S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Un dernier regard ou R comme Rogue par noix de coco

[12 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Il m'a fallu bien des lectures avant d'apprécier Rogue et je pense que les fictions m'y ont aidée.

Cette fiction, c'est la fin de Rogue, une fin plus personnelle tout en restant proche de celle de JKR, plus intime puisqu'il s'agit de ses dernières pensées. J'espère ne pas décevoir.
Note de chapitre:

Rien n'est à moi. Tout est à la brillantissime JKR. Seules les pensées de Severus mourrant sont miennes.
Un dernier regard.




« Tu es un homme intelligent, Severus. »

Combien de fois l’ai-je déjà entendue cette phrase dans la bouche de mon Maître ? A chaque fois elle annonce la douleur ou la mort.

« Tu as été un bon et fidèle serviteur et je regrette ce qui doit malheureusement arriver. »

Non je n’ai pas été fidèle, je Vous ai toujours trahi, depuis le début ; et, pire à vos yeux, je vous ai trahi grâce à celui que mon filleul devait tuer mais à qui j'ai finalement abrégé les souffrances. Oui c'est grace à Dumbledore si je suis arrivé là et si vous n'avez pas encore gagné votre guerre. J’ai toujours été dans le camp de la Lumière, je Vous ai abandonné quand Vous avez tué celle que j’ai aimée plus que tout en ce bas monde.

J’ai peur depuis le début de la bataille, j’ai l’affreux sentiment que mon heure est venue. Je Le supplie, il n’y a rien d’autre à faire.

« Maître… »

Mais Il ne me laisse pas le temps de parler. Sa voix est glaciale, quelle erreur ai-je commise ? Se doute-Il de ma trahison ?

« La baguette de Sureau ne peut m’obéir pleinement Severus car je ne suis pas son vrai maître. Elle appartient au sorcier qui a tué son propriétaire. C’est toi qui as tué Albus Dumbledore et tant que tu vivras, la Baguette de Sureau ne pourra m’appartenir véritablement. »

Je crois que je commence à comprendre. Un frisson glisse le long de mon dos. Dans un sursaut de bravoure ou d’inconscience, je lève ma baguette face à mon maître. Jamais encore je n’ai osé faire ce geste. Je voudrais être courageux, ne pas trembler.

J’entends quelqu’un qui proteste.

« Maître… »

Je réalise avec horreur que c’est ma propre voix que j’entends. Une voix gémissante qui supplie. Je devrais pourtant savoir qu’il n’y a rien à dire, quand Il a décidé d’une chose rien ne peut le faire revenir sur Sa décision.

Sa voix retentit dans la cabane, sonore, glaciale, comme Son regard rubis dressé face à moi. Je n’ose le regarder dans les yeux. Je refuse de Lui montrer ma peur.

« Il ne peut en être autrement. Je dois maîtriser cette baguette, Severus. Maîtriser cette baguette pour maîtriser Potter. »

Il lève le bras brusquement et tend sa baguette dans ma direction. Malgré moi je ferme les yeux. J’ai peur de souffrir mais je ne sens rien.

Je les ouvre, surpris. Je suis toujours vivant. J’ai un semblant d’espoir. M’aurait-Il épargné ? Soudain j’ai l’impression qu’Il fixe quelque chose dans mon dos. Le serpent !

Je me retourne. Non ! La cage vient de m’engloutir la tête et les épaules. Je dois sortir, je ne veux pas mourir. Nagini avance vers moi, il ondule lentement, sûr de contrôler sa proie. Dans notre prison, les sons sont assourdis, j’entends pourtant son maître siffler en Fourchelang comme Il le fait habituellement pour lui donner des ordres.

Il darde sa langue fourchue vers moi et semble me sentir. Il siffle lui aussi. Peut-être Le remercie-t-il pour Son cadeau ?
Ses yeux rougeoient eux aussi. J’ai l’impression de voir ceux de Voldemort. Il semble prendre son temps, à moins que ce ne soit la peur qui ralentit ce temps précieux qui s’écoule ? J’ai l’impression d’apercevoir un sablier en face de moi qui égrènerait les dernières minutes, les dernières secondes de ma misérable vie. Ma vie d’ailleurs qui repasse devant mes yeux. Que d’erreurs, de regrets et de non-dits. Ma vie s’arrête là et c’est aussi bien comme ça. Je n’aurais plus à trahir les gens ni à tuer.

Il plonge vers moi, je tente de le repousser de mes bras tendus mais il est tellement visqueux et fort. Il s’abat sur moi et je sens sa morsure dans mon cou. Un hurlement sinistre s’arrache à mes lèvres. Mes yeux s’écarquillent et ma vision se trouble. Ses crocs s’enfoncent dans ma chair. C’est monstrueux, j’ai mal. Oh par Merlin, abrégez mes souffrances !
Il a du injecter son poison car je sens quelque chose de froid descendre dans mes veines. C’est tellement douloureux, ça me brûle de l’intérieur. J’ai mal comme jamais je n’ai souffert. Le Doloris semble n’être qu’une caresse en comparaison pour ceux qui connaissent une telle souffrance.

Mes genoux me lâchent et je heurte violemment le sol dur et froid que je sens sous ma robe.

Dans mes brumes, je crois entendre mon meurtrier regretter. Je ne le crois pas, Il ne regrette jamais ses actes. Il sort de ma vue embrouillée. Il ne veut même pas assister à ma mort.

Le serpent s’en va avec sa sphère. Mon corps s’effondre entièrement. Je suis sur le coté, tout mon corps est douloureux. J’ai l’impression que ma tête va exploser. Je sens mon pouls pulser de manière inégale dans mes veines. Mon cœur rate des battements, il s’excite et ralenti soudainement. Ma vue se brouille. Je plonge ma main dans l’ouverture béante de mon cou pour endiguer le sang qui s’en écoule. Rien à faire, la blessure est trop profonde. Je sais qu’il y a rien à faire.

Harry apparaît devant mes yeux sensibles. Que fait-il là ? Il veut me voir mourir pour mieux s’en réjouir? Non, on ne dirait pas, il s’approche doucement sans bruit. Il s’en moque en fait. Je dois lui parler, je n’entends qu’un gargouillement s’échapper de ma gorge en même temps que mon sang qui bouillonne lentement. Mes pensées, il doit les récupérer pour comprendre !

Sa robe, je l’accroche tant bien que mal. Mes doigts ne m’obéissent plus.

« Prenez-… les… Prenez… les »

Je sens les filaments qui s’écoulent de ma tempe en même temps que mes humeurs. Mes intestins vont me lâcher d’un instant à l’autre. Oh et cette douleur qui continue à augmenter ! C’est insoutenable, je n’en peux plus, je veux mourir !

Tiens, Miss-Je-Sais-Tout est là elle aussi. Elle prend un petit récipient pour récupérer mes pensées. Elle est intelligente cette fille…

Mon cœur semble s’éteindre, la douleur s’apaise lentement. Je vois ces yeux verts qui s’attachent aux miens.

Ma main est toujours agrippée à sa robe et elle aussi elle me trahit. Je n’ai pas pu me défendre tout à l’heure avant qu’il ne m’attaque… Elle a refusé de lancer un sort de défense. Elle m’a trahi.

« Regardez-… moi »

J’ai de plus en plus de mal à penser mais j’arrive à murmurer ces simples paroles à force de volonté. Le sang a envahit ma bouche, je n’arrive plus à déglutir…
C’est horrible ce goût métallisé…. Ma gorge en est pleine. Je peine de plus en plus à respirer.
Mes poumons sont pleins de ma vie qui s’échappe par tous les endroits possibles.

Ces yeux me fixent …
Des yeux verts éblouissants...
Ce sont ceux de Lily, la seule femme de ma vie…

Mon cœur ne bat plus…
Lily…
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.