S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Le Nouveau Monde par Persis

[17 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Il est temps de prendre sa vie en main.
La cabane de Faucon Avisé était presque vide. L’Autochtone rassemblait ses dernières affaires tandis que Nargue Les Loups, appuyé sur une des parois le regardait faire.

- Alors ? dit le jeune homme. Bien décidé ?
- Bien décidé ! répondit Falk Forest avec un large sourire.
- Tu suis la voix intérieure. Witchcake ne sera plus pareil après ton départ.
- Witchcake a existé longtemps avant moi et existera longtemps après moi. Réfléchis à ce que je t’ai dit : tu as des dispositions pour la médicomagie.
- Tu vois… je ne le sens pas pour le moment…ça viendra peut-être plus tard. Comme il t’a fallu le temps pour endosser ton rôle de chamane.
- Tu as une idée de ce que tu vas faire en Angleterre ?
- Oh… ! Me trouver une petite maison. Ce sera la première des priorités. Ma mère fera une drôle de tête mais…
- Tu as raison. Tu as l’âge de prendre ta vie en main.

Sir Falk ferma le balluchon qui contenait ses biens et le laissa à terre.

- Voilà ! Il est temps pour moi de m’en aller ! ajouta-t-il.

Les deux hommes se donnèrent une chaleureuse accolade.

- Je te dois énormément, dit Drago.
- Moi aussi, je te dois beaucoup !
- Qu’est ce que tu dis ?
- C’est difficile à t’expliquer mais… un maître apprend aussi de ses disciples ! Allez ! Rendez-vous au Pow Wow d’Oklahoma City !
- J’y serai !

// \
\|//
\|//
.|.



Drago se demandait pourquoi il fallait porter cette toge et ce bonnet carré ridicule pour la remise des diplômes. Il aurait préféré de loin la cape et le chapeau de sorcier. La cérémonie ne se prolongea pas outre mesure et il ne dut pas longtemps supporter cet accoutrement. Il avait décroché la plus haute distinction dans toutes les matières, pour son plus grand bonheur. Madame Whippy félicita chaleureusement les nouveaux Masters et les anciens étudiants se dispersèrent pour retrouver leur famille. Drago aperçut parmi la foule la haute silhouette vêtue de noir de son père. Lucius vint à sa rencontre et l’embrassa. L’émotion l’étreignait. Il dévisageait son fils ému et heureux.

- Je suis fier de toi ! dit-il en s’étranglant. Fier de toi ! Diplômé de Salem ! Je n’aurais jamais osé rêver un tel honneur ! … Tiens ! …Où est cet … Indien qui t’a donné des cours particuliers ?
- Il a dû partir avant la remise des diplômes pour une mission très importante.
- Ah !
- Tu aurais voulu le voir ?
- Au moins lui serrer la main, c’est la moindre des politesses.
- Ce n’est que partie remise, papa ! C’est gentil d’être venu. Maman va bien ?
- Oui, elle va bien ! Oh, elle a… inventé je ne sais plus quel prétexte pour ne pas venir. Tu sais, il n’a jamais digéré que tu ailles étudier si loin d’elle…alors, elle préfère te voir à la maison. Tu vas quand même rester un peu au manoir ? demanda-t-il avec une pointe d’inquiétude presqu’enfantine.
- J’ai pensé que je pourrais avoir aussi un petit pied-à terre quelque part. Mais rien ne presse.
- Mmoui ! … je t’aiderai à trouver ce qu’il te faut.
- Une petite bicoque avec un jardin… Je l’aménagerai avec quelques sorts.
- C’est ça ! répondit Lucius en riant. On verra ! … On verra !

// \
\|//
\|//
.|.



Le renard borgne n’était pas très fréquenté mais Drago s’y sentait à l’aise. Il sirotait sa bièraubeurre quand une figure qui ne lui était pas inconnue s’y présenta.


- He ! s’exclama-t-il. Alden !
- Davis ! Eh bien ! Qui voilà !
- Oh, s’il te plaît ne m’appelle plus Davis ! répondit Drago en riant.

Alden vint le rejoindre et Drago lui expliqua quel était son vrai nom et pourquoi il avait changé d’identité en arrivant à Salem.

- Et toi, que deviens-tu, poursuivit-il ? Tu veux toujours devenir médicomage ?
- Non ! J’ai laissé tomber ! Mais je me spécialise dans les potions. En fait, je vais de droite à gauche, je trouve un petit job là où j’arrive et je pars à la recherche de formules originales.
- Toujours dans le même but ?
- Toujours dans le même but mais je n’en fais pas une fixation. Toutes les formules sont bonnes à prendre et à apprendre…Façon de parler, bien sûr ! Tu as un métier ?
- Non, pas encore ! Pour le moment je retape une baraque que j’ai achetée pour en faire un petit pied à terre, dit-il avec entrain. Ben, si tu cherches du travail, je t’embauche. On ne sera pas trop de deux pour terminer ça en quinze jours.

// \
\|//
\|//
.|.



Pop ! Deux jeunes hommes apparurent sur une route dans la région de Nottingham près d’une maison en ruines entourée d’un jardin et entourée par un grillage.

- Voici mon palais ! dit Drago en riant. Mon père est passé par ici hier. Tu aurais dû voir sa tête.
- Ça te fait rigoler ? dit Alden très amusé.
- Il m’a fait une scène ! répondit Drago, toujours enjoué. Il m’a dit que je suis la bonne pente pour ressembler au Weasley et que mon repaire était le frère jumeau de leur Terrier. Tu ne connais pas les Weasley ! Ils sont désargentés et un peu… enfin…pas le genre de la famille. Je prends ça avec un grain de sel. Mon père très anxieux, en fait. J’ai fait le pari avec lui que tout serait en ordre dans quinze jours pour le recevoir dignement avec ma mère. Voilà, … la barrière magique, dit-il en franchissant la grille d’entrée. Tu vas voir, les fondations, les murs, les caves et le gros du rez-de-chaussée sont déjà faits.

En effet, lorsqu’Alden eut franchi la grille, la masure avait changé d’aspect. Les murs étaient droits, en bon état. Les fenêtres du rez-de-chaussée se retrouvaient largement percées et munies de vitres, les châssis et la porte étaient repeints et le perron dans un état impeccable. Mais l’étage, le toit, les mansardes et la cheminée avaient grand besoin de rénovation.

- Ben, … tu ne vas pas la laisser complètement minable à la vue des Moldus ? s’étonna Alden.
- Non, mais je ne peux pas laisser voir trop de changement à la fois. J’ai programmé ça dans le sortilège de garde. Demain je m’attaque à… Pardon ! NOUS nous attaquons au premier étage. Ça te va ?
- Ok ! On s’y prend comment ?
- Chacun sur un balai. Je te donnerai la liste des sorts à jeter. Du moment qu’on est synchro, il ne devrait pas avoir de problèmes. On va se bien marrer tous les deux !
- Personne ne passe dans les environs ?
- Si ! C’est pour ça que je préfère travailler tard le soir et tôt le matin. Mais j’ai prévu des sortilèges pour avertir quand un Moldu s’approche. Je pense qu’on en a encore pour deux ou trois jours pour l’extérieur et après, on s’occupera de l'intérieur et de la décoration.


// \
\|//
\|//
.|.



Drago descendit de son balai. Ce vol réveillait bien des souvenirs. Six ans auparavant Albus Dumbledore et Harry Potter étaient revenus à Poudlard sur un balai et avaient atterri sur cette tour que Drago regardait pensivement. Rusard vint à sa rencontre et lui ouvrit.

- Bonjour Monsieur Malefoy, lui dit le concierge, ravi de vous revoir. Le professeur McGonagall va vous recevoir.
- Merci Rusard.

Drago Malefoy suivit Rusard dans le dédale des couloirs, sa pensée s’imprégnait des émotions floues suscitées par son retour dans ses lieux chargés de tels souvenirs. La gêne et l’engouement, la honte et l’excitation se succédaient tour à tour sans qu’il fût vraiment possible de les démêler ou de les distinguer. Enfin, ils parvinrent au bureau directorial et le professeur McGonagall qui avait accepté pour un temps de se retrouver à la tête du célèbre collège l’accueillit avec plus de politesse que de chaleur.

- Bonjour Professeur McGonagall, salua-t-il.
- Bonjour Monsieur Malefoy, répondit-elle.
- Avez-vous reçu mon message ?
- Bien sûr ! J’avoue qu’il m’a fort surpris.

Drago, absorbé par dans ses pensées, leva le regard vers les murs du bureau et scruta les tableaux des anciens directeurs. Il finit par trouver celui d’Albus Dumbledore qui lui fit un clin d’œil. Drago lui répondit par un sourire embarrassé et rougit puis il détourna le regard pour chercher celui de Severus Rogue. McGonagall, elle aussi, se retourna vers les portraits et fixa celui de son prédécesseur.

- Severus n’est pas là pour le moment, marmonna-t-elle. Il doit être encore de se disputer avec Potter.
- Potter ?
- Il a mis son portrait dans son bureau ! Ne cherchez pas à comprendre, il y a longtemps que j’y ai renoncé ! Ah oui… où en étions-nous ? Votre lettre ! Elle m’a fort étonnée ! Pourquoi vous êtes vous mis en tête de retrouver un objet dans la Salle sur Demande ?
- Le professeur Rogue y tient, madame.
- Le professeur Rogue ? Auriez-vous, vous aussi pendu son portrait dans votre bureau ? Ou communiquez-vous avec les morts, Malefoy ?
- Non, madame, répondit-il respectueusement. Ce sont les morts qui communiquent avec moi ! J’ai parfois de s… intuitions, des visions ou de rêves divinatoires.
- Bien ! Je penserai à vous quand Madame Trelawney prendra sa retraite.
- Je ne me sens pas d’inclination pour le métier d’enseignant, répondit Drago, très amusé.
- Je ne comprends pas que Severus vous envoie chercher dans la Salle sur Demande quelque chose qui s’y trouverait -elle jeta un coup d’œil sur la missive de Drago- depuis fort longtemps alors que cette Salle a complètement brûlé… Vous le savez mieux que moi, vous étiez aux premières loges.
- Professeur, objecta poliment Drago, je ne cherche qu’à respecter les volontés d’une personne décédée à qui je dois beaucoup.

Le professeur McGonagall se leva et se dirigea vers le portrait vide du professeur Rogue.

- Severus ! SE-VE-RUS ! ….Oh ! dit-elle en fronçant les sourcils- … Arrêtez vos chamailleries avec Potter et venez me rejoindre dans mon bureau ! J’ai besoin de vous deux minutes.

Le professeur Rogue revint dans le portrait et promena un regard hautain dans la pièce.

- Severus, demanda le professeur, Le jeune Malefoy est ici pour…
- C’est moi qui l’ai envoyé, Minerva, répondit Rogue, sèchement.
- Vous auriez pu me prévenir ! Cela nous aurait épargné du temps ! s’exclama-t-elle.
- Je n’en ai pas eu le loisir, Minerva, je suis fort occupé. Certaines personnes ont eu la malencontreuse idée de mettre mon portrait chez eux et viennent me consulter pour un oui ou pour un non.
- La rançon de la gloire, Severus, répondit ironiquement Minerva. Puisque c’est bien vous qui avez manigancé la chose … Suivez-moi, monsieur Malefoy!
- Professeur… ? demanda Drago au tableau.
- Allez, allez ! Faites ce que je vous ai dit ! répondit Rogue sur un ton peu engageant.

Albus Dumbledore adressa au passage un geste d’encouragement au jeune Malefoy.

Minerva McGonagall conduisit son hôte au septième étage près de la tapisserie aux trolls.

- Allez-y, dit la directrice. Vous savez comment ça fonctionne.

À sa plus grande surprise, elle vit Drago fermer les yeux, dodeliner la tête et émettre un son rauque et grave. Les trois allées et venues de convention ressemblaient à une danse lente car Drago sautait d’un pied à l’autre en chantonnant sous le regard ébahi de McGonagall. La porte de la Salle apparut et s’ouvrit. Drago y pénétra avec son ancien professeur. Son chant et sa danse devinrent plus intense. Minerva sut tout de suite en observant son regard qu’il était en transe et c’est dans cet état qu’il trouva et sortit d’un recoin de la pièce une espèce de volume aux pages grignotées par le feu. Le professeur McGonagall posa sa main sur l’épaule de son ancien élève et attendit jusqu’à ce que Drago reprît ses esprits. Mais c’est dans un état second que le jeune homme quitta la pièce. Il ne revint à lui qu’une fois sortit de la Salle.

- Monsieur ? interrogea la directrice, Êtes-vous bien Drago Malefoy ?
- Bien sûr professeur ! Pourquoi cette question ?
- Je vous reconnais à peine ! Je ne parle pas des traits de votre visage mais de… la façon dont vous vous comportez.
- Dois-je le prendre pour un compliment ?

// \
\|//
\|//
.|.



Drago retrouva Alden aux Trois balais. Il s’installa à sa table puis déposa le livre qui avait été rongé par les flammes.

- Voilà, lui dit-il ! Il y a de l’enchantement là-dessous ! Je ne comprends pas qu’il ait pu échapper à cette fournaise.
- Pourquoi tenais-tu tant à retrouver ce bouquin ?
- Ce n’est pas moi qui tenais à le retrouver. C’est feu mon directeur qui voulait que je le retrouve. Reparo !

Le livre reprit son aspect d’origine sans perdre l’aspect d’usure infligée par le temps. Drago ouvrit le livre : Manuel avancé de préparation des potions. Il regarda Alden, un peu étourdi : le manuel pour étudiant de 6e année ! Il le feuilleta et remarqua les notes manuscrites dans les marges puis tout à la fin, au bas de la dernière page de couverture : Ce livre appartient au Prince de Sang-Mêlé.

- Par Merlin! s’écria-t-il, …C’est une relique !

Il en était ému aux larmes.

- Fais voir ! demanda Alden. Qu’est-ce qu’il a de particulier ce bouquin ?
- Le professeur Rogue y a fait des annotations. Toi qui cherche des formules améliorées, ça pourra t’être utile. Potter s’en est servi, je m’en souviens bien… c’est là qu’il a appris le Sectumsempra, Rogue me l’a expliqué par la suite. Mais, bon, le Sectumsempra, je te conseille de laisser tomber, c’est de la magie noire !
- Où tu as retrouvé ce bouquin ?
- Dans la Salle sur Demande, comme il me l’a dit.
- Et qu’est-ce que ça faisait là ?
- Je n’en sais rien. Ce n’est important d’ailleurs. Je vais t’en faire une copie. Tu ne m’en voudras pas de garder l’original ?
- Non ! Bien sûr ! C’est à toi, répondit-il en souriant. Bon ! C’est ma tournée ! Qu’est-ce que tu bois ?
- Hydromel !
- Eh ! Fais attention : on retourne en balais !

Les deux jeunes gens se mirent à rire. Drago n’était pas pressé de rentrer.

// \
\|//
\|//
.|.



Portez votre attention à toute mention, toute référence à l’aconit.

N’ayez pas de crainte, tout se passera bien, tout à l’heure.

Votre elfe de maison s’attache à vous. Votre cadeau lui a fait plaisir. Continuez à la traiter de la sorte, vous ne serez pas déçu.

La Paix et la Clémence m’ont tant fait défaut. J’ai apprécié votre choix.
Leur mère finira par les accepter, c’est une question de temps. Elle reviendra de chez les Lakotas.

Ne faites allusion ni à moi ni à tout ceci devant votre père. La nécromancie est un sujet qui le rend nerveux.
À raison d’ailleurs.



- Monsieur ? Êtes-vous bien Drago Malefoy ?
- Bien sûr professeur ! Pourquoi cette question ?
- Je vous reconnais à peine !
- Dois-je le prendre pour un compliment ?


FIN
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.