S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


Ensemble, c'est tout ... par misseclipse

[16 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
5 ans plus tard


Un jeune homme pas très réveillé, marchait dans le couloir d’un grand appartement, il entra dans la cuisine et mit la cafetière en route. Il regarda la pendule, sept heures douze, il n’était pas encore en retard. Il but en vitesse son café brûlant, se fit quelques toasts en vitesse, puis envoya son bol rejoindre la vaisselle sale qui trainait dans l’évier.

Il prit sa veste et sa baguette, passa devant la chambre de son colocataire, soupira en le voyant dormir tout habillé. Il avait du rentrer tard, une fois de plus. Il lança un sort à son réveil pour être sur que le fêtard ne soit pas en retard au boulot, puis sortit.

Il s’engouffra dans le métro londonien, désert en ce samedi matin, il s’assit et regarda les stations passées, les yeux dans le vague. Il continuait à utiliser les moyens de transports moldus, appréciant le fait d’y être aux yeux des autres, un parfait inconnu. Au terminus, il descendit. Il marcha encore quelques instants et parvint devant un grand portail noir, il poussa la porte grinçante et entra dans la propriété. Il remonta l’allée, les graviers crissant sous ses pas, et entra dans la grande demeure bourgeoise. Il fut accueilli par une vieille femme, Mrs Lee, qui l’invita à patienter quelques instants. Elle revint quelques minutes plus tard, un petit garçon aux cheveux châtains, dans les bras.

- Voilà, Mr Potter. Il y a tout ce qu’il lui faut pour la journée dans le sac. Ramenez-le avant 20h ce soir.
- Bien sur, merci Mrs Lee. Tu viens avec moi, Teddy ?

Harry prit son filleul et le sac puis sortit de l’orphelinat. Le petit enfouit sa tête dans le cou de son parrain et somnola. Le Survivant reprit le métro, regardant tendrement Teddy Lupin qui dormait contre lui. Après les décès de Tonks et Remus, leur fils unique avait été élevé par sa grand-mère maternelle, Andromeda Tonks, née Black. Cette femme courageuse s’était éteinte il y a deux ans, à la suite d’un cancer qui s’était généralisé et contre lequel les meilleurs médicomages n’avaient rien pu faire. Harry était la seule famille qui restait à Teddy Lupin, mais sa situation ne lui permettait pas d’élever un bambin de trois à l’époque. Il faisait ses débuts en tant qu’auror, il était souvent absent et menait une vie dissolue. Pleins de remords, il avait placé son filleul dans un excellent orphelinat sorcier de Londres. Depuis ce jour, le jeune sorcier venait pratiquement tout les samedis, prendre Teddy pour la journée. Il se levait tôt pour pouvoir en profiter au maximum et chaque fois la séparation, le soir, était un vrai déchirement.




Harry finit par transplaner au Terrier où il se savait attendu avec impatience. Molly Weasley adorait le petit garçon qui la considérait comme sa grand-mère. Il se réveilla et courut vers la cuisine où une pile de cookies l’attendait. Harry après avoir salué Arthur, qui prenait son petit déjeuner en lisant le journal, passa une serviette autour du cou du petit gourmand et s’assit à ses côtés. Ils discutaient des derniers résultats sportifs quand Ginny fit son apparition. Elle embrassa Teddy puis s’assit aux côtés de son père, sans un regard pour Harry.

- Bonjour Gin’, dit celui-ci poliment tandis qu’Arthur se cachait derrière son journal, prévoyant que trop facilement ce qui allait suivre.
- Tiens tu te souviens de mon existence ! remarqua-t-elle ironiquement en étalant de la marmelade sur sa tartine. Je devrais m’en sentir flattée, non ?
- Gin’, arrête… la supplia le jeune homme fatigué.

Il avait demandé la dernière des Weasley en fiançailles après la guerre mais l’avait négligé peu à peu, en se concentrant sur sa formation d’auror. Elle avait attendu patiemment, espérant qu’une fois ses études achevées, il se décide à l’épouser et à s’installer ensemble, en vain. Harry aimait sa vie de célibataire, les sorties en amoureux se faisaient de plus en plus rares si bien que la rupture finit par être inévitable. Pour lui, ce fut une libération, sans engagement, il commença à vivre pleinement sa jeunesse. Pour elle, ce fut le drame, le sentiment d’avoir perdu de précieuses années. Ginny était désormais conseillère juridique au ministère de la Magie, elle vivait encore chez ses parents et ne pardonnait pas à Harry de l’avoir abandonné. Molly et Arthur continuaient à considérer le Survivant comme leur fils, au grand désespoir de leur fille, qui n’appréciait pas de voir son ex-fiancé passer tant de temps chez elle. Molly espérait qu’avec l’âge, son fils de cœur se retournerait vers sa benjamine. Arthur poussait sa fille à tourner la page, à fréquenter d’autres garçons. Cette solidarité masculine agaçait prodigieusement la rouquine.

- Comment va mon cher frère adoré qui a le grand honneur de partager ta vie ? demanda-t-elle d’un ton glacial
- Il va bien … il travaille aujourd’hui mais il passera peut-être dans la journée …
- Ça m’étonnerait, monsieur a certainement mieux à faire … mais lui au moins, il ne laisse pas une fiancée l’attendre stupidement pendant qu’il s’éclate !

Sur ces paroles blessantes, la rouquine quitta la pièce. Arthur Weasley réapparut de derrière la Gazette du Sorcier et lança un regard désolé à Harry.

- Les femmes de cette maison ont un sale caractère … constata-t-il.
- Arthur Weasley ! J’ai entendu ! intervint Molly les mains sur les hanches, mais il en faut du caractère pour vous supporter !

Harry rit devant la complicité de ce couple. Il les admirait, il souhaitait un jour leur rassembler, avoir des enfants, un foyer accueillant … une femme qu’il aimerait comme un fou… Pour l’heure, ce n’était pas dans ses projets mais il avait le temps, la vie devant lui, sans aucun mage noir à l’horizon.

- Harry, tu diras quand même à Ronald que venir rendre visite à ses parents de temps à autre, n’a jamais tué personne, ajouta Molly d’un air entendu.

Ron, qui partageait donc le vaste appartement d’Harry, travaillait aux côtés de Georges. Ils avaient développé leur entreprise, passant de la simple production de farces et attrapes à la création de lieux de détente et de fête. Les deux frères possédaient ainsi deux magasins de Farces pour Sorciers Facétieux, un restaurant, baptisé le Twins en hommage à Fred, et une boîte de nuit, le Phoenix. Ron gérait le resto et la boîte, il vivait le plus souvent la nuit et prenait peu de jours de congés. Il s’était plongé dans le travail, trouvant dans sa réussite, un moyen d’oublier son passé. Il s’était lancé dans cette affaire pour aider Georges à faire son deuil, il n’aimait pas spécialement cela mais se débrouillait. Ce qui lui plaisait le plus c’était, quand son emploi du temps lui permettait, de se mettre en cuisine au Twins. Il s’était découvert une passion et apprenait en compagnie du chef cuisinier, l’assistant à l’occasion. Il collectionnait les filles, ne s’attachant jamais. Ses parents se désolaient de le voir vivre ainsi, et se doutaient que ce nouveau train de vie était la conséquence du départ d’Hermione, cinq ans auparavant.

- S’il continue à se surmener comme cela, il va finir par tomber malade … soupira Molly toujours aussi attentionnée avec ses enfants. Heureusement que tu nous amènes le petit Teddy, Harry, cela nous fait de la distraction !

Molly voyait peu sa petite-fille Chloé, Bill et Fleur ne venant que rarement au Terrier. A son grand bonheur, Angelina, mariée à Georges depuis peu, attendait un petit garçon pour le printemps. La nouvelle génération de Weasley commençait donc à voir le jour pour la plus grande joie de leurs grands-parents.


Après avoir nettoyé Teddy qui s’était couvert de chocolat, Harry l’emmena dans le jardin pour lui faire essayer son balais jouet qu’il lui avait offert pour son anniversaire. Le petit garçon jubilait et s’amusait à faire peur à son parrain qui le suivait en courant de peur qu’il se cogne contre un arbre. Ils rentrèrent ensuite à l’appartement, Harry en poussant la porte d’entrée lança quelques sorts de ménage bien qu’un enfant de cet âge accordait peu d’importance aux détails ménagers. Il laissa Teddy dans le salon où il y retrouva certains de ses jouets et se rendit dans la cuisine pour préparer le déjeuner. Ron était parti mais lui avait laissé un plat de lasagnes fabrication Weasley dans le frigo. Harry remercia son meilleur ami de cette initiative qui lui évitait de se mettre aux fourneaux, chose qu’il appréciait que très moyennement. Il les fit réchauffer et s’installa à table avec Teddy.
Quand Ron arriva quelques minutes plus tard, il était ébahi devant le spectacle qui s’offrait à lui. Il posa son sac et s’approcha de la table de la cuisine où Harry et Teddy étaient assis, un air faussement innocent sur leurs visages.

- Il reste des lasagnes où il faut que je me serve sur les murs ? demanda-t-il en souriant.
- Désolé Ron, répondit le petit, mais je n’ai pas fait exprès et après Harry a riposté …
- Je vais devoir vous priver tout les deux de mousses au chocolat pour le dessert dans ce cas, annonça le rouquin en sortant un grand saladier que Teddy regardait avec envie.
- Oh non, s’il te plait ! gémit le petit avec son regard de chien battu.

Ron soupira et le servit copieusement de dessert devant le regard amusé d’Harry qui tendit à son tour son assiette.

- Ce gosse fait ce qu’il veut de toi ! rit-il
- C’est bien à toi de dire ça !

Les deux jeunes hommes rirent et regardèrent Teddy vider son assiette en vitesse et repartir jouer dans le salon. Ron feuilletait la page sport de la Gazette tandis que les assiettes se lavaient toutes seules dans l’évier et qu’Harry lançait des sorts pour nettoyer les dégâts de leur bataille de lasagnes.

- Ta mère voudrait que tu passes au Terrier.
- Ouais, je n’ai pas le temps en ce moment. Tu viens ce soir au Phoenix ? demanda Ron en changeant de sujet.
- Je ne sais pas …
- Je sais de sources sures que Ginny n’y sera pas, l’informa-t-il, donc aucune excuse !
- Va pour une soirée en boîte ! céda le Survivant
- Ha ! ça c’est mon meilleur ami ! applaudit Ron ravi. Bon moi, je retourne au boulot ! A toute à l’heure !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.