A son arrivée, je lui ai bien sûr demandé des informations, cependant, je n'ai pu obtenir que son nom et quelques parcelles de données au sujet de sa famille et la raison pour laquelle il n'était pas présent l'année précédente. Même si ces informations sont loin d'être suffisantes, tout sorcier est le bienvenu à Poudlard, quelle que soit sa situation. J'ai supposé qu'il avait sans doute des problèmes personnels, et je n'ai pas cherché à en savoir davantage. Mais ce jeune garçon m'a vraiment surprise, figurez vous qu'il parvient à faire de la magie sans baguette.
- Mais ... C'est impossible à son âge ! s'exclama la blondinette.
- Je l'ai pourtant vu de mes propres yeux. Bien sur il ne peut pas lancer des sorts très puissants, mais malgré tout, il est capable de faire quelques étincelles contrôlées sans sa baguette.
- C'est incroyable !
- Quoi qu'il en soit, je pense que Gretta Stamps vient à Poudlard, car elle pense que ce jeune garçon et un moldu.
- S'il était un moldu, il ne pourrait pas lancer de sorts.
- Oh mais Dolores Ombrage, et par extension, Gretta Stamps, ont leur propre idée à ce sujet. Lorsque Voldemort prit le contrôle du ministère, des idées totalement fausses et stupides furent répandues. On disait que les personnes nées de parents moldus ayant des aptitudes à pratiquer la magie avaient volé cette aptitude à de "véritables" sorciers, c'est-à-dire des sangs purs.
- C'est totalement faux et impossible ...
- Bien évidemment. Mais cela n'empêche pas le ministère d'arrêter des personnes innocentes en les accusant d'avoir "volé" un sorcier. De toute manière, il est évident que le ministère a changé depuis, grâce à Kingsley Shacklebot. Cependant, ce type d'idées a recommencé à être répandu. Les personnes saines d'esprit comprennent que c'est un mensonge, mais d'autres, aux idées plus extrémistes finissent par se laisser convaincre, considérant que c'est une bonne raison pour arrêter les né-moldus. Cette bonne femme ne pourra rien faire, que ce soit au sein de cette école, ou à l'intérieur du ministère de la magie. Ces personnes sont une minorité. Mais il est préférable que le jeune Scott ne rentre pas beaucoup en contact avec Gretta Stamps, conclut le professeur McGonagall.

Scott s'appuya contre le mur le plus proche, il ne tarderait pas à être démasqué. Qu'avait-il pensé au juste ? Qu'il pourrait rester ici éternellement ? Il savait pertinemment que c'était impossible ... Il soupira en regardant ses nouveaux amis. Albus sembla deviner ce à quoi il pensait.

- Tu ne penses pas repartir n'est-ce pas ?
- Comment ? Je sais pas ... bafouilla Scott.
- Tu veux partir juste parce qu'une sorcière que tu n'as jamais rencontré de ta vie te prend pour un moldu ? interrogea James incrédule.
- Non bien sur que non ! s'insurgea le jeune garçon.
- Bon bah alors, tu restes, répondit Rose. C'est très simple, tu évites les ennuis et tu te tiens à l'écart en attendant que cette femme s'en aille. De toute manière tu n'es pas un moldu alors ça prouve bien qu'elle est complètement dingue ! Elle ne pourra pas rester éternellement à Poudlard. Aucun moldu ne pourrait venir ici.
- Et puis au pire, je connais pas mal de cachettes dans cette école, ajouta James avec un clin d'oeil.

A moitié rassuré, Scott acquieça par un signe de tête. Il se demanda s'il ne ferait pas mieux de tout leur raconter, mais à cet instant, il se rendit compte que les deux femmes avaient cessé de parler. Les enfants se jetèrent un rapide coup d'oeil. Rose jeta un regard affolé à la porte, on entendait des pas dans l'escalier. Tous les enfants se précipitèrent en courant dans le couloir. A peine avaient-ils tourné à l'angle, que Victoire sortit ouvrit la porte. Le professeur McGonagall sortit derrière elle et la salua. Cependant, le professeur ne retourna pas dans son bureau, elle continua à attendre devant la porte tandis que Victoire s'éloignait dans la direction opposée à celle où s'était réfugiés les cinq enfants.

- Bon, vas-y, elle doit t'attendre, chuchota Rose à l'attention de Scott.

Il quitta ses amis et apparut dans le champ de vision de la directrice, avançant d'un pas mal assuré.

- Entrez.

Scott observa avec émerveillement le bureau directorial. Toutes ces machines, et ces tableaux ... Et ces livres ! Il poussa une exclamation de stupeur lorsque l'un des portraits souleva son chapeau et l'abaissa afin de le saluer. Derrière le bureau, un portait attira son attention plus que les autres. Un vieil homme le regardait avec curiosité. Il avait des yeux bleus comme il n'en avait jamais vu, ils semblaient pouvoir le passer au rayon X. Sa barbe et ses cheveux étaient argentés et il portait des lunettes en demi-lune sur son nez aquilin. Il était impressionnant, mais quelque chose dans son regard ou son attitude avait quelque chose de bienveillant, tout cela malgré le fait qu'il était un tableau.

- Je vous présente Albus Dumbledore, dit le professeur McGonagall qui était monté juste derrière Scott. Il était le précédent directeur de Poudlard.
- Bonjour jeune homme ! s'exclama Dumbledore en le regardant de ses yeux pétillants. Je vous permets de vous donner mon nom complet, dans le cas où cela pourrait vous intéresser: Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore.
- Autant ? demanda le jeune garçon étonné.
- Et oui, répondit Dumbledore avec un sourire. Il n'aurait su expliquer pourquoi, mais ce garçon lui rappelait d'une certaine manière Harry.
- Bien, ne perdons pas de temps. Avez-vous dîné ?
- Oui professeur.
- Alors je vais vous remettre vos affaires et ensuite nous irons acheter votre baguette sur le chemin de Traverse.
- Mais je n'ai pas d'argent ...
- L'école est suffisamment riche pour vous fournir une baguette, une certaine somme est réservée aux élèves démunis.

Scott rejoignit le professeur McGonagall qui venait de sortir un chaudron d'un placard noir. Pendant un instant, le jeune garçon crut apercevoir un éclat argenté à l'intérieur de celle-ci, mais lorsqu'il regarda à nouveau, il ne vit rien.
Après avoir récupérer tout le matériel qui lui serait nécessaire durant l'année scolaire, Scott se dirigea vers la porte.

- Où allez-vous ? demanda le professeur McGonagall sévèrement.
- Vous avez dit que nous devions aller au chemin de Traverse et ... commença le garçon.
- Voyons, pensez-vous réellement que nous allons nous rendre là-bas à pied ? Apparemment oui. Eh bien non, nous utiliserons le réseau de cheminées.

Scott suivit le professeur McGonagall à travers les couloirs du château. En quittant le bureau, il aperçut ses amis. Il tenta de leur expliquer où il se rendait, mais il était difficile de leur faire comprendre quoi que ce soit alors qu'il se tenait à quelques centimètres de la directrice.

- Nous utiliserons la cheminée qui se trouve dans le bureau de votre professeur de défense contre les forces du mal.

Ils se rendirent tous les deux dans le bureau qui était désert. Le professeur devait certainement être en train de dîner dans la Grande Salle.
Sous le regard étonné de Scott, le professeur McGonagall jeta une poudre verte dans la cheminée et l'invita à entrer à l'intérieur des flammes dansantes qui s'en échappaient à présent.

- Prononcez en articulant les mots suivants: Chemin de Traverse, Boutique d'Ollivander. Je sais que cela fait beaucoup de mots, ce qui augmente les risques d'erreur. Mais ainsi nous ne perdrons pas de temps que le chemin de Traverse.

Scott entra avec une légère appréhension dans la cheminée et cria le plus clairement possible ce qu'il était censé dire. Tout se mit à tourner autour de lui et par réflexe, il rapprocha ses bras de son corps.
Il arriva en toussa dans une cheminée très différente de celle qu'il avait quitté. Le décor était également différent. L'endroit était étroit et délabré. Il s'écarta de la cheminée afin que le professeur ne l'écrase pas en arrivant.

- Bien, vous êtes arrivés correctement, dit le professeur McGonagall en voyant Scott.

Il la suivit à travers un couloir très étroit et déboucha sur ce qui semblait être l'avant de la boutique. Un vieil homme pâle aux yeux brillants se précipita sur eux. Après avoir fait les présentations, Ollivander demanda à Scott de s'approcher. Il l'observa, prit quelques mesures et s'éloigna dans l'arrière-boutique. Il revînt quelques instants plus tard, tenant une boîte entre ses mains.

- Bois de chêne, 26.3 cm, facile à manier, dit-il en tendant une baguette à Scott.

Le jeune garçon la prit entre ses mains sans trop savoir ce qu'il était censé faire. Le vieil homme lui reprit rapidement la baguette des mains et la rangea dans sa boîte. Il repartit précipitamment et revînt avec une nouvelle boîte.

- Bois de frêne, 25.5 cm, contient un crin de licorne.

A nouveau, il prit la baguette dans ses mains, mais cette fois, un étrange sentiment l'envahit. Il se sentait plus puissant. Quelques étincelles jaillirent de la baguette et Ollivander sembla convaincu.

- Elle est parfaite ! s'exclama-t-il.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.