S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Le Nouveau Monde par Persis

[17 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Le danger est au rendez-vous
Nargue Les Loups et l’Ancien apparurent sur le bas-côté de la 9e avenue, une voie déserte bordée d’espaces verts. Ils ne furent pas longs à remarquer une petite route de campagne qui débouchait sur l’asphalte. Un écriteau portait l’inscription :
Etang Serpentin
deux minutes en balai.


Les deux hommes s’engagèrent sur le chemin et aperçurent bientôt un petit hameau au bord d’un étang. Quelques sorciers allaient et venaient dans les ruelles et les sentiers. Une bâtisse portait l’enseigne Le philtre Guilleret. C’était une espèce de magasin-bar où l’on pouvait acheter un fatras d’articles les plus divers qui allait du balai à la baguette magique en passant par les herbes et les plantes nécessaires à la confection des potions ou bien prendre une consommation. Le tenancier était un petit homme chauve et replet, aux sourcils broussailleux et au regard perçant.

- Que puis-je pour ces messieurs? demanda-t-il avec un accent local très prononcé.
- Deux hydromels, s’il vous plaît, commanda Faucon Avisé.

Comme convenu, Drago et l’Ancien sortirent de l’établissement après avoir siroté leur verre. Faucon Avisé alla reconnaître le côté sud –est et Nargue Les Loups le nord-ouest. Drago s’engagea dans une sorte d’allée poussiéreuse aux multiples recoins. Les maisons éparses qui la bordaient ignoraient le sens du mot « alignement ». Après avoir parcouru un demi-mille, il aperçut entre deux masures une silhouette au chef blond filasse avec une tache rouge. Il s’arrêta, abasourdi. L’appât était censé se trouver à une centaine de milles de là ! Il s’approcha de la personne, une dame entre deux âges dont il ne fut pas long à reconnaître les traits.

- Madame Divika ?

La sorcière se retourna assez étonnée et dévisagea le jeune homme avec méfiance.

- Oui ! Quel est votre nom et que puis-je pour vous ? dit-elle un peu sèchement
- Drago Malefoy, madame. Je ne m’attendais pas à vous rencontrer ici.
- Ah ! … le fils Malefoy ? répondit-elle avec une pointe de mépris. J’ai un vague souvenir de vous. J’ai dû vous entrapercevoir chez vos parents. Plutôt snobs ! Comment vont-ils, maintenant que leur coqueluche a perdu la partie ?
- Pas très bien mais pour d’autres raisons et, au fait, je ne suis pas ici pour parler d’eux, dit Drago, un peu vexé. Votre coiffure est une menace pour votre sécurité, madame.
- Mais ! …Par la barbe de Merlin ! En voilà une bonne ! Et de quoi je me mêle, mon jeune ami ?
- Je suis sérieux, madame. Il vaudrait mieux changer votre coloration. On recherche une dame blonde avec une mèche rouge pour lui ravir un bijou.
- Sornettes !
- C’est lié à la légende de la Pierre Bleue.
- Il y a encore des demeurés pour y croire ?
- Oh que oui ! répondit une autre voix. Avada Kedavra !

Tout se passa très vite. En reconnaissant la voix de Johnson qui lui lançait un sort dans le dos, Drago fit un saut sur le côté pour l’éviter et perdit l’équilibre. Il tomba et sa tête heurta une pierre, ce qui lui fit perdre connaissance. Quand il reprit ses esprits, il entendit pousser des hurlements. Combien de temps avait-il été inconscient ? Peu de temps, lui semblait-il. Le sang lui dégoulinait sur le front et il était étourdi. Comment cet imbécile de Johnson ne s’était-il pas rendu compte qu’il n’était pas mort ? Des cris lui parvenaient de derrière le bâtiment à côté duquel il était allongé.

- Pitié ! Arrêtez !... Je ne l’ai plus ! Je ne l’ai plus !
- Où est-elle, vieille pie ?

Nargue Les Loups se releva et longea le mur de planches de la maison qui cachait la scène.

- Où est la pierre ? criait Johnson. Endoloris !
- AAAAAAARGH ! … Je … Je…l’ai…donnée …à Wilda Wilkes, …elle est à ..Minot
- Où ? Dans quelle rue ?
- Je ne s…
- Expelliarmus ! murmura Nargue Les Loups, en pointant sa baguette. Petrificus Totalus ! Incarcerem ! Accio baguette ! Ça va madame Divika ?

Drago, après s’être assuré que Johnson était réellement hors d’état de nuire alla s’occuper de la sorcière.

- Vous n’êtes pas mort ? s’exclama-t-elle
- Je ne le pense pas ! Comment vous sentez-vous ?
- En pleine forme, répondit-elle en faisant une affreuse grimace. Vous, vous saignez !
- Ce n’est pas grave !
- D’où sort cet individu ? demanda-t-elle en se massant les jambes.

Nargue Les Loups ne répondit pas directement, il mit les mains en cornet autour de sa bouche et imita le cri d’un rapace. Un cri lui répondit dans le lointain. Drago se pencha alors vers la magicienne et lui fit quelques passes pour la soulager.

- Il est arrivé à me suivre sans que je ne m’en rende compte, reprit-il. Ce n’est pas normal, Ces demeures sont inhabitées ?

Il était étonné que personne ne se soit porté à leur secours.

- J’habite seule la première maison, répondit Dravina. L’autre bâtiment c’est mon atelier.
- Wilda Wilkes habite vraiment à Minot?
- Si vous pensez que j’étais en état d’inventer des histoires ! Je sais : ce n’est pas beau ! Mais ça faisait tellement mal ! Alors, je me suis souvenue du collier de Wilda. Vous la connaissez ?
- Pas vraiment. Juste le père de ses … de son enfant. Je voudrais les retrouver.
- Elle a perdu tous ses pouvoirs magiques. Le choc de la fin de son Lord Voldetruc ! Au fond, elle en avait la trouille. Je ne la comprends plus. Elle ne veut même pas qu’on l’aide à récupérer ses pouvoirs. Une honte ! Elle est partie de chez moi avant d’accoucher. Elle disait qu’elle voulait vivre comme une Moldue en donnant des cours de…euh… de pio…, de pino… ? Enfin, un instrument de musique !
- De piano ?


Un faucon apparu dans le ciel. Nargue Les Loups lui tendit le bras, il s’y posa puis déploya les ailes avant de faire un petit saut en arrière et de reprendre forme humaine. Les renforts ne furent pas longs à les rejoindre. Un médicomage prit soin de Dravina Divika pendant que le sorshiérif du comté, un homme aux traits asiatiques, et son adjoint emmenait Johnson en lieu sûr.


// \
\|//
\|//
.|.



Faucon Avisé et Nargue Les Loups se retrouvèrent dans le bureau de l’officier devant une bièraubeurre.

- Ça va, ta bosse ? demanda l’Ancien.
- Ouaille ! Ouille ! répondit l’Anglais en riant. Je ne sens plus rien ! Heureusement que j’ai pu éviter l’Avada Kedavra .Je ne comprends pas qu’il ne soit pas rendu compte qu’il avait raté son coup.
- Il était trop pressé d’interroger sa patiente pour prendre le temps de vérifier. Ce genre de personne est trop sûr de soi, c’est que qui les perd.
- Heureusement qu’il n’a pas eu le temps de communiquer les informations sur Lady Wilda à son comparse.
- Là, je ne serais pas si catégorique. La prudence s’impose. On ne sait toujours pas comment il a pu te repérer.

Le sorshiérif vint les rejoindre.

- Les officiers des Forces Baguettistes d’Investigation sont en train de le cuisiner, dit-il. Mais il ne veut pas lâcher le morceau. Dustin a des espions sur le territoire, on a pu en intercepter quelques uns mais comme ils ne se connaissent pas forcément entre eux, on n’est pas encore arriver à démanteler tout le réseau.
- On est en train de se demander comment Johnson a pu me retrouver, dit Nargue Les Loups
- Il n’a pas pu y arriver tout seul, répondit l’officier. Johnson est un sorcier médiocre. Je ne sais même pas si son Avada Kedavra vous aurait tué s’il vous avait atteint. À voir la façon dont Dravina se remet du Doloris, la puissance magique ne devait pas être très forte.
- Pourtant, elle hurlait, répondit Drago. Et elle souffrait au point de donner le nom et l’adresse de Lady Wilkes.
- Qu’elle rôle tient cette dame dans l’affaire ?
- Victime potentielle, dit Faucon Avisé. Elle porte un collier d’aigues-marines.
- J’ai neutralisé Johnson directement après que madame Divika ait désigné Lady Wilkes comme la détentrice de la Pierre Bleue, dit Drago.
- Ne vous fiez pas à ça, répondit le sorshiérif en balançant la tête négativement. Si un comparse s’est changé en insecte pour assister à l’interrogatoire, Dustin sera vite au courant.


// \
\|//
\|//
.|.


- On va où et on fait quoi ? demanda Nargue Les Loups, assez nerveux.
- Mais arrête de t’en faire comme ça ! L’officier Eibin et son adjoint font le nécessaire pour ta Lady. Nous, on s’occupe de repérer les activités magiques hors du commun, c’est tout.
- Hors du commun ! reprit le jeune homme en soupirant.

Ils s’engagèrent dans le territoire des étangs Est, la baguette ou le bâton magique en l’air afin de percevoir des radiations étranges. Drago était tendu comme un élastique. Il supportait mal de ne pas pouvoir s’occuper personnellement de la recherche de Lady Wilda et se demandait s’il avait bien fait d’accepter ce poste d’apprenti détective. Ils avaient marché pendant un bon quart d’heure quand Faucon Avisé poussa une sorte de grognement.

- Là, dit-il en pointant son bâton.

Tous les deux transplanèrent quatre furlongs plus loin.

- Reste près de moi ! ordonna Faucon Avisé.
- Regarde ! cria Drago
- Reste sur tes gardes, répondit l’Ancien.

À un jet de pierre, un pied dépassait d’un fourré. L’Autochtone se pencha et découvrit le corps sans vie d’Eibin. En une fraction de seconde, un rayon vert sortit de nulle part, et se dirigea vers les deux hommes. Drago eut juste le temps de jeter un Protego. Il dut lutter de toutes ses forces pour parvenir à rester debout. Il sentit une force violente l’effleurer et entendit crier. Il vit alors une forme bestiale et gigantesque se dresser devant lui. On aurait dit une hydre, un monstre polycéphale. Il jeta alors un Sectumsempra qui arracha un hurlement à l’être qui lui faisait face pour reprendre tout aussitôt le charme du bouclier. La bête recula en titubant et en se contorsionnant puis disparut subitement. Drago resta un moment sous le bouclier puis aperçut, horrifié, le corps inanimé de son mentor. Il se précipita vers lui et le prit dans ses bras.

- NON ! NON ! hurla-t-il .
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.