S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Harry Potter et la reconstruction du monde magique par Emaxyo

[64 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonsoir ! D'abord permettez moi de m'excuser de publier après tant de temps. Je pense que je ne retrouverai plus les lecteurs réguliers qu'avait cette fic lorsque je publiais chaque semaine... je ne sais pas si c'est la nostalgie mais j'ai relu cette fic il y a quelques jours et j'ai eu envie de m'y remettre, donc pour les courageux voici la suite, en espérant qu'elle vous plaira, à très vite :)
Ron ronflait comme un bienheureux, la bouche grande ouverte, quand Harry le réveilla en tirant ses couvertures.

- Ronald Weasley ! clama t-il en tentant d’adopter le ton autoritaire d’Hermione un jour d’examen, tu es en retard !!

- … Mais… ma Mione…

Quand Ron ouvrit enfin les yeux, devant tout le dortoir se marrant ouvertement, il fallut l’arrivée de la véritable jeune fille pour que cesse le flot de grossièretés. Ron, qui avait désormais viré au rouge cramoisi se réfugiait sous les couvertures.

- Allez tout le monde se bouge sinon Ginny va vous tomber dessus, elle fait déjà les cent pas dans la salle commune !

Ce samedi matin voyait s’affronter les Poufsouffles et les Gryffondors dans ce qui était le premier match de la saison. La jeune Weasley, en bon capitaine de l’équipe attendait les garçons au pied du dortoir. Les dits membres masculins de l’équipe eurent la decence de paraitre gênés en passant devant ce petit bout de bonne femme qui les invitait en montant largement dans les aigues à se rendre dans les plus brefs délais, dans la grande salle pour un copieux petit déjeuner.

Dans la grande salle, déjà bondée pour l’occasion, l’ambiance était euphorique. Poufsouffles et Gryffondors, d’ordinaire soudés se regardaient en chien de fusil. L’arrivée un peu plus tardive de l’équipe de Ginny éleva nettement encore le niveau sonore de la salle comme seul le quidditch pouvait le faire. Fidèle à lui-même, Ron commençait à pâlir au fil des minutes, alors que Hermione lui remplissait son assiette, contrairement à son habitude, c’est uniquement dans ces moments qu’il n’avait pas d’appétit.

Thibaut de son côté montrait à Luna une banderole qu’il avait préparé la veille sur laquelle un coq français était posé sur une tête de lion. Les deux animaux observaient perplexes la jeune Serdaigle. Elle avait ressorti son chapeau tête de lion qui rugissait déjà.

- Allez Ron, lui murmurait discrètement Harry, on va s’en sortir. Une main sur les épaules de son meilleur ami, il tentait comme il pouvait de le détendre. Mais après tout, ils n’avaient pas joué depuis plus d’un an, Harry lui-même n’était pas si tranquille.

Soudain dans la salle un coq se mit à chanter, faisant stopper toutes les conversations. Harry chercha l’origine du son, si inhabituel en ces lieux. Quelques mètres plus loin, Luna et Thibaut se tapaient dans la main, ils semblaient ravis. De nombreux rugissements plus tard, provenant de la banderole ou du couvre chef, les élèves descendaient par grappes vers le terrain.

Après un baisé volé à Ron, Hermione suivit le mouvement tandis que l’équipe s’en allait à son tour vers les vestiaires. Harry sentait l’adrénaline monter en lui par grands bonds. Au bout du compte, il soutenait son meilleur ami pour la forme mais il n’était pas en meilleur état.


Avant que Harry n’ait le temps de dire « Quidditch », Ginny les avait déjà « encouragé », autrement dit copieusement traités de tous les noms, et ils étaient sur le terrain, prêts à s’envoler.

En un bond, il était dans les airs. Le rugissement du stade l’accompagnait dans sa prise rapide d’altitude. Evitant le cognard qui fendait l’air près de lui, Harry faisait le vide dans son esprit et observa. Ron tournait frénétiquement autour des anneaux, il lui faudrait probablement une bonne dizaine de minutes avant de se détendre. L’équipe était en place. Le vent froid de cette fin novembre s’engouffrait dans sa cape, et chassait les commentaires de Colin, qu’il n’entendait que par intermittences. L’attrapeur de Poufsouffle, Summerby, petit gaillard fluet de 7ème année, faisait des grandes boucles à l’opposé du stade. Il était agile, il fallait s’en méfier. En dessous de lui, Harry voyait les attrapeurs zigzaguer et se disputer le souaffle avec frénésie, tandis qu’au loin, un coq et un lion s’époumonaient contre le vent, ce qui fit sourire un instant le jeune homme.

Il ne pensait plus, son regard balayait le stade à toute vitesse, cherchant la petite balle dorée. Voilà une demi heure qu’il jouait, mais il aurait été bien en peine de mesurer le temps qui passait tant il était concentré. De temps en temps, pour user les nerfs de son adversaire, Harry accélérait d’un seul coup dans les directions les plus aléatoires, attendant que Summerby soit sur ses talons pour s’arrêter, lui faire un clin d’œil et repartir en sens inverse. Si le dit attrapeur lui lançait des regards noirs, Harry haussait les épaules avant de repartir, il fallait bien s’amuser un peu, la ruse n’était pas spécifiquement pour les Serpentards.

C’est après près de deux heures de match que le vif d’or apparut enfin, point doré fébrile qui brillait au milieu du terrain, quelques mètres sous l’effervescence d’une lutte effrénée de batteurs contre un des cognards passablement de mauvaise humeur. Summerby, les nerfs à vif par toutes les feintes de Harry ne le suivit que mollement dans son accélération, avant de voir à son tour la petite balle, bien trop tard. Harry, plutôt essoufflé, poussait au maximum sur son éclair de feu pour le faire piquer à toute vitesse. Quelques instants plus tard, il remontait en chandelle, le vif d’or entre les mains, sous les acclamations des gradins des rouge et or, alors qu’un cri de rage de Summerby retentissait plus loin.

- POTTER A LE VIF D’OR !!! ET GRYFFONDOR REMPORTE LE MATCH ! PAR 260 CONTRE 90 ! Colin s’époumonait au dessus des cris de la foule.


Le lendemain, les Gryffondors rotaient encore de la bierraubeur au petit déjeuner. Harry qui avait les yeux encore gonflés et cernés comme des chateaux forts ne se risqua pas à se plaindre. En face de lui, Hermione surveillait cette « bande de nigauds », elle fronçait tant les sourcils que Harry aurait juré qu’un instant, ils s’étaient rejoints, mais il le garda bien pour lui, la tête dans son bol. Si personne ne brillait à la table Gryffondor en ce dimanche matin difficile. La jeune préfète en chef, d’autorité, avait levé Harry, Ron, Thibaut et Neville pour les trainer à la bibliothèque, un sujet de métamorphose sous les bras.

Harry, discrètement, avait profité de la tranquillité de la bibliothèque pour écrire à Teddy, avant de se cacher derrière une pile de bouquins pour s’écrouler sur la table. C’est plus serein qu’il se réveilla vers midi sous les coups d’un livre qui était mystérieusement tombé sur sa tête sous les yeux innocents de Hermione. La bouche pâteuse, il avait retrouvé ces esprits en se rappelant qu’il se retrouvait devant les Serpentards moins de deux heures plus tard.


En fin d’après-midi, Harry bénissait Duchong de lui avoir donné les Serpentards et Serdaigles plutôt que les Poufsouffles. Ces derniers, véritablement en rage contre lui après le match qu’ils qualifiaient d’antisportif dû à toutes ses feintes ne décoléraient pas, des rumeurs de vendetta couraient dans le château.

C’est ainsi qu’au détour d’un couloir, Harry ne put que constater que le niveau des élèves de Poudlard continuait bel et bien de progresser. Toujours soutenu par la dynamique stimulante des bons élèves et des clubs, il ne put que reconnaître que les élèves étaient imaginatifs.

C’est ainsi que dans la soirée, accompagné d’Hermione au bord du fou-rire, Harry toquait à la porte de Mc Gonagall, longeant les murs pour croiser le moins d’élèves possible. Malheureusement pour lui, en une demi heure l’histoire avait déjà fait le tour de l’école, c’est donc rouge pivoine et particulièrement ronchon qu’il entra dans le bureau de la directrice, en quête d’une solution.

- Que me vaut l’honneur de vo… je vois… termina Mc Gonagall sans pouvoir empêcher un discret sourire de s’étaler sur son visage. Voyez-vous Harry, dans ce genre de situation nous avons un protocole établit très sérieux lorsque le corps professoral est touché. Même si votre… incident n’est pas lié à vos fonctions, la prudence m’oblige à l’appliquer ! ajouta t-elle en souriant franchement.
Une dizaine de minutes plus tard, Harry en voulait franchement à la directrice. Alors que dans son tableau, Dumbledore ne se retenait pas de rire franchement en essuyant ses larmes avec le bout de sa barbe, dans la salle, plusieurs personnes se retenaient avec plus ou moins de succès de pouffer de rire. Même Rogue, dans son tableau, lançait à Harry des sourires moqueurs.

Minerva avait en effet convoqué tout le corps professoral de Poudlard pour « trouver au plus vite une solution Mr Potter », alors qu’il était évident pour tous qu’elle était tout à fait qualifiée pour résoudre le problème seule. Chourave, Flitwick, Slughorn, Duchong, Hagrid… aucun n’osait le regarder dans les yeux, mais les regards étaient suffisamment parlants…

- Si vous me consultiez plus souvent Mr Potter, se permit même de dire le professeur Trelawney, j’aurais pu vous avertir…j’avais bien vu dans le marc de café que vous auriez un problème d’anatomie passé votre majorité, et décemment une queue aussi énorme ne pouvait pas être naturelle…

Harry tentait du mieux qu’il pouvait de cacher la queue de blaireau qui dépassait de sa cape, tandis que des moustaches du même animal bougeaient toutes seules sur son visage et que ces cheveux étaient devenus bleus. Il n’y avait pas à dire, il s’en souviendrait de ce weekend ! La semaine risquait d’être longue ! D’autant plus qu’il apprit à son retour dans la tour, rétabli, qu’une photo circulait sous manteaux. Pas de doutes, en club de duel Harry ferait tout pour que les Poufsouffles le payent à leur tour.


Au milieu de la nuit, il se réveilla. Pourtant après un weekend si mouvementé, il aurait dû profiter des quelques heures restantes pour dormir, mais le sommeil le fuyait. En soupirant, Harry quitta donc le dortoir avec la carte des Maraudeurs pour faire un petit tour dans Poudlard. Voilà bien longtemps qu’il ne s’était pas accordé une petite balade nocturne. La grosse dame rouspeta à son passage, si bien que c’est à toute vitesse qu’il quitta le secteur.

Tout était calme. Les longs couloirs de l’école étaient parcourus de courants d’air, si bien que les personnages des tableaux se regroupaient pour dormir. Harry ne prenait pas la peine de longer les murs, personne n’était présent dans le secteur. Maintenant qu’il y pensait, il ne savait pas vraiment où aller. Empruntant un passage derrière une grande tapisserie, il se retrouva deux étages plus bas, dans le couloir menant à la bibliothèque.

Un peu plus loin, une légère lumière argentée éclairait l’angle du couloir. Des voix faibles rompaient le silence. Le baron sanglant et Nick Quasi-sans-tête semblaient en grande conversation.

- …pitreries, c’est difficile à croire mais c’est vrai, disait l’un.

- Mais comment peut-il être aussi différent s’il vient de leur peuple ?

- D’après Héléna, lors de leur mutation forcée, il y avait la mort pour les plus faibles, leur transformation en ce que nous connaissons, et une troisième voix, inconnue de tous, dont il serait le seul représentant attitré… mais il est impossible de lui en parler, il est devenu ce qu’il est pour se protéger et nous ne pouvons que le respecter pour ça… quand on voit ce qu’il aurait pu… Le spectre de Gryffondor laissa mourir la fin de sa phrase.

Harry ne savait pas de qui parlaient les fantômes, mais force est de reconnaître qu’ils le respectaient profondément.

- Je ne le dirai jamais en sa présence, rajouta le fantôme, mais je comprends mieux son…énergie si je peux dire…

Avant qu’il puisse en apprendre d’avantage, les fantômes s’éloignaient, parlant visiblement d’un sujet très différent. Harry ne voulait pas devenir parano, mais il crut un instant entendre le mot « blaireau », qui le ramena rapidement à la réalité. C’est sur ses pensées qu’il se dirigea tranquillement vers les cuisines, histoire de récupérer de quoi petit déjeuner dans la tour, 6h du matin venant de sonner quelque part dans le château.

Dans la salle commune, Hermione, venait de descendre, si bien qu’ils purent partager ensemble le petit déjeuner que ramenait le Gryffondor.

- C’est curieux, marmonna Hermione quand Harry lui eut rapporté la discussion des spectres. Et depuis quand le Baron Sanglant a de la conversation ?

- Va savoir ! N’empêche qu’il y a de quoi être curieux ! et je vois pas vraiment à qui on pourrait demander des détails, il y a peu de chances qu’ils veuillent bien nous répondre.

- Après tout, ça n’a pas forcément d’importance, chacun a ses propres manigances personnelles Harry, on a déjà assez à penser comme ça, comme ton devoir de métamorphose par exemple !

Le jeune homme soupira. Décidemment Poudlard n’en avait pas fini de regorger de mystères. D’un sort d’attraction, il amena à lui son livre de cours annoté par le prince, et profita de l’heure restante pour finaliser son parchemin.
Note de fin de chapitre :

un petit avis si vous avez une minute :)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.