S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Harry Potter et la reconstruction du monde magique par Emaxyo

[64 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Content de voir que quelques uns sont arrivés jusqu'à ce chapitre :) les avis sont les bienvenus
ps : je viens de voir que j'ai dépassé les 20 000 chapitres lus, alors merci :)
Chapitre 28 : Le petit pote Potter

- Tu vois Harry, je t’avais bien dit qu’on finirait par trouver le temps de discuter autour d’un thé comme des vieilles goules ! commenta Julie Duchong en lui servait une tasse.

Sa tutrice avait profité des deux heures de libres du jeune homme avant son cours de pratique avec les deuxièmes années pour l’inviter dans ses appartements privés. Le petit salon était assez sobre, une grande étagère de livres, un bureau, une table basse et quelques fauteuils. Cependant, de grandes gravures avaient pris place sur les murs de la pièce, représentant quelques créatures magiques. Elles tranchaient radicalement avec l’ensemble plus douillet de la pièce.

Harry approuva dans un sourire à la remarque de son professeur. Cette femme ne manquait pas de caractère.

- D’après les progrès des élèves, j’ai cru comprendre que tu t’en sortais bien en cours de pratique, ajouta t-elle.

- J’ai eu de bons professeurs, répondit Harry, en se disant qu’il ne mentait pas tout à fait, puisque les livres étaient expliqués par Rogue en un sens.

- Je suppose qu’on a tous nos secrets, marmonna Duchong.

- Les élèves sont assez enthousiastes, ça aide bien…

Elle le regarda un moment, sceptique, avant de reconnaître qu’en effet, un je ne sais quoi dans l’air rendait le château particulièrement productif. Puis ils discutèrent un moment des cours de duel.

- Tu ne crois pas qu’à la fin de l’année on devrait faire nous même un petit duel ? demanda Julie dans un sourire. J’aimerais bien voir tes progrès, et puis ce serait une façon pour l’école de clôturer les clubs de duel pour l’année.

- Euh vous voulez dire devant toute l’école ?

- Bien sûr, autant en faire profiter tout le monde, qu’en dis tu ? Après tout tu as déjà l’habitude d’être en compétition au Quidditch devant toute l’école.

Vu comme ça, il y avait effectivement de quoi relativiser l’exercice. Et puis, sans cela il n’aurait pas l’occasion de participer directement au concours, c’était l’occasion. Il se laissa convaincre.

- Ah ! ajouta son professeur avant qu’il ne quitte la pièce, Peeves a une nouvelle chanson sur toi, tu ne seras pas étonné…

Harry marmonna dans sa barbe contre ce maudit esprit frappeur avant de filer pour ne pas arriver en retard auprès de ces élèves. C’était la première fois, grâce à ces cours qu’il gagnait de l’argent qu’il avait l’impression de mériter. Il n’en avait pas vraiment besoin, mais il y avait quelque chose d’agréable à avoir une reconnaissance pour son travail. Grâce à son statue, il avait également accès à la réserve de la bibliothèque. S’il ne s’en était pas aperçu en début d’année, Hermione le lui avait rappelé assez rapidement pour pouvoir en profiter elle-même.

Lorsqu’il quitta la salle de cours, Ron, Thibaut et Hermione étaient installés dans les poufs de son bureau, devant la cheminée. Le feu crépitait chaleureusement.

- Libre pour ce soir ! s’exclama Harry en s’écroulant lui aussi dans un des poufs.

- Comment ça s’est passé ? demanda Ron qui se réchauffait les mains.

- Oh… Plutôt bien, mais bon… c’était un cours sur les Billywig, alors quand ils se sont rendu compte que se faire piquer était plus drôle que dangereux, c’est un peu parti en vrille…

Hermione leva les yeux au ciel d’un air de dire « m’en parle pas », tandis que les deux garçons se remémoraient leur propre expérience avec le dit insecte, qui étourdissait avant de faire léviter.

- En France en soirée le grand jeu est d’en lâcher un essaim dans la salle où a lieu la fête, je trouve ça curieux que vous étudiez ça en cours, dit Thibaut.

- Ba, j’ai passé presque un quart d’heure à faire redescendre du plafond ceux qui s’étaient trop fait piquer, on aurait dit des ballons gonflés à l’hélium… Au moins ils ne paniqueront pas quand ils en croiseront, marmonna Harry, en concédant qu’il avait quand même bien rigolé avec ses élèves.

- Tu vas surtout relancer une mode ! Je devrais écrire à George pour qu’il propose des boites mini-essaim ! s’exclama Ron avec un grand sourire en faisant mine d’ignorer le regard outré d’Hermione. Accompagnant le geste à la parole il partit vers le portrait de George accroché au mur pour faire passer le mot au plus vite.

- Irrécupérable, lâcha la jeune fille, plus pour la forme qu’autre chose.

Dans le tableau, George donnait l’impression d’avoir pris un coup de jus, il sursauta à la proposition de Ron, et partit vers son autre cadre en un coup de vent. La soirée passa tranquillement ici, entre bavardages, lecture et parties d’échec version sorcier, loin de l’agitation habituelle de la salle commune. Peu avant de partir, ils apprirent du portrait de Seamus que Susan avait enfin quitté St Mangouste et s’était installée chez le jeune homme pour plus de sécurité.

Discrètement, les quatre Gryffondors quittèrent le bureau pour leur tour. Il était déjà près de minuit. Glissant dans l’obscurité des couloirs, ils tentaient de faire le moins de bruit possible, quand un mouvement attira leur attention, caché derrière une armure. Avant qu’ils ne puissent faire demi-tour, la petite ombre surgit devant eux.

- Tiens tiens ! Mais ce ne serait pas le petit pote Potty Potter et ses amis loin de leur dortoir ? demanda la voix pleine de malice de Peeves qui s’approcha tranquillement d’eux, avant de croiser les jambes pour s’installer devant les élèves, un mètre au dessus du sol.

Il fallait forcément qu’ils tombent sur lui à cette heure là… Ils étaient maudits, les rencontres nocturnes avec Peeves étaient rarement associés à de bons souvenirs.

- Bonsoir, excuse nous mais on est un petit peu pressé…

- Attendez j’ai une surprise pour vous ! insista l’esprit frappeur en se plaçant de l’autre côté alors qu’ils s’apprêtaient à faire demi-tour.

Les quatre Gryffondors se regardèrent un moment, pas très rassurés avant de se résigner, il ne les laisserait pas avant d’avoir fait ce qu’il voulait, d’ailleurs il s’éclaircissait la voix, au grand damne de Harry qui commençait à voir la suite venir…


Joli mignon, mignon minoi,
Recouvert d’une moustache de chat
A trop feinté toute la partie,
Et tout de bleu se recouvrit.


- Très joli, commenta Harry qui s’était attendu au pire. Maintenant si tu veux bien nous
excuser on aimerait retourner au dortoir…

- Attends ! Le coupa l’esprit frappeur dans un grand sourire, écoute la suite !


C’était un manche de balai
qu’il avait entre les cuisses
Potter aime désormais
qu’une queue s’y glisse…
Le roi des lions
Roi des blaireaux
A eu dans le fion
Un gros barreau…


- Peeves ! s’offusqua Hermione le rouge aux joues.

Un silence s’installa un instant avant que Thibaut ne se mette à rire le plus discrètement possible. Ron ne semblait pas savoir comment réagir, quand à Harry… Et bien Harry passait par toutes les couleurs. Après une lutte intérieure qui dura quelques secondes, ses joues se fixèrent sur un rose gêné avant de sourire.

- On peut dire que tu ne manques pas d’imagination Peeves… répondit-il sobrement.

Fidèle à lui-même, l’esprit salua son public avant de partir à la chasse au chat, Miss Teigne plus précisément, qui se retrouvait parfois dans des positions délicates. La dernière fois, Rusard avait dû sortir la plus grande échelle du château pour la récupérer sur un des lustres d’une des salles les plus hautes sous plafond de l’école.

Harry était mort de honte ! Il avait beau sourire gentiment, personne n’était dupe, il n’osait pas regarder ses amis dans les yeux. Ron eut l’attention toute particulière d’insulter Peeves sur tout le chemin jusqu’à la tour. S’il la chantait à tue-tête dans toute l’école il risquait d’en entendre parler… Il n’allait plus oser monter sur un balai sans y penser ! C’était du pain béni pour ses adversaires au Quidditch. Il était encore rouge quand il se glissa sous la couette. Déjà que certains le regardaient bizarrement avec Thibaut… il allait faire les choux gras des potins de l’école, encore.

Et ça ne rata pas… En quelques jours toute l’école avait dû entendre la chansonnette de la bouche de son auteur. Toutefois au grand soulagement du Gryffondor, les élèves prenaient la chanson pour ce qu’elle était, une vaste blague grivoise, personne ne semblait vraiment accorder plus de crédit aux paroles, en dehors du fait qu’elles rapportaient sa transformation suite à la vengeance des Poufsouffles après le match. Au moins, le club de duel lui avait permis de se faire respecter même parmi les Serpentards, qui de ce fait s’arrêtèrent à quelques rares remarques.

Mais Harry le jurait, d’une façon ou d’une autre il réussirait à avoir Peeves lui aussi, restait à trouver comment. L’agilité de l’esprit frappeur n’était plus à démontrer.

- Qui est-ce qui le connait le plus au château ? demandait-il tout haut, sans interroger quiconque en particulier.

- Tu devrais voir ça avec le portrait de Dumbledore, il n’y a que lui que Peeves respectait, il y a sans doute une raison, répondit Hermione sans lever la tête de son étude de runes.

- Je me vois mal retourner dans le bureau de Mc Gonagall pour lui demander de partir, maugrea Harry en repoussant sa plume et son parchemin.

- C’est vrai qu’il y a plus poli… Alors les fantômes, je suis sûr que Nick pourrait t’aider, après tout il a toujours répondu à tes questions quand tu l’as sollicité.

- Pas bête, après tout ils doivent se côtoyer depuis un sacré nombre de générations…

- Mais qu’est-ce que tu lui veux au fait à Peeves ? demanda Hermione plus méfiante, qui cette fois avait levé les yeux de son livre.

- Rien d’important, je suis juste curieux…

- Harry… Tu sais que si tu entres dans son jeu il va devenir ingérable.

- Mais pas du tout ! Je démarre une étude sur lui, dit-il sans lever les yeux et en rougissant, n’en revenant pas de lâcher un si gros mensonge. Après tout si je veux remplir sérieusement mon rôle d’assistant en DCFM, il faut bien que je sois curieux à propos des créatures qui restent aussi énigmatiques…

- J’abandonne… C’est pas toi qui attires les ennuies, c’est toi qui les cherches ! Je t’aurais prévenu !

Sans plus un mot, la jeune fille retourna à sa lecture, de mauvaise humeur. Au bout d’un moment, Harry qui n’aimait pas voir la jeune fille bouder revînt à la charge :

- Je ferais rien d’inconsidéré Hermione, allez ! Dis oui ! Ça me manque nos entraînements, tu ne voudrais pas qu’on s’y remette ?

- Tu ne devrais pas travailler tes cours Harry plutôt ? demanda t-elle en soupirant.

- Je suis beaucoup moins de cours que toi Herm, et reconnais que je m’en sors bien, il me reste juste le devoir de sortilèges et je suis à jour sur les cours de pratique.

Et c’était vrai, il s’était inscrit en métamorphose, botanique, sortilèges, potion et défense contre les forces du mal, soit 20h de cours par semaine, beaucoup moins que la jeune fille qui poursuivait en plus l’étude moldus, l’arithmancie, l’histoire de la magie et les runes.

- Ce que tu peux être borné !

Et en effet, une demi-heure plus tard ils s’en allaient clopin-cloplant vers la salle sur-demande. Durant plus d’une heure, ils retrouvèrent avec un plaisir non-feint cette relation si particulière qui les unissait durant leurs duels. Ils jouaient, ils prenaient simplement plaisir à se défier. Si cette fois, ils ne firent rien de spectaculaire, ils s’amusèrent à gentiment se déstabiliser, prendre la mesure des progrès de l’autre.

Harry, qui s’entraînait régulièrement à revoir ces sorts selon son style de magie faisait du chemin. Reprenant ainsi tous ces acquis, il passait en revue de temps en temps les sortilèges qu’il connaissait en essayant avec plus ou moins de réussite à respecter ce précepte. Les progrès étaient lents mais constants. Il s’était rendu compte avec plaisir que ressentir la magie en lui pour mieux l’utiliser était de plus en plus simple. Depuis que son animagus résonnait plus fort en lui, une douce chaleur et des picotements l’aidaient à se concentrer.

Quand on le regardait désormais utiliser sa baguette, Harry donnait l’impression d’effectuer une danse. Ses mouvements, beaucoup plus fluides, s’enchainaient naturellement, sans les ruptures constantes que demandait habituellement un changement de sort. Sa baguette semblait n’être que le prolongement de son bras. Hermione le regardait en souriant, il semblait tellement plus à l’aise, tellement plus en accord avec lui-même, que tout se ressentait dans sa magie. Il ne luttait plus pour s’en servir, il la dirigeait.


Après avoir rejoint les autres pour le repas du soir à la table des Gryffondors, les deux jeunes s’écroulèrent dans leur lit, épuisés mais détendus.

Harry réfléchissait. La véritable Ombrage était introuvable. La personne qui était probablement sous polynectar chez elle ne faisait pas une faute. Ils n’avançaient pas. Elle était certainement bien loin de là, cachée chez un complice, et agissait librement. Drago ne lui en avait pas reparlé, et l’étude du carnet sur les détraqueurs ne les éclairait pas plus. Il avait l’impression de passer à côté de quelque chose. Sans compter cette chanson de Peeves qui n’arrêtait pas de lui trotter dans la tête, c’était décidé, il irait au plus tôt voir Nick pour essayer de trouver un moyen de rabattre son caquet à l’esprit frappeur.
Note de fin de chapitre :

Je sais que ce chapitre n'est pas très riche en action mais chaque chose en son temps, en espérant ne pas décevoir :)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.