S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Le Nouveau Monde par Persis

[17 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Drago s'enfonce dans la dépression.
Les paroles de Forest résonnaient encore dans la tête de Drago : il ne suffit pas de changer de nom pour changer de caractère. Le jeune homme avait adopté un profil bas depuis l’incident du saut par la fenêtre. Il faisait ce qu’il pouvait pour se montrer poli et sociable sans être sûr d’y arriver. Parfois, il entendait chuchoter derrière son dos. Il savait qu’on l’avait attribué certains sobriquets : « glaçon acide » et « porc-épic arctique ». Les autres l’évitaient, enfin, à ce qu’il lui semblait. Il se sentait seul, isolé. Il ne parvenait pas à se décider à se rendre chez la doyenne pour choisir un tuteur. Il tergiversait, se disait qu’il n’y avait rien d’urgent. Sa réserve de potion soporifique était épuisée. Il dormait mal. Il aurait pu en faire venir d’Angleterre, ou en préparer une avec des ingrédients à sa disposition. Il n’en faisait rien. Il se demanda s’il n’était pas temps d’envoyer un hibou à ses parents, ou du moins à sa mère. Pour lui dire quoi ? Un marasme lancinant l’envahissait. Il se laissait porter par le fil des les jours comme une brindille par un ruisseau.
Ce soir-là il avait cherché en vain un sourire, un visage ouvert, une parole aimable. Il lui semblait ne plus exister pour personne. Il rentra dans sa chambre déprimé, persuadé qu’il n’était qu’un parasite, que sa vie ne valait pas la peine d’être vécue et que personne ne regrettait sa disparition. Il essaya de lutter contre ses sentiments pendant plusieurs heures. Il aurait voulu trouver un appui quelque part, mais rien, le vide ! Il jeta un coup d’œil à sa montre : 22h37. Il avait le temps de sortir avant qu’on ne ferme les portes du foyer pour la nuit.


***



Une flamme bleue s’élevait du centre du cercle magique vers la nuit étoilée. Tout était prêt. Drago qui s’était défait de tout objet métallique brandit sa baguette et braya des incantations d’une voix grave. La flamme se contorsionna et prit l’aspect d’une forme humaine, floue d’abord puis de plus en plus précise. Le spectre de Severus Rogue venait d’apparaître. Son visage était courroucé.

- Que me voulez-vous, Malefoy ? Pourquoi venez-vous troubler mon repos ? dit une voix chargée de reproches.
- Professeur, …
- Je ne suis plus votre professeur, Malefoy !
- De grâce, un conseil … implora le jeune homme
- C’est aux vivants qu’il faut vous adresser ! Cessez vos maléfices et allez-vous-en !

La flamme s’éleva. La silhouette menaçante s’inclinait vers lui. Drago prit peur. Si quelqu’un l’avait vue ? Il tomba à genoux et jeta de la terre sur la base de la langue incandescente.
- Requiem ei ! Requiem ei ! Requiem ei ! » répétait-il tout affolé en éteignant le feu.
Une maigre fumée s’échappait encore des bouts de bois calcinés. Drago resta là, affalé sur le sol, incapable du moindre geste.


***



Le jour s’était levé. Drago reprit ses activités quotidiennes avec les pieds lourds. Il se sentait sonné, drogué, sans énergie, sans aucun appétit vital. L’après-midi, Forest lui demanda de l’aider à dégager les sous-bois pour y trouver des nids de bingo-korrigans, des petits lutins très farouches assez difficiles à approcher. Ils se répartirent l’aire à traiter. Drago se retrouva à bonne distance de son patron. Le garde lui avait bien expliqué son travail, ça n’avait rien de très compliqué. Le garçon travaillait comme un automate, comme si son cerveau avait été remplacé par un mécanisme d’horloger. En retirant de la broussaille, Drago aperçut quelque chose qui se mouvait sur le sol. Il s’accroupit. Il eut un instant un mouvement de recul, mais il se ravisa. C’était une vipère tricorne des palus. Il la reconnaissait, Forest lui en avait parlé et il l’avait vue dans son manuel de faune magique. Drago la fixa un instant fasciné, sans aucune envie de réagir, sous la domination d’une puissante force d’inertie. Et puis, sans même réfléchir, il étendit la main vers l’animal.

- Viens ma jolie, susurra-t-il, viens ma mignonne. Donne-moi un baiser. Allons, dépêche-toi mon cœur ! Dépêche-toi qu’on en fin…
- Evanesco ! cria soudain une voix forte.

Drago se retourna. Forest qui avait fait disparaître l’animal, se dirigea droit vers lui. Il paraissait très mécontent.

- Mais qu’est-ce qui vous prend, Malefoy ? cria-t-il. Envie d’en finir avec la vie ? C’est lâche !
- Eh bien oui, c’est lâche ! aboya Drago en se redressant. Je SUIS lâche ! Voilà ! Vous êtes content, maintenant ? ! Et qu’est-ce que ça peut vous faire après tout, hein ? Qu’un LÂCHE disparaisse, c’est pas une bonne chose, NON ?
- Si vous tenez à perdre la vie, faites-le au moins en vous rendant utile!
- Utile ! Pfff ! Utile ! Je n’ai aucune utilité ! Je suis un INUTILE ! Je ne sers à RIEN !
- ÇA SUFFIT ! vociféra Falk.

Le garde l’avait saisi par le bras et lui avait donné une bonne secousse. Drago, haletant, courba l’échine. Il tremblait de tout son corps.

- Petit Lord Malefoy, Drago, … petit dragon, marmonna Forest entre ses dents… ce n’est pas une lumière(*) qui T’a donné un nom pareil !
Allez, viens ! On va parler sérieusement.

Drago se demanda ce qu’il prenait à Forest de s’adresser à lui de façon si pompeuse. Un admirateur de Shakespeare ? Ou avait-il des ascendants chez les Quakers ? (**) Forest le guida vers un tronc d’arbre gisant sur le sol et ils s’y assirent. Drago, les coudes sur les genoux, tenait sa tête entre ses mains.

- Est-ce que Tu désires mourir à ce point-là ? demanda Forest, la voix lourde de reproches.
- Je n’ai pas de raison de rester en vie, répondit Drago, maussade.
- Il faut des raisons pour rester en vie ?
… Pense à ce que je viens de Te dire. Si Tu veux vraiment mourir, trouve une cause digne de faire le sacrifice de Ta vie.
- … Une cause ? …Quelle cause ? marmonna Drago… C’est trop tard ! Le combat est terminé !...Et j’étais du mauvais côté … Severus Rogue, lui, a sacr….

Il n’avait plus la force d’achever et tremblait violemment. Il y eut un long silence.

- J’ai fais une sottise, … une grosse sottise, lâcha-t-il brusquement.
- Qu’est-ce que Tu as fait ? demanda Forest sur un ton neutre.
- … J’ai … J’ai voulu le revoir .
- Qui ?
- Severus Rogue...
C’était mon professeur et mon directeur. J’ai … J’ai fait de la nécromancie saülienne cette nuit ! … Mais je ne suis pas allé jusqu’au bout.

Forest écarquilla les yeux.

- QUI T’ as appris ça ? demanda-t-il, pantois.
- Mon père.
… J’ai vu faire mon père. Il la pratique parfois, mais lui, enchaîne les esprits des morts pour les soumettre. Ça, je n’ai pas voulu le faire.
- De la magie noire !
- C’est du beau monde, les Malefoy ! lâcha Drago avec amertume.
- Et Tu es parvenu à le faire revenir, ton professeur ?
- Pas longtemps.
- Que T’a-t-il dit ?
- Il n’a pas voulu me parler. Il était fâché. Il ne voulait pas que je le dérange.
- Pourquoi tenais-Tu tant à le revoir ?
- Je voulais lui demander conseil.
- Et Tu n’as personne ici à qui demander un conseil ?

Drago se tut. Que fallait-il répondre à cela ? Forest ne lui avait jamais fait défaut. Pourquoi n’avait-il jamais pensé à lui parler ? L’idée ne l’avait même pas effleuré. Il en était confus, honteux. Il sentit la peur lui tordre le ventre.

- Je sais, je n’aurais pas dû, concèda-t-il dans un soupir tremblant après avoir hésité.
- Si Tu en es arrivé là, c’est que Tu ne voyais plus d’autre issue, conclut Forest de sa voix grave.
- Non.
- Tu ne les vois pas mais elles existent, ces issues.

Est-ce que Tu t’es choisi un tuteur ?

Drago fit non d’un signe de tête.

- Tu aurais quelqu’un à qui parler de tes problèmes, à qui demander conseil.
- Qui ? Je ne sais pas qui choisir … Je ne suis pas allé chez madame Godfrey. C’est comme si on m’avait jeté un sortilège d’entrave… Vous ne voulez pas l’être ?

Forest ne put s’empêcher de rire.

- Je ne suis plus un étudiant ! répondit-il, je suis trop vieux ! Je veux bien T’aider, mais pas comme ça. Va voir Phébus Jasper, il fait une maîtrise en sortilèges complexes et dis-lui que Tu viens de ma part. Sois franc, explique-lui ce que Tu as sur le cœur.
- Je dois lui dire mon vrai nom ?
- Dis-lui au moins que Davis Milton est un pseudonyme. Tu n’es pas obligé de tout lui expliquer dans les détails. Mais évite les quiproquos, il vaut mieux dire : « je n’aime pas parler de ça » que de tourner autour du pot.

Il y eut un moment de silence.

- Vous voulez bien m’aider ? reprit Drago.
- Je peux Te prendre en main et Te donner des « cours particuliers ». Mais je voudrais que Tu en parles d’abord avec madame Whippy. Si elle est d’accord, je T’expliquerai en quoi ça consiste.



_________________________________________________

*Lucius vient du latin lux qui signifie lumière.
** Lorsque j’utilise la majuscule pour la 2e personne du singulier, il faut sous-entendre l’emploi de thou , thine, etc. Ces formes sont archaïques et littéraires. Leur emploi en anglais est très limité : comptine, poème, prière. Elles confèrent au discours quelque chose de solennel. On ne les rencontre plus guère que dans Shakespeare. Les Quakers les employaient encore jusqu’il y a peu.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.