S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Le Nouveau Monde par Persis

[17 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Une occasion inattendue de faire ses preuves ... et de montrer de qui on tient.
On frappa à la porte. Drago qui s’était allongé sur son lit en rentrant, se réveilla en sursaut. Il jeta un coup d’œil à la clepsydre : 11h ! Il alla ouvrir, c’était Zeno.

- Et alors marmotte, on ronfle encore à cette heure ? lui dit-il en guise de bonjour.
- J’ronfle pas. Jarvis m’a dit qu’il n’y avait pas cours ce matin.
- Ah, t’étais au courant ! Les bacheliers vont nous donner un exposé dans dix minutes ou quelque chose du genre. Les préparatoires et les premières, c’est à l’amphithéâtre Circé. Et tu dors encore à c’t heure-ci ?
- J’ai …euh… la nuit a été courte, répondit-il en baillant J’ai dû aller régler des affaires en Europe avec Mr. Forest et à cause du décalage horaire, on est parti fort tôt ce matin.
Au fait, ce ne sont pas tes affaires !
- Ouais… un type bizarre ce Forest ! ronchonna Zeno, tout en avançant.
- Un grand sorcier, mugit Drago, indigné.
- Ah ouais !…on dit que les Indiens…
- Les Autochtones ! corrigea Drago.
- … sont fortiches pour se changer en animal.
- Oui et alors ? répondit Malefoy, mécontent.
- Et alors ?! s’exclama Zeno. Ah tu ne sais pas ? Il y a un loup-garou qui se promenait dans les bois cette nuit. Ce ne serait pas toi par hasard ?
- Alors tu ne connais pas la différence entre un animagus et un loup-garou ! répliqua Drago, vexé. Là, je te plains ! ...On va dire que je n’ai rien entendu, là ! Au fait, la pleine lune c’est dans trois jours.
La prochaine fois que tu te prends une cuite, invite au moins les copains ! ajouta-t-il en essayant de calmer le jeu par une plaisanterie.
- Tu es sorti cette nuit et tu n’as pas remarqué que la lune avait trois jours d’avance ?
- Qu’est-ce que tu racontes ? Non mais … Où est-ce que tu te fournis en whisky, que je ne mette jamais les pieds dans ce magasin-là ?

Zeno haussa les épaules.

- T’as vraiment rien remarqué ? bougonna-t-il.
- J’avais d’autre soucis en tête, mon père est … Drago s’arrêta brusquement.
- Malade ? Bon, je retire ce que j’ai dit ! … C’est grave ?
- On parle d’autre chose ! répliqua Drago sèchement.
- C’est que c’est grave, alors !
- FER-ME-LÀ !

Zeno allongea le pas, mécontent. « Toi t’as des choses à cacher ! » marmonna-t-il entre ses dents. Drago avait une furieuse envie de se changer en ours pour mieux lui tanner le cuir. Il rongea son frein puis se mit à brusquement à forcer le rythme et rattrapa Zeno pour lui souffler dans le cou, sur un ton supérieur :

- La seule chose que j’aie à cacher c’est mon nom de famille et ça se limite à ça. Et si tu as envie d’aller cafter, les profs sont au courant. Ça va maintenant ?

Zeno ne broncha pas et Drago lui laissa regagner son avance. Et puis il se dit qu’il avait raté une occasion de ne pas faire son snobinard. Il sortit sa baguette de sa poche et se resoumit au sort Custodia en se demanda pourquoi l’influence de ce sortilège s’était éteinte. Ils arrivèrent à l’amphithéâtre où il régnait un grand brouhaha. Il prit place à côté de Niobé et s’efforça de lui sourire. Il repensait à ce qu’avait dit Jarvis : des créatures malveillantes incapables de penser par elles-mêmes. Difficile de mettre les loups-garous de ce nombre. Qu’est-ce qu’on était en train de lui cacher ?

Trois étudiants plus âgés montèrent sur le podium.

- Bonjour fit l’un d’eux, un gars assez basané. Pour ceux qui ne nous connaissent pas encore, je suis Manuel Mariposa, troisième année de maîtrise en potions universelles. Voici Daisy Parker, dernière année de maîtrise en sortilèges complexes et Manfred Ebene, deuxième année en maîtrise des arts divinatoires. (Drago reconnut Chien de Prairie) Vous vous demandez ce qui se passe. On nous a demandé de faire le point avec vous. Pour ceux qui ne le savent pas encore, certaines créatures qui n’ont absolument rien à faire sur le territoire de Witchcake ont fait une incursion dans les bois cette nuit-ci. Alors, si quelqu’un a voulu faire une farce ou expérimenter un sort qui aurait mal tourné, mieux vaut le dire maintenant, nous sommes entre nous, on peut arranger ça avec la direction… Ou bien, on peut venir nous trouver après cette petite mise au point…. Pas de réaction ?! Manfred, tu as la parole.
- J’ai entendu tout de sorte de bruits et de rumeurs. Je vais faire le point pour que les choses soient au clair. La lune a eu cette nuit un éclat particulièrement anormal. Les savants moldus sont un peu affolés et ne trouvent pas d’explication scientifique. Il est inexact, comme je l’ai entendu parfois, que la pleine lune avait trois jours d’avance. (Drago adressa un regard torve à Zeno qui fit semblant de ne rien voir) On n’a pas non plus vu de loup-garou. On n’a juste entendu quelque chose qui ressemblait à son cri. Certains animagus loup ne sont pas arrivés à détecter la présence d’un lycanthrope, alors s’il vous plaît, pas d’affolement. (Drago se retenait de dévisager Zeno et tentait de masquer un sourire en tenant sa main devant sa bouche). Par contre on a bel et bien vu une chimère. (Il y eut un murmure dans la salle). Je passe la parole à Daisy.
- Vous vous rendez compte qu’une chimère n’a pas pu d’elle-même franchir certaines barrières magiques. Pour rappel, les bois de Witchcake ont été sécurisés pour permettre aux étudiants de s’adonner à des formes de méditations chamaniques en toute tranquillité. Donc il a bien fallu …

- Nargue Les Loups ! chuchota une voix en abénaqui.
- Oui ! Quoi ? répondit Drago en wampanoag tout en se retournant.
- Viens !

Drago se leva discrètement et suivit Loup Gris. Une fois sorti de la salle, Wolf lui dit : « On nous attend au conseil des professeurs. »

- Ah bon !
- Ils ont des questions à te poser.
- J’ai déjà tout raconté !
- Ben, il faudra recommencer.

// \
\|//
\|//
.|.


- Monsieur… suis-je obligée de vous appeler Milton ? demanda madame Whippy, ennuyée.
- Non, ce n’est pas nécessaire, Madame la Rectrice. Je crois que tous les professeurs sont au courant. Je m’appelle Drago Malefoy.
-Merci, monsieur Malefoy ! Je voudrais que vous répétiez mot pour mot le récit que vous m’avez fait il y a quelques jours.

Drago se trouvait dans une pièce tout à fait ronde dont les murs étaient tapissés de chaises sur lesquelles avaient pris place l’équipe des professeurs au grand complet et d’autres membres honorables de l’Université. Il prit deux ou trois secondes pour inspirer puis commença à raconter les faits le plus exactement qu’il le pouvait.

- Pourquoi aviez-vous du mal à former un patronus, monsieur Malefoy ? demanda le professeur Jarvis. C’est assez surprenant pour un sorcier de votre niveau !
- Je n’… je me suis exercé avec madame Godfrey et monsieur Firefly et maintenant j’y arrive, répondit Drago très embarrassé.
- Répondez à la question, s’il vous plaît ! insista Jarvis intraitable.
- … J’ai négligé cet aspect de ma formation ! dit-il abruptement
- Parce que … ?
- Il faut répondre, monsieur Malefoy, insista madame Whippy.
- Parce que je suis le fils de Lucius Malefoy, ancien Mangemort, répondit Drago à contrecœur, et que les Détraqueurs s’étaient ralliés à la cause de Tom Jedusor. Je n’avais pas besoin de cela pour me protéger.

Drago regarda sir Falk qui restait impassible. Il lui en voulait de ne pas lui épargner ce déballage public.

- Où étiez-vous cette nuit, monsieur Malefoy ? continua Jarvis.
- J’ai quitté Witchcake à 1h30 en compagnie de monsieur Forest pour me rendre à Venise.
- Et qu’êtes vous aller faire là-bas ?
- Demandez-lui, il…
- Répondez ! interrompit Jarvis, sur un ton posé.
- Acheter une boîte à musique enchantée pour mon père, répondit Drago fort énervé, parce qu’il est très mélancolique pour le moment, que MONSIEUR Forest a insisté pour que je fasse un geste envers lui et que je ne voulais pas lui faire parvenir quoique ce soit d’ici pour ne pas qu’il retrouve ma trace. (Drago poussa un soupir de fureur)
- Je comprends que ce soit pénible pour vous, répondit Jarvis d’un ton froid, mais nous devons faire notre travail. De toute façon ce qui est dit ici ne sort pas de ces murs.
- Oui, monsieur Jarvis, répondit Drago amer. Ça ne fait jamais qu’une petite trentaine de personnes au courant !
- Monsieur Malefoy, nous considérez-vous comme vos ennemis ?
- Non monsieur !
- Monsieur Malefoy, demanda une sorcière que Drago ne connaissait que de vue, avez-vous réussi à vous changer en ours ?
- Non, madame.
- C’est faux, intervint sir Falk, sur un ton assez rude.
- En ourson seulement, répondit Drago sur le même ton.
- En ours de quatre ans, corrigea sir Falk.
- Ce n’est déjà pas si mal, monsieur Malefoy ! répondit la sorcière avec bonhommie.

// \
\|//
\|//
.|.

Drago n’alla pas à la cantine, l’interrogatoire lui avait coupé l’appétit, il avait besoin d’être seul après cette espèce de mise à nu en public. Il fila droit vers la forêt. Il était tellement amer et préoccupé qu’il ne s’était pas rendu compte qu’il était suivi. Quand il eut marché un bon quart d’heure, il trouva un endroit pour s’asseoir et réfléchir. Il avait l’impression que Forest l’avait lâché. Pourquoi est-ce que Jarvis s’était ainsi acharné sur lui ? Pourquoi fallait-il montrer du respect à ses parents avec qui il voulait couper les ponts puis tout aussitôt après devoir les dénigrer devant des étrangers ?
Nargue Les Loups resta un moment en silence puis son attention fut attirée par un bruit suspect. Il vit une forme animale s’approcher dans la pénombre, quelque chose qu’il entendait grogner et renifler. Il tâta sa poche pour trouver sa baguette. Tout se passa très rapidement. De multiples pensées lui traversèrent la tête en une fraction de secondes : peut-être la chimère, être puissant face au danger, vouloir grandir, grossir, atteindre une taille démesurée se couvrir de pelage. Il était devenu ours mais il réalisa que sa baguette lui aurait peut-être été plus utile que sa transformation. Elle était là, dans toute sa laideur, comment avait-il pu croire qu’elle avait vidé les lieux ? Sa tête de lion, son corps de chèvre, sa queue de dragon,… elle ouvrait une gueule assoiffée de sang et crachait du feu. Nounours préféra s’éloigner en grognant mais il n’alla pas loin. Le monstre avait repéré une proie, une proie humaine. Zeno s’était dissimulé dans un fourré. Il surestima le temps qu’il lui fallait pour jeter son sort. La bête avait été plus rapide, un jet de feu atteignit l’étudiant à l’avant-bras et sous l’effet de la douleur, il laissa tomber sa baguette. La chimère se précipita sur lui. Drago avait du mal à réaliser ce qui se passait : que fait un ours quand une chimère attaque un humain. Ça boit le sang des ours, les chimères ? Non, juste celui des humains en fait. Et d’abord Zeno qu’est-ce qu’il fait là à m’espionner ? Nargue Les Loups entendit Zeno hurler. Il bondit sur le dos du monstre et lui planta ses crocs dans la nuque. La chimère, surprise par cette attaque inattendue avait bien l’intention de ne pas laisser sa vie à vil prix. Elle se débattit, cracha le feu et roussit le pelage de l’ours qui eut le malencontreux réflexe de lâcher prise. Zeno durant ce temps avait récupéré sa baguette, envoyé un signal lumineux dans le ciel et tâchait de jeter un sort au monstre, sans atteindre l’ours. Nargue Les Loups, poursuivi par l’hybride allait en zigzag pour éviter les flammes. Zeno lança un stupefix qui n’atteignit qu’une patte du monstre, pas assez pour l’assommer mais suffisant pour lui faire perdre l’équilibre. Nargue Les Loups qui allait de biais s’en aperçut et en profita pour sauter à nouveau sur le dos de la chimère. Cette fois-ci, plus question de la lâcher. Elle avait déjà perdu pas mal de sang et s’était affaiblie. Drago entendit japper, il eut l’impression que quelque chose tournoyait au dessus de sa tête et descendait à travers les branchages. Wolf et sa bande était là. Un faucon l’effleura de ses ailes et prit forme humaine.

- Lâche-la ! Laisse-moi faire ! criait une voix bien connue !

Mais l’instinct ursin semblait plus fort que la raison, à moins que la rage suite à l’humiliation de l’interrogatoire n’eût trouvé une voie royale pour se défouler.

- LÂ-CHEU ! hurla sir Falk

Cette fois, Nargue Les Loups obéit mais à regret. Il fit quatre sauts sur le côté et Faucon Avisé paralysa le monstre à qui il ne restait plus beaucoup de vie. Il s’en approcha et fit quelques passes autour d’elle. Drago s’était laissé tomber sur le côté et avait repris forme humaine. Zeno accourut vers lui.

- Ça va ? T’es blessé ? demanda-t-il
- OUI ! répondit Drago en serrant les dents, en lui montrant son bras brûlé. Qu’est-ce que tu faisais dans ce fourré ?

Un balai, deux balais, un ballet de balais, un …! Whippy, Jarvis, Godfrey et quelques autres atterrirent sur les lieux. Madame Whippy alla rejoindre Falk qui continuait ses passes sur l’hybride, Godfrey s’occupa de soigner Zeno et Jarvis qui avait d’abord jeté un coup d’œil à la bête s’approcha de Drago qui tirait la tête.

- Laissez-moi regarder, lui dit-il.

Drago ne se priva pas de grimacer et de geindre de douleur.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.