S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Le Nouveau Monde par Persis

[17 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Retrouvailles et surprise de taille en perspective!
Il ne se passait plus rien de particulier depuis deux mois et pourtant l’atmosphère était lourde. Les examens de fin d’année et la tension que cela implique, l’impression que toute la lumière n’avait pas été faite sur les événements passés et des rumeurs concernant un loup-garou, que certains prétendaient avoir entendu et que personne ne voyait jamais. Pour Drago s’ajoutait la perspective des vacances. Faucon Avisé lui avait dit que sa formation allait se poursuivre durant les mois d’été mais le jeune homme ne se décidait pas à aborder avec lui la possibilité d’un retour sur le sol natal et d’une entrevue avec ses parents. Les événements lui donnèrent la chiquenaude qui le mit en marche.
Nargue Les Loups buvaient un cocktail pamplemousse-citrouille à la cafétéria avec ses condisciples quand Majestic lui apporta du courrier. Drago reconnu tout de suite l’écriture de sa mère et ouvrit, sans enthousiasme, la missive. Il la parcourut et soupira.

- Ton père ne va toujours pas mieux ? demanda Zeno.
- Quoi, mon père ? répondit Drago étonné.
- Je croyais que ton père était gravement malade !
- Je n’ai jamais dit ça, c’est toi qui as conclu qu’il était malade. En fait, il ne va pas trop bien. Il irait mieux s’il comprenait qu’il est temps que je vole de mes propres ailes.
- Un peu possessif ?
- L’esprit de famille trop poussé ! Et puis on a eu pas mal de... hum !… déconvenues, ces temps derniers. Il croit que je lui en veux.
- Ben, va t’expliquer ! fit Alden.
- Ouais ! … il faudra bien y passer ! soupira Drago.
- Dis, tu ne trouves pas qu’il y a une drôle d’odeur dans le couloir du foyer? demanda Zeno. On dirait que ça vient de ta chambre, dit-il à l’adresse d’Alden.
- Oui, j’ai fait des expériences et j’ai renversé un produit.
- Des expériences de quoi ?
- Comme ça pour passer le temps !
- Eh ! On a examen demain !
- Ben ça me détend de faire des potions, répondit Alden un peu nerveux. Chacun son truc.

Drago avait l’impression qu’il trafiquait quelque chose mais il avait d’autres chats à fouetter. Il acheva son verre et alla trouver Faucon Avisé.

- L’Ancien ? demanda-t-il. Tu crois je pourrais aller dire bonjour à des amis en Angleterre cet été ?
- Bien sûr ! Ça va de soi.
- C’est parce que tu m’avais dit que tu ne voulais pas que je m’éloigne.
- Il faudra supporter que je fasse partie des bagages.

Drago sourit et poursuivit :

- Mais, tu peux t’éloigner de Witchcake ? Je veux dire : est-ce qu’on ne va pas avoir besoin de toi ici ? Avec ce loup-garou qui…
- Il n’y a pas de loup-garou ! coupa-t-il net. Madame Whippy a accepté que je sois ton précepteur, avec tout ce que cela implique. Et puis je te rassure tout de suite : je ne suis pas le seul sorcier doué de Witchcake- cela le faisait rire. On peut se passer de moi quelques jours. Pourquoi viens-tu me raconter cette histoire de loup-garou ?
- Tu entends bien hurler certaines nuits, tout de même ? Je pensais que c’était lié à l’affaire de la Pierre Bleue.
- Ou ça n’a peut-être rien avoir ! Oui, j’ai entendu hurler mais je ne suis pas sûr qu’il s’agisse d’un vrai loup-garou, les cris ne se font pas entendre qu’à la pleine lune.
- Qu’est-ce que cela pourrait-être, alors ?
- Je n’en sais trop rien. Nous sommes plusieurs à examiner la question. Il semble bien que la créature n’ait pas l’intention d’agresser qui que ce soit, sinon elle l’aurait déjà fait. Mais sa présence ici est tout de même un mystère.
- Je viens de recevoir un courrier, dit Drago. Ma mère voudrait que je revienne au manoir l’été, et moi, je ne le sens pas.
- Tu peux peut-être organiser un rendez-vous à un autre endroit ?

// \
\|//
\|//
.|.


Pop ! Drago et Soir Falk apparurent dans un petit coin de la campagne anglaise non loin d’un cottage coquet et bien entretenu. Ils étaient vêtus comme des châtelains de l’époque de Georges III .Mr et Mrs Prince sortirent à leur rencontre. Les retrouvailles furent chaleureuses et une fois les présentations faites, les invités regagnèrent le salon pour déguster le thé le plus fin et le plus parfumé qu’il se pût déguster.

- Et alors ? Tes études ? demanda madame Prince.
- J’ai terminé l’année préparatoire avec la mention : Effort exceptionnel. Je suis admis en première année pour le baccalauréat mais je suis dispensé de plusieurs cours parce que j’ai déjà vu la matière cette année. Je peux en suivre d’autres à la place et m’avancer. Je pourrai faire la première et la deuxième année en un an.
- Nous verrons, dit Sir Falk.
- Vous êtes content de votre élève, Sir Falk ? demanda Salomé Graham.
- Oui ! Plutôt satisfait ! Il fait des progrès.

C’est ce moment que choisit un hibou pour venir tapoter le carreau de la fenêtre du salon. Mr Prince alla lui ouvrir. Le hibou apporta une lettre à Drago puis s’envola tout aussitôt, s’en retournant d’où il venait. Le jeune ouvrit et lut à haute voix.

Cher Monsieur Drago Malefoy,

Le ministère de la magie vous invite à vous présenter demain 6 juillet à 13h30 au bureau des aurors. Mr Kingsley Shacklebolt désirerait s’entretenir avec vous vers 14h30. Vous aurez le loisir de vous entretenir avec vos parents durant l’heure qui précédera cette entrevue si vous le désirez.
Au cas où vous seriez empêché à cette date et à cette heure, nous vous serions reconnaissants de nous contacter dans les plus brefs délais afin de fixer un autre rendez-vous.
Veuillez agréer, cher monsieur Malefoy, l’expression de mes sentiments distingués.

Agnès Quillpen
Département de la Justice magique
Ministère de la Magie.


Drago regarda les autres d’un air ahuri, le cœur lui battait.

// \
\|//
\|//
.|.


Mr Weasley alla à la rencontre des deux visiteurs. Drago fit les présentations.

- Drago, dit Arthur Weasley, j’ai pris l’initiative d’organiser cette entrevue avec tes parents. Ton père m’a pas mal scié durant cette année pour savoir où tu te trouvais. Je me suis dit que ce n’était pas plus mal que cette première rencontre ait lieu dans un terrain neutre.
- Mon père vous a fait des ennuis ?
- Non ! Il n’en est plus en mesure. Il essaie plutôt de me flatter et de m’apitoyer. Il joue sur la corde sentimentale. Il t’attend avec ta mère dans le bureau des invités. Mais je ne savais pas que tu serais accompagné.
- Je dois lui présenter mon précepteur. Merci d’avoir arrangé cette rencontre, monsieur Weasley.
- Appelle-moi Arthur, s’il te plaît !

Mr Weasley ouvrit la porte d’un bureau qui ressemblait d’avantage à un salon. Drago laissa d’abord entrer Sir Falk. Il aperçut sa mère, pareille à elle-même puis son regard croisa celui de Lucius. Ils restèrent un instant tous les deux sans voix. Lucius avait maigri, ses traits étaient tirés, il avait pris un coup de vieux. Il gardait les mâchoires serrées sans arriver à maîtriser complètement ses émotions. Puis, tout d’un coup il s’élança vers son fils, le prit dans ses bras et le serra très fort, sans être capable de dire quoique ce soit. Drago était saisi de ne sentir que des os à travers les vêtements de son père.


- Tu as grandi, murmura Lucius dont les yeux s’embuaient, en dévisageant son fils.

Drago essaya de se dégager prudemment de cette étreinte. Il alla embrasser sa mère. Il se tourna vers Faucon Avisé.

- Sir Falk, je te présente mes parents, Lucius et Narcissa Malefoy. Papa, maman, Sir Falk qui a accepté de me donner des cours particuliers.

Lucius adressa un regard farouche au précepteur de son fils avant de lui serrer la main. Narcissa ne paraissait pas beaucoup plus rassurée.

- Je vais Te laisser avec Tes parents, mon garçon, dit Sir Falk en se retirant.
- Ne t’éloigne pas trop s’il te plaît répondit Nargue Les Loups en wampanoag.
- Parle anglais, s’il Te plaît ! répondit Faucon Avisé dans la langue de Shakespeare. Je ne vais pas très loin. À tout à l’heure.

Il n’eut pas si tôt fermé la porte que Lucius se tourna vers son fils pour lui demander d’un ton amer :

- Qui est cet homme ?
- Falk Forest. Je t’ai dit dans mes lettres que je prenais des cours particuliers avec un sorcier de haut niveau.
- Il a le sang pur ?
- Papa, s’il te plaît! Je ne lui ai pas demandé son pédigrée! répondit Drago, mécontent.
- Je ne veux pas que tu prennes des leçons avec n’importe qui !
- Sir Falk n’est pas n’importe qui !
- Ne parle pas sur ce ton à ton père ! intervint Narcissa. Essaie de comprendre que nous avons de quoi être inquiets. Des mois sans nouvelles et puis te retrouver en compagnie de ce …sauvage !
- Un sauvage ?! Il est de toute façon beaucoup plus civilisé que les membres de la bande que j’ai eu l’occasion de côtoyer, il y a deux ans !

Lucius se laissa choir dans un fauteuil, effondré.

- Il a honte de nous ! Il ne veut plus nous connaître !

Il se tordait les mains, ravagé.

- Tu as raison de nous en vouloir, Drago, poursuivit-il. Nous nous sommes trompés, lourdement trompés ! Nous t’avons engagé dans une affaire qui …a mis ta vie et … ton honneur en péril.

Il enfouit son visage dans ses mains. Drago échangea un regard inquiet avec Cissy. Il s’approcha de son père et lui prodigua un geste réconfortant.

- Papa, écoute. Tout le monde peut se tromper ! Je ne vous en veux pas, mais vous devez comprendre qu’après tout ce qui s’est passé, je ne savais plus où j’en étais. Je pense qu’on peut apprendre de ses erreurs, non ? Sir Falk m’a aidé quand j’étais dans l’état où tu te trouves pour le moment et je vais mieux maintenant. C’est un grand sorcier qui a toute la confiance de la rectrice de l’université où j’étudie pour le moment.
- Quelle université ? demanda Cissy.
- Witchcake, Salem Village.
- Pourquoi ne nous l’as-tu pas dit plus tôt ? demanda Lucius en relevant la tête.

Il était visiblement soulagé.

- Qu’apprends-tu là-bas ? Qu’apprends-tu avec lui ?
- Ce que j’ai appris de plus important cette année, c’est que le fait d’être sorcier ne m’empêche pas d’être d’abord un être humain.

// \
\|//
\|//
.|.


Lorsque Drago pénétra en compagnie de Sir Falk dans le bureau de Kingsley, il y trouva aussi … Harry Potter.

- Ah ben ça, c’est une surprise, s’écria-t-il ! Potter ! Comment vas-tu ?
- Bien ! Je suis ma formation avec Mr Shacklebolt, je suis en stage. Et toi ?
- Je continue mes études ! Sir Falk, je Te présente Harry Potter dont je T’ai déjà parlé. Harry, mon précepteur.
- Eh bien messieurs, puisque vous avez fait les présentations, intervint Kingsley, je voudrais demander à Sir Falk de se retirer, je dois vous voir seul, monsieur Malefoy.

Drago était contrarié mais Faucon Avisé lui fit comprendre d’un geste complaisant de ne pas insister. Le jeune Malefoy n’avait pas encore eu le temps de s’asseoir sur le siège que Kingsley lui avait désigné qu’un avion de papier vint voleter sous le nez de l’Auror.

- Ah ! Du changement ! Monsieur Forest est autorisé à assister à cet entretien en raison de son appartenance à une organisation étrangère poursuivant les mêmes buts que la nôtre. Harry ? Tu peux aller chercher Monsieur Forest ?

Harry fit rentrer Sir Falk. Celui-ci prit place sur un siège un peu à l’écart;

- Monsieur Malefoy, nous vous avons fait venir ici parce que nous nous trouvons devant des faits nouveaux et tout à fait inattendus. Harry, peux-tu nous faire un exposé de la situation ?
- Eh bien, commença Harry, il y a une dizaine de jours de cela, nous avons découvert un petit carnet enchanté qui avait échappé à un premier examen lorsque nous avons fouillé minutieusement les affaires personnelles du professeur Rogue. Je vais vous en lire le passage qui nous intéresse.

Le quatre avril 1998, le Seigneur des Ténèbres me fit venir auprès de lui pour me parler d’une affaire qui lui importait grandement. Il me demanda de m’approcher Lady Wilda Wilkes, sœur cadette du Mangemort qui perdit la vie en 1980 pour lui susciter une descendance. J’objectai qu’une faiblesse de la nature m’empêchait de pouvoir réaliser ce désir. Le Seigneur des Ténèbres se montra mécontent et me dit que ma réponse était celle d’un Moldu et non d’un sorcier. Je lui fis mes excuses et l’assurai que je mettrais tous mes pouvoirs en œuvre pour le contenter. Je contactai Lady Wilda et nous nous rencontrâmes le jour qui était le plus propice à ce dessein. Aucun de nous deux n’avait de l’attirance pour l’autre et tous les charmes dont nous avons usé pour pallier la défaillance qui m’était imputable échouèrent. Nous dûmes recourir à la pure magie afin de parvenir à notre but. C’est par ce moyen que je pus extraire ma liqueur et la recueillir dans une fiole sans l’altérer. Je la donnai tout aussitôt à Lady Wike qui la transféra dans le réceptacle naturel. L’opération m’épuisa et je dus recourir à la potion sanguine afin de recouvrir mes forces. À la septième entrevue Lady Wike m’annonça qu’elle avait conçu et qu’il n’était plus nécessaire de nous rencontrer à nouveau.. Le Seigneur des Ténèbres me manifesta son contentement mais peu après, Lady Wike se retira dans un endroit inconnu et jusqu’à ce jour, je ne suis pas parvenu à savoir où elle se trouvait.

Severus Rogue, le deux mai 1998



- Aviez-vous entendu parler de cette affaire, monsieur Malefoy ? demanda Kingsley
- Non, pas du tout ! À cette époque ma famille était en disgrâce auprès de Jedusor. J’étais tenu à l’écart et de plus, il régnait une sorte de loi du silence entre les Mangemorts.
- Oui, mais vous auriez pu surprendre des bribes de conversation !
- Non, vraiment ! Je ne suis au courant de rien.
- Je vous demanderai de rester discret sur cette affaire. Merci d’être venu jusqu’ici ! Si vous ne voyez rien qui puisse nous être utile, je ne vous retiendrai pas plus longtemps.
- Nargue Les Loups, dit Faucon Avisé dans son langage, as-tu remercié Potter ? C’est le moment !

Drago piqua un fard. Il salua Kingsley puis s’approcha de Harry.

- Je ne t’ai pas encore remercié de m’avoir sauvé la vie, lui dit-il.
- Eh bien voilà, c’est fait ! répondit Harry qui restait sur ses gardes.

Nargue Les Loups sortit du bureau avec son mentor et lui dit :

- Si je m’attendais à cela ! S’approcher de Lady Wilda pour lui susciter une descendance ! C’est d’un romantisme !
- Et la manière dont il s’y est pris ! Ça a du lui faire un mal de chien !
- La potion sanguine, c’est du sang de chimère égorgée à la pleine lune ?
- À minuit, heure lunaire de préférence, mélangé avec du vin d’orange sanguine et d’autres ingrédients. Assez difficile à préparer mais très efficace !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.